Jeux vidéos et violence : responsabilités ?

Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

Suite au sondage ici à propos de l'impact des jeux vidéos sur les enfants, certaines interventions

ont mené à un débat.

Voici le contenu de l'un deux. Les autres messages ont, par la suite été déplacés ici :

je ne suis pas trop d'accord quand tu dis que ce n'est pas la fautes des créateurs.

si les jeux ne sont pour un rien dans l'agressivité ambiante qui mène le mon,de soit sur ce fait d'accord mais n'y contribue t'il pas légèrement ?

je trouve qu'ils y sont tout de même pour quelques choses même si c'est dans une moindre mesure.

car se sont eux qui crées les designs, les thématique es personnages.

donc voilà, il pourrais très bien crée des trucs cool s'en incitation à tuée sont prochain (d'une certaine manière et vue grossièrement).

regarde les "SIMS 3" ou "Mario" par exemple et regarde les pubs "WOF", "Assasin's creeds".

c'est comme si nous disions "Ce n'est pas de la faute des réalisateurs de films gores ou pornos si leurs films le sont" non ?

ensuite, ses aux mômes, ados eux même de faire leurs libres choix.

quoique, certains n'ont pas encore la tête assez posé sur les épaules pour avoir une repartie et neutralité de choix si ?

certains suivent la masse et d'autres après réflexion et essayais, choisissent enfin ce vers quoi ils veulent aller non ?

enfin, je n'incrimine ni n'accuse ici de tous les maux de la terre tous les créateurs de jeux vidéos, bien sur, car eux ils font leurs boulots.

c'est-à-dires ,ils crées les jeux, après ses aux joueurs de ce dire "Celui-ci ou celui- à n'est pas bon pour moi" s'est tout.

de quoi ont besoin les jeunes, grandes questions (qui mériterais un topic à lui tout seule).

d'évasions dit tu ?

soit, mais alors enfermer dans leurs chambres dans une espèce de pénombre (pour mieux y voir) durant quoi 5 à 6 heures d'affilée s'est une certaine forme d'évasion tu à raison.

mais je ne suis qu'un petit joueur (s'en jeu de mot, rire).

en effet, moi je joue quoi, 2 à 3 heures par mois voir même tous es deux mois donc je ne connaît pas trop le milieux des gammers.

moi aussi le fait de jouer me permet de lâcher ma violence latente au fond de moi j'adore faire du "Pan pan" à tous ta s'est sur tut comme j'aime un bon vrai film de baston car ils sont une sorte de défouloir, mais en parlent de prise de conscience un enfant de qui à quoi entre 9 et 12 ans peut-il réellement cerner le fait d'un jeux agressif face à la réalité de sa cours d'école ?

ne pourrait-il pas ce dire "Celui-là je l'est maravé dans mon jeux et bien le copain de classe qui me gave je vais lui faire pareil" non.

je sais j'exagère (exprès l'image) bien entendue, quoique.

amitié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)
je ne suis pas trop d'accord quand tu dis que ce n'est pas la fautes des créateurs.

ils y sont tout de même pour quelques choses se sont eux qui crées les designs, les thématique et les personnages donc il pourrais très bine crée des trucs cool s'en incitation à tuée sont prochain (d'une certaine manière).

J'ai envie de discuter à propos de ça. Si quelqu'un veut entamer un débat, je lui laisse le soin d'ouvrir un autre sujet ou de venir en MP.

Bref, il y a quelques temps, je suis allé à une conférence à propos de la part du créatif dans le jeu vidéo, et de fil en aiguille, l'un des intervenants a mis le doigt sur un point qui me semble primordial de ne pas oublier: à travers les jeux vidéos, l'enfant expérimente aussi des concepts qu'il retrouvera dans sa vie d'adulte.

Si l'on prend en exemple GTA, lorsque le joueur fait une "mauvaise" action, il est poursuivi par les policiers ... qui sont censé représenter l'autorité de l'état.

Ou dans beaucoup d'autres jeux, si le joueur souhaite acquérir un objet, il faut souvent qu'il économise pour pouvoir se l'offrir.

Je ne vais pas dire que la création d'un jeu vidéo est dirigée par cet aspect, mais plutôt le contraire.

Si l'on y réfléchi, l'apprentissage de ces mécanismes est très sain. Mais lorsque l'inconscient fait l'amalgame jeu vidéo -> mécanismes réels, on obtient un risque d'assimilation du virtuel au réel.

Faut-il donc dire que le jeu vidéo est mauvais ? Ou qu'il est bon ? Je pense que, si le jeu vidéo représente un risque pour l'enfant, c'est uniquement parce qu'il n'a pas acquis certains concepts du réel. Par exemple, un enfant qui ne sait pas que tuer son prochain est interdit finira par accepter le "droit de tuer" virtuel et le rendra réel.

Mais une fois le risque écarté (autrement dit, lorsque le jeu atteint le public adéquat), il ne représente plus un risque.

La question est donc la suivante: est-ce la faute des créateurs si l'enfant joue à un jeu qui n'est pas adapté à son niveau d'apprentissage ?

Je ne pense pas ; comme on ne peut pas mettre en cause le constructeur d'un objet pour la mauvaise utilisation qui en est faite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dr. FaNaTiK Membre 1 592 messages
Dr. Skizonoïaque Paranophrène‚ 31ans
Posté(e)

J'ai pas lu l'autre sujet, je voulais juste dire que en Allemagne les "Simulateur de meurtre" aussi appelé "FPS" sont tout bonnement interdit suite au type qui à massacré 16 personnes dans son lycée.

Tout à été mis sur le dos des jeux vidéos mais en aucun cas quelqu'un à dit que c'était de la faute des parents qui possédaient près de 20 armes à feux chez eux. Alors quand on en arrive là faut peut être remettre en cause le fait de laisser des armes en libre circulation et aussi d'en posséder autant chez soit.

Comme aux USA en sommes. Si on permettait pas à des gosses de 16 ans de pouvoir acheter un Beretta au gun shop du coin peut être que les massacres seraient pas si fréquent.

Il s'agit avant tout d'éducation selon moi.

Modifié par Dr. FaNaTiK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Bref, il y a quelques temps, je suis allé à une conférence à propos de la part du créatif dans le jeu vidéo, et de fil en aiguille, l'un des intervenants a mis le doigt sur un point qui me semble primordial de ne pas oublier: à travers les jeux vidéos, l'enfant expérimente aussi des concepts qu'il retrouvera dans sa vie d'adulte.

Si l'on prend en exemple GTA, lorsque le joueur fait une "mauvaise" action, il est poursuivi par les policiers ... qui sont censé représenter l'autorité de l'état.

Ou dans beaucoup d'autres jeux, si le joueur souhaite acquérir un objet, il faut souvent qu'il économise pour pouvoir se l'offrir.

Je ne vais pas dire que la création d'un jeu vidéo est dirigée par cet aspect, mais plutôt le contraire.

Si l'on y réfléchi, l'apprentissage de ces mécanismes est très sain. Mais lorsque l'inconscient fait l'amalgame jeu vidéo -> mécanismes réels, on obtient un risque d'assimilation du virtuel au réel.

Faut-il donc dire que le jeu vidéo est mauvais ? Ou qu'il est bon ? Je pense que, si le jeu vidéo représente un risque pour l'enfant, c'est uniquement parce qu'il n'a pas acquis certains concepts du réel. Par exemple, un enfant qui ne sait pas que tuer son prochain est interdit finira par accepter le "droit de tuer" virtuel et le rendra réel.

Mais une fois le risque écarté (autrement dit, lorsque le jeu atteint le public adéquat), il ne représente plus un risque.

La question est donc la suivante: est-ce la faute des créateurs si l'enfant joue à un jeu qui n'est pas adapté à son niveau d'apprentissage ?

Je ne pense pas ; comme on ne peut pas mettre en cause le constructeur d'un objet pour la mauvaise utilisation qui en est faite.

Je pense que tu trouvera interessant le lien que je vais te donner sur ce sujet. Mais laisse moi les resumer:

1- TOUTES les etudes impliquant des jeux videos violent ont montrer un lien entre ces jeux et une augmentation des comportements violents, des pensees violentes, une diminution de la sensibilite a la soufrance d'autrui. A vrai dire, cela ne fait que renforcer d'autres etudes, fait sur l'effet des films violents.

2- Il n'existe aucune raison de faire la difference entre l'effet de ces jeux sur des enfants ou sur des adultes dans la mesure ou ces jeux influence de la meme maniere tous le monde. C'est comme l'effet de la publicite: beaucoup s'imagine qu'ils sont "immunises" contre son influence mais ils se trompent.

3- Meme si les jeux violents influencent plus ceux qui a la base sont agressif, la realite c'est qu'ils influencent absoluement tous le monde. Cela ne signifie evidement pas que cela va se traduire toues les fois par un shooter fou entrant dans un college et tirant sur tous ce qui bouge.

Violent Video Games: Myths, Facts and Unanswered Questions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

Dr Fanatik, je te rejoins sur ce point que l'éducation a un rôle à jouer dans l'explication de cette montée de violence. Mais je ne suis pas aussi fermé sur les causes. Je reconnais que la violence dans les jeux vidéos influence le joueur.

kyrilluk, je te remercie pour le lien. J'avoue ne pas avoir tout lu, je n'ai pas été assez patient pour finir la lecture avant de te répondre :smile2:

Comme dit précédemment, je ne veut pas blanchir les jeux vidéos ; ni les films, d'ailleurs. Il est évident que tout ce que l'on voit, tout ce que les gens autour de nous font, même tout ce que l'on imagine nous influence d'une façon ou d'une autre.

L'idée de mon premier message était d'arrêter la stigmatisation des jeux vidéos. Et si tu penses que ce n'est pas le cas, alors pourquoi, comme le souligne Dr Fanatik, certains types de jeux ont été interdits en Allemagne ?

Je n'ai pas voulu aller aussi loin dans mon premier message, car c'était une réponse dans un autre sujet, mais ici cela me semble tout à fait pertinent : si tu ne réfutes pas que "à travers les jeux vidéos, l'enfant expérimente aussi des concepts qu'il retrouvera dans sa vie d'adulte" et "que, si le jeu vidéo représente un risque pour l'enfant, c'est uniquement parce qu'il n'a pas acquis certains concepts du réel", alors tu seras d'accord pour dire que la part de responsabilité la plus importante revient à l'entité en charge de l'apprentissage de l'enfant. Dans le cas le plus répandu, les parents.

Pour être plus clair, j'estime que si une personne est plus sensible à la violence, c'est dû à un manque lors de l'éducation qu'elle a reçu. Mais bien entendu, je reste ici dans le cadre des plus jeunes. En ce qui concerne les adultes, je dénombre trois cas de figures:

  • l'adulte qui utilise le jeux vidéo comme défouloir, car il ne se permet pas la violence dans la vie réelle (en tout cas, dans une certaine mesure, et ce, quelle que soit la raison) ;
  • l'adulte qui est violent dans la vie réelle, et sur qui le jeu vidéo ne fait qu'alimenter sa violence ;
  • l'adulte qui se laisse "convaincre" par le jeu que la violence est une solution.

Dans le premier cas, l'influence sur l'inconscient de la personne est plus curatif qu'autre chose: l'adulte se libère de sa colère, la tournant vers des personnages virtuels, l'écartant de personnes réelles.

Dans le second cas, le jeu vidéo ne fait que conforter la position du joueur. Si l'on cherche à savoir pourquoi il est violent, ce n'est pas à cause du jeu vidéo, mais plutôt de son passé (son éducation ?) qu'il s'est construit ainsi.

Enfin, le cas le plus intéressant, bien que le moins courant, l'adulte qui se laisse séduire par la violence gratuite du jeu vidéo. Si l'on veut dire que la faute en revient totalement au jeu, c'est difficile de prouver le contraire. Mais pourquoi le jeu a une telle influence sur cette personne ? La seule réponse que je vois remonte, encore une fois, à son éducation. Si tu as pour fondations une règle qui te dit "tuer c'est pas bien", et qu'un jour tu prend une vie, c'est que cette fondation n'était pas stable. Est-ce le jeu qui a ébranlé la fondation ? Oui, mais seulement car elle n'était pas assez solide.

Si des règles sont fixées et qu'on les transgresse, alors c'est que quelque part elles n'étaient pas assez bien fixées.

De ce fait, même si je t'accorde qu'un jeu vidéo influence tout le monde, cette influence dépend entièrement de la personne, et aussi de son éducation, de la façon dont cet adulte s'est construit. Ce n'est pas plus différent avec un film ou un livre ; si ce n'est la force avec laquelle la personne est influencée.

En ce qui concerne les enfants, j'en reviens à mon premier message: si les fondations ne sont pas solides, alors le risque est grand. N'est-ce d'ailleurs pas pour cela que certains jeux vidéos (ainsi que certains films) sont interdits aux enfants de moins de 12, 16, 18 ans ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Darth Wound Membre 260 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)

Bah pour ma part j'ai tout dit explicitement dans ce fameux sujet ;) et Wild je te rejoins notamment sur le fait que les développeurs ne sont pas forcément responsables de l'inconscience de certains et aussi a propos de la classification PEGI sur les âges, comme tu as pu le voir sur l'autre sujet.

Voilà :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
miotolis Membre 272 messages
Forumeur activiste‚ 49ans
Posté(e)

Dans les années 70, Les westerns, les films policiers, non jamais conduit a tuer pour une histoire de dada volé par les apaches :smile2:

Juste pour dire que les films, les jeux, et autre ne sont pas en cause, mais c'est l'individu qui est cérébralement atteint.

Si ont retire tous ce qui est potentiellement dangereux on a vas bientôt manger un animal entier et crue ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gogus Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Les jeux vidéos ne sont pas plus responsables de violence et d'agressivité que la télé, la musique ou les livres. C'est seulement l'un des sujets préférés des médias. L'abus de jeux vidéos en revanche peut en conduire CERTAINS à se dé socialiser, à devenir agressifs quand on les dérange en pleine partie également MAIS la télévision aussi.

Quand à la fameuse violence que créent la télé et les jeux vidéos, repensez juste aux divertissements publics des siècles passés qui amusaient pas mal de monde et qui consistaient à bruler vifs des gens, à les écarteler, à les broyer à coups de masse....etc. Ces actes, assez violents quand même, étaient-ils selon vous dûs aux jeux vidéos ou à la télévision?

Peut être bien que ce ne sont pas les jeux et la télé qui donnent des idées aux gens mais l'inverse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
betageek Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 42ans
Posté(e)

je tiens a dires que les propos ci dessous sont un résumé de ce que j'ai écrit pour mon blog (est c'est ce que je pense et j'assume).

je sais que vous trouverais comme il me la était dis, que mes arguments sont "bidons" mais bon.

je donne mon avis ensuite bah voilà.

s'il ne semble pas correspondre à ce topic je l'enlèverais.

merci...

L'agressivité latente, l'ouverture à une violence que l'ont estimé gratuite et flagrant.

Telles ou telles choses ne peuvent-être montrer du doigt s'en raison, juste parce qu'ils y à des "Ont dit".

Oui, les rôles et poids du patriarcat, de la force mentale d'un homme (d'un père) et de sa repartie sont alors démontrer, tester, éprouver dans le réel tous les jours tandis que dans les jeux vidéos s'il y à un "Game over" il y à toujours la possibilité de faire une "Nouvelle partie".

Alors, ont me dit aussi que les jeux vidéos peuvent aider à mieux comprendre le monde et ses règles, mieux comprendre l'idée que l'ont dois se faire du "Bon et du mauvais" du réel et du virtuel, etc., etc.

L'adulte lui à cette chape de plomb du fameux "Il est mature et devrais avoir la faculté de discernement du bien et du mal".

Donc, de ce fait que des adultes joue à des jeux agressifs voir gore, d'accord, mais des mineurs eux peuvent-ils y joué ?

Nous savons que si nous, leurs interdisons d'y jouais ils enfreindront cet interdit et s'y engouffrerons.

De toute façon à lire la toile sur le thème "Jeux interdits au moins de 18 ans" on y lit des réponses on ne peut plus claires du style "De toute façon on sait tous que ça sert a rien les jeux interdits à... vu que ça empêchera pas les mineurs de lŽacheter et dŽy jouer".

Alors, d'une manière ou d'une autre les jeux circulent, les jeunes y jouent quand même donc je me dis que chaque branche du milieu du jeu puisse travailler en fait.

Ainsi, l'homme à crée un monde a la fois permissif et relativiste.

Nous sommes dans ce domaine (comme dans bien d'autres) des victimes consentantes des modes et de ce que l'ont nous imposent.

Par "Coups" (coûts) j'entends marquer les esprits par des mots, des images avec un ou des moments clés qui donneront inexorablement envie de voir un film, d'écouter un CD et/ou de jouer à un jeu vidéo.

Je veux dire que s'il s'agit des adultes ont ne vise pas les mêmes règles, lois il y à un point d'honneur qui et mis sur le fait que celui-ci et libre et conscient de c'est actes.

Pour cela je distingue donc qu'il y à trois niveaux de prévention pour les mineurs, les jeux interdits aux moins de 18 ans, ceux pour les moins de 16 ans et enfin ceux pour les moins de 12 ans.

Alors, il faut savoir comment est et se construit le mental d'un adolescent et d'un enfant pour bien comprendre.

Ne pas être pornographique.

Ne pas incités à des pseudos dérives, etc., etc.

En fait, le cahier des charges du producteur de jeux et assez conséquent.

Alors, les jeux, outres leurs conceptions de plus en plus proches de la réalité par le grain d'image, de mise en situation et de mobilité aux c¿urs de ceux-là doivent aussi par le biais de manettes, des volants, pédales d'accélérations, lunette 3 D, manette "Wii" (en tête) immergée le plus intensément possible le gamer pour qu'il soit le temps de sa partie, le plus accro possible.

Alors, le concept du projet lui et simple (sorte de masque unique pour toutes les sociétés).

Alors, certains parlent d'eux même, tel ce nouveau jeu nommé "Manhunt" par exemple ou à ce que j'en et vue montre un homme qui tue gratuitement à tour de bras, et-il un jeu à mettre entre toutes les mains ?

Le jeu "Memoriam" qui joue sur l'angoisse et le psychologique offrant une interactivité rare dans le milieu des gammes et-il lui aussi à mettre entre toutes les mains, et je ne parle pas de cet autre jeu "Saw" tiré du film d'angoisse et d'horreur dite moi ?

Alors, ont va me dire que les moins de 18 ans ont de la conscience et savent vers quoi ils peuvent aller et jusqu'où l'effet d'un jeu peut-aller dans leurs inconscients, mais bon.

Les humains ont un taux de pulsions nerveuses innées qu'ils doivent bien lâcher, canalisés quelques pars et donc dans une certaine mesure les jeux peuvent servir à cela (entre autres).

Sorte d'exutoire qui filtre si l'ont veux se moment qui pourrait basculer, entre imaginaire et réalité.

Ne dit-ont pas parfois envers quelqu'un que l'ont apprécie pas "Je le tuerais ce mec" et bien dans les jeux pour mon propos (ou par le biais de certains films là) nous ne fessons que déplacé le problème.

Alors, ont, me dis, aussi que le jeu s'est du virtuel et qu'il ne viendrait jamais à l'esprit de quelqu'un de réalisé se genre de fantasme dans la réalité, ah, bon.

N'y a t'il pas eu cas aux états unis d'un adolescent qui d'après un jeu vidéos à pris le fusil familial (ou autre je ne sais plus) et s'est rendue dans son lycée et à tirée sur tout ce qui bouger ?

Après peut-on dire que les jeux incitent au racisme ?

Là, je ne pourrais pas le dire vu que les morts sont de, si je puis dire, toutes les couleurs.

Ensuite cet autre cas courant, qui veut que les parents disent "A table" et que celui-ci et en pleine partie n'envoient-ils pas s'est parents sur les roses d'un ton sec et nerveux en répondent "Mais attendais ! Je fini ma partie c'est importent je suis aux 3èmes niveaux je tue Razborg et j'arrive", etc., et quand le père ouvrant la porte dis "C'est tout de suite ont à dis" le jeune alors ne peste-t-il pas.

1 ¿ Qu'est-ce qui poussent les créateurs de jeux à aller si loin dans la violence (gratuite) à ce point?

2 - Si ses jeux existent, c'est qu'il y a donc un créneau porteur, vendeur ?

3 - Et donc, ils découlent de cela des clients qui en redemandent ?

4 - Mais, alors, la vapeur peut-elle s'inverser ?

Les fautifs sont-ils les designers ou les clients qui, en fait, créent une demande ?

J'ai lu aussi qu'à priori rien n'est de la faute, du ressort même des créateurs de jeux, des designers et des scénaristes.

"Crash Bandycoot", "Tycoon", "Caesar" sont des jeux s'en risque visible et peuvent plaire à tous les niveaux de joueurs si je puis dire.

Les jeunes ont de la repartie et savent encore heureusement faire la pars des choses entre rêve et réalité, donc ce n'est pas demain que nous aurions nos rues noircies de "Hitman" and co...

amitié...

Modifié par betageek

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sodium Membre 467 messages
Forumeur survitaminé‚ 28ans
Posté(e)

(http://www.bescherelle.com/ )

Question d'éducation, pas de jeux vidéos.

On devient pas voleur, meurtrier ou tout simplement violent parcequ'on a vu un tas de pixels simuler un combat ou une guerre.

Beaucoup de paramètres entrent en comptes comme la famille, le milieu social et scolaire dans lequel un jeune (ou moins jeune d'ailleur) évolue.

Prendre les seuls jeux vidéos pour cible, c'est vraiment chercher une solution passe partout que papy et mamy pourront comprendre en regardant TF1 à 13h.

Modifié par Sodium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Dans les années 70, Les westerns, les films policiers, non jamais conduit a tuer pour une histoire de dada volé par les apaches :smile2:

Juste pour dire que les films, les jeux, et autre ne sont pas en cause, mais c'est l'individu qui est cérébralement atteint.

Si ont retire tous ce qui est potentiellement dangereux on a vas bientôt manger un animal entier et crue ;)

Globalement d'accord avec toi. Je joue souvent à des jeux, dits violents, et je suis loin d'être un violent. Je sais faire la part des choses entre un jeu et la réalité. Toutes les formes de média exploitent la violence. Mais ce n'est pas ça qui rend une personne, psychologiquement stable, violente. La part éducative me semble bien plus importante. Et constatons que la violence n'est pas née avec la création des jeux vidéos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mdtcdtl. Membre 70 messages
Forumeur en herbe‚ 49ans
Posté(e)

Jeux réality avec mes copins,ont braquent des banques,ont tuent des fics,etc...<ça raporte en points>,le plus gros score gagne.

Bon heureusement ce n'est pas vraie,mais cela c'est produit en amerique,pour vous dires les tarés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
forum

Les jeux vidéo ne rendent pas violent, le tabac ne donne pas le cancer


Dimanche 26 Juin - 10:36

Après les propos de la ministre chargée de l'apprentissage Nadine Morano, le psychanalyste Yann Leroux a, dans une interview donnée au Nouvel Observateur, affirmé que les jeux vidéo ne rendaient pas violent. Le directeur de recherche en Neuroscience à l'INSERM, Michel Desmurget et le pédopsychiatre hospitalier Bruno Harlé, qui sont d'un avis contraire, lui répondent.



    Dans une interview récente, monsieur Leroux, psychanalyste et nous dit-on spécialiste des jeux vidéo, affirme que "non, les jeux vidéo ne rendent pas violent". Les arguments présentés à l'appui de cette affirmation semblent mériter quelques remarques.

    Tout d'abord, l'argument d'une baisse globale de la criminalité aux États-Unis n'a simplement aucun sens, même si l'on accepte de réduire à sa dimension criminelle l'influence des jeux vidéo sur l'agressivité. En effet, il existe plusieurs causes à la criminalité. Ces causes ne varient pas forcément de manière homogène. Prenons par exemple le niveau de vie. Nombre d'études montrent que le niveau de criminalité décroit lorsque le niveau de vie croît. Si l'effet baissier lié au niveau de vie (et/ou à tout autre facteur) est plus important que l'effet haussier associé aux jeux vidéo, alors la courbe globale descendra. Mais en aucun cas, cela ne voudra dire qu'il n'y a pas d'effet négatif des jeux vidéo. Cela indiquera simplement que cet effet ne compense pas l'influence positive des autres facteurs.


Suite de l'article...
forum Source: Nouvel Observateur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tom777 Membre 2 055 messages
Empecheur de debattre en rond!‚ 28ans
Posté(e)

Hum...

Cela faut 2 ans que je joue a Left 4 Dead 2 qui a pour but de massacrer du zombie avec des haches,

des sabres,des tronconneuse, des machette, des carabines, des AK 47 bref toutes les armes possible meme la casserole :smile2: !

Et aussi 1 an que je joue a Moderne Warfare 2...

Dans mon village et dans la region aucune elevation des crimes de sadique n'ont ete noté...

Alors les jeux video qui influe sur la violence des jeunes....

:D :D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité gilles 25200
Invité gilles 25200 Invités 0 message
Posté(e)

pfffoouuuu 30ans aprés la création du jeux vidéo on en est encore a se demander si il est dangereux!les aprioris ont la vie dure!par contre ça dérange personne qu'une dizaine de personnes en traillis se tirent dessus dans une foret avec des paints balls pour de vrai avec les risques physiques réel que ça implique!c'est peut étre le fait de s'évader dans un monde virtuel qui dérange les gens "bien pensant".a moins qu'on veuille trouver un "responsable" aux maux de la société pour éviter qu'on s'aperçoive des défauts et abus de celle ci?faudrait peut étre se poser les bonnes questions!mais réfléchir ça empéche de regarder secret story ou autre a la télé qui,tout le monde le sait,est extrémement éducatif pour l'enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tom777 Membre 2 055 messages
Empecheur de debattre en rond!‚ 28ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

pfffoouuuu 30ans aprés la création du jeux vidéo on en est encore a se demander si il est dangereux!les aprioris ont la vie dure!

C'est absurde, on pourrait dire la même chose du tabac :

"pfffoouuuu plus de 100ans aprés la découverte du tabac on en est encore a se demander si il est dangereux!les aprioris ont la vie dure!"

Plus sérieusement, il ne s'agit pas d'aprioris, mais du résultats d'études sérieuses. Mais je comprends que tu préfères fermer les yeux. :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité gilles 25200
Invité gilles 25200 Invités 0 message
Posté(e)

la différence c'est qu'on as fournis des preuvent de la nocivitée du tabac preuve a l'appuis sur plusieurs années:radios de poumons,nombreux cas avérés de cancer avec relations prouvé que c'est due au tabac,etc...

quelles preuves tu as que le jeu vidéo rends violent?et pas des avis de psychologues en mal de reconnaissance du grand public hein!des vrais preuves avec plusieurs études a l'appui!il n'en existe pas!

on as tout simplement fait un amalgame avec les "cas sociaux" qui se sont fait remarqués en tuant ou autre chose car ça arrangeait bien tout le monde de croire ça au lieu de remettre en question notre sainte institution et la société.

je ne ferme pas les yeux et je suis bien informé sur le sujet puisque ça fait environ 25ans que je joue et bizarrement je n'ai encore tué personne,j'ai un boulot,je paye des impots,je parle aux gens(si si je vous jure!),je vote,j'ai des convictions(délégué syndicale dans ma boite) donc pas associale.

ce qui me fait toujours rire(c'est une façon de parler)c'est les gens qui parlent et condamnent des choses sans vraiment les connaitrent mais en écoutant les avis des uns et des autres,faudrait peut étre plutot tester sois méme avant de critiquer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

quelles preuves tu as que le jeu vidéo rends violent?

Les études cités dans les articles sus-mentionnées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oulach Membre 2 574 messages
Forumeur alchimiste‚ 9ans
Posté(e)

Généralement les jeux violent ont des limitations d'age, quand je vois 18+ sur la boite de GTA perso je comprends le sens.

Mais bon dans l'esprit de certains parents le jeux video c'est pour les enfants.

Alors on autorise à jouer à GTA à 10 ans mais pas à matter un bon Katsumi pourtant c'est 18+ aussi.

Modifié par oulach

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant