Défigurée par une maladie, elle écrit à Sarko...

Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Si l'Etat lui avait permis d'agir autrement, elle s'en serait volontiers passée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
De toute facon, et tu le dis toi meme, l'euthanasie est tres tres tres fréquente en France. Si un medecin peu scrupuleux passe un accord avec une famille pour tuer un patient et toucher le pactole, loi ou pas loi ce sera fait (tout simplement pasqu'en dehors de la famille et du médecin, personne ne se soucie du sort des patients)...

Mais a quoi bon continuer a se voiler la face et obliger medecins et infirmieres a opérer dans l'illégalité?...tu te rends compte de la responsabilité qui leur incombe? De plus, si par hasard on les attrape, on les juges pendant des mois, et c 'est une simple perte de temps parcequ'on finit toujours par les remettre en liberté tout simplement parceque ce ne sont pas des assassins...c'est moche a dire, mais ca fait partie de leur travail. Donc sans loi on en reste tout simplement au stade de l'anarchie dans ce domaine car l'euthanasie est interdite mais tolérée comme plein d 'autres choses en France.

Je ne pense pas que l'euthanasie soit trés fréquente en France , il faut que ce soit justifié.

De tels accords , du fait que le toubib n'a pas le droit d'euthanasier , font réfléchir à 2 fois je suppose, tout simplement parce que le toubib n'est pas couvert par une loi et qu'il ne pourrait donc pas , en cas de probléme , se défendre en s'appuyant dessus. En France le toubib aurait commis un meurtre , en Suisse ou aux Pays Bas , un acte de compassion (la preuve : les héritiers ont donné leur accord!) Voilà qui facilite le boulot d'un avocat potentiel.

Cependant , il n'est pas impossible en effet que cela se soit passé (la réalité depasse la fiction parfois) mais y'a plus de risques judiciaires en France.

On a bien quelques internements psys abusifs en France pour des raisons douteuses malgré la signature obligatoire de psychiatres alors....

Je me rends compte de la responsabilité des toubibs sans loi et je ne veux surtout pas la leur enlever : quand on est pleinement responsable , la décision d'euthanasier est clairement fondée , c'est une garantie puissante qui fait qu'un tel acte est réfléchi et non BANALISE.

Les Pays Bas , sont un ex trés éclairant car ils ont du recul , au fil des années , la deresponsabilisation a commencé à inquiéter les commissions parlementaires parce que la banalisation entraîne la routine et la routine enléve justement la compassion , un comble!!.

Un bras à peu près valide, mais pas suffisamment pour tenir un couteau ou un flingue et le diriger vers sa tempe.

Sinon, ce serait fait depuis longtemps.Sans l'aide d'autrui, il ne pourra pas passer à l'acte.

Il a déjà essayé de le faire.

Un jour, en pleine rue, il a tenté de se jeter sous une voiture avec son fauteuil roulant électrique...sa mère l'a vu et l'a rattrapé à temps.

Depuis, il est placé sous haute surveillance.

Il en veut à la Terre entière, parce-que l'on lui refuse le droit de mourir.

J'adore les gens qui se permettent de faire la morale sans savoir de quoi ils parlent, du genre : "ne mets pas fin à tes jours, tu le regretteras, bla, bla, bla..."

Les égoïstes sont les personnes faisant partie de l'entourage qui refusent de voir "partir" l'être cher, ignorant les souffrances de ce dernier.

C'est vrai qu'il est difficile de parler d'un inconnu sans savoir , comme il t'est difficile de juger une mére , de quel droit la juges tu?

Tu dis "égoïste" en parlant d'elle , mais si tu veux aller par là , c'est valable aussi pour le fils. On pourrait dire qu'il ne pense qu'à lui et pas à son entourage.

le mot "égoïsme" de l'un ou de l'autre, en parlant de choses comme cela , me semble déplacé . Chacun réagit comme il peut et personne n'a le droit de juger.

Si je te comprends bien , tu voudrais une loi qui s'adresse non seulement aux gens en fin de vie mais aussi à tous les handicapés dont les jours ne sont pas en danger et qui demanderaient à mourir .

Comme la grande majorité des personnes devenues handicapées traverse une phase de grande dépression où elle souhaite effectivement mourir , y'a qu'à fermer la majorité des centres et euthanasier à la chaîne car y'aura de la demande !

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

petit rappel de la législation française :

En France, la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades en fin de vie assure la qualité de fin de vie au malade en dispensant les soins palliatifs et reconnaît le devoir de respecter la dignité du mourant dont la volonté est reconnue à travers la rédaction de sa déclaration anticipée et la désignation d'une personne de confiance. La primauté donnée aux soins palliatifs y est réaffirmée et l' euthanasie passive est encadrée. L'euthanasie active demeure officiellement interdite.

Et d'ailleurs :

Grande-Bretagne

Ce qui tracasse les gens ce sont bel et bien les abus en toute légalité:

http://www.lefigaro.fr/international/20060512.WWW000000618_polemique

_enflammee_sur_le_suicide_assiste

_en_grande_bretagne.html://http://www.lefigaro.fr/internationa...e_bretagne.html

Une loi ce n'est pas un cas particulier et desespéré qu'on montre à la TV pour servir d'étendard . Le temps et la deresponsabilisation entraînent la banalisation et les excés.

Pays Bas :

Le nombre d'euthanasies, par ailleurs, va en baissant. En revanche, les sédations palliatives ont augmenté de 11% entre 2001 et 2005. Ces soins, qui ne nécessitent pas d'autorisation spéciale, consistent à plonger le patient dans un profond sommeil et à ne plus l'alimenter, pour laisser la maladie l'emporter. «Le glissement de l'euthanasie vers la sédation palliative était une tendance déjà sensible depuis un certain temps», affirme la députée conservatrice Anouchka van Miltenburg. Plus de 9 600 cas :snif: de sédation palliative ont ainsi été déclarés en 2005, soit 7 % de toutes les morts.

Près de 1.900 personnes ont été euthanasiées en 2006, soit 1,4 % des morts recensées. Seul bémol à l'application de la loi: dans 20 % des cas, l'euthanasie n'est pas déclarée, estime le ministère de la Santé, à cause d'un processus bureaucratique trop lourd.

Des soupçons pèsent sur des médecins peut-être pas très regardants sur les procédures, mais ils n'ont pas été étayés de preuves.

C'est plus de 10 000 morts par an , comment tout contrôler ?

Punaise , ça me fait vraiment vraiment flipper. :snif:

http://www.liberation.fr/actualite/societe/315629.FR.php

On passe de 3000 morts aidées en GB en 2004 selon le Figaro à plus de 10 000 aux Pays Bas (pays plus petit) entre euthanasies et morts par comas assistés , avec une loi. Effarant !

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En Belgique c'est encore mieux qu'aux Pays Bas :snif: :

La Belgique a adopté le 16 mai 2002, une loi relative à l'euthanasie. Contrairement aux Pays-Bas, le code pénal n'a pas été modifié. Aucune infraction pénale n'est retenue à l'encontre du médecin qui pratique l'euthanasie, si certaines conditions sont respectées. La législation belge a été critiquée, notamment en avril 2005, à propos d'un « kit euthanasie » vendu en pharmacie (mais cela relève plus du suicide assisté car c'est le patient lui même qui fait l'acte de se donner la mort). On compte désormais une déclaration d'euthanasie par jour, dont plus de la moitié sont pratiquées à l'hôpital. Pour celles effectuées au domicile du malade en fin de vie, le kit est mis à disposition, sur commande, dans un délai de 24 heures pour la somme de 45 euros, non remboursés par la Sécurité sociale. Ce sont les médecins qui doivent se rendre personnellement à la pharmacie pour le retirer et qui sont tenus de ramener les produits non utilisés afin qu'ils soient détruits.

http://www.droit.univ-paris5.fr/cddm/modul...icle&sid=93

Administration de substances létales sans demande explicite du patient : la Belgique atteint le top .

http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A1f4cfRg39xHOHABWPNjAQx.;

_ylu=X3oDMTE1NjJpNThtBHNlYwNzcgRwb3MDMzEEY29sbw

NpcmQEdnRpZANGUkMwMTBfMzA-/SIG=138mtk845/EXP=1205743840/*

*http%3A//www.ined.fr/fichier/t_publication/1223/publi_

pdf1_pop.et.soc.francais.430.pdf://http://fr.wrs.yahoo.com/_

ylt=A1f4cf...rancais.430.pdf://http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A1f4cf...r

ancais.430.pdf://http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A1f4cf...

ancais.430.pdf

Là aussi c'est encadré , autant qu'aux Pays Bas !

la Suisse dispose d'une des lois les plus libérales en la matière : le suicide assisté n'y est pas punissable tant qu'il n'est pas animé de "motifs égoïstes".

là c'est carrément flou :snif: Et toujours pas de chiffres issues d'études indépendantes.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/03/12/

les-pays-bas-la-belgique-et-le-luxembourg-ont-

franchi-le-pas_1021960_3224.html://http://

www.lemonde.fr/societe/artic...21960_3224.html://http:/

/www.lemonde.fr/societe/artic...

2 1960_3224.html://http://www.lemonde.fr/societe/artic... 1960_3224.html://http://www.lemonde.fr/societe/artic... 1960_3224.html

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
Personnellement, je ne vois pas l'intérêt de vivre, ou plutôt survivre, dans ces conditions.

Pareil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
L'ami de Valtesse est PARALYSE. Crois moi, ça change totalement la donne.
Tu veux dire qu'il est paralyse comme lui?

nsapce08a.jpg

Mais est-ce que sa vie a perdu toute interet parce qu'il est handicape?

@Saint-thomas: merci pour tes commentaires lucides et argumentees. Je ne pensais pas un jour etre du meme avis que toi, mais sur ce plan la, je suis tout a fait d'accord. Permettre l'euthanasie, ce serait ouvrir une boite de pandore qu'il serait difficile de refermer.

Je reiteres ce que j'ai deja ecris: la vision que nous avons des personnes handicapees est teintee de prejugees. Et c'est ce qui pousse certain a considerer l'euthanasie comme une solution.

Modifié par kyrilluk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Valtesse a déjà répondu à cette question, j'ai cru comprendre que son ami voudrait ne plus avoir à vivre diminué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)
tu crois de Marie Humbert avant que son fils le lui demande, pensait aider son fils à mourir.

J'admire ce qu'elle a fait. Elle s'est sacrifiée aussi, car sa vie est finie après cela...

je n'admire pas cette femme, je suis désolée, son geste m'a horrifié en tant que mère !!! je ne peux cautionner !!

elle s'est sacrifiée , non ,sa vie était déjà fini de voir son fils comme il était ....

ce n'était pas à elle de faire cela, c'est à une équipe médicale formée spécialement d'agir dans ces cas là mais certainement pas de proches !!!

l'égoîsme dont parle Valtesse peut être aussi dans ce sens, d'une part elle ne voit plus souffrir son

fils, mais elle récupére la pitié pour elle, regardez ma souffrance, j'ai été obligé de tuer mon fils ,

excusez moi mais je la trouve indigne cette personne, si encore elle ne faisait plus parler d'elle

mais elle continue à faire parler d'elle ....

la victime est le fils pas elle si je ne m'abuse !!!

la victime de quoi est le fils ?? la victime des lois !!

il demandait à mourir, et on le lui a refusé !! sa mère connait la pitié d'une autre manière que toi peu-être.. il y a des axes différents pour l'aborder.

Je te rappelle qu'elle avait un médecin avec elle, et d'autre personnes du corps médical. Elle n'a pas jeté son fils sous un train. Cela a été fait "médicalement".

J'ai vu des documentaires magnifiquement émouvants sur des euthanasies pratiquées, par l'association Exit je crois, à l'étranger, le fait que cela soit fait dans "les règles" rend la fin de la personne bien plus sereine pour l'entourage, et personne ne se risquerait à critiquer, car tout ce qu'il y a en amont est montré.

Dans le cas de Marie Humbert on a tendance à voir le geste sans tout ce qu'il y a avant.

J'ai un ex qui a aidé un ami. Je peux parler de l'état psychologique.. non pas médecin... humain... il aimait son ami.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
J'ai vu des documentaires magnifiquement émouvants sur des euthanasies pratiquées, par l'association Exit je crois, à l'étranger

Ja, ja c'est suisse Exit. Ils ont toujours eu une longueur d'avance sur nous en la matière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)
Tu veux dire qu'il est paralyse comme lui?

Je reiteres ce que j'ai deja ecris: la vision que nous avons des personnes handicapees est teintee de prejugees. Et c'est ce qui pousse certain a considerer l'euthanasie comme une solution.

cet homme n'était pas un sportif, mais un intellectuel, et de plus chacun est libre de décider de sa vie, de ce qu'est la vie pour lui.

et dire qu'on tue les handicapées par préjugés, c'est honteux !! franchement c'est une accusation terrible !! Après que le regard porté sur eux accable les handicapés, je suis d'accord.

J'ai une amie, si je la croise avec son fils, il faut que je l'appelle, car elle fait en sorte de ne rien voir autour d'elle, tant les regards sur son fils lui font mal.

C'est un "légume" de presque naissance qui a 13 ans maintenant. En fauteuil, car il peut tout juste tenir assis... Non elle ne le supprimera jamais... non il ne le demande pas.. même ça il n'en est pas capable... mais il a la vie... une vie que sa mère accepte, donc cela est respectable aussi.

Mais se servir d'un cas pour accuser un autre c'est écoeurant dans ce domaine.

Avis perso bien sur.

J'ai vu des documentaires magnifiquement émouvants sur des euthanasies pratiquées, par l'association Exit je crois, à l'étranger

Ja, ja c'est suisse Exit. Ils ont toujours eu une longueur d'avance sur nous en la matière.

Ce documentaire était vraiment bouleversant, la lucidité de tous, des personnes qui demandaient à mourir, leurs proches, les personnes de l'association aidant, il y avait une intelligence, une délicatesse, et en même temps une détermination qui étaient fabuleuses. Que la fin des personnes en question m'a parue douce !! tellement moins violente qu'un accouchement !!

voui j'ai très souvent dit "quand je suis morte" -sans le vouloir- au lieu de "quand je suis née" que j'ai peut-être une vision à part.. mais c'est la mienne

Modifié par dem'ange

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AUBE Membre 1 790 messages
douce avec ses amis, dure avec ses ennemis!!‚
Posté(e)

vos argumentations sont toutes à retenir , j'en conviens , je fais un blocage , je le sais j'en ai suffisament discuté avec mon entourage qui ne partage pas forcément mon opinion mais c'est la mienne !

je parle avec mes tripes , j'ai réfléchi longuement au sujet , me suis projetée dans la situation vis à vis d'un de me enfants , je ne peux pas envisager de pratiquer l'authanasie sur un de mes proches même si il me le demandait .... par contre je ferais tout pour empêcher la souffrance comme pour mon père ....

c'est mon opinion , je respecte les vôtres , mais je reste ferme sur la mienne.....

Modifié par AUBE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Tu veux dire qu'il est paralyse comme lui?

Je reiteres ce que j'ai deja ecris: la vision que nous avons des personnes handicapees est teintee de prejugees. Et c'est ce qui pousse certain a considerer l'euthanasie comme une solution.

cet homme n'était pas un sportif, mais un intellectuel, et de plus chacun est libre de décider de sa vie, de ce qu'est la vie pour lui.

et dire qu'on tue les handicapées par préjugés, c'est honteux !! franchement c'est une accusation terrible !! Après que le regard porté sur eux accable les handicapés, je suis d'accord.

J'ai une amie, si je la croise avec son fils, il faut que je l'appelle, car elle fait en sorte de ne rien voir autour d'elle, tant les regards sur son fils lui font mal.

C'est un "légume" de presque naissance qui a 13 ans maintenant. En fauteuil, car il peut tout juste tenir assis... Non elle ne le supprimera jamais... non il ne le demande pas.. même ça il n'en est pas capable... mais il a la vie... une vie que sa mère accepte, donc cela est respectable aussi.

Je suis agreablement surpris de voir que tu consideres que le faite qu'une mere decide de ne pas tuer son fils parce qu'il est handicape est "respectable aussi"... :snif: .

Sinon, le regards que l'on porte sur les handicapes influence le regard qu'ils portent sur eux-meme. L'exemple que tu cites l'exprime plutot bien.

Par consequent, ce n'est pas parce que quelqu'un qui aimait bien faire du foot ne puisse plus en etre capable que sa vie n'a plus d'interet. Et c'est la qu'intervient les prejuges. Si tu regardes un handicapes, quelqu'un qui a subit un tel traumatisme, avec les yeux ambuee de larme en lui rappelant sans-cesse tout ce qu'il ne pourra plus faire, c'est claire qu'il va se sentir comme un sous-humain.

La difference entre les deux situations auxquel tu fais references, c'est que la mere a eu le temps de s'habituer a son enfant handicape. Elle ne fait pas reference a un passe glorieux quand son fils ramenait des trophee a la maison. Elle aime ce qu'est son fils. Point. Quand elle le regarde, elle regarde un etre qu'elle aime et qu'elle cherie. Elle ne voit pas un "handicape", elle voit son fils.

L'autre situation est differente a cet egard. Et je pense que plutot que chercher a aider les gens a en finir avec la vie, on devrait plutot les aider a apprendre a aimer la vie qu'ils ont, malgres leur handicape.

Maintenant, je pense qu'il faudrait aussi reflechir a l'impact des realisations medicales sur ce genre de problemes. Je veux dire qu'a quoi cela sert-ils que des toubibs fassent preuve d'acharnement therapeutique quand il y a manifestement des cas ou il vaudrait mieux laisser mourir une personne accidentee?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)
Je suis agreablement surpris de voir que tu consideres que le faite qu'une mere decide de ne pas tuer son fils parce qu'il est handicape est "respectable aussi"... :snif: .

Sinon, le regards que l'on porte sur les handicapes influence le regard qu'ils portent sur eux-meme. L'exemple que tu cites l'exprime plutot bien.

Par consequent, ce n'est pas parce que quelqu'un qui aimait bien faire du foot ne puisse plus en etre capable que sa vie n'a plus d'interet. Et c'est la qu'intervient les prejuges. Si tu regardes un handicapes, quelqu'un qui a subit un tel traumatisme, avec les yeux ambuee de larme en lui rappelant sans-cesse tout ce qu'il ne pourra plus faire, c'est claire qu'il va se sentir comme un sous-humain.

La difference entre les deux situations auxquel tu fais references, c'est que la mere a eu le temps de s'habituer a son enfant handicape. Elle ne fait pas reference a un passe glorieux quand son fils ramenait des trophee a la maison. Elle aime ce qu'est son fils. Point. Quand elle le regarde, elle regarde un etre qu'elle aime et qu'elle cherie. Elle ne voit pas un "handicape", elle voit son fils.

L'autre situation est differente a cet egard. Et je pense que plutot que chercher a aider les gens a en finir avec la vie, on devrait plutot les aider a apprendre a aimer la vie qu'ils ont, malgres leur handicape.

Maintenant, je pense qu'il faudrait aussi reflechir a l'impact des realisations medicales sur ce genre de problemes. Je veux dire qu'a quoi cela sert-ils que des toubibs fassent preuve d'acharnement therapeutique quand il y a manifestement des cas ou il vaudrait mieux laisser mourir une personne accidentee?

mais ce que j'aimerais c'est que l'on considère la demande de la personne !!

bie qu'h'andicapée, ou malade, si elle a la capacité de penser pour elle-même, merde !! il faut en tenir compte.

Il y a des "enquêtes psychologiques" pour les transexuels... pour d'autres opérations aussi... alors pourquoi pas pour l'euthanasie !! je ne parle pas de meurtres délibérés, mais d'actes réfléchis et consentis !!

La liberté de vivre ou non !! et l'aide à ne plus vivre pour celui qui en a besoin.

est-ce vraiment une demande inhumaine ??

On ne peut pas juger un cas par rapport à un autre, là c'est une gigantesque erreur à mon sens !! c'est uniformiser la pensée humaine, le jugement de chacun sur soi.

Là je parle du respect de ce que chaun veut pour soi, pas pour un autre. Et nul n'a à juger si c'est ce qu'il ferait ou pas. C'est ce que la personne veut pour elle-même.

Lui dire dans 10 ans tu seras heureux de vivre !! tu rigoles Paul !!

peut-être moins, le temps de faire ton deuil mon coco !! tu verras la vie sera belle !!

Discours d'homme politique menteur !! voila à quoi ça me fait penser. Des promesses, mais qui les tiendra ?? Dieu ?? je n'y crois pas en Dieu !!

Soeur Aube, ce ne sont pas des arguments... mais ce que je pense au fond de moi... très différent. Peutêtre une forme d'empathie avec les personnes concernées. peut-être que je me trompe... qui se trompe ?? ce n'est pas important tant que la volonté de l'intéressé qui ne se trompe pas est respecté. Et dans certains cas, l'insistance, la détermination est trop forte pour que la balance penche vers l'erreur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AUBE Membre 1 790 messages
douce avec ses amis, dure avec ses ennemis!!‚
Posté(e)

je suis d'accord avec le fait que chacun est libre de décider de sa propre mort, mais je conteste le fait que ce

soit demandé à un être proche ............. c'est inhumain , tout le reste de sa vie il faudra qu'il vive avec

ce poids et un tas de questions sur la conscience, il faut vraiment avoir une force psychologique extraordinaire ....

je reste dubitative .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joe-Diego Invité 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Sarko n'est pas medecin ce n'est pas a lui de decider d'euthanasie cette pauvre dame n'y a t'il vraiment aucun espoir? Ils doit bien y avoir un imminent chirurgien dans le monde qui devrait la sauver. Faisons un appel concret sur internet .Qu'en pensez-vous?

Certe Sarko n'est pas médecin , mais il est chef d'Etat , il faut qu'il prenne une décision(serieux :snif: ) et qu'il arrrete ses mamours avec Kadaphi il m'éverve (Blague :snif: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
C'est vrai qu'il est difficile de parler d'un inconnu sans savoir , comme il t'est difficile de juger une mére , de quel droit la juges tu?

Tu dis "égoïste" en parlant d'elle , mais si tu veux aller par là , c'est valable aussi pour le fils. On pourrait dire qu'il ne pense qu'à lui et pas à son entourage.

le mot "égoïsme" de l'un ou de l'autre, en parlant de choses comme cela , me semble déplacé . Chacun réagit comme il peut et personne n'a le droit de juger.

Si je te comprends bien , tu voudrais une loi qui s'adresse non seulement aux gens en fin de vie mais aussi à tous les handicapés dont les jours ne sont pas en danger et qui demanderaient à mourir .

Comme la grande majorité des personnes devenues handicapées traverse une phase de grande dépression où elle souhaite effectivement mourir , y'a qu'à fermer la majorité des centres et euthanasier à la chaîne car y'aura de la demande !

Et de quel droit te permets-tu de juger le fils handicapé ???

Tu n'es pas à sa place (et je ne te le souhaite pas), tu ne peux te permettre de nous asséner ta morale d'un autre âge.

On peut comprendre qu'il n'est pas facile pour une personne de voir partir l'être aimé.

Mais la personne handicapée qui refuse de vivre dans cet état devrait avoir le droit de disposer de sa vie comme il l'entend sans avoir à demander la permission : "maîtresse, puis-je me mourir s'il vous plaît ?"

Même si la mère a du mal à laisser son fils mourir, c'est à ce dernier qu'il convient d'avoir le dernier mot : c'est SA vie!

Si j'étais dans un tel état, il ne manquerait plus que cela que l'on m'empêche de mettre fin à mes jours si je le souhaite!

Mais rassurez-vous, Thomas et Kyrilluk, vous avez gagné (pour l'instant) : un pays comme le notre qui prône des valeurs aussi archaïques vous donne raison.

Tout comme dans le domaine de l'écologie, la France brille par son retard en ce qui concerne l'euthanasie, grâce à une branche catholique conservatrice qui gangrène notre société et qui l'empêche d'évoluer.

Il est loin le temps des Lumières, nous sommes en pleine régression.

Et avec un tel gouvernement, nous ne sommes pas prêt de voir changer les choses.

Ce pays me dégoûte.Un pays de vieux croulants.

Tu veux dire qu'il est paralyse comme lui?

nsapce08a.jpg

Mais est-ce que sa vie a perdu toute interet parce qu'il est handicape?

Oui, il n'est pas loin de ressembler à Hawking, effectivement.

La différence est que Hawking a envie de vivre, pas mon copain.

Il n'est pas question de pratiquer l'euthanasie sur TOUS les handicapés (j'aime quand on déforme mes propos de façon à peaufiner son propre discours).

Il est juste question de permettre aux handicapés qui le souhaitent de pouvoir leur donner ce droit.

Ma vie, je dois pouvoir en disposer comme je l'entend, même si cela ne plaît pas aux croyants conservateurs.Je m'en expliquerai avec Dieu en temps voulu.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Bien d'accord avec toi Valtesse, comme souvent.

Mais rassurez-vous, Thomas et Kyrilluk, vous avez gagné (pour l'instant) : un pays comme le notre qui prône des valeurs aussi archaïques vous donne raison.

Grave. Et ça ce sont les valeurs dégénérées chrétiennes de sacralisation à outrance de la vie et de la souffrance, c'est la même logique débile qui pousse à faire des kommandos anti-IVG ou à interdire le préservatif. La société occidentale est DECADENTE et ce depuis 1700 ans, depuis le concile de Nicée, depuis que Constantin a fait d'une secte pourrie une religion d'Etat. Nous pouvons remercier la religion pour avoir inculqué ces valeurs merdiques, cette affirmation de la haine de soi, de la mort et de la souffrance, plutôt que celle de la vie et du bien-être. Nietzsche avait raison !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Bien d'accord avec toi Valtesse, comme souvent.
Mais rassurez-vous, Thomas et Kyrilluk, vous avez gagné (pour l'instant) : un pays comme le notre qui prône des valeurs aussi archaïques vous donne raison.

Grave. Et ça ce sont les valeurs dégénérées chrétiennes de sacralisation à outrance de la vie et de la souffrance, c'est la même logique débile qui pousse à faire des kommandos anti-IVG ou à interdire le préservatif. La société occidentale est DECADENTE et ce depuis 1700 ans, depuis le concile de Nicée, depuis que Constantin a fait d'une secte pourrie une religion d'Etat. Nous pouvons remercier la religion pour avoir inculqué ces valeurs merdiques, cette affirmation de la haine de soi, de la mort et de la souffrance, plutôt que celle de la vie et du bien-être. Nietzsche avait raison !

C'est pourquoi il faut éviter de dormir pendant les cours de philo. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

C'est arrivé que pendant une demi-heure et une seule fois en un demi semestre ! :snif:

EDIT : poum un dossier de plus ! Seth Rotten pionce pendant un cours sur Nietzsche :snif: La honte !

Modifié par seth rotten

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)

- J'aimerais être libre, éperdument libre. Libre comme un mort-né. -Cioran-

- Ne cherchez pas à vous immiscer dans les affaires dont vous n'avez pas la charge. - Confusius -

- ce qu'on appelle une raison de vivre est en même temps une excellente raison de mourir. -Camus-

Tant qu'on ne laissera pas à l'homme le choix de vivre ou pas, et dans certaine conditions lui apporter l'aide nécessaire, les "droits de l'Homme" ne pourront me paraitre complets, justes... -moi-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant