Universités en grève

Titebretonne Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Euh... Rennes 2, on a voté le blocage total jeudi dernier...

Après, si tu parles du vote électronique qui date de plus d'un mois...

Ben l'abruti, tu vois bien ce qu'il dit puisque c'est toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Oui oui, l'AG a voté à main levé à 99% le blocage, yavait 150 participants, on connait la chansons....

Par contre le vote électronique à 2500 participants qui vote le déblocage, t'en fait quoi ?? :smile2:

A la liste précédente, on peut rajouter: Orléan: déblocage voté à 70% par le campus, mais fac toujours bloquée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titebretonne Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Viens lundi prochain et on verra si on est 150...

Si tu avais écouté ce que j'ai dit, tu aurais compris mais apparemment, les seules messages que tu lises sont les tiens.

Alors, continue ton monologue. Je suis contente pour toi.

Vive la grève ! Et vive la psycho et la socio ! :smile2:

Et merci à toi pour ce débat constructif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Viens lundi prochain et on verra si on est 150...

Je peux pas j'ai cours moi.

PS: ceci dit j'ai déjà été à l'AG de la fac de ma ville, y fallait bien y mettre les pieds une fois dans sa vie pour voir. Je me suis fait mon idée.

En gros les gauchos se rassemblent, y compris ceux qui ne sont pas de la fac, font semblant de voter pour le blocage, et ensuite décretent que parce qu'ils ont voté le blocage entre eux, alors il faut estimer que tous les gens de la fac pensent comme eux.

ENsuite, ils savent que le vote sérieux organisé par la fac va leur donner tort. Alors ils disent "bon qu'est ce qu'on peut faire pour que ce vote là ne soit pas pris en compte" ?

Et la, ils décident de ne pas y aller. N'y étant pas allé, ils disent ensuite: "ah oui mais votre vote n'est pas valide on l'a boycotté !". :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaricia Membre 102 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Bon il y a du mouvement dans ma faculté ...

Ils ont fait une AG, la plupart des élèves croyant que leur mouvement a plus ou moins rendu l'ame et sachant que l'on a du boulot à rattraper (les partiels s'approchant) et ont voté la convergence des luttes (alors maintenant en plus de la loi LRU il y a le chomage, les hopitaux ...) et encore plus drôle le bloquage des examens .... :smile2:

Ca devient lourd ... très lourd ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
I_Love_Myself Membre+ 7 363 messages
Vendeur de rêve‚ 28ans
Posté(e)
Je fais l'éducation de certains posteurs stupides:

Universités ayant voté le déblocage (non exhaustif, je vais pas passer 1H sur Google pour deux ou trois cons)

- Université P.Valery

- Lyon 2

- Caen

-Rennes 2

- Lille 2

- Paris 3

- Toulouse Mirail

- Tolbiac

- Grenoble

....

Il disait quoi l'abruti ?? :smile2:

C'est là que tu es plus ridicule qu'autre chose. (ou fier d'avoir cru comprendre quelque chose.. va savoir).

Avant de m'insulter d'abruti, tu devrais apprendre à réfléchir un peu. (si toutefois tu en es capable, ce dont je doute fortement à présent..)

Il y a un nombre important d'université qui ont bloquer genre 1jour pour manifester leur solidarité, et qui ont débloqués parce que eux ne sont pas tellement concernées par ces réformes (université de sciences tech, etc..). Ces université sont bien sûr très reprises par nos tes cher journalistes et politiques qui disent "regarder, cette fac à débloquée".

Sauf que les étudiants on leur a appris a pas croire tout ce qu'on nous dit et de réfléchir par nous même. (j'en déduit que t'as fait de très longues études). Et moi ce que je voit, c'est que des fac sont bloquées depuis 1mois et demi, qu'il y a de plus en plus de monde aux AG avec une majorité écrasante de vote pour le blocage.

Je tiens aussi à te préciser car t'as l'air super pas du tout informer. Que même si les étudiants votent le déblocage, ca veux pas dire reprises des cours. Ce sont les profs qui sont à la base de la manifestation, et ils ne reprendrons pas les cours parce que le déblocage à été vôté. Dans quasiments toutes les universités, qu'elle soit bloquée ou non, des profs font grève.

Et c'est pas parce qu'une fac est débloquée, qu'elle n'est pas mobilisée.

Mais c'est peu être trop te demander d'assimilé ça..

Après tout, quelqu'un qui insulte les autres est forcément la voie de la sagesse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Ton message ne démontre rien, si ce n'est que comme je dis, beaucoup de fac votent le déblocage. Merci de confirmer mes propos donc, et en même temps, d'infirmer ceux que tu tenais toi-même en disant qu'il y avait à chaque fois une large majorité de pro-blocage.

Sauf que les étudiants on leur a appris a pas croire tout ce qu'on nous dit et de réfléchir par nous même. Ah oui, ils font preuve d'une trèèès grande autonomie d'esprit, c'est certain, surtout les étudiantes en psycho-socio, elles n'ont pas de discours creux tout fait, elles ont plein d'argument, et ne sont pas de ces personnes qui ne savent rien dire d'autre que "je boude tu mens j'ai raison". :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kinwena Membre+ 4 724 messages
Patate fossilisée‚ 30ans
Posté(e)

Petite précision pour Paul Valéry... C'est débloqué en théorie, maintenant beaucoup de cours ne peuvent pas avoir lieu, personne ne sait ce qui va se passer, les dates d'examens changent sans arrêt...

Bref, fac débloquée ne veut pas non plus dire "fac qui marche très bien".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
I_Love_Myself Membre+ 7 363 messages
Vendeur de rêve‚ 28ans
Posté(e)
Ton message ne démontre rien, si ce n'est que comme je dis, beaucoup de fac votent le déblocage. Merci de confirmer mes propos donc, et en même temps, d'infirmer ceux que tu tenais toi-même en disant qu'il y avait à chaque fois une large majorité de pro-blocage.

Sauf que les étudiants on leur a appris a pas croire tout ce qu'on nous dit et de réfléchir par nous même. Ah oui, ils font preuve d'une trèèès grande autonomie d'esprit, c'est certain, surtout les étudiantes en psycho-socio, elles n'ont pas de discours creux tout fait, elles ont plein d'argument, et ne sont pas de ces personnes qui ne savent rien dire d'autre que "je boude tu mens j'ai raison". :smile2:

en fait titebretonne avait raison, tu ne lis absolument pas les post des autres mais que les tiens ;) tu ne vois que ce que tu veux voir.

Bref, rien ne sers d'argumenter ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Javiere Membre 563 messages
Forumeur forcené‚ 29ans
Posté(e)

Quelles raisons étaient à l'origine de la grève ?

-Le souci des professeurs de matières mineures telles que l'espagnol en LLCE Anglais dont les sujets intéressent peu les revues et qui seraient de fait jugés mauvais profs sur un mauvais critère. L'utilisation d'heures de cours comme punition pour les mauvais chercheurs est assez étrange également.

-La perte de l'année de stage en alternance et en situation permise par les IUFM, qui permet d'entrer dans la vie active et de commencer à cotiser et qui prépare les futurs enseignants.

-La crainte de l'institution du simple master comme clef de la profession d'enseignant plutôt qu'un concours national réduit à une peau de chagrin. Cela permettrait d'avoir des profs non seulement employés comme dans des entreprises, virés selon les besoins semestriels du proviseur, précaires en permanence surtout pour les options, etc.

Voilà ce qui était demandé au départ.

Voilà pourquoi dès le premier semestre 2008/2009 les enseignants-chercheurs et leurs syndicats ont régulièrement interpellé les ministères pour en discuter, sans résultat.

Ca vous paraît beaucoup ? Un discours gauchiste complètement hostile à toute réforme ? Il y avait juste des points sur lesquels il fallait être rassuré car ils semblent (en tout cas pour moi) échapper à tout sens commun. La mastérisation, pourquoi pas, ce n'est pas une mauvaise idée au fond. Mais supprimer l'année de stage, retirer du contenu disciplinaire (c'est-à-dire des connaissances) à l'épreuve, faire planer le spectre de la précarité sur des enseignants qui font déjà un boulot difficile (ne nous voilons pas la face, qui d'entre vous, sur ce topic, estime facile d'aller enseigner dans des zep dans un vacarme permanent, des élèves se moquant de tout et allant jusqu'à la violence alors qu'on leur propose du savoir ?) ça fait beaucoup pour accompagner cette réforme, et ça traduit malheureusement la nécessité de faire des économies plutôt que d'améliorer l'enseignement (ce qui est l'objectif officiel du gouvernement).

On nous a dit aussi (Fillon) que notre mouvement était basé sur du fantasme. Je veux bien. Pourquoi alors ne dissipent-ils pas ce fantasme ?

Bref.

Le gouvernement n'a rien fait de significatif sur ces trois points.

Et ça s'est bloqué.

Petit à petit, d'autres choses se sont greffés à ce mouvement, tel le retour de la critique de la loi LRU, notamment. Et le mouvement s'est radicalisé, avec des demandes de démission des ministres concernés, des retraits complets de toutes les réformes voire des choses saugrenues qui n'ont pas leur place dans les AG. Des blocages, des grèves...

La situation a empiré. Sévérement. NOUS SOMMES DANS LE CONFLIT UNIVERSITAIRE LE PLUS LONG DE CES CINQUANTE DERNIERES ANNEES. Et pourtant, le black-out s'est poursuivi dans les médias TV, les plus populaires. Comme s'il ne se passait rien, un comble. Liberté de la presse en France selon RSF = 35e rang, on comprend pourquoi. Et là, la fac de Reims est toujours bloquée, et on ne sait pas comment sauver notre année.

C'est rageant de voir que partout, les conflits sociaux se règlent en quelques heures tandis que cela nous prend des mois.

Je ne comprends pas que le gouvernement de la France laisse ainsi la situation se dégrader sans rien faire, qu'il sacrifie littéralement les étudiants pris en otage par le mouvement. Qu'il essaie de casser juridiquement les AG, qu'il envoie des CRS, qu'il prenne les mesures nécessaires à la poursuite du semestre, soit. Ce serait dégueulasse, mais au moins cela voudrait dire défendre l'intérêt de la majorité silencieuse. Même pas. On laisse pourrir, comme un enfant jouant à regarder combien de temps mettra sa glace pour fondre au soleil plutôt que de la remettre dans le congel. Seul compte de "ne pas plier". Cette obstination me paraît inconsciente, risquée et surtout contraire au rôle de l'Etat dans l'aide qu'il doit apporter à ceux qui sont dans la difficulté.

Je suis contre les réformes, et prêt à me battre, mais pas n'importe comment. Et pour moi les étudiants ont fait n'importe quoi. Moi-même je regrette certaines de mes positions plus radicales auparavant car en fait je refuse que l'université se saborde elle-même en bloquant ses propres étudiants plutôt que de s'en prendre au gouvernement. Il y avait assez de nombre pour mettre une grosse pression (pacifique néanmoins) sur Pécresse et Darcos, au lieu de ça, on s'est entêté dans une stratégie absurde, tel un enfant retenant sa respiration en menaçant de se tuer de la sorte pour obtenir quelque chose de ses parents (je suis particulièrement inspiré par les métaphores ce soir, moi.)

Je peux accepter certaines critiques du mouvement formulées ici. Parce que je ne suis clairement pas un fainéant, et parce que j'ai de l'ambition, et parce que ce n'est pas contradictoire avec une prise de position sur des choses qui me concerneront dans un avenir prochain, face à un gouvernement qui affiche ouvertement son mépris de la Princesse de Clèves, des enseignants chercheurs qui ne font ce boulot que pour la chaleur et la lumière, et de la fonction public.

Je pense qu'il ne faut pas priver l'université de sa tâche qui est l'étude sérieuse et complète du savoir, ce serait l'émasculer. Et ça discrédite aussi le fonctionnement public. Il y a tellement d'autres moyens d'action pour parvenir à ses fins... Mais d'un autre côté, l'insistance avec laquelle ce gouvernement lorgne sur le public nous force à agir...

Bref, c'est le bordel...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titebretonne Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Je suis tout à fait d'accord avec toi. A l'origine, je ne suis pas vraiment radicale (si si je vous jure), mais quand je vois l'attitude du gouvernement, des médias et du président de ma fac, ça m'enrage encore plus. On ne peut pas se laisser faire ainsi. Quand, dans les journaux ils nous voient avec des bâtons et des barres de fer alors que moi je n'ai jamais vu ça. On nous descrédite, on nous fait passer pour des fainéants et des violents alors qu'on a juste peur de notre avenir. C'est légitime non. A l'heure qu'il est, notre semestre est foutu alors pourquoi s'arrêter ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
I_Love_Myself Membre+ 7 363 messages
Vendeur de rêve‚ 28ans
Posté(e)

Je suis tenté de dire pareil, j'ai pas une âme de manifestant, je suis plutôt de droite à la base, et je n'aime pas les grèves à tout va...

Mais là je trouve qu'il y a de bonnes raisons de manifester, et de continuer le bras de fer avec le gouvernement. Qui nous prend vraiment pour des cons en voulant nous describilisé etc..

J'entendais Darcos dans une petite émission sur la 4 un après midi, j'était choquer comment il donne "sa version", genre le monde il est d'accord avec nos reformes etc..

Et le pire, c'est que je croise tout les jours des gens qui croient ce qu'ils racontent..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Quand, dans les journaux ils nous voient avec des bâtons et des barres de fer alors que moi je n'ai jamais vu ça. On nous descrédite, on nous fait passer pour des fainéants et des violents alors qu'on a juste peur de notre avenir. C'est légitime non.

C'est vous qui vous dicrediter tout seul. Pas besoin du gouvernement pour ca.

Deja se la jouer "je veux sauver l'universite" quand soit meme on est pas capable d'etudier, je trouve cela deja decredibilisant. Effectivement, vu que tu vas redoubler (etant donner que soit tu n'as pas les capacites intellectuelles de continuer, soit ta glander toute l'annee), tu n'as rien a perdre et c'est probablement cool de se la jouer les stalines en jupon.

Mais c'est pas ca qui rend le mouvement credible.

Dis-toi bien qu'a partir du moment ou tu obliges les gens, ou tu uses de violences et d'intimidation afin qu'ils ne se rendent pas en cours, tu decredibilises le mouvement. Et y ajouter une couche d'hypocrisie du genre "mais non on n'empeche personne d'aller en cours..il suffit qu'ils soient plus nombreux que "nous" " n'est pas non plus susceptible de faire croire qu'il s'agit la d'un mouvement "spontanee" d'etudiants non politisees.

Si tu avais vraiement du respect pour les autres etudiants, tu les laisserais decidee par eux meme decider si ils veulent aller en cours, plutot que de les obliger a perdre une annee eux aussi (mais comme tu n'arrete pas de le clamer, tu n'en a rien a battre vu que toi, de toute facon, greve ou pas greve, tu aurais echouer...donc autant faire en sorte que tout le monde echoue.. belle mentalite :smile2: ).

Quand a la veritable motivation de ceux qui font les blocages, ma foi, il n'y a qu'a voir ce que sont devenu les leaders du mouvement anti-cpe, sois disant non politisee..

Ton avenir, on le connait. Ce ne sera pas en tant que psy vu que tu n'en a probablement pas les capacites (et pourtant c'est franchement pas le cursus le plus difficile, enfin bon). Ca va etre comme les blondel, besancenot et autres juliards: dans l'agitation politique de base.

he6T6ra8ikrBbTd7sEdkgqdXXTnsDYkkQuicklook.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Je ne peux qu'approuver Kyrilliuk. T'es Anglais ?

Je reviens d'un séjour en Angleterre, là-bas on se fout bien de notre gueule avec les étudiants moutons qui nous font leurs Jean Jaurès de cour de collège, et qui s'imaginent en plus "penser par eux-mêmes" alors que c'est au contraire eux qui sont des clones incapables de se rendre compte que chaque année ils défilent par milliers au même moment pour dire la même chose au mot près.

Les Erasmus en France auraient presque pitié de notre Université. D'ailleurs ceux qui sont venus en France pour être bloqués par des glands révolutionnaires vont s'en retourner dans leur pays avec 6 mois perdus et une belle réputation à nous faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titebretonne Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Kyrilliuk : Je vais essayer de te répondre calmement... Alors, déjà si je redouble c'est parce que je veux changer de fac l'année prochaine car il n'y a pas le master que je veux faire à Rennes. Alors, stp je ne viens pas t'insulter. Tu ne sais pas quelles sont mes capacités. Et en vous voyant toi et la biscotte, on se demande qui a le plus de capacités car vous êtez obligés de m'insulter pour me répondre. Alors, je vous dit bravo :smile2: . Vous n'en avez pas assez dans la tête pour me répondre avec de vrais arguments... Je n'ai pas besoin de vous insultez pour vous descréditez, la biscotte le fait très tout seul

Et avant de dire que psycho n'est pas le cursus le plus difficile... Tu les a tous fait pour prétendre savoir ça ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaricia Membre 102 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Il est vrai que tous les erasmus que j'ai croisé ne comprennent pas ... Mais heureusemet ils ont compris que les grevistes (d'ailleurs peut-on entendre ce mot légalement ? je ne pense pas) sont très très peu nombreux : il suffit de voir ceux qui bloquent les facs (je parle de ceux qui sont aux piquets de greve) on peut les compter en quelques dizaines (pour chaque fac).

Ca fait un moment que je suis ce forum et ce qui se passe dans ma fac et les autres et mon idée de départ, qui ne tient qu'à moi, c'est confirmé. Au risque de choquer je pense que nos sauveurs de la fac comme ils tendent à le sous entendre sont plus manipulés par des mouvements politiques (politique au sens large) que les médias manipulent l'information de nos facs. Je m'explique, il est clair qu'au début je trouvais ça bisarre que l'on ne parle pas de ce qui se passait dans nos facs avec plus de ferveur dans les journaux ... Mais petit à petit je me suis rendue compte que la plupart des gens qui bloquaient n'avait même pas lu la loi par exemple. Ils ressortent toujours la même chose ... Pour certains c'set par convction politique, l'utopie extremiste les attirants, pour d'autre c'est que je qualifierai de jeunesse ... Je ne veux pas être insultante dans mes propos, je veux juste donner mon opinion mais pour moi quand on bloque une fac et que l'on ne le justifie que par "oui mais on m'a donné le choix"c'est lamentable. Si tout le monde réagissait ainsi dès qu'il veut faire quelque chose essaye de l'obtenir par la force (pour moi c'est une forme de violenc que de priver les gens de leur droit, certes pas physique mais qui tient à la liberté) la vie serait extremement intolérable. Vouloir penser pour les autres c'est ne pas prendre en compte la personne meme sous couvert de "c'est pour ton bien".

Quant à l'université, elle ne va pas bien déjà, dans ma filière les taux réussite son très peu élevés et laisse beaucoup de monde sur le carreau (et leur plan réussite est une illusion), le coté réel du monde du travail n'est pas asssez mis en avant, certains profs se fichent complètement des élèves, ... La loi LRU a ses avantages mais aussi ses inconvénients. Titebretonne je te demande encore une fois de m'exposer en quoi elle n'est pas bonne mais cette fois ci en t'appuyant sur les articles de la loi (et pas un passage un article entier), car tu n'es pas feignante (enfin j'en sais rien mais le fait d'être ''bloqueuse'' ne le présume pas) comme tu le sous entends. Si tu es dans ce mouvement c'est pour faire entendre tes convictions, essayez de convaincre alors je te demande de me convaincre ...

Quant à ta justification du bloquage des facs je ne comprends pas que face aux arguments qui ont été exposés tu campes sur tes positions. Au contraire de ce qui a été dit tu es loin d'être une dinde au vue de tes réponses mais pour moi je trouve cet entêtement un poil ridicule et désolant ... Enfin je t'ai peutêtre mal compris ou il y a un argument qui m'a échappé ... Je pense néanmoins que tu n'es pas très sure de toi et à mon tours j'espère t'avoir convaincu ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titebretonne Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Aaricia : J'ai fait ce topic pour parler du mouvement mais depuis le début, je me fais insulter. Personne ne me connait mais certains s'autorisent à me traiter de fainéante etc... Ca ne donne pas vraiment envie d'essayer de convaincre. Je l'ai dis, je bloque ma fac. Enfin, je suis aux piquets de grève, je parle avec les gens (qui ne font pas que m'insulter au moins) et s'ils veulent vraiment entrer, ils le font car ce n'est pas moi qui les en empêche. Je suis devant la porte mais je ne frappe personne, je n'insulte personne. Donc, je n'ai pas l'impression d'empêcher qui que ce soit d'aller en cours. Je ne vais pas changer d'avis face à ce qui a été dit içi puisque j'ai eu très peu d'arguments. Néanmoins, dans ma fac, j'ai eu des débats avec des personnes contre le blocage et ils ne m'ont pas fait changer d'avis non plus.

Pour la LRU, je l'ai lue l'année dernière. Et ce n'est pas la 1ère de nos revendications même s'il elle en fait partie. Sur ça, je n'ai pas grand chose à dire de plus car j'ai déjà écrit un texte la dessus. Pour cette loi, ce qui me fait peur, c'est qu'elle autorise les facs à faire payer des frais d'inscription plus ou moins chers. Ma mère n'a pas d'argent pour me payer mes études. Alors, si je dois payer 1000 euros ou plus pour une année, je devrais arrêter mes études.

Après, c'est un peu énervant que le débat se concentre sur le blocage. C'est pareil dans ma fac, mais ce n'est pas le plus important. Si on fait ça, c'est parce qu'on ne sait pas comment se mobiliser autrement. Après, toute idée est bonne à prendre ne considération.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité emilye
Invité emilye Invités 0 message
Posté(e)

http://AGetudiante.hautetfort.com/

c'est un ptit site qui décrit le déroulement des AG que j'ai trouvé pour ma part fort interessant...

Sinon je me pose une grande question depuis une semaine, mettons qu'on soit aujourd'hui lundi quelle est la différence entre faire un blocage total jusqu'a jeudi et faire un blocage partiel les jours de manif national cad mardi et mercredi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titebretonne Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Si c'est un blocage partiel, il y aura cours jeudi. Si c'est total, il n'y aura pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité emilye
Invité emilye Invités 0 message
Posté(e)

oui et comme le jeudi sera un jour d'AG ca revient au même, sont vraiment marrant à Villejean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant