La dictée de Lili

Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

dictée n° 14:

Nabu sourit à la lueur tremblant des torches, ses yeux semblent couvrir l'affluence des fidèles. Il trône debout, sa barbe s'allonge jusqu'au milieu de sa poitrine qu'ensert un corset moulant, sa tunique de bois veinulée s'évase, formant socle. Six prêtres s'approchent, déplacent la statue, l'installent sur une civière de bois qu'ils hissent sur leurs épaules puis au au dessus de leurs têtes. Tandis que le cortège se forme, le Dieu s'élève à chaque pas, jusqu'à flotter dans les airs. Ces porteurs le trouvent bien léger, leurs mains tendues l'effleurent à peine, il semble voltiger au dessus de la foule qui se presse avec des cris d'extase. Les porteurs tournent sur eux même, puis dessinent un cercle plus large avant de cingler vers la sortie. Les fidèles s'écartent.

Maintenant le cortège est dehors, sur le petit parvis. Le Dieu effectue une courte danse autour du puit des eaux lusthrales et s'élance vers l'esclalier. c'est alors qu'un premier prêtre trébuche, s'evertues à retrouver l'équilibre, avant que le suivant ne tournoit à son tour et ne s'affale. Lâchée la statue semble bondir vers l'escalier monumental qu'elle dévale en sautillant, suivie des yeux par la foule pétrifiée.

Amin Malouf, Les Jardins de lumière, Le Livre de poche, 2003.

J'la sens pas celle-là. ):

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)

Nabu sourit à la lueur tremblante des torches, ses yeux semblent couvrir l'affluence des fidèles. Il trône debout, sa barbe s'allonge jusqu'au milieu de sa poitrine qu'ensèrt un corset moulant, sa tunique de bois veinulée s'évase, formant socle. Six prêtres s'approchent, déplacent la statue, l'installent sur une civière de bois qu'ils hissent sur leurs épaules puis au au dessus de leurs têtes. Tandis que le cortège se forme, le Dieu s'élève à chaque pas, jusqu'à flotter dans les airs. Ses porteurs le trouvent bien léger, leurs mains tendues l'effleurent à peine, il semble voltiger au dessus de la foule qui se presse avec des cris d'extase. Les porteurs tournent sur eux même, puis dessinent un cercle plus large avant de cingler vers la sortie. Les fidèles s'écartent.

Maintenant le cortège est dehors, sur le petit parvis. Le Dieu effectue une courte danse autour du puits des eaux lusthrales et s'élance vers l'esclalier. C'est alors qu'un premier prêtre trébuche, s'évertues à retrouver l'équilibre, avant que le suivant ne tournoi à son tour et ne s'affale. Lachée, la statue semble bondir vers l'escalier monumental qu'elle dévale en sautillant, suivi des yeux par la foule pétrifiée.

Amin Malouf, Les Jardins de lumière, Le Livre de poche, 2003.

Pas facile en effet :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

D'après mes sources, tu auras la meilleure note. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hériane Membre 525 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
dictée n° 14:

Nabu sourit à la lueur tremblante des torches, ses yeux semblent couver l'affluence des fidèles. Il trône debout, sa barbe s'allonge jusqu'au milieu de sa poitrine qu'enserre un corset moulant, sa tunique de bois veinulé (ne serait-ce pas le bois qui serait veinulé ?) s'évase, formant socle. Six prêtres s'approchent (si ponctuation compte, là je mettrais une virgule) déplacent la statue (, ??) l'installent sur une civière de bois qu'ils hissent sur leurs épaules puis (au répété) au dessus de leur tête (je mettrais au singulier car s'ils ont deux épaules ils n'ont qu'une tête). Tandis que le cortège se forme, le Dieu s'élève à chaque pas, jusqu'à flotter dans les airs. Ces porteurs le trouvent bien léger, leurs mains tendues l'effleurent à peine, il semble voltiger au dessus de la foule qui se presse avec des cris d'extase. Les porteurs tournent sur eux - mêmes, puis dessinent un cercle plus large avant de cingler vers la sortie. Les fidèles s'écartent.

Maintenant le cortège est dehors, sur le petit parvis. Le dieu effectue une courte danse autour du puits (invariable non ?) des eaux lustrales (sans "h" ou je ne connais pas) et s'élance vers l'escalier. c'est alors qu'un premier prêtre trébuche, s'évertue (sans "s") à retrouver l'équilibre (pas de style texto ici je présume..) , avant que le suivant ne tournoie à son tour et ne s'affale. Lâchée (là, je mettrais une virgule aussi ??) la statue semble bondir vers l'escalier monumental qu'elle dévale en sautillant, suivie des yeux par la foule pétrifiée.

Amin Malouf, Les Jardins de lumière, Le Livre de poche, 2003.

super exercice Lili greycat, j'en rajoute à chaque lecture, je vais finir par en inventer, j'aime mieux en laisser. Pour les traits d'union, je suis fâchée avec il doit bien y avoir un au-dessus ??

J'ai regardé après avec la réponse de Konvicted, nous avons l'air d'accord pour la ponctuation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
D'après mes sources, tu auras la meilleure note. :smile2:

J'ai toujours eu les meilleures notes en dictée à l'école, pourquoi pas là ? ;)

Non, plus sérieusement, il me font douter avec leur histoire de tirets ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hériane Membre 525 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Non, plus sérieusement, il me font douter avec leur histoire de tirets ^^

c'est pour cela que tu n'as mis que ça ?? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)

Bah non justement, je n'en ai mis aucun :smile2: Tu ne confonds pas avec les fautes que j'ai barré par hasard ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hériane Membre 525 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

rhooo dans un tel topic, si j'ai des doutes pour les tirets, je n'en ai pas pour les accords avec "avoir" ;) enfin tu en as et pan ! sur le bec ! obligée d'éditer... tellement barré, qu'on ne voit pas celles que tu n'as pas barrées :smile2:

un exercice de plus :sleep:

Modifié par hériane

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
rhooo dans un tel topic, si j'ai des doutes pour les tirets, je n'en ai pas pour les accords avec "avoir" ;) enfin tu en as et pan ! sur le bec ! obligée d'éditer... tellement barré, qu'on ne voit pas celles que tu n'as pas barrées :smile2:

un exercice de plus ;)

Bon, je n'ai absolument rien compris à ce que tu as essayé de me dire :sleep: Si c'est pour relever des fautes que j'ai faîtes, oui c'est sûr, j'en fais pleins ^^ Des fautes d'inattention, ou quand je ne sais pas... "ensèrt" par exemple !! Je suis sûr que ça ne s'écrit pas comme ça puisque ça me fait mal aux yeux :o° Mais je ne sais pas comment ça s'écrit donc... :|

Puis je n'ai barré qu'à quatre endroits sinon...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Je vois que le suspense est trop lourd et échauffe les sens. :smile2:

Je posterai donc le corrigé ce soir.

Merci de participer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
Je posterai donc le corrigé ce soir.

Ce soir de quel jour ? :smile2:

(Je rigole ;) Prend ton temps, il y aura peut-être même d'autres participations d'ici là ^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

En effet, je n'ai pas réussi à terminer le corrigé hier soir, mais je me dépêche de rectifier pour ne pas occasionner une autre nuit blanche à Carryon. :o°

Nabu sourit à la lueur tremblante des torches, ses yeux semblent couver l'affluence des fidèles.

Bien entendu tremblante s'accorde avec lueur, car le mot donne une caractéristique de la chose et sa nature est donc bien un adjectif qualificatif. Couver n'était pas un innommable piège car c'est bien un verbe, dont je vous rappelle la définition : « 1°) abriter, tenir au chaud sous son corps des ¿ufs pour les faire éclore, en parlant d'un oiseau 2°) entourer de soins attentifs, souvent excessifs 3°) préparer en secret ; porter en soi ; nourrir » et en intransitif « se préparer, être latent » (du latin cubare « être couché »). Comme on ne le trouve plus guère en dehors des expressions couver des yeux, couver une maladie, une poule couve des ¿ufs, plusieurs d'entre vous l'ont corrigé à tort. :bad:

Il trône debout, sa barbe s'allonge jusqu'au milieu de sa poitrine qu'enserre un corset moulant, sa tunique de bois veinulé s'évase, formant socle.

Le mot trône et le verbe en découlant prennent un accent circonflexe. Le verbe enserrer se conjugue ainsi : j'enserre, tu enserres, il enserre, etc. su le modèle du verbe serrer, tout simplement. On dirait qu'il y a eu quelque mélange avec un insert de cheminée... ;) Il faut distinguer le corset, sous-vêtement ou appareil destinés à maintenir la taille et le ventre, de l'adjectif corsé, « qui a un goût relevé ». C'est le contexte qui détermine le choix du mot, mais ici on avait comme indice l'article un, qui ne pouvait qu'être suivi par un nom et pas un adjectif (sauf effet de style). La plupart d'entre vous ont bien remarqué que c'était le bois et non la tunique qui était veinulé et corrigé l'accord en conséquence, bravo ! :sleep:

Six prêtres s'approchent, déplacent la statue, l'installent sur une civière de bois qu'ils hissent sur leurs épaules puis haut au-dessus de leurs têtes.

Effectivement, il manquait des virgules dans cette énumération. La ponctuation reste importante dans notre langue, non seulement pour garder le souffle, mais aussi parce qu'elle induit le sens. :| Ce n'était pas le cas ici, mais comme j'ai remarqué que certains trouvent super intello de faire des effets de style en ôtant toute ponctuation, je prends la liberté de faire un petit aparté :

Les enfants qui avaient froid réclamèrent des couvertures.
Cette formulation sans virgules indique que seuls les enfants qui avaient froid ont demandé une couverture, pas les autres.

Les enfants, qui avaient froid, réclamèrent des couvertures.
Dans cette formulation avec virgule, on suppose que tous les enfants ont froid, mais surtout on comprend la cause de l'action : c'est parce qu'ils avaient froid, qu'ils ont réclamé. Cette cause est encore plus nette si l'on remplace les virgules par des tirets :
les enfants ¿ qui avaient froid ¿ réclamèrent des couvertures.

Les enfants (qui avaient froid) réclamèrent des couvertures.
La formule souligne que non seulement tous les enfants ont froid, mais qu'en plus réclament des couvertures et insiste sur ce dernier fait (ils sont pénibles, hein ?
:hu:
).

Il n'y avait pas de redoublement de au, en fait, mais son homonyme haut (bravo Chapacha ! :o° ). Tiens, voilà ensuite un de ces fameux tiret entre au et dessus ! :D En fait, le mot tiret est impropre : le tiret désigne le signe typographique, on devrait parler de trait d'union tout le temps. Je ferai prochainement un rappel sur ce point dans le topic « pièges et curiosités de la langue française ». Pour l'accord de tête, en fait le singulier et le pluriel sont tous les deux possibles. Car il est vrai qu'il s'agit de plusieurs têtes, mais que chaque individu n'en a qu'une et qu'on cherche surtout à situer l'action.

Tandis que le cortège se forme, le dieu s'élève à chaque pas, jusqu'à flotter dans les airs. Ses porteurs le trouvent bien léger, leurs mains tendues l'effleurent à peine, il semble voltiger au-dessus de la foule qui se presse avec des cris d'extase.

Là, j'ai connu l'une de mes déceptions les plus cruelles :D , car j'avais dans une précédente dictée abordé la règle des majuscules pour les divinités et je pensais naïvement que mes fidèles la retiendraient. Las, seul konvicted a retenu la leçon. ;)

Dieu ne prend pas de majuscule quand il est précédé d'un article. On dira « un dieu païen », mais « Dieu, prenez-moi en pitié ».

Comme il y a un article défini, il devient évident qu'il s'agit du dieu d'une religion polythéiste et donc le mot ne prend pas de majuscule, comme c'est le cas plus bas dans le texte d'ailleurs¿ Tout le monde a bien mis les accords du pluriel, du féminin ou des deux, c'est bien. Les porteurs sont précédés du possessif ; c'était la seule solution puisqu'ils n'étaient pas cités dans la phrase précédente. Voltiger est bien sûr à l'infinitif. Bien trop de gens, on le voit tous les jours sur ce forum, abusent du participe passé à tout va, alors que ce n'est pas plus compliqué de mettre un R qu'un accent. :|

Les porteurs tournent sur eux-mêmes, puis dessinent un cercle plus large avant de cingler vers la sortie. Les fidèles s'écartent.

Eux-mêmes prend un tiret et un S (le même s'accorde car il n'est plus adverbe dans cette utilisation). Attention, pas de trait d'union dans les locutions cela même, ici même, là même, par là même, plus même ou même plus, voire même (puisque il est adverbial). Cingler est à l'infinitif ; il ne peut s'accorder à rien.

Maintenant le cortège est dehors, sur le petit parvis. Le dieu effectue une courte danse autour du puits des eaux lustrales et s'élance vers l'escalier.

Parvis prend bien un S. Vous avait bien conjugué le verbe effectuer. Il faut en effet rester au présent comme dans le reste de la narration. Puits prend toujours un S, même au singulier. Lustrales n'a pas d'H (du latin lustralis « expiatoire ») ; l'adjectif a été évoqué dans une autre dictée. Tout le monde a remarqué la coquille d'escalier.

C'est alors qu'un premier prêtre trébuche, s'évertue à retrouver l'équilibre, avant que le suivant ne tournoie à son tour et ne s'affale. Lâchée la statue semble bondir vers l'escalier monumental qu'elle dévale en sautillant, suivie des yeux par la foule pétrifiée.

Il fallait une majuscule en début de phrase et un accent circonflexe sur prêtre. Le verbe se conjugue bien à la troisième personne du singulier (attention à l'accent aigu), donc sans S. C'était aussi le cas du verbe tournoyer, ici au subjonctif en raison du avant que précédent. N'oubliez pas que tout verbe suivant après que se conjugue, par contre, à l'indicatif ! Ex. : avant qu'il partît/ après qu'elle partit. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)
Ca doit être Dieu/dieu, et/ou les traits d'union, et/ou "leur(s) tête(s)" : j'ai eu un doute pour tout ça ! :D
On dirait qu'il y a eu quelque mélange avec un insert de cheminée... :smile2:

:D C'est quoi ça ???

Il n'y avait pas de redoublement de
au
, en fait, mais son homonyme
haut
(bravo Chapacha !
:|
).

Ouaaaaaaaaaaaais !!
;)
Et toc Kon :D

Tiens, voilà ensuite un de ces fameux tiret entre
au
et
dessus
! :D En fait, le mot
tiret
est impropre : le tiret désigne le signe typographique, on devrait parler de
trait d'union
tout le temps. Je ferai prochainement un rappel sur ce point dans le topic « pièges et curiosités de la langue française ».
Pour l'accord de
tête
, en fait le singulier et le pluriel sont tous les deux possibles. Car il est vrai qu'il s'agit de plusieurs têtes, mais que chaque individu n'en a qu'une et qu'on cherche surtout à situer l'action.

Voilà je le savais le coup du tiret/trait d'union ! :bad:
Là, j'ai connu l'une de mes déceptions les plus cruelles
:o°
, car j'avais dans une précédente dictée abordé la règle des majuscules pour les divinités et je pensais naïvement que mes fidèles la retiendraient. Las, seul konvicted a retenu la leçon.
:|

Fayot
:o°

Je le savais aussi
;)

Et un grand merci pour tout le boulot Lili, et à la prochaine !

( :hu: je l'aurai le sans faute, je l'aurai !! :sleep: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hériane Membre 525 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Merci Lili Greycat !! avec plein d'explications bien claires ;)

et bien j'attends le topic sur les traits d'union, j'avais raison, j'avais tord :sleep:

Carryon, "pan sur le bec" se dit quand on parle de ses propres fautes... sic le "Canard Enchaîné"

réponse à ce que j'ai écrit plus au, non plus haut :smile2:

Modifié par hériane

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)

Merci Lili ^^ Wahou, que d'erreurs, on fera mieux la prochaine fois :sleep: (mais déçu de ne pas avoir le "suivie" et les traits d'union en effet ><)

Hériane, je crois que nous ne sommes pas fait pour nous comprendre :smile2: ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

RTEmagicC_bonnet_d_ane_05.jpg.jpg

no comment......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Cette cause est encore plus nette si l'on remplace les virgules par des tirets : les enfants ¿ qui avaient faim ¿ réclamèrent des couvertures.

:smile2: Oui, on sait bien que les enfants mangent des couvertures !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

:smile2: ;):sleep:

;) pardon maîtresse

( :o° )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

flûte! :smile2:

M'en fous, Yop, j'ai un vengeur masqué. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
;) Oui, on sait bien que les enfants mangent des couvertures !

Mouais on se moque de la prof, yop?

Et si on participait aux dictées plutôt?

:sleep:, :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant