Aller au contenu

Le hasard existe-t-il ?


Uncia

Messages recommandés

Membre, 29ans Posté(e)
Uncia Membre 16 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Qu'est-ce que le hasard ?

C’est un évènement qui surviendrait de façon imprévisible sans logique apparente. Ou bien, c'était le destin !

Un ami qui t'appelle juste quand tu penses à lui, un gagnant du loto qui remporte deux fois de suite le gros lot, lorsque tu rencontres ton voisin de palier, en vacances, à l'autre bout du monde...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Jedi pas oui, jedi pas no, 29ans Posté(e)
Jedino Membre 47 925 messages
29ans‚ Jedi pas oui, jedi pas no,
Posté(e)

Croire au destin reviendrait à croire qu'on a aucune action sur notre avenir.

Or, je crois tout le contraire.

Donc, je préfère le hasard, qui lui permet parfois des liens étroits et étranges entre différentes choses.

Une question de goût. C'est pas vraiment discutable à ce jour.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 90°, 46ans Posté(e)
miq75 Membre 2 862 messages
46ans‚ 90°,
Posté(e)

Le hasard, c'est l'expression imprévisible d'un ensemble de conséquences qui individuellement le sont.

Et si le destin existe, c'est la même chose.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur alchimiste/Honey, Posté(e)
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey,
Posté(e)

synchronicité

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, canal de Lumière, 43ans Posté(e)
Immateriel Membre 1 136 messages
43ans‚ canal de Lumière,
Posté(e)

Bonjour, je pense que le hasard existe uniquement d'un point de vue subjectif, car on ne peut pas connaitre personnellement tous les éléments qui ont déclenché tel ou tel évènement, mais dans l'absolu, chaque chose a bien un raison d'être là où elle est, et tout évènement a bien une raison de se produire au moment où il se produit.

Cela n'empêche pas que chacun de nous décide, avec son libre arbitre, de faire les choix qui vont l'orienter dans le présent, vers un autre présent qui est ce qu'on appelle le "futur". Je pense qu'il existe une ou plusieurs dimensions parallèles à la simple matérialité des sens, et que dans ces dimensions, il est possible que nos pensées s'entrechoquent avec celles des autres :bo:

Donc en conclusion, je dirais que le hasard existe pour soi, mais n'existe pas comme "force magique" qui viendrait modifier les évènements sans raison. Il y a forcément une raison aux choses, que ce soit une raison logique ou l'action directe d'un esprit qui a usé de son libre arbitre !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
baillousque Membre 2 246 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Pour le croyant ,le hasard n'existe pas .

S'il existait .....Dieu ne serait ni omniscient ni tout-puissant .

Ce qui n'empêche pas de croire aux lois mathématiques de la probabilité ...

Ce qui n'empêche pas de se considérer libre dans un univers régi dans les moindres détails d'atome et dans l'immensité des galaxies, par la divine Providence .(via les lois de la physique ,et c'est ce qui est fort !)

Car la liberté est intérieure et transcende tout ça. ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 38ans Posté(e)
Technoo Membre 32 messages
Baby Forumeur‚ 38ans‚
Posté(e)

je crois que c'est une question trés compiliquer , car croire en hasare c'est a dire etre atheist , et ne pas croire c'est a dire etre croient de dieu , et chaqun repond a ta question selon sa doctrine .. et en peut destinguer les croients et les athées selon les réponses poser ..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, canal de Lumière, 43ans Posté(e)
Immateriel Membre 1 136 messages
43ans‚ canal de Lumière,
Posté(e)

je crois que c'est une question trés compiliquer , car croire en hasare c'est a dire etre atheist , et ne pas croire c'est a dire etre croient de dieu , et chaqun repond a ta question selon sa doctrine .. et en peut destinguer les croients et les athées selon les réponses poser ..

On peut aussi dire qu'un athée qui croit au hasard plutôt qu'à un dieu, fait du Hasard SON dieu, d'ailleurs, certains scientifiques athées pensent que le monde aurait surgit du néant, grâce à des phénomènes "chaotiques", donc grâce au Hasard : n'est-ce pas une croyance similaire à la notion créationniste ? Le Hasard comme "force créatrice"...

Je pense que tout le monde a un dieu, qu'il soit nommé Hasard, Néant, ou autre. Mais tout le monde ne lui attribue pas les mêmes traits, par exemple celui pour qui le Hasard est dieu, ne pense pas que dieu soit une personne, et voit en lui une sorte de force incompréhensible et non réductible à une quelconque logique ou causalité (ceci est d'ailleurs la définition du hasard "pur"). Il est obligatoire d'imaginer une "instance" d'où serait issu le monde, quoi qu'il en soit, et je pense que nous serons d'accord pour admettre qu'il s'agit forcément d'une "instance" immatérielle ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pere_vert Membre 3 856 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le hasard ou la chance, c'est l'espoir des perdants sleep8ge.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Jedi pas oui, jedi pas no, 29ans Posté(e)
Jedino Membre 47 925 messages
29ans‚ Jedi pas oui, jedi pas no,
Posté(e)

Ca sent le déterministe à plein nez ça :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, canal de Lumière, 43ans Posté(e)
Immateriel Membre 1 136 messages
43ans‚ canal de Lumière,
Posté(e)

Ca sent le déterministe à plein nez ça :D

Déterminisme ? En ce qui me concerne, non ;) Je pense que chaque chose se détermine elle-même, grâce à sa conscience et son libre arbitre, tous deux restreints par la nature même de la chose ! Donc ce n'est pas un déterminisme classique. :bo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pere_vert Membre 3 856 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Si on veut... Je dis juste que pour la plupart des choses de la vie, il suffit de se donner les moyens de ses ambitions sleep8ge.gif

On part tous avec des conditions initiales différentes, et on a donc tous un système d'équations propre. Pour résoudre ses propres difficultés, il faut adapter une méthode particulière à chacun, mais ce n'est pas le hasard qui régit ça. Si une solution existe, elle est liée à sa propre existence. Pas à un phénomène aléatoire.

Bon courage! :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 18 355 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

Le hasard, à savoir l'anarchie dans l'ordre d'évènements indépendants les uns des autres : ben, oui, j'y "crois".

Même si je ne vois pas en quoi dire qu'il n'y a pas de liens entre deux choses distinctes relève d'une quelconque croyance.

Après, si l'on parle des coïncidences dues uniquement au hasard, il s'agit juste des infimes rencontres synchrones entre des séries d'évènements, qui n'ont bien souvent rien d'exceptionnel d'un point de vue probabiliste.

Gagner au loto ou à l'euromillion, ça n'a rien d'exceptionnel en soit, ça arrive toutes les semaines / mois.

Gagner deux fois de suite au loto, là c'est bien évidemment plus rare (mais pas improbable) : mais est-ce déjà seulement arrivé ?

Et, en tant qu'athée, le hasard n'est aucunement "un Dieu", c'est juste un terme décrivant un phénomène décrivant juste l'absence de liens de causalité supérieur entre les évènements. Le hasard n'est pas plus un Dieu pour l'athée que ne l'est l'air, la nature, le temps, la logique ou l'absurde, si l'on va par là.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, canal de Lumière, 43ans Posté(e)
Immateriel Membre 1 136 messages
43ans‚ canal de Lumière,
Posté(e)

Et, en tant qu'athée, le hasard n'est aucunement "un Dieu", c'est juste un terme décrivant un phénomène décrivant juste l'absence de liens de causalité supérieur entre les évènements. Le hasard n'est pas plus un Dieu pour l'athée que ne l'est l'air, la nature, le temps, la logique ou l'absurde, si l'on va par là.

En tant qu'athée, selon toi, d'où provient "l'ordre" de l'univers, même s'il n'a pas été à la base déterminé directement mais obtenu indirectement ? Ta réponse déterminera le "dieu" auquel je pense que tu crois ;) Prend ceci comme un amusement, je ne suis pas en train de te mettre l'étiquette de croyant sur le front, je suis juste en train de montrer que selon moi, on est obligé de croire en une origine du monde particulière, c'est une question existentielle qu'on se pose forcément un jour, et à laquelle chacun de nous répond à sa façon !

Quant au hasard comme étant une "anarchie dans l'ordre d'évènements indépendants les uns des autres", cela équivaut à dire qu'il n'existe pas en tant que tel, il n'existe que par défaut, c'est un peu comme l'obscurité qui n'existerait que parce qu'il n'y a pas de lumière, non ? (ou bien même le "mal" qui n'existerait que s'il n'y a pas de Bien ?) :bo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
baillousque Membre 2 246 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

je crois que c'est une question trés compiliquer , car croire en hasare c'est a dire etre atheist , et ne pas croire c'est a dire etre croient de dieu , et chaqun repond a ta question selon sa doctrine .. et en peut destinguer les croients et les athées selon les réponses poser ..

On peut aussi dire qu'un athée qui croit au hasard plutôt qu'à un dieu, fait du Hasard SON dieu, d'ailleurs, certains scientifiques athées pensent que le monde aurait surgit du néant, grâce à des phénomènes "chaotiques", donc grâce au Hasard : n'est-ce pas une croyance similaire à la notion créationniste ? Le Hasard comme "force créatrice"...

Je pense que tout le monde a un dieu, qu'il soit nommé Hasard, Néant, ou autre. Mais tout le monde ne lui attribue pas les mêmes traits, par exemple celui pour qui le Hasard est dieu, ne pense pas que dieu soit une personne, et voit en lui une sorte de force incompréhensible et non réductible à une quelconque logique ou causalité (ceci est d'ailleurs la définition du hasard "pur"). Il est obligatoire d'imaginer une "instance" d'où serait issu le monde, quoi qu'il en soit, et je pense que nous serons d'accord pour admettre qu'il s'agit forcément d'une "instance" immatérielle ;)

Oui ...je dirais : si on ne croit pas en un Dieu Créateur de toutes choses , ,pur Esprit ,

On se forge alors des idoles :par exemple on divinise la matière ,en lui donnant puissance de s'auto créer ou bien en l'éternisant et lui donnant un statut de réalité absolue.,incrée,

......enfin on essaye de faire des contorsions assez comiques ,des tours de prestidigitation pour faire sortir le monde comme un lapin du chapeau ...

Moi je n'ai jamais cru qu'on pouvait faire naître un lapin d'un chapeau ,même haut de forme..laugh.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 18 355 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

En tant qu'athée, selon toi, d'où provient "l'ordre" de l'univers, même s'il n'a pas été à la base déterminé directement mais obtenu indirectement ?

Il ne provient de nulle part, il est.

Si je prend ma voiture et que je roule des milliers de kilomètres en prenant des embranchements au hasard, je vais bien arriver quelquepart (oui, une station service, sans doute.wink1.gif)

Mais ce n'est pas parce que je suis arrivé dans ce lieu qu'il s'agissait d'une destination forcée, obligatoire ou préétablie, ni qu'il n'existe pas d'autre lieux où j'aurais pu me trouver.

Bref, pour moi "l'ordre" de l'univers représente l'ordre dans lequel nous sommes et que nous tentons d'appréhender. Mais cet ordre n'a peut-être rien d'unique ou d'exceptionnel, je ne pense qu'il ait été sciemment mis en place par une quelconque force ou entité. D'ailleurs cet ordre pourrait être changer ou modifié, sans doute continue-t'il d'évoluer. Dans quelques milliards d'années notre système solaire n'existera plus, l'espèce humaine aura sans doute disparu avant, et pourtant la vie existera sans doute encore, dans la même continuité de cet "ordre".

c'est une question existentielle qu'on se pose forcément un jour, et à laquelle chacun de nous répond à sa façon !

Se poser la question, oui, mais y trouver une réponse, c'est une autre histoire.

Mais effectivement, si je croyais en une réponse en particulier, ce serait : "ben ça s'est passé comme ça, voilà tout. Si ça ne s'était pas passé comme ça, nous ne serions simplement pas là pour nous poser la question".

Pour reprendre l'exemple de la voiture, je pourrais me demander pourquoi je suis venu précisément dans le lieu où je me trouve : car c'est bizarre, mais j'y suis justement dans ce lieu - dans celui-là et pas un autre - c'est qu'il doit y avoir une raison quand même ? wink1.gif

Quant au hasard comme étant une "anarchie dans l'ordre d'évènements indépendants les uns des autres", cela équivaut à dire qu'il n'existe pas en tant que tel, il n'existe que par défaut, c'est un peu comme l'obscurité qui n'existerait que parce qu'il n'y a pas de lumière, non ? (ou bien même le "mal" qui n'existerait que s'il n'y a pas de Bien ?) :bo:

Oui, c'est tout à fait cela : le hasard c'est l'inexistence de liens de causalité entre les évènements.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, canal de Lumière, 43ans Posté(e)
Immateriel Membre 1 136 messages
43ans‚ canal de Lumière,
Posté(e)

@baillousque : :plus:

Tout ça est issue du fantasme humain de tout comprendre par la logique, de percer les rouages d'un supposé mécanisme universel, le saint graal du mental ! Le boson de higgs étant lui, la pierre philosophale qui vient caler toutes les théories qui veulent réduire l'existence à un assemblage de particules qui tels des légos énergétiques s'imbriquent pour tout constituer, y compris la pensée et l'esprit !

La notion de hasard est centrale dans tout ce mécanisme, car alors elle permet de se dédouaner de ce qu'on ne comprend pas en lui donnant un nom... L'homme est capable d'user d'un libre arbitre ? On ne comprend pas comment ça marche scientifiquement parlant ? Introduisons donc le hasard comme cause !

@Pheldwyn : prenons l'exemple que tu donnes, qui est un bon candidat, et analysons-le.

Tu dis que tu prends ta voiture, et tu choisis "au hasard" un chemin. A chaque fois qu'un choix t'es donné, tu vas pourtant en choisir un de ton plein gré, est-ce du hasard, ou bien plutôt le simple exercice de ton libre arbitre de faire un choix entre deux options ?

Imaginons que les deux chemins soient absolument identiques, un part à droite, l'autre part à gauche. Lequel choisir ? Et bien il est probable que dans une telle situation, tu arrêtes ta voiture, tu te mettes au milieu du croisement, et que tu réfléchisses en cherchant une raison de prendre un chemin plus que l'autre. Parce qu'au final, tout ce que nous faisons, nous le faisons pour une raison, non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 18 355 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

Imaginons que les deux chemins soient absolument identiques, un part à droite, l'autre part à gauche. Lequel choisir ? Et bien il est probable que dans une telle situation, tu arrêtes ta voiture, tu te mettes au milieu du croisement, et que tu réfléchisses en cherchant une raison de prendre un chemin plus que l'autre. Parce qu'au final, tout ce que nous faisons, nous le faisons pour une raison, non ?

Ben si je suis à 2000km de chez moi, que les deux routes n'ont pas de panneaux (et que de toute façon je ne vais nulle part en particulier), je ne trouverais raison logique d'opter plus pour un chemin que l'autre : ce sera au feeling, ou je prendrais à droite parce que j'ai pris à gauche au croisement d'avant, etc ...

Car non, nous ne faisons pas toujours tout pour une raison en particulier.

Bon, puis dans tous les cas ce n'était qu'une analogie : car si je suis au volant de ma voiture, j'ai rarement été au volant des particules qui se sont assemblées pour donner naissance aux planètes, au système solaire, à la vie, etc ... là mes "raisons" n'ont eu au final aucune incidence ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 38ans Posté(e)
Technoo Membre 32 messages
Baby Forumeur‚ 38ans‚
Posté(e)

Immateriel dit :

On peut aussi dire qu'un athée qui croit au hasard plutôt qu'à un dieu, fait du Hasard SON dieu

mais dans ce cas le terme (Dieu) perde son vrai sens , car qu'en t'on dit Dieu c'est a dire la force consciente qui a créer le monde , mais dans le cas du hasare en trouve que le hasare n'est pas une force consciente mais c'est de rien ..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×