Hiérarchie: normale ou scandaleuse?

Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

A partir de plusieurs posts lus sur ce forum, j'ai pu constater que le principe même de hierarchie était souvent remis en question. Pas question d'être subordonné à quiconque, éloge d'une liberté absolue.. nombreux semblent ceux qui refusent d'obéir à une quelconque hierarchie. Je parle là, aussi bien d'une hierarchie familiale (parents/enfants), sociale (adulte/jeune) , politique (politiques/ citoyens) et professionelle (patron/employé). Qu'en pensez-vous? Faut-il des systèmes hiérarchiques dans tous ces domaines?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

el_mariachi Membre 1 549 messages
Tuco the ugly‚ 31ans
Posté(e)

sans hiérarchie, la famille ne peut fonctionner

sans la hiérarchie, une usine, un commerce, une entreprise ne peut pas fonctionner

sans hiérarchie, une armée n'est pas éfficaces

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bashi VIP 5 233 messages
Just Breathe‚ 28ans
Posté(e)

Bah comme partout y faut "un leader et des suiveurs".

Si il n'y en avait pas, toute les idées fustigeraient et on s'en sortirait jamais.

Donc il vaut mieu qu'il y en ai un seul qui dirige. Son geste, son idée plaira a certains et deplaira a d'autres mais au moins il y en aura eu une . ;)

bashi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Angryyoungman Membre 623 messages
Forumeur forcené‚ 27ans
Posté(e)
Bah comme partout y faut "un leader et des suiveurs".

Si il n'y en avait pas, toute les idées fustigeraient et on s'en sortirait jamais.

Donc il vaut mieu qu'il y en ai un seul qui dirige. Son geste, son idée plaira a certains et deplaira a d'autres mais au moins il y en aura eu une . ;)

bashi

Encore qu'il n'y est qu'un chef, tout le monde à la possibilitée de tomber d'accord.

Mais la sous-hiérarchie ( après le grand manitou ) s'avère du coup, beaucoup plus difficile à faire ingurgitée.

Sinon d'accord avec toi pour le leader et les suiveurs ;).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Je suis content de constater que vous êtes pour le pouvoir (éxécutif) d'un seul, comme moi. Donc, vous êtes monarchistes sans le savoir ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

Merci pour vos réponses! Je suis rassurée de voir que l'idée d'autorité (sous jacente à l'idée de hierarchie) n'est pas scandaleuse pour tout le monde.. je me souviens d'un post sur le port de la cravate. Un forumeur ne comprenait pas qu'on l'oblige à porter un certain costume quand il allait au boulot. Il y a 50 ans on ne se serait pas posé la question, aujourd'hui j'ai le sentiment que beaucoup veulent vivre selon le bon vouloir, sans contraintes.

@bashi, comment imposer le leader aux suiveurs?

@mazarino, ne tirons pas des conclusions trop hâtives ;)

Modifié par claire19

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Angryyoungman Membre 623 messages
Forumeur forcené‚ 27ans
Posté(e)
Merci pour vos réponses! Je suis rassurée de voir que l'idée d'autorité (sous jacente à l'idée de hierarchie) n'est pas scandaleuse pour tout le monde.. je me souviens d'un post sur le port de la cravate. Un forumeur ne comprenait pas qu'on l'oblige à porter un certain costume quand il allait au boulot. Il y a 50 ans on ne se serait pas posé la question, aujourd'hui j'ai le sentiment que beaucoup veulent vivre selon le bon vouloir, sans contraintes.

@bashi, comment imposer le leader aux suiveurs?

@mazarino, ne tirons pas des conclusions trop hâtives ;)

Puis-je me permettre de répondre à la place de Bashi ?

Un leader surgit naturellement, un leader est née pour être un leader par exemple.

Disons que la hiérarchie actuellement est plus respectée car nous avons plus besoin d'elle, ou d'une façon égale, mais avec plus d'intensitée.

On la respecte peut être un peu plus et elle nous respectes plus.

Cependant cela reste extrêmement ambigue, la libertée est-elle un devoir ou un droit ( par rapport à la hiérarchie ) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Le "leader" s'impose de lui même par son charisme et son intelligence !

Seule une Société de dieux (davantage parfaits que les gréco-romains ;) ) pourrait se passer de système hiérarchique. C'est le fondement d'une vie en société ! Sans hiérarchie, c'est le chaos !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bashi VIP 5 233 messages
Just Breathe‚ 28ans
Posté(e)

Bah les leaders se demarque des autres, je ne sais pas comment expliquer...

Un leader il sait prendre les decisions, il sait lesquelles prendre meme s'il n'y a pas de chef, il trouve des idées qui mettent la majorité d'accord.

Et ca c'est une des qualité des leaders qui trouvent automatiquement des adorateurs, qui donne des suiveurs ;).

Et ces suiveurs vont essayer de convaincre les perdus et indecis ;)

bashi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

Oui mais comment légitimer le leader aux yeux des non-suiveurs? Car certaines hierachies (je pense à la hierarchie politique) est imposée à certains citoyens qui n'ont pas forcément voté pour tel ou tel gouvernant par exemple. Idem pour la hiérarchie familiale.

La liberté me semble être un droit, qui nécessite un devoir, la hiérarchie. Car la liberté demande également des compromis, non?

Modifié par claire19

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

La hiérarchie nécessite la création d'une structure détenant le monopole de la violence organisée (police, justice), à savoir : l'ETAT !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité reves-vengeurs
Invité reves-vengeurs Invités 0 message
Posté(e)
Car certaines hierachies (je pense à la hierarchie politique) est imposée à certains citoyens qui n'ont pas forcément voté pour tel ou tel gouvernant par exemple.

Qui dit pouvoir dit toujours contre-pouvoir...en politique comme partout, il y a donc toujours selon moi : un leader, des suiveurs, un contre pouvoir...à chacun de se situer... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

Donc tout le monde accepte l'idée de hierarchie et de respect de l'autorité finallement?!

@reves, comment imposer au contre pouvoir les décisions du leader? Je prend l'exemple du CPE. J'étais ahurie que des jeunes puissent faire changer d'avis ainsi un gouvernement d'Etat. Où se trouve donc l'autorité dans des moments pareils?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bashi VIP 5 233 messages
Just Breathe‚ 28ans
Posté(e)

Oui mais ca c'est la voix du peuple ("vox populi" c'est ca ? mdr) claire, ca ne compte pas trop comme un contre-pouvoir.

C'est juste qu'on est en democratie et que la voix du peuple peut avoir son "mot a dire".

Donc oui le peuple a du pouvoir mais ca n'en fait qu'un "decideur" lors de l'election vu que c'est le peuple qui choisi son dirigeant et que logiquement, il le suit vu que c'est de sa faute si ce leader a été designé. Mais ca reste la definition de la democratie non ?

bashi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esiole La Luciole Membre 617 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

oui, j'suis pour la hierarchie et l'autorité moi aussi... !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

L'autorité n'est acceptée que si elle est rendue légitime, aux yeux de ceux qui la subissent.

La hiérarchie, je n'irai pas jusqu'à la considérer comme normale, mais disons, nécessaire à la société.

Pour qu'une société prospère, il faut de l'Ordre, il faut donc des règles, de l'autorité, et quelqu'un(s) pour les faire appliquer.

Cela dit, le peuple doit toujours se sentir en accord avec les règles auxquelles il est soumis pour que l'Ordre perdure, il doit ressentir une légitimité.

Avec ce genre de conditions, on peut voir émerger de nombreuses choses, et pas forcément bonnes, comme une monarchie de droit divin... C'est pourquoi il faut rester vigilant.

Ensuite, Mazarino, selon toi, l'autorité est plus efficacement exercée par une seule personne. Je pense être d'accord, en fait.. mais je vais pas m'avouer royaliste sans combattre ;) ! Il faudrait quand même quelque chose, quelqu'un pour freiner le pouvoir de cette personne, afin d'éviter les dérives...

Et concernant certaines règles du genre "aller travailler en cravatte" : il ne suffit pas que l'autorité exercée soit perçue comme légitime par le peuple, mais aussi les règles et directives qu'elles énoncent.

Et pardonnez-moi, mais, j'vois pas trop en quoi ils ont le droit de nous dicter notre tenue vestimentaire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 146 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Donc tout le monde accepte l'idée de hierarchie et de respect de l'autorité finallement?!

@reves, comment imposer au contre pouvoir les décisions du leader? Je prend l'exemple du CPE. J'étais ahurie que des jeunes puissent faire changer d'avis ainsi un gouvernement d'Etat. Où se trouve donc l'autorité dans des moments pareils?

Mais qu'est-ce que la Hierarchie et l'Autorité ?

Ou plutôt, désolé encore une fois de vouloir chercher du sens dans les choses plutôt que de les accepter sans se poser de question, quels buts, quels sens ont-elles ?

Une hiérarchie, c'est avant tout une organisation permettant de faciliter les prises de décisions, et de coordonner tout un chacun dans son domaine.

Bref, une hiérarchie doit avoir du sens, être acceptée avant tout : un supérieur n'est pas là pour être en position de "domination" des individus en dessous, il est là pour opérer les choix pour ces individus (et il n'est pas interdit de leur prêter l'oreille, ni de considérer leurs problèmes)

Une hiérarchie est mise à l'épreuve dès lors que les ordres descendants sont incompris, paraissent gratuits et remettent en question le pouquoi même de la création de cette hiéarchie.

Car si des individus appartiennent à une hiérrchie, qu'ils y joue un rôle, il est normal qu'ils s'interrogent sur ce rôle. Et celà ne leur retire aucun droit.

L'autorité

Le mot est galvaudé. Par autorité, on définit aurjoud'hui la soumission presque sans réserve d'un individu à un autre (ou d'un groupe à un autre).

La frontière avec l'autoritarisme (abuser de son autorité) est mince ...

Voilà ce que j'ai trouvé sur le sens premier autorité après une très courte recherche (qui vaut ce qu'elle vaut) : "être soi-même l'auteur de ses actes pour permettre à l'autre de le devenir".

Je pense que l'autorité est davantage reçue que déclaré.

Un professeur n'aura pas l'autorité par des sanctions, mais lorsque ses éléves le respecteront et s'en remettront à lui pour son enseignement (certe, c'est là une description angélique, mais l'autorité ne s'obtient certainement pas par la force).

Bref, pour résumer mon propos, je ne refus ni la hiérarchie, ni l'autorité, à partir du moment où celles-ci sont justifiées et ont un sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
politique (politiques/ citoyens) et professionelle (patron/employé)

Il y a une hiérarchie, le gouvernement doit obéir au peuple dans une démocratie, le système actuel est l'inverse, il ose même prétendre que c'est démocratique.

Pour ce qui est du professionel, les employés sont simplement des fournisseurs de service, au même titre que les fournisseurs qui sont des entreprises, donc il n'y a pas de hiérarchie. Le patron ne doit pas ordonner, il doit demander, exactement comme il le ferait avec les fournisseurs qui sont des entreprises.

Et concernant certaines règles du genre "aller travailler en cravatte" : il ne suffit pas que l'autorité exercée soit perçue comme légitime par le peuple, mais aussi les règles et directives qu'elles énoncent.

Et pardonnez-moi, mais, j'vois pas trop en quoi ils ont le droit de nous dicter notre tenue vestimentaire...

Oui, ne pas mettre de cravatte n'est pas indescent, c'est pas comme se pointer habillé avec des vetements déchirés ou sales.

C'est en plus du sexisme, les femmes peuvent mettre des robes, des pantalons, pas de cravatte, des couleurs plus variées, c'est clairement du sexisme.

Le pire, c'est que la cravatte ne sert strictement à rien, ça revient au même que forcer les employés à fumer des cigarettes.

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
$ilver Membre 181 messages
Forumeur inspiré‚ 31ans
Posté(e)

J'crois que de toute façon c'est dans la nature de l'homme de former des hierarchies, puisque à la base nous sommes tous différents il nous faut nous reunir sur de nombreux points si on veut survivre ensemble et il est impossible que la totalité des voix soient contentées, une décision prise unanimement dans ce contexte étant impossible, certains ont dû décider pour d'autres. C'est comme ça depuis des milliers d'années, naître dans un système comme celui-ci rend la bascule difficile voir impossible puisque "nous" sommes conditionnés à vivre comme ça. Les hommes (dans la globalité) semblent se retrouver dans ce système et de toute façon lorsqu'on est en bas (le cas de la majorité bien-sûr) le haut nous semble à tous inaccessible mais ça ne nous empêche pas de vivre, chacun à sa place, certains luttes pour atteindre les sommets d'autres se disent qu'ils n'en seraient pas plus heureux.

Pour ce qui est de la gestion du pouvoir exécutif je ne pense pas réellement qu'il soit plus "efficace" lorsqu'il est en possession d'une seule personne, il est certainement plus exploité mais est sujet à l'arbitraire, chose qui par définition ne peut contenter les majorités. On est sorti du moyen-âge, si c'était si bien que ça on y serait encore ;)

Modifié par $ilver

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
et il est impossible que la totalité des voix soient contentées

Si, grâce au principe suivant: la liberté des uns s'arrête la où commence celle des autres. C'est écrit dans la constitution, mais c'est pas pour ça que ça tombe du ciel, et les politiques ne connaissent pas la constitution et sont incapables de l'appliquer, qu'ils soient députés, ministres, présidents, ou membres du conseil constitutionel.

mais ça ne nous empêche pas de vivre

Ca fait quand même bien chier de subir l'oppression de ces fachos qui forcent les gens à faire ci et à faire ça, en fonction de leurs exentricités et de leurs caprices.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant