Aller au contenu

Peut-on vivre sans se poser de questions?


Invité Quasi-Modo

Messages recommandés

Invité Quasi-Modo
Invités, Posté(e)
Invité Quasi-Modo
Invité Quasi-Modo Invités 0 message
Posté(e)

J'observe parfois les gens autour de moi et je réalise que pour la plupart, ils ne se creusent pas longtemps la cervelle au sujet des questions d'ordre plus général. Un peu comme le professeur de mathématiques qu'on a tous connu, qui donne des "trucs" pour résoudre un problème, et que les élèves vont finir par suivre sans véritablement comprendre le bien fondé, ni même la raison pour laquelle le "truc" fonctionne. C'est de cette façon que j'ai l'impression que les gens s'intéressent aux "trucs" qui leur permettront de résoudre les problèmes auxquels ils ont à faire face dans leur quotidien, mais ils ne se préoccupent généralement pas des mécanismes et des concepts qui sont véritablement derrière les solutions apportées. C'est ce que j'appelle une vie sans se poser de questions. Pourquoi les gens sont ils si peu intéressés au développement de leur pensée? Est-il possible pour vous de vivre sans se poser les véritables questions?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 110ans Posté(e)
Encéphale Membre 4 476 messages
Baby Forumeur‚ 110ans‚
Posté(e)
Est-il possible pour vous de vivre sans se poser les véritables questions?

Il parait évident que oui .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
halman Membre 2 191 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Oui, mais est ce vraiment vivre ?

Vivre sans donner un sens à sa vie, autant redevenir un simple animal.

L'histoire de la Vie sur Terre n'est pas simplement l'histoire de l'évolution, mais surtout l'histoire de la Conscience.

Et vivre sans conscience c'est renier tout ce qui a fait l'évolution de la vie juqu'à nous et jusqu'après nous.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
coeur bleu Membre 6 160 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

je pense que la pensée et la réflexion sont inhérentes à l'Homme.l'Homme ne peut etre sans.déjà dans le quotidien puis à d'autres stades selon son besoin de l'instant.une femme,par exemple ,puisque j'en suis une,va se demander quelle robe mettre la rouge ou la bleue?si elle n'a que ce souci dans l'instant.une autre va se demander comment bien calculer si elle et seule à s'assumer,les femmes dont le mari a de l'argent ne se posent pas ce problème.tu as les dépressifs qui font leur bilan personnel car ils trouvent problème aussi et ils le font de façon plus ou moins approfondi.celà se trouve aussi pour le cas du matériel,une machine à la ver qui n'essore pas,tu vas te poser des questions ,jusqu'à que tu trouve que c'est la pompe ou une panne et là,tu repartira sur une autre question qui te sera fondemmentale à un certain moment donné.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Etranger longiligne, 37ans Posté(e)
ice scream Membre 3 322 messages
37ans‚ Etranger longiligne,
Posté(e)

Il me semble avoir remarqué deux "types" de personnes dans ce cas (il y en a surement plus, je me contente d' énoncer ceux que je crois avoir cernés). Ceux qui tout simplement se laisse vivre souvent des prolos la quarantaine passé assez usé/blasé par le travail et ayant pas mal d' autre priorité voir soucis. Ensuite ceux qui pense que ce qu'il savent leurs sera suffisant dans la vie qui ne veulent donc faire l' effort d' en savoir plus ou de se mettre à la réflexion, je pense que les personnes correspondant a ces profils ne soit pas plus malheureuses que d' autre même si je trouve la suffisance du second particulièrement néfaste.

D' autres questions peuvent se poser en prolongation du sujet : Vit on lorsque l' on se posent trop de question ? Se poser des questions est il un signe de mélancolie/tristesse cela me fait penser à une phrase de Matrix Reloaded : " Les gens ne cherchent jamais à savoir comment les choses fonctionnent tant qu'elles fonctionnent".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
coeur bleu Membre 6 160 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

ice cream,à l'instant ,avant de me connecter,je pensais au sujet:j'ai voulu m'allumer une cigarette,cela a de l'importance pour moi puisue je suis accroc.je mee suis donc posé la question:est ce que je sors chercher un briquet dans la voiture(oui,mais il pleut...pas envie de sortir...on va me voir...)ou chercher dans mes tiroirs à la maison(j'en ai trouvé un là où je les mets...marche pas...)alors là j'ai réfléchi et j'ai allumé ma cigarette avec deux briquets.

en général donc,on commence à se poser des questions dans un but précis,une situation précise et avec le sens pratique qu'on a à cet instant précis.je ne crois donc pas que personne ne se pose de questions.

quant à savoir si on se pose la véritable bonne question,je crois que personne ne peut le avoir vraiment,il doit y avoir foule de combinaisons.et mème quand on croit qu'on ne se pose pas de question,je pense qu'on est dans l'erreur car on ne peut vivre sans réfléxion.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Kat Mandou
Invités, Posté(e)
Invité Kat Mandou
Invité Kat Mandou Invités 0 message
Posté(e)

Nous avons tous des personnalités différentes.

Certains sont fait pour creuser, d'autres pas...

Perso, j'ai un besoin fondamental de comprendre les choses, et chercher ne me fatigue pas plus que ça.

D'autres me reprochent de me "casser la tête" pour des bêtises.

Mais pour moi c'est comme respirer, ça n'a rien de difficile.

C'est sans doute pour eux que c'est dur.

Par contre, il a fallut que j'apprenne, moi, à vider mon esprit, à cesser de penser, pour trouver l'équilibre.

ça pour moi, ça n'a pas été simple, alors que pour eux c'est un jeu d'enfant...

Donc, il est effectivement possible de vivre sans se poser de question, mais pour certain, c'est pas inné.. :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Quasi-Modo
Invités, Posté(e)
Invité Quasi-Modo
Invité Quasi-Modo Invités 0 message
Posté(e)
ice cream,à l'instant ,avant de me connecter,je pensais au sujet:j'ai voulu m'allumer une cigarette,cela a de l'importance pour moi puisue je suis accroc.je mee suis donc posé la question:est ce que je sors chercher un briquet dans la voiture(oui,mais il pleut...pas envie de sortir...on va me voir...)ou chercher dans mes tiroirs à la maison(j'en ai trouvé un là où je les mets...marche pas...)alors là j'ai réfléchi et j'ai allumé ma cigarette avec deux briquets.

en général donc,on commence à se poser des questions dans un but précis,une situation précise et avec le sens pratique qu'on a à cet instant précis.je ne crois donc pas que personne ne se pose de questions.

quant à savoir si on se pose la véritable bonne question,je crois que personne ne peut le avoir vraiment,il doit y avoir foule de combinaisons.et mème quand on croit qu'on ne se pose pas de question,je pense qu'on est dans l'erreur car on ne peut vivre sans réfléxion.

:blush:

Il est possible que ce ne soit que la souffrance qui provoque les questionnements. Au moins au début. En ce qui me concerne, j'ai l'impression qu'au bout d'un moment, dans une vie, c'est la curiosité qui prend le relais ; Il faut déjà avoir compris qu'on ne comprendra jamais tout pour connaître la curiosité, puisque c'est dans cette prise de conscience que naît le besoin de connaître toujours d'avantage (on réalise qu'il y a toujours plus de connaissances à emmagasiner). Une vie sans connaissances serait bien triste ; lorsqu'une personne a compris cela, j'ai déjà l'impression qu'elle est sauvée. C'est un peu comme une balade en forêt : il est beaucoup plus riche et agréable de connaître les arbres, les plantes, les animaux, de saisir les subtilités de l'environnement, plutôt que de se persuader que tous les arbres se ressemblent...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Kat Mandou
Invités, Posté(e)
Invité Kat Mandou
Invité Kat Mandou Invités 0 message
Posté(e)

emmagasiner les connaissances? savoir où les trouver quand tu en as besoin, t'ouvre les portes de l'univers, sans saturer tes neurones. Une mémoire vive, sans stockage interne, fait aussi bien l'affaire.

La passion te fera alors approfondir tout ce dont tu auras besoin.

Et au lieu d'être seul dans sa tour d'ivoire, elle t'ouvrira aux rencontres avec ceux qui ont la connaissance.

La connaissance n'a de vraie valeur que lorsqu'elle est transmise de bon coeur.

C'est une aventure humaine.

La mémoire morte, n'est qu'une bibliothèque poussiéreuse. Le partage la fait respirer.

Quand on ne tombe pas sur des gens qui n'aiment ou ne savent pas lire. :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
coeur bleu Membre 6 160 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

tout n'est qu'ouverture d'esprit.aussi bien intellectuellement que matériellement pour reprendre un autre sujet avec plumix.effectivement,à quoi sert de vivre à un état végétatif intellectuellement ou matériellement(toujours dans le mème ordre d'idée)

je pense donc qu'on ne peut vivre sans se poser de questions.ma tète est le siège de ma pensée,elle est là pour que je l'utilise

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 110ans Posté(e)
Encéphale Membre 4 476 messages
Baby Forumeur‚ 110ans‚
Posté(e)
effectivement,à quoi sert de vivre à un état végétatif intellectuellement ou matériellement(toujours dans le mème ordre d'idée)

A quoi sert de vivre en se posant des questions ? Tout n'est que question de points de vue , la vie n'as que le but qu'on veut bien lui accorder , à chaqu'un de choisir .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
coeur bleu Membre 6 160 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

encéphale,là tu parles des hautes sphères!rien que pour survivre ici bas,il faut constemment se poser des questions, et si possible les bonnes, pour ne pas se faire bouffer.et des questions que tu te poses,mème minimes,tu accrois ton intellect et attise ta curiosité;cela s'appelle approfondir.pourquoi crois tu qu'on va à l'école?c'est pour apprendre à approfondir et se débrouiller dans la vie.toutes questions qu'on se pose peut produire du fruit :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 110ans Posté(e)
Encéphale Membre 4 476 messages
Baby Forumeur‚ 110ans‚
Posté(e)
encéphale,là tu parles des hautes sphères!rien que pour survivre ici bas,il faut constemment se poser des questions, et si possible les bonnes, pour ne pas se faire bouffer.et des questions que tu te poses,mème minimes

Il y a se posé des questions et se posé des questions : se demendé se que l'on va manger à midi , se demendé comment on va draguer la nana avec la mini jupes aux fond du bar ce n'est pas la même chose que de se poser des questions profondes sur la société,sur la vie, sur le monde .

pourquoi crois tu qu'on va à l'école?c'est pour apprendre à approfondir et se débrouiller dans la vie.toutes questions qu'on se pose peut produire du fruit :blush:

L'école n'apporte pas de questions elle apporte des réponses , l'éducation en général n'apporte pas de question mais apporte des réponses , les réponses ne sont pas forcement vrai mais sa reste des réponses et non des questions .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Ysaline
Invités, Posté(e)
Invité Ysaline
Invité Ysaline Invités 0 message
Posté(e)

Comme le remarque Ice-scream, il s'agit de deux types de psychologie différents. cf le test de Myers-Briggs, cf les Types de personnalité de C.G. Jung ; certains ont besoin de remonter à des connaissances a priori, ce sont les Intuitifs, d'autres ont besoin de connaissances a posteriori, ce sont les Sentitifs.

Autrement, ça s'appelle la curiosité et le développement personnel et c'est une chance pour ceux qui ne se posent pas de questions que de ne pas se poser de questions ; en général, il faut que quelque chose dans l'existence d'une personne soit sacrément foireux pour qu'elle commence à se questionner sur le pourquoi du comment, sur les rouages de la machine... Trouver des réponses, c'est une façon de s'armer et de donc de compenser un handicap, réel ou émotionnel. On ne cherche que ce qui nous est utile...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
coeur bleu Membre 6 160 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

je me suis posé beaucoup de questions,fondemmentales,sociétales,religieuses,comportementales et dans le domaine de la survie aussi.

cela ne m'a amené que solitude et retrait!trop se poser de uestions nuit vraiment,surtout celles auxqu'elles on aura beau creuser ,on n'en verra pas le fond!

j'ai appis à vivre aussi,j'ai 52 ans.

si tu te poses trop de questions profondes,tu touches vite le fond!

l'école transmet des connaissances mais aussi la faculté d'organiser et de développer ton intellect.elle t'apprend à te poser les bonnes questions qui te feront avancer dans la vie et contribuer à l'amélioration du milieu où tu vis, comme tu l'entends :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 110ans Posté(e)
Encéphale Membre 4 476 messages
Baby Forumeur‚ 110ans‚
Posté(e)
l'école transmet des connaissances mais aussi la faculté d'organiser et de développer ton intellect.elle t'apprend à te poser les bonnes questions qui te feront avancer dans la vie et contribuer à l'amélioration du milieu où tu vis, comme tu l'entends :blush:

Non , l'école et je dirais surtout plus globalement l'éducation , des parents de la société etc..... formate et n'apprend pas à s'interroger .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
coeur bleu Membre 6 160 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Non , l'école et je dirais surtout plus globalement l'éducation , des parents de la société etc..... formate et n'apprend pas à s'interroger .

ça donne aussi d'après des expériences vécues.en accroissant ses connaissances ,on construit autour et on agrandit son champ de vision.ainsi on n'est pas formaté.et on essaie de ne pas repoduire les mèmes erreurs que l'on reproche.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
FoPi Membre 83 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Si tu veux vivre sans te poser de question, c'est facile.

Dès que t'as une idée en tete, tu te dis "je fais l'effort de ne pas chercher à comprendre".

Ne pas se poser de question, cela peut etre une philosophie de vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
coeur bleu Membre 6 160 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

je ne pense pas car du fait que tu veux évincer le questionnement ,tu te questionne et tu t'es déjà posé un problème.je pense que se poser des questions c'est bien.tu y donnes ta réponse de confort ou non :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 66ans Posté(e)
venus23H Membre 3 069 messages
Baby Forumeur‚ 66ans‚
Posté(e)

Vivre sans se poser de vrais qst? c'est devenir globalement fataliste et accepter tout finalement?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×