Perquisition chez Emmaüs

transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Qui fais respecter la loi si ce n'est des étres humains capable normalement de dicernement. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

flex VIP 4 909 messages
Nettoyeur‚ 36ans
Posté(e)
bbmodo.jpg

Doug et Weapon: du calme!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Les lois sur l'immigration¿

En moyenne une tout les dix mois, avec les effets que l'on connait, c'est-à-dire nuls.

On est en plein fantasme. D'un côté on stigmatise les plus pauvres, les sans grades et sans voix. De l'autre notre économie les sacrifie. Les immigrés ne sont que des jouets dans les mains des politiques. Ils vous les agitent sous le nez comme des pantins, tu le vois, tu ne le vois plus¿

Pendant ce temps la plupart travail dans l'ombre pour votre petit confort, sous payé cela va de soi, il ne manquerait plus que ces Boukaks aient des droits en plus !

Besson, dont je préfère ne pas lui donner de sobriquet, fait le jeu de l'UMP qui vole les voix du FN. L'UMP est tellement minable que pour gagner les élections il doit piocher dans le sac à merde. Travail dont personne ne veut se charger, sauf Besson qui n'a d'autre choix que racler le caniveau, maintenant qu'il à trahi.

Mais cet idiot n'a pas compris que l'électorat FN est un peu catholique aussi, et qu'aller faire chier Emaus, c'est pas franchement chrétien, même si le responsable local a un nom à consonance arabe.

Franchement ça ne vaut pas le coup de dépenser autant de fric pour un pauvre mec qui cherche à s'en sortir, à s'intégrer par le biais de cette association. Au prix de l'expulsion, la police à d'autres chats à fouetter, et nous d'autres priorités budgétaires en ces temps de crise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)
Tres juste.si un jour je me retrouve en grande difficulté ,tu ne verra donc aucun inconvénients que je m'installe chez toi (sans te demander ton avis) puisque ce type de loi n'ont aucun intérêts a ton sens.je sait que tu n'acceptera pas de laisser quelqu'un mourir dans la rue.Bravo

heureusement qu'il y a des gens qui pense comme toi.

au fait tu pourrai laisser ton adresse ? que les gens en grande difficulté sache que chez toi il peuvent aller même si tu refuse.

mais on sait que tu ne refusera pas.c'est une question de vie ou de mort.

encore merci pour l'humanité.

:smile2:

C'est tellement facile et tellement déjà mâché comme remarque...tu n'as aucune idée de ce que vivent ou font les "bons samaritains" qui répondent à ce topic, c'est de la provoc gratuite dont je ne vois donc pas l'utilité. Et quand bien même ça resterait de la parlotte, je préfère encore entendre un discours où transparait un semblant de compassion que ceux emprunts d'égoïsme et d'individualisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Une chose éttonnante c'est q'on entend parler d'explulsion,de sans papiers de traque de quotas,d'abus mais jamais ou trés rarement on entend parler des entreprises qui font travailler ses gens au noir notament dans la restauration et même l'état les emplois sans savoir et que dire du BTP.Etrangement on entend jamais parler de cette traque là. ;)

Trop facile de tout faire suporter aux mêmes. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Je regrette qu'on ne réponde pas à la question : une Société sédentaire peut-elle perdurer si elle ne limite pas l'installation sur son territoire ?

Si la réponse est négative, alors en effet toute disposition encadrant l'immigration est nulle et non avenue. Mais en ce cas, on soutient qu'il n'y a pas de seuil maximal de densité de population à respecter. N'importe quel bout de territoire est susceptible de regrouper des dizaines ou centaines de millions de personnes. Toute restriction à cette liberté est jugée inacceptable. Inutile de souligner combien une telle conception mène à la destruction de l'Etat dans son rôle de redistributeur des richesses. Les équilibres seraient tellement rompus qu'il n'y aurait rien à redistribuer. Ce serait grosso modo le retour de l'esclavage. Dans une échelle bien moindre (on n'ose imaginer ce que cela donnerait avec les chiffres actuellement possibles), c'est un peu ce qu'a connu Rome après les guerres italiques.

Si la réponse est positive, la maîtrise des flux migratoires est une nécessité. Seule une discussion sur ses modalités et les critères requis peut intervenir.

J'aimerais donc que ceux qui expliquent qu'il est inique de limiter la circulation et l'installation des hommes sur la terre de leur choix pousse leur raisonnement jusqu'au bout et nous exposent quelle nouvelle organisation politique et sociale (de même que quelle politique environnementale) pourrait répondre à ce défi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
C'est tellement facile et tellement déjà mâché comme remarque...tu n'as aucune idée de ce que vivent ou font les "bons samaritains" qui répondent à ce topic, c'est de la provoc gratuite dont je ne vois donc pas l'utilité. Et quand bien même ça resterait de la parlotte, je préfère encore entendre un discours où transparait un semblant de compassion que ceux emprunts d'égoïsme et d'individualisme.

Sauf que ce n'est pas aussi manichéen que cela. Ce que tu appelles "égoïsme" peut revenir à ne pas céder à la démagogie et réfléchir à des solutions viables. Les solutions "humanistes" qui consistent tout bonnement à ne pas trop se préoccuper des conséquences d'aflux de population absolument pas encadrés me semblent, pour le coup, céder à une facilité un peu coupable et en tout cas qui seraient indignes d'hommes d'Etat.

Et je me méfie toujours des discours où on met son coeur en sautoir. C'est souvent suspect ! La pudeur et la retenue me semblent être plus sincères. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Le libre choix de circulation.

Voilà une idée qu'elle est bonne ! Mais avant d'en arriver là il faut bien évidement une répartition équitable ders richesse, un revenu minimum mondial, une grille de salaire mondiale et juste. Des gouvernements non corrompus, qui n'organise plus la pauvreté en art de vivre avec l'appuis d'autres gouvernements tout aussi corrompus qui fournissent armes et formation répressive en échange du pillage des ressources naturelles.

Bien sur il y aurait chez nous beaucoup moins de richesse au sens capitaliste du terme. Mais des richesses nous en avons d'autres, intellectuelles, agraires, scientifiques¿

Dans le monde merveilleux de Pasdeparanoïa, le droit d'auteur, les brevets, tous ces freins au développement n'existent pas. Nous n'aurions que du GNU, COPYLEFT et ce genre de licences libres. Internet serait une vaste banque de donnée mondiale où chacun pourrait venir y puiser, et élargir la base en partageant son expérience.

Dès lors, pourquoi risquer sa vie sur une barcasse pour fuir la misère ? Ceux qui voyageront seront des aventuriers ou des techniciens venus aider un autre groupe, pas des réfugiés de la faim. Et quand bien même un nuage de sauterelles viendrait foutre le bordel dans ce paradis, nous aurions les moyens d'accueillir et d'aider ceux qui sont frappés par le funeste destin.

Un village mondial où l'entraide et le partage serait la norme, dans le respect de l'environnement et de son alter égo. Nous respecterions les particularités locales car inhérentes à l'environnement, à l'équilibre de cette société. Il n'y aurait plus de tensions ethniques, plus de vol car la possession de bien de consommation ne serait pas la panacée. Serait valorisé ceux qui apportent le plus aux autres, ceux qui prennent le temps de d'élever leurs prochains, les poètes, les astucieux, les ingénieux. La bravoure, le courage, le dont de soi remplacerait l'esprit de compétition, l'égoïsme, l'accumulation de capitaux comme valeurs morales.

Aujourd'hui, le coût global pour les sociétés occidentales du contrôle des frontières est le double de l'aide aux pays émetteurs de clandestins. La moitié de cette somme suffirait à éradiquer la pauvreté dans le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Le libre choix de circulation.

Voilà une idée qu'elle est bonne ! Mais avant d'en arriver là il faut bien évidement une répartition équitable ders richesse, un revenu minimum mondial, une grille de salaire mondiale et juste. Des gouvernements non corrompus, qui n'organise plus la pauvreté en art de vivre avec l'appuis d'autres gouvernements tout aussi corrompus qui fournissent armes et formation répressive en échange du pillage des ressources naturelles.

Bien sur il y aurait chez nous beaucoup moins de richesse au sens capitaliste du terme. Mais des richesses nous en avons d'autres, intellectuelles, agraires, scientifiques¿

Dans le monde merveilleux de Pasdeparanoïa, le droit d'auteur, les brevets, tous ces freins au développement n'existent pas. Nous n'aurions que du GNU, COPYLEFT et ce genre de licences libres. Internet serait une vaste banque de donnée mondiale où chacun pourrait venir y puiser, et élargir la base en partageant son expérience.

Dès lors, pourquoi risquer sa vie sur une barcasse pour fuir la misère ? Ceux qui voyageront seront des aventuriers ou des techniciens venus aider un autre groupe, pas des réfugiés de la faim. Et quand bien même un nuage de sauterelles viendrait foutre le bordel dans ce paradis, nous aurions les moyens d'accueillir et d'aider ceux qui sont frappés par le funeste destin.

Un village mondial où l'entraide et le partage serait la norme, dans le respect de l'environnement et de son alter égo. Nous respecterions les particularités locales car inhérentes à l'environnement, à l'équilibre de cette société. Il n'y aurait plus de tensions ethniques, plus de vol car la possession de bien de consommation ne serait pas la panacée. Serait valorisé ceux qui apportent le plus aux autres, ceux qui prennent le temps de d'élever leurs prochains, les poètes, les astucieux, les ingénieux. La bravoure, le courage, le dont de soi remplacerait l'esprit de compétition, l'égoïsme, l'accumulation de capitaux comme valeurs morales.

Aujourd'hui, le coût global pour les sociétés occidentales du contrôle des frontières est le double de l'aide aux pays émetteurs de clandestins. La moitié de cette somme suffirait à éradiquer la pauvreté dans le monde.

I have a dream. ;) :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Le libre choix de circulation.

Voilà une idée qu'elle est bonne ! Mais avant d'en arriver là il faut bien évidement une répartition équitable ders richesse, un revenu minimum mondial, une grille de salaire mondiale et juste. Des gouvernements non corrompus, qui n'organise plus la pauvreté en art de vivre avec l'appuis d'autres gouvernements tout aussi corrompus qui fournissent armes et formation répressive en échange du pillage des ressources naturelles.

:smile2: j'en suis Pasdeparanoia ...mais en attendant que tout cela arrive , on laisse l'Etat faire son travail d'accord ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)
Sauf que ce n'est pas aussi manichéen que cela. Ce que tu appelles "égoïsme" peut revenir à ne pas céder à la démagogie et réfléchir à des solutions viables. Les solutions "humanistes" qui consistent tout bonnement à ne pas trop se préoccuper des conséquences d'aflux de population absolument pas encadrés me semblent, pour le coup, céder à une facilité un peu coupable et en tout cas qui seraient indignes d'hommes d'Etat.

Et je me méfie toujours des discours où on met son coeur en sautoir. C'est souvent suspect ! La pudeur et la retenue me semblent être plus sincères. :smile2:

Je ne suis absolument pas pour un afflux incontrôlé de l'immigration. Par contre, je suis pour une gestion plus intelligente (si tu préfères le terme à plus humaine) de l'immigration "clandestine". Je suis aussi pour une "simplification" de la législation qui à force de chercher la précision pour régler un panel de situations le plus large possible ne fait que rendre les choses encore plus complexes et génèrent souvent des..drames. Désolée du mot, mais là je n'en vois pas d'autre. Et je suis surtout pour ne pas mettre davantage de bâtons dans les roues des assocs qui font leur boulot et qui suivent leur principes de charité et de solidarité.

Quant à mon c¿ur il est bien trop sombre et trop petit pour être mis en sautoir ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)
:smile2: j'en suis Pasdeparanoia ...mais en attendant que tout cela arrive , on laisse l'Etat faire son travail d'accord ? ;)

Ben non, on lit tous John Holloway.

Changer le monde sans prendre le pouvoir.

Co édité par Sylleps & Lux. (deux éditeurs en autogestion)

20 ¿

Car l'Etat est bien la source de nos problème. La nation aussi.

Modifié par PASDEPARANOIA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Je vois encore une lecture de Hippie ! :smile2:

Bon allez je le lirai lorsqu'il sortira en livre de poche .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Lol, non, c'est pas un hippie, c'est un docteur en science politique de l'université d'Edimbourg, Irlande, et aujourd'hui professeur à l'institut de sciences sociales et Humanité Fransisco Velez Pliego de l'université autonome Puebla, Mexique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Car l'Etat est bien la source de nos problème. La nation aussi.

Ah ? Et sans Etat, qui opère la redistribution et plus généralement l'équilibre des rapports sociaux en veillant au respect de l'ordre et à l'application de la loi ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Je ne suis absolument pas pour un afflux incontrôlé de l'immigration. Par contre, je suis pour une gestion plus intelligente (si tu préfères le terme à plus humaine) de l'immigration "clandestine". Je suis aussi pour une "simplification" de la législation qui à force de chercher la précision pour régler un panel de situations le plus large possible ne fait que rendre les choses encore plus complexes et génèrent souvent des..drames. Désolée du mot, mais là je n'en vois pas d'autre. Et je suis surtout pour ne pas mettre davantage de bâtons dans les roues des assocs qui font leur boulot et qui suivent leur principes de charité et de solidarité.

Quant à mon c¿ur il est bien trop sombre et trop petit pour être mis en sautoir :smile2:

Le problème de l'immigration clandestine est qu'elle n'entre justement dans aucun des clous de la loi. Il n'y a pas eu de visa de travail notamment. Que faire des immigrés clandestins sur le territoire ? Les régulariser ? Cela leur permettra-t-il de davantage trouver du travail et de réellement s'insérer dans la Société ? En outre, si une régularisation systématique s'instaure, cela signifie que la seule politique migratoire est celle du fait accompli. Il n'y a donc potentiellement aucune maîtrise.

En quoi consisterait la gestion plus intelligente que tu évoques ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)
Ah ? Et sans Etat, qui opère la redistribution et plus généralement l'équilibre des rapports sociaux en veillant au respect de l'ordre et à l'application de la loi ? :smile2:

L'équilibre est dans la nature. Nous tendons intuitivement vers cet équilibre. Quand tu es rassasié ce n'est pas l'état qui vient te dire qu'il faut arrêter de bouffer.

On peut très bien imaginer un système de veille, de gestion de ressource s'organisant à l'échelle de petite fédération qui redistribuerai les surplus de chacun. Le commerce peut s'affranchir de l'état il me semble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

L'équilibre est dans la nature ? Certes et il s'opère par le biais d'une violence extrême. C'est ustement ce pour quoi l'Etat est né : savoir organiser la Société et assurer une certaine pacification de cette dernière, au moins à l'intérieur des frontières de l'Etat. Sans Etat, QUI assure la justice ?

Quant à l'histoire de ta petite fédération, même à l'état archaïque, ce n'est ni plus ni moins qu'un retour à l'Etat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

De deux choses l'une il faut dabord régulariser tous ceux qui sont sans papiers et qui travaillent,il faut ensuite condamner lourdement et faire la chace a ceux qui proffite de cette main d'oeuvre (ce qui n'est pas fait sérieusement).

Pour les autres c'est du cas par cas suivant le pays dont ils viennent (savoir si il sont en danger dans leur pays).

Une politique de lutte contre l'immigration clandestine au niveau national est stérile car c'est au niveau de l'EU que ce trouve les réponses.

Tu peu mettre le nombre de clandestins que tu veux dehors il sorte pas la porte et revienne par la fenétre beacause les frontieres européenes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)
L'équilibre est dans la nature ? Certes et il s'opère par le biais d'une violence extrême. C'est ustement ce pour quoi l'Etat est né : savoir organiser la Société et assurer une certaine pacification de cette dernière, au moins à l'intérieur des frontières de l'Etat. Sans Etat, QUI assure la justice ?

Quant à l'histoire de ta petite fédération, même à l'état archaïque, ce n'est ni plus ni moins qu'un retour à l'Etat.

L'humanité est plus mature qu'au moyen âge, c'est justement le net qui pour moi fait la grosse différence. Nous n'avons plus à avoir peur de l'inconnu. Pourquoi être violent quand on peut être doux ?

Ce sont les maîtres des états qui organisent les guerres, les conflits, pour se maintenir au pouvoir, pas les peuples.

Une fédération n'est pas un état, c'est beaucoup plus souple, plus libre et plus modeste en taille. Aujourd'hui nous serions capables d'avoir un état Monde avec un ensemble de fédérations et la liberté de circuler.

Comme le dit Transporteur, de toute façon la solution n'est pas étatique mais globale. Fermer les frontières ? Foutaises !

Nous soignons les symptômes, non l'infection. L'origine du mal se nomme pauvreté, gaspillage, éducation et santé. Pas matraque / charter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant