Du travail pour tous, une utopie ?

Du travail pour tous   34 membres ont voté

  1. 1. Le travail pour tous est'il une utopie ?

    • Oui, il faut accepter qu'un grand nombre de personnes puisse vivre décement sans travailler
      9
    • Non, il est possible de donner un travail à tout le monde, le problème vient du système politico-économique incompétent
      20
    • Aucune idée
      1
    • Autre
      4

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

pumba le hobit Membre 113 messages
Forumeur inspiré‚ 31ans
Posté(e)
Intéressant ! Donne nous un exemple de boite, que l'on pourrait monter en ce moment, sans prendre de risque financier, offrant une réponse aux demandes. A titre indicatif, je te rappelle qu'actuellement, les français demandent des moyens de garderie, des loisirs et des vacances abordables pour leurs enfants, des aides à la vie quotidienne non couvertes par les ADMR (jardinage, entretien maison) pour les personnes retraitées, des moyens de transports collectifs (petites communes). pour ces demandes, as tu des offres à proposer, sachant qu'à l'heure actuelle, les Français n'ont pas un rond.

Vas y, propose, je suis intéressé !

Merci de ta participation au débat sous une autre forme que l'insulte. Je vais donc te repondre.

Je pense que ta question contiens les reponces. Ce que tu dit que les français demandent sont des services d'utilité social( hormis les vacances) Je pense qu"il serait bon d'investir dans ces domaine, que l'etat donne des facilité en ce qui concerne le domaine d'utilité publique, plutot que de balancer des milliard pour l'industrie automobile.

Mes critiques ne cherchaient pas a faire tendre vers une solution (j'ai bien dit "une" et pas "la")

Mais elles avaient pour but de souligner les incohérences de ton argumentation ;) (parce que c'etait assez brouillon... :sleep: au debut c'etait un coup les entrepreneurs ne prennent pas de risque un coup ils en prennent.... les intermédiaires ne servent à rien...enfin bref)

Je reconnaie que mes exemples d'appliquation ne sont pas concrets, je ne suis pas economiste.

L'idée general que je veut montrer c'est qu'il est possible de fair du "bisness liberal" a vocation social, Je dit sa par ce qu'on nous place devant un choix et deux entité: Le peuple et l'economie, et le choix est ou l'un ou l'autre.

Le peuple a tout prix sa donne l'extreme gauche et la mort de l'economie. Et l'economie a tout prix sa donne l'ultra liberalisme et l' exploitation du peuple.

Moi je propose de taper entre les deux et de redonner une place social a l'economie. Le but n'etant plus de fair des benefices mais d'avoir une stabilité budjétaire et un role social.

le motif principal de creation d'entreprise ne serais plus les benefices a tout prix mais l'utilité qu'elle apporte a la société.

Si tu a compris ce que je voulais dire fait moi signe sinon je risque de me répété. :sleep:

C'est l'homme qui pense à sa pomme avant celle des autres.

Donc quelques soient le monde dans lequel tu vas les mettre, ces personnes la vont chercher à améliorer leur situation en dépit des autres.

C'est pas la société qui exploite l'homme... c'est l'homme qui exploite l'homme

je suis daccord et je pense que le principale probleme vient de certains penchant de la nature humaine. Mais qui ne fait rien n'a rien, ce resigner est trop facile. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Moi non plus je ne suis pas une groupie. J'ai suffisamment de recul pour savoir faire la part des choses. En contre partie, je sais rester objective, ce qui n'est pas ton cas. C'est pourquoi, le dialogue, avec une personne aussi radicale que toi, est impossible !

Si tu le dis.Je ne pense pas que le dilaogue soit impossible avec moi.

Disons que le dialogue entre nous est impossible. :smile2:

Oui mais d'ou vient tout ceci? décision de l'homme....

je sais pas dans quel domaine t'exerce ton métier... mais quand tu vois comment les gens se tirent dans les pattes, se font des coups bas dans le monde du travail....

Et tout ça par exces d'ambition ou quoi. Ca vient d'une décision personnel pour améliorer leur propre position.

Quand tu vois que le concept d' "arnaques" & co existent.

C'est l'homme qui pense à sa pomme avant celle des autres.

Donc quelques soient le monde dans lequel tu vas les mettre, ces personnes la vont chercher à améliorer leur situation en dépit des autres.

C'est pas la société qui exploite l'homme... c'est l'homme qui exploite l'homme

Disons que une poigné d'hommes influent ont inventé un systéme économique pervers qui a contribué a pourir les mentalitées a tous les niveaux.

Je pense que bien entendu a n'importe quelle échelle il y a des hommes qui sont pervers mais ils y sont conditionné dans leur quotidien.

Si tu ne t'adapte pas tu meur.

Aujourd'hui c'est juste un hold up des plus riches sur le reste du monde.

A titre personnel je pense qu'il n'y a pas de fatalité et je garde quand même un espoir en l'humain.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gorbag 45 Membre 221 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Si tu le dis.Je ne pense pas que le dilaogie soit impossible avec moi.

Disons que le dialogue ntre nous est impossible. :smile2:

ah ça c'est sûr, il ne peut pas y avoir de "dilaogie", entre vous ! C'est quoi la "dilaogie" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Player
Invité The Player Invités 0 message
Posté(e)
Pour que travailler soit devenu une utopie, c'est qu'il y a eu un truc paranormal non?

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
ah ça c'est sûr, il ne peut pas y avoir de "dilaogie", entre vous ! C'est quoi la "dilaogie" ?

Aie tu tape ou ça fait mal. :smile2: ;)

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fauvettes Membre 3 messages
Baby Forumeur‚ 60ans
Posté(e)
;) ?!

Parce qu'on a dit que ça tricher pas en ce moment? sans rire c'est ce que tu lis dans notre texte? :o° :smile2: pas mal.....

edit:

En plus ce qui me fait rire (encore une fois, oui je ris beaucoup...), je résume les grandes lignes:

Question par le posteur 1:

Est il possible de donner un boulot à tout le monde, ex le communisme le peut....

Réponse de Zak b:

Non, la courbe de phillips montrent qu'on ne peut pas. Il y a un choix à faire entre Le taux d'emploi (donc le chomage) et le taux inflation. D'ailleurs le communisme ne faisait que masquer artificiellement ce chomage residuel.

Toi:

Notre systeme change les chiffres....

Tu vois Zak répond à la question posait par le posteur.... toi non.... Tout ce que ta réponse montre c'est que tu réagit émotionnellement. Tu cherches juste à avoir le dernier mot... quitte à etre hors sujet... (car le sujet de ce topic n'est pas: est ce que notre systeme triture les chiffres du chomage ;) )

Bonjour,

Il me semble quand même que nous nous rapprochons de plus en plus du mur et à grande vitesse. La suppression de certains emplois comme employés aux péages d'autoroute, standardistes, guichetiers, contrôleurs dans les transports publics, etc. et bientôt les caissières de super-marchés ne visent pas à supprimer la pénibilité du travail mais uniquement à augmenter les profits (sous le prétexte fallacieux de réduction des coûts). Certes, il n'y aura probablement jamais du travail pour tout le monde, mais moins de personnes dans la précarité et dépendantes de l'assistance.

Au nom de quoi peut-on justifier les revenus indécents du capital, de certains financiers, grands patrons, sportifs, artistes, etc qui se chiffrents en millions d'euros ?

Qui peut trouver acceptable, en travaillant à plein temps, de ne pas gagner de quoi se loger, se nourrir, se vêtir, se cultiver, éduquer ses enfants, se distraire, etc. ?

Aux armes citoyens ! Levez vos bataillons ! Marchons, marchons... à changer la société ou nous courrons à notre perte aussi sûrement que nos comportements individuels concourrent à celle de la planète....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12ansdage Membre 1 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Il n'y aura jamais du travail pour tout le monde. Le libéralisme se doit d'avoir un volant de chomeurs suffisamment épais pour pouvoir contrôler les salaires. En effet, durant les trentes glorieuses, le niveau de chomage était suffisamment bas pour que ceux-ci augmentent régulièrement ce qui déplaisait aux libéraux issus des "Think-Tanks" arrivés au pouvoir avec Nixon et Tatcher.

Les pouvoirs actuels ne cherchent certainement pas à redresser les chiffres et les grands patrons non plus.

Les salaires à peine maintenus ou diminués du fait des travaux précaires, les droits sociaux peaux de chagrin, une sous population corvéable à merci bien encadrée par des médias bien dressés. L'avenir est sombre d'autant plus que beaucoup d'entreprises profitent de cette "crise" factice pour délocaliser des usines et donc casser de l'emploi en toute impunité.

Déjà il y a des patrons séquestrés, un jour il y en aura un qui flottera dans un canal... et désolé je ne pourrai blâmer l'auteur!

Plus philosophiquement, tant que l'on restera sur le "travail" comme valeur initiatique de la Vie, la société ira toujours dans le sens des patrons et des transnationales, bien au dessus de la têtes des citoyens du monde et aussi des chefs d'état. La valeur "travail" est un reste du servage, de l'esclavage. On est payé ? Et alors, quelle somme nous donne-t-on ? Pour un smicard, même pas de quoi vivre décemment et il faudrait qu'on ne se plaigne pas !

Il faut casser cette "obligation de travailler" pour vivre. Il faut donner à chacun les moyens de vivre :Un toit, le couvert, l'instruction et la santé, c'est quand même pas difficile...et ne me parlez pas d'argent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fauvettes Membre 3 messages
Baby Forumeur‚ 60ans
Posté(e)

Si le travail n'est pas une valeur qui peut suplanter celle de l'argent, quelle est la valeur qui le peut ? "Du travail pour tout le monde" a "plus besoin de travailler pour vivre", il y a un fossé que je n'arrive pas à franchir, même dans une société idéalisée. Par contre éduquer les jeunes, respecter les ainés et la dignité de chacun me paraît un idéal accessible mais que nos individualismes courtisés et aveuglés par la société de consommation et les acquis corporatistes n'arrivent plus à imaginer que comme contraignants et restreignants une liberté qui n'en a plus que le nom tant notre société est stigmatisée sur l'insécurité. elle est stigmatiséest plus que le fantôme d'elle-même.

Comment faire fonctionner une société qui puisse donner à chacun les moyens de se nourrir, de se loger, de s'instruire et se soigner sans qu'il participe d'une manière ou d'une autre à la construction de cette société par une contribution qui s'appelle le travail. Qui contruit les maisons, qui cultive, qui instruit, qui soigne, si personne ne travaille ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

ce qui m'attriste dans ce débat d'idéoloogies c'est que je trouve que sa conclusion est tres proche de celles des débats sur l'ecologie:

je veux dire qu'en fait ce n'est pas nous, mr et mme tout-le-monde, le commun des mortel qui pouvons faire changer LES choses.

j'ai bien aimé la métaphore de transporteur je crois:

"cest un hold up"

nous sommes couchés sur le ventre, les mains derriere la tete, et on pense à notre geule.

on prie juste pour survivre.

que fait la police?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12ansdage Membre 1 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Si le travail n'est pas une valeur qui peut suplanter celle de l'argent, quelle est la valeur qui le peut ? "Du travail pour tout le monde" a "plus besoin de travailler pour vivre", il y a un fossé que je n'arrive pas à franchir, même dans une société idéalisée. Par contre éduquer les jeunes, respecter les ainés et la dignité de chacun me paraît un idéal accessible mais que nos individualismes courtisés et aveuglés par la société de consommation et les acquis corporatistes n'arrivent plus à imaginer que comme contraignants et restreignants une liberté qui n'en a plus que le nom tant notre société est stigmatisée sur l'insécurité. elle est stigmatiséest plus que le fantôme d'elle-même.

Comment faire fonctionner une société qui puisse donner à chacun les moyens de se nourrir, de se loger, de s'instruire et se soigner sans qu'il participe d'une manière ou d'une autre à la construction de cette société par une contribution qui s'appelle le travail. Qui contruit les maisons, qui cultive, qui instruit, qui soigne, si personne ne travaille ? :smile2:

Ce n'est pas une piste suffisante mais si on en revenait au besoin qui crée le produit et no nl'inverse. Nous devrions en rester là et non pas à créer des besoins inexistant juste pour faire du commerce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
Ce n'est pas une piste suffisante mais si on en revenait au besoin qui crée le produit et no nl'inverse. Nous devrions en rester là et non pas à créer des besoins inexistant juste pour faire du commerce.

euh sans mauvaise foi aucune.. je ne te suis pas tres bien.

cite moi un produit qui a été crée et commercialisé avant son besoin?

o_O

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fyst Membre 319 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Un champs ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant