Science , religion et philosophie ?

alexdudébat Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)

... respect d'autrui pour les athés)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
kyrilluk Membre 7 469 messages
Anarchiste épistémologique‚ 42ans
Posté(e)

La science decoule de la philosophie qui elle meme decoule de la religion.

La plupart des Universites en Europe (comme par exemple Universite de Bolognes et de Padova en Italie, d'Oxford et Cambridge en Angleterre et Universite de Paris) etaient dediee a l'etude de la theologie et de la lois. Par la suite, les recherches s'elargirent a des domaines moins lies a l'eglise catholique (tel que la philosophie). Quand a la science, jusqu'a il y a peu, c'etais une branche de la philosophie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sarah la noire Membre 1 439 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Moi je ne vois pas de débat ici !

On peut être d'un avis contraire , sans pour autant , dénigrer l'avis de l'autre ! Tous les avis se respectent !

Mais je comprends mieux pourquoi on stagne ! La Science se veut et se croit supérieure à tout le reste! c'est là qu'est le problème !

Ce qui les rapproche toutes les trois , c'est la FOI !

religion : foi en la vérité dogmatique

science : foi en l'avenir , en des preuves!

philo ! foi en l'auto compréhension de la vie comme une totalité!

(elle se rapproche de la science dans son idéal de vérité et son cheminement de recherches personnelles) et (elle se rapproche de la religion en ce qu'elle aide à saisir ce qui constitue l'essence de phénomènes religieux dans la vérité qu'ils contiennent)

Il faut toujours savoir avant d'affirmer.

Chaque mot, chaque vie, a un sens premier visible pour celui qui s'arrête là et un sens caché (ésotérique, lumineux, sublime d'une connaissance autre, pour celui qui décide de creuser!)

Comme l'humain, une enveloppe que l'on voit, touche et une qu'on interprète plus! Il en est de même pour les écrits/

La vraie connaissance, c'est un accouchement de nous-même, jusqu'à la vraie naissance, celle qui atteint le noyau et libère l'énergie. L'évolution!

Le shéma est simple, mais le chemin pour atteindre le but est plus complexe/

Il ne faut pas être pressé de récolter les fruits de l'arbre avant que l'arbre ait poussé.

Modifié par sarah la noire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Pour ma part, je ne peux associer religion et science... La science apporte souvent ses résultats et ses preuves. La science évolue sans cesse, c'est concret et palpable...

Par contre, j'associe aisément religion et philosophie. Ce sont des libertés de penser, des supports de mode de vie...

Tu as raison lorsque tu dis que le science évolue, c'est d'ailleurs le propre de la science d'évoluer, on ne peut imaginer une science qui stagne, ce serait le comble de la science !

la religion à ses limites qui sont celle de l'inconnu représenté par un dieu, dont on ne peut constater la réalité....

la philosophie est une méthode, un mode de pensée, qui te donne accès à tes croyances ou au contraire à ton athéisme.

on peut avoir une philosophie de la vie qui t'amène à croire en une religion, au même titre qu'à ne pas y adhérer. Mais de la à dire que c'est une science, je ne vois pas de quelle science il s'agit, si ce n'est celle d'endoctriner.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
beruix Membre 396 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Bonjour ,

Quelles sont , d'après vous , les ressemblances et les différences entre religion , science et philosophie ?

Auxquels des trois penchez vous le plus ?

Ce sont des choses que l'on doit bien dissocier, bien que certains les associes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 100ans
Posté(e)
Il faut toujours savoir avant d'affirmer.
En effet, mais dans ce cas, pourquoi à tu affirmé cela sans savoir que "Chaque mot, chaque vie, a un sens premier visible pour celui qui s'arrête là et un sens caché (ésotérique, lumineux, sublime d'une connaissance autre, pour celui qui décide de creuser!)" ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 6 669 messages
Avis contre faits‚ 28ans
Posté(e)
La science decoule de la philosophie qui elle meme decoule de la religion.

La plupart des Universites en Europe (comme par exemple Universite de Bolognes et de Padova en Italie, d'Oxford et Cambridge en Angleterre et Universite de Paris) etaient dediee a l'etude de la theologie et de la lois. Par la suite, les recherches s'elargirent a des domaines moins lies a l'eglise catholique (tel que la philosophie). Quand a la science, jusqu'a il y a peu, c'etais une branche de la philosophie.

Euh...C'est cool, mais je ne vois pas en quoi dire que la plupart des universités étaient dédiées à la religion montre que philosophie et science en découlent. ;)

L'université de Bolognes, qui fut la première crée de celles que tu cites, fut érigée en 1088.

Alors pas de religion, de science et de philosophie avant ça? :sleep:

Sinon la première université, celle de Constantinople, fut érigée en 859.

Idem, religions, sciences et philosophies existaient auparavant.

Avant cela on trouve l'Académie de Platon, fondée en -367 et qui ensignait, me semble t'il, d'avantages la philosophie et les science que la théologie. :smile2:

Enfin bref.

On ne peut relier la religion à la philosophie et à la science, car ces deux dernières sont des recherches de la vérité, plus ou moins méticuleuses, mais elles n'en restent pas moins des recherches. Alors que la religion n'est pas une recherche mais une réponse. Dieu étant la réponse à toutes les questions, même celles qu'il soulève.

La religion ne cherche pas à expliquer des fait, la religion dit que c'est ainsi et pas autrement, point barre.

Elle est dogmatique et en cela elle est en totale opposition à la science et à la philosophie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
photon84 Membre 224 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)

Pour moi, la philosophie est une recherche des vérités possibles par la pensée logique et rationnelle. Les hypothèses avancées n'ont pas besoin d'être vérifiées, La philosophie aboutie donc rarement à des certitudes, mais peut mener très loin des raisonnements abstraits.

La philosophie est entre autre, l'étude des connaissances et de la logique.

La science s'appuie ainsi sur la philosophie, qui en fait son sujet d'étude et devient ainsi sa critique.

Cependant, dans les sciences exactes, les scientifiques cherchent à prouver par l'expérimentation, les affirmations qu'ils avancent et son donc contraint de restreindre leurs recherches au monde observable et mesurable.

Les sciences humaines qui se basent également sur, l'expérimentation et les faits (documents, témoignages, sondages). S'appuient de la même façon sur la logique mais n'avance pas de conclusions définitives sans preuve ou consensus et reste dans le domaine observable.

La religion, elle aussi utilise la logique (théologie entre autre), elle utilise également l'expérimentation et les faits, que ce soit des livre sacrés, des traditions, récits oraux, malédictions qui semblent se vérifier, ect... Ont pourrait presque dire que c'est une science finalement loooooooolll. :smile2:

En faite, deux choses séparent véritablement la science de la religion:

L'objectivité des "preuves" . Elles sont en fait des croyances, aujourd'hui peu convainquant, laissés à l'interprétation des représentants religieux. Les croyants ne partagent pourtant pas tous les mêmes convictions et ne font au final que des hypothèses.

Le fait qu'elles se proclament incontestable, ce qui d'un point de vue rationnelle est tout a fait faut.

Que ce soit la véracité des livres sacrés qui représente la parole de dieux, ou les différents miracles qui sont présenté comme des signes de dieux, les différentes hypothèses ne sont pas vérifiées, (mais on s'en contente ;) ).

Dans l'idéale, la religion comme la science répondent à des questions de nature philosophique, mais ne doivent pas entrer en contradiction . La science avance des faits considérés vrai (prouvés).Les religions avancent des convictions sur des thèmes inobservable et philosophique, qui sont personnelles et non vérifiées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 469 messages
Anarchiste épistémologique‚ 42ans
Posté(e)
Euh...C'est cool, mais je ne vois pas en quoi dire que la plupart des universités étaient dédiées à la religion montre que philosophie et science en découlent. ;)

L'université de Bolognes, qui fut la première crée de celles que tu cites, fut érigée en 1088.

Alors pas de religion, de science et de philosophie avant ça? :sleep:

Sinon la première université, celle de Constantinople, fut érigée en 859.

Idem, religions, sciences et philosophies existaient auparavant.

Avant cela on trouve l'Académie de Platon, fondée en -367 et qui ensignait, me semble t'il, d'avantages la philosophie et les science que la théologie. :smile2:

Enfin bref.

Tu resonnes comme un homme du 21ieme siecle. :sleep:

A l'epoque de Platon et jusqu'a recement, il n'y avait pas de frontieres visibles entre la religion, la philosophie et la science. Par exemple, si Platon est connue pour ses pensees philosophiques, mais celle-ci etait bien souvent axees sur la metaphysique. Par exemple, il constate que le monde est en perpetuel motion, mais les objets ne bougent pas eux-meme a moins de les pousser ( ce qui revient a faire de la physique ou de l'astronomie: remarque que Newton a falsifier cette derniere notion). Cependant il remarque que l'homme peut bouger sans qu'on le pousse. Par consequent, ce qui est a l'origine de ce mouvement initiale c'est l'ame humaine (et ici on touche le domaine de la religion et de la theologie). Il en conclut qu'il doit exister, en plus du corps et de l'ame, celui qui est a l'origine de ces mouvement, c'est a dire dieu. En faite, chose que peux de gens savent, c'est que c'est Pluton qui est a l'origine de la conceptualisation actuelle de la Trinite tel qu'elle est enseigner dans l'eglise Catholique.

Donc difficile de faire plus religieux tu ne crois pas?

Et 200 ou 300 ans avant Platon, il y avait Pythagore qui fonda lui aussi une sorte d'academie, en faite ca ressemblait plus a une secte avec different niveau et differents rituels initiatiques. Les math et d'autre sciences y etait enseignees mais amalgame avec l'esoterisme, l'astrologie, etc...

Dans n'importe quel culture, tu retrouveras toujours que les "scientifiques" etaient en realite des pretres ou des membres d'un ordre religieux quelconque et que les decouvertes etaient motivee par un desir d'en apprendre plus sur dieu(x) ou predire l'avenir.

On ne peut relier la religion à la philosophie et à la science, car ces deux dernières sont des recherches de la vérité, plus ou moins méticuleuses, mais elles n'en restent pas moins des recherches. Alors que la religion n'est pas une recherche mais une réponse. Dieu étant la réponse à toutes les questions, même celles qu'il soulève.

La religion ne cherche pas à expliquer des fait, la religion dit que c'est ainsi et pas autrement, point barre.

Elle est dogmatique et en cela elle est en totale opposition à la science et à la philosophie.

Je pense que tu n'as pas reelement fait de recherche sur ce sujet. Ni meme trop reflechis. Sinon comment pourais-tu conscilier ce que tu ecris avec le faite que dans la religion chretienne par exemple, il existe toujours des centres de theologies dont la premiere fonction est precisement de faire de la recherche?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 6 669 messages
Avis contre faits‚ 28ans
Posté(e)
Tu resonnes comme un homme du 21ieme siecle. :smile2:

A l'epoque de Platon et jusqu'a recement, il n'y avait pas de frontieres visibles entre la religion, la philosophie et la science. Par exemple, si Platon est connue pour ses pensees philosophiques, mais celle-ci etait bien souvent axees sur la metaphysique. Par exemple, il constate que le monde est en perpetuel motion, mais les objets ne bougent pas eux-meme a moins de les pousser ( ce qui revient a faire de la physique ou de l'astronomie: remarque que Newton a falsifier cette derniere notion). Cependant il remarque que l'homme peut bouger sans qu'on le pousse. Par consequent, ce qui est a l'origine de ce mouvement initiale c'est l'ame humaine (et ici on touche le domaine de la religion et de la theologie). Il en conclut qu'il doit exister, en plus du corps et de l'ame, celui qui est a l'origine de ces mouvement, c'est a dire dieu. En faite, chose que peux de gens savent, c'est que c'est Pluton qui est a l'origine de la conceptualisation actuelle de la Trinite tel qu'elle est enseigner dans l'eglise Catholique.

Donc difficile de faire plus religieux tu ne crois pas?

Et 200 ou 300 ans avant Platon, il y avait Pythagore qui fonda lui aussi une sorte d'academie, en faite ca ressemblait plus a une secte avec different niveau et differents rituels initiatiques. Les math et d'autre sciences y etait enseignees mais amalgame avec l'esoterisme, l'astrologie, etc...

Dans n'importe quel culture, tu retrouveras toujours que les "scientifiques" etaient en realite des pretres ou des membres d'un ordre religieux quelconque et que les decouvertes etaient motivee par un desir d'en apprendre plus sur dieu(x) ou predire l'avenir.

Parler de dieu et d'âme ce n'est pas forcément parler de religion. Cela peut être de la spiritualité, qui n'est rien d'autre qu'une branche de la philosophie. La religion implique des dogmes et des rites.

Ainsi le déïsme n'est pas une religion, or, bien qu'il ai tenu des propos déistes, il est a exclure que Platon ai créé sa propre religion ou qu'il ai suivi l'une de celles existentes à son époque.

Et de tous temps on a pu opposer science, philosophie et religion, que cela ai été fait ou pas.

Puisque, que ce soit maintenant ou autrefois, la religion se veut dogmatique par définition, quand les deux autres mouvements ne le sont normalement pas.

Bien sûr, il y a toujours eu des hommes appartenant à un ordre religieux qui ont exercé science ou philosophie, cela n'a rien d'impossible mais cela ne crée pas de lien entre ces différents mouvements.

Je pense que tu n'as pas reelement fait de recherche sur ce sujet. Ni meme trop reflechis. Sinon comment pourais-tu conscilier ce que tu ecris avec le faite que dans la religion chretienne par exemple, il existe toujours des centres de theologies dont la premiere fonction est precisement de faire de la recherche?

Parce que, bien que dieu réponde à toutes les questions par son simple principe, il est difficile de se contenter de cette unique réponse. Ainsi, il en est qui préfèrent, bien qu'étant religieux, se lancer dans des recherches scientifiques ou philosophiques. Mais la recherche n'est pas pour autant un principe de la religion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 469 messages
Anarchiste épistémologique‚ 42ans
Posté(e)
Parler de dieu et d'âme ce n'est pas forcément parler de religion. Cela peut être de la spiritualité, qui n'est rien d'autre qu'une branche de la philosophie. La religion implique des dogmes et des rites.

Tout depend de la maniere dont tu definis la religion. Selon ta definition, la spiritualite serait en quelque sorte le precusseur de la religion.

Mais encore une fois, tu essayes de comprendre une maniere de pensee qui echappe au cadre rigide que tu lui impose. Distinction entre religion et spiritualite est un concept essentiellement moderne (et athee).

Ainsi le déïsme n'est pas une religion, or, bien qu'il ai tenu des propos déistes, il est a exclure que Platon ai créé sa propre religion ou qu'il ai suivi l'une de celles existentes à son époque.

Non ce que tu dis est completement faux. Meme au sein de ses academie, la place au culte etait preponderante (d'ou les autels et autres reliques religieux dedie au culte, entre autre d'Athena retrouve sur les sites de l'Academie de Platon). En faite, le nom meme de l'academie est un homage fait a Athena et plus precisement a un d'Akademos. D'autre part, les rites religieux faisaient partie de la vie de l'Academie de Platon: notament les processions la nuit entre differents autels et certains rites funeraires.

Et de tous temps on a pu opposer science, philosophie et religion, que cela ai été fait ou pas.

Faudrait savoir: soit on il y a eu une opposition entre la religion et la philosophie (je parle de l'epoque de Platon) soit il n'y en a pas eu. Si tu penses qu'a l'epoque il y avait des gens pour faire une distinction entre ces 3 choses, ne te contente pas de le clamer: donnes des liens.

Puisque, que ce soit maintenant ou autrefois, la religion se veut dogmatique par définition, quand les deux autres mouvements ne le sont normalement pas.

Bien sûr, il y a toujours eu des hommes appartenant à un ordre religieux qui ont exercé science ou philosophie, cela n'a rien d'impossible mais cela ne crée pas de lien entre ces différents mouvements.

....

Parce que, bien que dieu réponde à toutes les questions par son simple principe, il est difficile de se contenter de cette unique réponse. Ainsi, il en est qui préfèrent, bien qu'étant religieux, se lancer dans des recherches scientifiques ou philosophiques. Mais la recherche n'est pas pour autant un principe de la religion.

Bon deja d'une, le dogmatisme n'est pas le monopole de la religion. La science est parfois tout aussi dogmatique.

Deuxio, ce n'est pas un hasard si la plupart des avancees philosophiques et scientifiques dans l'antiquite est ete motivee par la religion (et/oo la guerre).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 6 669 messages
Avis contre faits‚ 28ans
Posté(e)
Tout depend de la maniere dont tu definis la religion. Selon ta definition, la spiritualite serait en quelque sorte le precusseur de la religion.

Mais encore une fois, tu essayes de comprendre une maniere de pensee qui echappe au cadre rigide que tu lui impose. Distinction entre religion et spiritualite est un concept essentiellement moderne (et athee).

Le terme religion désigne un ensemble de rites, croyances généralement théistes[1], règles (éthiques ou pratiques) ou dogmes adoptés comme conviction par une société, un groupe ou une personne[2].

Source:Wikipédia

La religion est l'ensemble des croyances, sentiments, dogmes et pratiques qui définissent les rapports de l'être humain avec le sacré ou la divinité. Une religion particulière est définie par les éléments spécifiques à une communauté de croyants : dogmes, livres sacrés, rites, cultes, sacrements, prescriptions en matière de morale, interdits, organisation, etc. La plupart des religions se sont développées à partir d'une révélation s'appuyant sur l'histoire exemplaire d'un peuple, d'un prophète ou d'un sage qui a enseigné un idéal de vie.

La religion peut être définie par ses trois grandes caractéristiques :

  • Les croyances et les pratiques religieuses
  • Le sentiment religieux ou la foi
  • L'union dans une même communauté de ceux qui partagent une même foi : l'Eglise. C'est ce qui différencie une religion de la magie.

la religion implique des dogmes, ainsi le déisme et le théisme ne sont pas des religions mais des courants philosophiques.

Non ce que tu dis est completement faux. Meme au sein de ses academie, la place au culte etait preponderante (d'ou les autels et autres reliques religieux dedie au culte, entre autre d'Athena retrouve sur les sites de l'Academie de Platon). En faite, le nom meme de l'academie est un homage fait a Athena et plus precisement a un d'Akademos. D'autre part, les rites religieux faisaient partie de la vie de l'Academie de Platon: notament les processions la nuit entre differents autels et certains rites funeraires.

En effet le culte des dieux y était présent, ce qui ne signifie pas que Platon était croyant, mais simplement que la place du culte dans la cité était important et un individu ne pouvait être athée puisque c'était répréhensible.

Ainsi pour ne pas être accusé d'impiété, il fallait mieux son importance au culte.

néanmoins, Platon croyait en l'existence d'un démiurge différent des dieux tels que décrit dans la religion grecque.

Sinon, le nom de l'académie vient des jardins qui étaient à côté, qui eux portaient ce nom en homage au héros.

Tout comme le lycée d'Aristote tire son nom du gymnase qui se trouvait dans les environs.

Faudrait savoir: soit on il y a eu une opposition entre la religion et la philosophie (je parle de l'epoque de Platon) soit il n'y en a pas eu. Si tu penses qu'a l'epoque il y avait des gens pour faire une distinction entre ces 3 choses, ne te contente pas de le clamer: donnes des liens.

Socrate et Anaxagore furent mis à mort pour impiété, puisque leur philosophie allait à l'encontre des religions, particulièrement pour Anaxagore qui, suite à sa théorie du Noûs et au fait qu'il disent que rien ne se créé, est accusé de nier l'existence des dieux.

On peut également cité Thalès qui croit en l'existence d'un dieu unique, en contradiction donc avec les religions de son époque; Protagoras connu pour son sceptisisme religieux; Epicure était également qualifié d'impie puisqu'il rejettait les "dieux de la foule"; le stoïcisme qui est rationnaliste et qui refuse de donner de l'importance à la religion hormis pour Cléanthe; on peut également cité le septisisme de Pyrrhon et le cynisme de Diogène qui sont des mouvements de pensée qui s'opposent à la religion établie.

Sans oublier que l'athéisme philosophique trouve ses origines avec Démocrite.

Bon deja d'une, le dogmatisme n'est pas le monopole de la religion. La science est parfois tout aussi dogmatique.

Deuxio, ce n'est pas un hasard si la plupart des avancees philosophiques et scientifiques dans l'antiquite est ete motivee par la religion (et/oo la guerre).

La science est parfois dogmatique, la religion l'est toujours. C'est une différence d'importance.

Le dogmatisme n'est donc pas le monopole de la religion, cependant il enest l'un des principes premier.

la plupart des avancées philosophiques de l'antiqité auraient été motivées par la religion? On peut avoir des exemples ou des liens, parce que je suis on ne peut plus septique là.

Que la religion ai permis certaines avancées, on peut le concevoir, qu'elle ai permis la plupart de ces avancées par contre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sodak Membre 1 434 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Et c'est la mort de l'art.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 100ans
Posté(e)
Pour moi, la philosophie est une recherche des vérités possibles par la pensée logique et rationnelle. Les hypothèses avancées n'ont pas besoin d'être vérifiées, La philosophie aboutie donc rarement à des certitudes, mais peut mener très loin des raisonnements abstraits.

La philosophie est entre autre, l'étude des connaissances et de la logique

La science s'appuie ainsi sur la philosophie, qui en fait son sujet d'étude et devient ainsi sa critique..

Tu as un discours assez théorique sur les sciences et la philosophie. Si on regarde plus concrètement ce qui se passe, on constate que, dans les faits, la science est très loin de s'appuyer sur la philosophie.
La religion, elle aussi utilise la logique (théologie entre autre), elle utilise également l'expérimentation et les faits, que ce soit des livre sacrés, des traditions, récits oraux, malédictions qui semblent se vérifier, ect...

Il est fréquent dans les religion de nier la logique, ou de placer Dieu au dessus de la logique. D'une manière générale, la religion utilise peu la logique quand elle ne la contredit pas.

Concernant l'expérimentation, il n'y en a absolument aucune. Il n'existe aucune expérimentation sur les "livres sacrés" par exemple.

Je pense donc que la différence méthodologique entre science et religion est beaucoup plus profonde, qu'elle ne se limite pas à l'objectivité des preuves.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdudébat Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)

Ce qui m'intéresserait, c'est de connaitre vos convictions religieuses par rapport à vos réponses!!!!!

Si j'ai bien compris, vous n'êtes pas tous athées... Mais certaines de vos réponses me laisse perplexe car contradictoires à une philosophie religieuse!

Perso, je suis athé mais je me suis penché sur les principales religions (et trouvé d'ailleurs pas mal de similitudes dans les "formes")

Merci d'avance pour vos réponses (ne pas me répondre serait blasphémer car, dans un certain sens, celà voudrait dire que vous n'assumez pas vos divers croyance: je suis fier de ne pas croire en dieu mais ma conduite lors de mon existance me permettra de me rattrapper si je me suis trompé!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 469 messages
Anarchiste épistémologique‚ 42ans
Posté(e)
Ce qui m'intéresserait, c'est de connaitre vos convictions religieuses par rapport à vos réponses!!!!!

Si j'ai bien compris, vous n'êtes pas tous athées... Mais certaines de vos réponses me laisse perplexe car contradictoires à une philosophie religieuse!

Perso, je suis athé mais je me suis penché sur les principales religions (et trouvé d'ailleurs pas mal de similitudes dans les "formes")

Merci d'avance pour vos réponses (ne pas me répondre serait blasphémer car, dans un certain sens, celà voudrait dire que vous n'assumez pas vos divers croyance: je suis fier de ne pas croire en dieu mais ma conduite lors de mon existance me permettra de me rattrapper si je me suis trompé!)

C'est surtout que pour repondre a quelque chose, faudrait encore avoir une question precise. Ce que tu ne sembles pas etre en mesure de fournir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdudébat Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)

Ca me semble pourtant précis comme question... Quelle est votre croyance?

... Ou confession!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

aucune correpondance !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdudébat Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)

Mais encore? Aïe, aïe, aïe... j'aime pas "clasher" les gens mais toi...

T'aurais du choisir "Négatif" comme pseudo!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
photon84 Membre 224 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)
Tu as un discours assez théorique sur les sciences et la philosophie. Si on regarde plus concrètement ce qui se passe, on constate que, dans les faits, la science est très loin de s'appuyer sur la philosophie.

Il est fréquent dans les religion de nier la logique, ou de placer Dieu au dessus de la logique. D'une manière générale, la religion utilise peu la logique quand elle ne la contredit pas.

Concernant l'expérimentation, il n'y en a absolument aucune. Il n'existe aucune expérimentation sur les "livres sacrés" par exemple.

Je pense donc que la différence méthodologique entre science et religion est beaucoup plus profonde, qu'elle ne se limite pas à l'objectivité des preuves.

Quand je dit que la science s'appuie sur la philosophie, c'est parsque je suppose que la logique et l'abstraction font partie de la philosophie. Egalement parsque la philosophie étudie le procédé scientifique lui même.

Quand je parle de l'éxpérimentation et de livre sacré, j'entend par la que les livre sacrés sont a la religion ce que les documents historiques sont aux historiens, sauf que la confiance en leur véracité tient plus en la confiance dans la traditions que dans des datations du livre, des signature ou autre marques historiques. Et l'histoire et bel et bien une science.

Enfin quand je dit que la religion s'appuie sur la logique, c'est tout a fait vrai, l'axiome de base étant la présence d'un dieux aux volontés multiples arbitrairement données par l'église, cela amène à toutes sortes de raisonnement biscornues mais qui peuvent être parfaitement logique. (les voies du seigneur sont impénétrables lol)

En pratique, il est clair que le dogme religieux s'est affranchi de raisons logique, il s'est cependant construit sur cette logique. On voit d'ailleur que la perte de confiance dans la logique religieuse a entrainer sa désafectation en france. Les religions cherchent aujourd'hui une nouvelle logique, qui sera sans doute compatible avec la science actuelle. Elle vont donc devoir laisser à la science les questions observables et s'emparer des sujets devant lesquels la science est impuissante.

Modifié par photon84

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant