Adultes surdoués

fram Membre 931 messages
Forumeur accro‚ 43ans
Posté(e)

et t'es surdoué toi :snif: ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Ptitolive77 Membre 17 messages
Forumeur balbutiant‚ 36ans
Posté(e)

C'est exactement pour ce genre de chose que j'hesitais à poster. C'est pas grave laissez tomber !!! :snif:

Oui malheuresement et je donnerai tout pour être comme tout le monde !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fram Membre 931 messages
Forumeur accro‚ 43ans
Posté(e)

allez, un peu d'humour quoi :snif:

non, sérieusement, de bons résultats au QI, des aptitudes à faire des études mais je ne crois pas être surdoué et donc pas apte à comprendre les problèmes qui se posent à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maki Membre+ 10 092 messages
Maki Sard... Tsar... euh Star ! ‚ 25ans
Posté(e)

Ptitolive, fait pas gaffe à ceux qui réagissent comme ça, ils sont grognons parce qu'ils sont jaloux... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ptitolive77 Membre 17 messages
Forumeur balbutiant‚ 36ans
Posté(e)

Le principal problème de tout ça c'est justement que la plupart des gens pense comme toi Bart. Et en ce qui concerne mes "plaintes" ou mes demandes de "pitié" je ne vois pas de quoi tu parles, je répondais simplement à une question. Je voulais simplement lancé un sujet de société dont on parle peu, si ça ne t'intéresse pas personne t'oblige à lire les posts.

Maintenant pour te répondre fram la précocité est établis au dela de 135 de Qi sachant que cette valeur n'est qu'une base de travail et ne révèle pas tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 890 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)
moiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, j'suis une surdouée :snif:

(j'sais pas pourquoi mais j'suis certaine que personne va me croire :o )

Si, si, moi je te crois :snif:

et voilà pourquoi ;)

bon ok, surdouée en conneries ;)

Prout ? :coeur:

oui oui , d'ailleurs on doit avoir a presque le même QI tout les deux :snif:

prout :o

c'est pas parce que t'es surdoué que tu prout pas, un surdoué a un cul aussi monsieur :o:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jeanzen Membre 278 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
bon ok, surdouée en conneries :snif:

J'te crois pas ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Galen
Invité Galen Invités 0 message
Posté(e)
:snif: :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité méthadone tumandone
Invité méthadone tumandone Invités 0 message
Posté(e)

J' ai quittée l' école à 14 ans parce que je m' ennuyais et refusais de parler aux autres , au collège, les adultes ont dit à ma mère que j' étais paresseuse .

Alors on m' a mise dans un hôpital psychiatrique où on m' a dit que j' étais brillante .

Aujourd' hui, j' en suis au même point alors je lis des livres et ne fait rien .

Je ne pense pas être particulièrement douée pour quoi que ce soit, j' ai juste l' impression que mes progammes sont interrompus .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g_roseline Membre 205 messages
Forumeur activiste‚ 36ans
Posté(e)

Mon frère est surdoué..et son enfance fut un vrai calvaire car à l'époque, personne ne faisait attention à ce genre de cas de figure....Du coup, c'était un vrai cancre en classe, car cela ne l'interessait pas...Pendant les cours ils apprenait tout autre chose...je me rappelle par exemple qu'il a appris a décrypter les hiéroglyphes en quelques mois...mais de manière vraiment extrêmement poussé...face à cet ennui à l'école, il a quitté les études à 16 ans...son métier (Infographiste 2D / 3D, spécialisé dans la programmation 3D temps réel), il l'a appris de manière autodidacte et c'est forgé une vraie carapace un peu bourrue...

Quand à moi...bah...j'ai dix ans de moins que lui mais je suis surdouée aussi : surdouée en joie de vivre !!! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bart_Sylvain Membre 1 622 messages
Serial profiler‚ 42ans
Posté(e)
Et en ce qui concerne mes "plaintes" ou mes demandes de "pitié" je ne vois pas de quoi tu parles

Ben quand j'te lis, je ne vois pratiquement que ça, des plaintes : "j'm'ennuie avec mes amis", "être surdoué n'est pas un don", "je suis décalé", "laissez tomber (sous-entendu : vous pouvez pas comprendre)", etc.

Et j'ai juste l'impression que ton réel problème, c'est plutôt de ne penser qu'à ton QI supérieur et de penser que toutes tes difficultés avec les autres, et en particulier tes difficultés au niveau professionnel, ne viennent que de ça.

Et ce que dit fram est pas faux : on dirait que tu manques un peu d'humour sur ce sujet :snif:

Enfin bon, je ne fais que passer un peu de temps en participant à ton sujet très intéressant :snif:

Mais j'peux aussi arrêter de donner mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aurielle Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour, je ne sais pas s'il y a encore quelqu'un sur ce post d'un an...

Je cherche aussi des contacts. Je ne suis pas surdouée (j'ai fait des tests sur Internet et je suis tout pile dans la moyenne ou même sensiblement en-dessous à certains tests) En revanche, il me semble que suis hypersensible et je partage beaucoup de caractéristiques avec les surdoués (je ne le savais pas du tout ; c'est après plusieurs tentatives de suicide et une écriture libératrice, sorte d'auto-thérapie puis discussion sur un forum que j'ai été amenée à lire sur les hypersensibles et les surdoués.)

Tout ce que je ressentais et écrivais correspondait, notamment le livre de Jeanne Siaud Facchin "trop intelligent pr être heureux" et que je ne connaissais pas du tout.

Alors, je ne sais pas exactement ce que j'ai mais malgré mon QI plutôt bas, quand même, je suis perçue comme intelligente et brillante.

J'ai également fait un test appelé le MBTI (Jung) et je suis de la personnalité INTP ; l'architecte au sens propre mais aussi l'architecte des idées, celui qui réfléchit sur tout, analyse tout.

Si quelqu'un fait ce test et arrive au même résultat et se reconnait bien, prière de me contacter.

Pour les psy, je n'ai jamais eu plus de 4 séances avec la même personne car ces gens m'insupportent. Ce qui m'a le plus aidé ce sont mes écrits, mon auto-théarpie (dans les 500p) et je pense que rencontrer des gens qui vivent la même chose m'aidera aussi plus que tout autre chose. Si tu es surdoué, tu n'as rien à perdre en me contactant ; tu verras bien si c'est une imposture, si je me prends pour ce que je ne suis pas ou si effectivement, nous arrivons à nous comprendre un minimum et que nous vivons un peu la même inadéquation sociale, et un sentiment de décalage apparenté.

Voilà, je vais poster mes caractéristiques "d'hypersensible" (rédigées par moi même ds le cadre de mon auto-analyse) et pour le MBTI, les tendances telles qu'elles sont décrites par le test.

• enfance agitée, probablement hyperactivité (besoin de faire plusieurs choses en même temps, meilleure capacité de concentration en faisant des gestes pour palper le sens et sentir avec le corps mais difficulté de concentration quand les gens parlent autour)

• insomnies, bouillonnement cérébral

• hypersensibilité, émotivité (pas dans le sens triste ou frêle, véritablement)

• Ne peut plus poursuivre une lecture lorsque des sensations intenses de l'ordre de l'orgasme intellectuel se font envahissantes

• sons perçus en termes de formes et texture

• émue jusqu'aux larmes à certains sons (parlés)

• Capable d'être très énervée, irritée (mais vraiment au sens de ça me soulève le cœur et me gratte !) par certaines voix. Ce n'est même plus la voix, ça s'étend à toute la personne : sans la connaitre, je peux le dire. Il y a de ces voix fausses, insincères, qui ne vivent pas ce qu'elles disent, qui « overdo it »…

• capacité hyper-développée à classer des intonations, des accents, des tonalités, des types de voix (axée sur la parole, pas de don particulier pour les sons chantés ou la musicalité)

• Empathie, capacité à ressentir les atmosphères, intuition exacerbée (quand j'arrive qq part, j'essaie tjs de ressentir l'atmosphère du lieu et j'étudie les gens et les classe : c'est automatique et ce n'est pas du tout dans un esprit de préjugés et d'intolérance. Je peux te dire comment une personne parle, marche etc. Tout le monde peut dire cela mais moi, la différence c'est que j'y réfléchis. Je repère automatiquement tous les tics de langage de quelqu'un, j'observe sa gestuelle et ça me permet de dire comment est cette personne. Je fais cela tout le temps et à moitié consciemment alors que les autres le font plutôt inconsciemment. Ca fait que je suis sur-stimulée en fait et parfois, c'est difficile à gérer).

• Sensibilité et sensations à fleur de peau (par exemple, c'est presque insupportable à des moments de me faire coiffer : non pas parce que ce sont les cheveux, et parce que ça fait mal mais parce que lorsque l'on est pile dans mon dos, que l'on respire, j'ai des zones de hautes perception et de résonance et ça me traverse tout le corps : c'est très sensible au point que ça en est désagréable : particulièrement quand on parle : ça me fait frissonner voire trembler. Du coup, j'ai honte de me faire coiffer par des inconnues de peur qu'elles me prennent pour une folle et de peur de les agacer au bout d'un moment puisque je serai forcée de me décaler. Difficile de dire à une coiffeuse dans un salon (svp arrêtez de parler !) Et pourtant, ce n'est pas l'envie qui m'en manque : les ondes me traversent absolument tout le corps ! Une copine, passe encore, je peux lui faire cette requête mais dire cela à une coiffeuse devant les autres clients, ça peut paraitre vraiment gonflé voire discourtois. Sinon, même dans d'autres contextes, je n'aime pas quand quelqu'un est assis très près derrière moi car ça me fait passer des vibrations.

• Intelligence logico-mathématique normale mais dyscalculie presque totale : ne comprend pas les chiffres – pas au sens de ne juste pas le mettre en pratique, je dis « ne comprend pas » : c-à-d la substance même !

• En revanche, à fond dans les langues et intérêt pour les systèmes et structures

• Perception fine des détails : voit les failles assez rapidement.(Ca dépend tout de même : il faut vraiment que ça m'intéresse à fond)

• Questions et questionnements tirés par les cheveux : pas du tout pour agacer mais parce que je le vis très mal de ne pas savoir certaines choses ou qu'on ne puisse pas répondre Ca m'irrite, me gratte !

• logorrhée + écriture interminable (aime s'écouter parler pas pour le sens ou parce que se félicite de la grande intelligence de ses propres propos mais pour les sons qui provoquent de fortes sensations –ça ça va, c'est canalisé à force de travail sur soi et d'introspection)

• Précisément, l'intérêt pour les structures fait que : possibilité de s'analyser soi-disant "objectivement" : posant sur soi un regard de psy, tout cela très au sérieux, de façon détachée et systématique (au sens de système)

• arrive à s'occuper toute seule, ne s'ennuie presque jamais, s'amuse avec soi-même, capable de se faire rire seule.

• Sens ultra-exacerbé de la justice, de l'intégrité morale, rigidité avec rech constante de la vérité

• perfectionnisme souci du détail, de la justesse, vérifie les erreurs--> lucidité par rapport à ses limites donc paralysie, échec et déprime. .

• Justesse va de paire avec justice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ced94170 Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ceci est extrêmement présomptueux mais j'aimerais faire part d'un soucis que je rencontre actuellement .

J'ai 18 ans et pour résumer la situation certains faits m'ont amené à lire des livres traitant de la surdouance, du malaise que celle ci peut susciter et il se trouve que je remplis tous les critères du "surdoué": j'en avais longtemps eu le pressentiment mais à qui se confier sans passer pour un narcissique....

Néanmoins, à première vue, tout ne semble que prétention lorsque quelqu'un expose de telles idées alors je préfèrerais détailler mon cas, disons le ainsi.

Ma question est relativement simple: dois-je consulter un psychologue?

J'attends avec impatience une réponse.

A quoi tend de posséder même hypothétiquement des capacités si l'on ne peut en faire usage car on s'est introduit dans la peau d'un personnage grâce auquel on s'est sociabilisé, grâce auquel on a cru échapper à une différence apparue tôt( bien trop tôt ) qui cependant finie par vous rattraper. Lorsqu'elle vous affecte, on comprend que le fait d'être surdoué ne peut constituer un statut enviable : ici je tente d'expliquer qu'à mes yeux être surdoué ou non, posséder ce « titre pompeux » ou non n'est pas le soucis. Il s'agit de gérer au mieux un malaise immense qui je pense n'est qu'une aporie à toute précocité intellectuelle.

Je ne demande pas une gratification mais une aide .

Merci d'avance, Cédric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
night passenger Membre 1 232 messages
Jeteuse de sortilèges !‚ 50ans
Posté(e)

Ptitolive... t'es pas un surdoué de l'orthographe ni de la conjugaison... ça c'est sûr.

Tu as le même pitoyable niveau que le commun des mortels... (ça va mieux... tu retrouves la norme... ça t'ôte une part de ton "problème" ?...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouh Membre 4 messages
Baby Forumeur‚ 42ans
Posté(e)

Cédric, je ne saurais te dire si consulter un psy est une solution en soi. Je préfère penser qu'il est préférable pour tout etre humain de trouver lui-meme les réponses à ses questions, c'est un effort qui en vaut la peine. Néanmoins, n'hésite pas à le faire si tu sens que c'est nécessaire, ne serait-ce que pour un temps.

En ce qui concerne les ouvrages traitant ce sujet, je suis certaine que chaque Homme, doué ou non (est-ce bien un terme convenable?), peut se sentir concerné, voir se reconnaitre dans les descriptions souvent généralisées. C'est un peu comparable à l'horoscope, ou encore à la signification des prénoms, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
night passenger Membre 1 232 messages
Jeteuse de sortilèges !‚ 50ans
Posté(e)

... ou encore comme le fait de lire un bouquin de médecine: rien de tel pour se trouver toutes les maladies de la création...

... euh... z'avez vu la date de création de ce topic...

Modifié par night passenger

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité filipe59
Invité filipe59 Invités 0 message
Posté(e)

Moi aussi j'ai passé le test de wais avec madame, et croyez-moi j'suis doué, j'ai répondu ouais à toutes ses questions... bon j'ai triché, j'voulais avoir la paix... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chamourine Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour Cédric,

Je te conseille de prendre contact avec l'association Mensa.

Cette association regorge de gens marginaux, décales, parfois un peu farfelus, mais qui ont tous en commun des diffultés d'adaptation et surtout ce malaise inhérent aux surdoués. Ce sont, à mon avis, les personnes les plus susceptibles de te comprendre, et tu peux te confier à elles sans jamais paraître narcissique ou présomptueux.

Et puis certains ont un sort moins enviable que le tien, ce qui est quand même rassurant :smile2: !

Bon courage,

Catherine.

A l'attention des autres lecteurs de ce message : Mensa n'est pas une secte, mais simplement une association, au même titre qu'un club de basket ou un atielier de poterie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
justela Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour.

C'est la première fois que j'écris à ce propos. J'ai toujours évité de m'étaler.

Voilà, ça fait longtemps que la façon dont sont organisées les études me dégoutte. Alors je vais voir des psys. Les psys me disent que je suis un surdoué en semi-échec scolaire (toujours en milieu-bas de classement depuis le collège, redoublement en seconde générale, mais je suis arrivé malgré tout à décrocher un bac S, un DUT technique puis une école d'ingé classée dans les écoles post-prepa, je suis actuellement en 2ème année et je galère pour ne pas redoubler). Désespéré par le manque évident d'aide, je me suis enfermé dans le monde fabuleux des jeux vidéo et suis devenu ce qu'on appelle aujourd'hui un geek au sens de passionné de nouvelles technologies, pas forcément au sens de la programmation. De très intéressé par comprendre comment marchaient les choses de A à Z, je suis devenu jem'enfoutiste, pour tout, et je sens que je n'ai plus envie de m'en sortir, même de manière autodidacte. Je rumine mon passé dans une société en totale décadence. Je sais que j'ai encore des chances de survie mais je ne peux m'empêcher de les tuer à chaque fois.

Alors oui, on se dit que le seul remède à tout ça est d'en parler, mais plus on en parle, moins on sent que les gens veulent nous aider. Alors au lieu d'avouer ma position de faiblesse, je ne dis plus rien. J'essaie de renouer avec le social mais le décallage est très dur. J'espère pouvoir y arriver un jour.

Je n'irai plus voir les psys, ils ne me sont d'aucune utilité.

Ceci n'était pas un message pour recevoir quelque pitié de qui que ce soit, simplement un message pour vider mon sac.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Reginleif Membre 2 messages
Baby Forumeur‚ 29ans
Posté(e)

Bon, je me suis toujours demandée pourquoi les surdoués se retrouvaient au sein de forums très fermés, sans accès libre. Ca m'a longtemps énervée, car je me disais que le "phénomène" de la douance était encore très mal connu du plus grand nombre et que ce n'était pas en refusant la discussion qu'on allait permettre que la rencontre se fasse. Qu'on entretenait l'idée de "ghetto", et que donc, la légende du surdoué orgeuilleux qui ne veut pas se "mêler" au reste perdurerait.

Mais quand je lis quelques attaques assez virulentes à l'encontre de la personne qui a lancé ce topic, je commence à comprendre un peu mieux à quel point discuter sereinement du sujet...dérange. Parce qu'une écrasante majorité des gens pensent encore que ce qu'on nomme à tort "intelligence" (c'est à dire capacité de raisonnement, de compréhension, d'analyse. Et quid des autres formes d'intelligence ?) est l'unique caractéristique de ceux qu'on nomme, aussi à tort, les "surdoués". Et que donc, ces personnes n'en retirent que des avantages, ce qui est une grave méconnaissance du sujet et des chiffres à ce propos.

Si les psychologues se sont intéressés au cas de ceux que je préfère nommer les "haut potentiel" (car oui, ils sont capables de beaucoup, mais ne réaliseront en réalité ce potentiel qu'à peine dans la moitié des cas), c'est car on a observé des modes de fonctionnement différents, à la fois dans le traitement des informations, mais également dans la gestion émotionnelle (hypersensibilité, inadaptation sociale, troubles psychiatriques associés, etc.). Alors, quand on observe qu'une majorité des surdoués traversent des difficultés d'intégration, des troubles dépressifs, et qu'au final 50 pour cent d'entre eux n'iront jamais au delà du bac, il est légitime de se dire qu'il y a un problème.

Mais, pour ne pas juger sans connaître, il faut s'informer. Et accepter qu'on puisse avoir des a prioris, une vision fausse. Le site "surdoués-info" compile assez bien de rensignements en la matière, et permet de briser nombre d'idées reçues.

http://surdoues-info.ifrance.com/

Alors, en ce qui me concerne, je suis ouverte à discussion, à l'humour même, mais bien entendu, pas aux attaques personnelles. Donc soyons fous ! Discutons sereinement. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement