Autriche : Benoit XVI fait encore des siennes


Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
250px-ReligionSymbolAbr.png

Le pape annule la nomination de l'évêque ultra de Linz


16.02.09 - 12:45

Le pape Benoît XVI vient d'annuler la nomination d'un évêque ultra conservateur autrichien après les protestations du clergé autrichien. Il considérait l'homosexualité comme une maladie guérissable.



Le pape avait nommé Gerhard Maria Wagner évêque auxiliaire de Linz il y a deux semaines alors que son nom ne figurait même pas sur la liste des candidats soumise par l'église autrichienne.

Il faut dire que le prélat est connu pour ses propos provocants. Il a déclaré l'homosexualité comme une maladie guérissable, que la série des romans Harry Potter relève du satanisme ou encore que les catastrophes naturelles comme le tsunami de 2004 en Asie ou l'ouragan Katrina qui ravagea La Nouvelle Orléans et notamment cinq cliniques où on pratiquait l'avortement sont des punitions divines.

Levée de boucliers

Les évêques autrichiens se sont élevés contre cette nomination menaçant même d'organiser une sorte de référendum.




[ Lire la suite de l'Article.. ]


Source: RTBF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

AZGrenouille Membre 2 402 messages
Seigneur Batracien ‚ 36ans
Posté(e)

Les églises se vident ! Etrange ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mel&Yo Membre+ 21 245 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Mais quel Blaireau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Les églises se vident ! Etrange ...

Elles étaient pleines sous l'Inquisition. Elles sont vides depuis Vatican II. Les croyants des religions révélées tendent intrinséquement vers un amour du fanatisme plus ou moins conscient, plus ou moins assumé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

On pourrait aussi penser que sous l'inquisition, on avait moins le choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blackcat Membre 1 698 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

De mieux en mieux :sleep::o°:| :smile2: ;):sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Les églises se vident ?

Cela n'est pas un critère signifiant.

Surtout quand de plus en plus de gens se rapprochent de de l'Eglise catholique, ce qui ne veut pas dire "aller à la messe".

Pratiquer ne veut pas forcément dire "aller à la messe" et réciproquement.

Encore des idées reçues et des clichés "tout fait".

Si l'homosexualité est guérissable certains se soulèvent car ils déduisent que l'auteur de ces propos considère l'homosexualité comme une maladie. Or on n'est pas "malade" parce qu'on est homosexuel.

Mais que dire alors de ces hommes et femmes qui, a un moment ou l'autre de leur vie, on connu de l'attirance pour des personnes du même sexe qu'eux pendant de nombreuses années, puis au fil du temps, vers 30/40 ans le plus souvent, se sont retrouvés seuls et ont remis en intégralement en cause leur comportement, allant même jusqu'à fustiger l'homosexualité, ou du moins ceux qui la défendent. Je ne citerais que le cas d'un collègue, qui a maintenant 36 ans, et qui pendant 22 ans a connu des périodes de doutes au debut pour trouver "l'âme soeur" et la complicité avec un autre gars.

Il nous (m'en) veut aujourd'hui de n'avoir pas discuté suffisamment avec lui à une époque où il était à la recherche de repères, et de l'avoir laissé donner libre cours à ses instincts, au nom de la "liberté du sexe".

Il nous reproche aujourd'hui de l'avoir laissé griller 20 ans de sa vie alors que des solutions existaient.

Mais à mon avis cela tiend davantage d'une maturité tardive de sa part.

Le terme de "guérison" dans ce cas là comme dans d'autres n'est pas approprié, et est surtout mal interprété par les pourfendeurs de la liberté sexuelle.

L'Eglise a raison de rappeler que l'homosexualité n'est pas une fin en soit ni une chose qu'il faut banaliser et laisser aller comme ça va.

Pendant que des individus hurlent le poing en l'air contre l'Eglise et les moralisateurs ou font les guignols provocateurs, il y a beaucoup de gens qui souffrent de cette situation et qui aimeraient plus de vraie compréhension et d'accompagnement et non de vie en "roue libre" ou de caricature.

Avant de dire que B XVI fait "des siennes", il faudrait apprendre à lire, à réfléchir et intérpréter avec discernement les vraies questions qui sont posées.

Mais pour en arriver là, il faudrait que Forumfr fasse une sélection par l'intelligence, et du coup on serait un peu moins nombreux sur le site.

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
250px-ReligionSymbolAbr.png

Le pape Benoît XVI confronté à une nouvelle polémique en Autriche


dimanche 22.02.2009, 04:49

Déjà confronté à la polémique entourant la levée de l'excommunication de l'évêque négationniste Richard Williamson, le pape se retrouve avec une nouvelle affaire sur les bras. Le scandale vient d'Autriche cette fois.



Un prélat autrichien ultra-conservateur, nommé récemment par Benoît XVI évêque auxiliaire de Linz, vient de demander au Vatican l'annulation de sa nomination après le tollé qu'elle a suscité.

La nomination de Gerhard Maria Wagner il y a deux semaines, alors que son nom ne figurait même pas sur la liste des candidats possibles soumise à Benoît XVI par les autorités religieuses locales, a provoqué des protestations en Autriche jusqu'au sein de l'é glise.




[ Lire la suite de l'Article.. ]


Source: La voix du Nord

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
On pourrait aussi penser que sous l'inquisition, on avait moins le choix.

C'est peut être vrai. Eh bien disons à la Belle époque (avant guerre 1914), où l'Inquisition n'existait plus mais où l'Eglise était très réac, la pratique était encore assez forte. La modernisation de Vatican II n'a pas enrayé le déclin et, pour certains, l'a même accéléré.

J'ai tendance à penser (mais c'est plus intuitif que pouvant être longuement démontré, je le reconnais) que les tendances fanatiques des religions révélées ont souvent tendance à davantage attirer et réunir que les versions soft. Mais je veux bien qu'on me prouve le contraire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant