Voyage dans le futur, ok mais...dans le passé ?

nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

"La vitesse est toujours relative :smile2: Crois tu que tu es immobile ?

Si tu prend un objet qui se déplace à 99% de la vitesse de la lumière, (ça existe). ça signifie que toi, par rapport à lui, tu te déplace déjà à 99% de la vitesse de la lumière par rapport à lui."

tu joue avec les référentiel loool dans un référentiel héliocentrique non on ne se déplace pas à la vitesse de la lumière

si tu prend comme référentiel un photon la d'accord on se déplace à la vitesse de la lumière

après je suis pas complétement d'accord avec ton analyse tu prend des raccourcis pour le moins étrange

le paragraphe si dessus en est un exemple

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Gallium
Invité Gallium Invités 0 message
Posté(e)
si tu prend comme référentiel un photon la d'accord on se déplace à la vitesse de la lumière

Le problème, c'est qu'un photon ne peut être considéré comme un référentiel en physique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
"La vitesse est toujours relative ;) Crois tu que tu es immobile ?

Si tu prend un objet qui se déplace à 99% de la vitesse de la lumière, (ça existe). ça signifie que toi, par rapport à lui, tu te déplace déjà à 99% de la vitesse de la lumière par rapport à lui."

tu joue avec les référentiel loool dans un référentiel héliocentrique non on ne se déplace pas à la vitesse de la lumière

si tu prend comme référentiel un photon la d'accord on se déplace à la vitesse de la lumière

après je suis pas complétement d'accord avec ton analyse tu prend des raccourcis pour le moins étrange

le paragraphe si dessus en est un exemple

Je ne "joue" pas avec les référentiels. Si un objet se déplace à 90% de la vitesse de la lumière vers toi, ça veux dire que pour cet objet, tu te déplace à 90% de la vitesse de la lumière vers lui...

La théorie de la relativité dit que les loies ne sont pas additive comme dans la physique de Newton, mais évidement qu'on peut changer de référentiel ! Sinon, ça serait n'importe quoi !

La vitesse, un déplacement, c'est toujours quelque chose de relatif à un référentiel !

La vitesse, c'est pas un état, c'est un rapport entre deux éléments. (C'est le changement de distance entre deux éléments)

Je ne prend aucun raccourcis.

D'ailleurs, pourquoi crois tu que la théorie de la relativité s'appelle la théorie de la relativité ?

L'apport d'Enstein par rapport à Newton, c'est que les théories de Newton ne fonctionnaient que dans les référentiels "galiléen". Qui plus est, on ne définissait un référentiel Galilléin qu'en disant que c'était un référentiel où la physique de Newton fonctionnait.

Bref, c'était une définition qui tournait en rond, et ça dérangeait beaucoup Enstein, qui a décidé de créer une théorie qui est applicable partout, quel que soit le référentiel !

Chose qu'il a réussi à faire dans sa théorie de la relativité générale...

C'est précisément à propos de ça qu'il a dit sa célèbre phrase "Tout est relatif".

C'est à dire pas seulement les vitesses, mais aussi l'écoulement du temps (et la masse, et l'énergie).

Alors qu'avant, dans la physique de Newton, l'écoulement du temps (et la masse, et l'énergie) n'était pas quelque chose de relatif.

:smile2: mmmmh, quel poétique charabia. Poésie tantrique sans doute, car à peu près n'importe kwak.

Je m'exprime peut être pas très bien...

Qu'est-ce que tu n'a pas compris.

Qu'est-ce que tu trouve être n'importe quoi ?

Tu sais, ça fait longtemps que je réfléchi aux phénomènes temporels.

Et je suis assez calé en physique relativiste et quantique pour savoir que ce que je raconte n'est pas n'importe quoi ;)

S'il faut que je te balance des équations relativistes, ou pire quantique, pour parraître crédible, je peux très bien le faire si t'en a envie.

Mais je pense que tu comprendra encore moins ce que je raconte.

Même si ça va souvent à l'encontre de ce que beaucoup de gent racontent.

Tiens, un exemple de bêtises commune qui se racontent souvent. "Si on allait dans le passé, et si on créait un paradoxe temporel, ça détruirait l'espace temps..."

C'est du simple délir... Le paradoxe, ça montre seulement que c'est impossible, c'est tout. Ce qu'il se passerait si ça arrivait, c'est n'importe quoi. On en sait rien du tout, puisqu'on considère que c'est impossible, justement.

Pourtant, tu as pas mal de scientifiques parfoit même reconnus qui défendent cette idée.

Et la dernière expérience que je raconte, sur l'envoie d'un message dans le passé, c'est une image pour faire comprendre une expériences de physique quantique qui a déjà été de nombreuses fois réalisées. où on a bel et bien envoyé des particules et des informations dans le passé.

C'est pas une feuille de papier et c'est pas une "cloche" mais l'expérience est vraie et à été réalisé de nombreuses fois, par de très nombreux labos.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)

Mettons que les voyages dans le futur soient possibles. Mettons que donc, nous puissions nous rendre dans l'avenir. Comment faire pour rentrer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

tu peux pas

sa serait incohérent

tu ne peut définir la vitesse d'un objet que celons un référentiel si pour le photon tu te déplace ton référentiel et le photon et comme la fait remarqué quelqu'un tu ne peut pas prendre un photon comme référentiel physique

de plus pour les déplacement sur de grande distance on prend comme référentiel le référentiel héliocentrique

je suis désolé mais selon le référentiel ou tu te place ta théorie est fausse intéressante mais physiquement inexacte

de plsu dans une théorie tu n'a pas le droit de changé de référentiel en cour de démonstration

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaelic Membre 321 messages
Forumeur survitaminé‚ 54ans
Posté(e)
Titsa : où on a bel et bien envoyé des particules et des informations dans le passé. C'est pas une feuille de papier et c'est pas une "cloche" mais l'expérience est vraie et à été réalisé de nombreuses fois, par de très nombreux labos.

Ca doit sans doute intéresser plein de monde, dont moi. Peux-tu donner des infos à ce sujet ? Des détails ? C'est quoi, justement, qui a été envoyé dans "le passé" ?

___________

Salut Titsta.

Je n'ai aucune formation en "physique relativiste". Je ne me suis intéressé à ça qu'en auto-didacte, donc sans aucun doute très superficiellement. La RR et RG sont assez compréhensibles en surface, dans les grandes lignes, mais tout de même un sacré morceau en profondeur. Tu es d'accord avec ça ? Un morceau que je ne suis pas certain du tout d'avoir bien capté. Mais peu importe, je fais avec ma cervelle moisie, j'en ai pas d'autre.

Quand tu réponds ceci à la remarque de Nissard :

C'est précisément à propos de ça qu'il a dit sa célèbre phrase "Tout est relatif". [...] Je ne "joue" pas avec les référentiels. Si un objet se déplace à 90% de la vitesse de la lumière vers toi, ça veux dire que pour cet objet, tu te déplace à 90% de la vitesse de la lumière vers lui... La théorie de la relativité dit que les loies ne sont pas additive comme dans la physique de Newton, mais évidement qu'on peut changer de référentiel ! Sinon, ça serait n'importe quoi ! La vitesse, un déplacement, c'est toujours quelque chose de relatif à un référentiel ! La vitesse, c'est pas un état, c'est un rapport entre deux éléments. (C'est le changement de distance entre deux éléments)

Je ne redis pas que tu racontes n'importe quoi, pas envie qu'on se fâche avec moi, mais on se demande si tu as bien capté un des premiers principes indispensables à la compréhension (en surface seulement, de la RR), alors une question :

- si un photon se déplaçant à c (vitesse-lumière dans le vide) est dirigé vers toi, qui vas dans le sens opposé (vers lui) dans ta ferrari, à la vitesse de 300 Km/h. Est-ce que selon tes explications relativistes, ce photon aura une vitesse relativement à toi de c + 300 km/h ? Et toi de même, te déplaces vers lui à c + 300 km/h ?

Si oui, aucun souci... :smile2: J'en resterai là et admettrai mon ignorance. Je discuterai volontiers avec toi pour apprendre plein des choses qui m'intéressent en physique relativiste (car en effet, j'ai l'honnêteté de le dire, je n'en capte pas tout.. loin de là.). Sinon, explique donc pourquoi et comment.

Modifié par Gaelic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaelic Membre 321 messages
Forumeur survitaminé‚ 54ans
Posté(e)

... :smile2:

Modifié par Gaelic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tartiflette_spatiale Membre 91 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Pour le voyage dans le temps, passé et à venir, il est parfaitement possible, et aucunement interdit par les lois de la physique.

Ce que ne permet aucune loi physique est, de mon point de vue, interdit physiquement. Cela inclut le voyage dans le passé...

Et la dernière expérience que je raconte, sur l'envoie d'un message dans le passé, c'est une image pour faire comprendre une expériences de physique quantique qui a déjà été de nombreuses fois réalisées. où on a bel et bien envoyé des particules et des informations dans le passé.

C'est pas une feuille de papier et c'est pas une "cloche" mais l'expérience est vraie et à été réalisé de nombreuses fois, par de très nombreux labos.

Qu'est ce que c'est que cette histoire?

On peut avoir la référence d'un article scientifique relatant cette expérience?

Modifié par tartiflette_spatiale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
Mister PANNEAUX‚ 35ans
Posté(e)

Un scientifique israélien prétend qu'il est tout à fait envisageable de se servir d'une ¿machine¿ à remonter le temps, dans le futur. Il répond indirectement à Steven Hawking qui avait déclaré que si le voyage dans le temps était possible nous aurions déjà eu la visite de voyageurs du futur.Franchement, parfois je me demande si certains forumeurs que je croise ne proviennent pas d'un étrange futur. Dans la prestigieuse publication Physical Review, le professeur Amos Ori, du Technion-Israel Institute of Technology, expose son intéressante théorie contenue dans un trou de ver, comme l'explique si précisemment Gallium merci à toi, plein de vide situé quelque part dans une région de l'espace-temps enveloppée d'une bulle de matière. La distortion de l'espace-temps est tout simplement causée par un proche trou noir, permettant au voyageur imprudent de se promener dans le temps à travers le trou de ver.

post-106867-1250125156_thumb.jpg

La raison pour laquelle nous n'avons, en théorie, pas été interpellés par des voyagurs du futur serait qu'il n'est pas possible de retourner en arrière à un point de l'espace-temps situé avant la création du trou de ver, si vous suivez, le paradoxe du grand-père ne tient plus et c'est seulement là, et avec tout le respect que je lui dois, que je me permets de mettre en doute l'hypothèse des univers parallèles que je n'ai jamais réussi à accepter. L'argument philosophique qui veut que vous ne pouvez pas retourner dans le passé tuer votre grand-père et ainsi vous terminer vous-même par votre devenue improbable naissance trouve ici toute sa justification, si vous suivez toujours.

post-106867-1250125214_thumb.png

En tout cas, je sais pas ce qu'il se passe avec le LHC (Large Hadron Collider) dans les laboratoires du CERN à Genève, mais cette absence de nouvelles est intrigantes...

post-106867-1250125409_thumb.jpg

J'espère juste qu'ils savent ce qu'ils font, il paraîtrait qu'ils auraient déclarés qu'il y aurait une chance sur deux pour que cela se passe a peu près comme ceci :

post-106867-1250125517_thumb.jpg

C'est à dire, bad news, destruction totale de tout notre espace-temps. Avec un peu de chance, la dilatation du temps nous laisserait profiter un peu du spectacle...

Mais les vrais voyages dans le temps ne seront pas possibles avant longtemps car :

1. des tunnels seront petits et seulement des petites particules pourront y passer,

2. ils auront une tendance à fermer tout de suite et les hommes ne savent pas les bloquer.

3. on ne saura pas dire si l'autre bout du tunnel a bougé dans le temps ou de combien.

Sur ce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
tu peux pas

sa serait incohérent

tu ne peut définir la vitesse d'un objet que celons un référentiel si pour le photon tu te déplace ton référentiel et le photon et comme la fait remarqué quelqu'un tu ne peut pas prendre un photon comme référentiel physique

de plus pour les déplacement sur de grande distance on prend comme référentiel le référentiel héliocentrique

je suis désolé mais selon le référentiel ou tu te place ta théorie est fausse intéressante mais physiquement inexacte

de plsu dans une théorie tu n'a pas le droit de changé de référentiel en cour de démonstration

:smile2: "Ma" théorie, c'est la théorie de la relativité...

D'ailleurs, celle de Newton dis la même chose en fait, c'est pas là dessus qu'elles diffèrent...

En gros, tu réfute en bloc la théorie de la relativité et la théorie de Newton... Même moi j'aurai pas osé sortir un truc pareil.

Il faut sérieusement révisez vos leçons les gars... Parler de relativité alors qu'on ne maîtrise même pas les bases du lycée sur ce qu'est un déplacement, ou une vitesse, c'est grave.

Ensuite, les photons sont la limite extrême du modèle relativiste. Effectivement, on ne peut pas les prendre comme référentiels, (enfin pas en théorie on peut, mais ça nous avance à rien... et de toute façon, vu le niveau on va pas entrer dans des subtilité. Donc on va dire qu'on peut pas...)

Tu remarquera que dans mes exemples, (mes "démonstration" pour toi...) j'ai toujours pris des éléments qui se déplacent à 90% de la vitesse de la lumière. (donc pas un photon).

Essaye déjà de comprendre avec un objet qui se déplace à 90% de la vitesse de la lumière, ça sera déjà un début.

Ha non, d'ailleurs, en fait essaye déjà de comprendre quand on peut négliger les effets relativistes.

Si tu prend un escargot qui se déplace vers toi à 1 km/h, ça veux dire que du point de vu de l'escargot, tu te déplace vers lui à 1km/h... Donc que tu peux te déplacer à 1km/h !! (si si, je t'assure)

Voilà, cogite là dessus, et quand t'aura compris, tu pourra remplacer l'escargot par un objet qui se déplace à 90% de la vitesse de la lumière, et t'aura compris le principe.

Ca doit sans doute intéresser plein de monde, dont moi. Peux-tu donner des infos à ce sujet ? Des détails ? C'est quoi, justement, qui a été envoyé dans "le passé" ?

Ce sont des particules et des informations.

Je sais qu'un labo a réussi à envoyer une mélodie codé en binaire.

Mais ça fait des années que j'ai croisé cet article, j'aurai du mal à te dire où je l'ai trouvé.

C'est liés aux phénomènes de téléportation d'information, qui ont pas mal défrayé la chronique il y a quelques années.

(En fait, envoyer une information plus vite que la lumière, ou l'envoyer dans le passé, c'est la même chose.)

Je ne redis pas que tu racontes n'importe quoi, pas envie qu'on se fâche avec moi, mais on se demande si tu as bien capté un des premiers principes indispensables à la compréhension (en surface seulement, de la RR), alors une question :

- si un photon se déplaçant à c (vitesse-lumière dans le vide) est dirigé vers toi, qui vas dans le sens opposé (vers lui) dans ta ferrari, à la vitesse de 300 Km/h. Est-ce que selon tes explications relativistes, ce photon aura une vitesse relativement à toi de c + 300 km/h ? Et toi de même, te déplaces vers lui à c + 300 km/h ?

Si tu relis la phrase en question, tu verra que j'ai dis qu'en physique relativistes les lois ne sont pas additives comme dans la physique de Newton.

(La physique de Newton est additive, pas la physique Relativiste... je fais peut être des phrases trop longues ?)

ça répond à ta question ?

Je ne sais pas comment on écrit un carré sur un forum, sinon, je t'aurais bien écris la formule qui permet de calculer la vitesse de deux objets l'un par rapport à l'autre, mais ça me soule un peu, vu l'ambiance qu'il y a ici... (au passage, si c'est un photon, c'est toujours C)

Mais de toute manière, qu'on soit en relativité ou non, si on se déplace à X km/h d'un objet, celui ci se déplace à X km/h par rapport à nous ! La relativité du déplacement, ça, ça ne change pas.

Pour le voyage dans le temps, passé et à venir, il est parfaitement possible, et aucunement interdit par les lois de la physique.
Ce que ne permet aucune loi physique est, de mon point de vue, interdit physiquement. Cela inclut le voyage dans le passé...

"aucunement interdit", ça veux dire que ça n'est pas interdit.

(Désolé si c'était pas la phrase que tu n'avais pas comprise, mais je commence à devenir parano.)

La seule "loi" physique évoqué pour interdire les voyages dans le temps, c'est le principe de causalité. (une cause précède les effets)

Ce qui interdit le voyage d'information de l'avenir vers le passé. Mais pas du tout dans l'autre sens (on peut très bien recevoir des messages du passé)

On peut donc théoriquement très bien se plonger complètement dans le passé, y "retourner", comme dans une bulle, et y recevoir toutes les informations qu'on veux. Mais on ne peut pas en envoyer (donc on ne peut pas intervenir)

En réalité, on pourrait même intervenir, mais avec un sacrée paquet de conditions pour rester dans des états quantique particulier, et de toute manière, ça ne reviendrait pas à changer le passé, ça c'est impossible. Seulement à y laisser un message qu'on ne pourrait comprendre en fait qu'une fois arrivé à l'époque où il a été écrit.

Qu'est ce que c'est que cette histoire?

On peut avoir la référence d'un article scientifique relatant cette expérience?

Il s'agit de phénomènes quantiques qui sont encore étudié, mais depuis un certain temps maintenant.

Je ne garde jamais en mémoire les références... mais c'était, entre autre, sortit dans un science et avenir il y a quelques années. (je sais, c'est pas une référence scientifique.)

D'ailleurs, les phénomènes de téléportation d'information sont sortis dans pas mal de magasines scientifiques, le principe est exactement le même pour les envois d'informations dans le passé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
En tout cas, je sais pas ce qu'il se passe avec le LHC (Large Hadron Collider) dans les laboratoires du CERN à Genève, mais cette absence de nouvelles est intrigantes...

C'est pas cet accélérateur qui avait eu un problème de refroidissement d'une plaque supraconductrice, qui du coup avait sauté ? (la plaque, pas l'accélérateur ... mais ça demande pas mal de temps à réparer)

Ou je confond avec un autre ?

Si c'est celui là, j'ai quelques anecdotes sur le sujet :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

je me suis mal exprimé je ne réfute pas la théorie de Newton je réfutte ta façon de la posé

d'un autre coté ce n'est qu'une théorie une intéressante hypothèse de salon en effet dans un troue de ver ou un trou noir on pourrait voyagé dans le temps grâce a la dilatation temporel mais ce n'est pas prouvé

ce que tu avance est une théorie vue dans un angle intéressant certes je te l'accorde mais qui moi me parait faux

après cete discussion ne son qu'un enchevêtrement d'hypothèse complété par de la science fiction

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaelic Membre 321 messages
Forumeur survitaminé‚ 54ans
Posté(e)

Salut Titsa,

je réponds à quelques trucs seulement parmi les nombreuses infos que tu m'as aimablement fournies.

Ce sont des particules et des informations. Je sais qu'un labo a réussi à envoyer une mélodie codé en binaire. Mais ça fait des années que j'ai croisé cet article, j'aurai du mal à te dire où je l'ai trouvé. C'est liés aux phénomènes de téléportation d'information, qui ont pas mal défrayé la chronique il y a quelques années.

(En fait, envoyer une information plus vite que la lumière, ou l'envoyer dans le passé, c'est la même chose.)

Ok je comprends mieux, et merci pour les références. Tu ne te souviens pas de quelle mélodie c'était ?

Je ne sais pas comment on écrit un carré sur un forum, sinon, je t'aurais bien écris la formule qui permet de calculer la vitesse de deux objets l'un par rapport à l'autre, mais ça me soule un peu, vu l'ambiance qu'il y a ici...

Mais de toute manière, qu'on soit en relativité ou non, si on se déplace à X km/h d'un objet, celui ci se déplace à X km/h par rapport à nous ! La relativité du déplacement, ça, ça ne change pas.

;) La formule c'est peut-être si X = X, alors X = X, non ?

T'en fais pas, tu peux toujours utiliser le signe ^ qui est assez convenu pour les puissances. Mais si tu ne trouves pas la formule magique, je suis persuadé que d'autres vont t'aider tantôt.

(au passage, si c'est un photon, c'est toujours C)

:smile2: Ben oui, c'est comme les tartes : elles sont toujours aux prunes sauf quand elles sont à autre chose <=>. C'est toujours c sauf quand ça ne l'est pas <=> Comme dans l'eau par exemple... un photon se déplaçant dans l'eau ira moins vite que c.

Bon ben, merci pour tes réponses, hein. J'ai tout compris, tout. C'était très très clair.

Modifié par Gaelic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tartiflette_spatiale Membre 91 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Ce sont des particules et des informations.

Je sais qu'un labo a réussi à envoyer une mélodie codé en binaire.

Mais ça fait des années que j'ai croisé cet article, j'aurai du mal à te dire où je l'ai trouvé.

C'est liés aux phénomènes de téléportation d'information, qui ont pas mal défrayé la chronique il y a quelques années.

(En fait, envoyer une information plus vite que la lumière, ou l'envoyer dans le passé, c'est la même chose.)

Si tu pouvais retrouver une référence... même d'un Sciences & Vie ou assimilés. Je pourrai retrouver l'article à l'origine de cette histoire.

Mais en toute franchise, je pense que cette histoire de voyage dans le temps vient d'une interprétation contestable.

On peut donc théoriquement très bien se plonger complètement dans le passé, y "retourner", comme dans une bulle, et y recevoir toutes les informations qu'on veux. Mais on ne peut pas en envoyer (donc on ne peut pas intervenir)

Désolé, mais voyager vers le passé et recevoir des informations du passé, de mon point de vue, cela n'a strictement aucun rapport.

Ou alors en regardant bêtement les étoiles, on voyage dans le passé, puisqu'elles nous envoient des informations du passé.

Il s'agit de phénomènes quantiques qui sont encore étudié, mais depuis un certain temps maintenant.

Je ne garde jamais en mémoire les références... mais c'était, entre autre, sortit dans un science et avenir il y a quelques années. (je sais, c'est pas une référence scientifique.)

D'ailleurs, les phénomènes de téléportation d'information sont sortis dans pas mal de magasines scientifiques, le principe est exactement le même pour les envois d'informations dans le passé.

Il s'agit de phénomène lié à l'intrication, ce qui confirme mon intuition initiale: les téléportations quantiques ne permettent pas le transfert d'information instantanée.

:smile2: Ben oui, c'est comme les tartes : elles sont toujours aux prunes sauf quand elles sont à autre chose <=>. C'est toujours c sauf quand ça ne l'est pas <=> Comme dans l'eau par exemple... un photon se déplaçant dans l'eau ira moins vite que c.

En fait, les photons vont toujours à c, dans tous les milieux.

C'est la vitesse de l'onde électromagnétique qui passe en dessous de c dans la matière, car les photons subissent une succession d'absorption-réémission.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaelic Membre 321 messages
Forumeur survitaminé‚ 54ans
Posté(e)
En fait, les photons vont toujours à c, dans tous les milieux.

C'est la vitesse de l'onde électromagnétique qui passe en dessous de c dans la matière, car les photons subissent une succession d'absorption-réémission.

Ah, merci. C'est donc le temps ou délai infime que prennent ces absorptions-réémissions qui ralentit leur déplacement en quelque sorte (ou plutôt la vitesse de l'onde).

Mais est-il alors abusif de dire que la lumière (les photons) sont ralentis lorsqu'ils passent dans la matière ?

:smile2: Aaaah, j'ai compris : c'est donc "la lumière" qui est ralentie, mais pas les photons en particulier. (enregistré !)

Modifié par Gaelic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
Mister PANNEAUX‚ 35ans
Posté(e)
C'est pas cet accélérateur qui avait eu un problème de refroidissement d'une plaque supraconductrice, qui du coup avait sauté ? (la plaque, pas l'accélérateur ... mais ça demande pas mal de temps à réparer)

Ou je confond avec un autre ?

Si c'est celui là, j'ai quelques anecdotes sur le sujet :smile2:

Tout a fait Titsa, et je suis tout ouïe pour tes anecdotes, même si j'avoue que c'est un sujet que je n'arrive pas a prendre à la légère ( le LHC hein que je prends au serieux ) ..

post-106867-1250197586_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tartiflette_spatiale Membre 91 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
En tout cas, je sais pas ce qu'il se passe avec le LHC (Large Hadron Collider) dans les laboratoires du CERN à Genève, mais cette absence de nouvelles est intrigantes...

J'espère juste qu'ils savent ce qu'ils font, il paraîtrait qu'ils auraient déclarés qu'il y aurait une chance sur deux pour que cela se passe a peu près comme ceci :

C'est à dire, bad news, destruction totale de tout notre espace-temps. Avec un peu de chance, la dilatation du temps nous laisserait profiter un peu du spectacle...

Si tu trouves le sujet sérieux, sans vouloir te vexer, tu pourrais prendre tes renseignements ailleurs que dans Picsou magasine?

Nan parce que l'histoire du LHC qui va "détruire le monde", bien qu'ici il s'agisse d'une variante que je n'avais jamais vu avec la "destruction totale de tout notre espace-temps", c'est du réchauffée et c'est surtout du grand n'importe nawak par pack de 12.

Et il n'y a pas d'absence de nouvelles, suffit d'aller ici:

http://public.web.cern.ch/public/welcome-fr.htmle

Le dernier communiqué date d'une semaine...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
Mister PANNEAUX‚ 35ans
Posté(e)

Merci bien et excusez ma crédulité, me voilà ridicule -_-'

En tout cas, merci bien pour l'article Gallium qui est facilement compréhensible, même pour un néophyte comme moi ...

Si je comprends bien, la commission chargée d'établir la dangerosité du LHC part du fait que ce que nous y ferions seraient en tout point semblable aux rayons cosmiques et puisqu'ils sont courant dans l'univers, pas lieu de s'inquiéter.. Faudrait quand même avoir une petite explication de ce qu'es exactement un rayon cosmique et pourquoi l'on dit que l'accélerateur de particules est la même chose ... Parceque partant de là, toutes les hypothèses des plus farfelues ( trous noirs, monopôle ) aux plus plausibles ( strangelets, bulle de vide ) sont évincés en partant toujours du principe : si la Terre est toujours là et qu'elle est régulièrement percutée par des rayons cosmiques, alors le LHC ne pourra rien faire de pire ... Encore que la plupart des hypothèses destructrices sont expliquées en omettant la comparaison immédiate aux rayons cosmiques, pour les bulles de vide prenant en considération la stabilité de l'univers, un seul paragraphe très concis ne nous donne pas d'explication autre que : si c'est pas déjà arrivé, cela n'arrivera pas.

Selon certaines conjectures, l`Univers ne se trouverait pas dans sa configuration la plus stable et des perturbations causées par le LHC pourraient le faire basculer dans un état plus stable, appelé « bulle de vide » où nous ne pourrions pas exister. Si le LHC peut produire cet effet, les rayons cosmiques le peuvent aussi. Comme aucune de ces bulles de vide n’a été produite dans l’univers visible, elles ne seront pas produites au LHC.

Juste un peu court à mon goût, surtout en comparaison de la pertinence des propos utilisés dans le reste du document. Sans vouloir faire mon paranoïaque, peut-être est-ce là qu'il faudrait creuser un peu ?

En tout cas, excusez mes ignorances, je suis un érudit qui n'a pas fait d'études -_-' ( ou pas les bonnes lol ).

Modifié par TRiBaLiTy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gallium
Invité Gallium Invités 0 message
Posté(e)
Juste un peu court à mon goût, surtout en comparaison de la pertinence des propos utilisés dans le reste du document. Sans vouloir faire mon paranoïaque, peut-être est-ce là qu'il faudrait creuser un peu

Que trouves-tu implicite dans ce passage ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant