L'homosexualité et l'adoption

Pour ou contre autoriser l'adoption pour les homosexuels ?   139 membres ont voté

  1. 1. Pour ou contre autoriser l'adoption pour les homosexuels ?

    • Pour
      74
    • Contre
      54
    • Sans avis
      11

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)
Le système est hypocrite, mais dans les faits, les agréments ne sont pas accordés aux homosexuels, et même rarement aux célibataires.

Cela a même été condamné par la CEDH:

http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/01/...-homosexuel.php

Et bien oui, il y a vraiment des célibataires qui souhaitent être parents, à qui la PMA est refusée ou qui sont des hommes. Il y a même des couples de concubins qui souhaitent adopter et qui rament parce que pas mariés.

Certains parviennent à adopter, plutôt à l'étranger. Mais c'est plus difficile que pour les couples mariés. Au nom de l'intérêt de l'enfant, déjà évoqué.

Oui mais non. L'histoire de la femme, c'est qu'elle s'est battue pour adopter en se déclarant homosexuelle, mais ça n'empêche que l'homo qui ment adopte, en se déclarant célibataire. Je dis pas que c'est facile, mais c'est pas impossible, il y a beaucoup de cas depuis des années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
tu estimes donc que le droit des célibataires à l'adoption est une dérogation du droit commun qui exige deux parents unis par le mariage? si c'est le cas, je suis d'accord.

question corollaire, même si j'ai deviné votre réponse: êtes-vous pour le mariage homosexuel? moi oui, puisque l'addition de deux célibataires ne serait pas suffisante (dans le cas où il n'y aurait pas de dérogation) pour obtenir une dérogation au droit commun concernant l'adoption, il serait équitable que ce couple puisse s'unir juridiquement.

Si les homosexuels peuvent se marier ils pourront irrémédiablement adopter en tant que tel, car leur refuser pour le motif de leur sexualité tomberait sous le coup des lois européennes contre la discrimination. Autoriser le mariage revient à autoriser l'adoption.

Je suis évidemment pour que les homosexuels puissent vivre en concubinage comme n'importe qui, grand bien leur fasse, mais si on considère que le mariage est une alliance sociale inventée pour la bonne éducation des enfants, il est incohérent d'être contre l'adoption par les homos et pour leur mariage. Le PACS est suffisant au niveau juridique, à condition qu'on n'autorise pas les pacsés à adopter.

tous les arguments contre l'adoption ne tiennent pas la route mais le pire de tous serait que d'avoir des parents homos est source de honte pour l'enfant...c'est assez con comme argument : l'enfant peut tout à fait s'épanouir avec deux parents d'un même sexe, si il a de l'amour et tout ce qui s'en suit!

Voila qui dégouline de niaiserie, ça colle, c'est dégueulasse. L'amour, vous n'avez que ça à argumenter, bienvenu chez les Bisounours. Comme si l'éducation d'un enfant était aussi simpliste. C'est d'autant plus inquiétant de voir que le professeur que tu es soit aussi déconnecté de la réalité des élèves, si tu crois qu'avoir des parents homosexuels ne soit pas une tare pour un gamin, tu ne connais donc rien de la cruauté des enfants et des adolescents.

Il est des couples hétéros qui s'engueulent à longueur de journée, ou l'un des deux est un poivrot ou encore le mari bat sa femme...je ne suis pas persuadé que cela soit bien mieux!

Argument des plus démagogique. L'assistance publique ne confit pas les enfants aveuglement à n'importe quel couple hétéro.

Ou encore un enfant élevé par sa seule mère serait donc hyper féminisé si il est un garçon? C'est totalement con!

C'est totalement caricatural, et ça ne fait pas avancer le débat. On ne voit pas d'inconvénient à ce qu'un enfant soit élevé autrement que par ses deux parents, mais on constate chaque jour combien les enfants sont mal élevés en notre époque. Continu donc d'ignorer l'absence du père comme un problème familial et éducatif, tout va très bien madame la marquise.

je suis totalement pour tout comme le mariage des homos! Egalité des droits point final!

Les citoyens sont égaux en droits, hors j'ai démontré que l'adoption n'est pas un droit comme on l'entant. N'importe qui ne peut pas adopter, même parmi les couples hétérosexuels.

Au lieu de rabâcher con à chaque fin de phrase, il serait plus intelligent de mieux lire ce qui a été dit, afin de ne pas nous faire tout répéter inutilement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Oui mais non. L'histoire de la femme, c'est qu'elle s'est battue pour adopter en se déclarant homosexuelle, mais ça n'empêche que l'homo qui ment adopte, en se déclarant célibataire. Je dis pas que c'est facile, mais c'est pas impossible, il y a beaucoup de cas depuis des années.

Dans le cas qui a tout déclenché, le couple homosexuel n'était pas caché.

Il n'y a pas nécessairement de secret dans la mesure où c'est de toute façon galère pour un célibataire ou un couple en concubinage/pacsé d'adopter à cause de cette aberration-là:

En France, l'adoption est ouverte à toute personne âgée de plus de vingt huit ans (mariée ou non, vivant seule ou en couple) et aux époux (non séparés de corps) mariés depuis plus de deux ans ou âgés tous les deux de plus de vingt huit ans.

L'adoption est également possible pour un seul des deux époux, s'il a plus de vingt huit ans et avec l'accord de son conjoint. Toutefois si l'un des époux veut adopter l'enfant de son conjoint, il peut le faire même s'il n'a pas vingt huit ans.

Les concubins (union libre) ne peuvent pas adopter ensemble un enfant. L'enfant ne peut être adopté que par un seul des concubins (qui est juridiquement célibataire). Les partenaires d'un pacte civil de solidarité (PACS) sont dans la même situation.

Deux personnes doivent être mariées pour adopter ensemble un enfant. En principe, l'adoptant doit avoir au minimum quinze années de plus que l'enfant qu'il veut adopter, sauf s'il s'agit de l'enfant de son conjoint (la différence d'âge minimum exigée n'est alors que de dix ans). Le juge peut accorder des dérogations pour des écarts d'âge plus faibles.

Tout candidat à l'adoption (français ou étranger), résidant en France, qui souhaite accueillir en vue de son adoption un pupille de l'Etat ou un enfant étranger doit préalablement obtenir un agrément délivré par le Président du Conseil général après avis d'une commission d'agrément. L'agrément est également exigé en cas d'adoption intrafamiliale, à l'exception de l'adoption de l'enfant de son conjoint

Dans ces conditions, l'agrément ne peut être délivré qu'à des candidats mariés ou à des candidats célibataires :

  • Un candidat marié peut adopter conjointement ou seul avec l'autorisation de son conjoint.
  • Un candidat non marié vivant en couple (union libre, concubinage, PACS) est juridiquement célibataire et ne peut donc adopter que seul.

source: http://www.adoption.gouv.fr/Qui-peut-adopter.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)
Si les homosexuels peuvent se marier ils pourront irrémédiablement adopter en tant que tel, car leur refuser pour le motif de leur sexualité tomberait sous le coup des lois européennes contre la discrimination. Autoriser le mariage revient à autoriser l'adoption.

Je suis évidemment pour que les homosexuels puissent vivre en concubinage comme n'importe qui, grand bien leur fasse, mais si on considère que le mariage est une alliance sociale inventée pour la bonne éducation des enfants, il est incohérent d'être contre l'adoption par les homos et pour leur mariage. Le PACS est suffisant au niveau juridique, à condition qu'on n'autorise pas les pacsés à adopter.

Voila qui dégouline de niaiserie, ça colle, c'est dégueulasse. L'amour, vous n'avez que ça à argumenter, bienvenu chez les Bisounours. Comme si l'éducation d'un enfant était aussi simpliste. C'est d'autant plus inquiétant de voir que le professeur que tu es soit aussi déconnecté de la réalité des élèves, si tu crois qu'avoir des parents homosexuels ne soit pas une tare pour un gamin, tu ne connais donc rien de la cruauté des enfants et des adolescents.

avoir des parents homos n'est pas une tare pour des gamins de collège et je puis te le prouver chaque jour en cours! Sans souci! D'aileurs cela est d'autant plus vrai quand tu as une ULIS dans ton bahut! Et de toute façon si un gamin est assez con pour se foutre de parents homos c'est qu'à la maison il y a deux grands abrutis qui le font...tu devrais savoir qu'un enfant reproduit ce qu'il entend et voit chez lui!

Argument des plus démagogique. L'assistance publique ne confit pas les enfants aveuglement à n'importe quel couple hétéro.

que tu crois! il y a des surprises! Ensuite je ne parlais pas forcément d'adoption mais aussi d'enfant né dans ces familles, nuances mais de taille!

C'est totalement caricatural, et ça ne fait pas avancer le débat. On ne voit pas d'inconvénient à ce qu'un enfant soit élevé autrement que par ses deux parents, mais on constate chaque jour combien les enfants sont mal élevés en notre époque. Continu donc d'ignorer l'absence du père comme un problème familial et éducatif, tout va très bien madame la marquise.

mais c'est toi qui est caricatural en disant LES enfants au lieu de certains...mon pauvre Napo, ton conservatisme te rend pitoyable! Et très loin des possibilités pour une société d'évoluer!

Les citoyens sont égaux en droits, hors j'ai démontré que l'adoption n'est pas un droit comme on l'entant. N'importe qui ne peut pas adopter, même parmi les couples hétérosexuels.

Au lieu de rabâcher con à chaque fin de phrase, il serait plus intelligent de mieux lire ce qui a été dit, afin de ne pas nous faire tout répéter inutilement.

Donc si n'importe quel couple peut adopter alors laissons la liberté aux couples homos d'adopter, merci d'aller dans mon sens, enfin tu reviens à de plus sûre raisonnement et je dirai "con" quand je le souhaiterais!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité laeticiasonia
Invité laeticiasonia Invités 0 message
Posté(e)
Si les homosexuels peuvent se marier ils pourront irrémédiablement adopter en tant que tel, car leur refuser pour le motif de leur sexualité tomberait sous le coup des lois européennes contre la discrimination. Autoriser le mariage revient à autoriser l'adoption.

Je suis évidemment pour que les homosexuels puissent vivre en concubinage comme n'importe qui, grand bien leur fasse, mais si on considère que le mariage est une alliance sociale inventée pour la bonne éducation des enfants, il est incohérent d'être contre l'adoption par les homos et pour leur mariage. Le PACS est suffisant au niveau juridique, à condition qu'on n'autorise pas les pacsés à adopter.

Voila qui dégouline de niaiserie, ça colle, c'est dégueulasse. L'amour, vous n'avez que ça à argumenter, bienvenu chez les Bisounours. Comme si l'éducation d'un enfant était aussi simpliste. C'est d'autant plus inquiétant de voir que le professeur que tu es soit aussi déconnecté de la réalité des élèves, si tu crois qu'avoir des parents homosexuels ne soit pas une tare pour un gamin, tu ne connais donc rien de la cruauté des enfants et des adolescents.

Argument des plus démagogique. L'assistance publique ne confit pas les enfants aveuglement à n'importe quel couple hétéro.

C'est totalement caricatural, et ça ne fait pas avancer le débat. On ne voit pas d'inconvénient à ce qu'un enfant soit élevé autrement que par ses deux parents, mais on constate chaque jour combien les enfants sont mal élevés en notre époque. Continu donc d'ignorer l'absence du père comme un problème familial et éducatif, tout va très bien madame la marquise.

Les citoyens sont égaux en droits, hors j'ai démontré que l'adoption n'est pas un droit comme on l'entant. N'importe qui ne peut pas adopter, même parmi les couples hétérosexuels.

Au lieu de rabâcher con à chaque fin de phrase, il serait plus intelligent de mieux lire ce qui a été dit, afin de ne pas nous faire tout répéter inutilement.

:cray: :p :o:o° :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)
Dans le cas qui a tout déclenché, le couple homosexuel n'était pas caché.

Il n'y a pas nécessairement de secret dans la mesure où c'est de toute façon galère pour un célibataire ou un couple en concubinage/pacsé d'adopter à cause de cette aberration-là:

source: http://www.adoption.gouv.fr/Qui-peut-adopter.html

Je vois ça : un candidat marié peut adopter seul avec l'accord de son conjoint. J'hallucine. On dirait les contrats d'achat de maisons. C'est affreux, c'est l'enfant-marchandise. C'est pas clair tout ça, où est l'intérêt de l'enfant, je me demande.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Toto75019
Invité Toto75019 Invités 0 message
Posté(e)

oui mais l'autre fois, y en a un qui m'a pris la tête parce que le Halal et le Casher sont des dérogations du droit commun sur la protection des animaux

donc là, ça serait logique de retrouver les mêmes dire qu'il faut un droit commun concernant l'adoption

c'est-à-dire uniquement aux mariés

et vu qu'on aime que la loi soit équitable envers tous

on poursuit logiquement en se disant qu'un mariage c'est l'union entre deux adultes consentants, pas entre un pénis et un vagin :cray:

Modifié par Toto75019

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)
Si les homosexuels peuvent se marier ils pourront irrémédiablement adopter en tant que tel, car leur refuser pour le motif de leur sexualité tomberait sous le coup des lois européennes contre la discrimination. Autoriser le mariage revient à autoriser l'adoption.

Je suis évidemment pour que les homosexuels puissent vivre en concubinage comme n'importe qui, grand bien leur fasse, mais si on considère que le mariage est une alliance sociale inventée pour la bonne éducation des enfants, il est incohérent d'être contre l'adoption par les homos et pour leur mariage. Le PACS est suffisant au niveau juridique, à condition qu'on n'autorise pas les pacsés à adopter.

Voila qui dégouline de niaiserie, ça colle, c'est dégueulasse. L'amour, vous n'avez que ça à argumenter, bienvenu chez les Bisounours. Comme si l'éducation d'un enfant était aussi simpliste. C'est d'autant plus inquiétant de voir que le professeur que tu es soit aussi déconnecté de la réalité des élèves, si tu crois qu'avoir des parents homosexuels ne soit pas une tare pour un gamin, tu ne connais donc rien de la cruauté des enfants et des adolescents.

Argument des plus démagogique. L'assistance publique ne confit pas les enfants aveuglement à n'importe quel couple hétéro.

C'est totalement caricatural, et ça ne fait pas avancer le débat. On ne voit pas d'inconvénient à ce qu'un enfant soit élevé autrement que par ses deux parents, mais on constate chaque jour combien les enfants sont mal élevés en notre époque. Continu donc d'ignorer l'absence du père comme un problème familial et éducatif, tout va très bien madame la marquise.

Les citoyens sont égaux en droits, hors j'ai démontré que l'adoption n'est pas un droit comme on l'entant. N'importe qui ne peut pas adopter, même parmi les couples hétérosexuels.

Au lieu de rabâcher con à chaque fin de phrase, il serait plus intelligent de mieux lire ce qui a été dit, afin de ne pas nous faire tout répéter inutilement.

Oui d'ailleurs, l'absence du père comme problème éducatif, laisse-moi rire. Tout ceci est une question de personnes, et de personnalité. Tu as des enfants élevés par leurs 2 parents qui sont démunis de toute base et de toute valeur, et des enfants ,élevés par un seul parent ,très structurés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

je ne vois pas en quoi l'absence d'un père serait un problème!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Je vois ça : un candidat marié peut adopter seul avec l'accord de son conjoint. J'hallucine. On dirait les contrats d'achat de maisons. C'est affreux, c'est l'enfant-marchandise. C'est pas clair tout ça, où est l'intérêt de l'enfant, je me demande.

C'est vrai. De toute façon une adoption est un peu un "achat", dans la mesure où l'intérêt de l'enfant est défini subjectivement par des adultes (se basent-ils sur son vécu, ses origines, etc? j'ai des doutes) et pas par l'enfant lui-même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)
oui mais l'autre fois, y en a un qui m'a pris la tête parce que le Halal et le Casher sont des dérogations du droit commun sur la protection des animaux

donc là, ça serait logique de retrouver les mêmes dire qu'il faut un droit commun concernant l'adoption

c'est-à-dire uniquement aux mariés

et vu qu'on aime que la loi soit équitable envers tous

on poursuit logiquement en se disant qu'un mariage c'est l'union entre deux adultes consentants, pas entre un pénis et un vagin :cray:

La loi est à l"image de la société à l'instant T; donc elle évolue, par exemple sur l'avortement, le droit de vote des femmes etc. La loi n'est pas là pour être équitable, elle est là pour assurer la pérennité de la structure sociale de la société.

Le mariage sert en effet à assurer la reproduction, donc si, il faut un pénis et un vagin. Mais quand les hétéros commencent à moins se reproduire, mettant en danger la structure de la société, on envisage de permettre aux homos d'adopter. C'est à dire d'aller acheter des enfants à l'étranger, principalement. Le pays a besoin d'enfants, pas par amour, hein, pour payer les retraites. C'est pour ça aussi qu'on accepte les immigrés, ils font plus d'enfants que les français.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
Tout comme on peut considérer comme égoïste un divorce qui sépare des parents.

Absolument.

C'est pourtant parfois beaucoup plus souhaitable pour l'équilibre d'un enfant qu'un couple artificiel qui n'éprouve plus d'amour.

Je pense que l'amour que se portent des parents, homos ou hétéros, compte bien plus pour un gosse que leur sexe ou leur sexualité.

Je suis en désaccord avec ces deux affirmations ; je déplore cet argument de l'amour, cela me consterne. Je pense que l'amour n'a rien d'éternel, qu'il faut bien se le mettre dans la tête et considérer que les intérêts du mariage dépassent l'amour. Il y a une situation derrière et surtout il y a une famille. Forcement qu'au bout de quelques années la passion s'estompe, l'amour se réduit petit à petit à de l'attachement, mais ce n'est pas une raison pour se séparer bordel. Quelle est cette époque de merde où les parents pensent à leurs petits sentiments avant de penser aux enfants. Incapable de surmonter le moindre obstacle, ça se sépare sans vergogne en trimbalant ses gosses, à la recherche incessante de l'amour ! mais c'est la raison qui leur manque le plus.

Modifié par Napo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

ta vision de l'amour n'a rien d'original mais je puis te dire qu'elle n'est pas universelle! Il est des couples qui s'aiment jusqu'au bout! et d'autre pas!Apprends à relativiser et tu verras qu'un couple homo peut apporter beaucoup plus qu'un couple hétéro,...parfois!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Toto75019
Invité Toto75019 Invités 0 message
Posté(e)
et vu qu'on aime que la loi soit équitable envers tous

on poursuit logiquement en se disant qu'un mariage c'est l'union entre deux adultes consentants, pas entre un pénis et un vagin

pourquoi deux personnes du même sexe ne peuvent pas prétendre au mariage? parce qu'elles ne sont pas en mesures biologiquement de procréer? pourtant le mariage, ce n'est qu'un papier qui dit qu'on peut adopter. pour faire des enfants, les gens peuvent se passer de mariage. la société n'a pas besoin de mariages. elle a besoin qu'on puisse reconnaitre que deux adultes responsables, c'est suffisant pour éduquer un enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Absolument.

Je ne suis en désaccord avec ces deux affirmations ; je déplore cet argument de l'amour, cela me consterne. Je pense que l'amour n'a rien d'éternel, qu'il faut bien se le mettre dans la tête et considérer que les intérêts du mariage dépassent l'amour. Il y a une situation derrière et surtout il y a une famille. Forcement qu'au bout de quelques années la passion s'estompe, l'amour se réduit petit à petit à de l'attachement, mais ce n'est pas une raison pour se séparer bordel. Quelle est cette époque de merde où les parents pensent à leurs petits sentiments avant de penser aux enfants. Incapable de surmonter le moindre obstacle, ça se sépare sans vergogne en trimbalant ses gosses, à la recherche incessante de l'amour ! mais c'est la raison qui leur manque le plus.

L'amour-attachement suffit, pas besoin d'amour-passion, je suis tout à fait d'accord. Mais il y a des divorces qui se fondent sur un désaccord plus profond voire de la haine (oui, on peut en venir à déteseter celui/celle qu'on a aimé[e]). Or, un enfant est une éponge, il absorbe toutes les dissensions, il ressent toute la colère et le dégoût. Il n'est jamais dupe de ce qui peut se passer et peut souffrir bien plus des attitudes de ses parents restés ensemble pour lui que de parents séparés qui refont leur vie. Leur bonheur fait son bonheur, leur malheur le rendra malheureux. C'est un peu généralisé bien sûr, car tout dépend de l'âge de l'enfant, mais je ne pense pas que rester avec l'autre à n'importe quelle conditon pour un enfant, se sacrifier pour lui, soit vraiment sain pour cet enfant justement autant que pour les parents.

Ceci dit, nous nous éloignons du sujet.

pourquoi deux personnes du même sexe ne peuvent pas prétendre au mariage? parce qu'elles ne sont pas en mesures biologiquement de procréer? pourtant le mariage, ce n'est qu'un papier qui dit qu'on peut adopter. pour faire des enfants, les gens peuvent se passer de mariage. la société n'a pas besoin de mariages. elle a besoin qu'on puisse reconnaitre que deux adultes responsables, c'est suffisant pour éduquer un enfant.

D'autant qu'on procrée en étant en union libre. On peut même procréer avec un amant de passage.

Le mariage a été un outil pour reconnaître la paternité, c'est tout (et encore ce n'est pas toujours fiable :cray: ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)
pourquoi deux personnes du même sexe ne peuvent pas prétendre au mariage? parce qu'elles ne sont pas en mesures biologiquement de procréer? pourtant le mariage, ce n'est qu'un papier qui dit qu'on peut adopter. pour faire des enfants, les gens peuvent se passer de mariage. la société n'a pas besoin de mariages. elle a besoin qu'on puisse reconnaitre que deux adultes responsables, c'est suffisant pour éduquer un enfant.

Le mariage c'est un cadre légal qui permet d'envisager une union de longue durée et donc l'élevage des enfants.

La société n'est pas trop intéressée par la procréation " sauvage " qui pose des problèmes divers pour l'élevage des gosses.

Le mariage est une institution en perdition, l'état cherche des solutions alternatives pour garantir la période d'élevage des enfants.

Soit il accorde le droit d'élevage par adoption à des populations auparavant exclues, les célibataires, les homos, soit il prend en compte le statut de célibataire des mères, de plus en plus répandu, et il les aide financièrement. Ou bien, il se contente de compter sur le dévouement des femmes à leurs enfants, c'est ce qui se passe, et c'est monstrueux. Simultanément l'état autorise plus ou moins officiellement l'entrée dans le pays d'étrangers qui font beaucoup d'enfants.

Comme dit Napo, il n'est pas question d'amour dans tout ça, et j'ajoute, ni d'équité, il est question de solutions techniques pour assurer le renouvellement des générations.

L'adoption par les homos est une de ces solutions, elle est déjà appliquée, mais très officieusement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
je ne vois pas en quoi l'absence d'un père serait un problème!

Je rêve, il est beau le progressisme...

Donc si n'importe quel couple peut adopter alors laissons la liberté aux couples homos d'adopter, merci d'aller dans mon sens, enfin tu reviens à de plus sûre raisonnement

Sauf que j'ai dit exactement l'inverse mon cher Danaos, vas-y mollo avec le Chinon tu ne vois plus clair. :cray:

L'amour-attachement suffit, pas besoin d'amour-passion, je suis tout à fait d'accord. Mais il y a des divorces qui se fondent sur un désaccord plus profond voire de la haine (oui, on peut en venir à déteseter celui/celle qu'on a aimé[e]). Or, un enfant est une éponge, il absorbe toutes les dissensions, il ressent toute la colère et le dégoût. Il n'est jamais dupe de ce qui peut se passer et peut souffrir bien plus des attitudes de ses parents restés ensemble pour lui que de parents séparés qui refont leur vie. Leur bonheur fait son bonheur, leur malheur le rendra malheureux. C'est un peu généralisé bien sûr, car tout dépend de l'âge de l'enfant, mais je ne pense pas que rester avec l'autre à n'importe quelle conditon pour un enfant, se sacrifier pour lui, soit vraiment sain pour cet enfant justement autant que pour les parents.

Autrefois très peu de gens divorçaient et les enfants étaient autrement mieux élevés...

Modifié par Napo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité laeticiasonia
Invité laeticiasonia Invités 0 message
Posté(e)
De la même manière je "sais" qu'un enfant préfère rentrer le soir chez ses parents homos que dans un centre d'accueil...

Et non, pas pour tout le monde, ancienne pupille de l'état, je préfère avoir été élevée par des familles d'accueil que par des homosexuels, et si j'avais eu le choix, j'aurais préférée être dans un couple homme et femme que n'être entourée que de femmes, et j'en connais beaucoup pour avoir été dans ce milieu qui sont de mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Autrefois très peu de gens divorçaient et les enfants étaient autrement mieux élevés...

Ah, la nostalgie du passé... Il n'y avait pas d'enfants battus ou abandonnés, pas d'incestes ? La délinquance juvénile n'existait pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
La délinquance juvénile n'existait pas ?

Beaucoup moins, c'est un fait.

J'ajouterai que le point commun de la majorité des délinquants mineurs est qu'ils vivent dans une famille monoparentale.

Modifié par Napo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant