Votre personnage historique préféré.

thermidora Membre 54 messages
Forumeur en herbe‚ 30ans
Posté(e)
Tu rigoles j'espères quant tu dis cela: "trop souvent il est mal connu et on le réduit au stéréotype du tyran sanguinaire, image héritée de la propagande directoriale" ?

Car il voulait encore faire tomber des têtes (au sens propre) quant la République n'était plus en danger. C'est ce qui provoqua sa chute d'ailleurs.

Je sais pas pour toi , mais perso je crois que la république était toujours en danger en 1794 vu la siute des évènements du directoire qui n'a pris fin que dans une dictature militaire... le coups d'état de vendémiaire

Mêm si j'apprécie moyennement la terreur, je pense qu'il faut la replacer dans son contexte. on peut pas refaire l'histoire mais je sais pas si d'autres auraient fait mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Vaudémont Membre 358 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Je sais pas pour toi , mais perso je crois que la république était toujours en danger en 1794

Elle a été en danger jusqu'en 1940, l'année où les anti-républicains ont obtenu qu'elle se mette elle-même en congé, et peut-être même au-delà. En tous cas, certains l'ont encore en 1961, au moment du putsch en Algérie, à commencer par le Premier Ministre, Michel Debré lui-même, qui a dit à la radio : "Des renseignements concordants permettent de penser qu'à très brève échéance une action de surprise serait tentée sur la métropole, en particulier la région parisienne. Des avions sont prêts à lancer ou à déposer des parachutistes sur divers aérodromes afin de préparer une prise du pouvoir (...) Les vols et les atterrissages sont interdits sur tous les aérodromes de la région parisienne à partir de minuit. Dès que les sirènes retentiront, allez-y, à pied ou en voiture, convaincre les soldats trompés de leur lourde erreur. Il faut que le bon sens vienne de l'âme populaire et que chacun se sente une part de la nation".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thermidora Membre 54 messages
Forumeur en herbe‚ 30ans
Posté(e)

Vaudémont je trouve que tu éxagères en comparant la france de 1794 et celle de 1940, et Robespierre aux députés de la troisième république qui ont sacrifié le régime après la défaite...

Comparons ce qui est comparable, et ne faisons pas dire à l'Histoire tout et n'importe quoi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anksunamun Membre 1 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Je sais pas pour toi , mais perso je crois que la république était toujours en danger en 1794 vu la siute des évènements du directoire qui n'a pris fin que dans une dictature militaire... le coups d'état de vendémiaire

Mêm si j'apprécie moyennement la terreur, je pense qu'il faut la replacer dans son contexte. on peut pas refaire l'histoire mais je sais pas si d'autres auraient fait mieux.

En 1794 les effets des actions de Carnot se faisaient sentir. Les Vendéens, les Espagnols, les royalistes et les armées coalisées étaient défaient.

L'armée française avançait sur tout les fronts. Et c'est aussi la vioctoire de Fleurus.

En 1794, la France ne menait plus une guerre de défense du territoire. Mais opérait une guerre de conquête.

Donc, la patrie n'était plus en danger et Robespierre aurait dû y reflechir à deux fois avant d'annoncer de prochaine executions sans mentionner les noms.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mavole Membre 260 messages
Forumeur activiste‚ 31ans
Posté(e)

C'est un peu rapide de dire que les ennemis de la République étaient battus, surtout avec des factions aussi complexes. La paix intérieure, en apparence et temporaire, ce n'est pas une situation civile stable ; aujourd'hui, nous connaissons la 'suite', mais nous savons aussi que les mouvements de contestation ne s'éteignent pas si facilement. L'opinion française était hostile à la monarchie absolue et ses excès, pas à la monarchie. Les dirigeants de 1794 devaient réagir avec un minimum de temps et de connaissance des faits, imaginons seulement le nombre de rebondissements et de renversements d'alliances opéré depuis 1789. Alors pour un homme de 1794, avec la lenteur et les lacunes de l'information? Le danger venait autant de l'intérieur que des nations coalisées. N'oublions pas la psychose de la trahison, qui a coûté la vie à Louis XVI et bien d'autres. Nous examinons les faits à la lumière de nos manuels, mais dans le feu de l'action, bien malin qui peut prévoir avec discernement les menaces réelles des menaces imaginaires.

La Révolution n'a pas fini de faire couler de l'encre, et tant mieux :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anksunamun Membre 1 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

C'est vrai que l'inssurection royaliste était défait, les patriotes réduisaient les dernière poche de resistance vendéennes. Mais je n'ai pas dis que les insurgés avaient dit leur dernier mots car il restait les Chouans. D'ailleurs, elles ont reprsie plus tard mais elles n'avaient aucune influence.

Mais ont ne peut pas comparer la guerrillas chouannes ou vendéennes à la guerrillas espagnoles de 1808-1814. Elles n'ont rien à voir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)
(...) les patriotes réduisaient les dernière poche de resistance vendéennes (...)

:smile2: c'est comme ça qu'on dit : "massacres et incendies de villages" ?

Votre personnage historique préféré

Louise Michel

Modifié par lobotomie_

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)
C'est vrai que l'inssurection royaliste était défait, les patriotes réduisaient les dernière poche de resistance vendéennes. Mais je n'ai pas dis que les insurgés avaient dit leur dernier mots car il restait les Chouans. D'ailleurs, elles ont reprsie plus tard mais elles n'avaient aucune influence.

Mais ont ne peut pas comparer la guerrillas chouannes ou vendéennes à la guerrillas espagnoles de 1808-1814. Elles n'ont rien à voir.

exact sur ce point et uniquement sur ce point,tu as raison.

La guérilla espagnol luttait contre une armée d'invasion tandis que la Vendée fut un génocide interne.

"réduisaient les dernière poche de resistance vendéennes."

lol.Bel euphémisme.Celui-là mérite de troner en bonne place dans le Bêtisier du forum.fr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vaudémont Membre 358 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Vaudémont je trouve que tu éxagères en comparant la france de 1794 et celle de 1940, et Robespierre aux députés de la troisième république qui ont sacrifié le régime après la défaite...

Comparons ce qui est comparable, et ne faisons pas dire à l'Histoire tout et n'importe quoi

Je ne compare pas la France de 1940 à celle de 1792, ni Robespierre aux députés qui ont sacrifié la IIIème république.

Et je ne fais rien dire à l'Histoire. Je constate seulement les faits qu'elle nous montre. Et que voyons nous ? Que la République a souvent été en danger de 1792 à 1940. Le contestes-tu ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)
Je ne compare pas la France de 1940 à celle de 1792, ni Robespierre aux députés qui ont sacrifié la IIIème république.

Et je ne fais rien dire à l'Histoire. Je constate seulement les faits qu'elle nous montre. Et que voyons nous ? Que la République a souvent été en danger de 1792 à 1940. Le contestes-tu ?

non.c'est incontestable.La Terreur et la répression sanglant de la Commune par Thiers en 1870 en témoignent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anksunamun Membre 1 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
"réduisaient les dernière poche de resistance vendéennes."

lol.Bel euphémisme.Celui-là mérite de troner en bonne place dans le Bêtisier du forum.fr.

Pourquoi ?

Même si toutes les guerres sont horrible. Une guerre civile est TOUJOURS plus violente.

Et puis, des massacres ont été commis par les deux camps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thermidora Membre 54 messages
Forumeur en herbe‚ 30ans
Posté(e)
non.c'est incontestable.La Terreur et la répression sanglant de la Commune par Thiers en 1870 en témoignent.

Oui je conteste !

Tu traites la période 1792-1940 comme un tout... alors qu'au contraire s'il y a bien un moment de l'histoire qui n'a pas d'unité c'est celui ci, avec toutes les expériences politiques qu'ont été les différents régimes politiques qu'a connu notre pays. tu ne peut pas comparer la Terreur et la commune, c'est absolument pas la même chose.. le monde des idées politiques à changé en un siècle avec la naissance de ce qu'on qualifie de socialisme et qui a crée toute une nouvelle sphère de réflexions politiques et sociales. Le contexte n'est pas le même, rien qu'aux niveaux des motivations de la terreur et de la commune... d'ailleurs je ne suis pas sure que les hommes de la terreur auraient été favorable à la commune...

Et c'est trop facile de dire que la république a toujours été en danger, bien sur dès qu'un régime politique est crée il doit faire face à des oppositions plus ou moins violentes, d'autant plus que jusqu'à la IIIème république la majorité des français est analphabête et n'a donc aucune éducation politique et pas les moyens de participer au débat. alors bien sur que ces régimes n'ont pas été évidents à mettre en place . mais après 1880 et jusque dans les années 30 la république n'est pas remise en cause si ce n'est que par les derniers (mohicans) monarchistes des camelots du roi qui restent une force marginale. de même tu ne peut pas agréger à tout cela les années trente ou le système politique est en pleine crise... et où appraissent des mouvements (toujours minoritaires même si bcp plus visibles) tel que les croix de feux... et qui ont mené au 6 février 1934. mais à aucun moment tu ne peut comparer la république en danger de 1792 et celle mal en point certe mais à laquelle la grande majorité des français est attachée, des années 1930.

Je persiste et je signe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vaudémont Membre 358 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
non.c'est incontestable.La Terreur et la répression sanglant de la Commune par Thiers en 1870 en témoignent.

Et le 1er Empire, puis la Restauration, puis le second Empire, puis le boulangisme, la férocité des antidreyfusards, celle des Maurassiens qui voulaient pendre les députés de "la gueuse" ; les ligues en 1934 ; la Cagoule ; le régime de Vichy...

Tout ça, c'était antirépublicain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)
Pourquoi ?

Même si toutes les guerres sont horrible. Une guerre civile est TOUJOURS plus violente.

Et puis, des massacres ont été commis par les deux camps.

Désolé mais si tu places sur une balance les crimes des "bleus"(les Républicains) et ceux des vendéens,y a pas photo.D'ailleurs,ces derniers étaient sévèrement encadrés par La Rochejaquelain et Charette entre autres.D'ailleurs la mort du premier tué traitreusement par un républicains fut regretté par le pouvoir en place,tant sa droiture était connue.

Perso,je ne suis pas nostalgique de la monarchie,mais je me contente d'évoquer des faits quitte à briser des tabous.

Et le 1er Empire, puis la Restauration, puis le second Empire, puis le boulangisme, la férocité des antidreyfusards, celle des Maurassiens qui voulaient pendre les députés de "la gueuse" ; les ligues en 1934 ; la Cagoule ; le régime de Vichy...

Tout ça, c'était antirépublicain.

qui voulaient mais ne l'ont pas fait.

Mais je ne vois pas où tu veux en venir.

Non Thermidora,je ne traite pas 1792-1940 comme un tout.Je ne suis pas stupide à ce point.Je cite des exemples de repression durant cette période sans lien entre les massacres.Juste à titre d'exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vaudémont Membre 358 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Et le 1er Empire, puis la Restauration, puis le second Empire, puis le boulangisme, la férocité des antidreyfusards, celle des Maurassiens qui voulaient pendre les députés de "la gueuse" ; les ligues en 1934 ; la Cagoule ; le régime de Vichy...

Tout ça, c'était antirépublicain.

qui voulaient mais ne l'ont pas fait.

Qui ne l'ont pas fait parce qu'ils n'ont pas réussi à le faire, et parce que finalement la "divine surprise" l'a fait pour eux. C'est ainsi que Charles Mauras a salué le fait que la débâcle de 1940 a sonné le glas de la république.

Mais je ne vois pas où tu veux en venir.

Nulle part. Je constate les faits, c'est tout. Pour renouer le fil

Thermodora a dit que la république était toujours en danger en 1794 ;

Je lui ai répondu qu'elle l'a été jusqu'en 1940, et selon certains jusqu'en 1962 ;

Thermidora a rétorqué que j'exagérais en comparant la France de 1794 et celle de 1940, et que je faisais dire n'importe quoi à l'histoire ;

Je lui ai alors expliqué que je ne compare pas la France de 1940 à celle de 1792, que je ne fais rien dire à l'Histoire, que je constate seulement les faits qu'elle nous montre, et je lui ai demandé si elle contestait le fait que la République a souvent été en danger de 1792 à 1940.

Sur ce, tu es intervenu. Je te cite : "non. c'est incontestable.La Terreur et la répression sanglant de la Commune par Thiers en 1870 en témoignent."

Et j'ai ajouté d'autres faits qui témoignent que la république a été en danger jusqu'à sa dernière liquidation en 1940 : le 1er Empire, la Restauration, le second Empire, boulangisme, la férocité des antidreyfusards, celle des Maurassiens qui voulaient pendre les députés de "la gueuse" ; les ligues en 1934 ; la Cagoule ; le régime de Vichy, autant de dangers pour la République.

Tu piges ?

Cordialement,

;) :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)
qui voulaient mais ne l'ont pas fait.

Qui ne l'ont pas fait parce qu'ils n'ont pas réussi à le faire, et parce que finalement la "divine surprise" l'a fait pour eux. C'est ainsi que Charles Mauras a salué le fait que la débâcle de 1940 a sonné le glas de la république.

Nulle part. Je constate les faits, c'est tout. Pour renouer le fil

Thermodora a dit que la république était toujours en danger en 1794 ;

Je lui ai répondu qu'elle l'a été jusqu'en 1940, et selon certains jusqu'en 1962 ;

Thermidora a rétorqué que j'exagérais en comparant la France de 1794 et celle de 1940, et que je faisais dire n'importe quoi à l'histoire ;

Je lui ai alors expliqué que je ne compare pas la France de 1940 à celle de 1792, que je ne fais rien dire à l'Histoire, que je constate seulement les faits qu'elle nous montre, et je lui ai demandé si elle contestait le fait que la République a souvent été en danger de 1792 à 1940.

Sur ce, tu es intervenu. Je te cite : "non. c'est incontestable.La Terreur et la répression sanglant de la Commune par Thiers en 1870 en témoignent."

Et j'ai ajouté d'autres faits qui témoignent que la république a été en danger jusqu'à sa dernière liquidation en 1940 : le 1er Empire, la Restauration, le second Empire, boulangisme, la férocité des antidreyfusards, celle des Maurassiens qui voulaient pendre les députés de "la gueuse" ; les ligues en 1934 ; la Cagoule ; le régime de Vichy, autant de dangers pour la République.

Tu piges ?

Cordialement,

;) :smile2:

oui je pige mais tu es en train de faire des raccourcis assez dangereux.Et c'est ça que Thermidora a voulu pointer.

En ce qui concerne le Régime de Vichy,désolé de te décevoir mais il a été instauré légalement.Par l'assemblé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thermidora Membre 54 messages
Forumeur en herbe‚ 30ans
Posté(e)

Merci Skanderbeg d'avoir compris ce que je voulais dire, et je confirme que c'est les députés de la troisième république qui ont voté au mois de juillet 1940 la dissolutionde la république et qui ont remis le pouvoir dans les mains de Pétain, même si c'est une honte, cela a été fait en toute légalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)

exact ma chère. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vaudémont Membre 358 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
oui je pige mais tu es en train de faire des raccourcis assez dangereux. Et c'est ça que Thermidora a voulu pointer.
Mettre en évidence une constante de 1792 à 1940 (150 ans) , je n'appelle pas ça faire un raccourci. C'est Thermidora qui a raccourci ma pensée. C'est elle qui a sauté directement de 1794 à 1940, en enjambant allègrement tous les faits historiques qui témoignent que la république a été en danger jusqu'à sa dernière liquidation en 1940, pour affirmer que "j'exagère en comparant la France de 1794 et celle de 1940" et que je "fais dire n'importe quoi à l'histoire".
En ce qui concerne le Régime de Vichy,désolé de te décevoir mais il a été instauré légalement.Par l'assemblé.
c'est les députés de la troisième république qui ont voté au mois de juillet 1940 la dissolution de la république [...]
Pas exactement. Les députés n'ont pas voté la dissolution de la République. La Répunlique a été "dissoute" par les actes constitutionnels de Pétain.

On en discute là ? ====> L'Etat Français de Vichy était il légal ?

Modifié par Vaudémont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)
Mettre en évidence une constante de 1792 à 1940 (150 ans) , je n'appelle pas ça faire un raccourci. C'est Thermidora qui a raccourci ma pensée. C'est elle qui a sauté directement de 1794 à 1940, en enjambant allègrement tous les faits historiques qui témoignent que la république a été en danger jusqu'à sa dernière liquidation en 1940, pour affirmer que "j'exagère en comparant la France de 1794 et celle de 1940" et que je "fais dire n'importe quoi à l'histoire".

On en discute là ? ====> L'Etat Français de Vichy était il légal ?

non justement.Il n'y a pas de constante.D'abord les contextes à travers ces différentes époques sont différents.Puis,cet péril mortel pour la république ne fut pas constant durant 150 ans.

Enfin cette dernière est née dans le sang.Faut pas l'oublier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant