L'horreur des tue-l'amour

lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

L'HORREUR DES TUE-L'AMOUR

15598_33835.jpg

Le couple est une équation perpétuellement bousculée par des principes actifs qui pourraient le dissoudre à chaque instant. Ceux qui menacent le plus l’harmonie, loin devant les Bimbo's et les belles-mères, sont la vie à deux et le quotidien. La tâche dans l’amour, c’est les tâches (ménagères), et parfois, le désir n'y résiste pas. Tentative de listing des tue l'amour…

La chaussette qui traîne

15598_33817.jpg

Le problème :

Son signe chinois serait-il la loutre ? Votre ani(mâle) domestique a pris la fâcheuse habitude d'amonceler ses habits sales sur le lit, ou mieux, par terre ? Comme le castor qui accumule rondins de bois et feuilles pour que sa famille soit fier de lui... Pas de panique, il essaie tout simplement de construire une cabane. Ou bien un nid. Bref, n'importe quoi pourvu que ce ne soit pas une maison pimpante !

A moins que… l'animal ne soit joueur ? Il veut que vous le retrouviez dans la douche après un strip-tease endiablé. Coquinou ! OK, mais alors, s'il aime tant jouer, il n'a qu'à faire le Petit Poucet en récupérant un à un les petits slips et les fameuses boules de chaussettes qu'il a semé partout comme autant de petits cailloux blancs…

La chaussette 2

En espérant que leur point de chute soit, enfin, le bac à linge : sa prochaine grande aventure !

La réplique de la chaussette

L’analyse de Jean-Claude Kaufmann :

"D'un côté, les femmes, reines de l'organisation, et des l'autre, les hommes, les rois du cool, les idéologues de la décontraction. Le couple est un choc de micro cultures et de bugs, que malgré l'amour, les logiciels internes à chaque personnalité ne peuvent gérer."

Le quiproquo est domestique : pour la femme, le foyer est l'endroit où la vie affective commence…Alors que l'homme ne veut qu'une seule chose : en profiter pour ne plus être en représentation, peinard, sans faire d'efforts…

La chaussette 3

Le conseil de Dr Love :

Mettez des flèches partout dans la maison pour indiquer l'emplacement de la machine à laver.

Surtout évitez de changer l'emplacement du bac à linge sale. Cela pourrait le perturber et vous devrez alors tout reprendre à zéro.

Vous aussi, laissez traîner vos culottes, vos bas et vos vêtements devant sa télé ou sur son bureau : un homme averti en vaut deux (parait-il…) !

La menace bactériologique

15598_33826.jpg

Le problème :

L'amour a ses limites. Exception faite pour les fleurs et les parfums : l'odeur de l'amour se doit de ne pas passer par narines. Car si un amour peut être volcanique, il risque d'exploser en cas de fuite de gaz. Monsieur, qui a pris possession des lieux et se sent fort à l'aise, lâche une petite bise sous la couette. Soit, mais ce n'est pas très glam'. Mais que réserve la prochaine étape ? La mitraillette ?

Franchement, il faut être sacrément amoureuse (vous), et sacrément inconscient (lui), pour imaginer que l'amour résiste à la menace bactériologique. Les choses du cœur et de l'esprit, OK, les corps qui exultent, oui, mais ces trucs que le corps exhalent… Non merci !

Trêve de blabla, sortons du cabinet et passons au salon !

La menace 2

On envoie la riposte !

L’analyse de Jean Claude Kaufmann :

"Les toilettes sont le siège des soucis quotidiens : alors fermer la porte ou pas ? Cultiver l'intimité ou le naturel ? Et puis, qui va s'occuper du réassort du papier ? Et la petite goutte sur la lunette, je pense que tous les hommes devraient faire pipi assis. Sinon, l'agacement devient un vrai dégoût. "

Le conseil de Dr Love :

Stage de romantisme, guide du savoir vivre et capsule de pets à la rose sont de rigueur.

Engagez une secrétaire ou installez une alarme pour gérer la réserve de PQ.

Ou alors, oubliez tout simplement de vous occuper de l'intimité de l'autre pour garder un minimum de glamour dans le couple.

La guerre psychologique du bruit de bouche

15598_33814.jpg

Le problème :

Gogogadgetauxbras : l'homme n'est pas capable de faire plusieurs choses à la fois. Pour preuve : soit il boit, soit il fume, soit il râle… Mauvais exemple : il peut faire tout ça à la fois ! :snif:

Alors, comment se fait-il qu'il est incapable de manger sans faire de bruit ? Le matin, bougon (son petit nom) se lève, se sert à boire (à la bouteille) du jus d'orange (qu'il finit en général…), puis plonge dans le frigo à la recherche d'une proie à dévorer avec force expiration et pléthore de mâchage mouillés. L'homme matutinal semble avoir besoin du bruit de sa bouche pour se réveiller. Comme un premier exercice de primates sortant de la grotte : manger, manger ! Et Jane alors ?

Pas envie de savoir ce qui se passe près de sa glotte !

La vengeance diplomatique

L’analyse de Jean Claude Kaufmann :

"La table est normalement le lieu d'un bonheur annoncé et le cœur de la fabrication familiale. Amis comme aux toilettes ou dans la salle de bains, on est dans un endroit intime, face à face, près de l'autre et le repas peut se transformer en épreuve conjugale. Des miettes, des tâches, des pshits…Pour la femme, c'est souvent le moment d'éduquer ses enfants, alors que le pfuiteur recherche un moment de plaisir, avec une tendance à se ranger du côté de sa progéniture…"

Le conseil de Dr Love :

Conservez vos boules Quiès de la nuit. Celle que vous portez pour ne pas l'entendre ronfler...

Ensuite, évitez de servir de la soupe ou tout autre met liquide. Vous savez bien qu'il lappe comme un scout et que ça vous frise le foulard !

Le conflit du tube de dentifrice

15598_33813.jpg

Le problème :

Découcher, il sait faire. Reboucher, non. Trop fatigué après l'effort : 3 minutes de crampes dans l'avant-bras droit pour le brossage des dents et Monsieur n'est plus techniquement capable de reboucher le tube de dentifrice. A moins que ce soit par pur sadisme : nous obliger à nous laver les dents avec du ciment. Pire : en général, la branche anti-rebouchage du syndicat des hommes énervants cumule les prises de positions anti femmes attentionnées. Il ne prévient personne quand il n'y a plus de papier toilette, ne rajoute pas "yaourt 0 %" sur la liste des courses, ne débarrasse… Etc. Etc !

La contre-offensive bactérienne

L’analyse de Jean Claude Kaufmann :

La brosse à dent est le symbole d'une vie de couple, c'est souvent la première chose que l'on amène chez l'autre. On remarque qu'elle est mordillée, alors que soi même, on est très soigneux. Au début c'est émouvant. Mais le tube de dentifrice entre en action et le monde se divise en deux. D'un côté ceux qui regardent la sensualité de la pâte s'écouler lentement et de l'autre les pouitcheurs qui met le conjoint en rage : "Il n'est pas responsable, il aime le gâchis…".Le conseil de Dr Love :

Il y a toujours des divergences entre la théorie de la décision établie au sein du couple et les automatismes ordinaires. Le plus énervant, c'est que celui qui reconnaît avoir enfreint les règles, qui promet de ne pas recommencer…

Et qui recommence !

L’outrage de la miette

15598_33824.jpg

Le problème :

La biscotte dans le lit est un peu le loup dans la bergerie conjugale. Il en reste toujours un peu malgré le nettoyage intensif de ce dimanche matin où, ronronnant (pour se faire pardonner de sa mauvaise humeur de la veille), votre matou-à-vous s’est approché de votre oreille susurrant dans un souffle chaud (désagréable), "Voilà le petit déjeuner mon amour".

Pourtant bien décidée à rester encastrée dans le moelleux d’un coussin pour de longues heures encore, vous émergez bonne joueuse et esquissez un sourire de Joconde enfarinée. Le cheveu collant et l’haleine suspecte, vous tentez un "merci" d’une voix rocailleuse qui termine de vous donner l’allure d’un chanteur punk après un essai nucléaire.

L'outrage 2

Mais le ventre grouillant, la biscotte-confiotte-rhubarbe qu’il croque goulûment sape en deux secondes vos efforts matinaux. "Non mais tu vois pas que t’en mets partout là" lâche votre Chubaka intérieur.

La journée commence bien. Elle finira, harassant d'explication-disputes-réconciliations-rechamaillages, en retrouvant le soir venu, les miettes dans le lit.

Autant vous dire que ce soir, c’est "ceinture" !

Action-réaction

L’analyse de Jean-Claude Kaufmann :

Ce qui était une intention charmante pour l’un, croyant de bonne foi "faire plaisir" (en se faisant d’abord plaisir à lui), est souvent perçu comme un manque d’attention aux désirs réels du conjoint. éa fait plouf, ça fait pschitt. Alors que ça se voulait Waouh ! Dans la mythologie amoureuse, les individus ont l'impression de ne faire qu'un, parce qu'ils se fabriquent en permanence une culture conjugale. Mais chacun conserve ses automatismes, ce qui provoque les meilleures engueulades !

Le conseil de Dr Love :

Non franchement, un lit est un lit et quand il se transforme en table à manger, une fois sur deux, c’est en ring qu’il achève d’opposer les amants.

Alors, du dialogue, de l'humour, du recul et une balayette !

Article femmes plus

Modifié par lore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Le laissage de chaussettes n'est pas pour moi un tue l'amour , étant donné que dans mon couple, c'est moi qui les laisse trainer (euh...pas que les chaussettes d'ailleurs, j'aime bien essaimer mes vêtements sur mon territoire) :snif:.

Par contre j'attends avec impatience la suite, en particulier "la guerre psychologique du bruit de bouche", d'avance j'en salive.... :snif:

Modifié par ManhattanStory

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fram Membre 931 messages
Forumeur accro‚ 43ans
Posté(e)
L'HORREUR DES TUE-L'AMOUR

15598_33835.jpg

Le couple est une équation perpétuellement bousculée par des principes actifs qui pourraient le dissoudre à chaque instant. Ceux qui menacent le plus l'harmonie, loin devant les Bimbo's et les belles-mères, sont la vie à deux et le quotidien. La tâche dans l'amour, c'est les tâches (ménagères), et parfois, le désir n'y résiste pas. Tentative de listing des tue l'amour¿

La chaussette qui traîne

15598_33817.jpg

Le problème :

Son signe chinois serait-il la loutre ? Votre ani(mâle) domestique a pris la fâcheuse habitude d'amonceler ses habits sales sur le lit, ou mieux, par terre ? Comme le castor qui accumule rondins de bois et feuilles pour que sa famille soit fier de lui... Pas de panique, il essaie tout simplement de construire une cabane. Ou bien un nid. Bref, n'importe quoi pourvu que ce ne soit pas une maison pimpante !

A moins que¿ l'animal ne soit joueur ? Il veut que vous le retrouviez dans la douche après un strip-tease endiablé. Coquinou ! OK, mais alors, s'il aime tant jouer, il n'a qu'à faire le Petit Poucet en récupérant un à un les petits slips et les fameuses boules de chaussettes qu'il a semé partout comme autant de petits cailloux blancs¿

La chaussette 2

En espérant que leur point de chute soit, enfin, le bac à linge : sa prochaine grande aventure !

La réplique de la chaussette

L'analyse de Jean-Claude Kaufmann :

"D'un côté, les femmes, reines de l'organisation, et des l'autre, les hommes, les rois du cool, les idéologues de la décontraction. Le couple est un choc de micro cultures et de bugs, que malgré l'amour, les logiciels internes à chaque personnalité ne peuvent gérer."

Le quiproquo est domestique : pour la femme, le foyer est l'endroit où la vie affective commence¿Alors que l'homme ne veut qu'une seule chose : en profiter pour ne plus être en représentation, peinard, sans faire d'efforts¿

La chaussette 3

Le conseil de Dr Love :

Mettez des flèches partout dans la maison pour indiquer l'emplacement de la machine à laver.

Surtout évitez de changer l'emplacement du bac à linge sale. Cela pourrait le perturber et vous devrez alors tout reprendre à zéro.

Vous aussi, laissez traîner vos culottes, vos bas et vos vêtements devant sa télé ou sur son bureau : un homme averti en vaut deux (parait-il¿) !

A suivre :

La menace bactériologique | La menace 2/2 | La guerre psychologique du bruit de bouche | La vengeance diplomatique | Le conflit du tube de dentifrice | La contre-offensive bactérienne | L'outrage de la miette | L'outrage 2/2... | Action-réaction

Vous aussi, laissez traîner vos culottes, vos bas et vos vêtements devant sa télé ou sur son bureau : un homme averti en vaut deux (parait-il¿) !

mais elle le fait éjà et plutot deux fois qu'une :snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité la panthere rose 82
Invité la panthere rose 82 Invités 0 message
Posté(e)

ben moi il le fait..le laissage de chaussettes :snif::snif:;) ..

mais je lui fais ramasser :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fram Membre 931 messages
Forumeur accro‚ 43ans
Posté(e)

moi, je jette la chaussette par terre pour qu'elle ramasse. J'aime tellement quand elle se baisse sans plier les jambes :snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nanou
Invité Nanou Invités 0 message
Posté(e)
moi, je jette la chaussette par terre pour qu'elle ramasse. J'aime tellement quand elle se baisse sans plier les jambes :snif::snif:

tu m'étonnes ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brillegea Membre 3 692 messages
Les méninges à la poële !!‚ 29ans
Posté(e)

:snif:

Bon, ça va je suis blindée avec une famille bordelique comme la mienne!! ;)

Vivement la suite!!! (Tes articles sont toujours aussi intéressants ma lore :snif: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)

Pas question qu'il laisse traîner ses chaussettes et puis quoi encore ! :snif: je suis pas sa maman ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anges38 Membre 3 942 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ben moi je suis la maman d'un laisseur-traîneur de chaussettes ;) mais.......chez lui maintenant!! :snif: Ouf, fini pour moi le ramasse-ouille-mal au dos!! :o ......je l'aime mon fils ;):o , lui, pas ses senteurs "camenbert" .... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

Ce qui me laisse perplexe avec le mien c'est qu'il est capable de lancer une boule de pétanque et de "pointer" et en même temps de rater systématiquement la corbeille de linge..... chaque fois j'en retrouve devant..... :snif:

J'ai pas trouver d'explication au phénomène encore et ça fait des années que ça dure .... le mystère reste entier.... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grelotte
Invité Grelotte Invités 0 message
Posté(e)
Ce qui me laisse perplexe avec le mien c'est qu'il est capable de lancer une boule de pétanque et de "pointer" et en même temps de rater systématiquement la corbeille de linge..... chaque fois j'en retrouve devant..... :o

J'ai pas trouver d'explication au phénomène encore et ça fait des années que ça dure .... le mystère reste entier.... :snif:

:snif: c'est bizarre !! je vis la même chose dis :o tu es sur que l'on a pas les même :o

le pire c'est les momes (garçons ) qui prennent exemble sur le père ;) et bien une fois je leur ai fait le coup j'ai tout laver sauf les chaussette :coeur:

et bien ils étaient bien embêter vu que ces messieurs portent que des baskets ;)

c'est Demerdez vous avec vos chausettes :snif:

Modifié par Grelotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nathaniel
Invité Nathaniel Invités 0 message
Posté(e)
Ce qui me laisse perplexe avec le mien c'est qu'il est capable de lancer une boule de pétanque et de "pointer" et en même temps de rater systématiquement la corbeille de linge..... chaque fois j'en retrouve devant..... :snif:

J'ai pas trouver d'explication au phénomène encore et ça fait des années que ça dure .... le mystère reste entier.... :snif:

Vois-tu le cerveau de l'homme est ainsi fait . Tout ce qui ressemble de prés ou de loin a une corvée ménagére lui semble innaccessible .

(a prendre au 2° degrés, hein ;) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Moi je connais un autre problème: la chaussette orpheline.

Je ne sais par quel mystère de temps en temps, une orpheline arrive ;) puis une autre :snif: et au bout de quelques jours les paires se reforment :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nathaniel
Invité Nathaniel Invités 0 message
Posté(e)

Achéte les chaussette a l'unité...

Ainsi tu sauras pourquoi elles sont orphelines... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

Je connais la chaussette orpheline (à croire qu'il n'en met qu'une :snif: ) j'ai une "boîte" spéciale pour elles à chaque panière que je remonte je met les "zuniques" dedans et miracle on retrouve la paire...... :snif:

Par contre pour les pièces et tout ce qui traine dans les poches au début j'avais ma cagnotte à côté de la machine, quand il a vu la somme que cela faisait en fin d'année (que je dépensais pour moi of course ) il fait plus attention maintenant. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grelotte
Invité Grelotte Invités 0 message
Posté(e)
Moi je connais un autre problème: la chaussette orpheline.

Je ne sais par quel mystère de temps en temps, une orpheline arrive ;) puis une autre :snif: et au bout de quelques jours les paires se reforment :o

:o j'ai un grand sac plein moi a la maison

avec 3 mecs ;):snif::o

moi aussi je sais pas comment ça ce fait ! :o je crois que c'est ma machine a laver qui me les avalent ;):snif::coeur::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LaK2 Membre 203 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Par contre pour les pièces et tout ce qui traine dans les poches au début j'avais ma cagnotte à côté de la machine, quand il a vu la somme que cela faisait en fin d'année (que je dépensais pour moi of course ) il fait plus attention maintenant. ;)

Pareil ! au début, je lui rendais..et il les mettait devant moi dans sa poche de jean en rigolant :o maintenant, je thésaurise et je m'fais un petit plaisir... mais j'ai toujours pas le reflexe de vider les poches avant la lessive et donc :

Chez moi le problème récurrent c'est le foutu Kleenex oublié dans une poche ! :snif:

Vous savez, celui qui se déchiquète en tout petits morceaux qui se collent sur le reste du linge pendant le lavage ! :snif:

j'ai le même problème que MissAbby ! avec une spéciale dédicace à mon chat : Dans notre première piaule, le chat avait la sale habitude de jouer avec la réserve de Pq, du coup, on les planquait dans la machine à laver.. et un jour,mon mari a lancé une lessive de pulls en oubliant le sac de rouleaux à l'intérieur. Je vous dit pas la séance d'épluchage qui a suivi :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)
Moi je connais un autre problème: la chaussette orpheline.

Je ne sais par quel mystère de temps en temps, une orpheline arrive ;) puis une autre :snif: et au bout de quelques jours les paires se reforment :o

:o j'ai un grand sac plein moi a la maison

avec 3 mecs ;):snif::o

moi aussi je sais pas comment ça ce fait ! :snif: je crois que c'est ma machine a laver qui me les avalent ;):snif::coeur::snif:

Regarde dans ton filtre grelotounette tu en retrouveras peut-être une :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Pour le probleme des chaussettes, j'ai un truc un peu plus radical que ce que propose docteur Love...glisser plusieurs tites culottes, dans ses affaires de travail et dans ses fringues de taf... :snif::snif:

S'il persite, refaire le coup mais cette fois avec ses propres dessous ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant