que pensez vous de la drogue?

Invité Mada66
Invité Mada66 Invités 0 message
Posté(e)
Ta vie n'a pas de sens !

la tienne non plus d'ailleurs !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Raison de plus pour se faire péter le foie et s'en foutre plein le pif !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mada66
Invité Mada66 Invités 0 message
Posté(e)
Raison de plus pour se faire péter le foie et s'en foutre plein le pif !

Existence misérable !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

L'abstinence est une attitude de frustrés ! Je revendique mon rapport ambigü à l'alcool.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mada66
Invité Mada66 Invités 0 message
Posté(e)
L'abstinence est une attitude de frustrés ! Je revendique mon rapport ambigü à l'alcool.

Revendique le ! personne ne t'entend !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Je m'en branle, tant qu'on me pique pas ma bière.

Quand je serai mort je pourrai plus rien boire alors je fais des réserves.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Galen
Invité Galen Invités 0 message
Posté(e)
bbmodo.jpg

personne n'entend mais moi je lis :snif: Vous n'êtes pas d'accord, c'est pas une raison pour monter le ton

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Je ne monte pas le ton.

Je me boirais bien une bonne bière tiens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mada66
Invité Mada66 Invités 0 message
Posté(e)

moi non plus Seth mais mon dernier post a tout bonnement été effacé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

La vie a un sens pour celui qui s'en donne un.

L'alcool est un plaisir comme un autre. Celui qui se tape une cirrhose coûte cher à la société ? Mais si il a cotisé, il a le droit d'en avoir pour son argent!

C'est un peu comme le principe de la ceinture de sécurité : "si vous ne la mettez pas et que vous avez un accident, vous serez un cas lourd pour la Sécurité Sociale." Ce à quoi je répondrai : si j'ai envie de m'écraser contre mon pare-brise, c'est mon droit! Et j'ai suffisamment côtisé durant des années au bénéfice des autres pour pouvoir me permettre d'obtenir une aide financière. Les français veulent du "collectif", qu'ils ne viennent pas se plaindre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Je pense pas que la légalisation coûterait si cher à l'état en soins de santé.

Déjà, malgré la prohibition, il y a tout de même des gens qui finissent par avoir des problèmes de santé à cause de la drogue, donc l'état casque d'office légalisation ou pas. En plus on n'est même pas certain qu'on aurait plus de consommateurs si c'était légal (cf les Pays-Bas), et donc peut-être pas plus de frais en soins de santé.

Et surtout ce qui coûte vraiment cher à l'état, ce ne sont pas les soins de santé, mais la lutte contre le trafic de drogues, les frais de prison et de police, etc, bref des coûts engendrés par la prohibition.

Je pense pas que la prohibition de l'alcool aux USA a permis de faire de grandes économies...

Et c'est vrai, on devrait me refuser des soins de santé sous prétexte que j'ai pris des drogues, même si je cotise comme tout le monde? (enfin pour le moment pas encore, j'ai pas fini mes études)

Et ceux qui mangent tous les jours au mac do et ont des problèmes de santé après, c'est leur faute, ils savaient très bien que c'était mauvais, ils n'ont qu'à crever?

Modifié par Tintagel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
La vie a un sens pour celui qui s'en donne un.

L'alcool est un plaisir comme un autre. Celui qui se tape une cirrhose coûte cher à la société ? Mais si il a cotisé, il a le droit d'en avoir pour son argent!

La sécu c'est du racket pur et simple.

Partant de là autant qu'elle serve au moins une fois à celui qui se fait pomper son fric pour rien pendant des années !!

Donc je suis d'accord avec toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Glorfindel Membre 493 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)
Tu peux argumenter? En quoi je suis dangereux? Je pense pas avoir fait du mal à quiconque jusqu'à présent.

Tous les gens qui boivent du vin ne sont pas de dangereuses épaves, c'est la même chose pour les autres drogues.

Tu ne pense pas? Si c'est le cas, c'est bien, mais jusqu'à quand cela durera? Tu veux que j'argumente? Bien.. Deux collègues ainsi que moi même avons éviter de justesse l'hépatite B car un héroinomane complétement défoncé avait décidé de s'en prendre à nous sans aucune raison apparente, après avoir bien dormi et retrouvé ses esprits il ne se souvenait même plus de la soirée..

Autre exemple un homme défoncé au crack m'a menacé de mort avec 3 autres collègues un coutelas (couteau de 30 cm de long) à la main, après avoir agressé 3 personnes, blessé son propre frère au bras, et menacé la femme qu'il connaissait depuis son plus jeune âge et qu'il protégeait l'esprit clair..

Mais tu as raison, je ne vois vraiment pas en quoi ils sont dangereux pour autrui...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Merci pour ta démonstration - j'en ai une autre:

Paul Erdös (considéré comme le plus grand mathématicien de la seconde moitié du XXème siècle) était accro au speed - donc en se droguant, on finit forcément mathématicien, cqfd!

Je pense pas non plus que Albert Hofmann (qui a découvert le LSD et défendu les psychédéliques) ait foutu sa vie en l'air (il est même mort passé 100 ans) ou ait agressé qui que ce soit.

Et on peut trouver d'autres exemples de gens qui n'ont jamais emmerdé personne malgré leur consommation (j'en connais moi même de nombreux), c'est ridicule de faire une généralité à partir de quelques cas rencontrés, ce n'est pas parce qu'il existe des gens drogués dangereux que moi ou d'autres le sont aussi...

Il m'est aussi déjà arrivé d'avoir des emmerdes avec des gens souls - une fois un type ivre m'a même poursuivi dans la rue avec un couteau! - je n'en dis pas pour autant que tous ceux qui boivent du vin vont faire pareil, c'est débile.

Modifié par Tintagel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Il me semble qu'il y a quand même une petite différence entre un consommateur lambda d'alcool et un consommateur lambda de drogue.

Quelqu'un qui boit un verre de vin (imaginons un Sauternes, un blanc d'Alsace ou un Haut Médoc) le fait parce qu'il apprécie le goût de ce breuvage. Cette consommation flatte les papilles et c'est pourquoi, la plupart du temps, elle s'effectue lors d'un repas ou du moins s'accompagne de l'absorbtion d'aliments.

Celui qui recherche dans le vin ou l'alcool en général un effet autre que le goût, c'est à dire un début de perte de contrôle de soi même, est obligé d'en faire une consommation qui commence à être excessive. Un petit début d'euphorie n'est pas bien méchant (même si beaucoup devraient se rendre compte qu'ils n'ont pas du tout le vin joyeux mais agressif ou dépressif). Néanmoins, une ivrognerie complète sera dégoutante et suscitera la répulsion.

Un drogué, quant à lui, ne cherche que la perte de contrôle de lui même. Je n'imagine pas un seul instant que s'injecter de l'héroïne ou fumer de l'opium affole agréablement les papilles ou les sinus. La recherche de "planage" étant le but unique, l'excès sera plus souvent au rendez-vous qu'avec l'alcool.

La démarche de quelqu'un qui commande une bouteille au restaurant me semble différer de la démarche de celui qui achète sa "dose" au dealer du coin.

Néanmoins, ceci dit, il n'est pas du rôle de l'Etat de veiller sur chaque aspect de la vie ou de la personnalité de quelqu'un. La législation sur l'alcool est cohérente : l'ivresse est réprimée sur la voie publique et non dans l'intimité, tout au plus est-il prise en compte en cas de violence ou d'incapacité à exercer ses devoirs (familiaux ou professionnels).

Je suis donc favorable à ce que la police n'ait plus la lourde tâche de lutter contre le trafic de drogue, celui ci se légalisant.

J'ajouterai, enfin, que pour moi un vendeur de drogue, sans être l'archétype du gentleman, ne me dérange pas particulièrement. C'est un commerçant, certes cynique mais un commerçant. Après tout, la reine Victoria aussi enrichissait la Grande Bretagne avec la drogue (cf les guerres de l'opium sous son règne menées contre la Chine). En revanche, je n'ai aucune considération pour le drogué lui même. Qu'il assume son vice sans en reporter la faute sur les autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
talou Membre 1 643 messages
Carpe Diem‚ 62ans
Posté(e)

que de "clichés" dans ce topic :snif:

-----------------------------------------chuis partie....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Ah ! Lesquels ?

Viendras-tu nous expliquer que les drogués ont une recherche beaucoup plus estimable que de tout simplement s'abrutir ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Il me semble qu'il y a quand même une petite différence entre un consommateur lambda d'alcool et un consommateur lambda de drogue.

Quelqu'un qui boit un verre de vin (imaginons un Sauternes, un blanc d'Alsace ou un Haut Médoc) le fait parce qu'il apprécie le goût de ce breuvage. Cette consommation flatte les papilles et c'est pourquoi, la plupart du temps, elle s'effectue lors d'un repas ou du moins s'accompagne de l'absorbtion d'aliments.

C'est quand même un peu hypocrite... Donc si l'alcool est partout et que l'homme en consomme depuis des milliers d'années c'est plus pour le goût que pour l'effet? En plus il n'y a pas que la bière et le vin, il y aussi les alcools forts, c'est déjà plus difficile d'affirmer "moi je bois de la vodka uniquement pour le goût!".

Je pense que pour l'alcool, on a plus "appris" à aimer le goût à force d'en boire, un peu comme un fumeur aime le goût de la cigarette.

Et personnellement j'aime assez bien le goût du cannabis, il y a des goûts différents d'une variété à l'autre, et quand on le fume sans combustion (via un vaporisateur), il n'y a même aucun goût de fumée c'est comme aspirer de l'air parfumé au cannabis. En plus le cannabis est connu pour ouvrir l'appétit.

Evidemment ce serait un mensonge de dire que je fume (ou boit) seulement pour le goût.

J'ajouterai, enfin, que pour moi un vendeur de drogue, sans être l'archétype du gentleman, ne me dérange pas particulièrement. C'est un commerçant, certes cynique mais un commerçant. Après tout, la reine Victoria aussi enrichissait la Grande Bretagne avec la drogue (cf les guerres de l'opium sous son règne menées contre la Chine). En revanche, je n'ai aucune considération pour le drogué lui même. Qu'il assume son vice sans en reporter la faute sur les autres.

Je suis d'accord aussi. De nombreux dealers sont des sales types, mais je pense que dealer est tout de même bien moins grave que frapper, violer, tuer, et je trouve donc ça excessif de demander la peine de mort pour un petit dealer (comme certains le font ici).

Il faut aussi savoir que la majorité des dealers sont des gens qui font ça pour se payer leur propre consommation et pas pour s'enrichir. Les gros dealers mafieux qui ne consomment pas ce qu'ils vendent c'est bien plus rare (et eux en effet ce sont des sales types). Le type qui roule en BMW grâce à ses trafics ils ne s'occupe pas de vendre des petites doses à des pauvres types au coin d'une rue.

Pour les guerres de l'opium, je trouve ça très ironique que le Royaume-Uni ait déclaré la guerre à la Chine car celle-ci voulait interdire l'opium... Alors qu'aujourd'hui c'est le monde anglo-saxon qui est très favorable à la prohibition!

En plus, autre anecdote étonnante, elle prenait de la coke la reine Victoria, via le vin Mariani très populaire à l'époque :snif:

Ah ! Lesquels ?

Viendras-tu nous expliquer que les drogués ont une recherche beaucoup plus estimable que de tout simplement s'abrutir ? :snif:

En effet c'est un cliché de dire qu'on prend une drogue pour s'abrutir!

Pour moi les hallucinogènes permettent de faire une sorte de travail sur soi, d'apprendre à se connaitre soi-même, ça permet une autre vision du monde et ça a un fort pouvoir d'introspection. Ce n'est pas pour rien que tant de religions ont utilisé des drogues à but spirituel et qu'à l'époque où c'était légal il y avait beaucoup de recherches sur des possibles applications des psychédéliques en psychiatrie.

Evidemment tout dépend du but qu'on recherche - pour beaucoup de gens c'est seulement récréatif.

Et ça dépend aussi de la substance en question - la coke ou l'héro je suis d'accord que ça sert pas à grand chose à part se faire plaisir facilement (je n'ai jamais touché à ces deux drogues d'ailleurs).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Tu mets le doigt dessus : les religions s'en sont toujours servies parce que justement ça anihile la raison raisonnante au profit d'hallucinations.

Je ne pense pas qu'on se connaisse mieux en se fiant à des "songes". On se contente de rêvasser.

Après, comme déjà dit, ça ne me choque pas particulièrement. Si certains veulent échapper à la réalité du monde de cette manière, pourquoi pas. Comme tu le soulignes, c'est une récréation. On pourrait peut être comparer à quelqu'un qui regarde un film en ayant réellement l'impression d'être dans le film et non simple spectateur.

Ce qui me répugne un peu plus, c'est les conséquences psychiques et physiologiques d'un usage trop prolongé ou trop intense. J'ai cru comprendre au sein de lectures éparses qu'aucune drogue n'était réellement neutre sur le cerveau. Et ça, c'est quand même un peu... regrettable.

Enfin, je ne fais pas de hiérarchie entre les dealers. Si certains sont plus riches et "respectables" (au sens de l'oppulence), tant mieux pour eux. Leur commerce est sans doute un peu moins glauque que le revendeur du coin de la rue. Mais tous ne le font que pour l'argent, pas par idéal. Ce sont donc des commerçants qui ne forcent personne à consommer. Moi, ils ne me dérangent pas.

C'est quand même un peu hypocrite... Donc si l'alcool est partout et que l'homme en consomme depuis des milliers d'années c'est plus pour le goût que pour l'effet? En plus il n'y a pas que la bière et le vin, il y aussi les alcools forts, c'est déjà plus difficile d'affirmer "moi je bois de la vodka uniquement pour le goût!".

Je pense que pour l'alcool, on a plus "appris" à aimer le goût à force d'en boire, un peu comme un fumeur aime le goût de la cigarette.

Et personnellement j'aime assez bien le goût du cannabis, il y a des goûts différents d'une variété à l'autre, et quand on le fume sans combustion (via un vaporisateur), il n'y a même aucun goût de fumée c'est comme aspirer de l'air parfumé au cannabis. En plus le cannabis est connu pour ouvrir l'appétit.

Evidemment ce serait un mensonge de dire que je fume (ou boit) seulement pour le goût.

Il est vrai qu'il faut avoir des papilles ravagées pour aimer la vodka mais bon... je ne peux entrer dans ce débat, certains m'expliqueront qu'eux aiment. En revanche, certaines liqueurs, bien qu'étant fortes, peuvent avoir de merveilleux arômes.

Pour la drogue, à la rigueur je veux bien consentir à admettre que certains apprécient réellement le goût d'herbes qu'ils fument (même si ça me dépasse). En revanche, qu'on ne vienne pas me dire qu'on savoure des cachets ou de la poudre qu'on sniffe ou les injections qu'on se fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Marx a dit : la religion est l'opium du peuple, Bob Marley aurait pu dire : La ganja c'est la muse des rasta... A méditer....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant