Aller au contenu

Les Mensonges de l'Histoire..

Noter ce sujet


petit diable

Messages recommandés

Membre, Dans l'ombre mais toujours présent, 50ans Posté(e)
petit diable Membre 5 416 messages
50ans‚ Dans l'ombre mais toujours présent,
Posté(e)

Au fil du temps , je ferai paraître ici quelques idées reçues ou si vous préferez , mensonges de l'Histoire ..

Donc pour commencer :

Cléopâtre était Egyptienne !

Faux! Cléopâtre (Cléopâtre VII en réalité.), reine d'égypte de 51 à 30 avant Jésus Christ, n'était pas égyptienne mais grecque ! Elle appartenait à la dynastie des Lagides, qui étaient originaires de Macédoine.

cleopatre_7_stele.gif

Cléopâtre VII, bas relief du temple de Kom Ombo, époque ptolémaïque (I° siècle avant Jésus Christ).

En fait, à la mort d'Alexandre le Grand, son Empire fut divisé entre ses généraux, les diadoques (les 'successeurs'.), alors au nombre de 11. Son ami et peut être demi frère Ptolémée (Philippe II de Macédoine était peut être son père, et aurait demandé à un de ses proches, Lagos, de revendiquer cette paternité.) reçut alors l'égypte, où il y prit le titre de pharaon, sous le nom de Ptolémée I° Sôter ('sauveur'.). Pendant 300 ans, les Lagides gouvernèrent donc le pays (le nom 'Lagide' provenait du nom du père de Ptolémée, qui s'appelait Lagos.).

Cléopâtre n'était donc absolument pas égyptienne, contrairement à ce que beaucoup de gens croient.

http://www.histoire-fr.com

Modifié par petit diable
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 81
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Membre, 43ans Posté(e)
Anksunamun Membre 1 572 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

* La campagne de Pologne en 1939 fût une promenade de santé.

Aux contraire, il y eu beaucoup de faux pas, de cas de désobéissance et beaucoup d'autres raté.

* Pendant la campagne de Russie en 1812, La grande armée fut décimée lors de la retraite.

Faux: A Moscou, déjà, sur les 650 000 hommes, il n'en restait déjà plus que 100 000.

Modifié par Anksunamun
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 40ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
40ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)

*Jeanne d'Arc n'est pas morte sur le bûcher et n'était pas paysanne

*Christophe Colomb N'A PAS découvert l'amérique

*La prise de la Bastille était un faux évènement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Anksunamun Membre 1 572 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

* Il y a aussi le faits que c'est grâce aux Américains que l'ont a gagné la première guerre mondiale.

* L'exemple précédent me fait penser aussi que l'on croient trop souvent que c'est grâce aux Amé&ricains que la Seconde guerre mondiale ait pu être gagnée.

C'est surtout grâce à la résistance des Anglais et des Russes. Mais je ne nie pas non plus que l'aide apporté par les US n'est pas non plus à négliger.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Dans l'ombre mais toujours présent, 50ans Posté(e)
petit diable Membre 5 416 messages
50ans‚ Dans l'ombre mais toujours présent,
Posté(e)

La suite...Mozart était autrichien !...

Faux ! Johannes Chrysostomus Wolfgang Theophilus Mozart, plus connu sous le nom de Wolfgang Amadeus Mozart, naquit à Salzbourg le 27 janvier 1756.

mozart.gif

Wolfgang Amadeus Mozart, par Barbara KRAFFT, 1819.

A l'époque, cette ville était la capitale d'une principauté ecclésiastique, faisant partie du Saint Empire romain germanique.

Aujourd'hui, Salzbourg est une ville d'Autriche, mais elle ne fut rattachée à ce pays qu'au cours de l'année 1816, soit 25 ans après la mort de Mozart (survenue le 5 décembre 1791.).

De fait, Mozart n'était pas Autrichien mais Allemand, et il composa d'ailleurs un grand nombre d'opéras en langue allemande.

C'est un peu la même chose, à l'inverse, pour Hitler. Tout le monde le croit Allemand alors qu'il était en fait né en Autriche¿

http://www.histoire-fr.com

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 40ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
40ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)

:blush: pour Mozart..

Hitler c'est un peu plus connu qu'il était autrichien.. En fait, il est né SUR la frontière austro-allemande.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Anksunamun Membre 1 572 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

C'est un peu la même chose, à l'inverse, pour Hitler. Tout le monde le croit Allemand alors qu'il était en fait né en Autriche¿

C'est moins vrai aujourd'hui.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Magus
Invités, Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Pas mal ce petit site sur l'histoire, dont j'ignorais l'existence. J'ai parcouru le sujet que je connais bien, il y a quelques erreurs... :blush:

Sinon, une idée reçue : Le vase de Soisson a été brisé.

Faux. Il s'agissait d'un vase en metal qui, tout au plus, a été cabossé.

Un petit livre sympa sur tous ces sujets, d'un universitaire dont j'aime bien la plume :

Miquel Pierre, Les mensonges de l'histoire, Tempus, Paris 2009.

Modifié par Magus
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 40ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
40ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)
C'est moins vrai aujourd'hui.

Que veux tu dire par là ?

Modifié par TRiBaLiTy
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Anksunamun Membre 1 572 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

C'est à dire qu'aujourd'hui on sait tous que Hitler est Autrichien. D'ailleurs il le dit lui-même dans "Mein Kampf", bon d'accord il ne précise pas qu'il est né en Autriche, il dit juste qu'il est né sur la frontière de ces deux état allemands..

Modifié par Anksunamun
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Vaudémont Membre 387 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
*Jeanne d'Arc n'est pas morte sur le bûcher et n'était pas paysanne

Ah oui ? Et qu'est ce qui vous permet d'affirmer ça (à part les livres de Marcel Gay, Michel Lamy et compagnie, qui ne sont des romans pour amateurs de sensationnel qui enrichissent plus leurs auteurs que la science historique)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 40ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
40ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)

Ah ok, c'est ce que je disais ^^

:blush: pour Mozart..

Hitler c'est un peu plus connu qu'il était autrichien.. En fait, il est né SUR la frontière austro-allemande.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Anksunamun Membre 1 572 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

Dans la catégorie falsification de l’histoire, le film « indigènes » primé à cannes et applaudi par chirac est un sommet du genre. Les plus grosses ficelles de l'art y sont utilisées sans vergogne dans le but évident de propager la haine chez les jeunes maghrébins (qui ne connaissent pas l’histoire) et le sentiment de honte et de culpabilité chez les jeunes « gaulois » (qui ne la connaissent pas non plus) »

Ce film, «C'est l'histoire de tirailleurs qui se sont battus pour la mère patrie mais qui, le jour de la victoire, n'ont pas eu le droit de défiler sur les Champs-Elysées», résume Jamel Debbouze, qui joue l'un des rôles principaux. Problème, cette affirmation est un mensonge éhonté

La vérité : « contrairement à ce qu'affirme l'acteur, ils ont bien défilé sur les Champs-Elysées, où la population leur a rendu hommage à plusieurs reprises, le 11 novembre 1944, le 8 mai et le 14 juillet 1945 »

Mensonge et vérité : contrairement aux premières images du film,qui enjolivent paradoxalement leur sort, ces soutiers de la Seconde Guerre mondiale ne se sont pas tous portés librement volontaires, mus par le désir ardent de «libérer la patrie de l'occupation nazie». Pris dans les rets de l'aliénation coloniale, du paternalisme militaire (fidélité à un sous-officier) et parfois de l'enrôlement forcé, beaucoup furent ballottés d'unité pétainiste en troupe gaulliste au gré des revirements de leurs chefs, avant d'être jetés dans des combats qu'ils n'avaient pas toujours choisis.

Mensonge particulièrement dégueulasse : « Indigènes nous présente des héros qui sont systématiquement envoyés à la boucherie par des officiers blancs se délectant à distance du spectacle de leur décimation. »

Vérité : « Parmi les 253 000 soldats nord-africains, au moment de la capitulation, on compte un peu moins de 12 000 tués et de 40 000 blessés. Soit un taux de mortalité de 5%. Pour les 100 000 soldats d'Afrique noire, 4 500 tués, c'est-à-dire un taux de mortalité de 5%. Au sein des troupes françaises d'origine européenne, il y a 40 000 tués, soit un peu moins de 6% de pertes. »

Comme on le voit, il y a même plus de morts Au sein des troupes françaises d'origine européenne que parmi les soldats africains et nord africains.

Toujours à propos de ce film, Samy Naceri, le repris de justice qui interprète un autre rôle d'Indigènes, ajoute qu’il va permettre «d'économiser des milliards sur les budgets de prévention et d'intégration». Personnellement, je pense exactement le contraire. Je crois qu’il a été fait pour exacerber le ressentimant des jeunes issus de l’immigration africaine et nord-africaine envers la France.

Source 1

Source 2

Modifié par Anksunamun
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Magus
Invités, Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Sauf que l'Express enfonce une porte ouverte là... On ne peut être que d'accord car Indigènes n'est pas un film historique... enfin reconnu comme tel par les historiens... si ? o_O C'est encore moins un document historique qui fait autorité.

Pour aller tout de même dans ton sens, le personnage qu'interprète Jamel Debbouze est infirme. Malgré cela, il s'engage dans l'armée. Or, jamais une armée n'admettrait un homme aussi gravement handicapé, surtout pour l'envoyer dans une unité combattante... Déjà ça part mal ^^

Mais pour revenir à un côté plus historique, moi qui aime bien l'histoire militaire, le truc qui m'a fait le plus sourire dans le film c'est la bataille du Monte Cassino. En effet elle a eu lieu en plein hiver, sous la neige et la pluie qui ont considérablement gêné les alliés. Les tirailleurs marocains ont contournés avec courage et astuce les défenses allemandes. Le film, lui, montre une bataille sur une colline caillouteuse, en plein soleil, au milieu d'un désert !

Bref, ce n'est vraiment pas un film historique ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Anksunamun Membre 1 572 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

Et surtout, au sujet de Cassino quand on voit les Français planter le drapeaux au sommet: mais quelle horrible erreur historique !!!!

Il s'agit en réalité d'un régiment polonais qui emporte le mont et qui plante leur drapeau.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Très cultivé et intellectuellement supérieur !, 58ans Posté(e)
peterwaradin Membre 2 643 messages
58ans‚ Très cultivé et intellectuellement supérieur !,
Posté(e)
*Jeanne d'Arc n'est pas morte sur le bûcher et n'était pas paysanne

*Christophe Colomb N'A PAS découvert l'amérique

*La prise de la Bastille était un faux évènement.

effectivement Colomb n'a certainement pas découvert l'Amérique.D'abord parce qu'il est maintenant acquis que les Viking ont abordé ce continent à la fin du X-début du XIeme siècle et qu'en suite jusqu'à la fin de sa vie Colomb ne s'est jamais départie de son opinion selon laquelle il avait atteint les Indes!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
Membre, Posté(e)
Louise M Membre 152 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
*Jeanne d'Arc n'est pas morte sur le bûcher et n'était pas paysanne

*Christophe Colomb N'A PAS découvert l'amérique

*La prise de la Bastille était un faux évènement.

Comment ça,Jeanne d'Arc n'est pas morte sur le bûcher?

Tu veux parler de la dame des Armoises?

c'était une escroquerie,tout le monde sait ça

Cite tes sources,qu'on rigole un peu.......

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 40ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
40ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)
effectivement Colomb n'a certainement pas découvert l'Amérique.D'abord parce qu'il est maintenant acquis que les Viking ont abordé ce continent à la fin du X-début du XIeme siècle et qu'en suite jusqu'à la fin de sa vie Colomb ne s'est jamais départie de son opinion selon laquelle il avait atteint les Indes!

Si Colomb avait quand même compris qu'il n'avait pas atteint la route des indes qu'il cherchait mais il avait atteri en.. Colombie !!! ( d'où le nom ) quand à l'Amérique, après les Vikings et peut être même d'autres peuples, c'est Amerigo Vespucci qu'il l'a officiellement découverte.. D'où l'idée d'un déodation de nommer ce nouveau continent du prénom de ce découvreur !!

Comment ça,Jeanne d'Arc n'est pas morte sur le bûcher?

Tu veux parler de la dame des Armoises?

c'était une escroquerie,tout le monde sait ça

Cite tes sources,qu'on rigole un peu.......

Oui, je te parle de l'authentique histoire de Jeanne d'Arc qu'en Lorraine on connaît bien !!! Et je veux bien tes sources sur l'escroquerie de la dame des Armoises... Toi tu penses que c'est sa soeur ?!!!!! Si c'est Colette Beaune qui a essayé de faire croire que c'était une imposture ta source, figures-toi que cette vieille dame aigrie a la réputation de ne pas aimé les découvertes car elle ne supporte pas l'idée d'avoir un jour enseigné quelque chose de faux. Elle pensait connaître par coeur le XVème siècle depuis + de 30 ans et elle n'aime pas être bousculée dans ces habitudes.. Bref, une vieille réac' quoi :blush:

Des sources ?

Avec L'affaire Jeanne d'Arc, la bergère vierge la plus célèbre de France chute de son piédestal. Marcel Gay et Roger Senzig démonte le mythe de cette jeune gardienne de brebis ignorante, à qui Dieu confie la mission de sauver le royaume de France.

Marcel Gay, journaliste de l'Est républicain, remet en question le personnage, à commencer par son nom qui ne serait pas celui "d'Arc". Elle ne serait pas non plus bergère, puisqu'au cours de son procès à Rouen elle déclare n'avoir "jamais gardé les moutons et autres bêtes". Cavalière émerite, Jeanne utilise aussi parfaitement le français de la cour.

Manipulation du peuple au service de la royauté mise à mal par ses voisins Anglais, Jeanne d'Orléans aurait servi à destabiliser les armées adverses. Invention de Yolande d'Anjou, belle-mère de Charles VII, Jeanne, conduite par le divin, inspire de la crainte aux troupes Anglaises. Les résultats lors des campagnes militaires prouvent que la stratégie fonctionne.

En outre, sa mort demeure une source d'interrogations, puisque plusieurs documents historiques confirment sa présence en divers lieux (France, Belgique, Allemagne) après 1436.

Des "autres" sources ?

Mais en face de cette histoire offlcielle, s’en est dressée une autre dont les grands noms ont été Jacoby (1934), Grimod (1949), Schneider (1952), David Darnac (1968), Weill Reynal (1979) qui fut un membre éminent de notre Cercle Ernest Renan, et aussi Gerard Pesme, Pierre de Sermoise et florence Maquet.

C’est de cette histoire que nous allons vous entretenir, parce que les dictionnaires, les encyclopédies, l’enseignement et les média font silence sur elle. Ils ont raison, estime Mme Régine Pernoud, parce que ses tenants sont des "amateurs". Quel crime abominable!

Pour ces tenants qui ne nient pas les grands événements de la vie de Jehanne à Domrémy, Chinon, Orléans, Reims, Compiègne, ainsi que le procès de Rouen, notre héroine a été la fille adultérine d’Ysabeau de Bavière et de Louis d’Orlèans. Les Darc furent seulement ses parents nourriciers. Elle ne fut pas brûlée à Rouen, mais Charles VII, avec la complicité de Cauchon et des Anglais, la fit évader. Elle reparut en 1436, épousa le lorrain Robert des Armoises dont elle n’eut pas d’enfants. Elle combattit à nouveau les Anglais en Guyenne et mourut en 1449, probablement dans le château de Jarny que possédait son mari.

La véritable histoire de Jehanne de Domrémy

Encore ?

Concernant Jeanne d'Arc, il est clair que la version officielle que nous avons tous entendue à l'école primaire ne tient pas debout. Mais on peut dire qu'il y a légende et histoire même si les films réalisés brodent sur la légende et non sur l'histoire.

Jeanne d'Arc est un personnage dont tout le monde voudrait s'approprier l'héritage, même nous, libres penseurs, qui avons publié en 1927 une brochure la cataloguant parmi les illustres martyres de l'Eglise.

La version " orthodoxe ".

Selon la version " orthodoxe ", Jeanne d'Arc est née en 1411 ou 1412, à Domrémy en Lorraine. C'était une bergère inculte qui gardait des moutons et qui entendit les voix de plusieurs " Saintes " lui demandant de bouter les Anglais hors du royaume de France. Elle a donc galopé durant 600 kilomètres jusqu'à Chinon, reconnu le Roi de France qu'elle ne connaissait pas, l'a convaincu qu'elle était l'envoyée divine pour délivrer Orléans. A la tête d'une armée, elle a libéré Orléans et permis le couronnement du Roi de France à Reims. Elle a ensuite été prise à Compiègne par les Bourguignons qui l'ont livrée aux Anglais lesquels l'ont brûlée vive à Rouen.

Dans tout cela, il y a très peu de choses vraies. Selon les sources historiques " non orthodoxes ", Jeanne est née en 1407 et non en 1411 et pas à Domrémy qui d'ailleurs n'était pas en Lorraine (alors germanique). L'Eglise a admis que les " Saintes " n'ont pas existé. Il n'y avait pas de bergères au XVème siècle en Lorraine, la surveillance des troupeaux étant faite par des bergers professionnels. Une jeune paysanne d'alors n'aurait jamais pu traverser la moitié de la France à cheval. Inculte, elle n'aurait pu reconnaître le Roi de France, ni parler le français de la Cour. De même, elle aurait été incapable de mener une armée comme Jeanne le fit. Toutes les biographies ont démontré cela.

Il faut s'attarder sur le rôle de l'Eglise dans cette affaire. Elle a interdit la fouille de la tombe qui pourrait lever le dernier doute. On pense que le Vatican conserve des documents qui permettraient d'établir la véritable identité de Jeanne. Un intellectuel catholique, Mr Schneider, a retrouvé en 1935 dans les archives du Vatican le " Livre de Poitiers ", dossier original du procès de Poitiers de 1429, mais a été contraint au silence par le Vatican. Il a tenu parole, mais avant de mourir il a révélé des choses. L'Eglise a fait disparaître le Livre de Poitiers, de même que la plupart des documents concernant Jeanne : lettres, contrat de mariage, objets du procès de Rouen. L'Eglise n'a probablement pas trop intérêt à ce que ces documents soient rendus publics. Une pression est faite sur les historiens pour qu'ils restent dans le cadre de la version orthodoxe, surtout après la canonisation de Jeanne.

La Libre Pensée

Jeanne d'Arc, à l'image des héroïnes mythologiques, a aujourd'hui trois visages, celui d'une "Bourguignonne" qui fait de Jeanne un instrument de Yolande d'Aragon ; celui d'une "rationaliste" qui en fait une princesse bâtarde et celui d'une "romantique" qui en fait l'archétype de la résistance. Ce qui est vrai, c'est que du XVe siècle à nos jours, l'image de la Pucelle fut durablement brouillée par les légendes qui entourèrent son apparition sur les champs de bataille, et par l'image qu'en donnèrent les premiers dramaturges, à commencer par le jésuite Fronton du Duc en 1580, jusqu'aux travaux de compilation de l'histoire de Jeanne d'Arc, de Jules Quicherat, au XIXe siècle. Cet ouvrage, appuyé sur une nouvelle étude des divers traités, chroniques, lettres, et témoignage, confronte les textes les plus connus aux enseignements apportés par les plus récentes études sur la guerre de Cent Ans, et dégage le personnage historique de la gangue romantique qui l'entoure, pour le réinsérer dans son véritable contexte.

Olivier Bouzy, Jeanne d'Arc Mythes et Réalités, 1999

J'habitais tout près de Pulligny et mes parents m'ont emmenés voir une inscription en vieux français en lettres rouges portant ses initiales qui est visible sur un des murs du chœur côté sacristie de l'église de cette ville.

On continue ?

Jeanne n'était pas bergère. C'est vrai, et elle l'a déclaré elle-même : à Domrémy, elle s'occupait notamment des chevaux que possédait son père - un laboureur, doyen du village -, chevaux qu'elle montait à l'occasion. Il est vrai aussi qu'elle n'a jamais porté le nom de d'Arc. Les filles, dans sa région, portaient de toute façon le nom de leur mère.

Illettrée ? Ne parlant que le patois ? C'est faux. Vaucouleurs, qui faisait partie des Marches de Lorraine, appartenait au royaume de France.

Marie-Véronique Clin, directrice de la Maison Jeanne d'Arc à Orléans et conservatrice du Musée d'histoire de la Médecine.

Je rappelle au passage que plus de 22 000 ouvrages sont parus en France sur Jeanne d'Arc..

Sans oublier les travaux d'un scientifique ukrainien, le docteur Sergueï Gorbenko qui aurait travaillé sur les ossements de la basilique de Notre-Dame de Cléry. On y trouve aujourd'hui, dans la crypte, les ossements de Louis XI et de son épouse Charlotte de Savoie. Ils ne sont pas les seuls à avoir été enterrés là. D'autres ossements ont été retrouvés, notamment ceux de Dunois, le compagnon d'armes de Jeanne d'Arc. Selon le docteur Gorbenko, parmi les restes, il aurait identifié le crâne de Jeanne d'Arc ce qui lui aurait permis d'établir la véritable histoire de la Pucelle d'Orléans. Il avait préparé un livre qui ne sera jamais sorti, faute à la pression de l'église diront certains..

Modifié par TRiBaLiTy
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 48ans Posté(e)
Cercle Rouge Membre 287 messages
Baby Forumeur‚ 48ans‚
Posté(e)
Faux: A Moscou, déjà, sur les 650 000 hommes, il n'en restait déjà plus que 100 000.

Non, c'est votre assertion qui est fausse.

La réalité est que la Grande Armée est effilochée sur plusieurs centaines de kilomètres alors que Napoléon aborde la plateau de Borodino pour livrer la bataille de la Moskova, une semaine avant de pénétrer dans Moscou laissée vide par Koutouzov. Il ne dispose alors que d'un tiers de ses effectifs initiaux, car sur les 700 000 ayant franchi le Niemen en juin 1812, on estime (voir les études et livres de Lentz) que 100 000 ont quitté les rangs d'une armée composée alors majoritairement d'étrangers.

Quand Napoléon se présente sur les bords de la Moskova, il n'engage donc que les trois corps d'armée disponibles (120 000 hommes), dont celui de Ney qui en se couvrant de gloire se verra remettre d'ailleurs le titre de Prince de la Moskova, maintenant la Garde en réserve et commettant d'ailleurs l'erreur de ne point la faire intervenir pour en finir avec une armée russe qui donc pourra se regrouper ensuite et retrouver une organisation pour la suite que l'on connaît.

La Grande Armée lors de la campagne de Russie ne fut jamais une entité unifiée, elle fut toujours morcelée, voire dispersée. Et c'est bien lors de sa retraite que deux cent mille hommes périrent, pour autant de prisonniers et déserteurs. Pour repasser le Niemen au terme de six mois plus que douloureux à trente mille survivants, menés par Murat.

Vous ne devriez pas croire tout ce qui se dit lors des jeux télévisés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×