L'Afrique victime de la crise des autres.


PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

L'Afrique victime de la crise des autres.

Lors d'une conférence sur les conséquences de la crise économique mondiale pour le continent africain, qui se tiendra cette semaine en Tanzanie, le directeur du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, a dit craindre le pire.

Pour M. Strauss-Kahn, qui se présente comme le porte-parole des pays les plus pauvres auprès des grandes nations riches, « même si la crise a été lente avant d'atteindre les rivages de l'Afrique, nous savons tous qu'elle arrive et que son impact sera sévère. »

En effet, le FMI prévoit qu'en 2009 la croissance économique africaine sera amputée de moitié, passant d'une moyenne de 6 % au cours des cinq dernières années à 3 %, voire moins.

La croissance économique mondiale, elle, devrait, toujours selon le FMI, descendre sous la barre des 0 % en 2009, « la pire performance que la plupart d'entre nous ont jamais vue ».

Jusqu'ici, l'Afrique a été épargnée par la crise économique en raison essentiellement de sa très faible implication dans le système financier mondial.

Cependant, l'économie africaine, bâtie en grande partie autour des exportations de matières premières vers l'Occident et les pays émergents, pâtira vraisemblablement de la chute des échanges commerciaux, ainsi que de l'effondrement des investissements étrangers sur le continent.

L'essoufflement des envois d'argent d'une diaspora éparpillée à travers le monde et la diminution de l'aide internationale viendront compléter ce qui a été dépeint par le FMI comme une recette pour un nouveau cataclysme en Afrique.

« Entre 1,4 et 2,8 millions d'enfants qui mourront d'ici à 2015 dans les pays les plus pauvres si la situation ne s'améliore pas ou si nous n'y faisons rien », a d'ailleurs laissé tombé le directeur du FMI lorsqu'un journaliste lui a demandé quel serait à son avis le coût de la crise sur les économies vacillantes du tiers-monde.

« Quand des pays émergents vacillent ou quand l'économie des pays de l'est de l'Europe est menacée, tout le monde est aux aguets à cause du risque de contagion: les économies occidentales dépendent des puissances moyennes. Mais les pays les plus pauvres intéressent moins spontanément: leur ruine éventuelle ne menace personne à part eux-mêmes », ajoute Dominique Strauss-Kahn.

La semaine dernière, M. Strauss-Kahn expliquait qu' « après avoir frappé les pays industrialisés et ensuite les marchés émergents, une troisième vague de la crise financière mondiale frappe maintenant les pays les plus pauvres et les plus vulnérables, et elle frappe durement. »

Le FMI évalue à environ 25 milliards de dollars la somme qui lui serait nécessaire pour équilibrer les pays les plus pauvres en 2009, une somme dérisoire comparée aux centaines de milliards injectés depuis quelques mois dans le système financier occidental.

Radio-Canada.ca avec

Agence France Presse, Associated Press, Reuters, Le Figaro et Le Journal du Dimanche

Modifié par PASDEPARANOIA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Sans vouloir souhaiter le mal de qui que ce soit, l'Afrique survit (le mot "survie" est tout à fait adapté au contexte...) depuis des années parce que les Grandes puissances envoient sans arrêt du fric.... (sans oublier, d'un autre côté, que ce fric sert à gentillement tirer les ficelles... ils sont gentils nos dirigeants ! ;) )

Alors quand nous ne pouvons plus payer, forcément, les pompes s'assèchent, et les pompeurs s'essouflent !

Où je veux en venir ?

Si l'Afrique se démerdait un peu toute seule... elle ne subierait pas la crise "à travers nous"...

Mais n'oublions pas que c'est nous qui maintenons la tête de l'afrique sous l'eau, pour la garder en vie, mais pas trop, histoire de contrôler ce qui doit l'être... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

C'est compliqué. Il y a la dette, et le FMI avec l'OMC ont imposé les politiques désastreuses qui font qu'aujourd'hui l'Afrique sert avant tout les intérêts occidentaux, comme le NEPAD.

L'argent envoyé n'a malheureusement jamais vu le sol Africain, il repart en Suisse directement sur le compte des Bongo et autres amis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)
Sans vouloir souhaiter le mal de qui que ce soit, l'Afrique survit (le mot "survie" est tout à fait adapté au contexte...) depuis des années parce que les Grandes puissances envoient sans arrêt du fric.... (sans oublier, d'un autre côté, que ce fric sert à gentillement tirer les ficelles... ils sont gentils nos dirigeants ! ;) )

Alors quand nous ne pouvons plus payer, forcément, les pompes s'assèchent, et les pompeurs s'essouflent !

Je ne suis pas d'accord pour dire que l'Afrique survit, elle vit à sa façon. Il y a une différence énorme entre ce qu'un occidental urbain considère comme vivre et ce que pense un paysan africain. D'un point de vue Européen l'Afrique est pauvre car ses habitants n'ont pas le même pouvoir d'achat que nous, du point de vue d'un certains nombres d'africains, c'est nous qui sommes pauvres de ne pas savoir placer nos priorités dans la solidarité, dans l'aide désintéressée et d'autres valeurs plus importantes à leurs yeux . :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

La solidarité trouve ses limites quand y a plus rien à bouffer.

Toute l'agriculture fut dirigée vers l'exportation afin de satisfaire les exigences de nos économies, au mépris de la tradition vivrière. Ou comment remplacer le champs familial en culture de cacao.

Il faut espérer que cette crise remettra les pendules à leur et que les vampires installés depuis trop longtemps là bas s'en aille pour laisser les populations maîtresses de leurs destinés.

Mais il y a fort à parier que ça va se faire dans le sang et les larmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant