Aller au contenu

Viol et scarification


olijolie

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
olijolie Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour tout le monde,

je sais pas si je poste au bon endroit, je suis désolée, je suis nouvelle et j'ai déjà eu du mal à trouver "problème et sexualité" :/ si mon topic est déplacé, j'aimerai juste savoir où.

Voilà, j'explique mon problème et j'espère qu'on pourra m'aider.

J'ai été violé à l'âge de 13 ans par un inconnu (j'ai aujourd'hui 21 ans), et depuis je pète un peu les plombs.

J'ai tout essayé, écrire, pleurer, frapper, crier, tout, et rien n'y fait.

Je me suis enfermé dans un mutisme infernal, j'ai réussi à parler hier et c'était sur un blog, je n'avais pas besoin d'être plaint, ni même qu'on me dise "courageuse", juste besoin qu'on lise et écoute mon histoire...

Bref, depuis cet évènement, je me scarifie (ça reste superficielle) sur les bras, j'ai des cicatrices horribles qui me longent le bras.

Avec ce que j'ai vécu, j'essaie d'aider les autres, en pensant que ça m'aidera moi aussi.

J'ai même été jusqu'à créé un skyblog pourrave, et je ne sais même pas si j'arrive à aider qui que ce soit avec... ( ndrl : http://des-vies-violees.skyrock.com/ )

Je ne plus quoi faire, comme je vous l'ai dit, j'ai tout essayé, mais à chaque fois que j'ai trop mal ou que des évènements me rappelle ce que j'ai vécu, je prend un rasoir, et j'aimerai sortir de ça...

Les psy me révoltent, j'y arrive pas, ils me bloquent lorsqu'ils me demandent de détailler...

Je suis vraiment mal...

J'aimerai savoir si y a des gens qui ont été dans le même cas que moi et s'en sont sorti, et comment ? merci de votre aide...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 44ans Posté(e)
Fracture Membre 200 messages
Baby Forumeur‚ 44ans‚
Posté(e)

Bonjour,

que dire...

Tu extérioses ta souffrance en te faisant du mal, tu t'auto mutiles.

Je pense que le fait que l'on est abusé de toi t'as laissé, comme à beaucoup de personnes à qui c'est arrivé,un sentiment de honte et de dégout.

Mais tu es la victime, et tu te punis pour essayer d'exorciser ton passé.

C'est un appel au secours, l'expression d'un mal vivre intense, la seule façon que tu as trouvé pour y survivre.

Mais c'est un leurre, et tu te punis alors que tu n'es responsable de rien.

Comment arrêter? Je ne sais pas, peut être en essayant de trouver un dérivatif lorque l'envie de te couper te prends.

Je ne vois pas quoi te conseiller, l'écriture et la partage de ton histoire me semble être une bonne iniative mais pour se reconstruire du drame que tu as vécue il faut tellement de temps...

Navrée de ne pouvoir plus t'apporter...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Very bad fille, Posté(e)
Savannah Membre 25 643 messages
Very bad fille,
Posté(e)
J'aimerai savoir si y a des gens qui ont été dans le même cas que moi et s'en sont sorti, et comment ? merci de votre aide...

Bonjour,

je n'ai jamais véçu çà donc je ne saurais te conseiller ou alors je pourrais te dire bêtement d'arrêter de mutiler ton corps car tu n'y es pour rien dans ce viol, mais je pense que çà tu le sais déjà.

Par contre j'ai survolé ton blog et lu ton témoignage. :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Ved Membre 3 967 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)

Salut,

(A Fracture.. lis son blog je pense qu'elle sait déjà tout cela :cray:)

L'initiative de ce blog est excellente, c'est génial d'être capable de partager le recul que tu as.

Il y a peut être certaines choses qui pourraient t'aider à guérir sur le long terme.

La première chose qui me vient à l'esprit c'est une pratique sportive, artistique, ou quelque chose comme le yoga, qui t'aiderai à considérer ton corps différemment, à l'aimer, à en prendre soin... Peut être que tu y es déjà?

Tu dis consulter des psychologues, as tu déjà rencontré la pratique EMDR? Je connais une personne (un prof) qui pratique cela et nous a parlé des résultats très positifs qu'il avait eu avec des personnes ayant vécu des traumatismes, et des viols notamment.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eye_movement_...nd_reprocessing

Bon courage, et ..prends soin de toi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
olijolie Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Merci beaucoup à vous...

Le problème c'est que j'ai les armes pour soulager les autres, mais pas les miennes...

Merci ved...je vais me renseigner, si ça marche, ce serait tellement bien !

Merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Tu n'auras d'autre batracien devant ma face, 106ans Posté(e)
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
106ans‚ Tu n'auras d'autre batracien devant ma face,
Posté(e)
Les psy me révoltent, j'y arrive pas, ils me bloquent lorsqu'ils me demandent de détailler...

Tu as essayé quels types de psys ?

Car il en existe de plusieurs sortes :

  • psychologues
  • psychanalystes
  • psychiatres

Peut-être que tu n'es pas tombé sur le bon thérapeute.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité BelphegOr
Invités, Posté(e)
Invité BelphegOr
Invité BelphegOr Invités 0 message
Posté(e)
Merci beaucoup à vous...

Le problème c'est que j'ai les armes pour soulager les autres, mais pas les miennes...

Merci ved...je vais me renseigner, si ça marche, ce serait tellement bien !

Merci

On trouve toujours plus facile de conseiller les autres que soi...

Je comprends un peu ce que tu as vécu. Je sais ce que c'est de ne pas pouvoir effacer une partie de sa vie et que malgré les années, ça nous semble que c'était encore hier...

Bon courage et puis, il est sympa ton blog :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
olijolie Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Tu as essayé quels types de psys ?

Car il en existe de plusieurs sortes :

  • psychologues
  • psychanalystes
  • psychiatres

Peut-être que tu n'es pas tombé sur le bon thérapeute.

J'ai eu 2 psychologues, et un psychiatre...

ça ne m'a jamais aidé et j'avais l'impression d'être "fouillé".

On trouve toujours plus facile de conseiller les autres que soi...

Je comprends un peu ce que tu as vécu. Mon histoire est un peu différente mais malgré le temps... je n'ai jamais pu effacé ce qui pu se passer... Mais bon, j'essaie d'aller vers l'avant.

Bon courage et puis, il est sympa ton blog :cray:

C'est impossible...je ne sais pas ce que tu as vécu et je suppose que tu ne me le diras pas, mais comment tu fais pour penser comme ça ?

merci...il existe surtout pour aider.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité BelphegOr
Invités, Posté(e)
Invité BelphegOr
Invité BelphegOr Invités 0 message
Posté(e)
C'est impossible...je ne sais pas ce que tu as vécu et je suppose que tu ne me le diras pas, mais comment tu fais pour penser comme ça ?

merci...il existe surtout pour aider.

Comment dire? L'acte n'a pas eu lieu... suis partie... Enfin, c'est compliqué mais des fois, je me demande ce que ça aurait été si je n'avais pas échappé... Et ça me fait encore plus mal... Mais ça remonte à longtemps...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Bienvenue !

Tout d'abord un psy ne demande pas de détails, c'est à toi de les dire quand et seulement tu es prêt à le faire. J'ai mis des années à évoquer mon agression sexuelle, même le simple fait d'y penser me donnait des attaques de panique terribles.

Il a fallu longtemps pour que j'accède à cette zone hyper douloureuse. J'ai réussi à débloquer la situation en allant dans un groupe de parole de victimes d'agressions sexuelles (association). Renseigne-toi pour voir si il y en aurait une près de chez toi.

Si cela peut te rassurer, tu ne resteras pas toute ta vie bloqué comme cela, avec le temps on évolue et heureusement. Bon courage !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
olijolie Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Et comment faire lorsque l'on est dans le déni ?

...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité lastiko
Invités, Posté(e)
Invité lastiko
Invité lastiko Invités 0 message
Posté(e)

peut etre faudrait il essayer de rencontrer des jeunes dans le même cas que toi,parler de ce que vous avez vecu ensemble,cela pourrait peut être t'aider.Regarde sur le net si dans ta region ils existe des groupes de discussion pour les personnes violés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau, Posté(e)
van23 Nouveau 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

La scarification ne t'amènera qu'un soulagement passager, les quelques minutes qui suivent l'acte! En te scarifiant tu envoie un message d'aide "regarder comme je souffre de l'intèrieur!!!Je suis détruite au dedans et détruite à l'extérieur!" Puisque que personne ne voit, ne sait ou ne comprend ta souffrance, tu la montre aux yeux de tous à travers les plaies de tes bras! Le problème et tu le sais trés bien c'est que tu dois absolument t'occuper et soigner les "cicatrices de ton âme". Il faut que tu affronte ton passé. C'est sans doute pour ça que tu emploi le terme de "révolte" pour qualifié ton psy! Ce n'est pas réelemnt ton psy qui te révolte mais plutôt ce qui c'est passé, et le raconter quelque part c'est le revivre! Ce qui forcément est trés dure et "révoltant"! Mais au fur et à mesure tu vas avancer et reconquérir ce qui t'appartient c'est à dire ton corps, ton âme qui ont été violé!

J'ai arrêté de me scarifier toute seule comme une grande, mais je n'ai pas eu le courage d'affronter mes démons!! Et je t'assure que je paye tout les jours ce manque de volonté! :o

Tu le sais, tu as déjà trouvé les solutions pour t'en sortir... :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
carotte91 Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je n'ai pas vecu ce genre de choses mais si les psy ne te font rien peut être peut tu en parler avec tes parents ? tes amies/amis ? des gens de confiance qui pourront veiller sur toi !!

A part te dire de ne plus te scarifier je ne peux rien t'apporter de plus si ce n'est que mon soutien dans cette épreuve!

Tu as été très forte ! continue comme ca !

Carottedu91

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)
Et comment faire lorsque l'on est dans le déni ?

...

C'est ce que je disais, il faut du temps au temps. Au début, tu parles d'autre chose à ton thérapeute, et après, quand le moment est venu tu abordes par bribes ton problème principal. Le fait de ne pas pouvoir en parler est un mécanisme d'autodéfense. Peut être aussi que tu n'étais pas prêt à en parler tout simplement.

Et puis il y a aussi des rencontres à faire avec un thérapeute, avec certains on va travailler un côté, et avec d'autres on ira plus loin. Avec ma psy, j'ai tout posé chez elle, j'ai enfin pu me décharger. J'ai confiance en elle, et je me sens soutenue. Je sais que je reste très fragile, mais grâce à elle et à moi, on avance, lentement mais sûrement. Il faut pas vouloir avoir des résultats rapidement, souvent, ils arrivent plusieurs années après avoir commencer la thérapie. Et puis c'est tellement agréable quand un verrou saute, on se sent tellement plus libre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×