Pourquoi tant de haine envers les gens fortunés ?

Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Comme si seuls les gens du 3ème âge étaient riches...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

tout est relatifs... mes amis dise que je suis devenue un sale riche defois :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
individualiste Membre 176 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Comme si seuls les gens du 3ème âge étaient riches...
n'es ce pas ! qu'ils sont sots , heureusement il y a des exceptions :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prince80 Membre 187 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)
parce qu'en général c'est les plus riches les plus radins

eih oh je suis généreux :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité julietteair
Invité julietteair Invités 0 message
Posté(e)
tout est relatifs... mes amis dise que je suis devenue un sale riche defois :snif:

ils ont tort ou pas???? la vérité il faut savoir l'accepter pour s'améliorer......... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

<H2 class=tit>Les petites excentricités des grands riches</H2>PEUT-ETRE côtoyez-vous tous les jours un multimilliardaire sans le savoir. Parce que ces personnes, à en croire le numéro de juin de la revue "Challenges", sont d'une discrétion à toute épreuve. Vous vous attendiez à les voir dégainer leur Carte bleue à toute occasion, rouler en voiture décapotable et fréquenter les restaurants les plus huppés ? Vous avez tort. Le maître mot de ces gens-là : la discrétion. En dehors de deux ou trois exceptions notables, dépensières à tout crin. Et de toutes façons reléguées par la masse des autres dans le clan peu enviable des "nouveaux riches". Presque une caricature.

Le riche de base et de bon goût n'étale pas sa fortune. Enfin, pas chez lui, dans sa bonne ville. Ainsi, Christian Boiron, numéro un de l'homéopathie mondiale, "est toujours chaussé d'une paire de pompes qui font peine à voir". Le patron de l'armement Marfret, Raymond Vidil, sillonne les rues de Marseille sur un vieux scooter, tandis que le propriétaire du groupe Distiborg, Régis Pelen, "roulait encore il y a peu dans une vieille Peugeot brinquebalante" à Lyon.

Quelques petits.

caprices

$%Alors, à quoi bon être riche ? A pouvoir se payer ses "petits" caprices, des petites folies. Philippe Delaunay, chirurgien-dentiste à Paris, ignore par exemple le nombre des toiles entassées dans ses placards. Il prend du reste fort au sérieux son rôle de mécène vis-à-vis de son chouchou, le peintre Hermann Ammann : "Sa production m'aide à vivre. Lui a été programmé pour créer, et moi pour promouvoir son talent", explique-t-il. Autres petites excentricités : Warren Buffet, un financier, ne présente aucun signe extérieur de richesse. Mais il s'est offert une part du capital de Coca-Cola, parce qu'il raffole de cette boisson gazeuze. Surtout lorsqu'elle est parfumée à la cerise. Il a racheté aussi sa chaîne de confiserie préférée. Un autre, Jean-Claude Pajol, héritier et rentier de Toulouse collectionne encore à l'abri des regards une collection de Ferrari.

Pour le reste, le riche vit dans une maison spacieuse, très chère, et proche de ses congénères. Le riche fait son shopping dans la capitale. Le riche passe ses vacances loin de chez lui, sur la Côte ou à l'étranger. Le riche envoie ses enfants dans des écoles privées très cotées et traditionnelles. Le riche va à la chasse et à la pêche, en France ou en Pologne, participe à des safaris, joue au golf et appartient à un cercle privé, où il peut côtoyer ses semblables riches. Enfin, le riche est généreux : il donne souvent aux "bonnes éuvres catholiques".

L'étalage des

nouveaux riches

$%Quand le riche marie ses enfants, il n'hésite pas à dégainer son portefeuille. Il faut dire qu'un mariage est l'occasion de nouer des relations sociales utiles. Juste une petite idée : il faut compter à peu près 1.000 invités, à près de 5.000 francs le couvert. L'orchestre coûtera entre 150.000 et 600.000 francs. Selon "Challenges", la tente qui servira à couvrir ce joli monde revient à près de 1,5 million de francs¿ En bref, en France, un mariage de "riche" peut monter jusqu'à 5 millions de francs. On vous rassure : c'est une denrée rare. A peine quatre ou cinq par an.

Il existe quand même des riches de mauvais goût, qui étalent leur fortune au grand jour. Ils ne font pas partie de la petite famille des grands riches. Ainsi, Sylvester Stallone, dont la maison de 165 millions de francs aligne les galeries de marbre, les murs patinés à la feuille d'or et des statues antiques néoclassique. Ou encore Céline Dion, qui ne fait pas mystère de son amour des chaussures (elle en possède mille paires), des 28 chambres et des 64 téléviseurs de son petit palais. Voire Sylvio Berlusconi, qui s'est fait bâtir rien moins qu'un mausolée au milieu de sa maison. Trop d'argent, ça finit par vous monter au cerveau¿

Huma

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kdm118
Invité kdm118 Invités 0 message
Posté(e)

Dans ton sujet transporteur, j'aime les premiers riches, les autres n'ont aucun intérêt à mes yeux. Ensuite on peut avoir de l'argent et aimé rouler en scooter. Ils ont de l'argent ce n'est pas pour montrer qu'ils en ont mais pour eux mêmes c'est ça que j'aime chez les premiers.

Les autres ne savent pas comment le gérer et ne rêvent que d'une seule chose c'est rentrer dans le fameux cercle privé. Tel les bourgeois et les aristocrates du temps de l'ancien régime

Modifié par kdm118

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité julietteair
Invité julietteair Invités 0 message
Posté(e)

ahahah trop rigolo, ils se la pètent tous.surtout ses gonzesses avec leurs lunettes, regard haut, si j'en chope une je lui fais bouffer ma gueudasse.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!va faire les ménages, va bosser à l'usine, va faire un séjour dans les banlieues, va vivre la vrai vie, ou améliore avec tes interets la vie d'autruie....

ahhhhhhhhhhh si j'étais richeeeeeeeeee lalalalalalalalallallalala

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Dans ton sujet transporteur, j'aime les premiers riches, les autres n'ont aucun intérêt à mes yeux. Ensuite on peut avoir de l'argent et aimé rouler en scooter. Ils ont de l'argent ce n'est pas pour montrer qu'ils en ont mais pour eux mêmes c'est ça que j'aime chez les premiers.

Les autres ne savent pas comment le gérer et ne rêvent que d'une seule chose c'est rentrer dans le fameux cercle privé. Tel les bourgeois et les aristocrates du temps de l'ancien régime

Ensuite on peut avoir de l'argent et aimé rouler en scooter.

C'est vrai ça.... Tiens ça me rappelle Fabius et sa 2CV..... A force de rouler avec pour faire peuple il est allé au bout de sa démagogie...il est devenu quasi communiste...C'est pas beau ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kdm118
Invité kdm118 Invités 0 message
Posté(e)

lol, encore un de la gauche caviar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Ah bon parce que les gens de gauche n'ont pas le droit d'être riches? Cliché quand tu nous tiens... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
<H2 class=tit>Les petites excentricités des grands riches</H2>PEUT-ETRE côtoyez-vous tous les jours un multimilliardaire sans le savoir. Parce que ces personnes, à en croire le numéro de juin de la revue "Challenges", sont d'une discrétion à toute épreuve. Vous vous attendiez à les voir dégainer leur Carte bleue à toute occasion, rouler en voiture décapotable et fréquenter les restaurants les plus huppés ? Vous avez tort. Le maître mot de ces gens-là : la discrétion. En dehors de deux ou trois exceptions notables, dépensières à tout crin. Et de toutes façons reléguées par la masse des autres dans le clan peu enviable des "nouveaux riches". Presque une caricature.

Le riche de base et de bon goût n'étale pas sa fortune. Enfin, pas chez lui, dans sa bonne ville. Ainsi, Christian Boiron, numéro un de l'homéopathie mondiale, "est toujours chaussé d'une paire de pompes qui font peine à voir". Le patron de l'armement Marfret, Raymond Vidil, sillonne les rues de Marseille sur un vieux scooter, tandis que le propriétaire du groupe Distiborg, Régis Pelen, "roulait encore il y a peu dans une vieille Peugeot brinquebalante" à Lyon.

Quelques petits.

caprices

$%Alors, à quoi bon être riche ? A pouvoir se payer ses "petits" caprices, des petites folies. Philippe Delaunay, chirurgien-dentiste à Paris, ignore par exemple le nombre des toiles entassées dans ses placards. Il prend du reste fort au sérieux son rôle de mécène vis-à-vis de son chouchou, le peintre Hermann Ammann : "Sa production m'aide à vivre. Lui a été programmé pour créer, et moi pour promouvoir son talent", explique-t-il. Autres petites excentricités : Warren Buffet, un financier, ne présente aucun signe extérieur de richesse. Mais il s'est offert une part du capital de Coca-Cola, parce qu'il raffole de cette boisson gazeuze. Surtout lorsqu'elle est parfumée à la cerise. Il a racheté aussi sa chaîne de confiserie préférée. Un autre, Jean-Claude Pajol, héritier et rentier de Toulouse collectionne encore à l'abri des regards une collection de Ferrari.

Pour le reste, le riche vit dans une maison spacieuse, très chère, et proche de ses congénères. Le riche fait son shopping dans la capitale. Le riche passe ses vacances loin de chez lui, sur la Côte ou à l'étranger. Le riche envoie ses enfants dans des écoles privées très cotées et traditionnelles. Le riche va à la chasse et à la pêche, en France ou en Pologne, participe à des safaris, joue au golf et appartient à un cercle privé, où il peut côtoyer ses semblables riches. Enfin, le riche est généreux : il donne souvent aux "bonnes éuvres catholiques".

L'étalage des

nouveaux riches

$%Quand le riche marie ses enfants, il n'hésite pas à dégainer son portefeuille. Il faut dire qu'un mariage est l'occasion de nouer des relations sociales utiles. Juste une petite idée : il faut compter à peu près 1.000 invités, à près de 5.000 francs le couvert. L'orchestre coûtera entre 150.000 et 600.000 francs. Selon "Challenges", la tente qui servira à couvrir ce joli monde revient à près de 1,5 million de francs¿ En bref, en France, un mariage de "riche" peut monter jusqu'à 5 millions de francs. On vous rassure : c'est une denrée rare. A peine quatre ou cinq par an.

Il existe quand même des riches de mauvais goût, qui étalent leur fortune au grand jour. Ils ne font pas partie de la petite famille des grands riches. Ainsi, Sylvester Stallone, dont la maison de 165 millions de francs aligne les galeries de marbre, les murs patinés à la feuille d'or et des statues antiques néoclassique. Ou encore Céline Dion, qui ne fait pas mystère de son amour des chaussures (elle en possède mille paires), des 28 chambres et des 64 téléviseurs de son petit palais. Voire Sylvio Berlusconi, qui s'est fait bâtir rien moins qu'un mausolée au milieu de sa maison. Trop d'argent, ça finit par vous monter au cerveau¿

Huma

Plus les gens sont différents, plus ils sont pareils ! :snif:

Je connais des gens aisés, des gens moyennement lotis et des gens qui comptent les centimes d'euros.

Peu importe le niveau de vie, les caractères peuvent pousser au matérialisme, à l'étalage ou à la superficialité !

Seulement, avoir un comportement comme ça en ayant les moyens de le faire à haut niveau, forcément ça attire la jalousie de ceux qui rêvent de faire pareil et le dégoût de ceux qui ont un autre vision de la valeur de l'argent.

La valeur de l'argent, justement, sa valeur en "coût humain" est souvent oubliée de ceux qui en ont trop. De même que de grands patrons ne "voient" même pas les êtres humains derrière leurs objectifs de chiffre d'affaires.

Ne plus voir la valeur humaine, c'est ça qui fait de quelqu'un un connard gerbant. Surtout s'il est riche.

Les pauvres, on leur pardonne leur mépris parce qu'ils sont pauvres... n'empèche que c'est aussi du mépris.

Mais beaucoup de comportements humains se croisent par rapport à la notion de l'argent dans la société. Dur de faire un tableau pertinent.

Les riches nous semblent méprisants parce qu'ils le sont ou ne voyons-nous en eux que le reflet de nos propres frustrations ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
lol, encore un de la gauche caviar

Fabius ou moi....? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kdm118
Invité kdm118 Invités 0 message
Posté(e)
Ah bon parce que les gens de gauche n'ont pas le droit d'être riches? Cliché quand tu nous tiens... :snif:

disons que les politiciens sont les premiers à geuler sur les riches et à dire qu'ils faut leur faire payer plus de taxe, parce que il faut en donenr aux pauvres, mais ce sont les premiers à en profiter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Les gens de gauche ne sont pas tous politiciens....et il y a des politiciens de droite qui crient haro sur les riches.... c'est donc bien un cliché usé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kdm118
Invité kdm118 Invités 0 message
Posté(e)
lol, encore un de la gauche caviar

Fabius ou moi....? :snif:

fabius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Les gens de gauche ne sont pas tous politiciens...

Mais de gauche quand même... pour moi un non politicien est un gars qui n'est ni de droite, ni de gauche, ni du centre. A partir du moment ou il vote, il participe à la politique du pays, c'est un politicien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

SN3> pour moi un politicien c'est quelqu'un qui a décidé de faire de la politique son gagne pain et son job.

Celui qui vote est tout au plus un citoyen, voire un gus qu'on prend pour un con et que les politiciens caressent dans le sens du poil uniquement à la veille d'élections.

Modifié par ManhattanStory

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)
Mais de gauche quand même... pour moi un non politicien est un gars qui n'est ni de droite, ni de gauche, ni du centre. A partir du moment ou il vote, il participe à la politique du pays, c'est un politicien...

Ah ? :snif:

J'aurais tendance à dire qu'un politicien est un citoyen, qui fait parti d'un parti politique ou du gouvernement ou est élu, ou est nommé pour accomplir une mission politique, etc...

Et je me serai contenté de dire qu'un citoyen qui vote est un électeur.

Non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
SN3> pour moi un politicien c'est quelqu'un qui a décidé de faire de la politique son gagne pain et son job.

Pas pour moi, sinon celui qui joue de la musique mais qui ne gagne pas sa vie avec n'est pas musicien. Alors sinon il faut différencier : voleur de métier ou politicien de loisir :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant