La gratuité...


femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

bonjouuur ;)

alors je pensais à ce sujet;

dans notre société de consommation où tout possède une valeur ou du moins PEUT possèder une valeur financière que penser vous de la gratuité?

je veux dire est il normal de reclamer que certaines choses reste gratuite?

est ce un du?

la nourriture, les chaines publiques TV, les films en streaming, les places de parking publiques le dimanche, les promenades au parc, l'air qu'on respire!!!

où doit moralement s'arreter la mercantilisation selon vous? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
l les places de parking publiques le dimanche, les promenades au parc, l'air qu'on respire!!!
éa c'est déjà gratuit, c'est quoi exactement ta question ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 1107tang
Invité 1107tang Invités 0 message
Posté(e)

Les toilettes public doivent être gratuite.

La nouriiture non car il y a beauoup de transformation, la nourriture devrait être moins cher comme les transport mais pas gratuit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

brownies ma question est de savoir si il existe selon toi des choses qui devraient TOUJOURS rester gratuites et sur quoi tu te bases pour penser ca.

suis je plus clair? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AZGrenouille Membre 2 402 messages
Seigneur Batracien ‚ 36ans
Posté(e)

Dans un monde plus évolué et résolument futuriste la question serait :

- Qu'est ce qui doit rester payant ?

Modifié par AZGrenouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
bonjouuur biggrin.gif

alors je pensais à ce sujet;

dans notre société de consommation où tout possède une valeur ou du moins PEUT possèder une valeur financière que penser vous de la gratuité?

je veux dire est il normal de reclamer que certaines choses reste gratuite?

est ce un du?

la nourriture, les chaines publiques TV, les films en streaming, les places de parking publiques le dimanche, les promenades au parc, l'air qu'on respire!!!

où doit moralement s'arreter la mercantilisation selon vous? huh7re.gif

La gratuité exige deux choses :

- une abondance matérielle relative aux désirs réels des consommateurs

- un soucis de l'intérêt public assez développé pour éviter le gaspillage, et accepter le don à la collectivité

Si l'on admet que

1. Le progrès technique nous rapproche de l'abondance matérielle

2. Le croissance sans fin des besoins est une construction sociale du capitalisme

3. Le soucis de l'intérêt public peut être développé dans la société par une éducation adéquate

Alors, la gratuité/le partage intégral (ou encore, le communisme au vrai sens du terme) peut n'avoir aucune limite. Il a d'ailleurs été de rigueur dans nombre de sociétés dites de façon trop sommaire primitives - ce qualificatif ne pouvant guère s'appliquer qu'à leur niveau technique.

***

Quant à la situation économique/technique et sociale actuelle, le partage intégral me semble réalisable sinon à court terme, du moins à l'échelle d'un ou deux siècles (à condition d'en prendre le chemin, ce qui n'est actuellement pas le cas).

Il devrait néanmoins être de rigueur dès aujourd'hui en ce qui concerne les soins, parce que le contraire est le comble de la barbarie. 90% des français désapprouvent, dit-on, les suppressions de postes dans les hôpitaux.

Et en ce qui concerne le savoir/l'éducation. Aujourd'hui plus que jamais dans la mesure où la copie numérique allié à internet permet un partage mondial du savoir à un coût économique négligeable relativement aux bénéfices de ce partage.

Que l'état fixe des maxima, nationalise et fixe les prix, et/ou développe des alternatives à prix modérés au marché dans les domaines du logement, de l'alimentation, de l'eau, et de l'énergie serait un moyen d'évoluer progressivement vers la justice et la gratuité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Je ne suis évidemment pas d'accoord avec Carnifex.

La gratuité débouche la plupart du temps sur la non considération du bien à disposition. Faites entrer gratuitement dans un théâtre le tout venant, vous aurez du chahut. Obligez les spectateurs à sortir leur portefeuille, ils seront davantage portés à tenter d'écouter pour en avoir pour leur argent.

Un autre exemple peut être trouvé avec les agriculteurs gaspilleurs d'eau quand ils n'en paient pas le prix réel. Cupidité et avarice, à des degrés plus ou moins importants, sont des ressorts humains. Le nier et penser que cela disparaitra par "l'éducation" (le prêchi prêcha ?), c'est être coupable de candeur. Et puis je me méfie toujours des faiseurs de systèmes et de ceux qui veulent "éduquer" les foules. Ca mène toujours à des moyens expéditifs ! ;)

En outre, le progrès technique n'amène pas l'abondance. Il n'est qu'à prendre l'exemple de l'eau. L'explosion démographique la rend au contraire plus rare par tête de pipe. Et la situation est en constante agravation.

Enfin, pour l'exaltation des sociétés "communistes" primitives (surtout quand on sait que, et Dumézil le savait mieux que personne, leur organisation reposait essentiellement autour du chef et du sorcier :smile2: ), c'est surtout les idéaliser sans les connaître. Les recherches paléontologiques ont montré, par exemple, que les Amérindiens du Nord avaient fait disparaitre la majorité des grands mamifères du fait de chasses trop intensives. A l'arrivée des Européens, il ne restait plus guère que le bison.

Donc tout faire reposer sur la responsabilité et l'harmonie spontanée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AZGrenouille Membre 2 402 messages
Seigneur Batracien ‚ 36ans
Posté(e)
Cupidité et avarice

Tu as presque tout dit en deux mots !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

je partage ton opinion éclairée simplicius.

il est clair que dans une certaine mesure l'argent est source de régulation et d'ordre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
En outre, le progrès technique n'amène pas l'abondance. Il n'est qu'à prendre l'exemple de l'eau. L'explosion démographique la rend au contraire plus rare par tête de pipe. Et la situation est en constante agravation.

Le progrès technique a multiplié par dix la productivité horaire moyenne du travail en France au XXe siècle. C'est un facteur d'abondance.

Les ressources naturelles, comme l'eau douce, ne sont certes pas mulitipliée par la productivité horaire. Néanmoins, la croissance démographique n'est pas une conséquence nécessaire du progrès technique. Elle s'arrête avec l'alphabétisation des femmes.

Les recherches paléontologiques ont montré, par exemple, que les Amérindiens du Nord avaient fait disparaitre la majorité des grands mamifères du fait de chasses trop intensives. A l'arrivée des Européens, il ne restait plus guère que le bison.

Donc tout faire reposer sur la responsabilité et l'harmonie spontanée...

L'extinction d'espèces la plus massive de l'histoire de l'humanité - et sans doute de la Terre - a lieu en ce moment même. Elle n'est certainement pas le fruit du règne universel de la gratuité et du partage, mais bien le fruit du règne de la cupidité et de la compétition.

il est clair que dans une certaine mesure l'argent est source de régulation et d'ordre.

L'argent est une forme de la régulation. La régulation par le malheur de celui qui en est privé.

Il existe des formes de régulation plus justes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

La gratuité n'oterait en rien l'envie de possession. L'exemple amérindien prouve justement qu'une société primitive n'est en rien plus vertueuse.

Et puis la pure gratuité ne peut exister dans une Société un minimum civilisé, c'est à dire où il y a répartition des tâches. On arriverait fatalement à un quasi troc. Je ne vois pas de progrès. En revanche, on constaterait sans doute un effondrement des échanges.

Finalement, en Occident, on a presque un exemple historique : la disparition de la monnaie or au Haut Moyen Age.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
brownies ma question est de savoir si il existe selon toi des choses qui devraient TOUJOURS rester gratuites et sur quoi tu te bases pour penser ca.

suis je plus clair? :smile2:

Ok, alors de façon basique, je dirais que la gratuité devrait être une évidence pour vivre.

De quoi a besoin un être humain pour vivre ? De nourriture, d'eau et de protection contre les agressions climatiques.

Or, qu'en est il ? On paye pour se nourir, pour boire, pour se loger et pour se vétir.

Moralité, au 21ème siècle, une partie de la population vit dans l'opulance, tandis qu'une autre meure de ne pas avoir eut acces au minimum vital . ;) Pas glop !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Et puis la pure gratuité ne peut exister dans une Société un minimum civilisé, c'est à dire où il y a répartition des tâches.

Les services publics rendent des services gratuitement. Ils n'en sont pas moins affectés que les entreprises par la division du travail. La division du travail est une organisation économique ; elle n'implique aucune organisation sociale a priori. La marchandisation, pas plus que le communisme, n'est « inscrite dans le développement des forces productives ».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Les services publics ne sont aucunement gratuits. Ils sont au moins financés par l'impôt et entrainent parfois un paiement plus direct comme des frais de timbre ou d'enregistrement, paiement d'une taxe ou d'une redevance. Cela est déjà vrai pour les services publics administratifs, ne parlons même pas des services publics industriels et commerciaux !

Dans les sociétés où le numéraire n'existait pas ou était rare (la majeure partie de l'époque médiévale), le service public donnait lieu à l'obligation de la corvée. La corvée royale consistait par exemple à entretenir les routes et différentes infrastructures.

La gratuité totale n'a jamais existé. Tout au plus est-ce le mode de compensation qui a pu varier : force de travail physique, troc ou, élément plus commode, monnaie.

Tout au plus peut-on discerner une tendance vers la gratuité, en tout cas un calcul le plus restreint possible des coûts, dans l'esclavage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
La gratuité totale n'a jamais existé.

Quand même : cueillir des fruits sauvages, se baigner dans un lac, pêcher un poisson ou ramasser des coquillages, faire une flûte de Pan en bambou et en jouer en virtuose :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Au Paléolithique, lorsqu'il n'existait aucune répartition des tâches (fruit de la civilisation) et que l'intégralité des membres masculins du clan devait chasser, on peut peut être arguer que les bêtes chassées étaient "gratuites" pour les chasseurs. Sauf que celui qui n'était plus capable de chasser était rarement entretenu grassement par le camp. Les femmes, quant à elles, ne recevaient pas la nourriture sans contrepartie : entretien du feu, travaux divers au camp...

Les sociétés intégrales de purs rentiers me semblent relever du mythe.

faire une flûte de Pan en bambou et en jouer en virtuose :smile2:

En dilettante, évidemment qu'il existe des pans de vie gratuit. Mais l'original qui se contenterait de jouer de la flute de pan quand ça lui chante et rien d'autre aurait peu de chance de ne pas se clochardiser. Et plus les conditions de vie étaient rudes, plus les improductifs complets étaient vus d'un mauvais oeil. Le paysan qui trime toute la journée donnera-t-il une partie de sa récolte au joueur occasionnel de pipeau ? C'est là où on glisse vers l'artiste professionnel qui dispense son art... contre rémunération. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AZGrenouille Membre 2 402 messages
Seigneur Batracien ‚ 36ans
Posté(e)

Pour moi, une personne riche qui n'a jamais travaillé (une Paris Hilton par ex) et qui vit pourtant dans l'opulence est le parfait exemple de la gratuité.

Elle paie avec quoi ? Vu qu'elle n'a jamais mérité un centime = tout est gratuit pour elle !

Et pas d'explication vaseuses, bien sûr qu'elle gagne de l'argent mais, elle le gagne uniquement parce qu'elle est P.Hilton.

Elle vit donc dans un monde merveilleux, pas étonnant qu'elle soit stupide, car comme elle n'a pas besoin réfléchir, elle ne réfléchie pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Le métier de financier est-il assimilable à de la gratuité ? J'en doute puisque si elle se contente de laisser dormir son argent ou le place de façon calamiteuse, son bien finira par fondre comme neige au soleil.

Et quand Mlle Hilton désire un croissant, je doute que son boulanger se précipite pourle lui offrir.

Il n'y a guère que les enfants qui vivent dans la gratuité et donc dans le rêve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AZGrenouille Membre 2 402 messages
Seigneur Batracien ‚ 36ans
Posté(e)

En gros, tu comprends pas quoi :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant