Dois-je croire encore en Dieu ?

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Mais où dois-je placer Dieu dans cette histoire ? :

- Le remercier d'avoir aider la médecine à évoluer ? Mais alors que penser de tous ceux qui sont morts avant ?

- Le remercier de m'infliger des épreuves, ça veut dire qu'il a confiance en mes facultés à les traverser ?

- ...

Bref, qu'en pensez vous ? :smile2:

La fameuse quête du sens. ;)

C'est souvent face à des épreuves, à côté de la mort et dans les craintes de l'avenir qu'on essaye de donner un sens à ce qui nous arrive.

C'est ce qu'en disent les psys, c'est aussi un besoin humain primaire que j'éprouve moi-même et c'est aussi ce que j'ai pu constater de visu chez des gens touchés (enfant gravement autiste).

Les mêmes questions sur le sens de la vie, de la mort, sur la souffrance et les épreuves, sur les prétendus choix de Dieu sur nos vies... mais puissance mille à cause, justement, de l'importance de l'événement.

Il arrive que des gens adoptent Dieu ou le rejette suite à un gros événement, comme un deuil précoce. Généralement, dans le malheur on a tendance à rejeter Dieu. Dans le sursis ou la guérison, on le remercie.

Il est plus dur de se dire que tout ce qui est arrivé n'avait pas de sens, pas de but, pas de raison ni de légitimité, et pourtant la génétique et les malformations sont le domaine d'un certain hasard (suite d'innombrables causes et conséquences évolutives) plus que d'une volonté divine avérée.

Oui, merci et bravo à tous ceux qui ont participé à cette réussite, en y incluant ma fille, car elle a du se battre bien assez longtemps !

Nous, nous avons été très impuissants, nous nous sommes contentés de subir, en fournissant, il est vrai, de l'amour. Mais nous ne sommes pour rien dans le résultat final...

L'amour, l'attention et le soutien moral sont des facteurs importants de guérison. Et ce sont les scientifiques qui le disent ! ;) Comme quoi, c'est compatible avec la spiritualité...

D'un autre côté, je dois admettre que de croire en un Dieu m'a aidé dans d'autres moments de ma vie... Si je l'empêche d'y croire, je lui enlève ce réconfort qu'il peut apporter parfois...

Bref, vous avez du vous en rendre compte, je ne sais pas quoi faire ;) . Je ne sais pas où placer ce Dieu dans notre vie de famille.

Donc tu es une croyante qui doute. ;)

Tes convictions ne doivent pas venir se greffer sur celles de ta fille mais tu es en droit de lui enseigner les valeurs que tu veux, même si elles sont religieuses.

Pour la croyance, les enfants sont encore naïfs et croient quasiment tout ce que peuvent leur dire les adultes. Du coup, on est confronté à un dilemne entre sa foi et l'impartialité.

Chercher un soutien en Dieu peut réellement aider. C'est psychologique : on met des mots sur ses souffrances, on se pose des questions à soi-même finalement, on fait le point, on extériorise des émotions, certains mantras nous aident à méditer...

Cette partie "pratique et rituelle" de la foi ne me semble pas néfaste, tant qu'on cadre bien la chose en la vendant comme une tradition avant tout et en laissant le mystère sur le concept de Dieu.

" Peut-être qu'il y a Dieu, peut-être pas... mais on ne perd rien à le lui demander ! "

Laissons-les se prendre la tête avec ça quand ils seront plus grands. :|

C'est vrai que de la mettre au cathé, ce n'est pas vraiment la laisser choisir... Mais ne pas la mettre non plus. De toutes façons, dans un premier temps, si elle doit adhérer aux principes de la religion, se sera forcément celle que nous connaissons nous ses parents... Il lui sera toujours temps, après d'en choisir une autre si elle pense qu'elle lui correspond mieux.

(...)

La mettre au cathé un an de plus ne m'engage pas beaucoup ni dans un sens ni dans l'autre... Nous verrons à la fin de l'année prochaine :|

Qu'un enfant suive le cathéchisme ne me semble pas outrageusement pervers et manipulateur à partir du moment où l'on sait donner la place légitime à cet enseignement : une fable.

La vie de Jesus n'est pas pire que d'apprendre la mythologie grecque ou les fables de La Fontaine. Ce sont des paraboles porteuses de messages et les principes chrétiens me semblent beaucoup plus positif que par exemple ce gros enculé de Zeus qui se tape sa famille, des vaches, etc... :|

Mais il ne faut jamais oublier d'employer le conditionnel, de laisser à l'enfant le recul nécessaire pour qu'il puisse choisir d'y adhérer ou pas. Bref, ne pas vendre ça comme étant la réalité ou une simple fiction, mais une histoire que l'humanité se raconte et qui est surement une demie-vérité (et une demi-mensonge).

On ne sait pas tout. Même pas Dieu...

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

C'est des questions difficile à poster sur des forums.

Parce les questions religieuses sont des questions intime, et beaucoup de monde ne le comprend pas.

Je pense que c'est une chose ton rapport à la religion.

Pour savoir qui tu dois remercier, c'est au fond de toi que tu dois le chercher. Qui tu as envie de remercier. La logique, ou l'opinion des autres n'a pas vraiment à entrer en ligne de compte. Je vais faire hurler certains, mais c'est un raisonnement affectif et pas logique, qui conduit à nos réponses spirituelles. Et la "rigueur" en matière de raisonnement affectif, c'est de chercher ce qu'on ressent réellement au fond de nous, en éliminant au possible les influences de la société, ou le point de vu "bien pensant" des autres.

Il y a quelque chose qui me dérange dans ta démarche. Que je comprend très bien, surtout que tu semble assez indépendante pour te faire ta propre opinion, mais l'idée de demander aux autres quoi croire, c'est fort, et ça me gène pas mal quand même.

Surtout que ça dépend très fortement de comment tu vois Dieu, son influence sur le déroulement naturel du monde et sur le libre arbitre (entre autre).

Pour ce qui est de l'apprentissage d'une religion à ta fille, personnellement, je pense que se convertir à une religion ne devrait se faire que par nous même. Et à un âge, donc, où on est sensé agir et réflechir indépendamment (au moins la majorité)

J'avoue que je n'aime pas trop l'idée du catéchisme. Son but, c'est clairement de convertir les enfants à la religion catholique. Et cette priorité passe avant celle de l'ouverture spirituelle (Je ne dis pas que ça n'ouvre pas spirituellement, bien que dans certains cas, je puisse avoir des doutes. Je dis juste que la principale priorité reste de convertir à une vision déterminée)

De surcroit, je ne crois pas vraiment en la valeur d'une conversion qui s'est faite "parce qu'on ne s'est pas posé la question". "Pour faire comme les copines"... Je pense que conduire quelqu'un dans une voie où il n'aura, finalement pas le choix, ça aboutie à des adhésions plutôt pauvre sur le plan spirituel (je n'ai pas dis "pas forte", mais pauvre. Certaines adhésions peuvent être forte et pauvre en même temps.)

Question éducation religieuse, j'avoue que je préfère ceux qui portent directement l'accent sur les questions religieuses et les concepts. Pour essayer de construire sois même son propre rapport à nos croyances. Si possible en regardant et en s'intéressant aux rapports des autres avec leur croyances de la manière la plus ouverte possible, (donc des autres religions aussi) pour simplement sentir notre manière de croire la plus en accord avec nous même.

J'avoue ne pas trop apprécier non plus l'idée de placer une organisation entre nous et nos croyances. Pour ma part, ça doit rester quelque chose d'intime.

Je ne sais pas quelle âge a ta fille, mais tu devrais tout simplement lui demander quelles sont ses croyances. Comment elle voit Dieu, la religion, les anges, l'âme, la mort ou la vie après la mort etc...

Tu devrais en parler avec elle, de tes questions religieuses, par exemple celles que tu te pose ici. (Je parles des premières questions que tu posais ici) De ce qu'elle, elle pense. Parle lui comme tu le ferai avec un adulte, de manière "neutre", sans chercher à la convertir ou à lui expliquer une "vérité", mais vraiment à échanger avec elle vos points de vu religieux.

Les enfants sont souvent bien plus pertinent en ce qui concerne les questions religieuses qu'on ne le pense. Et je pense important l'idée de construire ce genre de rapport, particulièrement entre enfant et parent. (ne pas toujours être dans l'éducation, mais parfois dans l'échange adulte-adulte même si c'est avec un enfant)

Et je crois ce genre de discussions bien plus efficace pour transmettre nos valeurs et nos repères en laissant libre sa propre construction spirituelle, que de passer par une organisation déjà très fortement axé sur une position.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
*Sandrine* Membre 72 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Merci pour ces réponses qui vont me permettre d'avancer dans ma réflexion. :smile2:

Il y a quelque chose qui me dérange dans ta démarche. Que je comprend très bien, surtout que tu semble assez indépendante pour te faire ta propre opinion, mais l'idée de demander aux autres quoi croire, c'est fort, et ça me gène pas mal quand même.

Surtout que ça dépend très fortement de comment tu vois Dieu, son influence sur le déroulement naturel du monde et sur le libre arbitre (entre autre).

Je ne vous demandais pas tout à fait "quoi croire", mais plutôt "ce que vous pensez, vous de cette situation". Un essai de "que penseriez-vous, vous, si vous étiez à ma place ?"

Je dis un essai, car les sentiments que j'ai ressentis, il n'y a effectivement que moi qui les connaissent précisemment. D'autant que l'histoire vous est racontée avec mes yeux. Au lieu de vous l'expliquer comme je l'ai fait, j'aurais aussi bien pu dire, avec la même histoire "grace à Dieur ma fille est en vie malgré une grave malformation cardiaque". Sauf que ce n'est pas comme ça que je le ressents ;) .

C'est un débat dans lequel je "prendrais" ce qui me semble juste, ou en accord avec mes pensées du moment, et j'aurais réfléchis sur tous les arguments que j'ai lu, même ceux auxquels je n'adhère pas au final.

Je suis tout à fait d'accord avec l'idée que d'inscrire ma fille au cathéchisme (en tout cas de la façon dont il est enseigné aujourd'hui), c'est clairement la mettre dans une situation où elle sera convertie de toutes façons. Et c'est d'ailleurs probablement ce fait là qui provoque toutes ces questions.

D'un autre côté, le catholissisme est important en France, puisque nous bénéficions de beaucoup de jours fériés grace aux fêtes religieuses. Je trouve qu'il est mieux de savoir un minimum pourquoi ces jours fériés existent (que l'ont soit catholique, d'une autre religion ou athée). Donc d'un point de vue de connaitre un minimum "l'histoire", aller au cathé, c'est bien. Enfin, c'est de la culture générale, quoi ;) .

Mais ce sentiment qu'en la mettant au cathé, je sais très bien qu'elle voudra faire sa communion juste parceque les animateurs vont les encourager à le faire, me dérange. D'où mes questions.

Ma fille a 8 ans. Pour suivre le chemin traditionnel, il lui reste 2 années de cathé avant de faire sa communion...

Donc, une année de plus pour sa culture générale ne m'engage pas beaucoup, et il sera temps, à la fin de l'année prochaine d'en discuter un peu plus avec elle et de voir ce qu'elle en pense. Aujourd'hui, je pense que ce que je lui dirais l'influencerais trop, je veux lui laisser un peu "d'arguments" pour se faire son opinion. Enfin, quand le sujet est évoqué, je ne lui ai jamais donné de réponse qui singnifiait que tout ce qu'on lui racontait au cathé était totalement vrai.

La période où j'ai le plus cru en Dieu, c'est au décés de ma maman (j'avais 22 ans). Il faut admettre que dans ces cas là, croire en un au-delà où nous pourrions nous retrouver plus tard est plutôt encourageant et permet de rendre la séparation moins définitive, donc un peu moins douloureuse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dark_connard Membre 2 606 messages
chevalier jedi du coté obscur de la force ! ‚ 106ans
Posté(e)
On pense tous que dieux ferait des miracles et corrigerais nos erreurs si sa ce passé mal c'est pas une nounou a ce que je sache, on à le libre arbitre c'est lui qui fait ce que nous sommes et se que nous faisons vivre ou subir aux autres.

Si il fallait que que dieux prouve qu'il existe en rectifiant toutes nos merdes, on risque de le surcharger et on croulerais sous les preuves.

c'est le libre arbitre que nous possédons, si il devait intervenir a chaque connerie autant être un robot avec une puce dans le derche et avec sa télécommande il ferait tous pour qu'il n'y est plus de guerre, de faim, etc.... ;)

l'homme a accomplies des miracles comme des catastrophes

La preuve qu'il existe n'est pas fondé, comme la preuve qu'il n'existe pas.

De toute façons on croit a son existence ou pas on ne fait que croire, parce que l'ont ne peut en être sur (manque de preuves).

Le libre arbitre c'est de la foutaise. C'est trop facile de dire "c'est vos choix, c'est pas mon problème, donc démerdez vous". Il sert à quoi alors exactement ? Pourquoi s'en remettre à lui alors ?

Ya quand même une différence entre une connerie à bas échelle, et une guerre mondiale ayant provoqué presque un million de morts. Je vois pas un Dieu, aussi bon qu'on le dit (d'ailleurs comment on le sait ?), rester insensible à tout ça.

Je pense surtout qu'il était impuissant. Bah donc il n'est pas si puissant que ça :smile2:

En lisant la bible, soit disant écrite par la dictée de Dieu, trop d'éléments tendent à penser qu'elle est fausse. Et on a prouvé que Jesus Christ ne pouvait être issue d'un miracle puisqu'il faut obligatoirement ovule + sperme, donc il n'était pas le fils de Dieu. Si du moins il a bien existé.

Et enfin, l'absence de preuve sur le fait qu'il existe, fini de prouver qu'il n'existe pas. La divinité a bien été crée par l'homme, comme la religion, comme le culte.

Trop facile d'affirmer sans preuve en disant "mais tu peux pas prouver le contraire". Je vais dire que les licornes, les géants vert, les pégases existent. Tu peux me prouver le contraire ? Donc ils existent ? Quel serait le meilleur moyen pour t'en convaincre de manière absolue ?

Je ne vous demandais pas tout à fait "quoi croire", mais plutôt "ce que vous pensez, vous de cette situation". Un essai de "que penseriez-vous, vous, si vous étiez à ma place ?"

Je dis un essai, car les sentiments que j'ai ressentis, il n'y a effectivement que moi qui les connaissent précisément. D'autant que l'histoire vous est racontée avec mes yeux. Au lieu de vous l'expliquer comme je l'ai fait, j'aurais aussi bien pu dire, avec la même histoire "grace à Dieur ma fille est en vie malgré une grave malformation cardiaque". Sauf que ce n'est pas comme ça que je le ressens ;) .

D'autres pourraient dire que c'est un enculé dieu d'avoir malformer ta fille comme ça. Je sais que quand on est désespéré, on s'en remet à Dieu car on espère un miracle, mais moi personnellement, j'ai eu aussi de dures épreuves, au contraire, quand on me parlait de Dieu, je l'accablais plus qu'autres choses.

Modifié par dark_connard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Je ne vous demandais pas tout à fait "quoi croire", mais plutôt "ce que vous pensez, vous de cette situation". Un essai de "que penseriez-vous, vous, si vous étiez à ma place ?"

Ok, autant pour moi alors, j'ai déformé tes intentions ;)

Mais je préférais être sûr de ça quand même.

D'un autre côté, le catholissisme est important en France, puisque nous bénéficions de beaucoup de jours fériés grace aux fêtes religieuses. Je trouve qu'il est mieux de savoir un minimum pourquoi ces jours fériés existent (que l'ont soit catholique, d'une autre religion ou athée). Donc d'un point de vue de connaitre un minimum "l'histoire", aller au cathé, c'est bien. Enfin, c'est de la culture générale, quoi :smile2: .

Oui, je suis d'accord avec toi, je pense que c'est important de connaitre ce qu'on fête.

J'ai connu quelques wiccan (de la religion wiccane, une petite religion païenne qui, en très gros, essaye de remettre au gout du jour les croyances païenne d'avant le christianisme : mythologie, druidisme etc...)

Ils fêtais de nombreuses fêtes au long de l'année, avec à chaque fois des raisons très précise pour ces fêtes (fêter le retours de la lumière aux solstices etc...)

Je pense que c'est très bien, et très important de voir des variations dans ces fêtes, pas de les voir comme des monotonies, au point de ne plus être capable de les discerner les unes des autres. ça en fait perdre totalement le sens et la "magie" à mon avis.

Ma fille a 8 ans. Pour suivre le chemin traditionnel, il lui reste 2 années de cathé avant de faire sa communion...

La vraie question alors, c'est est-ce si important qu'elle suive le chemin traditionnel ?

Aujourd'hui, je pense que ce que je lui dirais l'influencerais trop, je veux lui laisser un peu "d'arguments" pour se faire son opinion.
Et tu pense que tu l'influencerai plus que ceux qui la prennent en charge au cathéchisme ?

Si elle est trop jeune pour résister aux influences, c'est à mon avis précisément pour ça que le catéchisme me gène ;)

Et que je préfère une approche du sujet sur une base de partage d'opinion, et non pas passer par un organisme dont le but principal quasi-avoué est d'influencer.

Je pense aussi que tu pourrais te faire plus confiance à toi même dans ta capacité de neutralité. Tes positions ici, et tes questionnements sur l'éducation religieuse de ta fille me semblent bien représenter ta capacité à relativiser les choses.

De toute manière, qu'elle aille au cathé ou non, il me semble important d'avoir un échange d'égal à égal avec elle sur ce plan. De ne pas avoir peur de lui présenter tes croyances, et surtout tes doutes en la matière !

Et si tu pense ne pas en être capable, je pense que la religion est un excellent terrain d'entrainement pour ce genre d'échange.

Je ne pense pas (je suis quasi-persuadé du contraire en fait), qu'elle apprendra au cathéchisme à aborder des questions religieuse sur un plan d'échange neutre. é mon avis, c'est très important dans une évolution spirituelle (et personnelle) d'être capable de faire ce genre d'échange avec d'autres sur ce qu'on croit, sur nos doutes, et ce qui nous tiens à c¿ur. Mais ça s'apprend. Et en particulier avec les parents. ;)

De toute manière, quelle que soit ta décision vis à vis du cathéchisme, je t'encourage à en parler sincèrement avec ta fille, ça ne peut pas lui faire de mal, et ça ne pourra que lui faire du bien. (Et c'est très bien de lui montrer qu'être adulte, c'est douter parfois, et ne pas forcément avoir les réponses à tout. Mais je conçois que ça puisse être difficile ;) )

Le partage de nos points de vus, de nos sensibilités et de nos croyances, c'est aussi des valeurs importantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Taran Irmin Membre 3 messages
Baby Forumeur‚ 28ans
Posté(e)

" D'un autre côté, le catholissisme est important en France, puisque nous bénéficions de beaucoup de jours fériés grace aux fêtes religieuses. Je trouve qu'il est mieux de savoir un minimum pourquoi ces jours fériés existent (que l'ont soit catholique, d'une autre religion ou athée). Donc d'un point de vue de connaitre un minimum "l'histoire", aller au cathé, c'est bien. Enfin, c'est de la culture générale, quoi "

Je suis athée, mais je sais à quoi chaque date feriée correspond, il n'y a pas que la religion pour nous l'apprendre. Pour moi ce genre de phrase est plutôt destinée à montrer que la France est basée sur des principes religieux et qu'elle y est encore trop ancrée (surtout sur une question comme le mariage homosexuel, où encore une fois la France va etre la dernière, alors qu'elle a été première à être une démocratie...)

" De toute manière, qu'elle aille au cathé ou non, il me semble important d'avoir un échange d'égal à égal avec elle sur ce plan. De ne pas avoir peur de lui présenter tes croyances, et surtout tes doutes en la matière ! "

J'approuve assez tes dires là dessus, mais bon tout de même, elle n'a que 8 ans, est-elle capable de mener une réflexion approfondie de la chose ?

Ne va-t-elle pas se dire que comme pas mal de monde dans sa famille suit cette voie, pourquoi moi je pourrais pas l'emprunter (phrase correspondant au défi dit plus loin)? Les enfants sont tout de même les premiers à relever ce qu'ils pensent être des défis, comme le cas ici. Je ne suis pas sûr que cela mène à quelque chose, mais il est vrai qu'un résultat peut être là, elle peut avoir même des appréhensions en s'engageant là dedans, et donc on ne pourra pas dire "j'ai pas été prévenue" plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

J'ai surtout parlé avec des enfants de 10 ans, mais ça ne fait quand même pas une si grosse différence, je pense.

Je suis souvent surpris par la facilité avec laquelle les enfants discutent de manière assez originale et pertinente sur des concepts apparemment compliqués, quand on leur fait assez confiance pour leur en parler intelligemment.

Bon, c'est sûr, ils ressortent souvent des préjugés, parfois.

Leurs visions est moins approfondie, complexe, et construite que la nôtre, mais dans l'ensemble, ils perçoivent souvent très bien certaines nuances, et ont des conceptions plus simple, mais souvent très pertinentes des choses. (souvent très surprenante aussi.)

Ils ont par contre des questions en général très complexes et profonde souvent.

Le "défit" a relever peut-être aussi de discuter d'une chose intelligente, et d'aider sa mère à y voir plus clair :smile2:

C'est certainement un peu ma vision anti-conformiste qui me pousse à inverser de temps en temps les rôles entre les enfants et les parents.

Je crois que le "jeu" est intéressant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nilaki Membre 51 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)

bonjour *Sandrine*,

Dieu est en chacun de nous, je suis mon dieu, tu est ton dieu, etc.

Aujourd'hui tout le monde doit vivre absolument, et tout le monde a le droit d'être sauvé, grâce a la médecine, au pompier, etc, qui on fait comme tu le dit des progrès énorme c'est dernière années.

c'est toujours un grand moment de bonheur de voir son bébés sauvé par la médecine. Mais au long terme cela entraine une diminution des décès, donc la population augmente car on ne laisse pas la nature faire sa sélection naturel, et je pense que c'est l'une des causes qui mettra fin a l'humanité.

Revenons à la religions,

Pour moi rien n'est hasard donc pour moi si ta fille n'est pas morte c que se n'était pas encore son heure.

petite blague

Malencontreusement un homme se trouve dans des sables mouvant, les pompiers arrivent pour le sortir. L'homme leur dit : je suis croyant et je sais que dieu me sauvera je ne veut pas de votre aide. Les pompiers ne pouvant pas le forcer repartent et reviennent plus tard. Même scénario l'homme refuse l'aide des pompiers. L'homme finit malheureusement mort. Une fois au porte du paradis, il demanda a dieu : pourquoi n'est tu pas venu a mon secours?

Dieu lui répondis : je t'ai envoyé deux fois les pompiers idiot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shifu Membre 189 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
petite blague

Malencontreusement un homme se trouve dans des sables mouvant, les pompiers arrivent pour le sortir. L'homme leur dit : je suis croyant et je sais que dieu me sauvera je ne veut pas de votre aide. Les pompiers ne pouvant pas le forcer repartent et reviennent plus tard. Même scénario l'homme refuse l'aide des pompiers. L'homme finit malheureusement mort. Une fois au porte du paradis, il demanda a dieu : pourquoi n'est tu pas venu a mon secours?

Dieu lui répondis : je t'ai envoyé deux fois les pompiers idiot.

C' est comique ça en effet.

Une pitite variante pas mal aussi :

Dieu demanda à l' homme :

- Pourquoi n' as-tu pas laissé les pompiers te sauver ?

L' homme répondit :

- Bah j' préfère le paradis pardi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peace35 Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

surtout n ecoute pas les mauvaises langues,surtout ne perds pas espoir,et perds pas ta piété,lorsque qu il nous arrive un probleme de la sorte,mieux vaut juste,justement prier,sans pour autant d accuser Dieu de ce probleme,car si tout le monde s en prenais a Dieu en cas de probleme,il n y auris plus beaucoup de croyants.laisse Dieu dans ton coeur,demande lui deja la force d affronter cela,ensuite le destin des personnes ne peuvent etre toujours roses,il y en a sur qui ça tombe,c est triste mais que faire,tu sais je voulais juste te dire que,Mahomet(sws)prophete de la religion musulmane,son fils est mort dans ses bras,cela ne l a pas rendu athé,il a continué sa mission tout en restant pieux.prie Dieux,adresse toi a Lui avec tout le respect possible et surtout avec la plus grande sincerité.je souhaite un bon retablissement a ta fille,je suis vraiment desolée pour toi..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Oui, je suis d'accord avec toi, je pense que c'est important de connaitre ce qu'on fête.

J'ai connu quelques wiccan (de la religion wiccane, une petite religion païenne qui, en très gros, essaye de remettre au gout du jour les croyances païenne d'avant le christianisme : mythologie, druidisme etc...)

Ils fêtais de nombreuses fêtes au long de l'année, avec à chaque fois des raisons très précise pour ces fêtes (fêter le retours de la lumière aux solstices etc...)

Je pense que c'est très bien, et très important de voir des variations dans ces fêtes, pas de les voir comme des monotonies, au point de ne plus être capable de les discerner les unes des autres. ça en fait perdre totalement le sens et la "magie" à mon avis.

Comme tu a connus des wiccans, que penses-tu de ce que dit la Miviludes (Mission de Lutte et de Vigilance contre les dérives sectaires) à leur sujet ?

é l'heure actuelle, il n'existe pas d'association strictement satanique

déclarée sur le territoire français, comprenant un bureau constitué et un objet

portant sur le culte de Satan. Les quelques associations structurées ayant fait

parler d'elles à la fi n du siècle dernier ont disparu (la Wicca, le temple de

Seth...). Il existe cependant quelques mouvements ayant un rapport plus ou

moins direct avec le diable.

Aujourd'hui, les seules structures participant au phénomène satanique

sont de nature essentiellement commerciale : édition, boutiques, industrie

musicale, etc. Il existe cependant quelques formations, de création récente, qui

peuvent être signalées pour leurs liens plus ou moins directs avec les croyances

occultes et sataniques :

¿ L'association Libre assemblée païenne francophone (LAPF), déclarée le

11 août 2004 à la sous-préfecture de Langon (Gironde) a pour objet d'animer

le dialogue entre diverses sensibilités spirituelles, dont le paganisme, le celtisme,

le chamanisme et la Wicca, un courant de pensée satanique.

¿ L'association ...

Voir le rapport 2008 de la Miviludes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pattom110 Membre 134 messages
Forumeur inspiré‚ 21ans
Posté(e)

dieu n'a rien à faire ici !

Dis grand merci aux grands médecins !

Je te souhaites une bonne vie avec ta fille et embrasse là pour moi et dis lui que elle est comme les autres enfants et quelles ne prêtes pas attention aux autres guignols qui se moquent d'elle !!!!!

A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Mmm je vois pas trop le rapport avec le sujet Grenouille, mais pour ce que j'en pense :

D'une part, dans ta deuxième citation, ceux qui associent la wicca à un courant satanistes ne connaissent vraiment rien de la wicca. (mais vraiment ! ^^ ). L'occultisme part contre, oui. Les wiccans croient en la magie.

Ensuite, il n'y a pas beaucoup à pousser pour faire discuter entre eux des wiccans et d'autres croyants dans n'importe quelle religion. Par nature, ils sont la plupart du temps extrêmement ouvert à toutes les croyances, bien qu'un peu moins par les croyances trop organisées. (parce qu'ils cherchent plus souvent à "convertir" plutôt qu'à échanger ). ça reste parmi les mouvements "nouvelle vague", avec des participant très "baba cool" souvent ^^

La plupart des sites, ou des rencontre que j'ai pu faire ayant pour thème les échanges entre différentes croyances et spiritualité était organisé par des wiccans ;)

J'ai lu ton lien, tu remarquera qu'il ne décrivent d'ailleurs nul part la wicca comme une secte.

Bien qu'il est vrai que la première organisation à avoir importé le mot en France était une secte, (reconnue par le parlement) et pratiquait une religion très éloignée (pour ne pas dire radicalement opposé) de la philosophie Wiccane pratiqué actuellement par la quasi totalité des wiccans et sympathisant wiccan aujourd'hui. C'est la disparition dont parle ta première citation. Mais après tout, ce précédent fâcheux a tendance à augmenter la méfiance envers une quelconque dérive sectaire wiccane, ce qui ne déplait à aucun wiccan. (enfin, ça fait jamais plaisir qu'on prenne ta religion pour une secte...)

D'autre part, le satanisme, pour en avoir connu certains aussi, (oui, j'ai fréquenté pas mal de monde ^^) a tendance à s'opposer aux religions, en particulier Catholiques, et instaure un climat et des comportements provocateur pour ça.

Marilin Manson en est un exemple (même s'il me semble, il ne s'est jamais revendiqué comme sataniste, je crois). La philosophie sataniste est plutôt, au contraire, de considérer que tous les hommes sont égaux devant Dieu, donc qu'aucun être humain, et aucune organisation humaine n'est plus proche de Dieu qu'un autre, et ne sait plus qu'un autre ce qu'il faut faire pour s'en rapprocher. Ce qui remet directement en cause les églises et leur vaut effectivement de nombreuses oppositions. (qu'ils suscitent eux même la plupart du temps) :smile2: Mais c'est même pas le sujet, (que je t'invite à continuer sur un autre topic, si tu veux) et n'a rien à voir avec la Wicca de toute manière. ;)

Mais c'est vrai que dans ce domaine, il y a tellement de monde qui emploie le mauvais mot sur les mauvaises choses, d'un côté comme de l'autre, et parle de satanisme dès qu'il se retrouve face à un truc bizzare (même du vaudou, j'ai déjà vu faire) ou sordide (dans les séries télévisées souvent), ou se décrit comme sataniste simplement pour provoquer, sans même connaitre la moindre once de cette philosophie, qu'on sait jamais exactement de quoi on parle quand quelqu'un parle de satanisme.

Le regroupement de provocateurs à des facilités à dériver en comportement dangereux. (C'est pour autant pas forcément un comportement "sectaire"... si personne n'empêche ceux qui ont changé d'opinion de changer de mouvement)

Mais un comportement non-conventionnel, voir provocateur, attire le regard et la méfiance.

Les dérives sectaires me semblant les plus dangereuses restent celles qui ne se voient pas. Celle qui, en apparence semblent inoffensives, et détruise la vie de bien plus de gens et de familles. Et celles là, trouvent bien plus souvent leur racines dans des religions "classiques" qui peuvent se permettre d'avoir une apparence et des comportements extrêmement cleen et très bien toléré, sans méfiance.

Enfin, de toute manière, sa fille ne risque pas de tomber dans une secte si elle ne va pas au catéchisme (ni même si elle y va d'ailleurs)...

Si tout ceux qui n'allait pas au catéchisme tombait dans des sectes on aurait du mouron à se faire ! ;)

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
damiendu10 Membre 14 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

je sui croyan mai pas pratiquant

la medecine fai bcp de progre et c tres bien je sui toucher par ce debat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
*Sandrine* Membre 72 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Bonjour,

Je n'ai pas écrit ces derniers jours, mais j'ai bien lu vos messages. Je vous remercie d'avoir pris la peine de m'écrire ce que cette discussion vous inspirait. :smile2:

Merci également de vos voeux pour ma fille. Elle va très bien. Dans sa vie de tous les jours, elle est comme les autres enfants. Les plus mauvais moments sont derrière nous (enfin, espérons le, car nous avons toujours un risque que son coeur ne grandisse pas correctement, mais tant que ce n'est pas le cas, nous n'y pensons pas.).

En fait, mes interrogations ne viennent pas directement de la situation de ma fille, mais plutôt de tous ces bébés qui sont morts et qui meurent encore à cause de problèmes de santé. Je n'arrive pas en comprendre comment un Dieu pourrait volontairement faire vivre cela aux parents (en tout cas le Dieu qu'on nous présente dans le catholissisme).

Nous sommes passés proche de la mort de notre puce, bien plus proche que beaucoup d'autres parents. Et plusieurs fois, car il y a eu son opération à la naissance, mais aussi, il y a deux ans, le pacemaker a eu une défaillance, et il a fallu être pris en charge par le SAMU.

J'abrège, car ce n'est pas le sujet de ce post, même si, évidemment, cela fait parti de mes éléments de réflexion.

L'autre soir, ma fille m'a posé des questions sur ce qu'elle a vu au cathé, nous avons pu un peu aborder le sujet. Quand elle m'a demandé si j'y croyais, je lui ai répondu que je ne savais pas trop, et elle m'a répondu que elle, elle y croyait.

Mais ce sont des propos d'enfants de 8 ans, nous aurons probablement l'occasion d'en reparler ;)

Bon week-end à tous.

Sandrine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
valentina10 Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚ 34ans
Posté(e)

Toujours croire en dieu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

C'est bien que tu en ai parlé avec elle ! Tu vois que tu peux y arriver sans l'influencer directement !

Pour ta question, il y a plusieurs réponses.

ça dépend beaucoup de comment tu vois Dieu.

Pour ma part, je peux te dire que, quelque part, j'ai pu remarquer qu'il n'y a jamais du bien sans mal, ou du mal sans bien.

Ceux qui ont une vie plus courte, ou suspendu, vivent plus intensément cette vie, et ses petit bonheurs quotidiens.

Ceux qui s'imaginent immortels finalement, s'ennuient sur des détails, se prennent la tête voir s'engueulent pour des broutilles, et passent leur vie, peut être plus longue (peut être même pas) dans des moments comme ça. Et ne réalisent leurs erreurs qu'après coup.

Je ne sais pas si, dans ce monde, la souffrance est détachable du bonheur. Si la situation est heureuse, on va se créer notre propre malheur, si la situation est malheureuse, on va créer son propre bonheur.

Les épreuves difficiles qu'on a vécu sont aussi celle qui fait qu'on est vivant. après coup, la plupart des personnes qui ont su dépasser les choses sont d'accord pour dire que ça a contribué dans le bon sens à leur vie !

Reste a savoir voir et reconnaître tout ce ça nous apporte.

Ce qui rend la vie difficile souvent, c'est de croire que les autres sont plus heureux. Alors que, finalement, on ne peut jamais le savoir.

Rester dans sa vie à soit, et essayer d'en tirer le meilleur, c'est ça le plus difficile :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pattom110 Membre 134 messages
Forumeur inspiré‚ 21ans
Posté(e)
Pour ma part, je peux te dire que, quelque part, j'ai pu remarquer qu'il n'y a jamais du bien sans mal, ou du mal sans bien.

Ceux qui ont une vie plus courte, ou suspendu, vivent plus intensément cette vie, et ses petit bonheurs quotidiens.

Ceux qui s'imaginent immortels finalement, s'ennuient sur des détails, se prennent la tête voir s'engueulent pour des broutilles, et passent leur vie, peut être plus longue (peut être même pas) dans des moments comme ça. Et ne réalisent leurs erreurs qu'après coup.

Tout à fait d'accord !!!!! Tista tu as tout dis !!!!

Ce qui ont une vie plus courte savent qu'ils doivent profiter un maximum de la vie !!!

Alors que ce qui vivent normalement et qui savent qu'ils vont mourir dans longtemps (même si on n'est sur de rien) se disent qu'ils ont tout le temps pour "le" faire !!!

Ils ne prennent pas en compte le dicton qui dis : "ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd'hui !"

Alors que ce qui ont la vie courte prennent ce dicton avec grande consideration !!!

Enfin c'est mon avis .....

Sandrine dis à ta fille de vivre pleinement sa vie (même si c'est déja fait) et quelle prenne ce dicton avec considération !

A+ :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Quel enthousiasme !! ^^

ça fait plaisir à voir ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pattom110 Membre 134 messages
Forumeur inspiré‚ 21ans
Posté(e)

^^ il faut toujours positiver !!!

mais c'est toi tista qui a mis en premier le message le plus enthousiasmant !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant