Aller au contenu

Violences et banlieues : plus de thermomètre, plus de problème


lily12

Messages recommandés

Membre, 47ans Posté(e)
lily12 Membre 2 037 messages
Baby Forumeur‚ 47ans‚
Posté(e)

L'habitude d'une Saint-Sylvestre sans chiffres quant aux violences et destructions s'est maintenant installée. Le thermomètre, c'est le problème.

On avait connu l'enterrement de l'indicateur des violences urbaines qui dérangeait le ministre de l'Intérieur en 2002, M. Sarkozy.

On avait connu la non-diffusion des chiffres au niveau central en 2009, qui avait conduit à une sous-estimation divulguée par la presse à partir du recoupement des chiffres des préfectures. On a connu en 2010 l'interdiction de toute communication aux préfets.

L'année passée, le ministre de l'Intérieur de l'époque Brice Hortefeux avait annoncé à Maisons-Alfort qu'il n'y aurait « pas » de bilan du nombre des voitures brûlées au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre :

« J'ai pris la décision de mettre fin au concours, au palmarès, et de ne plus communiquer sur le nombre de véhicules brûlés. »

Cohérent avec lui-même, il avait déjà adopté ce principe le 14 juillet 2010 en interdisant à ses services de donner des informations sur ces délits.

Triste idée de la démocratie

Monsieur Guéant a pris le relais depuis quelques mois à la tête de l'Intérieur. Les bonnes orientations ne changent pas. Les responsables politiques et ceux des organismes chargés de la statistique auront, durant ce mandat présidentiel, fait reculer la transparence des chiffres de la délinquance pour la Saint-Sylvestre.

Triste idée de la démocratie et de la société de l'information. La situation en banlieue mérite sans doute qu'on n'en parle pas. Les Français sont trop sots pour comprendre.

Après avoir restreint la communication au niveau central, puis après avoir interdit aux préfectures de communiquer, cette année, toute forme de communication y compris par les autorités locales semble avoir été éradiquée.

Dans la presse locale, ici et là, on voit quelques informations partielles sur les destructions de véhicules.

Ainsi, dans l'Est de la France, une quarantaine de véhicules ont brûlé à Mulhouse et dans ses environs, selon le décompte d'un correspondant de l'AFP. Dans l'agglomération de Strasbourg, plus d'une dizaine de voitures ont été incendiées, selon des décomptes effectués par les Dernières Nouvelles d'Alsace et France Bleu Alsace.

Ailleurs, dans les Alpes-Maritimes, dix-sept voitures ont été incendiées, essentiellement à Nice dans des quartiers sensibles, selon la préfecture. 24 personnes ont été interpellées.

A Paris et sa petite couronne, « aucun incident majeur » n'est venu troubler la nuit de la Saint-Sylvestre, s'est également félicitée la préfecture de police de Paris. Dans les Yvelines, une rixe a impliqué près de 80 personnes.

Le ministre annonce que tout va bien

On aura rarement connu une telle pauvreté informationnelle concernant un événement important qui en dit long sur les tensions socio-économiques et socio-ethniques. Certes, on pourra toujours publier des moyennes annuelles, mais en quoi sont-elles assez spécifiques pour nous éclairer ?

Comme toutes les moyennes, elles ne renseignent pas sur ces moments particuliers, ces phénomènes d'affrontement et de destruction aux dates anniversaires.

L'époque de la vérité officielle est intéressante à vivre, pourvu qu'elle ne dure pas. Le ministre annonce que tout va bien. La France a passé le cap du nouvel an 2012 « dans le calme et sans incident notoire », s'est félicité dimanche le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant. La preuve ? C'est qu'on ne vous donne aucun chiffre pouvant être vérifié. Intéressant, n'est-il pas ? Puisqu'on vous dit « aucun événement majeur »...

Les justifications font peine à entendre. A propos des voitures brûlées, « comme l'année précédente, aucun chiffre ne sera communiqué pour éviter toute surenchère ou compétition entre villes », indique le ministre.

Interdire les chiffres sur les maris violents ?

Avec une telle justification, on devrait se préparer à interdire la diffusion des chiffres portant sur les attaques à main armée (ça peut donner des idées), mais aussi celle sur les maris violents (ça peut favoriser le passage à l'acte), ou pourquoi pas sur les homicides (pour éviter les vocations).

Et si la publication des chiffres de la démarque inconnue encourageait le vol en supermarché ? On garde le tout sous le boisseau. Et on imagine la fortune du principe appliqué au chômage : si on pouvait suspendre la publication, sans doute arrêterait-on de se focaliser sur ces chiffres qui démoralisent les Français.

Ne faudrait-il pas supprimer toute publication des chiffres ? Et également des organismes qui les diffusent et les discutent. En fait, si seuls l'Etat et ses services disposaient des informations sur ce qui se déroule dans la société, tout irait bien mieux.

Un modèle de raisonnement inquiétant. Il sera intéressant de suivre ce qui se produira lors de l'alternance, maintenant ou un peu plus tard. Créer un organisme indépendant d'observation et de suivi des violences et confrontations sociales est nécessaire. S'il s'avère qu'il ne peut être attaché au gouvernement, il faudrait sans doute qu'il prenne une autre forme, plus liée à la société civile et aux échelons locaux de la démocratie, plus enclins à prendre en compte les demandes des usagers.

Ne pas diffuser les informations est dangereux

Les informations sur la délinquance sont collectées par des fonctionnaires payés par nos impôts. Elles appartiennent aux citoyens et pas au ministère de l'Intérieur ou au gouvernement. L'annonce du refus de publication de tout élément qui permettrait d'évaluer une politique est-elle une bonne politique ? Certes non. Ne pas diffuser les informations est dangereux.

Il y a un conflit d'intérêts évident, puisque c'est celui qui dirige la police qui décide de l'opportunité de la diffusion des informations. La leçon qu'on peut en tirer est que la diffusion de l'information qui appartient au public ne doit pas être laissée au ministre de l'Intérieur (ou a tout autre décideur qui est juge et partie). Elle doit être confiée à un tiers, indépendant neutre et garant des libertés, ici celle d'une juste information.


Le problème des banlieues est bientôt réglé

Comment digérer une telle régression ? Le tarissement de la discussion informée est pénible à avaler, car elle est le socle sur lequel s'est construite la démocratie délibérative, dans l'espace public qu'avait analysé le philosophe Jurgen Habermas en son temps.

L'espace public existe quant les citoyens ont le droit et les moyens de discuter de leurs affaires. La sécurité quotidienne, c'est bien leur affaire.

Comment admettre ces pratiques et les positions de ceux qui les soutiennent ? Difficilement. Mais, la presse nationale semble s'en accommoder, nul ne critique cette habitude nouvelle cette année. Peut-être que si un organe critiquait la politique de non-information, il serait à l'avenir privé d'information, qui sait ?

Plus d'indicateur des violences urbaines depuis dix ans. Plus d'indicateur des destructions et violences lors de la Saint-Sylvestre depuis deux ans. Plus de thermomètre, plus de problème. Encore un petit effort, le problème des banlieues est bientôt réglé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 79
  • Créé
  • Dernière réponse
Invité Long Nao
Invités, Posté(e)
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

L'absence de diffusion de telles données est d'habitude l'apanage des régimes dictatoriaux :sleep:

Un aveu d'échec, encore un.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 724 messages
Forumeur confit,
Posté(e)

Lilly2 et Long Nao,

L’absurdité de votre propos est de croire que le pouvoir politique est tout puissant dans tous les domaines.

Que je sache, une quantité innombrable de chaînes de télévision sont en permanence à la recherche d’images, dont l’effet grossissant est à l’œuvre en permanence pour influer sur le vote des électeurs ?

C’est un peu comme si vous affirmiez que toutes les télévisions publiques et privées sont aux ordres, parce que vos attentes du grand soir sont contrariées momentanément ?

De qui vous moquez vous pour essayer de nous convaincre de cela ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Long Nao
Invités, Posté(e)
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

L’absurdité de votre propos est de croire que le pouvoir politique est tout puissant dans tous les domaines.

On n'a pas besoin de toi pour savoir que le pouvoir politique n'est pas tout puissant, particulièrement dans le domaine de la sécurité.

Néanmoins, en l'occurence, nous avons un président qui avait fait de la sécurité un de ses principaux cheval de bataille avant et pendant son mandat présidentiel. Avant son mandat, il promettait de faire dégager les "racailles", durant son mandat il s'émeut de plusieurs affaires, et il y a peu a envoyé Guéant à Marseille promettre d'augmenter les effectifs des foces de l'ordre.

Ainsi donc, je crois pouvoir me permettre de dire que ne pas révéler ces chiffres est tout simplement un aveu d'échec : Sarkozy ne veut pas dire tout haut que sa politique n'a eu aucun résultat dans le domaine où il s'est montré le plus véhément :rtfm:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 81ans Posté(e)
papy75 Membre 6 062 messages
Baby Forumeur‚ 81ans‚
Posté(e)

:smile2: Violences des Banlieues est causées par ceux issues des parents immigrés qui crachent sur la France ! alors ils ne faut pas s'étonner que ces jeunes instruits dans le giron familiale brûlent les bagnoles cassent les vitrines attaquent les commerçants les policiers et les pompiers etc

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité System
Invités, Posté(e)
Invité System
Invité System Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour, ce qui est dérangeant c'est qu'il n'existe aucune information valable, gouvernement et peuple s'entendant comme cul et chemise dés qu'il s'agit de faire de la désinformation = mensonge.

Il n'existe pas une parole sans influence, les statistiques concernant la popularité de Le Pen par exemple, l'ont bien démontré, puisqu'une fois publié le pouvoir en place les ont changé en sa faveur.

De plus des organisations telles que les RG aux ordres du gouvernement et la franc-maçonnerie dont l'élite fait partie travaillent en ce sens.

La banlieue n'est pas plus dangereuse que la capitale, Paris.

Ceci étant le pouvoir et ses organisations parallèles ne stigmatisent jamais les banlieusards touristes sexuels non issus de l'immigration.

Il est comme d'un accord tacite de toujours viser et taper ceux venus d'ailleurs ou y ressemblants plutôt que de nettoyer la vermine réellement dangereuse participant allègrement à un crime contre l'humanité.

C'est que le pouvoir très souvent à des priorités que le peuple n'a pas.

Sarkosy à toujours travaillé en faveur et de l'extrême-droite voire des néo-fascistes et de ses électeurs de la blanche bourgeoisie, même si ceux-ci mériteraient en partie d'être en prison.

Mais Sarkosy ne fait rien que son boulot de président qui consiste à ne travailler que pour l'intérêt du groupe qu'il représente = l'élite.

Si ils existaient véritablement des hommes et des femmes au pouvoir aimant sincèrement leur pays, depuis longtemps des mesures auraient été prises en ce sens.

La banlieue est un prétexte pour taper sur les pauvres, d'ailleurs les banlieues riches et fortement blanche ne sont jamais incriminées alors qu'il est bien connu des services de polices qu'il y règne autant de magouille et trafics en tout genre. Alors certes les voyous y sont plus discrets , mais l'argent et les êtres d'influences y aident.

On n'a pas besoin de toi pour savoir que le pouvoir politique n'est pas tout puissant, particulièrement dans le domaine de la sécurité.Néanmoins, en l'occurence, nous avons un président qui avait fait de la sécurité un de ses principaux cheval de bataille avant et pendant son mandat présidentiel. Avant son mandat, il promettait de faire dégager les "racailles", durant son mandat il s'émeut de plusieurs affaires, et il y a peu a envoyé Guéant à Marseille promettre d'augmenter les effectifs des foces de l'ordre. Ainsi donc, je crois pouvoir me permettre de dire que ne pas révéler ces chiffres est tout simplement un aveu d'échec : Sarkozy ne veut pas dire tout haut que sa politique n'a eu aucun résultat dans le domaine où il s'est montré le plus véhément :rtfm:

A partir du moment où un président accepte dans son gouvernement un touriste sexuel et pédophile de surcroît, il ne faut pas s'attendre à autre chose qu'un échec !

Il ne va de même pour tous les autres qui ont admis le vol, le viol, le meurtre en Afrique pour enrichir la France.

Un gouvernement et des organisations qui acceptent cela sont criminels, hors il est bien connu que les criminels ne travaillent pas contre des criminels.

Un citoyen c'est un pion pour eux !

D'ailleurs il paraîtrait que les émeutes françaises en banlieue ont été instrumentalisé en autre par Israël. De là à ce que des puissances étrangères amies ou ennemies de la France s'amusent à jouer les troublions sur nos terres cela n'aurait rien d'étonnant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité brindorge
Invités, Posté(e)
Invité brindorge
Invité brindorge Invités 0 message
Posté(e)

depuis quelques temps nous pouvons constater qu,il y a eu un miracle au niveau national,( plus aucune délinquance aux info tv ,plus de voitures qui brulent,plus de policiers caillassés,plus de pompiers agressés (LE MIRACLE JE VOUS DIS) du jamais vu la sécurité des Français est de nouveau instaurée,,l,autruche s,est planté la tête sous 10 m de sable et tout est RAS.merci président

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur révolutionnaire, 49ans Posté(e)
transporteur Membre 23 297 messages
49ans‚ forumeur révolutionnaire,
Posté(e)

L’absurdité de votre propos est de croire que le pouvoir politique est tout puissant dans tous les domaines.

On n'a pas besoin de toi pour savoir que le pouvoir politique n'est pas tout puissant, particulièrement dans le domaine de la sécurité.

Néanmoins, en l'occurence, nous avons un président qui avait fait de la sécurité un de ses principaux cheval de bataille avant et pendant son mandat présidentiel. Avant son mandat, il promettait de faire dégager les "racailles", durant son mandat il s'émeut de plusieurs affaires, et il y a peu a envoyé Guéant à Marseille promettre d'augmenter les effectifs des foces de l'ordre.

Ainsi donc, je crois pouvoir me permettre de dire que ne pas révéler ces chiffres est tout simplement un aveu d'échec : Sarkozy ne veut pas dire tout haut que sa politique n'a eu aucun résultat dans le domaine où il s'est montré le plus véhément :rtfm:

:plus:

La politique sécuritaire de Sarkozy est un lamentable échec.

:smile2: Violences des Banlieues est causées par ceux issues des parents immigrés qui crachent sur la France ! alors ils ne faut pas s'étonner que ces jeunes instruits dans le giron familiale brûlent les bagnoles cassent les vitrines attaquent les commerçants les policiers et les pompiers etc

Avec ce genre de raccourcis stupide pas besoin des médias pour alimenter les pires clichés sur les banlieues.:mef:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
dihyia Membre 9 023 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

cette année juis MDR en lisant que tout a été cool pendant la nuit du 31 décembre.

vraiment on se fout de notre g****

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Imanouèl
Invités, Posté(e)
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

System a dit

De plus des organisations telles que les RG aux ordres du gouvernement et la franc-maçonnerie dont l'élite fait partie travaillent en ce sens.

Surprenant que les RG travaillent pour l'Etat. Vraiment surprenant.

La banlieue n'est pas plus dangereuse que la capitale, Paris.

Jean-Claude : "4 lettres..."

Jean-Edouard :"Pas mieux..."

Jean-Claude : "B.O.B.O"

Romejko : "Ahhh...bravo"

Ceci étant le pouvoir et ses organisations parallèles ne stigmatisent jamais les banlieusards touristes sexuels non issus de l'immigration.

Camouflage (patinage pour les québecquois)

Il est comme d'un accord tacite de toujours viser et taper ceux venus d'ailleurs ou y ressemblants plutôt que de nettoyer la vermine réellement dangereuse participant allègrement à un crime contre l'humanité.

Rebelote

C'est que le pouvoir très souvent à des priorités que le peuple n'a pas.

Le pouvoir est cause de tout. Ou comment continuer à infantiliser certaines populations. Pour le grand bonheur du... pouvoir.

Chien qui se mord la queue.

Marx : "Le sous-prolétariat est l'armée de réserve du capitalisme". Pas mon modèle que le marxisme, mais là-dessus force est de constater que...

Sarkosy à toujours travaillé en faveur et de l'extrême-droite voire des néo-fascistes et de ses électeurs de la blanche bourgeoisie, même si ceux-ci mériteraient en partie d'être en prison.

Cette même extrême droite serait-elle aussi puissante sans le PS ?

Si ils existaient véritablement des hommes et des femmes au pouvoir aimant sincèrement leur pays, depuis longtemps des mesures auraient été prises en ce sens.

Des mesures ont été prises d'un sens comme dans l'autre, représsion ou prévention, prévention ou repression, prévention et répression... Quel gouvernement n'a jamais rien essayé de ce côté là, même à faible dose ?

La banlieue est un prétexte pour taper sur les pauvres, d'ailleurs les banlieues riches et fortement blanche ne sont jamais incriminées alors qu'il est bien connu des services de polices qu'il y règne autant de magouille et trafics en tout genre. Alors certes les voyous y sont plus discrets , mais l'argent et les êtres d'influences y aident.

Je te conseille d'aller sur la côte d'azur voir si les riches sont "forcément" blancs, si tu continues un peu plus loin sur Monaco t'auras l'air sacrément con de constater que, non, les riches ne sont pas forcément blancs. C'est même plutôt multiculturel, Monaco...

Les jeunes de Neuilly ne sont pas vendeurs, ils sont acheteurs.

Merci quand même encore une fois de nous démontrer que la classe moyenne française est prise en sandwich entre des pourritures qui vont dans le même sens : le mépris du travailleur, prendre les choses de force, petits dictateurs à la noix, fascistes d'un côté comme de l'autre, les mêmes ray-ban que sarko en banlieue, le culte du chef-pourriture, rêves de bling-bling comme Sarko, les femmes n'étant que des objets etc...

[

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 59ans Posté(e)
grandfred Membre 15 741 messages
Baby Forumeur‚ 59ans‚
Posté(e)

:smile2: Violences des Banlieues est causées par ceux issues des parents immigrés qui crachent sur la France ! alors ils ne faut pas s'étonner que ces jeunes instruits dans le giron familiale brûlent les bagnoles cassent les vitrines attaquent les commerçants les policiers et les pompiers etc

tiens voici de la lecture différente de celle du fn ou de tfhaine !

http://insecurite.blog.lemonde.fr/2011/08/10/petite-histoire-des-emeutes-en-france/

en parlant de casseurs , voilà de bons petits gars comme tu les aimes ??

-http://rebellyon.info/Saccage-d-un-bar-par-des-hooligans.html

-http://www.lepost.fr/article/2011/05/16/2496368_lyon-apres-les-violences-du-weekend-des-militants-devant-la-justice-et-des-comptes-a-rendre.html

-http://luttennord.wordpress.com/2011/06/23/viree-nocturne-des-nazillons-lillois/

etc.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 81ans Posté(e)
papy75 Membre 6 062 messages
Baby Forumeur‚ 81ans‚
Posté(e)

:blush:

j'ai payé merci ! j'ai habité a trappes dans les yvelines ,moi et mes voisins français, les commerçants ont déménagés car car nos manières de vivre avec les émigrés à majorité maghrébines était incompatible avec les leurs ? et c'est comme cela que ce crées des cités de non droit et cela continu je vois ici mes voisins commencent à fuir ???alors cherchez l'erreur en France on veut forcer deux cultures opposées à cohabiter de gré ou de force au nom de je ne sais qui .çela c'est la réalité non! et apres on s'étonne ? et pourquoi qu'a neuilly /seine ils ne veulent pas de hlm expliqué moi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité som28
Invités, Posté(e)
Invité som28
Invité som28 Invités 0 message
Posté(e)

si vous n'avez toujours pas compris pourquoi il n'y a pas d'immigrés (et pas émigrés, pour la 100000000000000 ème fois!)c'est que vous n'avez pas compris grand chose...

Mais, j'ai une question : que proposez vous , concrètement pour lutter contre "ces émigrés (dans le texte) ...du culture opposées) qui empêchent les gentils et bons français de vivre tranquillement ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 81ans Posté(e)
papy75 Membre 6 062 messages
Baby Forumeur‚ 81ans‚
Posté(e)

je ne sais pas ou tu veux en venir ? mais émigré est un sinonyme de immigré tu connais pas ??? un qui voyage vers un pays et l'autre qui sy installe non ! mais tout les deux ont immigrés :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité som28
Invités, Posté(e)
Invité som28
Invité som28 Invités 0 message
Posté(e)

immigré n'est pas synonyme d'émigré....mais bon, tu veux pô comprendre.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 35ans Posté(e)
nissard Membre 4 415 messages
Baby Forumeur‚ 35ans‚
Posté(e)

mais c'est bizarre l'opposition toute gauche confondu a passé 5 ans et une campagne présidentiel a clamé sur tout les tons que l'insécurité était un problème inventé par Sarkozy pour faire peur au gens et devenir président.

et maintenant on nous dit qu'il y a une insécurité et que Sarkozy essaye de la caché

apret comme mon orthographe en témoigne je suis pas tés bon en français mais on appèlerait pas sa de la mauvaise foi ??

ou de la politique j'ai jamais réussi a différencier les deux

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 81ans Posté(e)
papy75 Membre 6 062 messages
Baby Forumeur‚ 81ans‚
Posté(e)

immigré n'est pas synonyme d'émigré....mais bon, tu veux pô comprendre.....

c'est toi qui fait confusion ! émigration migration immigration ?émigré, immigré, migré,n veulent drire la ^meme chose !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Con de Sysiphe, 46ans Posté(e)
Aaltar Membre 11 523 messages
46ans‚ Con de Sysiphe,
Posté(e)

immigré n'est pas synonyme d'émigré....mais bon, tu veux pô comprendre.....

c'est toi qui fait confusion ! émigration migration immigration ?émigré, immigré, migré,n veulent drire la ^meme chose !

Et toi t'as toujours pas intégré le fait que toute personne née sur le sol français l'est aussi, quelque soit ses origines, quelques soit sa religion. L'essentiel des gens que tu qualifies d'étrangers, d'immigrés, ne sont en fait que les victimes de ton racisme et de ta xénophobie, mais je pense te l'avoir déjà démontré.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 81ans Posté(e)
papy75 Membre 6 062 messages
Baby Forumeur‚ 81ans‚
Posté(e)

En 2010, la France accueille, selon la définition internationale des Nations Unies («

L'immigration désigne aujourd'hui l'entrée, dans un pays, de personnes étrangères qui y viennent pour y séjourner ou s'y installer. Le mot immigration vient du latin migratio qui signifie « passage d'un lieu à l'autre ». Elle correspond, vue du côté du pays de départ, à l'émigration.

personne née dans autre pays que celui où elle réside


  1. émigrer : définition, synonymes et conjugaison du mot émigrer dans ...
    www.linternaute.com › DictionnaireEn cache - Pages similaires+1 publié par vous pour ce contenu Annulerémigrer, définition, synonymes et conjugaison du mot émigrer dans le dictionnaire. Définition : Quitter son pays pour...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×