Le contrat CPE

naturellevasion Membre 894 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

l'émission d'hier de C dans l'air intitulée CPE : le rêve de "68" est disponible sur leur site web : ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Mayrik Membre 17 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Sorbonne occupée

En mai 1968, la Sorbonne fut le point de départ des manifestations étudiantes qui aboutirent en un ample mouvement révolutionnaire dans toute la France. La première émeute de mai 1968 se déclenche suite à l'intervention de la police dans la cour de la Sorbonne. Le 3 mai, des centaines d'étudiants se sont en effet rassemblés dans la cour en prévision d'une attaque de l'extrême-droite. Il y a là toutes les tendances de l'extrême-gauche : trotskystes, maoïstes, ou anarchistes. Les services d'ordre gauchistes sont armés de manches de pioche et prêts à l'affrontement. En faisant appel à la police, le doyen de l'université va ainsi déclencher la première émeute du mois de mai. A partir du 13 mai, la grève générale commence et la Sorbonne est occupée.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sorbonne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
naturellevasion Membre 894 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

citer un article c'est bien, le critiquer c'est mieux.

on est à des années lumières de mai 68.

mai 68 s'inscrit dans un mouvement international, avec des revendications diverses. mai 68, en France, était un mouvement qui à l'origine voulait améliorer les conditions de vie des étudiants, et qui s'est élargit au rejet de la trop grande rigidité des moeurs, pour ainsi toucher toute la société.

aujourd'hui on pourrait penser qu'il s'agit d'un nouveau mai 68, oui mais non. en effet, on pourrait dire que les revendications à l'origine ne concernaient que les jeunes avec le CPE, et que là on est arrivé à un cadre plus large, celui de la "précarisation" globale de la société française.

c'est vrai, mais aujourd'hui un nouveau mai 68 ne peut pas se reproduire. les raisons (selon moi) sont plutôt simples à comprendre (toujours selon moi) :

les syndicats et les partis d'extrême gauche (dont le PC) n'ont plus grande influence dans la France d'aujoud'hui. laver le cerveau d'étudiants c'est simple, le faire pour des mères/pères de famille, c'est déjà plus difficile, et il faut que la raison en vaille vraiment la peine.

les employés ne peuvent plus se mettre tous en grève et bloquer le pays, parce qu'avec 10 % de chômeurs, l'employeur aura vite fait de trouver quelqu'un d'autre, et donc les employés ne peuvent plus prendre le risque de perdre leur boulot.

96 % des entreprises sont des PME, si les employés se mettent en grève, l'entreprise risquerait de faire faillite. à moins d'être suicidaire, les employés ne se mettront pas en grève générale.

aucune dérive n'est tolérée, surtout pas avec notre SarkoSuperCop ; on l'a bien vu avec l'évacuation de la Sorbonne samedi matin.

etc etc

si mai 68 il y a, elle est uniquement dans l'imaginaire des étudiants, qui veulent avoir leur mouvement inscrit dans les bouquins d'histoire... et puis la manif' est à cet âge un rite initiatique (initiation à quoi, je ne sais pas...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
microlax Membre 575 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)

Une année lumière équivaut à environ 9460800000000 kilomètres et est une unité de distance, pas de temps.

Tu fais quand meme pas mal de raccourcis...néanmoins, meme sans redite de mai 68, le gouvernement actuel s'enlise de plus en plus, il est carrément ailleurs...à des années lumières des aspirations du peuple français. Donc meme sans mai 68 bis, le gouvernement a perdu beaucoup de points sur ce coups...alors va t il persévérer dasn sa logique bete et méchante ou reculer comme d'habitude? ;) en tout cas, il est plus efficace que l'opposition pour faire leur campagne présidentielle justement... ;);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
naturellevasion Membre 894 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

les aspirations du peuple français ? comme ci les pauvres débiles qui défilent en ce moment sont représentatifs du peuple français...

le gouvernement n'est pas censé écouter uniquement ceux qu'on la plus grande gueule (excusez l'expression), mais aussi et surtout la majorité dite "silencieuse".

mais bon, après tout, la France va à merveille, n'est-ce pas ? alors aucune réforme n'est nécessaire...

parce que dire que le CPE est une mauvaise idée je veux bien, mais ne pas donner d'autres alternatives et rester dans cet immobilisme bien de chez nous, ça non !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
el_mariachi Membre 1 549 messages
Tuco the ugly‚ 31ans
Posté(e)

je n'ait plus vraiment de parti pris par rapport au cpe, mais là d'accord avec naturellevasion, qu'estce que la gauche a à proposer comme alternative,

depuis le début, j'entend dire non au cpe, à tel point d'avoir à un moment donné être contre, mais en lisant des points de vue de personne ayant plus d'expérience que moi,par des amis, des personnes du forum ou ailleurs et même mon prof d'économie(donc quelqu'un qui s'y connait vraiment), j'ai remis ma prise de position en question

le cpe c'est déja mieux que de pointer, c'est peut être pas la solution miracle mais ça reste une solution alors pourquoi ne pas essayer?, si ça fonctionne on continu avec, si c'est la merde rien ne nous empeche de nous révolter après

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
microlax Membre 575 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)

Cesse de parler comme si tu avais 20 de boutique derrière toi et que tu étais lassé du climat socio-professionnel... Tu as déjà bossé? (je ne parle pas d'une saison de cerclage de melons ou de mises en rayon l'été).Tu as déjà gouter à la précarité?

Tu évoquais les lavages de cerveaux des imbéciles qui défilent sans réfléchir (selon tes dires), mais tes raisonnements aussi courts que simplistes en sont tout aussi dignes! ;)

Tu trouves ça normal que des "négociations "ait lieues une fois la loie adoptée de force?

Tu évoques la majorité silencieuse...mais si l'on écoute et lis les sondages (et pourtant je reste le premier a cracher dessus, ;) ), il semblerait que ce soit la majorité toute simple (donc silencieuse et bruyante) des français qui désapprouvent ce texte,non?

Et désaprouver une bétise, ce n'est pas faire l'appologie de l'immobilisme, bien au contraire; ;) s'y soumettre le serait!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

De plus, permettez-moi de réagir sur :

parce que dire que le CPE est une mauvaise idée je veux bien, mais ne pas donner d'autres alternatives et rester dans cet immobilisme bien de chez nous, ça non !

Ne pas avoir d'alternatives n'interdit en rien de dénoncer le CPE (y'en a marre de ces réactions : "vous avez pas d'autres idées que la mienne toute pourrie ? Ben tant pis, on fait à mon idée. Quoi la mienne est vraiment toute pourrie ??").

Le gouvernement a pondu le CPE sans négociation, sans travail avec les syndicats, de manière unilatéral, dans le but de satisfaire au MEDEF, et alors même qu'il avait déjà vu comment le CNE était mal perçu.

Il nous propose ça arbitrairement, le fait passer en force, et on devrait l'accepter sous prétexte qu'il n'y a pas d'alternative ? Et bien, non !

Que le gouvernement retourne bosser, relance le débat avec tous les partenaires sociaux, ne soit plus rigide et sorte un peu de son entêtement. C'est son rôle de trouver des alternatives, de les inventer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sankari Membre 121 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Que le gouvernement retourne bosser, relance le débat avec tous les partenaires sociaux, ne soit plus rigide et sorte un peu de son entêtement. C'est son rôle de trouver des alternatives, de les inventer.

Na, d'abord. ;)

Et quid des étudiants qui s'en tapent de tout çà et veulent seulement réussir leur année?

ce produit, là, le cpe, qu'est-ce qu'il fout dans les universités? C'est surtout çà qui me dérange. L'action syndicale (politisée) qui s'invite. Même si je trouve les inquiétudes estudiantines légitimes, la façon dont ça se passe me donne juste envie d'envoyer les crs, les teigneux avec un apéro dans le blair avec pour mot d'ordre de charger tout ce qui empêche les cours de se dérouler normalement.

Na. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mayrik Membre 17 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Tout d'abord¿ le problème se limite t'il au CPE ? De toute évidence : Non. Peut-être est-il le dessein que la "cause" (la bonne) espère pour devenir conséquence, pour devenir conséquente. Dernier souffle sur un lit de braise qui n'attend qu'à devenir flamboiement. Catalyseur des mécontentements derrière une même revendication¿

De ténébreux amoncellements couvraient l'horizon. Une ombre étrange gagnant de proche en proche, s'étendait peu à peu sur les hommes, sur les choses, sur les idées ; ombre qui venait des colères et des systèmes. Tout ce qui avait été hâtivement étouffé remuait et fermentait. Parfois la conscience de l'honnête homme reprenait sa respiration tant il y avait de malaise dans cet air où les sophismes se mêlaient aux vérités. Les esprits tremblaient dans l'anxiété sociale comme les feuilles à l'approche d'un orage. La tension électrique était telle qu'à de certains instants le premier venu, un inconnu, éclairait. Puis l'obscurité crépusculaire retombait. Par intervalles, de profonds et sourds grondements pouvaient faire juger de la quantité de foudre qu'il y avait dans la nuée.

Victor Hugo

Ces mécontentements sont provoqués par de nombreuses causes, mais leurs visages présentent le même caractère. On peut, à juste titre, dire que le malaise provient d'un glissement insidieux, mais de plus en plus visible, de notre aspiration à l'idéal, à l'universalisme, aux "Droits de l'Homme"¿ vers un libéralisme économique dans lequel notre pouvoir se désagrège au profil de la "loi du marché". Cette analyse me semble juste, mais je vais aller un peu plus loin.

Nous manquons, me semble t'il, d'un idéal qui nous porte. Cet idéal, maintenant que nous sommes à l'heure de la mondialisation, devrait être de rendre tout le monde heureux. En effet, chacun d'entre nous aspire au bonheur, et comme le dit Victor Hugo : "Le bonheur veut tout le monde heureux". Postulat facile à énoncer. Mais postulat que nous n'avons pas la possibilité de mettre en ¿uvre. Pourquoi ? On peut se poser la question¿ nous avons des outils de production très efficaces¿ des méthodes performantes¿ des connaissances scientifiques très poussées¿ alors pourquoi n'arriverions nous pas à mettre en ¿uvre ce projet ? J'entends souvent, ça et là, que nous n'avons pas de projet d'avenir. Mais bien sûr que si... je viens de l'exposer : rendre tout le monde heureux. Idéal derrière lequel serait obligé de se ranger tous les dirigeants¿ y compris les pires despotes. Certains voudraient nous faire croire qu'il s'agit d'une utopie¿ moi je pense qu'il s'agit d'une nécessité.

Pour cela, les jeunes sont une grande chance pour notre société. Certes, ils sont complices, consommateur dans notre société consumériste, mais peut-être pas moins que moi, toi, nous, qui en avons pourtant conscience. Nous ne sommes plus acteurs dans notre société, tout au plus figurants, parfois spectateur, la plupart du temps carburant. La jeunesse est une chance car elle ne subit pas les entraves qui handicapent la plupart des adultes. Je pense notamment aux crédits à payer, à la nécessité de faire vivre sa famille, d'élever ses enfants¿ Les jeunes sont suffisamment libres pour s'insurger. Cela peut leurs permettre de prendre le devant de la scène sans attendre qu'on leurs donne le rôle. Certes, ils ne savent pas forcément pourquoi, mais ils ont le sentiment d'agir pour la bonne cause¿ et c'est juste. Les méthodes sont souvent maladroites, et l'issue est incertaine¿ mais l'enjeu n'en vaut-il pas la peine ? Cela, les jeunes ne l'analysent probablement pas de façon imparable (qui en est capable ?), mais ils le sentent.

Les jeunes bougent, et s'ils sont appuyés, ils ne lâcheront pas l'affaire. Mais cela ne peut suffire. Ils ne pourront aboutir qu'à une demi solution si nous ne rejoignons pas le mouvement. Je pense que les choses ont été trop loin pour que nous nous contentions d'un retrait du CPE. Arrêter le mouvement après cette concession serait une demi victoire¿ une demi défaite donc. Une dissolution de l'assemblée serait un danger à retardement, un pis-aller. Je pense donc que le gouvernement et le Président de la République doivent démissionner. Mieux, nous devrions les licencier¿ nous réaffirmerions ainsi le caractère démocratique de la France, et donnerions peut-être une impulsion qui pourrait franchir les océans. Ce licenciement de nos dirigeants, est totalement légitime. Chirac nous a trahi (Cf. discours d'investiture 2002), Villepin a explosé le compteur (100 jours largement écoulés) et Sarkozy ne respecte pas nos idéaux républicains en nous divisant sournoisement à travers le racisme notamment.

Après cela¿ l'inconnu ? Non. Il est de notre responsabilité de préparer l'avenir. Après la mise à la porte des incapables censés nous représenter, le président de l'Assemblée pourrait prendre l'intérim en attendant de nouvelles élections. Nous pourrions même peut-être en profiter pour changer de Constitution. Bien sûr, on ne peut pas espérer que l'économie se porte bien pendant cette période que j'appelle de tous mes v¿ux. Mais de toute façon, il ne faut pas espérer sortir d'un système que nous condamnons sans y perdre des plumes. Quel avenir ensuite ? Je n'ai pas d'idée précise sur ce sujet, mais il me semble que beaucoup de personnes se sont posés la question¿ je pense notamment aux alter mondialistes à qui la paroles serait enfin donné et qui pourraient nous suggérer des moyens de faire, non pas du commerce économique, mais du commerce utile. Beaucoup de pays, je pense à l'hémisphère sud, seraient heureux de participer au projet énoncé.

Voilà, je reconnais que je vais peut-être un peut loin, mais je crois qu'il est nécessaire de ne plus avoir peur de nos rêve et d'être audacieux¿ d'être fier par anticipation de participer à ce grand progrès du genre humain. Nous avons notre avenir entre nos mains¿ saurons-nous le saisir ? Faisons vivre nos rêves. Demain se joue aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
naturellevasion Membre 894 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

pfff... toutes ces débilités néo-communistes alter-mondialistes j'commence vraiment à en avoir ras-le-bol moi... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
el_mariachi Membre 1 549 messages
Tuco the ugly‚ 31ans
Posté(e)

cher microlax, premièrement je vois pas en quoi j'ai parlé comme un mec qui avait 20ans de boutique,

secondo j'ai le droit de ne pas être d'accord avec toi

on ne peut pas dire il est vrai que j'ai de l'expérience dans le domaine proffessionel mais des personnes que je connais en on plus que toi donc je n'ai pas vraiment de leçon à recevoir de toi,

oui, je pense que l'on peut toujours protester après: la révolution française a renversé un ordre établit depuis plusieurs siècle

300000 personnes dans la rue ne représente pas la majorité de la france, la plupart des gens qui sont contre le sont parce qu'ils n'ont aucune informations sur le cpe, de plus en parlant avec des amis qui sont pour, le seul point négatif qu'ils me sortent sur le cpe c'est on pourra pas faire de crédit, pas de sécurité de l'emploi

la sécurité de l'emploi à l'heure actuel qui l'a vraiment à part les fonctionnaires(même pas sur qu'ils l'aient encore)

faut arrété de réver, l'entreprise fait faillite t'as plus de taf,

le cdd ne permet pas le crédit bancaire, le chomage non plus mon frère a enchainé les cdd pendant trois ans avant de décrocher un cdi à la poste alors le cpe c'est pas pire que en ce moment

c'est la situation actuelle qui est la pire:

pas de souplesse sur les conditions d'embauche= moins d'embauche=gens au chomages=besoin d'aide sociale =augmententation des taxes sur les salaires =salaires nets moins élevés et coût plus cher de la main d'oeuvre(puisque les charges patronals deviennent aussi plus élevées)=salariés plus pauvres et diminution des offres d'emploi

ça c'est pas de l'expérience personnel c'est de l'économie

les gens se plaignent du chomage et quand on propose quelque chose ça ne va pas non plus

pour une fois que le gouvernement déconne pas trop, ça frole la guerre civil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Et quid des étudiants qui s'en tapent de tout çà et veulent seulement réussir leur année?

Libre à chacun de voir à court terme et pas plus loin que soi et le bout de son nez. ;)

Pourtant, ils sont complétement concernés. Parce que c'est bien beau d'avoir son année, mais si c'est pour tomber dans la précarité après ...

Enfin, c'est vrai qu'on peut parler d'une "prise en otage" de certains. Encore qu'on sait comment celà se passe : je pense que les grévistes sont tout aussi concernés par la réussite de leur année ... et on peut se donner rendez-vous en juillet pour voir le taux de réussite, à mon avis il sera le même que les années précédentes ^^ (les non-grévistes ont juste beaucoup de temps pour réviser).

ce produit, là, le cpe, qu'est-ce qu'il fout dans les universités? C'est surtout çà qui me dérange. L'action syndicale (politisée) qui s'invite.

Merde, de la politique en Université, quelle horreur !

Cacher moi out de suite ça ....

Maintenant, si tu ne comprends pas la présence du CPE au centre des interrogations des étudiants, je suis désolé, là je ne peux rien faire pour toi. ;)

Même si je trouve les inquiétudes estudiantines légitimes, la façon dont ça se passe me donne juste envie d'envoyer les crs,

Ben les facs sont pas non plus en grève à tout bout de champs non plus. Tous les ans il y a des tensions, mais des blocages comme ceux actuellement, c'est plutôt notable, non ?

Alors quoi ? Les teigneux ont peut être été meilleurs cette année, ils ont mieux "manipulé" le jeune étudiant imbécile (qu'est-ce qu'ils sont naïfs ces étudiants).

Ou alors c'est que ce mouvement a tout de même suffisament de justification pour susciter cette levée de boucliers.

Na. ;)

(j'adore ta façon de signer ^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
naturellevasion Membre 894 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

ceux qui bloquent les facs sont des gros fainéants incapables et qui veulent faire plonger tout les autres étudiants dans la fosse à merde qu'ils sont de creuser pour leur propre avenir...

pfff... si vous les voyiez tous ces débiles qui se prennent pour des "grands".

cet aprem-midi-même je suis allé voir si ma fac était encore bloquée... bah oui elle était encore bloquée (depuis huit jours). tous ces débiles habillés en bohème ils sont tout juste bons à s'assoir dans l'herbe en petits cercles comme des bons à rien, battre sur des banjo et jouer aux cartes en fumant du cannabis... des chômeurs en puissance quoi. bon, eux ils sont déjà condamnés... alors j'peux bien comprendre qu'ils veulent empêcher tous les autres qui veulent bosser, histoire de rabaisser leur niveau... pour eux ça doit être ça l'égalité des chances... tous libres et égaux en débilité.

j'suis dans une fac de lettres, pour vous dire... tous des futurs intermittents du spectacle qui ensuite vont aller crier pour être payés 35 heures par semaine alors qu'ils n'en bossent qu'une seule... déjà des fainéants en puissance.

la fac n'est pas censée être une tribune à tous ces débiles de politiques. on est censé étudier, et c'est tout ! en plus ce n'est pas gratuit la fac, quelqu'un compte me rembourser la semaine que j'ai perdu ???

et qu'on arrête de nous sortir que la France est une démocratie ! la France est une république, et pas une démocratie.

en plus tous ces jeunes débiles, ce sont eux qu'ont le plus haut taux d'abstention lors des élections, et là maintenant ils demandent qu'on les écoutent ?? faites-moi rigoler ouais !

tous ces jeunes débiles qui ne comprennent rien à rien, la lutte contre le CPE c'est pour eux juste une bonne excuse pour n'en foutre pas une pendant quelque temps.

de toute façon ceux des grandes écoles, pendant ce temps-là eux ils bossent, et ils creusent encore plus l'écart. eux, et d'une manière générale ceux qui auront de bons diplômes, seront embauchés en CDI direct. mais évidemment les jeunes fainéant débiles qui bloquent ne veulent pas permettre aux bosseurs de tracer leur route. oui mais là ils se tirent une balle dans le pied.

donc eux ils auront des CDD toute leur vie, vivront dans la précarité toute leur vie, ensuite se sera facile pour les syndicats de les embrigader...

des "syndicats" étudiants qui appellent à faire grève, donc à ne pas étudier, il n'y a pas un contresens là ?? mais bon, ils sont dirigés par les gauchistes, donc on comprend mieux.

mais bon, dans ce pays depuis des années on a voulut régler le problème du chômage en le rendant plus agréable à vivre, pour calmer la populasse.

pour une fois qu'un gouvernement comprend que c'est le problème de l'embauche qu'il faut régler, tout le monde crie.

mais bon, après des années de grasse mat' grâce aux gauchistes, il est normal que l'on ne veuille plus se lever de bonne heure pour aller bosser et faire quelque chose de sa vie...

le peuple français sont des fainéants qu'ont besoin d'être assistés même dans leur paresse... c'est comme ça, que voulez-vous ?

Modifié par naturellevasion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

En fait, ça y est, j'ai changé d'avis.

Je suis pour le CPE. Si, si, sincèrement.

Il y a un véritable problème d'embauche, et là effectivement, le CPE permet tout de même aux petites entreprises d'ouvrir des postes à des jeunes, qui s'ils n'ont pas le niveau pour décrocher un CDI (ils sont jeunes, ils auraient dû perdre moins de temps à fumer et glander, mais il faut bien que jeunesse se passe : du moment que certains s'en rendent compte assez tôt et arrête d'être assistés, ils auront droit au CPE - certes moins bien qu'un CDI, mais ils n'avaient qu'à bosser davantage, s'ils sont moins méritants, il est normal que leurs contrats soient au départ moins bons).

Surtout qu'une boîte ne peut pleinement leur faire confiance, ils sont jeunes et une grosse partie d'entres eux va forcément retomber dans la paresse la plus totale (et oui, tous n'irons pas dans la fonction publique).

D'ailleurs à bien réflechir, cette flexibilité (certains nomment ça de la précarité, mais non, ils sont trop bête pour analyser les choses de manière économique et politique : c'est une réelle chance pour l'entreprise, et pour ces jeunes qui de toutes façons allaient finir à la rue tellement ils sont un tas de ramassis de feignants, incapables de faire quoi que ce soit à part se faire assiter), donc, je disais, cette flexibilité, ce dynamisme pour l'emploi, déjà initié par le CNE et concrétisé (certes avec le retard dû aux interventions de ces inconscients de gauchistes) ave le CPE, pourquoi ne pas l'étendre ??

Nous sommes trop confortablement installés dans nos CDI, mais quel enrichissement peut il y avoir à rester enterrer dans la même boîte toute une carrière, alors que l'on pourrait avoir la chance extraordinaire de pouvoir tous les ans, voir tous les deux, expérimenter de nouveaux univers professionnels, partir visiter notre belle France. En plus celà accélérerait la montée des plus méritants vers des fonctions de prestige, et les feignants et autres paresseux devraient un peu se remuer le cul pour pouvoir trouver des emplois intéressants pour eux, il n'y aurait plus de planqués.

Celà fairait également taire les mauvaises langues concernant le CPE et le CNE : si personne ne dispose de contrat à durée indéterminé et que tout le monde est touché par cette "inconnue" du lendemain, les banques n'auraient pas de clients plus spurs que d'autres et prêtreraient indéifféremments à tout le monde, même le jeune paresseux en CPE. Après les banques augmenteraient peut-être les intérets pour pallier à ce réhaussement du risque, ce qui serait naturel : les plus méritants, gagnants davantage, ne devraient pas rencontrés de problèmes. Les autres, les feignants, se contenteront de ce qu'ils ont, mais ils n'avaient qu'à travailler davantage (et s'ils se plaignent, qu'ils aillent voir ailleurs).

Et puis sitôt au chômage, vous pourrez retrouvez plus rapidement un emploi, puisque la flexibilité et les emplois de 6 mois, un an seront de mise pour tous !

C'est ça l'égalité libéraliste qu'il nous faut prôner !

Enfin une liberté d'investissement pour le patron, enfin un vrai défi poru les employés !

De plus, le CDI a fait son temps, il date du siècle dernier, mais il n'est plus d'actualité : comment de manière moderne peut on encore penser avoir un contrat avec autant de garantie ? L'entreprise ne peut se permettre, dans le monde tel qu'il est globalisé aujourd'hui, de donner un blanc seing à un individu susceptibel d'avoir été, jeune, un flémard avéré, fumeur d'herbe.

Comment nos entreprises peuvent elles se montrer concurrentielles avec ces contrats-étaux qui bloquent leurs possibilité et font fuir les investisseurs ?

Non, mes amis, le CDI a fait son temps, il n'est plus d'actualité.

Avec moi, demandons la supression pure et simple des contrats à durée indéterminé, aberration d'une France trop vieille, et mêlons le CNE, CPE pour donner naissance à un nouveau contrat, unique, basé sur une réelle dynamique de l'emploi !

Tel est le but de notre cher Premier Ministre, mais n'attendons pas, partons tous vers la véritbale évolution d'une France moderne et compétitive !

A mort le CDI !!!

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Ne jouons pas sur les mots cher ami !

Le CPE est beaucoup mieux qu'un simple CDI : il instaure enfin une période d'essai digne de ce nom, une vrai latitude pour l'employeur, et il est enfin encadré par des mesures de dynamiques d'emploi et d'aides aux entreprises comme il l'aurait fallu depuis longtemps.

Le CPE est l'avenir du CDI, aussi, bazardons le CDI actuel et partons sur des bases économiquement saines : pensons avant tout à la pérennité de nos PME.

Instituons le CNE pour tout le monde, étendons le !

Modernisons nous ! ;);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant