Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Les patrons sont sympas!

Messages recommandés

oh-dae-soo Membre 802 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

LES PATRONS SONT SYMPAS

3988430-6045138.jpg?v=1331640376

Devant l’apathie de nos concitoyens, les patrons pourraient proposer de revenir à 10 H par jour, 2 semaines de congés par an et diminuer les salaires de 30% ; ils n’auraient qu’à dire qu’avec la mondialisation on ne peut pas faire autrement : « la conjoncture économique nous oblige à prendre des mesures radicales » ! Ils pourraient aussi repousser l’âge de la retraite à 75 ans, supprimer la sécurité sociale, et nous obliger à faire 8 jours de travail de solidarité !

L’utopie du patronat n’est pas la même que la notre, c’est sûr, mais la leur gagne du terrain. Une entreprise qui licencie et qui distribue des supers bonus à ses cadres, c’est la réalité. Une banque au bord de la faillite, soutenue par de l’argent public et qui donne des primes exorbitantes à ses tradeurs, ça existe. Des biens publics qui sont bradés à des copains, c’est vrai. Un président de la république arrivant au pouvoir en annonçant que les caisses sont vides et qui en même temps se double son salaire : c’était du domaine de l’impensable, et pourtant …

Il y a 20 ans dans un conseil d’administration, un actionnaire a dit : il nous faut une rentabilité à deux chiffres. Tous ceux qui étaient présent ont dit, ce n’est pas possible, c’est de l’utopie ! Et bien, les utopistes du capital ont prouvé à leurs semblables que l’utopie n’était qu’une question de volonté : recul de l’âge de la retraite pour les salariés, privatisation des entreprises publiques, démantèlement de l’école et de la santé, gel des salaires pour les pauvres et allégements fiscaux pour les plus riches, …

Plus leur utopie avance, et plus nos libertés reculent. Nous sommes capables d’être violent envers quelqu’un qui nous vole notre voiture, mais nous acceptons que des gens pleins aux as, qui nous méprisent et nous exploitent précarisent notre avenir et celui de nos enfants ! Beaucoup acceptent sans bouger que l’on nous prive de nos droits, de notre système de santé simplement parce que certain l’ont décidé. Leur explication est simple : on ne peut pas faire autrement !

Rappelons à ceux qui nous rebattent les oreilles que la financiarisation est source de progrès favorisant l’investissement, l’emploi et l’innovation, rappelons leur qu’avant la dérèglementation financière, sans les tradeurs, les fonds d’investissement et les rendements à 20%, la croissance était de 5%, le chômage et la dette nulle ou presque. Rappelez-vous, c’était il y a à peine 30ans !!!

Ce qui était impossible pour eux il y a 30 ans est super facile aujourd’hui. Grâce aux luttes et aux legs de nos anciens, notre génération a été pour beaucoup à l’abri du besoin, le monde du travail était soumis à des règles, la protection sociale développée, les prix encadrés et l’avenir ouvert. Nous nous sommes donc laissé endormir. Pendant ce temps le capital et le grand patronat n’a jamais cessé de lutter contre cet état de fait. Nous, nous avons baissé les bras.

Nous nous sommes contentés de vivre et de consommer. Nous leur avons abandonné le terrain politique, leur télévision et leur propagande ont fait le reste. Nous livrons nos enfants à ceux qui aujourd’hui nous exploitent, en nous contentant de leur dire : « c’est comme ça, on ne peut pas faire autrement ! »

L’apathie dont la majorité de la population souffre en ce moment, c’est notre pire ennemie. Il y a un temps où on doit se lever debout et dire NON, ça assez durée, enough is enough! ça suffit les conneries! Mais comme il est dit ici, la télé a bien rempli son boulot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Delenda Carthago est Membre 4165 messages
Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge‚ 28ans
Posté(e)

LES PATRONS SONT SYMPAS

3988430-6045138.jpg?v=1331640376

Devant l’apathie de nos concitoyens, les patrons pourraient proposer de revenir à 10 H par jour, 2 semaines de congés par an et diminuer les salaires de 30% ; ils n’auraient qu’à dire qu’avec la mondialisation on ne peut pas faire autrement : « la conjoncture économique nous oblige à prendre des mesures radicales » ! Ils pourraient aussi repousser l’âge de la retraite à 75 ans, supprimer la sécurité sociale, et nous obliger à faire 8 jours de travail de solidarité !

L’utopie du patronat n’est pas la même que la notre, c’est sûr, mais la leur gagne du terrain. Une entreprise qui licencie et qui distribue des supers bonus à ses cadres, c’est la réalité. Une banque au bord de la faillite, soutenue par de l’argent public et qui donne des primes exorbitantes à ses tradeurs, ça existe. Des biens publics qui sont bradés à des copains, c’est vrai. Un président de la république arrivant au pouvoir en annonçant que les caisses sont vides et qui en même temps se double son salaire : c’était du domaine de l’impensable, et pourtant …

Il y a 20 ans dans un conseil d’administration, un actionnaire a dit : il nous faut une rentabilité à deux chiffres. Tous ceux qui étaient présent ont dit, ce n’est pas possible, c’est de l’utopie ! Et bien, les utopistes du capital ont prouvé à leurs semblables que l’utopie n’était qu’une question de volonté : recul de l’âge de la retraite pour les salariés, privatisation des entreprises publiques, démantèlement de l’école et de la santé, gel des salaires pour les pauvres et allégements fiscaux pour les plus riches, …

Plus leur utopie avance, et plus nos libertés reculent. Nous sommes capables d’être violent envers quelqu’un qui nous vole notre voiture, mais nous acceptons que des gens pleins aux as, qui nous méprisent et nous exploitent précarisent notre avenir et celui de nos enfants ! Beaucoup acceptent sans bouger que l’on nous prive de nos droits, de notre système de santé simplement parce que certain l’ont décidé. Leur explication est simple : on ne peut pas faire autrement !

Rappelons à ceux qui nous rebattent les oreilles que la financiarisation est source de progrès favorisant l’investissement, l’emploi et l’innovation, rappelons leur qu’avant la dérèglementation financière, sans les tradeurs, les fonds d’investissement et les rendements à 20%, la croissance était de 5%, le chômage et la dette nulle ou presque. Rappelez-vous, c’était il y a à peine 30ans !!!

Ce qui était impossible pour eux il y a 30 ans est super facile aujourd’hui. Grâce aux luttes et aux legs de nos anciens, notre génération a été pour beaucoup à l’abri du besoin, le monde du travail était soumis à des règles, la protection sociale développée, les prix encadrés et l’avenir ouvert. Nous nous sommes donc laissé endormir. Pendant ce temps le capital et le grand patronat n’a jamais cessé de lutter contre cet état de fait. Nous, nous avons baissé les bras.

Nous nous sommes contentés de vivre et de consommer. Nous leur avons abandonné le terrain politique, leur télévision et leur propagande ont fait le reste. Nous livrons nos enfants à ceux qui aujourd’hui nous exploitent, en nous contentant de leur dire : « c’est comme ça, on ne peut pas faire autrement ! »

L’apathie dont la majorité de la population souffre en ce moment, c’est notre pire ennemie. Il y a un temps où on doit se lever debout et dire NON, ça assez durée, enough is enough! ça suffit les conneries! Mais comme il est dit ici, la télé a bien rempli son boulot.

Très bien.

Je sors de mon apathie (dans laquelle je n'étais pas).

Et je dis:

NON

A vos bêtises.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 63ans
Posté(e)

Avant de dire que ce sont des "idioties" certains feraient bien de regarder comment la société française a évolué depuis deux décennies.:mouai:.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
voilacté Membre 5896 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

... ils n’auraient qu’à dire qu’avec la mondialisation on ne peut pas faire autrement ...

huh7re.gif Ils le disent déjà!

Toutes les délocs, les salaires à 300 e/mois (j'me souviens plus du montant exact) proposés lors de l'une d'entre elles dans un pays de l'est...

Ils pourraient aussi repousser l’âge de la retraite à 75 ans, supprimer la sécurité sociale, et nous obliger à faire 8 jours de travail de solidarité !

Ou la supprimer carrément... Enfin les gouvernements.

Puisqu'il est évident que peu pourront atteindre le nombre d'annuités qui ne cessera d'augmenter.

Tous cela est d'une hypocrisie sans nom.

Je l'ai déjà dit dans un autre sujet, c'est caricatural, mais... On n'en est pas si loin: Travailler sans être payé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Oui ils sont sympa, puisqu'ils nous donnent du fric tout les fin de mois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Millpat Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ils nous donnent ? Sérieusement ?

Elle est bien bonne celle là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oh-dae-soo Membre 802 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

Moi je dis OUI aux commentaires de Delanda. Au moins on n'a pas besoin de les réfuter.

:smile2: :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Et ouiwhistling1.gif plus on travail,plus il nous donnent des sous,ils sont gentils les patrons,oui parfaitementsmile.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

Bah oui, c'est comme ça. Devant le parasitisme syndical, à côté duquel le petit entrepreneur courageux fait maintenant figure de travailleur social, le détournement de la lutte de classes devenu l'alibi de la paresse et du sabotage ,la tactique du "toujours moins", (rente des pauvres contre rente des riche).

Le goût du travail bien fait, c'était la dignité du français. Un certain sens de l'excellence perdu. Un mépris du travail camouflé derrière le mépris du "bourgeois", qui rappelle un peu la fin tragique de l'URSS :).

Le monde depuis toujours ne tient que par des travailleurs consciencieux.

Le reste : des exploiteurs, saboteurs, et parasites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Millpat Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Loin de moi l'idée de chipoter mais le terme "donner" me chagrine.

Le patron verse un salaire en echange d'un travail fait (en principe). Il ne donne pas les sousous non...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Merde, je me suis fait avoir, salaud de patrons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
athom Membre 1522 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Oui ils sont sympa, puisqu'ils nous donnent du fric tout les fin de mois.

c'est plutot nous qui leur donnont du fric grace a notre travail

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Il y a des patrons qui te donne rien quand tu bosse, les nôtres nous donne du flouse, ils sont bien nos patrons,vive les patrons qui paye.dev.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Bientot, l'Europe ne sera plus qu'une copie du modèle social américain!

Quand on entend dire Monti que la sécurité sociale actuelle doit disparaitres, il faut se poser des questions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

La sécurité sociale disparaîtras de toutes façons, puisqu'il y a de moins en moins de cotisants, et de plus en plus de profiteurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Je parie en effet que l'UE va proposer et imposer d'ici 10 ans de privatiser la Sécu pour rembourser la dette.

Alors qu'on sait bien que meme en privatisant tout, on ne paiera pas la dette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pleindsous Membre 349 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Si la sécu est privatisé pour rembourser cette dette , on est pas près de la réglé ,vue que la sécu est en déficit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

De toute façon, croire que l'on remboursera un jour la dette publique en continuant avec le néolibéralisme, c'est comme croire en Saint-Nicholas.

La dette est faite pour ne jamais etre remboursée, comme ça les marchés et les banques palperont toujours leurs taux d'interet illégitimes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
voilacté Membre 5896 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Oui, c'est un véritable tonneau des danaïdes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 63ans
Posté(e)

La sécurité sociale disparaîtras de toutes façons, puisqu'il y a de moins en moins de cotisants, et de plus en plus de profiteurs.

Font chier hein tous ces cancéreux, ces cardiaques, ces diabétiques qui profitent ...

Wauquiez sort de ce corps !:dev:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×