Le Gabon menace de sortir des "dossiers" contre la France


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
460039.jpg

Le Gabon menace de sortir des "dossiers" contre la France


Jeudi 05 mars - 16:04

Le président gabonais Omar Bongo se dit victime d'une "campagne de dénigrement" de la presse française © REBECCA BLACKWELL/AP/SIPA





Le climat se crispe entre Libreville et Paris. Accusant la presse française d'une "campagne de dénigrement" à l'encontre du président gabonais Omar Bongo, son ministre de l'Aménagement du territoire n'a pas hésité à monter au créneau. "La prudence observée au Gabon dans le traitement des questions relatives aux chefs d'état et responsables politiques français (...) évite à la presse gabonaise de les prendre également à partie et découvrir des dossiers pouvant constituer, in fine, un lourd contentieux entre le Gabon et la France", a menacé mercredi Pierre Claver Maganga Moussavou.



Par Cyriel Martin (source AFP)
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Mel&Yo Membre+ 21 245 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Yes , ça serait pas mal qui fassent ça :smile2: ;) ....

et puis tout les pays africains tant qu'a faire et pas seulement envers la France.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité daijo
Invité daijo Invités 0 message
Posté(e)

Je suis d'accord mais quand tu vois que le Rwanda demande des comptes à la France et sur Mettirand plus précisement et que la France les envoit chier... le Gabon peut se lever tôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)

La France a surement des torts..comme d'autres pays européens! Mais les responsables politiques locaux sont souvent des dictateurs avec eux aussi du sang africain sur les mains!

Alors ....encore de l'argent ?? Pour leurs comptes en suisse? çà sent le chantage à plein nez... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Gombo fait monter les enchères. Les USA, la Chine sont à ses portes. Ce type est un dictateur, je vois mal ce qu'il va dévoiler qui ne lui nuirait pas en même temps.

Il voulait des rames, nous avons envoyé la MONUC, mais ça ne semble pas suffisant face à l'appétit des courtiers en matières premières dont le Gabon regorge.

Je regrette les temps anciens où se genre de remarque déplacée lui aurait valu un coup d'état immédiat. La France Afrique n'est plus ce qu'elle était.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zak B. Membre 586 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Je suis d'accord mais quand tu vois que le Rwanda demande des comptes à la France et sur Mettirand plus précisement et que la France les envoit chier... le Gabon peut se lever tôt.

Personellement, je ne crois aucunement à la thèse du génocide des Tutsis et des Hutus qualifiés de modérés par les Hutus, et encore moins à la complicité de la France.

Ce que je trouve étrange, ce sont les qualificatifs utilisés et notamment le terme modérés versus radicaux. Cela ne vous rappelle rien ?

A ce que je sache, l'autopsie d'un massacre ou d'un génocide se fait par l'analyse des enjeux, des intérêts et des bénéficiaires d'une telle opération.

Dans le cas du Rwanda, les seuls bénéficiaires réels sont le régime en place actuellement de Paul Kagame et ses commanditaires.

A noter que, contrairement à ce que veut nous faire croire la pensée unique dirigée et manipulée de Kigali par le régime de Kagame, il n' y a aucune différence effective entre les Tutsis et les Hutus à l'exception du fait que les premiers dirigeaient le pays, alors que les seconds en constituaient la masse paysanne.

Au moment de ce qui est qualifié de génocide, l'armée du FPR puissamment armé et bien organisée était bien en mesure de pénétrer au Rwanda et de mettre un terme au massacre. Elle ne l'a pas fait.

Cet attentisme, de même que l'assassinat du président rwandais et du président du Burundi, commandité par le FPR et Kagamé, sont des instruments visant à permettre à ce dernier (FPR et Kagamé), de prendre le pouvoir en discréditant et éliminant la partie Hutus.

Par ailleurs, il ne faudrait par oublier que le dossier accusant la France de complicité dans ce génocide est sorti du chapeau de Kagamé, une fois que ce dernier a été accusé d'avoir commandité l'assassinat des deux présidents précédemment cités. Cet assassinat a été l'élément déclencheur des massacres. ;)

Alors, les responsables des massacres seraient à rechercher davantage du coté du FPR, de Kagamé et de leur protecteur, plutôt que du coté de la France. :smile2:

Il conviendrait aussi de signaler que si l'armée française devrait être accusée de non-assistance à peuple, ou partie de peuple en danger, l'ONU et le général Dallaire en exercice au Rwanda, devraient l'être aussi. Pourquoi cette omission ? Est-ce parce que l'ONU et le général Dallaire n'ont pas accusé Paul Kagamé ?

Zak B.

Modifié par Zak B.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Il a enfin insisté sur le fait qu'Omar Bongo "rest[ait] avant tout le chef d'un état et d'un peuple souverains, un chef d'état dont l'atteinte à la dignité est une grave insulte pour ceux dont il conduit les destinés".

Dignité ;)

le sous bâtard de mon chien a "droit a plus de dignité :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blue-Xelo Membre 4 000 messages
Lanceur de Polemiques‚ 28ans
Posté(e)

460039.jpg

Mais c'est Pape Diouf :smile2:

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant