Doit-on imposer un seuil de richesse?

transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Caniflex :snif: .

Les riches ne paie pas d'impôts ou tres peut ils ont le siège social de leur société fictives dans les pays voyou

comme le luxembourg, monaco et autres ces pays intégré dans l'europe pour permettre cette opportunité

aux classes sociales aisées.

Je serais favorables a la suppression de toutes les charges et impots existants pour les remplacer par un impot unique à taux fixe sur les salaires et patrimoines.

Il y a bien plus de pauvres que de riches il y a là déjà une grosse innégalité et quand on parle de riches je parle de tres riches.

Taxons plutôt les bénéfices faramineux des entreprises du CAC40 qui ne servent à rien à part engraisser une poignée de nantis qui n'en ont pas besoin!.

Les lois sont faites pour que les faibles les respectent et soient sévèrement punis et les autres absouts ?

Charité bien ordonnée ne commence t'elle déjà par soi même ? si vivre décemment est un droit on assiste à l'effet contraire les populations les plus faibles sont les plus taxées et les plus aisées constamment exonérées

La France commence à devenir le champione dans les inégalités sociales et fiscales celles ci profitent à ceux qui ont les finances et bénéficient des largesses de certains politiques

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
Un vrai petit fascisme de gauche.

Le fascisme est dur avec les faibles ; ma proposition en est l'exact contraire.

Oui mais toi tu proposes un système égalitariste. C'est typiquement fasciste que de loger tout le monde à la même enseigne sans tenir compte des spécificités de chacun.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Juste une petite question au passage : comment est calculée la richesse ? Un palais dans un Etat pauvre d'Inde vaudrait-il moins qu'un duplex à Manhattan ou qu'un immeuble Place des Vosges ?

La possession d'oeuvres d'art entreraient-elles dans le calcul ? Une croute achetée quelques sous à un artiste assez doué en com pour faire exploser ses prix de vente y serait-elle intégrée ?

De plus, si quelques milliardaires possèdent en effet des collections de gadget, il ne faut pas croire que leurs milliards sont représentés par des biens immobiliers et des liquidités. L'essentiel de leur fortune réside souvent en actions et en parts dans des sociétés. C'est à dire en INVESTISSEMENTS, ce grâce à quoi l'économie fonctionne un peu. Faudrait-il militer pour la nationalisation de tout investissement ?

Cette limitation par la contrainte légale déboucherait surtout sur une catastrophe économique digne des effondrements qui n'ont en effet jamais manqué de suivre l'instauration des régimes communistes (qu'on m'explique en quoi le Grand bond en avant ne procède pas de la plus pure orthodoxie communiste).

En revanche, il est plus que souhaitable que la contrainte sociale oblige à l'évergétisme, comme c'est le cas depuis l'Antiquité et comme ce le fut toujours dans le monde catholique. La richesse est donnée à ceux qui savent utiliser au mieux la Société qui les environne, il est juste qu'en retour ils contribuent à l'amélioration de cette Société. C'est pourquoi vous voyez dans de nombreuses villes de superbes monuments qui furent financés par des mécènes privés qui n'avaient à coeur que gagner du prestige en contribuant à la vie de la Cité. Je souhaite donc que cette contrainte sociale demeure et qu'au lieu de dissuader l'acquisition de richesses pour favoriser une grisaille uniforme hostile à tout art, les riches soient obligés moralement, sous peine d'être mis au ban de la Société, de financer des embellissements, de construire des bibliothèques, de soutenir des campagnes de fouilles etc...

Les "riches" ne sont pas plus bêtes que d'autres. Ils vivent dans le monde et savent pertinemment que celui ci nécessite des redistributions pour éviter que seuls des coups de poignards ne les attendent à la sortie des grilles de leur propriété. Aussi, l'incitation me paraitrait être beaucoup plus efficace que cette instauration d'une contrainte absurde qui ressemble vraiment à de la dictature et entre dans la définition des philosophes grecs d'une politeïa dégénérée qui s'est uniquement transformée en gouvernement des pauvres contre les riches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Noa_ Membre 193 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)

non je ne pense pas pourquoi empeche les gens de devenir aussi riche qu'ils le souhaitent

mais je serais pour mettre un seuil de pauvrete en place lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Juste interrogation. Et je ne te répondrais pas ironiquement "quand on veut, on peux" :snif:

Mais alors, on stagne ? On ne fait rien ?

Ok, tu peux penser que c'est irréaliste, utopiste, mais qu'est-ce que ça coûte d'essayer de faire exister ce message, cette volonté là au niveau national, puis international ?

Premier cas, tu es contre : en ce cas, pour quelles raisons fondamentales ?

Second cas, tu n'es pas contre, mais tu pense que cela est impossible : mais si ça le devenait, serais-tu pour ?

Dans tous les cas, on se retrouve dans ce pessimisme de l'humain qui ne vois que par le passé et trouve "naturel" tout ce qui l'entoure, tous ses acquis, comme allant de soit.

Il y a une certaine prise de conscience à avoir, je pense : certes, nos démocraties sont parfois illusoires. Certes, les peuples ne décident pas réellement, et ont peu de pouvoir ... mais c'était bien pire avant ! Et on a tout de même obtenu certains acquis, qui en leur temps semblaient bien plus extraordinaires.

Cela arrange certains, comme je l'ai vu dans certains topics, de nier ces acquis, de croire qu'ils étaient arrivés de nulle part, d'une évolution naturelle de l'homme et de nos sociétés. D'un facteur extérieur. C'est faux.

Ce sont d'ailleurs souvent les mêmes, ceux qui jouissent de ces acquis, qui sont les premiers à remettre en cause leur défense, qui se targuent de modernisme mais qui ne se rendent pas compte que le modernisme passait justement par ces acquis.

C'est l'homme qui fixe les règles de ses sociétés, ça l'a toujours été. C'est lui qui les fait évoluer, et personne d'autres. Et si nous allons voter, malgré ce que pensent certains de la valeur de cela, ce n'est pas arrivé par un hasard indéterminé, ni par un processus naturel inhérent à l'homme.

Notre société est le résultat de volontés ponctuelles ou permanentes d'individus, de groupes.

L'inertie n'empèchera pas l'économie de marché mondial de pourrir tout, par excès, outrance, impunité, irresponsabilité...

Reglementer le marché ? C'est très ambitieux, énorme mais en même temps tellement logique !!

On sait bien qu'une croissance ne peut pas être exponentielle et durable. Les ressources et l'exploitation d'une main d'oeuvre pas chère, plus les répercussions sur les travailleurs des pays industrialisés, vont se faire sentir de plus en plus.

Ca ne va qu'être pire sauf pour la poignée de personne pour qui 1000 000 d'euros est un jeu, l'économie une branlette virtuelle, ces gens pour qui le salarié moyen n'est qu'un concept de gaucho...

Ces spéculateurs qui agissent et détruisent des vies par défi de rentabilité, plaisir de réussir une carrière, volonté d'avoir toujours plus.

Pourquoi une entreprise rentable devrait être encore plus rentable au détriment de toute valeur humaine ?

Dévirtualiser tout ça passe par un encedrement concret. Une responsabilisation des grands joueurs de l'économie mondiale. Ou alors un garde-fou qui empêcherait de tesl abus.

Sincèrement, tout ce qui se passe est une vraie guerre mondiale.

Mouais. Je doute fort que votre discourt serait identique si vous étiez riches.

Pour couper court à toute attaque à deux balles (haha), je ne vis pas dans une famille riche :snif:

Un vrai petit fascisme de gauche.

Certains grands patrons sont très conscients de leur actes. Souvent, en fin de carrière, ils remmettent en question ce qu'ils ont fait, la portée de leur décision, la mécanique horrible de ce système économique totalitariste.

Vouloir combattre le totalitarisme c'est noble, c'est humain et c'est nécessaire.

On n'a plus un bon Hitler sur qui taper. C'est un système sans visage, notre Hitler actuel. On ne peut que réagir avec force par rapport à une telle agression, un tel rouleau-compresseur. Qu'on soit de gauche ou pas. Quand on en est conscient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Oui mais je parlais pas de ça moi :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Reglementer le marché ? C'est très ambitieux, énorme mais en même temps tellement logique !!

On sait bien qu'une croissance ne peut pas être exponentielle et durable. Les ressources et l'exploitation d'une main d'oeuvre pas chère, plus les répercussions sur les travailleurs des pays industrialisés, vont se faire sentir de plus en plus.

Ca ne va qu'être pire sauf pour la poignée de personne pour qui 1000 000 d'euros est un jeu, l'économie une branlette virtuelle, ces gens pour qui le salarié moyen n'est qu'un concept de gaucho...

Ces spéculateurs qui agissent et détruisent des vies par défi de rentabilité, plaisir de réussir une carrière, volonté d'avoir toujours plus.

Pourquoi une entreprise rentable devrait être encore plus rentable au détriment de toute valeur humaine ?

Dévirtualiser tout ça passe par un encedrement concret. Une responsabilisation des grands joueurs de l'économie mondiale. Ou alors un garde-fou qui empêcherait de tesl abus.

Sincèrement, tout ce qui se passe est une vraie guerre mondiale.

Tout est dis je partage cette analyse le risque de perdurer dans cette voie nous ménera peut étre justement a un retour du communisme.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Juste interrogation. Et je ne te répondrais pas ironiquement "quand on veut, on peux" :o

Mais alors, on stagne ? On ne fait rien ?

Ok, tu peux penser que c'est irréaliste, utopiste, mais qu'est-ce que ça coûte d'essayer de faire exister ce message, cette volonté là au niveau national, puis international ?

Premier cas, tu es contre : en ce cas, pour quelles raisons fondamentales ?

Second cas, tu n'es pas contre, mais tu pense que cela est impossible : mais si ça le devenait, serais-tu pour ?

Dans tous les cas, on se retrouve dans ce pessimisme de l'humain qui ne vois que par le passé et trouve "naturel" tout ce qui l'entoure, tous ses acquis, comme allant de soit.

Il y a une certaine prise de conscience à avoir, je pense : certes, nos démocraties sont parfois illusoires. Certes, les peuples ne décident pas réellement, et ont peu de pouvoir ... mais c'était bien pire avant ! Et on a tout de même obtenu certains acquis, qui en leur temps semblaient bien plus extraordinaires.

Cela arrange certains, comme je l'ai vu dans certains topics, de nier ces acquis, de croire qu'ils étaient arrivés de nulle part, d'une évolution naturelle de l'homme et de nos sociétés. D'un facteur extérieur. C'est faux.

Ce sont d'ailleurs souvent les mêmes, ceux qui jouissent de ces acquis, qui sont les premiers à remettre en cause leur défense, qui se targuent de modernisme mais qui ne se rendent pas compte que le modernisme passait justement par ces acquis.

C'est l'homme qui fixe les règles de ses sociétés, ça l'a toujours été. C'est lui qui les fait évoluer, et personne d'autres. Et si nous allons voter, malgré ce que pensent certains de la valeur de cela, ce n'est pas arrivé par un hasard indéterminé, ni par un processus naturel inhérent à l'homme.

Notre société est le résultat de volontés ponctuelles ou permanentes d'individus, de groupes.

L'inertie n'empèchera pas l'économie de marché mondial de pourrir tout, par excès, outrance, impunité, irresponsabilité...

Reglementer le marché ? C'est très ambitieux, énorme mais en même temps tellement logique !!

On sait bien qu'une croissance ne peut pas être exponentielle et durable. Les ressources et l'exploitation d'une main d'oeuvre pas chère, plus les répercussions sur les travailleurs des pays industrialisés, vont se faire sentir de plus en plus.

Ca ne va qu'être pire sauf pour la poignée de personne pour qui 1000 000 d'euros est un jeu, l'économie une branlette virtuelle, ces gens pour qui le salarié moyen n'est qu'un concept de gaucho...

Ces spéculateurs qui agissent et détruisent des vies par défi de rentabilité, plaisir de réussir une carrière, volonté d'avoir toujours plus.

Pourquoi une entreprise rentable devrait être encore plus rentable au détriment de toute valeur humaine ?

Dévirtualiser tout ça passe par un encedrement concret. Une responsabilisation des grands joueurs de l'économie mondiale. Ou alors un garde-fou qui empêcherait de tesl abus.

Sincèrement, tout ce qui se passe est une vraie guerre mondiale.

Mouais. Je doute fort que votre discourt serait identique si vous étiez riches.

Pour couper court à toute attaque à deux balles (haha), je ne vis pas dans une famille riche :o

Un vrai petit fascisme de gauche.

Certains grands patrons sont très conscients de leur actes. Souvent, en fin de carrière, ils remmettent en question ce qu'ils ont fait, la portée de leur décision, la mécanique horrible de ce système économique totalitariste.

Vouloir combattre le totalitarisme c'est noble, c'est humain et c'est nécessaire.

On n'a plus un bon Hitler sur qui taper. C'est un système sans visage, notre Hitler actuel. On ne peut que réagir avec force par rapport à une telle agression, un tel rouleau-compresseur. Qu'on soit de gauche ou pas. Quand on en est conscient.

?

J'avoue ne pas très bien comprendre ce long prêche qui reste beaucoup dans le flou !

Tout d'abord, j'aimerais qu'on réponde à ma question : comment calcule-t-on exactement la richesse ? A partir de là et sachant que les fortunes qui se chiffrent en milliards sont essentiellement composées d'investissements, doit-on dissuader l'investissement privé au profit d'une collectivisation de tous les biens de production ? Cette dernière solution, appliquée lors du Grand Bond en avant a débouché sur une famine gigantesque et une arriération grande de la Chine. Le totalitarisme consiste plutôt à nier toute persistance du privé.

Enfin, voter des lois contre les dépenses somptuaires (car vous n'inventez rien du tout, vous réactualisez de vieilles lunes ayant démontré leur échec) provoquerait-elle une amélioration des conditions de vie de la majorité ? Les extravagances de certains soutiennent combien d'emplois ? Une grisaille uniformisée ferait vivre de quelle façon une humanité qui est déjà de toute façon en état de surpopulation ?

L'évergétisme permet le financement de grandes choses. La destruction de toute richesse, trouvant son origine dans la haine du possédant, opérerait un recul de la civilisation au profit d'un monde terne contentant une vision médiocre de l'existence.

Tout est dis je partage cette analyse le risque de perdurer dans cette voie nous ménera peut étre justement a un retour du communisme.

Heureusement, l'humanité n'est pas majoritairement constituée de bons bourgeois français qui s'offrent des frissons en votant Besancenot. Les mouvements communistes, de par le monde, sont en pleine égression. Les peuples ayant vécu sous ce régime mortifère ne souhaitent absolument pas son retour.

Question 1)

Sur quel base decide le plafond des ressources?

Si c'est sur le modele de ce que 80% de la population mondiale peut se permettre d'avoir, alors prepares-toi a vendre l'ordinateur, la voiture , ton telephone portable et au moins une de tes teles... :snif:

Mais j'imagine que c'est pas ce que tu avais en tete, n'est-ce pas? Ce serait plutot dans le registre "les autres sont plus riches que moi, je suis jaloux, donc il est naturelle qu'ils me fassent beneficier de leur ressources"... Non parce que, parmi les bobos du forum, j'ai pas encore rencontrer quiconque dire "j'ai trop de pouvoir d'achat par rapport au reste de la population mondiale et je propose de vivre avec le stric minimum et d'envoyer mon surplus en Afrique..."

:snif:;)

Tu mets le doigt dessus ! La solution consistant à dire, en somme, "salauds de riches, est riche celui qui gagne plus que moi, à l'exception de mon boucher charcutier qui est un pote", est une vieille ficelle du populisme le plus voyant et de la démagogie la plus ridicule.

On a vu le brillant résultat des idéologies appelant au nivellement.

L'évergétisme est bien plus performant. Roman Abramovitch est bien plus utile à la province russe du Tchoukotka que tous les nostalgiques français du communisme.

Le problème de l'Afrique n'est pas tant dans un manque de devises. Les achats massifs de matière première et les aides innombrables depuis les années 60 en ont apporté pas mal. Le problème est que les élites locales qui s'y enrichissent ne songent absolument pas à investir dans leur propre pays et préfèrent placer leur argent dans des banques en Europe. Pour l'Afrique, on peut clairement soutenir que la quasi totalité de la classe dirigeante et de l'élite économique ne jouent absolument pas son rôle social ou de manière très parcellaire (Mobutu favorisait ceux de son village). Le problème n'est donc pas dans l'existence de riches. Il réside plutôt dans le fait que certaines Sociétés ne parviennent pas à créer une contrainte sociale forte. Dans beaucoup de pays, les donateurs se battent pour avoir le plaisir de voir une plaque à leur nom.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Prenons l 'objectif de la CSG, impôt portant sur la totalité des revenus, quelle que soit leur nature ; il faudrait supprimer les nombreuses exemptions dont bénéficient les revenus du capital, la rendre progressive et non simplement proportionnelle, et la rendre totalement non déductible, cette déductibilité profitant davantage aux revenus élevés. Il serait préférable de taxer l'argent qui a permis d'être riche.

Le principe de l'impôt, dans sa forme moderne, est en effet lié à la citoyenneté. Il contient l'idée de contributions et dépenses communes, qui au fil du temps, vont permettre l'affirmation de l'égalité des droits d'accès et droits d'usage de biens et services fournis par la collectivité, quels que soient les revenus et sur l'ensemble du territoire.

La négation par les libéraux de l'idée de dette collective et les effets des politiques d'inspiration néo-libérale ruinent en effet les valeurs de justice, de solidarité et d'égalité. Par ailleurs, l'explosion des inégalités est telle qu'elle repousse l'espoir qu'une redistribution des richesses puisse combler un fossé qui s'élargit sans cesse, et conduit au fatalisme voire a une éventuelle révolution.

L'impôt sur le revenu doit être le pilier du système fiscal avec un barème progressif pour tous les revenus, y compris les revenus financiers. Actuellement, 12% des revenus financiers sont imposés au barème progressif, une partie est imposable au taux proportionnel et la majorité n'est pas imposée. L'exigence de justice passe par une forte progressivité, avec une révision des tranches et des taux, au lieu des prélèvements à taux unique qui se profilent progressivement (du type Flat Tax), de l'alourdissement indifférencié de la TVA qui aggrave les inégalités et de l'allègement des impôts sur le revenu des 10% les plus riches par la hausse de la taxe d'habitation et de la CSG pour tous les ménages.

La mise en ¿uvre d'une taxation sur les transactions financières, envisageable au niveau européen, permettrait à la fois une intervention sur les marchés financiers et une redistribution des richesses à l'échelle internationale.

Limitons donc le taux de profit des sociétés. Là, il y a une vraie manne pour financer un vrai système social. :snif:

Je suis clairement pour un IS progressif .Avec un taux ultra fort (voire dissuasif) au delà de 15% de rentabilité et un plancher de déclenchement, histoire de favoriser les PME qui créent beaucoup d'emplois.

Bien entendu il faut une politqiue internationale por ce faire ce qui n est pas gagné hélas.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Question 1)

Sur quel base decide le plafond des ressources?

Si c'est sur le modele de ce que 80% de la population mondiale peut se permettre d'avoir, alors prepares-toi a vendre l'ordinateur, la voiture , ton telephone portable et au moins une de tes teles... :snif:

Mais j'imagine que c'est pas ce que tu avais en tete, n'est-ce pas? Ce serait plutot dans le registre "les autres sont plus riches que moi, je suis jaloux, donc il est naturelle qu'ils me fassent beneficier de leur ressources"... Non parce que, parmi les bobos du forum, j'ai pas encore rencontrer quiconque dire "j'ai trop de pouvoir d'achat par rapport au reste de la population mondiale et je propose de vivre avec le stric minimum et d'envoyer mon surplus en Afrique..."

Kyrilluk, n'oublie pas que la moyenne de nos grands patrons touche 300 smic. Que pour certains c'est beaucoup plus.

C'est a dire que l'on retombe dans le "j'veux qu'il y ai une repartition des richesses...c'est a dire que les riches me donne a MOI.." Dans la mesure ou c'est une autre manifestation d'egoisme, de ce meme egoisme qui fait que l'on a un desequilibre entre les riches et les pauvres, on ne va pas arriver bien loin. Le systeme communiste consitait precisement a redistribuer la richesse des "riches vers les pauvres". Comme les personnes senser organiser cette repartition des richesses manifestaient l'etat d'esprit dont tu te fais l'avocat, au lieu d'avoir un fosse entre les chefs d'entreprises riches et "les autres" pauvres, cela a creer un fosse entre les bureaucrates cadres du parti communistes tres riches et "les autres" tres pauvres... Je vois pas ou est le progres.. :snif:

Qui serait charger de ratifier une telle mesure (faut-il s'attendre a ce que nos policitiens soient si stupides au point de se tirer une balle dans le pieds? :o )? Et qui serait charger de les faire appliquer? L'ONU, ce machin pas capable d'eviter un massacre continuel au Darfour ou de faire appliquer des sanctions contre un dictateur sanguinaire?

Mais alors, on stagne ? On ne fait rien ?

Ok, tu peux penser que c'est irréaliste, utopiste, mais qu'est-ce que ça coûte d'essayer de faire exister ce message, cette volonté là au niveau national, puis international ?

Je ne sais pas... va donc demander a ceux qui vivent en Roumanie par exemple.. :coeur: C'est quoi le prix qu'ils ont du payer pour cette experience sociale qui s'appelle "le communisme". Quelques centaines de milliers de morts? La pauvrete endemique? La perte de la liberte?

Des bagatelles, quoi... ;)

Premier cas, tu es contre : en ce cas, pour quelles raisons fondamentales ?

Non je ne suis pas contre. Je trouve meme que ton programme manque d'ambition. Moi j'aimerais que l'on est un gouvernement mondiale qui empeche toutes les guerres, qui resoud le probleme du rechauffement planetaire, qui fasse en sorte que personne ne meurt de maladie, detruits tous les gangs criminels, fasse en sorte que l'on vive tous tres longtemps, en paix, en excellente sante et que chaques enfants est droit a avoir des parents qui s'aiment... :o:o;)

Et j'allais oublier: j'aimerais aussi que chaques etre humain sur la terre aime son prochain et que la terre soit un paradis.

Amen.

Maintenant Pheldwyn, soyons serieux 30 secondes: tu y crois toi, a l'homme capable de s'affranchir de son egoisme au point de renier ses propres interets afin de favoriser ceux d'autrui? :snif:

Second cas, tu n'es pas contre, mais tu pense que cela est impossible : mais si ça le devenait, serais-tu pour ?

Dans tous les cas, on se retrouve dans ce pessimisme de l'humain qui ne vois que par le passé et trouve "naturel" tout ce qui l'entoure, tous ses acquis, comme allant de soit.

C'est en comtemplant le passe que l'on peut comprendre le present et envisager le futur.

Il y a une certaine prise de conscience à avoir, je pense : certes, nos démocraties sont parfois illusoires. Certes, les peuples ne décident pas réellement, et ont peu de pouvoir ... mais c'était bien pire avant ! Et on a tout de même obtenu certains acquis, qui en leur temps semblaient bien plus extraordinaires.

Cela arrange certains, comme je l'ai vu dans certains topics, de nier ces acquis, de croire qu'ils étaient arrivés de nulle part, d'une évolution naturelle de l'homme et de nos sociétés. D'un facteur extérieur. C'est faux.

Ce sont d'ailleurs souvent les mêmes, ceux qui jouissent de ces acquis, qui sont les premiers à remettre en cause leur défense, qui se targuent de modernisme mais qui ne se rendent pas compte que le modernisme passait justement par ces acquis.

Tu vis dans l'illusion que l'homme a progresser. Avec le temps, je n'ai aucun doute que cela va te passer. Ce que les hommes politiques presentent comme des "avancees" ont bien souvent amener plus de problemes qu'ils n'en ont resolus. D'autre part, on ne peut comparer des avancees d'ordre techniques, sponsorise notament par la speculation boursiere, et des avancees politiques.

C'est l'homme qui fixe les règles de ses sociétés, ça l'a toujours été. C'est lui qui les fait évoluer, et personne d'autres. Et si nous allons voter, malgré ce que pensent certains de la valeur de cela, ce n'est pas arrivé par un hasard indéterminé, ni par un processus naturel inhérent à l'homme.

Notre société est le résultat de volontés ponctuelles ou permanentes d'individus, de groupes.

Churchill disait que la democratie est le moins pire des systemes politiques inventee par l'homme. Le seul interet du systeme democratique, c'est qu'il donne l'impression a l'homme de la rue qu'il a le pouvoir de changer la destine de son pays. Mais bon, on s'eloigne un peu du debat.

A la fin du compte, quoi que tu n'en dises, pour qu'une mesure de reduction de salaire ne fonctionne, il faut qu'elle soit appliquer en meme temps dans tous les pays du monde. Et ca, c'est pas pret d'arriver.

@kyrilluk

Le plafond des ressources peut être fixé en fonction d'un indice lié au coût de la vie et à l'inflation. Cela se fait pour le smic.

Il me semble que les riches payent deja plus en pourcentage que le reste de la population. Ce que tu desires faire c'est les faire payer encore plus. Tu crois vraiment qu'ils vont se laisser faire sans reagir et plier bagages?
Chacun très riche particulier se verrait limiter à un niveau de revenus élevé mais correspondant à celui de sa résidence habituelle. Dans ce domaine des conventions entre pays ne sont pas impossibles.

Je comprend, mais la encore, si quelqu'un desire etre plus riche, il n'a qu'a plier bagage et delocaliser son entreprise, ce qui aurait comme effet de rendre plus pauvre ceux qui reste et inciter les autres riches a faire de meme.

Ainsi les très riches particuliers d'un pays riche n'aurait aucun intérêt à partir dans un pays où la vie est moins chère parce que le plafond serait d'autant plus bas.

Et partir dans un pays qui n'a pas de plafond??

Tu remarqueras que L'ONU fédère de nombreux pays. Pourquoi autant à ton avis? Tous les Etats ont besoin d'une reconnaissance internationale.

...

L'exemple de la question environnementale est typique. Les accords se multiplient. Un marché des émissions de gaz à effet de serre a été créé. Même la Russie y participe. Le principe du pollueur payeur est de plus en plus intégré dans les textes internationaux, européens et internes.

Et tu as sans doute remarque que l'ONU brille par son incompetence, mais dans des domaines qui sont sa mission premiere (empecher des conflits).

Quand au sujet de l'environement, c'est le sujet par excellence qui montre que les etats ne sont pas capable d'accorder leur violons lorsqu'il s'agit de problemes planetaires important. Les principaux etats polueurs se foutent pas mal du protocol de Kyoto, qui soit dit en passant, n'est pas si contraignant que cela.

Encore une fois, si le monde n'arrive meme pas a s'entendre sur des problemes d'une gravite evidente, tel que le nucleaire, l'environement, la fin dans le monde, etc.. alors ne crois-tu pas qu'il faille avoir une foi aveugle en l'etre humain (politicien de surcrois) pour croire qu'il est capable de s'empecher d'etre riche?

De plus, si quelques milliardaires possèdent en effet des collections de gadget, il ne faut pas croire que leurs milliards sont représentés par des biens immobiliers et des liquidités. L'essentiel de leur fortune réside souvent en actions et en parts dans des sociétés. C'est à dire en INVESTISSEMENTS, ce grâce à quoi l'économie fonctionne un peu. Faudrait-il militer pour la nationalisation de tout investissement ?

Cette limitation par la contrainte légale déboucherait surtout sur une catastrophe économique digne des effondrements qui n'ont en effet jamais manqué de suivre l'instauration des régimes communistes (qu'on m'explique en quoi le Grand bond en avant ne procède pas de la plus pure orthodoxie communiste).

riches.

Tout a fait. Il existe un probleme de repartition des richesses. Mais on ne faut pas le regler au detriment de la creation de la richesse. Et puis meme si c'est vrai que les riches deviennent de plus en plus riche, il n'empeche que les pauvres sont moins pauvres qu'avant en terme absolue. Ceux qui geinent qu'ils sont pauvres aujourdhui ont tous une tele, une voiture et une bedaine bien remplie. Ca n'a pas toujours ete le cas, meme en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

N'exagérons rien non plus, j'ai connu personnellement des vrais pauvres qui n'avaient ni télé ni bagnole.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 220 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
C'est a dire que l'on retombe dans le "j'veux qu'il y ai une repartition des richesses...c'est a dire que les riches me donne a MOI.." Dans la mesure ou c'est une autre manifestation d'egoisme, de ce meme egoisme qui fait que l'on a un desequilibre entre les riches et les pauvres, on ne va pas arriver bien loin. Le systeme communiste consitait precisement a redistribuer la richesse des "riches vers les pauvres". Comme les personnes senser organiser cette repartition des richesses manifestaient l'etat d'esprit dont tu te fais l'avocat, au lieu d'avoir un fosse entre les chefs d'entreprises riches et "les autres" pauvres, cela a creer un fosse entre les bureaucrates cadres du parti communistes tres riches et "les autres" tres pauvres... Je vois pas ou est le progres.. :snif:

A la répartition des richesses :o ça j'aime ;) les impôts sur le revenu et le revenu du chef de l'état ,ça c'est de la répartitions des richesses ,à n'en pas douter ! et après on parle de communisme et de fachisme alors que l'on en ai pas loin et oui le chef de l'état a beaucoup plus que le peuple c'est une inspiration communiste et fachiste et non une condition républicaine et démocratique ;après la taxation des entreprises devraient être au pro rata des bénéfices via les investissements en France ;on est plus dans la redistribution de la "richesse" :snif: des pauvres ,un comble :o , vers la "pauvreté" (intellectuelle et humaine) des riches, qu'autre chose ,n'inversons pas les rôles encore une fois :coeur:

Non sans dec.. :snif: Le seuil de richesse doit être par tête de pipe de 2000 euros par moi et par personne :o;) et le reste pour ma pomme ça vous va ,c'est ça les magouilles de riches non ;) on profite des gens pour s'enrichir et après c'est le gros doigt d'honneur :snif:

D'un point de vue (bio-)logique :o l'argent ,la richesse matérielle est une abérration de l'espèce humaine ;ceux qui s'y adonnent sont étonnement abérrants ,c'est une goinfrerie inutile et maladive et plutôt suicidaire vu l'état de la planète

Modifié par pascalin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Bon puisque les pauvres on une voiture et un TV tout va bien a un instant j ai eu peur. :snif:

Il serait domage de priver les grosses fortunes de leur masque au caviard et autres exantricité.

Mais personne ici na dit qu il fallait que les riches deviennent pauvres juste qu ils participent un peu plus a la solidarité du fait que leurs revenus augmente le tout proportionnellement.

Je n ai pas l impréssion d assassiner quiconque en disant celà. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 220 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Bon puisque les pauvres on une voiture et un TV tout va bien a un instant j ai eu peur. :o

Il serait domage de priver les grosses fortunes de leur masque au caviard et autres exantricité.

Mais personne ici na dit qu il fallait que les riches deviennent pauvres juste qu ils participent un peu plus a la solidarité du fait que leurs revenus augmente le tout proportionnellement.

Je n ai pas l impréssion d assassiner quiconque en disant celà. :snif:

Qu'ils soient solidaires du pays qui participe à l'accumulation de leurs richesses ? non là je crois pas , mise à part certains , la richesse octroyé sur le dos d'autres personnes est égoiste avant tout et non solidaire car sinon il n'y aurait pas une telle différence entre les salaires .

Juste un petit apparté sur les pays africains producteurs de diamants ,pour mettre en lumière les richesses et pauvretés...; les gonzs qui creusent et extraient les diamants ont les pieds dans l'eau et forcent toutes la journée par des chaleurs faramineuses ,les chefs ont les parasoles persos et les grands chefs ont eux les grosses bagouzes persos et autres produits de luxe pendant que les ouvriers qui eux font le plus gros et le plus dur du boulot sont exploités et touchent une misère ;) c'est cette différence ,qui se retrouve même en France qu'il faut condamner et surtout changer ;que des personnes soient riches ok ,d'accord ;) mais pas en exploitant d'autres personnes et en touchant en plus des subventions qui proviennent de l'état donc des impôts de personnes qui pour certaines d'entres elles sont et vivent dans la pauvreté et qui malgrès tout, ont un travail, qui lui enrichi les entreprises et de facto les patrons :snif:

Le comble dans tout ça , c'est que ceux qui gagnent des fortunes sont offusqués lorsque l'on parlent de répartition des richesses et pourtant ,ils en profitent à travers l'état :o

Modifié par pascalin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

De plus ici la sociétée de crédit fait que tu a une voiture ou une tv mais c est aussi pour celà que tu est super endétté par rapport a des pauvres d autres pays ici ça ce vois moins mais c est quand même une réalitée pour beaucoup.

Donc ce raisonement je le trouve d une stupidité accablante (dsl Kyri).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
De plus ici la sociétée de crédit fait que tu a une voiture ou une tv mais c est aussi pour celà que tu est super endétté par rapport a des pauvres d autres pays ici ça ce vois moins mais c est quand même une réalitée pour beaucoup.

Donc ce raisonement je le trouve d une stupidité accablante (dsl Kyri).

Ce qui est d'une stupidite accablante, c'est d'acheter une voiture ou une tv a credit quand manifestement tu n'en a pas les moyens...(dsl transporteur).

Ceci dit, des gens qui vivent en dessous du seuil de pauvrete qui est de l'ordre de 1000 euros/mois par personnes en europe occidentale et qui possedent au moins une voiture et un frigidere, sans avoir a recourir au credit son legion.

Le seuil de pauvrete est definis par la classe moyenne. Plus la classe moyenne a des revenus elevee, et plus le seuil de pauvrete est elevee. Inversement, en Roumanie, avoir 1000 euros par mois, c'est faire parti des "riches", meme si la nouriture la-bas est plus cher qu'en France.

Comme dirait l'autre, tout est relatif.. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Bien entendu il n y a qua ce comparer aux Chinois et nos pauvres paraissent millionnaires. :snif:

Celà n enléve rien au faits les riches s enrichissent et ne paye pas proportionnellement a leur augmentation de revenus.

Les classes moyennes elles sont bien plus imposés.

D ou innégalitées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)
Ce qui est d'une stupidite accablante, c'est d'acheter une voiture ou une tv a credit quand manifestement tu n'en a pas les moyens...(dsl transporteur).

:snif:

Je trouve cette phrase assez paradoxale.

C'est justement quand on n'a pas les moyens (suffisant) qu'on se (te) propose de faire un financement, non ?

Enfin moi je dis ça comme ça, ou alors j'ai loupé un épisode.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheval_noir Membre 141 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

moi je suis riche

je n'ai pas peur de le dire et je ne m'ont cache pas

j'ai du travailler trés jeune

j'ai commancé a l'age de 16 ans le travail

j'ai souffert du froid , de la faim , de la soif

et pesonne ne m'a aider

bref j'ai du suremonter beaucoup de chose , travailler dure

sacrifier ,et a force de travail et de persévérance j'ai réussi a ^me construire et a être l'un des hommes les plus puissant du monde a l'age de 27 ans.

et j'ont suis fiere

quoi qu'il en soit tout le monde peut avoire ce que j'ai eu car moi je suis partie de rien

et le fait de dire enlever au riche pour donner au pauvre me fait 1peu mal

moi même je donne au pauvre , mais il faut être lucide , lorsque je passe dans la rue et que je voit des jeune faire la manche ça me tue

car au lieu de travailler dur , il ce soumete a cette vie et ne font rien pour la changer

moi au contraire je pense qu'il ne faut pas donner au pauvres pour l'ai obliger a aller travailler au lieu qu'il ce laisse aller

PS: JE SUIS DESOLE POUR LES FAUTES D'HORTHOGRAPHE MAIS JE SUIS RUSSE ET JE ME SUIS MIS A VOTRE LANGUE Y'A QUELQUE MOIS DE CELA SEULEMEENT :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)
PS: JE SUIS DESOLE POUR LES FAUTES D'HORTHOGRAPHE MAIS JE SUIS RUSSE ET JE ME SUIS MIS A VOTRE LANGUE Y'A QUELQUE MOIS DE CELA SEULEMEENT :snif:
pour mon orthographe j'écrie en lnguage sms car ça me prend moin de temps

:snif:

лжец

Souvent mytho russe varie...

;)

Modifié par Chapacha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant