L'oeuf


Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

L'¿uf.

oeufs_gr.jpg

Que dire d'un ¿uf !?

On pourrait commencer par¿

C'est un objet ovale qui subit toutes les forces de l'univers à protéger son fabuleux trésor, il respire et écoute, attend le moment magique pour devenir une fêlure et finir débris. Donnant naissance à une créature qui à son tour lui rendra vie !....

Ou bien¿

On peu l'aborder d'une façon différente, avec grand intérêt pour ce qui se cache à l'intérieur, car tout comme la grande question « d'y a-t-il de la lumière derrière la porte fermée du frigo », qui peu savoir avant que l'¿uf éclot ce qui se cache derrière sa coquille, peut être que le monde avant qu'il ne le révèle n'à pas la même apparence, que ce même monde tiens dans le creux de sa rondeur compressé par le poids d'un univers non vide¿ Voir l'inverse¿

oeuf.jpg

On peu aussi parler histoire et le décrire comme suit :

L'oiseau précédant l'homme dans l'évolution des espèces, les ¿ufs et les oiseaux sont apparus (il est très fort probable) sur terre (ça aussi) avant les historiens (là il n'y à pas de doutes sur la question, d'ailleurs ce n'en est pas une). C'est pourquoi personne ne sait réellement à quel moment les premiers volatiles furent domestiqués. Toutefois, selon certains écrits historiques indiens, la poule était déjà domestiquée en 3200 av. J.C.

Des écrits égyptiens et chinois indiquent pour leur part que des poules pondaient des ¿ufs pour l'homme en 1400 av. J.C.

Les oeufs de diverses espèces d'oiseaux sont sans nul doute consommés depuis les temps les plus anciens. Les Phéniciens se régalaient des oeufs de l'autruche, tandis que, dans l'Antiquité, les Romains consommaient ceux du paon bleu et les Chinois, ceux du pigeon. En réalité, les oeufs de n'importe quelle espèce pondeuse, y compris la tortue et l'alligator, peuvent servir de nourriture. Toutefois, au fil de l'évolution, l'oeuf de la poule a graduellement pris le pas sur tous les autres, mais cela s'est produit plutôt récemment.

oeufcolomb.jpg

Bien qu'Apicius, célèbre gastronome de l'Antiquité romaine, ait donné dans son ouvrage culinaire diverses recettes de flans et d'omelettes, l'oeuf restera longtemps un aliment marginal, d'une part à cause d'interdits religieux et de croyances superstitieuses, d'autre part pour des raisons économiques : en effet, le peuple en général estimait qu'il était nettement plus rentable d'attendre que l'oeuf se transforme en poule ou en coq. Faisaient exception à cette règle les Chinois, qui le considéraient comme une excellente source nutritionnelle et en ont répandu l'usage dans tout l'est de l'Asie.

Il n'est pas fait mention de l'oeuf dans les quelques écrits dont on dispose sur le Moyen ége en Europe, peut-être parce que, tout comme la viande, il était interdit par l'église catholique d'en consommer les jours maigres, c'est-à-dire pendant plus de 160 jours par année. Toutefois, les poules, qui ne suivaient pas le calendrier liturgique, mais celui des saisons et de leur cycle biologique, pondaient abondamment durant le carême, période où la lumière du jour était de nouveau abondante. Pour éviter de perdre cette précieuse ressource, on les conservait dans de la graisse liquide ou de la cire jusqu'à Pâques, jour faste par excellence. Pour améliorer leur apparence après leur séjour prolongé au caveau, on les décorait de diverses manières. C'est ainsi que serait née la tradition des oeufs de Pâques. Au milieu du XVIIe siècle, on connaît au moins 60 recettes pour apprêter cet aliment qui figure de plus en plus souvent au menu.

oeuf-paques.jpg

Au XVIIIe siècle, la découverte par les Français d'une technique de couvaison artificielle que pratiquent les égyptiens en ayant recours à des fours à basse température suscitera le plus vif intérêt chez les éleveurs, qui multiplient les croisements. Au XIXe siècle, des races de poules nettement plus productives, sélectionnées par les Chinois, feront leur apparition en Occident, créant un véritable émoi chez les éleveurs qui voudront tous posséder quelques-uns de ces « nouveaux » oiseaux, très différents de ceux des races méditerranéennes et européennes connues. Au cours de ce siècle, une centaine d'autres races seront créées, dont certaines que l'on n'élève que pour la chair, d'autres pour les oeufs, d'autres enfin pour les deux usages.

S'ensuit une période faste pour l'oeuf qui, jusque dans les années 1980, sera considéré comme un aliment parfait. Toutefois, sa popularité décroîtra lorsqu'on découvrira que son jaune est particulièrement riche en cholestérol, accusé d'être la cause de maladies cardiovasculaires. Au cours de cette seule décennie, les ventes d'oeufs frais chuteront de 25 %. La multiplication des épidémies de salmonellose pendant la même période et jusqu'à récemment ajoutera encore à cette fatalité. Il est dès lors déconseillé de manger l'oeuf cru qui figurait jusque-là dans de nombreux plats, notamment dans la mayonnaise. Depuis quelques années, l'oeuf regagne un peu de sa popularité perdue, après que diverses études cliniques aient démontré que, pour la majorité de la population, il constituait un aliment d'excellente qualité.

En plus des oeufs frais, on trouve aujourd'hui dans le commerce des préparations à base d'oeufs déshydratés, liquides et congelés (albumen seul, jaune seul, oeuf entier, albumen et jaune mélangés selon diverses proportions).

img1710.jpg

Mais l'¿uf est aussi associé aux plus anciennes légendes¿

¿ En Sanskrit, langue sacrée de l'Inde, il est écrit que l'¿uf cosmique contenait un esprit destiné à naître, mourir

et renaître éternellement. Les égyptiens croyaient pour leur part que le dieu Ptah avait créé l'¿uf à partir du soleil et de la lune. Quant aux Phéniciens, ceux-ci croyaient que le ciel et la terre étaient nés d'un ¿uf énorme, fendu en deux.

Symbole universel de renouveau, l'¿uf a souvent été considéré comme un aphrodisiaque ou une garantie de fertilité. Les paysans d'Europe centrale prenaient soin de frotter un ¿uf sur la lame de leur charrue pour avoir des récoltes plus abondantes. En France, la coutume veut que la nouvelle mariée casse un ¿uf sur le seuil de sa nouvelle maison avant d'y entrer afin de s'assurer une progéniture nombreuse.

Bien avant que Néron ne donne son ultime concert, on avait conseillé à son épouse Livia de couver un ¿uf dans son corsage. Une fois l'¿uf éclos, le sexe du poussin devait prédire le sexe de l'enfant qu'elle portait. Un poussin mâle sortit de l'¿uf, Livia donna naissance à Tibère et ainsi naquit une nouvelle légende.

oeuf.jpg

Certaines personnes voient les choses d'une façon plus¿ Biologique :

Le jaune d'oeuf contient deux puissants antioxydants issus de la famille des caroténoïdes : la lutéine et la zéaxanthine. D'ailleurs, ces deux composés confèrent la couleur au jaune de l'oeuf. Les caroténoïdes, substances voisines de la vitamine A, sont des antioxydants reconnus pour aider à prévenir les maladies reliées au vieillissement, comme les cataractes, la dégénérescence maculaire, les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Ces antioxydants neutralisent ou réduisent les radicaux libres présents dans le corps et limitent ainsi les dommages causés aux cellules. Des études d'observation indiquent que la consommation d'aliments riches en lutéine, comme les oeufs, pourrait aider à prévenir la dégénérescence maculaire liée à l'âge, l'une des causes principales de cécité chez les personnes âgées de 65 ans et plus, et à diminuer le risque de cataractes. Le rôle possible des caroténoïdes dans la prévention des maladies cardiovasculaires (MCV) serait de diminuer l'oxydation du cholestérol-LDL (« mauvais cholestérol ») et de réduire la formation de la plaque dans la paroi des artères. Enfin, les caroténoïdes pourraient réduire le risque de certains cancers par leur protection contre le développement de tumeurs. Les données d'une étude prospective, la Nurses' Health Study, portant sur 83 234 infirmières ont démontré que plus l'apport en lutéine et en zéaxanthine était élevé, plus le risque de cancer du sein était faible chez les femmes périménopausées.

L'oeuf est composé de protéines de haute valeur biologique. Les protéines servent surtout à former, à réparer et à maintenir en bon état les tissus, comme la peau, les muscles et les os. Elles servent aussi à la formation des enzymes digestives et des hormones. Les protéines contenues dans l'oeuf sont dites complètes, car elles renferment les neuf acides aminés essentiels à l'organisme, et ce, dans des proportions optimales. En effet, la qualité protéique de l'oeuf est telle qu'on l'utilise comme aliment de référence pour évaluer la qualité des autres protéines alimentaires. Précisons que les acides aminés sont dits essentiels lorsque le corps ne peut les produire. Ils doivent donc provenir de l'alimentation.

L'oeuf est une excellente source de choline, un composé qui joue un rôle important dans le développement et le fonctionnement du cerveau, principalement le centre de la mémoire. Les besoins en choline sont importants durant le développement embryonnaire puisque durant la grossesse et la lactation, de faibles apports en choline peuvent avoir des effets sur développement du cerveau de l'enfant à long terme. Une étude chez l'animal a démontré que la supplémentation en choline, durant le développement embryonnaire des rats ou immédiatement après la naissance, améliorerait les fonctions cognitives et, par le fait même, l'attention et la mémoire. De plus, des auteurs ont rapporté, dans une étude effectuée chez des femmes enceintes ayant des apports faibles en acide folique, que les mères qui avaient les apports en choline les plus faibles avaient quatre fois plus de risque d'accoucher d'un enfant ayant une anomalie du tube neural que celles qui avaient les apports les plus élevés, indépendamment des apports en acide folique.

schema%20oeuf.gif

L'¿uf est un univers à lui tout seul, il mérite donc bien ses citations :

écraser une chose dans l'oeuf (avant qu'elle ne se manifeste)

Sortir de l'oeuf (commencer à se manifester)

On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs (Honoré de Balzac, vers 1850)

L'oeuf de Christophe Colomb (trouvaille ingénieuse qui semble aller de soi)

Tondre un oeuf (faire preuve d'avarice)

Plein comme un oeuf (complètement rempli)

Mettre tous ses oeufs dans le même panier (placer tous ses espoirs, tous ses fonds dans une même affaire)

Marcher sur des oeufs (parler, agir, avec la plus grande prudence)

Va te faire cuire un oeuf (va-t'en et débrouille-toi!, va au diable!)

Quel oeuf! (quel idiot!)

Avoir un oeuf à peler avec quelqu'un (avoir un compte à régler avec lui)

étouffer une révolte dans l'oeuf (dans l'oeuf : dès le commencement, à l'origine)

Sports (ski) - Position en oeuf : position aérodynamique de recherche de vitesse, skis parallèles, écartés, genoux

fléchis et buste incliné en avant

Donner un oeuf pour avoir un boeuf (faire un petit présent dans l'espoir d'en recevoir un plus considérable)

Qui vole un oeuf vole un boeuf (qui commet un vol minime se montre par là capable d'en commettre un plus considérable)

Tomber gros comme un oeuf (se dit de la pluie ou de la neige qui tombe abondamment)

192_006.jpg

C'est pour toutes ces raisons que l'¿uf n'a pas fini de vous étonner :

Salade santé :

On peut alléger la salade aux ¿ufs en remplaçant la mayonnaise par du yogourt nature à faible teneur en matières grasses. Si désiré, on peut relever la saveur avec une cuillerée de moutarde de Dijon, du poivre noir fraîchement moulu et des fines herbes fraîches hachées. On utilisera juste ce qu'il faut de vinaigrette pour lier les ¿ufs hachés.

Pour préparer facilement un brunch, un dîner ou un souper printanier haut en couleur, servir une salade comprenant deux ¿ufs par portion, déposés dans une grosse tomate bien mûre évidée sur un lit de laitue. Garnir de quelques pointes d'asperge cuites et accompagner de pain de blé entier croustillant.

Des oeufs comme garniture :

Si vous avez des ¿ufs cuits dur au frigo, utilisez-les pour faire une saine garniture. Il suffit de les hacher fin et d'en parsemer les soupes, les salades, les pâtes comme les nouilles ou le macaroni au fromage, ou les légumes cuits. Ils sont particulièrement bons avec les asperges, le brocoli et le chou-fleur.

Incorporez l'un ou l'autre des ingrédients suivants dans votre salade aux ¿ufs préférée et garnissez-en des sandwichs, des craquelins ou des bouts de céleri : bacon cuit émietté et ciboulette, ananas broyé bien égoutté; carottes râpées et noix hachées, crevettes à salade et piment vert haché ou ciboulette, poudre de cari et céleri en dés.

Des sandwichs rigolos pour les enfants:

Utilisez la salade aux ¿ufs pour faire des sandwichs à visages amusants pour les enfants. étendre la salade sur une tranche de pain ou un muffin anglais grillé. Disposer des germes de luzerne ou des carottes râpées pour faire les cheveux. Pour les yeux, utiliser une tomate cerise coupée en deux ou des tranches de radis. Un morceau de concombre ou une petite carotte fera un nez. Pour la bouche, prendre un quartier de tomate, un morceau de carotte ou de céleri.

Conservation :

Au frigo, laissez vos ¿ufs dans leur emballage d'origine : ils y sont mieux protégés des odeurs et sont ainsi convenablement placés. Le gros bout des ¿ufs étant tourné vers le haut, les jaunes demeurent ainsi bien centrés et la conservation des ¿ufs en est améliorée.

Vous apportez une salade ou un sandwich aux ¿ufs, ou encore des ¿ufs cuits dur pour dîner à l'école ou au bureau? Les ¿ufs sont périssables et devraient être préservés avec soin. Préparer la salade, les sandwichs ou les ¿ufs cuits dur dans de bonnes conditions de propreté. Envelopper les aliments soigneusement dans une pellicule ou un sac plastique, ou les mettre dans un contenant étanche recyclable et placer au réfrigérateur. Au moment de quitter la maison, placer une boîte de jus congelé ou un flacon réfrigérant (ice pack) dans la boîte à lunch pour conserver les ¿ufs au frais jusqu'au repas.

Les mets à base d'¿ufs (quiches, soufflés, omelettes, etc.) et les ¿ufs cuits dur doivent être réfrigérés le plus tôt possible et utilisés dans les 3 ou 4 jours après cuisson.

Les garnitures aux ¿ufs/mayonnaise peuvent être préparées la veille. Gardez au frigo jusqu'à utilisation.

Frais ou pas frais ?

Deux moyens tout simples permettent de vérifier la fraîcheur des ¿ufs. Si un ¿uf ne fait aucun bruit lorsque vous le secouez près de votre oreille, il est frais. L'autre moyen est de placer l'¿uf dans l'eau. S'il reste au fond, il est frais, s'il flotte, il a perdu de sa fraîcheur. Dans ce dernier cas, vérifiez la date de péremption sur l'emballage. Saviez-vous qu'à la température de la pièce un ¿uf perd autant de fraîcheur en une seule journée qu'en une semaine au réfrigérateur?

Des oeufs à toutes les saveurs!

On peut transformer le goût des ¿ufs pour faire changement et s'offrir un régal fort différent. C'est facile : envelopper simplement les ¿ufs en coquille dans l'aluminium avec de l'estragon, du thym ou du laurier. Laissez-les au réfrigérateur de 24 à 48 heures. Enfin, faites-les cuire dans leur coquille, selon la méthode habituelle.

Oeufs cuits dur :

La cuisson dans l'eau salée rend les ¿ufs cuits dur encore plus savoureux. Et le sel aide à prévenir le fendillement de la coquille.

Utilisez les ¿ufs moins frais pour vos ¿ufs cuits dur. La coquille sera plus facile à enlever.

Oeuf pochés :

Pour faire pocher des ¿ufs, remplir une casserole d'eau aux deux tiers et ajouter 15 ml (1c. à table) de vinaigre par litre d'eau. Amener à ébullition. La fraîcheur des ¿ufs est importante : le blanc d'un ¿uf peu frais s'étale et n'enrobe pas le jaune. Cuire à douce ébullition 4 ou 5 ¿ufs à la fois, de 3 ſ à 4 minutes, puis les égoutter.

Oeufs brouillés :

Pour préparer des ¿ufs brouillés légers et mousseux, séparer les jaunes des blancs. Monter les blancs en neige. Dans un autre bol, battre les jaunes à la fourchette, incorporer les jaunes aux blancs et cuire selon la méthode habituelle.

Omelette :

Une omelette bien réussie est irrésistible. On recommande de battre les ¿ufs seulement au dernier moment avant la cuisson. L'attente, même courte, empêche l'omelette de devenir spongieuse.

Bain moussant :

Au fouet, mélangez 2 jaunes d'¿ufs avec 6 cuillères à soupe de shampooing pour bébé. Versez cette préparation sous le jet du robinet en faisant couleur le bain.

Pour conclure, nous n'avons pas fini de tomber de haut et d'en découvrir encore de plus belle, mais il est une chose qui restera un mystère bien gardé dans sa coquille¿

2005-Picoti_OeufPoule.jpg

L'¿uf... Ou la poule ? :smile2:

Modifié par Blablateur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Topic super intéressant et instructif !! :smile2: j'adore !

Qui mange un oeuf mange donc le monde....ne nous les cassez pas !! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

:smile2: ;):mur: Très bon!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CmoiC Membre+ 26 317 messages
Pitbull le matin, ourse le soir‚ 40ans
Posté(e)

Ma petite recette à moi ? des oeufs qui regardent le soleil (traduction littérale de eggs sunny side up) :

Un lit de salade deux toasts une tranche de jambon blanc un peu de fromage rapé et deux oeufs sur le plat.

Complet rapide et délicieux :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nathaniel
Invité Nathaniel Invités 0 message
Posté(e)

une de mes recettes préferée .

Quelques morceaux de blancs de poulet en fine lamelles, des rondelles de vert de poireau qu l'on fait poeller avec une demi cuillere à café de nuoc mam avec une petite pincée de sucre, et à coloration, on ajoute des oeufs battu grossiérement .

Modifié par Nathaniel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

super topic! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

Merci!

En fait celui-ci me servira de tremplin afin d'y inclure les liens vers mes recettes à base d'oeuf(s).

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant