un spectateur interpellé pour "insultes racistes" contre le joueur de


Yoannbzh Membre 11 667 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

<h1></h1>Un spectateur a été arrêté par les forces de l'ordre pendant le match de championnat de L1 Lyon-Le Havre dimanche après-midi au stade Gerland, pour avoir proféré des "insultes racistes" contre le défenseur ghanéen de Lyon John Mensah, a annoncé le club lyonnais.

Photos/Vidéos liées

3437897723-foot-un-spectateur-interpelle-pour-insultes-racistes-contre-le-joueur.jpg?x=310&y=231&q=75&wc=388&hc=290&xc=25&yc=1&sig=fcu5DgZ_fH3va0F60z5SNw--#310,231 Le Lyonnais Abdulkader Keita © vies aux prises avec divers Havrais le 15 février 2009 à ¿Plus Agrandir la photo

Articles liés

Discussion: Racisme et antisémitisme

L'homme, qui soutenait Le Havre, a été ensuite placé en garde à vue dans les locaux de l'hôtel de police de Lyon où il a été entendu. Une nouvelle audition est prévue lundi matin, a-t-on indiqué au parquet qui a évoqué "des attitudes désobligeantes" à l'égard du footballeur.

"Il fera ensuite l'objet de poursuites pénales de la part du parquet à l'issue de l'enquête", a-t-on ajouté.

"Dès l'échauffement, des supporteurs du Havre ont proféré des insultes racistes envers John Mensah mais aussi Kader Keita, Frédéric Piquionne ou encore Karim Benzema", a expliqué pour sa part le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, devant la presse.

"John a très mal pris la chose. Cela a continué durant la rencontre. Cela l'a amené à avoir une attitude de rébellion", a précisé le président de l'OL, alors que John Mensah a été exclu à la 71e minute du match après deux cartons jaunes.

"Nous avons sans doute fait une erreur au niveau du club de ne pas avoir prévenu les délégués et l'arbitre de ce qui se passait. Nous avons fait un certain nombre d'annonces dans le stade. La police a décidé d'interpeller les auteurs de ces cris de singes. Il s'agit essentiellement d'un supporteur du Havre qui était dans la tribune et qui a été arrêté", a ajouté Jean-Michel Aulas, qui a quitté la tribune présidentielle avant le terme de la rencontre.

Le spectateur a été interpellé dans la tribune Jean-Bouin. Le speaker du stade en a fait l'annonce en début de seconde période, vers la 55e minute, avant de rappeler les termes de la loi en matière d'insultes racistes dans un lieu public.

L'entraîneur de l'OL Claude Puel, qui n'a pas entendu les insultes, a déclaré au micro de Foot+ avoir fait une "faute" en ne sortant pas Mensah plus tôt.

Lors de la saison 2007-2008, 14 interpellations pour actes racistes autour des matches de L1 avaient été effectuées, dont 5 hors des stades, a indiqué le commissaire divisionnaire Michel Lepoix, ancien coordinateur national football, lors d'un colloque intitulé "football professionnel, racisme et engagement citoyen", le 9 février à l'Assemblée nationale.

Parmi les dernières affaires jugées pour insultes racistes, deux avaient concerné des supporteurs du FC Metz (désormais en L2). Le premier avait été condamné le 13 mai à trois mois avec sursis et trois ans d'interdiction de stade pour avoir insulté Abdeslam Ouaddou, Franco-marocain alors capitaine de Valenciennes.

Le second avait été condamné le 14 août à six mois de prison avec sursis et un an d'interdiction de stade pour avoir proféré en avril des insultes racistes à l'encontre du joueur albanais de Marseille Lorik Cana, et avoir frappé un stadier.

Le 7 août, un supporteur lillois a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour injure à caractère racial proféré lors d'un match entre Valenciennes et Lille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Yoannbzh Membre 11 667 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

<h2 id="mna-titre" class="mna-titre">Quelle réponse apporter aux insultes racistes dans les stades?</h2> article_RTXAYS1.jpg John Mensah contre la Fiorentina le 25 novembre 2008/M. Rossi / REUTERS <h3 class="hd"> A lire aussi </h3>

DEBAT - Après l'affaire Mensah...

La rencontre OL-Le Havre aurait-elle dû être interrompue dimanche après-midi, après les insultes racistes dont ont été victimes plusieurs joueurs lyonnais (Kader Keita, Frédéric Piquionne ou encore Karim Benzema, selaon Jean-Michel Aulas), dont John Mensah? Oui, si l'on se réfère aux déclarations plutôt volontaires de Bernard Laporte et Frédéric Thiriez, après les insultes dont avait été victime Abdeslam Ouaddou en février 2008. A l'époque, les autorités du football avaient même nommé Marcel Desailly ambassadeur du sport contre le racisme.

Alors que le jeune supporteur havrais interpellé dimanche doit être présenté mardi au parquet de Lyon après deux nuits passées en garde à vue, les autorités du football sont beaucoup plus discrètes. Un communiqué lapidaire de la Ligue indiquant qu'elle se portera partie civile, mais aucune condamnation des actes.

Même discrétion du club du Havre, qui a organisé le déplacement se des supporters: «il faut aussi respecter la présomption d'innocence». Selon le parquet de Lyon, qui a ouvert une information judiciaire «en raison d'investigations complémentaires à mener», le jeune homme a expliqué qu'il avait beaucoup bu avant la rencontre et qu'il regrettait son geste. Fait rare, son interpellation avait été annoncée par le speaker de Gerland, qui avait aussi rappelé la législation en vigueur.

PK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant