Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Qu'est ce que le néolibéralisme?

Messages recommandés

Mirisme Membre 1346 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

J'en entends souvent parler et étant moi même libéral ce terme m'intrigue, je ne me retrouve pas forcément dans ce qui est désigné comme du néolibéralisme et je n'ai jamais pu découvrir une réponse claire sur ce qu'est réellement le néolibéralisme.

Donc qui sont les néolibéraux? Quelles sont leurs théories? Qui sont les théoriciens du néolibéralisme? Quels hommes politiques sont néolibéraux?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Libéralisme et Néolibéralisme sont deux choses différentes.

Le NL existe depuis le début des années 80. Sa mise en pratique transcende les nations elles-mêmes et c'est compatible avec des gouvernements dits "de droite" comme "de gauche".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

Le néolibéralisme, c'est un libéralisme, mais pas pour tout le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petrok20 Membre 276 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Le néolibéralisme désigne différentes branches libérales

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirisme Membre 1346 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Vous ne répondez pas à la question qui est de savoir ce que c'est (théories, auteurs importants et ceux qui en font partie).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
getalife Membre 1417 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

C'est marrant, on entend beaucoup de gens clamer les méfaits du néolibéralisme, blablabla mais il semblerait que personne ne s'en réclame et que personne ne soit capable de le définir.

Je crois que c'est simplement un terme injurieux utilisé par la gauche pour dénigrer les libéraux mais qui n'a aucune signification réelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

Vous ne répondez pas à la question qui est de savoir ce que c'est

Si. Ma définition est : application des principes du libéralisme à certaines personnes seulement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
getalife Membre 1417 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Votre définition n'a aucun sens puisque le libéralisme est une morale basée sur l'égalité en droit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

Le libéralisme n'est pas basé sur l'égalité mais sur la liberté.

C'est le communisme qui met l'égalité au dessus de la liberté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5710 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

J'en entends souvent parler et étant moi même libéral ce terme m'intrigue, je ne me retrouve pas forcément dans ce qui est désigné comme du néolibéralisme et je n'ai jamais pu découvrir une réponse claire sur ce qu'est réellement le néolibéralisme.

Donc qui sont les néolibéraux? Quelles sont leurs théories? Qui sont les théoriciens du néolibéralisme? Quels hommes politiques sont néolibéraux?

Libéraux ou Néolibéraux est le nom que se sont donnés les théoriciens de la contre-révolution capitaliste à partir des années 50.

Leurs théories sont que le compromis social-démocrate de l’après seconde guerre mondiale est une prison, et qu’il faut rétablir le capitalisme pour restaurer la liberté.

On compte parmi les principaux théoriciens Friedrich von Hayek et Milton Friedman.

Les hommes politiques que je qualifierai de néolibéraux sont tous ceux qui ne remettent pas en question la contre-révolution capitaliste (les privatisations, la remise en cause des droits sociaux) de ces trente dernières années, soit tous, à l’exception de la gauche radicale.

Il y a en fait trois appréciations possibles de la contre-révolution capitaliste. Il y a ceux qui en nient l’existence pour mieux pouvoir la poursuivre, ceux qui prétendent qu’on a jamais « réformé » et qu’il faut enfin « réformer ».

Il y a ceux qui feignent de ne pas être au courant parce qu’ils n’ont pas le courage de revenir sur les privatisations et de rétablir la retraite à 60 ans (entre autres choses).

Il y a enfin ceux qui la dénoncent pour ce qu’elle est.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
getalife Membre 1417 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Le libéralisme n'est pas basé sur l'égalité mais sur la liberté.

C'est le communisme qui met l'égalité au dessus de la liberté.

Quand on se prétend grand philosophe, on doit au moins essayer de maîtriser quelques concepts basiques que même un enfant en maternelle pourrait comprendre : la distinction entre égalité en droit et égalité économique par exemple. Je sais bien que les idées marxistes ont lobotomisé beaucoup d'esprits dans ce pays mais vous pourriez faire un effort quand même. Notre devise liberté, égalité, fraternité n'est pas un slogan marxiste il me semble. C'est un slogan libéral. Certes le libéralisme est basé sur la liberté mais la liberté de tous suppose l'égalité devant la loi. Il est donc aussi basé sur l'égalité.

J'en entends souvent parler et étant moi même libéral ce terme m'intrigue, je ne me retrouve pas forcément dans ce qui est désigné comme du néolibéralisme et je n'ai jamais pu découvrir une réponse claire sur ce qu'est réellement le néolibéralisme.

Donc qui sont les néolibéraux? Quelles sont leurs théories? Qui sont les théoriciens du néolibéralisme? Quels hommes politiques sont néolibéraux?

Libéraux ou Néolibéraux est le nom que se sont donnés les théoriciens de la contre-révolution capitaliste à partir des années 50.

Leurs théories sont que le compromis social-démocrate de l’après seconde guerre mondiale est une prison, et qu’il faut rétablir le capitalisme pour restaurer la liberté.

On compte parmi les principaux théoriciens Friedrich von Hayek et Milton Friedman.

Les hommes politiques que je qualifierai de néolibéraux sont tous ceux qui ne remettent pas en question la contre-révolution capitaliste (les privatisations, la remise en cause des droits sociaux) de ces trente dernières années, soit tous, à l’exception de la gauche radicale.

Il y a en fait trois appréciations possibles de la contre-révolution capitaliste. Il y a ceux qui en nient l’existence pour mieux pouvoir la poursuivre, ceux qui prétendent qu’on a jamais « réformé » et qu’il faut enfin « réformer ».

Il y a ceux qui feignent de ne pas être au courant parce qu’ils n’ont pas le courage de revenir sur les privatisations et de rétablir la retraite à 60 ans (entre autres choses).

Il y a enfin ceux qui la dénoncent pour ce qu’elle est.

Les doubles négations, c'est pas très clair en général ...

"tous ceux qui ne remettent pas en question la contre-révolution ..." => what the hell ??? pourquoi ne pas dire "tous ceux qui soutiennent les privatisations, etc."

Qu'est ce qui distingue les libéraux des néolibéraux. Hayek, Friedman, etc se réclament du libéralisme. Pourquoi les qualifier des "néo" ??? Ils disent la même chose que les théoriciens libéraux du XIXème siècle ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Libéralisme et Néolibéralisme sont deux choses différentes.

Le NL existe depuis le début des années 80. Sa mise en pratique transcende les nations elles-mêmes et c'est compatible avec des gouvernements dits "de droite" comme "de gauche".

Faux! Un vrai parti de gauche refuse en bloc le néolibéralisme.

Le PS c'est du social-libéralisme mou.

Qui sont les théoriciens du néolibéralisme?

Hayek, Friedman sont les plus connus et les plus importants.

Le néolibéralisme part du principe que l'Etat gaspille les richesses et empêche l'économie de s'autoréguler.

Selon eux, la loi du marché est ce qu'il y de plus efficace possible.

Il soutient les privatisations et les dérégulations ( de la finance notamment) et est opposé à l'Etat-Providence car cela causerait l'assistanat.

Le néolibéralisme est opposé à la distribution de la richesse par l'Etat car c'est voler les uns pour donner aux autres.

Le néolibéralisme soutient la mondialisation et est pour la liberté maximale du capital afin qu'il puisse circuler facilement.

Notons que Smith était opposé à la libre-circulation du capital.

Je ne vous apprendrai rien de neuf en disant que Reagan et Tatcher ont largement promu le néolibéralisme dans les années 80.

L'élément fondateur du néolibéralisme est la colloque Lippman en 1938.

Depuis, des lobbys néolibéraux se sont formés et ils ont reçu pendant des décennies des dons très importants par des très riches et des industriels.

En somme, c'est un discours démodé depuis la crise et qui est anti-social.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
getalife Membre 1417 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Faux! Un vrai parti de gauche refuse en bloc le néolibéralisme.

Le PS c'est du social-libéralisme mou.

Qui sont les théoriciens du néolibéralisme?

Hayek, Friedman sont les plus connus et les plus importants.

Le néolibéralisme part du principe que l'Etat gaspille les richesses et empêche l'économie de s'autoréguler.

Selon eux, la loi du marché est ce qu'il y de plus efficace possible.

Il soutient les privatisations et les dérégulations ( de la finance notamment) et est opposé à l'Etat-Providence car cela causerait l'assistanat.

Le néolibéralisme est opposé à la distribution de la richesse par l'Etat car c'est voler les uns pour donner aux autres.

Le néolibéralisme soutient la mondialisation et est pour la liberté maximale du capital afin qu'il puisse circuler facilement.

Notons que Smith était opposé à la libre-circulation du capital.

Je ne vous apprendrai rien de neuf en disant que Reagan et Tatcher ont largement promu le néolibéralisme dans les années 80.

L'élément fondateur du néolibéralisme est la colloque Lippman en 1938.

Depuis, des lobbys néolibéraux se sont formés et ils ont reçu pendant des décennies des dons très importants par des très riches et des industriels.

En somme, c'est un discours démodé depuis la crise et qui est anti-social.

Ce que vous décrivez est du libéralisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

Le libéralisme n'est pas basé sur l'égalité mais sur la liberté.

C'est le communisme qui met l'égalité au dessus de la liberté.

Quand on se prétend grand philosophe, on doit au moins essayer de maîtriser quelques concepts basiques que même un enfant en maternelle pourrait comprendre : la distinction entre égalité en droit et égalité économique par exemple.

Je vous souhaite bon courage pour l'expliquer aux enfants de maternelle.

Sur le fond, je me contenterais de rappeler que les libéraux ne défendent pas l'égalité en droit, puisqu'ils défendent le droit privé, devant lequel nous ne pouvons pas être égaux.

Connaissez-vous ne serait-ce qu'un seul pays libéral où il y a une égalité en droit ? Tous les pays libéraux conditionnent l'accès à la justice à des moyens économiques, instituant une inégalité en droit entre le pauvre et le riche. Mais certains pays font pire. La Nouvelle Zélande, patrie du libéralisme ne reconnaît pas totalement l'égalité en droit entre autochtones et colons blancs. Le droit à la propriété des autochtones est moins bien respecté que le droit à la propriété des blancs et les terres usurpées n'ont pas été restituées dans leur intégralité à leurs légitimes propriétaires.

Bien évidemment, il est possible de faire encore pire, comme les Etats-Unis vis à vis des indiens, ou l'Australie par rapport aux abhorigènes.

Je sais bien que les idées marxistes ont lobotomisé beaucoup d'esprits dans ce pays mais vous pourriez faire un effort quand même.

Calmez-vous SVP.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)
Notre devise liberté, égalité, fraternité n'est pas un slogan marxiste il me semble. C'est un slogan libéral.

Connaissez-vous l'histoire de cette devise ?

Elle fut utlisée durant la révolution française par Robespierre et Saint Just, et pas vraiment dans un sens libéral. Dans leur idée, le mot égalité signifie égalité de fait, y compris économique.

Vous projetez sur cette devise vos propres valeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Faux! Un vrai parti de gauche refuse en bloc le néolibéralisme.

Le PS c'est du social-libéralisme mou.

Qui sont les théoriciens du néolibéralisme?

Hayek, Friedman sont les plus connus et les plus importants.

Le néolibéralisme part du principe que l'Etat gaspille les richesses et empêche l'économie de s'autoréguler.

Selon eux, la loi du marché est ce qu'il y de plus efficace possible.

Il soutient les privatisations et les dérégulations ( de la finance notamment) et est opposé à l'Etat-Providence car cela causerait l'assistanat.

Le néolibéralisme est opposé à la distribution de la richesse par l'Etat car c'est voler les uns pour donner aux autres.

Le néolibéralisme soutient la mondialisation et est pour la liberté maximale du capital afin qu'il puisse circuler facilement.

Notons que Smith était opposé à la libre-circulation du capital.

Je ne vous apprendrai rien de neuf en disant que Reagan et Tatcher ont largement promu le néolibéralisme dans les années 80.

L'élément fondateur du néolibéralisme est la colloque Lippman en 1938.

Depuis, des lobbys néolibéraux se sont formés et ils ont reçu pendant des décennies des dons très importants par des très riches et des industriels.

En somme, c'est un discours démodé depuis la crise et qui est anti-social.

Ce que vous décrivez est du libéralisme.

Mais du libéralisme plus radical qui soutient les privatisations de l'eau par exemple.

Smith, fondateur du libéralisme, est opposé à la libre-circulation du capital qu'approuve fortement le néolibéralisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Je sais bien que les idées marxistes ont lobotomisé beaucoup d'esprits dans ce pays mais vous pourriez faire un effort quand même.

Pas faux

economic dream >>> la gauche européenne, sociale-démocrate quoi ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
getalife Membre 1417 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Sur le fond, je me contenterais de rappeler que les libéraux ne défendent pas l'égalité en droit, puisqu'ils défendent le droit privé, devant lequel nous ne pouvons pas être égaux.

Connaissez-vous ne serait-ce qu'un seul pays libéral où il y a une égalité en droit ? Tous les pays libéraux conditionnent l'accès à la justice à des moyens économiques, instituant une inégalité en droit entre le pauvre et le riche. Mais certains pays font pire. La Nouvelle Zélande, patrie du libéralisme ne reconnaît pas totalement l'égalité en droit entre autochtones et colons blancs. Le droit à la propriété des autochtones est moins bien respecté que le droit à la propriété des blancs et les terres usurpées n'ont pas été restituées dans leur intégralité à leurs légitimes propriétaires.

Bien évidemment, il est possible de faire encore pire, comme les Etats-Unis vis à vis des indiens, ou l'Australie par rapport aux abhorigènes.

Vous n'avez rien compris à la notion d'égalité en droits. Vous confondez liberté et capacité. "Tous les pays libéraux conditionnent l'accès à la justice à des moyens économiques, instituant une inégalité en droit entre le pauvre et le riche" => FAUX. Ca n'est pas une inégalité en droits. Tout le monde à le droit à un avocat. Tout le monde est jugé selon les mêmes lois. Il n'y a aucune inégalité en droit, seulement une inégalité économique. Tout le monde n'a pas la capacité de se payer le meilleur avocat de même que tout le monde n'a pas la capacité de se payer une Maserati.

Concernant les droits des autochtones en Nouvelle Zélande, Australie ou aux Etats-Unis, vous confondez le passé et le présent. Ils étaient considérés jusqu'au début du XXème siècle non pas comme des citoyens néo-zélandais, australiens ou américains mais comme des peuples étrangers indépendants et parfois ennemis. Par conséquent, il est normal qu'ils ne bénéficiaient pas des mêmes droits que les citoyens américains, néo-zélandais, etc. Certes les USA, Australie etc ont bafoué les droits de l'homme en s’appropriant les territoires de ces peuples mais ce n'est pas parce qu'un pays est estampillé libéral aujourd'hui que tout ce qu'il fait est libéral et qu'il a toujours agit conformément aux principes libéraux au cours de son histoire ...

Notre devise liberté, égalité, fraternité n'est pas un slogan marxiste il me semble. C'est un slogan libéral.

Connaissez-vous l'histoire de cette devise ?

Elle fut utlisée durant la révolution française par Robespierre et Saint Just, et pas vraiment dans un sens libéral. Dans leur idée, le mot égalité signifie égalité de fait, y compris économique.

Vous projetez sur cette devise vos propres valeurs.

Oui, c'est bien connu, Robespierre et Saint Just étaient communistes ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirisme Membre 1346 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Nier le fait que la révolution fut d'inspiration libérale est se mettre la tête dans de la boue, il suffit de lire la DDHC pour s'en convaincre, c'est de l'affirmation des droits naturels, propriété incluse ce qui est typiquement libéral.

Bon les deux seuls auteurs néolibéraux sont Hayek et Friedman jusqu'à maintenant donc l'Europe étant néo libérale nous devrions trouver dans les théories de ces deux hommes le reflet de l'europe actuelle.

« La monnaie est une chose trop importante pour la laisser aux banquiers centraux »

— Milton Friedman, Capitalism and Freedom

Il me semble que la BCE existe pourtant. Même si apparemment le paradigme du monétarisme a dominé dans les banques centrales, il parait clair que si le monétarisme (de Friedman au moins) était appliqué, les banques centrales n'existeraient pas.

Hayek aussi était opposé aux banques centrales donc je ne vois pas dans la construction européenne un respect fou pour les théories de ces deux hommes (au moins sur ces parties).

Donc quelle est la différence entre le néolibéralisme effectif européen et le néolibéralisme de ces deux hommes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

Sur le fond, je me contenterais de rappeler que les libéraux ne défendent pas l'égalité en droit, puisqu'ils défendent le droit privé, devant lequel nous ne pouvons pas être égaux.

Connaissez-vous ne serait-ce qu'un seul pays libéral où il y a une égalité en droit ? Tous les pays libéraux conditionnent l'accès à la justice à des moyens économiques, instituant une inégalité en droit entre le pauvre et le riche. Mais certains pays font pire. La Nouvelle Zélande, patrie du libéralisme ne reconnaît pas totalement l'égalité en droit entre autochtones et colons blancs. Le droit à la propriété des autochtones est moins bien respecté que le droit à la propriété des blancs et les terres usurpées n'ont pas été restituées dans leur intégralité à leurs légitimes propriétaires.

Bien évidemment, il est possible de faire encore pire, comme les Etats-Unis vis à vis des indiens, ou l'Australie par rapport aux abhorigènes.

Vous n'avez rien compris à la notion d'égalité en droits. Vous confondez liberté et capacité.

Je vous retourne le compliment : réfléchissez sur le véritable sens de la liberté.

La liberté, c'est pouvoir faire, la liberté c'est une capacité à agir.

"Tous les pays libéraux conditionnent l'accès à la justice à des moyens économiques, instituant une inégalité en droit entre le pauvre et le riche" => FAUX. Ca n'est pas une inégalité en droits. Tout le monde à le droit à un avocat. Tout le monde est jugé selon les mêmes lois.

C'est une fausse égalité : tout le monde a le "droit" de payer pour avoir accès à un droit. Très clairement, l'accès au doit est conditionné par l'argent, il y a de fait une inégalité entre les droits des auvres et les droits des riches.

D'une manière plus générale tout principe qui dit "Si tu payes tu as accès à tel droit" ne donne pas les mêmes droits au riche et au pauvre.

Il n'y a aucune inégalité en droit, seulement une inégalité économique.

A partir du moment où l'accès au droit est conditionné par les moyens économiques, toute inégalité économique devient aussi une inégalité en droit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×