les funerailles pour les musulmans


melissaaa Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

je me posedes question en ce moment j'aurai voulu savoir comment ce passe les funeraille pour les musulmans c un peu morbide mais j'ai besoin de savoir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Amandineuh Membre 4 047 messages
F.B.I. Didine !‚ 30ans
Posté(e)

Aucune idée, mais en tout cas tu aurais pu mettre un autre titre de topic :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ELKHAYATI Membre 1 059 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

on peut savoir pourquoi tu pose cette question ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amandineuh Membre 4 047 messages
F.B.I. Didine !‚ 30ans
Posté(e)

Peut-être qu'elle a un proche qui va mourir ou qui est décédé, et qu'elle se pose des questions car elle n'a jamais eu affaire à ça avant ? :smile2:

En tout cas merci pour avoir changé le titre du topic ;) Je suis sûre que ça attirera les bonnes personnes ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)
Aucune idée, mais en tout cas tu aurais pu mettre un autre titre de topic ;)

Exactement ;) ça pourrait attirer certains F et B... (qui en jubileraient... :smile2: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amandineuh Membre 4 047 messages
F.B.I. Didine !‚ 30ans
Posté(e)
Exactement ça pourrait attirer certains F et B... (qui en jubileraient... )

Euh, je parlais de l'ancien titre, qui était, je cite : "bonjour".

Modifié par Amandineuh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)

Enfin même celui-ci... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)

En même temps, elle pose une question sur les funérailles chez les musulmans, donc elle a pas trop le choix au niveaux du titre :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)

Euh, système funéraire musulman? :smile2:

Sinon pour répondre:

LE CORTEGE ET L'INHUMATION

Les Musulmans croient que le corps dans la tombe sera ressuscité au dernier jour et de ce fait, refusent systématiquement la crémation.

Les dignitaires, les anciens de la communauté et l'imam précèdent le corbillard en convoi jusqu'au cimetière. La famille se place derrière le défunt et le restant de la communauté suit, porteurs y compris.

Des invocations pieuses sont adressées par l'imam à l'assistance qui répond (malgré que l'acte de parler à voix forte soit déconseillé par la tradition). Le rythme du corbillard s'adapte à la marche de ceux qui sont devant. A moins que les personnes soient âgées, leur rythme de marche funéraire est plus rapide que celui des Occidentaux. Les musulmans considèrent qu'il faut aller au plus vite enterrer les défunts. Arrivées devant la tombe. Ies femmes du cortège, si elles sont venues au cimetière, soit repartent, soit s'éloignent. Le défunt est descendu dans la tombe par ses coreligionnaires, tête la première et ensuite la fosse est rebouchée par leur soin, chacun manipulant quelques pelletées de terre. L'imam pose une pierre sur la tombe pour marquer l'emplacement du défunt côté tête et, se plaçant derrière la tombe, adresse une dernière prière au défunt sans la participation de la communauté (exhortation intime du défunt).

L'obligation d'inhumer en cercueil sur le sol français ampute une bonne partie du rituel traditionnel funéraire, ce qui la rend frustrante pour les fidèles. Les instants qui suivent la descente du corps dans la tombe sont traditionnellement utilisés pour interpeller le défunt, desserrer les liens du linceul et découvrir le visage du disparu.

Aussi assiste-t-on parfois à des répétitions au cimetière de la prière qui a été dite à la mosquée, comme si une certaine compensation était recherchée pour combler l'impossibilité d'aller jusqu'au bout du rituel traditionnel.

Théoriquement, lorsque la prière derrière l'imam et sur trois rangs a été effectuée à la mosquée, il n'est pas indispensable de la recommencer au cimetière.

On peut cependant bien comprendre que les fidèles puissent ressentir le besoin de recommander le disparu une dernière fois à Dieu.

Tout en souhaitant qu'on enterre le défunt dans de brefs délais, les musulmans respectent la loi française qui impose un délai de 24h00 entre le décès et l'inhumation.

Source: Ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité a0i0r
Invité a0i0r Invités 0 message
Posté(e)
Les Musulmans croient que le corps dans la tombe sera ressuscité au dernier jour et de ce fait, refusent systématiquement la crémation.

oui la crémation est interdite (sauf exception) non pas pour préserver le corps de la personne mais pas respect à cette dernière & à l'intégrité de son corps (l'espèce humaine est honorée)

de toutes façons on ne choisit pas notre mort

de ce fait viens l'interdiction du don d'organes

Modifié par a0i0r

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zoltane Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

leurs démons leur apprit que la plus précieuse des richesses des habitants de Ta'if était enterrée sous les maisons. Ainsi ils essayèrent de la trouver en creusant sous une cave, et ils y trouvèrent des biens d'une valeur considérable ; ceci les encouraga à creuser partout et c'est ce qu'ils firent sous toutes les maisons. Ils les démolirent de haut en bas, et ils allèrent même jusqu'à creuser dans les toillettes et les égouts.

Voilà comment cette région qui avait été remplie de joie a été complètement détruite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jéja Membre 61 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Euh, système funéraire musulman? :blush:

Sinon pour répondre:

LE CORTEGE ET L'INHUMATION

Les Musulmans croient que le corps dans la tombe sera ressuscité au dernier jour et de ce fait, refusent systématiquement la crémation.

Les dignitaires, les anciens de la communauté et l'imam précèdent le corbillard en convoi jusqu'au cimetière. La famille se place derrière le défunt et le restant de la communauté suit, porteurs y compris.

Des invocations pieuses sont adressées par l'imam à l'assistance qui répond (malgré que l'acte de parler à voix forte soit déconseillé par la tradition). Le rythme du corbillard s'adapte à la marche de ceux qui sont devant. A moins que les personnes soient âgées, leur rythme de marche funéraire est plus rapide que celui des Occidentaux. Les musulmans considèrent qu'il faut aller au plus vite enterrer les défunts. Arrivées devant la tombe. Ies femmes du cortège, si elles sont venues au cimetière, soit repartent, soit s'éloignent. Le défunt est descendu dans la tombe par ses coreligionnaires, tête la première et ensuite la fosse est rebouchée par leur soin, chacun manipulant quelques pelletées de terre. L'imam pose une pierre sur la tombe pour marquer l'emplacement du défunt côté tête et, se plaçant derrière la tombe, adresse une dernière prière au défunt sans la participation de la communauté (exhortation intime du défunt).

L'obligation d'inhumer en cercueil sur le sol français ampute une bonne partie du rituel traditionnel funéraire, ce qui la rend frustrante pour les fidèles. Les instants qui suivent la descente du corps dans la tombe sont traditionnellement utilisés pour interpeller le défunt, desserrer les liens du linceul et découvrir le visage du disparu.

Aussi assiste-t-on parfois à des répétitions au cimetière de la prière qui a été dite à la mosquée, comme si une certaine compensation était recherchée pour combler l'impossibilité d'aller jusqu'au bout du rituel traditionnel.

Théoriquement, lorsque la prière derrière l'imam et sur trois rangs a été effectuée à la mosquée, il n'est pas indispensable de la recommencer au cimetière.

On peut cependant bien comprendre que les fidèles puissent ressentir le besoin de recommander le disparu une dernière fois à Dieu.

Tout en souhaitant qu'on enterre le défunt dans de brefs délais, les musulmans respectent la loi française qui impose un délai de 24h00 entre le décès et l'inhumation.

Source: Ici

logique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant