Aller au contenu

Depuis quand le sexisme existe ?


zouiic

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
zouiic Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour à tous. Comme le dit le titre, je recherche la naissance du sexisme. Je fais en ce moment un devoir sur ce sujet et je ne parviens pas à trouver cette information. Merci pour toutes vos réponses.

Camille.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Posté(e)
halman Membre 2 191 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Depuis l'éternité.

Les mecs fiers de leur testosterone se sont toujours crus supérieurs aux nanas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Chasing Membre 2 229 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

Et les nanas se sont toujours crues plus mariolles que les mecs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Le Dieu Lapin, 33ans Posté(e)
Lapinkiller Membre 10 149 messages
33ans‚ Le Dieu Lapin,
Posté(e)
Depuis l'éternité.

Les mecs fiers de leur testosterone se sont toujours crus supérieurs aux nanas.

ATTENTION !!!!!

Le sexisme ce n'est pas seulement envers les femmes, mais envers l'un ou l'autre sexe

Les femmes sexistes (donc envers les hommes) ca existe aussi, et on en parle jamais (à tort)

Il y'a une tendance à faire l'amalgame entre machisme et sexisme...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité sfc
Invités, Posté(e)
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)

Bien oui depuis le nuit des temps , comme chez les animaux , il y a toujours un chef de meute , comme quoi l'homme n'est qu'un animal

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Le Dieu Lapin, 33ans Posté(e)
Lapinkiller Membre 10 149 messages
33ans‚ Le Dieu Lapin,
Posté(e)

Il n'y a pas de sexisme chez les animaux...

Il faut bien un chef de meute chez les animaux, les abeille c'est LA reine qui est le "chef de meute" :o°

Le sexisme a du naitre lorsque l'homme s'est rendu compte qu'il était plus fort physiquement que la femme...

Ce qui a du lui permettre de se place en tant que sexe dominant....

Toutefois on notera que des chefs étaient des femmes on citera l'une des plus connues : Cléopâtre dont son peuple lui était fidèle malgré que ca soit une femme

Il y a aussi dans la grèce et rome antique de nombreuses déesses...

bref, le sexisme existe depuis toujours mais il n'a jamais été là à 100%....

si ca t'intéresse j'ai écrit un article sur le sexisme envers les hommes : http://blog.lapinkiller.fr/index.php?post/...me-ou-feminisme :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 41ans Posté(e)
Titsta Membre 6 714 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)

Je vais pas te présenter une vision très académiques des choses :o°

Parce qu'il y a un point de vu officiel sur la chose, et la réalité de ce qu'il s'est passé qui est bien différente ^^

Moi, je me préoccupe plus de la réalité des choses que des explications classiques. Donc méfie toi de ma vision des choses pour un exposé scolaire.

Mmmm ça dépend ce qu'on appelle le sexisme.

Les hommes et les femmes sont différents. faut être con pour ne pas le voir

ça induit des comportements différents, même chez les animaux.

Si on défini le sexisme comme d'accorder des métiers, des occupations, différents aux hommes et aux femmes, ça existe depuis bien avant l'humanité.

Même chez les oiseaux, tu as une répartition des rôles qui diffèrent entre les mâles et les femelles.

Si on considère le sexisme comme l'idée que l'un est supérieur à l'autre, je pense que c'est assez récent, contrairement à ce qu'on dit souvent.

Particulièrement parce qu'il y a longtemps, au moyen âge par exemple, c'était tellement intégré dans la société que les hommes et les femmes étaient différents qu'on ne se souciait pas vraiment de poser une supériorité de l'un sur l'autre. On découvre assez récement les m¿urs au moyen âge et on découvre aussi qu'on racontait là dessus énormément de connerie. En ne se basant que sur des textes de lois (les seuls chose qu'on avait de l'époque) qui n'était pas respecté à l'époque, puisque personne ne savaient lire.

Ils avaient des rôles différents, mais ils n'étaient pas vraiment jugé "inférieur".

D'ailleurs on ne raisonnait pas comme aujourd'hui en terme d'inférieur/supérieur, qui est une notion qui nécessite une éducation mathématique.

On avait différentes qualités, comme la force, l'agilité, le charme (ou la noblesse) etc... où les hommes et les femmes différaient. Tout simplement.

Et si tu voulais mettre de la force là où il aurait fallu de la grâce, je peux te dire qu'on se foutait bien de ta gueule.

Si tu mettais de la noblesse dans le lavage du linge, idem...

Chacun avait sa place et ses métier, mais la supériorité "globale" des hommes sur les femmes n'était pas réellement imaginé comme tel.

C'est souvent mal compris à notre époque, ou cette notion d'infériorité/supériorité est calqué partout à chaque instant, pour mesurer la meilleure efficacité, la meilleur rentabilité (ou affaire), le prix le moins élevé... et où elle est apprise chaque jour à l'école à travers les notes par exemple.

C'est aussi des questions qui se posent précisément parce que les hommes et les femmes peuvent désormais faire les mêmes métier, la question de "qui est meilleur" ne peut se poser qu'à cette condition :D

Toutes ces notions là qui nous semblent naturelles ne l'étaient absolument pas il y a longtemps.

Par contre, à partir de l'époque de l'industrialisation, quand les hommes et les femmes ont quitté les campagnes pour venir s'installer dans les villes, les choses ont changée.

L'argent est devenu extrêmement important, pour chaque chose (avant on produisait sa propre nourriture, ou on la troquait avec les voisins, en très grande partie. On avait sa propre maison. etc... )

On s'est mis à payer des loyer, acheter la nourriture, les vêtements, tout ! Plus grand chose se fabriquait "à la maison".

Qui plus est, alors qu'avant, les femmes avaient des tâches réelles dans la tenu de la ferme, et donc étaient tout autant nécessaire que l'homme pour les revenus du foyer, en ville elles n'en avaient plus vraiment.

C'était l'homme qui travaillait et rapportait l'argent.

Car l'usine était un métier de force, qui nécessitait des hommes.

C'est à partir de cette époque qu'on a commencé à donner réellement plus de valeur aux hommes qu'aux femmes.

Car la répartition des tâches est devenu : l'homme travaille pour rapporter l'argent, et la femme le dépense.

Car elle était la seule à avoir le temps pour faire le marché. ça a induit une direction financière claire et nette entre les hommes et les femmes.

C'est là que sont vraiment apparue les racines profondes du sexisme.

Mais ça n'est pas tout.

Même si le sexisme commençait a se faire sentir, à cette époque encore, les femmes restaient importantes et valorisées ! Les tâches ménagères étaient prenantes et très respectées et respectables !

On l'a totalement oublié à notre époque, mais ils était très important d'avoir une maison bien tenu, des enfants propres et bien éduquées.

C'était une tâche "professionnelle" où les femmes y trouvaient leur gloire et leur reconnaissance sociale tout autant que les hommes ayant un boulot convenable.

Mais peu à peu, comme on s'est mis à manquer de main d'¿uvre, en particulier pendant la première guerre mondiale et après, pour la reconstruction.

Et la technique aidant, le travail à l'usine requièrait beaucoup moins de force, l'état et les entreprises ont alors organisé des campagnes visant à saper cette reconnaissance sociale des tâches ménagères, pour mettre les femmes au travail.

ça a été clairement orchestré (j'ai eu un "prof" dont le prof avait participé à ça ^^ )

Les femmes se sont alors aussi rendu compte qu'elles pouvaient gagner de l'argent par elle-même, elles ont souhaité casser la "direction financière" apparue pendant la première révolution industrielle.

Et prendre leur "indépendance".

Quand les hommes sont revenu de la guerres, les femmes ont pas toutes voulu regagner leur "poste" à la maison.

Mais les entreprises manquaient toujours de mains d'¿uvre, car il y avait la reconstruction à faire.

C'est là, je pense que le sexisme s'est le plus développé, en réaction des hommes qui voyaient leur prérogatives et leur seul intérêt dans le couple, atteins.

C'est dans ce terreau de lutte là qu'est né le féminisme, qui, par opposition au sexisme des hommes contre les femmes on continué à pousser dans la même direction -> mettre les femmes au travail.

Et en utilisant les mêmes outils :

Faire passer les tâches ménagères des femmes pour dégradantes, et la preuve de l'esclavagisme de la femme.

Alors qu'avant c'était une preuve de reconnaissance, c'est devenu une preuve de soumission.

C'est là que les luttes on été les plus fortes.

Ceci dis, en parallèle de tout ça, il y a eu aussi une libération sexuelle qui elle a été beaucoup plus bénéfique aux femmes.

Mais il s'agissait plus d'une lutte contre la vision classique du couple imposé par la société.

Les femmes pouvant désormais travailler, et gagner leur argent toute seule, elles pouvaient se permettre d'être indépendante, et n'était plus "soumise" à leur foyer (et à l'homme du foyer :D )

Mais question boulot, comme de toute manière les choses n'ont pas vraiment changé, et qu'elles s'occupent toujours des tâches ménagères et de l'éducation des enfants. Elles bossent en fait deux fois plus que les mecs.

Il est intéressant de remarquer toutefois que, depuis qu'on a un chômage maintenu important, donc trop de main d'¿uvre, les valeurs s'inverse. On re-valorise les hommes qui font (ou essayent) de faire des taches ménagères, ou de s'occuper des enfants.

ça valorise encore les hommes, et pas vraiment les femmes, mais l'idée derrière, c'est quand même de diminuer la main d'¿uvre ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×