Droite - Villepin en guerre ouverte contre Sarkozy


Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Droite - Villepin en guerre ouverte contre Sarkozy

France Soir/Service politique, le mardi 2 décembre 2008 à 04:00

L'ancien rival du Président a engagé la contre-offensive dans l'affaire Clearstream, où il l'accuse désormais publiquement d'avoir faussé délibérément le dossier à des fins politiques. Sonné par son renvoi en correctionnelle, le 17 novembre, pour « complicité de dénonciation calomnieuse » notamment, au terme de quatre ans d'enquête sur les fausses listes de comptes de la société financière Clearstream, Dominique de Villepin contre-attaque. renoue avec la geste napoléonienne, dont il est un expert. « L'Aigle replie ses ailes pour mieux bondir, quand il fait preuve d'analyse et de récupération », disait-il de Napoléon Ier. Dans un entretien au Parisien et un entetien sur Europe 1, hier, l'auteur des Cent Jours fond sur le chef de l'Etat, partie civile dans ce dossier où il est soupçonné par les juges d'instruction d'avoir, en 2004, ajouté le nom de Nicolas Sarkozy sur la liste des détenteurs de comptes de Clearstream. Révolues, les esquisses de réconciliation qu'un ton plus modéré de la part des deux parties avait permis d'entrevoir. La guerre est désormais ouverte. « Je crains que Nicolas Sarkozy ne soit en grande partie aveuglé par la passion, cédant même parfois à une tentation de victimisation », déclare l'ancien Premier ministre.

« La passion qu'il a mise dans cette affaire a effectivement pesé sur l'instruction et orienté l'ensemble de ce dossier depuis le départ », ajoute-t-il, réaffirmant son innocence. L'ancien bras droit de Jacques Chirac estime que la justice ne peut « résister à la pression ainsi mise » et à la « confusion » entre « les intérêts publics d'une partie civile » et « la responsabilité publique du président de la République ».

<h3 align="justify">« Bouc émissaire »</h3>Dénonçant une instruction « partiale », éloignée de « la vérité des faits », Dominique de Villepin a relevé sur Europe 1 que « le nom de Nicolas Sarkozy n'est à aucun moment cité dans les listings » de Clearstream. C'est le patronyme de son père, Nagy-Bocsa, qui y figure. L'ancien chef du gouvernement dit s'être « toujours interrogé sur les dommages » que Nicolas Sarkozy aurait eu à subir. « Dès l'origine, j'ai été désigné comme le bouc émissaire. Tout s'est mis en place pour un véritable lynchage médiatique et judiciaire », insiste-t-il. De l'exil de Napoléon Ier sur l'île d'Elbe, Dominique de Villepin affirmait que « toute traversée du désert peut se révéler extrêmement féconde ». Le procès devrait intervenir fin 2009 ou début 2010.

Edition France Soir du mardi 2 décembre 2008 n°19969 page 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Sur qui d'autre pourrait il être en guerre

Une gauche pourrissante épuiser et morte :smile2: ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pastis51 Membre 110 messages
Forumeur inspiré‚ 60ans
Posté(e)

Moralité : Quand on veut tuer, faut y arriver car sinon, on se prend un vieux retour de baton dans la tronche.

DDV a voulu se payer NS, il a raté. Qu'il paye

Et puis, avouons que voir ces deux là se déchirer, ça ne fait pas pleurer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant