L'Empreinte de D.ieu.


Frelser Membre 5 268 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

L'Empreinte de D.ieu,

*********

Suite à la création du topic intitulé

Dieu comme Principe, certains forumistes sont intervenus avec une approche mystique et métaphysique de la notion de dieu. J'ai donc décidé de créer un topic traitant de l'approche mystique et métaphysique de dieu.

*

empreinte.jpg

L'Univers est une illusion, D.ieu se manifeste par transparence absolue à travers toute son Oeuvre.

*

D.ieu est indépendant de la matière, de l'espace et du temps. L'approche anthropologique de le chercher possédant 40.000 ailes et 8000 têtes est une approche mystique. Cela découle de l'interprétation mystique de la nature de la déesse mère qui a tout créé. Elle apparaît par une transparence absolue à travers toute sa création, puisque tout ce que nos sens nous permettent de nous représenter sont en réalité pure illusion. Donc, le mystique voit dieu en tout, dans la beauté d'une femme, dans la puissance d'un trou noir, dans la sagacité des prophètes...

Le grain de séquoia, l'ADN, l'ordre cosmique sont autant d'indices qui nous font nous représenter la déesse mère. En réalité chaque humain cherche dieu à travers toute sa création. La forme la plus primitive enregistrée par l'archéologie, est la représentation de la déesse mère avec des vénus aux formes hypersexuées, de triangles symbolisant le don de la vie et la création. Tout est une manifestation resplendissante d'elle pour le mystique qui a atteint l'ataraxie par la méditation profonde. La réaction d'un ressort, le vent bousculant la cime des arbres, mais aussi le regard de sa conjointe, le chant des cigales sont autant de manifestations directes de la déesse mère... La contemplation est donc perpétuelle, et cela doit engendre l'Amour et l'Empathie envers toute la création.

c

110905122328542945.jpg

Graine de séquoia géant...L'ordre du monde et la beauté de l'Univers, des organismes vivants sont autant de lieux de contemplation de mère nature. Tout n'est que le reflet de la splendeur immanente et absolue de la déesse mère.

Synthèse d'une protéine...

Simulation tentant de reconstruire le chemin de pliage d'une

protéine de façon stable.

(Source : Folding@home.)

Sur les traces de la déesse mère,

***

cc

110904084253345485.jpg

Pendentif en forme de vénus vieille de 160.000 ans,

plus ancienne trace de la vénération de la vie et de la création ?

cc

venus_statue.jpg

La vénus de Willendorf datée comme ancienne de 25.000 ans.

cc

851551241.jpg

La vénus de Lespugue, 26.000 à 24.000 ans.

cc

catal-Hoyuk.jpg

La vénus de Çatal Höyük 9000 ans BP.

cc

cc

Dans son subconscient, l'homme a toujours une fascination pour la vie, la création... Les statues de femmes hypersexuées, de triangles (sexe féminin) etc. sont des traces de la quête de la déesse mère originelle. La vénus de Çatal Höyük est la première dont la vénération en tant que déesse mère est renforcée par sa disposition dans un temple.

Modifié par Frelser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
metal guru Membre+ 20 889 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 268 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Tiens, un lien pour te remercier de ton intérêt : cliquer ICI.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

Ce n'est pas vraiment de la philosophie, plus du mysticisme, de la religion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 268 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

En fait c'est à l'intersection entre science, philosophie et spiritualité. Puisqu'en fait, le fait que la réalité est en réalité purement informationelle, et strictement non séparable et non locale. Donc la déduction que le monde est une illusion est un concept scientifique... Ensuite, le franchissement du pas sur la raison de cette genèse tient de la métaphisique : donc de la philosophie et du mysticisme. Le surgissement de la singularité à partit du néant et son organisation à partir de pure information est à la fois un concept propre à la MQ et une autre formulation de la création du monde par un commandement divin. On peut donc considérer les lois de la MQ comme des commandements de la déesse mère qui ont fait émerger l'Univers à partir du néant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
noureddine2 Membre 3 843 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

On peut donc considérer les lois de la MQ comme des commandements de la déesse mère qui ont fait émerger l'Univers à partir du néant.

j'ai meme supposé que l'information deplacée pendant la téléportation quantique ressemble à l'ame de la matiere

matiere = energie + information(ame)

etre vivant = matiere + information (ame)

la MQ est mystique .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 268 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

C'est pas faux, on est à la limite de la physique et du mysticisme. Certains physiciens de grande renommée ont soutenu que la conscience pourait agir sur la matière par la simple observation, et souligné que la magie de contact est similaire au phénomène d'intrication quantique. Tu te rends compte, dans les premiers frgaments de secondes, toute la matière universelle était en contact spatial dans un espace relativiste infinitésimal de l'ordre du milliardième, de milliardième, de milliardième, de milliardième de mètre, dans un état de pure information matricielle. Je faisais un tout avec Claudia Schiffer, le pied. :p

claudia-schiffer_135.jpg

Modifié par Frelser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 268 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
mini_110916061327762990.jpg

Modifié par Frelser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)

La vie est un rêve, la mort une illusion, et la réalité un consensus global. L'individualité est un leurre, et la globalité une non-entité. Ce qui importe est déjà, en soi, une erreur, et la question n'est pas de savoir ce qu'est le jeu de l'existence, mais avec quelles règles on souhaite le jouer.

La première chose qu'un individu apprend du principe divin, c'est qu'il ne sait rien de plus sur l'existence que lui. La seconde, que cela n'a ni n'a jamais eu, ni n'aura jamais la moindre légitimité, la moindre justification, la moindre justice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 268 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Ce qui est évident et inné, c'est le non sens d'un éternel sans commencement, où tous les possibles deviendraient équiprobables, et la croyance que notre Univers pourrait exister ainsi, simplement depuis l'éternité. La foi en dieu est inné et plus évident encore que les notions de bien et de mal. Croire que nous vivons cet instant depuis l'éternité, c'est croire que n'importe quel objet mystérieux peut soudain surgir du néant par fluctuation quantique et effet tunnel devant soi, puisqu'à l'échelle de l'infini absolument tous les possibles deviennent strictement probables...

Modifié par Frelser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant