Où va la gauche ?

juana Membre 1 211 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
de plus, je ne pense pas qu'il fasse du pouvoir sa passion première. :snif:

Quel but viserait il en créant un nouveau parti anticapitaliste ?

un désinteressement total , j'ai du mal à y croire ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lily12 Membre 2 037 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Si la gauche ne se bouge pas (et ce n est pas avec Delanoé qu elle le fera) il y aura des votes a l extréme gauche ce qui fera de Besancenot le seul vraiement a gauche.

Son nouveau partis est là pour relever le defit il là bien comprit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
de plus, je ne pense pas qu'il fasse du pouvoir sa passion première. :snif:

Quel but viserait il en créant un nouveau parti anticapitaliste ?

un désinteressement total , j'ai du mal à y croire ...

Ce n'est pas parce qu'un homme politique n'est pas élu qu'il n'a pas d'intérêt (parfois financier) à faire de la politique.

L'exemple le plus typique est Le Pen qui n'a jamais cherché à prendre le pouvoir. Certains aiment passer leur vie à jouer au tribun lançant des imprécations.

Besancenot sait pertinemment (je l'espère pour lui) que, sauf guerre, son parti n'accédera pas au gouvernement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lily12 Membre 2 037 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Mais un parti qui récolterais méttons 15% ou acéderais au second tour je pense que le vainceur serait obligé de tenir compte de l aspiration d autant d électeur a l image de Sarkozy avec les électeurs FN.

Donc il n est pas forcement besoin d arriver au pouvoir pour pesr dans la balance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Influer sur quelques vagues idées de Société ne revient pourtant pas à exercer la réalité du pouvoir.

Tu prends l'exemple d'idées FN qui auraient été reprises par Sarkozy. Je ne vois pas trop lesquelles. L'immigration, par exemple, fait l'objet de réglementations spécifiques depuis Giscard. Ce n'est pas parce que Hortefeux a été nommé que le souci du contrôle des migrations a été révolutionné. A la rigueur, l'art de Sarkozy est peut être de faire croire qu'il fait du neuf avec du très vieux sur ce sujet. Inutile de dire que les idées FN sur l'Europe ou l'économie ont une influence proche du néant.

Que laissera Le Pen dans l'Histoire ? L'image d'un folklorique qui aura servi plus ou moins de bouffon durant la 2ème moitié du XXe siècle.

Besancenot aura sans doute une carrière à la Laguiller. C'est à dire un moulin à imprécations qu'on ressort à chaque présidentielle ou événement politique pour donner un peu de pittoresque mais dont le poids politique sur la marche des affaires de l'Etat est inexistant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lily12 Membre 2 037 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Sauf si son grand parti rafle les voix d un PS qui néglige sa gauche.

Quand a la politique de Sarko elle c est quand même inspiré des thémes du FN avec quelques une de ses mesures.

« Je mets au défi qui que ce soit de trouver une seule idée qui soit conforme à ce que pense monsieur Le Pen, y compris sur l'immigration choisie ». Il a la mémoire courte : en avril 1990, simple député, il signait une proposition de loi instaurant la « préférence nationale » dans les collectivités locales. Les « conditions d'attribution des prestations » pouvaient être conditionnées « à la durée de résidence des bénéficiaires éventuels sur le territoire de la collectivité intéressée, au montant de leurs ressources ou à leur nationalité ». Ce n'est pas un écart : en avril 2006, le président de l'UMP, devant ses nouveaux adhérents, a repris à son compte le slogan créé par le Front national de la jeunesse en 1995 « La France, tu l'aimes ou tu la quittes ». Selon le collectif RéSo (Réformistes et Solidaires), « au moins 20 propositions du Front national ont été reprises par Nicolas Sarkozy ». Certaines retiennent particulièrement l'attention.

Le Front national (2) propose de « faciliter les contrôles d'identité ». Les deux lois sur la sécurité intérieure concoctées par le premier policier de France étendent les possibilités d'intervention en matière de fouille et de contrôle d'identité. « Les campagnes de dénigrement » de la police doivent « systématiquement faire l'objet de poursuites », selon le FN. Deux cents parlementaires sarkozystes réclament la « poursuite de groupes de rap pour leurs propos anti-flic et anti-France ». Quant à « sanctionner les manifestations publiques d'incitation à la débauche et à la violence », Nicolas Sarkozy s'en charge déjà, créant le délit de racolage passif pour les prostituées et demandant le rétablissement de la loi anticasseurs qui rend responsables des violences les organisateurs des manifestations. Auteurs qui, selon le credo frontiste de « peine prompte, certaine et incompressible », sont de plus en plus soumis à comparution immédiate, renforcée par la loi Perben.

Rêvant d'un ministère unique, le ministre de l'Intérieur suit le FN lorsqu'il propose d'« organiser une coopération étroite entre la police et la justice ». Dès février 2004, ses policiers devaient « signaler systématiquement au magistrat les affaires dans lesquelles les suites judiciaires (leur) apparaissent insuffisantes ou mal appropriées ». Afin de tirer définitivement la justice française vers le bas, Nicolas Sarkozy propose l'instauration de jurys populaires dans les tribunaux correctionnels. Le Front national veut « bannir la politisation de la magistrature ». Nicolas Sarkozy multiplie les déclarations dénonçant la politisation des magistrats, sa cible préférée restant le tribunal pour enfants de Bobigny, trop « laxiste » à son goût.

C'est le ministre de l'Intérieur qui a le plus combattu à la fois l'immigration clandestine, mais aussi légale. « Procéder à l'expulsion effective des immigrés clandestins », l'extrême droite en rêve. Pour mener à bien ses visées exclusivement comptables, le ministre de l'intérieur s'est livré à la chasse aux sans-papiers, enfants scolarisés compris. Lors de la révolte des banlieues, il a demandé l'expulsion des jeunes soupçonnés d'avoir pris part aux violences. Ceux-là même pour qui le FN demande « la déchéance de nationalité », mesure pour l'instant appliquée seulement à l'encontre d'islamistes radicaux. Or, la loi contre le terrorisme a porté de dix à quinze ans le délai de demande de déchéance de nationalité après naturalisation. Un pas vers un durcissement du Code de la nationalité française. Actuellement, le code civil demande au citoyen naturalisé « de justifier de son assimilation à la communauté française, notamment par une connaissance suffisante, selon sa condition, de la langue française ». Mais la loi Sarkozy de 2003, doublée de la loi Ceseda de 2006, impose une connaissance « des droits et devoirs » et organise le contrôle de celle-ci. Une concession à la « naturalisation » fondée sur « l'assimilation » réclamée par Jean-Marie Le Pen.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)
Je suis tout a fait d accord avec coast liners, Besançenot n'a aucune idées réalistes ils promet des choses totalement irréaliste. Il n'a pas les fonds pour réalisé ce qu'il dit. "C'est facile de tout promettre quand on est sûr de ne pas passer" :snif:

aucun homme politique ne peut faire tout ce qu'il dit.

c'est seulement une question d'équilibre. :snif:

Mais au point de promettre des trucs extravagants et de ne rien faire....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

On vois bien que le"je dis ce que je fais et fais ce que je dis" est un foutage de geulle.

Les politiques perdent toute crédibilité a promettre tout et n importe quoi.

Il n empéche que ce pays a besoin de social et du vrai face a ce flot de libéralisation et quand je parle de social je parle de social fait avec intélligence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juana Membre 1 211 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
Ce n'est pas parce qu'un homme politique n'est pas élu qu'il n'a pas d'intérêt (parfois financier) à faire de la politique.

C'est sûr au vue du nombre de fauteuils disponibles...

Besancenot aura sans doute une carrière à la Laguiller. C'est à dire un moulin à imprécations qu'on ressort à chaque présidentielle ou événement politique pour donner un peu de pittoresque mais dont le poids politique sur la marche des affaires de l'Etat est inexistant.

Il y a de forte chance...

Transporteur

quand je parle de social je parle de social fait avec intélligence.

Comme ?

On résume : où en est la gauche ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Ce n'est pas parce qu'un homme politique n'est pas élu qu'il n'a pas d'intérêt (parfois financier) à faire de la politique.

C'est sûr au vue du nombre de fauteuils disponibles...

Besancenot aura sans doute une carrière à la Laguiller. C'est à dire un moulin à imprécations qu'on ressort à chaque présidentielle ou événement politique pour donner un peu de pittoresque mais dont le poids politique sur la marche des affaires de l'Etat est inexistant.

Il y a de forte chance...

Transporteur

quand je parle de social je parle de social fait avec intélligence.

Comme ?

On résume : où en est la gauche ?

Le social qui consiste a donner des aides sans conditions juste pour s achetter la paix sociale n est pas une bonne chose.

Tout comme a l inversse faire des cadeaux fiscaux sans rien demander en échange.

Quand a savoir ou en est la gauche la réponse sera dans les mois a venir une fois leur secrétaire désigné.

Si ils se loupe c est sur que Besancenot récuperera des électeurs mécontents.

La gauche doit rester a gauche c est la raison pour laquelle des gars comme Delanoé,DSK ou même la mére Royal ne feront pas le plein de voix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
de plus, je ne pense pas qu'il fasse du pouvoir sa passion première. :snif:

Quel but viserait il en créant un nouveau parti anticapitaliste ?

un désinteressement total , j'ai du mal à y croire ...

j'ai envie de dire face à un tel nihilisme....qu'il vise tout simplement le bonheur des gens. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
:snif::snif: Mais nous savons tous ce qu'il advient des bon sentiment de certains "révolutionnaires" une fois au pouvoir :snif: Le bonheur des gens est une notion abstraite et différente suivant les gens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

D un mal il faut choisir le moindre.

Pour savoir il faut éssayer les temps ont changé et les vieille idées sur le comunisme façon Staline a fait long feu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mr C Membre 602 messages
Forumeur forcené‚ 26ans
Posté(e)

le bonheur est une notion abstraite soit, mais il y a des bases qui y sont indispensables comme bien manger et avoir un toit ou dormir, pour le reste les gens sont assez libres pour pouvoir être heureux s'ils en ont les moyens (materiels).

Ou va la gauche? à droite, le PS est maintenant un parti liberal qui n'est même plus bon à critiquer un des gouvernement les plus grotesques que la France aie jamais eu. Quand à la gauche antilibérale il serait peut être effectivement bon qu'elle s'unisse un peu que les electeur socialistes osent se diriger vers elle ( le PS étant mort... ), et vu que leurs revendications ne sont pas si differentes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Faut quand même pas oublier que c est la droite qui est au pouvoir depuis 2002. crying8vr.gif

si les réformes avaien faites quand il le fallait, je pense qu'aujourd'hui la récession qui se profile aurait pu être adoucit, mais bon la frilosité de certains gouvernements et particulièrement la "Gauche" est à mettre au banc des accusés.

ok pour les réformes mais il faut dabord savoir lesquelles et comment et pour....... qui ?.

+1

Le probléme de Jospin c était lui et non pas sa politique qui était quand même courageuse.

Actuellement je suis d accord seul Besancenot se bouge.

Réduire la durée légale du travail sans baisse de salaire était courageux et juste.

Laisser les entreprises restaurer leur taux de profit sur quelques années en gelant les salaires était injuste et couard.

Sans parler de la poursuite à un rythme accéléré de la vente des entreprises publiques.

Je ne pleurerai pas Jospin.

Je suis tout a fait d accord avec coast liners, Besançenot n'a aucune idées réalistes ils promet des choses totalement irréaliste. Il n'a pas les fonds pour réalisé ce qu'il dit.

Effectivement, il n'est pas milliardaire.

Par contre, la France, elle, en compte. La politique trouve les fonds quand elle en a la volonté.

Transporteur

quand je parle de social je parle de social fait avec intélligence.

Comme ?

- Indexer l'évolution des salaires horaires nominaux en fonction des évolutions des prix et de la productivité horaire plutôt que de se lamenter sur le pouvoir d'achat ?

- Créer des emplois publics utiles plutôt que d'en supprimer et de se lamenter tout à la fois sur la médiocrité des servics publics et le nombre de rmistes ?

- Attribuer un tiers des gains de productivité au financement des conséquences du veillissement de la population sur la sécu plutôt que de se lamenter sur le déficit des comptes sociaux, et réduire à la misère ceux qui n'ont pas cotisé quarante douze ans ?

- Affecter aux recettes de l'Etat les profits des grandes entreprises en les nationalisant plutôt que de les vendre et consécutivement se lamenter tout à la fois sur l'enrichissement toujours plus grand des plus riches et le déficit de l'Etat ?

Ou va la gauche? à droite, le PS est maintenant un parti liberal qui n'est même plus bon à critiquer un des gouvernement les plus grotesques que la France aie jamais eu.

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Jospin il était davantage proche de ce que fut le premier gouvernement de la gauche en 1981-82. Il a opéré certains choix volontaires que le reste de la social-démocratie européenne refusait à cette époque

* les "35 h sans perte de salaire",

* des droits nouveaux du travail,

*le maintien des retraites,

* la CMU, l'APA,

mais aussi le PACS, la parité, l'IVG à 14 semaines, des pas vers le non-cumul des mandats...

La France était, après novembre-décembre 95, la défaite de Chirac en 97, et au terme des cinq ans de la gauche, en 2002, un des pays au monde les plus avancés socialement, Cela provenait d'un rapport de force, qui est lui-même un "résultat différé" de la grande grève générale de novembre-décembre 1995 et de la mise en place d'un gouvernement de coalition rouge rose verte.

Cela provenait aussi de ce qu'au cours des années 1997 - 2000, la combativité des salariés (nombre de jours de gréve, durée des grèves, caractère massif des grèves, priorité revenue aux revendications salariales, etc.) avait été remarquablement dynamique et croissante : pour la première fois depuis les années 70, l'activité sociale se re-développait à un rythme très fort .

En cinq ans, le salariat s'était renforcé et non pas affaibli,la masse salariale globale a ré augmenté par rapport au capital.

Il y a même eu un petit début de recul de la précarité .

Jusqu a présent on ne peu pas dire qu on ai eu mieux même si ce n était pas parfait.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juana Membre 1 211 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)

[quote name='transporteur' date='mardi 26 août 2008 à 19:31'

Le social qui consiste a donner des aides sans conditions juste pour s achetter la paix sociale n est pas une bonne chose.

La bonne vieille méthode dont chaque gouvernement a usé au moins une fois .Solution de facilité qui ne résout rien , je suis d'accord avec toi .

Quand a savoir ou en est la gauche la réponse sera dans les mois a venir une fois leur secrétaire désigné.

D'après toi , le nouveau secrétaire sera celui par lequel la nouvelle impulsion sera donnée au parti ?

Aucune ambition présidentielle alors car malheureusement c'est ce qui mine le parti .

La gauche doit rester a gauche

Tout dépend où l'on place le curseur ...

Pour savoir il faut éssayer

Essayer un " révolutionnaire " ? Hum, on voit ce que cela donne dans d'autres pays ...

Modifié par juana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kilooxer Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Quand vous dites les politiques ne font pas tout ce qu'ils disent,d accord mais ils pourraient en faire un minimum. Mais de toute façon pour Besancenot n'aura jamais l'occasion de faire ce qu'il dit et il le sait car il ne sera jamais élu. :snif: et il le sait aussi. Voter pour lui c'est ne pas voter ou voter a droite. Tout le monde peut se présenter et dire qu'il mettra le smic à 5000¿ et les transports gratuits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Tout le monde peut se présenter et dire qu'il mettra le smic à 5000¿ et les transports gratuits.

Mais ce n'est pas ce qu'il dit ...

Sinon, effectivement, voter pour Besancenot, c'est une voix de moins pour le PS ...

... mais si le PS fait n'importe quoi , n'est-ce pas tout autant idiot de lui donner sa voix en espérant .... ben rien à par être trahi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)
Mais ce n'est pas ce qu'il dit ...

Sinon, effectivement, voter pour Besancenot, c'est une voix de moins pour le PS ...

... mais si le PS fait n'importe quoi , n'est-ce pas tout autant idiot de lui donner sa voix en espérant .... ben rien à par être trahi ?

C'est déja grâce au P.S que notre vie a été améliorée dans le passé alors de quelle trahison parles tu s'il te plait?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant