Aller au contenu

Le projet de naissance


Goldie

Messages recommandés

42ans Posté(e)
Goldie Membre 501 messages
Forumeur forcené‚ 42ans
Posté(e)

Le projet de naissance se présente sous la forme d'une petite lettre dans laquelle on émet des souhaits concernant le déroulement de l'accouchement et que l'on remet à son arrivée à la clinique ou à l'hôpital.

préparé avec attention et minutie, le projet de naissance indique par exemple la position dans laquelle vous souhaitez accoucher, si vous souhaitez une péridurale ou non etc..vous pouvez y mettre tout ce que vous voulez mais au final c'est bien sûr l'équipe médicale qui décide.

connaissiez-vous ce concept ? l'avez-vous mis en pratique ? comment cela s'est déroulé ? avez-vous eu des déceptions ? ou au contraire êtes-vous satisfaites du résultat ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
42ans Posté(e)
Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 42ans
Posté(e)

:blush: je viens à l'instant d'en parler dans le topic de Kinoton :coeur:

Edit : j'avais pas vu que tu m'avais répondu :coeur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
42ans Posté(e)
Goldie Membre 501 messages
Forumeur forcené‚ 42ans
Posté(e)
:blush: je viens à l'instant d'en parler dans le topic de Kinoton :coeur:

je suis trop forte hein ? tu crois qu'on fait de la transmission de pensée ? :coeur:

genre on a un sixième sens ou un truc comme ça ? :snif:

ptain c'est flippant :bo:

ou genre j'ai juste lu ton message sur le topic à kinoton ? :bo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
38ans Posté(e)
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 38ans
Posté(e)

Je ne connaissais pas, et je n'aurais certainement pas pratiqué.

Une naissance se prévoit pas (sauf cas spéciaux et encore!)

Tout peut arrivé n'imorte quand, et c'est tellement mieux de garder un petit mystère imprévisible.

pour moi ça tombe dans le ridicule de prévoir une musique ou autre, franchement mieux vaut se concentrer sur lévènement et les émotions qui arrivent plutôt que de l'ambiance sonore et le bon placement de la plante verte :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
42ans Posté(e)
Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 42ans
Posté(e)
je suis trop forte hein ? tu crois qu'on fait de la transmission de pensée ? :bo:

genre on a un sixième sens ou un truc comme ça ? :bo:

ptain c'est flippant :)

ou genre j'ai juste lu ton message sur le topic à kinoton ? :p

:blush: :coeur: rooo gna gna gna d'abord :coeur:

:D

j'en reviens donc à ma cop's qui nous a bassiné pendant toute la grossesse avec son foutu projet , on attendait qu'une chose nous c'était l'accouchement :o :p et savoir si tout s'était bien passé comme elle l'avait voulu :smile2: de vraies garces j'avoue :snif: :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
42ans Posté(e)
Goldie Membre 501 messages
Forumeur forcené‚ 42ans
Posté(e)

pour vous donner une idée,

un exemple de projet de naissance :

Le père. Merci d'autoriser le père, qui souhaite m'accompagner, a être présent sans que personne ne l'invite a sortir a aucun moment et pour aucune raison, quelque soit la façon dont se déroule l'accouchement (même en cas de césarienne). Si toutefois mon état de santé ne me permet pas d'accueillir notre bébé, nous désirons que ce soit son père qui entre en premier en contact avec lui.

Le frère. Nous souhaitons qu'il puisse intégrer la salle au moment ou cela nous semble opportun sachant qu'une personne sera disponible a lui.

L'environnement. Je souhaite bénéficier de la « salle nature », aussi bien lors du travail que de la naissance. J'aimerais que cette salle ne soit pas un lieu d'aller et venue mais préserve bien mon intimité et mon besoin de calme. Tout particulièrement lors de la sortie de notre bébé, je souhaite le moins de bruit possible ainsi qu'une faible intensité lumineuse. Je ne désire pas être assistée par un(e) étudiant(e) en médecine ou en obstétrique à moins d'avoir eu un contact satisfaisant avec celle ou celui-ci. Dans ce cas, je souhaite qu'il ou elle reste pendant tout l'accouchement et qu'une sage femme ou médecin qualifié soit également présent.

Le travail. Je souhaite rester mobile pendant tout le travail, si un suivi par monitoring vous semble nécessaire, je désire qu'il soit de type ambulatoire. Je n'envisage pas le recours à une anesthésie péridurale, ni à aucun apport (perfusion, oxygène). Je consens à l'utilisation de remèdes homéopathiques, ou à l'acupuncture en tant que méthodes pour faciliter le travail. Je ne veux pas que le processus physiologique soit accéléré ou ralenti par intervention médicale. Je serai heureuse de recevoir des conseils de la sage-femme, et souhaite que mes actes intuitifs soient respectés. Je désire le moins d'examens internes possibles, et ne veux pas être rasée. Je refuse absolument l'acte médical de l'épisiotomie, conformément à l'article L 1111-4 du code de la santé publique et en toute connaissance de cause.

La naissance et les premiers soins au bébé. Je désire pouvoir adopter la position de mon choix lors de sa venue. Je préfère déchirer que d'avoir à subir une épisiotomie. Je désire que ce soit moi-même ou son père qui prenne notre bébé dès sa sortie. Il sera déposé sur mon ventre afin qu'il puisse aller de lui-même au sein. Je ne veux pas que le cordon soit coupé ou pincé avant qu'il ne cesse sa pulsation. Je désire que notre bébé reste en contact direct avec ma peau aussi longtemps que souhaité, et que notre rencontre se fasse dans l'intimité. Je vous demanderais d'être disponible mais tout à fait discret afin d'être respectueux de ce processus fragile qui est l'attachement. Je souhaite être installée confortablement avec mon bébé et avoir recours à divers accessoires (couvertures, oreillers). L'examen, la pesée peuvent attendre quelques heures et nous souhaiterions qu'ils se fassent en notre contact. Je souhaite que nous ayons l'entière responsabilité des soins de notre bébé. Je veux qu'aucune substance (médicament, vaccin et alimentation) ne soit administré à notre bébé autre que mon lait maternel.

La délivrance. Je veux que le placenta soit expulsé naturellement, sans manipulation, et quelle que soit la durée entre la naissance et la délivrance.

Le départ. Je désire quitter la maternité quelques heures après l'accouchement, je vous serais reconnaissante de nous donner des informations écrites s'il a lieu. Madame XY ou une sage femme libérale associée prendra le relais dans les suites de couches. Un processus de concertation préalable est en cours de planification.

Les éventualités. En cas d'extrême urgence, nous demandons à rester des interlocuteurs. Dans toutes les circonstances et dans la mesure du possible, nos désirs évoqués ci-avant doivent rester de mise. Ci-après nous indiquerons quelques points que nous pensons réalisables.

La non-séparation. Nous souhaitons que toutes les mesures soient prises pour que la mère et le bébé ne soient pas séparés. Si l'enfant doit être transféré dans un autre établissement nous souhaitons que la mère puisse le suivre. Si les soins urgents au bébé sont indispensables, je souhaite qu'ils soient faits en contact avec moi-même ou de son père, ou pire en notre présence avec des commentaires. Si l'état de santé de la mère ne lui permet pas d'être avec notre bébé, c'est le père qui prendra en charges les soins de notre bébé.

La césarienne. Si la césarienne devient nécessaire, je souhaite avoir la possibilité d'assister à la naissance, grâce à une anesthésie locale, la main dans celle de son père ou la personne de mon choix. Lors de celle-ci, je souhaite que le champ opératoire soit baissé à la fin de l'intervention et que nous puissions prendre contact avec notre bébé dans des conditions semblables à celle d'un accouchement par voie basse.

L'allaitement. Si l'état de santé de la mère ne lui permet d'allaiter notre bébé tout de suite après sa venue, elle devra pouvoir tirer son lait à l'aide d'un tire lait électrique dès que possible et régulièrement. Si l'enfant ne peut téter, il doit bénéficier de mon lait maternel et d'aucune autre substance, qui lui sera administré sans l'usage d'une tétine.

L'hospitalisation. Je souhaite garder mon bébé dans mon lit 24h/24 et que l'allaitement puisse être conduit à la demande. Je désire que le père et notre fils puissent me rendre visite sans restriction.

:blush: :coeur: rooo gna gna gna d'abord :coeur:

:bo:

j'en reviens donc à ma cop's qui nous a bassiné pendant toute la grossesse avec son foutu projet , on attendait qu'une chose nous c'était l'accouchement :bo: :) et savoir si tout s'était bien passé comme elle l'avait voulu :o de vraies garces j'avoue :snif: :p

t'as eu des retours ?

ça c'est bien passé selon ses désirs ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
42ans Posté(e)
Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 42ans
Posté(e)

:coeur:

et ben par moment je plains les sages-femmes et le personnel médical :snif:

t'as eu des retours ?

ça c'est bien passé selon ses désirs ?

tu parles oui :blush: :coeur: elle a hurlé pour avoir la péridurale et prié pour que tout se passe le plus vite possible :bo: oust zappé le projet de naissance ...

on en pouvait plus de rire quand on l'a su :bo: tout ça pour ça :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
38ans Posté(e)
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 38ans
Posté(e)

:blush: c'est vraiment des chipotages

si tout le monde faisait comme ça la galère pour le personel soignant

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
42ans Posté(e)
Goldie Membre 501 messages
Forumeur forcené‚ 42ans
Posté(e)
:coeur:

et ben par moment je plains les sages-femmes et le personnel médical :snif:

tu parles oui :blush: :coeur: elle a hurlé pour avoir la péridurale et prié pour que tout se passe le plus vite possible :bo: oust zappé le projet de naissance ...

on en pouvait plus de rire quand on l'a su :bo: tout ça pour ça :)

et ben..elle voulait pas de péri ?

c'est souvent un truc sur lequel on revient, ma tante aussi a laissé tombé.

le principal c'est qu'elle ne regrette pas d'avoir changé d'avis.

je lis souvent des femmes qui se plaignent de ne pas avoir été encouragées dans leur choix, qui en veulent à leur entourage (papa, personnel médical) de ne pas les avoir aidées à supporter la douleur, de ne pas les avoir empêchées d'utiliser la péri.

je trouve ça dommage de le vivre comme ça, pour elles et pour leur entourage.

ça laisse un goût amer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
42ans Posté(e)
Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 42ans
Posté(e)

bon à une lecture plus attentive , y'a des choses que je peux comprendre , ça parait naturel ..mais de là à l'écrire :blush:

d'ailleurs je me demande si les sages-femmes et le personnel médical est obligé d'accepter et de suivre ces projets de naissance ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
42ans Posté(e)
Goldie Membre 501 messages
Forumeur forcené‚ 42ans
Posté(e)
:blush: c'est vraiment des chipotages

si tout le monde faisait comme ça la galère pour le personel soignant

en réalité je comprends quelques unes des demandes, d'autres me semblent plus farfelues.

mais c'est pas vraiment ça qui me gêne, c'est plutôt, comme tu disais ailleurs, le fait que ça ne laisse aucune place à l'imprévu.

que tout soit figé dans le temps sur papier.

où est le mystère ? le hasard ? l'imprévu ?..

c'est aussi le fait que souvent le projet de naissance se prépare de long mios à l'avance, l'attente est d'autant plus forte.

chaque femme considère ce moment comme devant être unique et en oublie souvent que les hôpitaux ont des impératifs indépendants de leurs désirs.

bref, la confrontation a la réalité se passe souvent mal pour les futures mères qui ont investi beaucoup d'attente dans ce moment qui reste unique.

ce qui me dérange aussi c'est la communication avec le personnel.

où est-elle ?

c'est ça ? un petit bout de papier que l'on tend, et ? la sage-femme n'est pas un robot.

elle peut comprendre vos souhaits, les transmettre à l'obstétricien au plus fort des douleurs.

je trouve ça déshumanisant en fait.

bon à une lecture plus attentive , y'a des choses que je peux comprendre , ça parait naturel ..mais de là à l'écrire :coeur:

d'ailleurs je me demande si les sages-femmes et le personnel médical est obligé d'accepter et de suivre ces projets de naissance ?

je crois qu'ils ont peu d'obligation, mais quand je regarde cette phrase par exemple :

"Je refuse absolument l'acte médical de l'épisiotomie, conformément à l'article L 1111-4 du code de la santé publique et en toute connaissance de cause." ben j'ai pas envie d'être la sage-femme qui va s'occuper d'elle, j'aurais trop peur de me prendre un procès au cul.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
33ans Posté(e)
Lune_go Membre 834 messages
Forumeur accro‚ 33ans
Posté(e)
:blush: c'est vraiment des chipotages

si tout le monde faisait comme ça la galère pour le personel soignant

Je suis assez d'accord.

On vous a fait le coup du miroir pendant vous accouchiez ?

Moi on me l'a fait, c'est trop fort ! :coeur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
48ans Posté(e)
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
en réalité je comprends quelques unes des demandes, d'autres me semblent plus farfelues.

mais c'est pas vraiment ça qui me gêne, c'est plutôt, comme tu disais ailleurs, le fait que ça ne laisse aucune place à l'imprévu.

que tout soit figé dans le temps sur papier.

où est le mystère ? le hasard ? l'imprévu ?..

c'est aussi le fait que souvent le projet de naissance se prépare de long mios à l'avance, l'attente est d'autant plus forte.

chaque femme considère ce moment comme devant être unique et en oublie souvent que les hôpitaux ont des impératifs indépendants de leurs désirs.

bref, la confrontation a la réalité se passe souvent mal pour les futures mères qui ont investi beaucoup d'attente dans ce moment qui reste unique.

ce qui me dérange aussi c'est la communication avec le personnel.

où est-elle ?

c'est ça ? un petit bout de papier que l'on tend, et ? la sage-femme n'est pas un robot.

elle peut comprendre vos souhaits, les transmettre à l'obstétricien au plus fort des douleurs.

je trouve ça déshumanisant en fait.

je crois qu'ils ont peu d'obligation, mais quand je regarde cette phrase par exemple :

"Je refuse absolument l'acte médical de l'épisiotomie, conformément à l'article L 1111-4 du code de la santé publique et en toute connaissance de cause." ben j'ai pas envie d'être la sage-femme qui va s'occuper d'elle, j'aurais trop peur de me prendre un procès au cul.

C'est symptomatique de gros manques apparaissant à l'hôpital:

1/ manque de personnel, donc pas le temps de parler car débordé

2/ beaucoup de machines remplaçant le contact humain

3/ pas d'informations du personnel soignant au patient (ça prend du temps, encore une fois :blush: )

4/ judiciarisation à tout va des risques

A la limite, un document c'est peut-être mieux que rien du tout. Mais c'est un peu extrême aussi, c'est vrai...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
42ans Posté(e)
Goldie Membre 501 messages
Forumeur forcené‚ 42ans
Posté(e)

c'est pas faux, mais je crois que si l'on tient tant que ça à accoucher dans des conditions aussi spécifiques et que l'on y met un point d'honneur, il y a d'autres alternatives que d'arriver dans un hôpital débordé avec son bout de papier, qui signifie faut pas se mentir "vous êtes débordés mais je m'en cogne car aujourd'hui c'est moi la princesse".

il y a des maisons de naissance qui commencent à se développer c'est pas plus mal.

il y a aussi les cliniques privées, moins débordées et même des cliniques labellisée "amies des bébés", c'est dans une clinique de ce type que j'ai accouché et je ne regrette pas.

moins de monde, un personnel plus à l'écoute et le sentiment d'être quasiment unique.

ça c'est trouvé comme ça, j'aurais très bien pu accoucher ailleurs, ce qui a fait la différence dans cette clinique c'est surtout moi et ma façon de voir le personnel.

j'ai aussi eu la chance de tomber sur une sage-femme pas très loquace mais très à l'écoute.

aurore.

mais peut-être aussi qu'elle était à l'écoute parce que je ne lui criais pas dessus et que je l'ai considérée comme une partie prenante intégrante de mon accouchement.

bref, j'ai fait un effort pour communiquer et ce petit bout de papier me donne l'impression de couper la communication.

en tant que sage-femme je ne sais pas comment je le prendrais.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ♥ Lapine ♥
Posté(e)
Invité ♥ Lapine ♥
Invité ♥ Lapine ♥ Invités 0 message
Posté(e)
Le projet de naissance se présente sous la forme d'une petite lettre dans laquelle on émet des souhaits concernant le déroulement de l'accouchement et que l'on remet à son arrivée à la clinique ou à l'hôpital.

préparé avec attention et minutie, le projet de naissance indique par exemple la position dans laquelle vous souhaitez accoucher, si vous souhaitez une péridurale ou non etc..vous pouvez y mettre tout ce que vous voulez mais au final c'est bien sûr l'équipe médicale qui décide.

connaissiez-vous ce concept ?

non :coeur: et puis je ne l'aurais pas fait prévoir à l'avance, c'est bien une chose dont j'ai horreur :coeur: ma devise "on verra... le jour même" :snif: et puis ça ne se passe pas souvent comme on voudrait que ça se passe :blush: :bo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Yu gi
Posté(e)
Invité Yu gi
Invité Yu gi Invités 0 message
Posté(e)

:coeur: ma dame a fait mille et un projets quand elle a apprise qu'elle attendait notre second... j'veux pas de ceci, pas de celà... et les cours d'accouchements non plus...(ouf ! j'ai cru que j'allais mourir si je devais y retourner ! :blush: )..

Pis, quatres mois plus tard lors de l'éco de contrôle : plus de projets... :snif: c'est elle qui a cru qu'elle allait mourir...y'en a deux !! (sa raisonne encore ! :coeur: )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
37ans Posté(e)
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)
je lis souvent des femmes qui se plaignent de ne pas avoir été encouragées dans leur choix, qui en veulent à leur entourage (papa, personnel médical) de ne pas les avoir aidées à supporter la douleur, de ne pas les avoir empêchées d'utiliser la péri.

je trouve ça dommage de le vivre comme ça, pour elles et pour leur entourage.

ça laisse un goût amer.

je suis dans ce cas :snif:

j'ai un gout amer de mon accouchement, encore 2 ans après..

en fait, j'avais fait un genre de projet de naissance, mais pas à l'écrit, j'avais juste voulu discuter de certains points qui me tenait à coeur avec mon gynéco. Il ne m'avait même pas laisser en parler, direct m'avait répondu "c'est quoi ce truc de hippie??" :coeur:

c'était sensé être lui qui m'accoucherait, je trouvais assez normal de discuter de ces pratiques, de mes souhaits (je suis désolée mais on a notre mot à dire!! c'est un moment important dans la vie d'une femme)...

en fait, quand j'ai accouché, il était en vacances donc c'est un autre qui m'a accouché.

J'ai dit à la sage-femme en arrivant que je ne souhaitais pas la péri, elle a à peine relever.

puis j'ai été seule (avec mon chéri) pendant tout le long du travail. Elle passait de tps en tps relever les tracés du monitoring et c'est tout; à peine un mot pour moi. Je ne m'attendais pas à ça en fait. Je pensais que j'aurai bcp plus de soutien, de chaleur....

Le gynéco est venu me voir pendant le travail (faire connaissance et discuter avec les contractions, y'a quand même mieux!...); il m'a percé la poche des eaux alors que je ne voulais pas.

j'étais sanglée à la table avec le monitoring...

j'ai fini par craqué et OUI, je l'ai vécu comme un échec car c'etait important pour moi et je n'ai pas réussi. J'ai demandé la péri, la SF est direct allée chercher l'anesthésiste sans me dire quoique ce soit.

en fait, 1h plus tard j'accouchais.

j'me suis carrément faites engueuler pcq je ne poussais pas comme il fallait :blush:

donc ventouse (douleur horrible, j'ai cru mourrir)

double échec

perso, je pense que si le projet de naissance se fait par écrit, c'est pcq il est assez compliqué de parler au personnel médical

quand on est en plein travail, ce n'est plus le moment d'émettre ses souhaits, on n'a plus la tête à ça!

Enfin, je pense que l'augmentation des projets de naissance vient du fait que bcp de mamans gardent un sentiment amer de leur 1er accouchement (gestes instrusifs, parfois inutiles). Les femmes souhaitent se réapproprier leur accouchement, et je trouve que c'est une très bonne chose

je trouve ça déshumanisant en fait.

je trouve au contraire que ça re-humanise l'accouchement qui est hyper-médicalisé en France.

c'est la femme qui accouche, pas le doc.

pourtant, on a l'impression que sans le doc, la femme n'est plus capable de rien

je crois qu'ils ont peu d'obligation, mais quand je regarde cette phrase par exemple :

"Je refuse absolument l'acte médical de l'épisiotomie, conformément à l'article L 1111-4 du code de la santé publique et en toute connaissance de cause." ben j'ai pas envie d'être la sage-femme qui va s'occuper d'elle, j'aurais trop peur de me prendre un procès au cul.

je trouve ça aussi un peu fort de direct citer la loi

C'est symptomatique de gros manques apparaissant à l'hôpital:

1/ manque de personnel, donc pas le temps de parler car débordé

2/ beaucoup de machines remplaçant le contact humain

3/ pas d'informations du personnel soignant au patient (ça prend du temps, encore une fois :coeur: )

4/ judiciarisation à tout va des risques

A la limite, un document c'est peut-être mieux que rien du tout. Mais c'est un peu extrême aussi, c'est vrai...

je suis d'accord

c'est pas faux, mais je crois que si l'on tient tant que ça à accoucher dans des conditions aussi spécifiques et que l'on y met un point d'honneur, il y a d'autres alternatives que d'arriver dans un hôpital débordé avec son bout de papier, qui signifie faut pas se mentir "vous êtes débordés mais je m'en cogne car aujourd'hui c'est moi la princesse".

pas d'accord

"je suis une femme, et j'ai le droit de donner mon avis sur la façon dont je vois mon accouchement"

bien sur, le mieux serait un vrai dialogue avec le personnel médical, mais est-ce bien possible??

il y a des maisons de naissance qui commencent à se développer c'est pas plus mal.

non, il me semble bien qu'il n'y en a aucune en France

il y a aussi les cliniques privées, moins débordées et même des cliniques labellisée "amies des bébés", c'est dans une clinique de ce type que j'ai accouché et je ne regrette pas.

moins de monde, un personnel plus à l'écoute et le sentiment d'être quasiment unique.

ça c'est trouvé comme ça, j'aurais très bien pu accoucher ailleurs, ce qui a fait la différence dans cette clinique c'est surtout moi et ma façon de voir le personnel.

j'ai aussi eu la chance de tomber sur une sage-femme pas très loquace mais très à l'écoute.

aurore.

mais peut-être aussi qu'elle était à l'écoute parce que je ne lui criais pas dessus et que je l'ai considérée comme une partie prenante intégrante de mon accouchement.

bref, j'ai fait un effort pour communiquer et ce petit bout de papier me donne l'impression de couper la communication.

en tant que sage-femme je ne sais pas comment je le prendrais.

perso, clinique privée...et j'ai pas du tout gueulé...

les cliniques label amis des bébés, y'en n'a pas partout non plus...

Le truc, c'est que je pense que ça dépend vachement de l'accouchement que l'on souhaite!! même si je suis d'accord avec vous, on ne peut pas tout prévoir, mais il y a quand même des choses que l'on peut préferer à d'autres.

c'est sur qu'une nana qui ne veut "rien de particulier", elle va pas trop emmerder le personnel médical.

mais lorsqu'on émet un souhait, on se heurte parfois à un mur ou à des railleries, alors que merde c'est notre corps, notre accouchement non???

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
48ans Posté(e)
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
c'est pas faux, mais je crois que si l'on tient tant que ça à accoucher dans des conditions aussi spécifiques et que l'on y met un point d'honneur, il y a d'autres alternatives que d'arriver dans un hôpital débordé avec son bout de papier, qui signifie faut pas se mentir "vous êtes débordés mais je m'en cogne car aujourd'hui c'est moi la princesse".

il y a des maisons de naissance qui commencent à se développer c'est pas plus mal.

il y a aussi les cliniques privées, moins débordées et même des cliniques labellisée "amies des bébés", c'est dans une clinique de ce type que j'ai accouché et je ne regrette pas.

moins de monde, un personnel plus à l'écoute et le sentiment d'être quasiment unique.

ça c'est trouvé comme ça, j'aurais très bien pu accoucher ailleurs, ce qui a fait la différence dans cette clinique c'est surtout moi et ma façon de voir le personnel.

j'ai aussi eu la chance de tomber sur une sage-femme pas très loquace mais très à l'écoute.

aurore.

mais peut-être aussi qu'elle était à l'écoute parce que je ne lui criais pas dessus et que je l'ai considérée comme une partie prenante intégrante de mon accouchement.

bref, j'ai fait un effort pour communiquer et ce petit bout de papier me donne l'impression de couper la communication.

en tant que sage-femme je ne sais pas comment je le prendrais.

Oui, mais c'est quand même dommage - et pas normal après tout, dans un pays qui prône avoir un système de protection sociale extra - de ne pas avoir la possibilité partout d'avoir du contact humain et un suivi plus personnel. Sans compter les gens pour qui c'est logique d'aller à l'hôpital et qui n'ont pas la mutuelle ad hoc pour s'offir une clinique.

je suis dans ce cas :coeur:

j'ai un gout amer de mon accouchement, encore 2 ans après..

en fait, j'avais fait un genre de projet de naissance, mais pas à l'écrit, j'avais juste voulu discuter de certains points qui me tenait à coeur avec mon gynéco. Il ne m'avait même pas laisser en parler, direct m'avait répondu "c'est quoi ce truc de hippie??" :coeur:

c'était sensé être lui qui m'accoucherait, je trouvais assez normal de discuter de ces pratiques, de mes souhaits (je suis désolée mais on a notre mot à dire!! c'est un moment important dans la vie d'une femme)...

en fait, quand j'ai accouché, il était en vacances donc c'est un autre qui m'a accouché.

J'ai dit à la sage-femme en arrivant que je ne souhaitais pas la péri, elle a à peine relever.

puis j'ai été seule (avec mon chéri) pendant tout le long du travail. Elle passait de tps en tps relever les tracés du monitoring et c'est tout; à peine un mot pour moi. Je ne m'attendais pas à ça en fait. Je pensais que j'aurai bcp plus de soutien, de chaleur....

Le gynéco est venu me voir pendant le travail (faire connaissance et discuter avec les contractions, y'a quand même mieux!...); il m'a percé la poche des eaux alors que je ne voulais pas.

j'étais sanglée à la table avec le monitoring...

j'ai fini par craqué et OUI, je l'ai vécu comme un échec car c'etait important pour moi et je n'ai pas réussi. J'ai demandé la péri, la SF est direct allée chercher l'anesthésiste sans me dire quoique ce soit.

en fait, 1h plus tard j'accouchais.

j'me suis carrément faites engueuler pcq je ne poussais pas comme il fallait :blush:

donc ventouse (douleur horrible, j'ai cru mourrir)

double échec

perso, je pense que si le projet de naissance se fait par écrit, c'est pcq il est assez compliqué de parler au personnel médical

quand on est en plein travail, ce n'est plus le moment d'émettre ses souhaits, on n'a plus la tête à ça!

Enfin, je pense que l'augmentation des projets de naissance vient du fait que bcp de mamans gardent un sentiment amer de leur 1er accouchement (gestes instrusifs, parfois inutiles). Les femmes souhaitent se réapproprier leur accouchement, et je trouve que c'est une très bonne chose

je trouve au contraire que ça re-humanise l'accouchement qui est hyper-médicalisé en France.

c'est la femme qui accouche, pas le doc.

pourtant, on a l'impression que sans le doc, la femme n'est plus capable de rien

C'est ce qui fait d'ailleurs que ça devient presque à la mode d'accoucher à la maison, en faisant venir la sage-femme chez soi. Pour sortir de ce milieu froid et robotisé, et avoir quelqu'un rien que pour soi pendant tout le processus. Sauf qu'il y a plus de risques qu'avec le matériel et les spécialistes à proximité... et le risque de devoir aller à l'hôpital de toute façon (en cas de complication) malgré ce qu'on souhaitait.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
37ans Posté(e)
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)
Oui, mais c'est quand même dommage - et pas normal après tout, dans un pays qui prône avoir un système de protection sociale extra - de ne pas avoir la possibilité partout d'avoir du contact humain et un suivi plus personnel. Sans compter les gens pour qui c'est logique d'aller à l'hôpital et qui n'ont pas la mutuelle ad hoc pour s'offir une clinique.

tout à fait d'accord

C'est ce qui fait d'ailleurs que ça devient presque à la mode d'accoucher à la maison, en faisant venir la sage-femme chez soi. Pour sortir de ce milieu froid et robotisé, et avoir quelqu'un rien que pour soi pendant tout le processus. Sauf qu'il y a plus de risques qu'avec le matériel et les spécialistes à proximité... et le risque de devoir aller à l'hôpital de toute façon (en cas de complication) malgré ce qu'on souhaitait.

ça me dérange beaucoup le mot "mode" dans ce contexte..

perso, j'envisage sérieusement un accouchement à la maison pour le prochain, si il y a.

Mais on ne prend pas cette décision comme on achète le dernier jean à la mode!

enfin, peut-être est-ce juste une question de vocabulaire, et tu voulais simplement dire qu'il y en a de + en +?

Niveau risques, il ne sont pas plus élevés à la maison par rapport à la mater, pour une grossesse sans risques (car de toute façon, sinon, tu ne peux pas accoucher chez toi).

J'y réfléchis bcp bcp, c'est une décision importante.

Certaines d'entre vous disaient qu'une naissance ça se prévoit pas, mais moi perso, je veux pas retenter le coup de subir un autre accouchement qui ne me correspond pas. Ca m'a trop marqué, et j'ai vraiment du mal à en guérir.

quand je vois que pandore parle de chipotage, ça me fait pas mal halluciner même si je peux comprendre qu'on ne comprend pas la démarche. Beaucoup de personnels médicaux prennent ça comme ça, du "chipotage", c'est très triste. C'est très intime comme moment, chaque femme a son propre vécu, son propre rapport au corps.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×