Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Interprétation mystique d'une chanson de Barbara

Messages recommandés

baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

"Un beau jour ou peut être une nuit on est en dehors du temps ni jour ni nuit ,éternité ...

près d'un lac je m'étais endormi lac :profondeur de l'âme ,lieu de rencontre avec son Créateur

quand soudain semblant crever le ciel ciel :plutôt Ciel..;soudain :irruption du divin :Dieu a toujours l'initiative ;

venant de nulle part En dehors d'un lieu quelconque Dieu est partout ,

surgit un aigle noir "Aigle ..de Saint Jean :Dieu qui voit tout( regard d'aigle )..le Très Haut ...

Lentement les ailes déployées manifestation de la puissance de Dieu (envergure ) ordinairement cachée

lentement je le vis tournoyer approche lente fascinante après l'irruption première ,sentiment de crainte sacrée..;

près de moi dans un bruissement d'ailes bruit léger de l'Esprit

comme tombé du ciel

l'oiseau vint se poser proximité émouvante avec un oiseau farouche ..Dieu se faisant proche ne perd rien de sa majesté..

Cette chanson de Barbara

je vous en propose une interprétation mystique

qui n'engage que moi

Vous savez qu'elle est aussi interprétée à un niveau psychologique

comme une histoire d'inceste ...

peu importe car

mon interprétation est au niveau de l'ame spirituelle

je continuerai plus tard .....<br class="Apple-interchange-newline">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

suite

:"Il avait les yeux couleur rubis dans sa Passion Jésus a les Yeux injectés de sang

avec des larmes de Sang Précieux versée pour nous sauver

et des plumes couleur de la nuit la nuit de nos pèchés ,de nos enfers ..dont il vient nous extraire

à son front brillant de mille feux feux d'un amour insensé ,d'une douleur effrayante d'un Dieu qui veut serrer dans ses bras sa créature qui s'enfuit ...

l'oiseau roi couronné d'une couronne d'épines pour glorifier son Père

oui ...tu es notre Roi !

portait un diamant bleu diamant bleu de l'espérance ,de la sainteté ,de l'Esprit Saint ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 32ans
Posté(e)

L’interprétation est louable, mais c'est une transformation de la chanson d'origine. Barbara ne pouvait pas parler de l'aigle de Saint Jean, par exemple. Elle était juive, pas chrétienne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En fait, ça montre qu'un texte un tant soit peu flou peut être interprété à peu près n'importe comment, au gré du lecteur. Ca remet en perspective la notion de "saintes écritures".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

De son bec il a touché ma joue bec: geste à la fois de tendresse ,d'affection et en même temps geste de blessure :le Christ nous rend participant dans notre liberté ,à partager sa croix..;

Dans ma main il a glissé son cou geste d'affection ...la grâce ...

c'est alors que je l'ai reconnu Dieu se fait reconnaître à ses gestes ,ainsi pour les pélerins d'EMMAÛS ....

surgissant du passé il m'était revenu De l'enfouissement des siècles ou bien de l'enfouissement depuis une rencontre mystique dans la petite enfance ,voire à la création de l'àme dans le zygote ?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Dis l'oiseau, o dis ,emmène moi, elle garde le symbolisme de l'oiseau ,malgré qu'elle a RECONNU qui était l'oiseau ,et même ,au contraire rentre dans le monde merveilleux et symbolique dont il est le vecteur .

retournons au pays d'autrefois le pays d'autrefois ,c'est bien sûr ,le pays des histoires de l'enfance ,des contes de Perrault ,de l'oiseau bleu ..

mais au dela de cet imaginaire ,c'est la surréalité du monde divin

comme avant, dans mes rêves d'enfant dans lequel l'enfant était de plein pied avant de perdre au contact du monde ,sa pureté .

pour cueillir en tremblant ,ce tremblement que suscite le sacré

des étoiles ,des étoiles étoiles !..dont une se détacha pour montrer aux mages le chemin de Bethléem

Comme avant dans mes rêves d'enfant poursuite de la nostalgie ou de l'extase mystique

comme avant sur un nuage blanc "si vous ne devenez pas comme des petits enfants ,vous n'entrerez pas au royaume de Dieu .."

comme avant allumer le soleil

être faiseur de pluie

et faire des merveilles "soleil ,pluie ..;on croirait un psaume qui loue le Créateur ..c'est que Dieu fait participer l'âme bienheureuse à sa vie divine..

L'aigle noir dans un bruissement d'aile

prit son vol pour regagner le ciel.fin de l'extase

quatre plume couleur de la nuit les 4 plumes ont servi à écrire les 4 évangiles ,ces lettres que nous a laissées Jésus après être monté vers son Père

une larme ou peut être un rubis ,l'eau et le sang jaillis de son côté

j'avais froid il ne me restait rien quand notre Tout nous quitte il ne nous reste RIEN

l'oiseau m'avait laissé

seule avec mon chagrin Seule ,blessée à mort de la blessure de l'Amour divin

brulée du désir que revienne le Bien Aimé..... à l'heure de la mort .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)

Barbara a écrit cette chanson pour parler de l'inceste qu'elle subissait de la part de son père lorsqu'elle était enfant.

Elle l'explique dans plusieurs interviews, c'est explicité dans plusieurs textes qui parlent de sa vie.

Vérifiez.

Désolé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Réponses aux remarques :

1)'Le fait que Barbara soit ou non chrétienne ,n'empêche en rien Dieu ,si c'est sa volonté,de se manifester à elle dans ce symbolisme de l'aigle .

2) une interprétation de chanson ,d'un rêve ,est en effet un exercice périlleux et on peut voir à peu près ce qu'on veut dans un nuage .A chacun de juger ce qu'il y a de plausible dans mon décodage...

3)j'ai précisé d'emblée l'existence d'une interprétation autre( :l'inceste) .Mais même si Barbara n'aurait jamais pensé à mon interprétation chrétienne ,cela n'infirme en rien (au contraire !) sa possible pertinence ....

Suite de mon interprétation :

ce texte est pour moi à l'image de Barbara :étrange ,noir et lumineux ,comme les plumes aux couleurs de la nuit...Il a une ambiguité certaine et laisse en effet la porte ouverte à des choses terribles .C'est d'ailleurs dans cet hiatus que se fait jour le divin .C'est par exemple une approche ,un premier contact avec la mort ,par la similitude de l'aigle et du vautour qui tournoie autour de sa victime .mais ...".ou se trouve le CORPS la se réunissent les aigles" (Evangile de ...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 49345 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

Bran Ruz a raison c'est avéré

+1 Wipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)

Baillousque, l'inceste n'est pas une interprétation de l'Aigle Noir.

Son auteur Barbara y raconte les nuits où son père la violait dans sa chambre de petite fille.

C'est un fait.

Et là je me pose sérieusement une question :

En tant que chrétien Baillousque, comment interprétez-vous la parole du Christ ?:

"Laissez venir à moi les petits enfants" , parce que là, Baillousque, vous m'inquiétez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 32ans
Posté(e)

Attention Bran, tu fais erreur, l'interprétation de viol incestueux est sujette à controverse.

Premièrement parce que barbara n'a jamais dit ça, deuxièmement, parce que la chanson est dédiée à sa nièce, Laurence, et qu'il serait étrange qu'elle ait dédié une chanson sur ses viols à sa nièce.

Votre interprétation, baillousque, est absurde. Vous pouvez parler d'adaptation, de transformation, mais pas d'interprétation, puisque ce n'est PAS ce que disait Barbara, mais ce que VOUS voyez dans ce texte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)

C'est pourtant ce que rapporte,entre autres, Brialy qui était son ami.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 49345 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

Et "il était un piano noir ? Elle en fait état dedans...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nohanne Membre 1237 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bran Ruz a raison

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 32ans
Posté(e)

C'est pourtant ce que rapporte,entre autres, Brialy qui était son ami.

Certes, mais elle ne l'a jamais confirmé, et cette thèse est très controversée, pour diverses raisons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)

Moi j'ai trouvé ça :

Histoire et explication de L’Aigle Noir

L’Aigle Noir figure sur l’album du même nom sorti en 1970. Les paroles de la chanson ont suscité, dès la sortie de l’album, de nombreuses interprétations : Barbara parle-t-elle d’amour, d’ésotérisme, de la guerre (adolescente juive en 1940, elle fut traquée pendant l’occupation allemande), de la drogue, de l’alcool et des hallucinations que ces derniers peuvent engendrer ? Barbara n’en expliqua que très tardivement le sens : loin de toutes les interprétations précitées, L’Aigle Noir témoigne des viols, de l’inceste dont elle fut la victime, enfant, de la part de son père.

source : zica bloc.com

Entre autres...

Une autre qui précise quand Barbara a expliqué elle même le pourquoi du comment : Dans ses mémoires inachevées.

"Il était un piano noir"

Barbara elle-même : c'est une source fiable pour savoir ce que signifie la chanson :" L'aigle noir" Non ?

Analyse simple de la chanson « L’aigle noir » de Barbara

Remarques : Cette analyse est faite pour des enfants de 9 à 11 ans. Il faut avoir toutes les réserves sur les interprétations des intentions réelles de Barbara, (rapport à son père, viol !!! ... ) qui, si elles sont justes, ne sont peut-être pas des thèmes pour des jeunes de cet âge. L’expression artistique est un mystère qu’il vaut mieux ne pas trop explorer.

En 1998, paraît Il était un piano noir – Mémoires interrompues. Les lourds secrets de famille sont levés. Barbara n'avait jamais fait étalage de sa judaïté, mais elle dévoile alors la peur, la fuite familiale devant les nazis, la vie cachée à Saint-Marcellin, en Isère. Elle révèle enfin le viol, celui qu'elle a subi par son père, alors qu'elle était âgée de dix ans et demi, et que la guerre avait commencé ses ravages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 32ans
Posté(e)

Une autre qui précise quand Barbara a expliqué elle même le pourquoi du comment : Dans ses mémoires inachevées.

"Il était un piano noir"

Barbara elle-même : c'est une source fiable pour savoir ce que signifie la chanson :" L'aigle noir" Non ?

J'aurais bien besoin de la page, parce que je ne l'ai pas lu dans il était un piano noir, justement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)

Ma foi .... Là ... Voilà ce que je vous propose, le premier qui trouve l'infirmation ou la confirmation de ce propos prévient l'autre.

Parce que on va pas tourner en rond pendant des heures...:bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 35726 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 42ans
Posté(e)

Page 17

En revanche, je garderai longtemps le souvenir du mélange de fascination, de peur, de mépris, de haine et d’immense désespoir que je ressentirai lorsque je le retrouverai mort, à Nantes, vingt ans plus tard…

Page 25

J’ai de plus en plus peur de mon père. Il le sent. Il le sait.J’ai tellement besoin de ma mère, mais comment faire pour lui parler ? Et que lui dire ? Que je trouve le comportement de mon père bizarre ? Je me tais.Un soir, à Tarbes, mon univers bascule dans l’horreur. J’ai dix ans et demi.Les enfants se taisent parce qu’on refuse de les croire.Parce qu’on les soupçonne d’affabuler.Parce qu’ils ont honte et qu’ils se sentent coupables. Parce qu’ils ont peur.Parce qu’ils croient qu’ils sont les seuls au monde avec leur terrible secret.De ces humiliations infligées à l’enfance, de ces hautes turbulences, de ces descentes au fond du fond, j’ai toujours resurgi. Sûr, il m’a fallu un sacré goût de vivre, une sacrée envie d’être heureuse, une sacrée volonté d’atteindre le plaisir dans les bras d’un homme, pour me sentir un jour purifiée de tout, longtemps après.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 32ans
Posté(e)

Titenath, ça je connais, ce sont les allusions aux viols de son père, viols qui, eux, sont certifiés.

Mais c'est la liaison "l'aigle noir" <=> les viols qui, elle n'y apparaît pas que je sache.

@bran ruz: un peu trop facile, vous dîtes qu'il y a liaison prouvée, prouvez-le, ou alors c'est faux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×