La souffrance animale

Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

:snif: Coucou

Si je comprends bien Kraft ce que tu dis c'est que la barbarie en elle même n'a plus sa place dans les expèriences sur les animaux. Mais que les expèriences elles restent nécessaires au progrès. Est-ce bien cela ?

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

KrafT Membre 1 176 messages
Nec Retrogradior, Nec Devio, Sum !!!‚ 32ans
Posté(e)

Oui tout à fais.

Mais attention, je parle des barbarie gratuite et inutile...

lorsque les expériences portent sur une maladie ou sur la réparation de membre, il est, hélàs, inévitable d'innoculer la maladie ou de casser un membre à l'animal en question...

Mais lorsque l'expérience porte sur la pigmentation de la peau par exemple, il est inutile de couper les membres de l'animal ou de le rendre, aveugle ou sourd et donc, les laboratoires ne le feront pas.

Modifié par KrafT

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)
Comme dans n'importe quel société, voisinage, monde,

Il y a des "mouton noir".

un voisin qui ne respect pas ni son logement, ni son voisinage, une société qui escroque en toute connaissance de cause "ses clients", un pays qui viole délibérement les droits de l'homme.

Pourquoi ? parce que c'est plus simple, plus facile, moins chère...

Dans les laboratoire, c'est pareil. Bien que l'immense majorité des labo soient réglo et, de toute manière, étroitement surveiller par divers service de l'état, des ONG et des services interne et privé, il existe bien des laboratoires ou des pratiques, peu reluisante on lieu sur des animaux... Quand j'indique que ce genre d'expérience n'a plus lieu d'être, je parle des expérience pour "simplement" voir si les animaux on l'instinct maternels en leur infligeant de tel traitement...

Aujourd'hui, les expérimentation animal sont étroitement lié avec une application humaine (médicale, chimique, agriculture)...

La parenthèse sur les camps de concentration (qui n'ont rien a voir avec la guerre froide et qui ont été inventé par les anglais en afrique du sud lors de la guerre de Boers...) ne méne a rien dans le sujet qui nous concerne...

Hormis le fait que l'homme se révéle le pire des sadiques cruels et fou lorsqu'il déhumanise certains de ses semblables: Un cheval bléssé ou fatigué, tu le soigne, un esclave, tu l'élimine...

Hum... le salaire d'un laborantin n'est pas mirobolant...

Il reste un laborantin... Un peu plus du smic en début de carrière, si ce n'est le smic lui même...

Je me permet de vous rappeler de la distinction sur les traitement infligé aux animaux dans les industrie de fourrures et les abbatoire et ceux sur les animaux en laboratoire.

:snif: Kraft après avoir pris le temps de te lire je te réponds :

L'Etat et la vivisection :

Prenons l'exemple de la cosmétique. D'un point de vu général que l'état ou non surveille le bon fonctionnement des laboratoires c'est normal. Cela étant si c'est pour surveiller le bon fonctionnement de la barbarie dans ces laboratoires je ne vois pas ou est le bien.

Camps de concentration :

Les premiers camps ont été crées par les Anglais lors de la Guerre des Boers en 1900-1902,

en Afrique du Sud.

L'U.R.S.S. de Staline a, dans les années 1930, multiplié les camps de concentration sous la direction d'un organisme central :

le Goulag.

http://pagesperso-orange.fr/d-d.natanson/c...ncentration.htm

En Russie, les camps du Goulag trouveront leur apothéose entre 1946 et 1953 lorsque leur organisation passera entre les mains du Ministère des Affaires Intérieures (MVD). Ils seront alimentés par la "Guerre froide" sous le motif que le régime avait besoin de mains-d'oeuvre pour combattre les "impérialistes occidentaux" (les créateurs d'Empire et les adeptes du néo-colonialisme).

http://www.astrosurf.com/luxorion/esclavage7.htm

Salaires minimums:

Laborantin : 16 680 EUROS

Agronome : 16 380 EUROS

Je ne parlais même pas d'agronomie juste de planter des choux. Alors quand on voit qu'un agronome touche en moyenne moins qu'un laborantin :snif:

Distinction de la pratique d' expèriences sur les animaux entre l'industrie de la fourrure et les laboratoires ?

De quoi s'agit-il exactement ?

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KrafT Membre 1 176 messages
Nec Retrogradior, Nec Devio, Sum !!!‚ 32ans
Posté(e)

Tu as réponse a tous :snif:

Cela étant si c'est pour surveiller le bon fonctionnement de la barbarie dans ces laboratoires je ne vois pas ou est le bien.

Bon, la cosmétique, c'est vrai que c'est particulier... mais sachant que tous ces produits vont aller sur notre peau... il est préférable de vérifier si ces produits ne sont pas toxiques, nocif, handicapant, cancérigènes... et pour ça... on n'a pas le choix que de le tester sur des êtres vivants... :/

Camps de concentration

Bien, tu as trouvé "Guerre froide" dans un article sur la Guerre froide... il n'empéche que cela demeure hors sujet pour ce topic... et que leur création et leur fonctionnement horrible apris forme bien avant cette période...

Et... ca demeure hors sujet.

Salaires minimums:

Laborantin : 16 680 EUROS

Agronome : 16 380 EUROS

Je ne parlais même pas d'agronomie juste de planter des choux. Alors quand on voit qu'un agronome touche en myenne moins qu'un laborantin :snif:

Bien, tu as des chiffres... mais pas de sources...

Toujours est-il qu'avec des chiffres, je pourrais te prouver que les piqures d'abeilles tuent plus que les balles, que la vache et autre ruminant sont l'une des premières cause du réchaufemment climatique et Elvis est toujours vivant...

Bref, ce ne sont que des chiffres...

Un Laborantin débutant, ne gagne pas une fortune... toi tu as les chiffres, moi je l'ai vécu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)
Tu as réponse a tous ;)

Bon, la cosmétique, c'est vrai que c'est particulier... mais sachant que tous ces produits vont aller sur notre peau... il est préférable de vérifier si ces produits ne sont pas toxiques, nocif, handicapant, cancérigènes... et pour ça... on n'a pas le choix que de le tester sur des êtres vivants... :/

Bien, tu as trouvé "Guerre froide" dans un article sur la Guerre froide... il n'empéche que cela demeure hors sujet pour ce topic... et que leur création et leur fonctionnement horrible apris forme bien avant cette période...

Et... ca demeure hors sujet.

Bien, tu as des chiffres... mais pas de sources...

Toujours est-il qu'avec des chiffres, je pourrais te prouver que les piqures d'abeilles tuent plus que les balles, que la vache et autre ruminant sont l'une des premières cause du réchaufemment climatique et Elvis est toujours vivant...

Bref, ce ne sont que des chiffres...

Un Laborantin débutant, ne gagne pas une fortune... toi tu as les chiffres, moi je l'ai vécu.[/color]

:snif: RE

:snif: Non, je n'ais pas réponse à tout. J'aime m'informer. La preuve en est que je consulte des articles.

La cosmétique :

La France s'oppose frontalement à l'arrêt des tests sur les animaux pour les produits cosmétiques. Bien que cette disposition relève d'une directive européenne, le gouvernement s'attaque à elle devant la Cour de Justice européenne. Cette règle prévoit l'interdiction de la vente de cosmétiques testés sur les animaux, dès lors que des techniques substitutives existent. La suspension de la vente de la plupart des produits étant prévue en 2009.

http://www.experimentation-animale.org/the..._directive.html

Kraft, tu dis la cosmétique c'est particulier...mais les expèriences restent utiles. En es-tu sûr ?

La Guerre Froide :

Je te cite...

Je ne vais pas dire que c'est une légende urbaine, car ça a probablement eu lieu... il y 50 ans, durant la guerre froide...
La parenthèse sur les camps de concentration (qui n'ont rien a voir avec la guerre froide et qui ont été inventé par les anglais en afrique du sud lors de la guerre de Boers...) ne méne a rien dans le sujet qui nous concerne...

Hormis le fait que l'homme se révéle le pire des sadiques cruels et fou lorsqu'il déhumanise certains de ses semblables

Bien, tu as trouvé "Guerre froide" dans un article sur la Guerre froide... il n'empéche que cela demeure hors sujet pour ce topic... et que leur création et leur fonctionnement horrible apris forme bien avant cette période...

Et... ca demeure hors sujet.

Rappel sur le sujet du Topic " La souffrance animale" et son propos:

On oublie, à mon avis, trop souvent la souffrance que l'on fait subir aux animaux. On les torture sans cesse. Une seule fin possible: la mort.

2 morts différentes: celle dans les abattoirs, celle effectuée par les vivisecteurs.

Gandhi disait "la grandeur d'une nation et ses progrès moraux peuvent se juger à la façon dont elle traite les animaux".

Dans ta première intervention, tu fais le lien entre la souffrance infligée à une guenon et la Guerre Froide.

Dans mon propos, je reprends le parallèle entre la souffrance animale infligée par l'Homme et l'évolution de l'Homme.

Salaires :

Voici la source :

http://www.salaireonline.com/nav.php/salai...ier/SERV12/SID/

L'expèrience t'a démontré qu'un laborantin ne gagne pas une fortune.

Kraft tu me parle de salaire, j'ai suivi ton idée.Cependant l'essentiel de mon propos ne résidait dans la question de savoir si un laborantin gagne bien sa vie.

Quant aux statistiques elles sont par nature contestables.

Mon idée de départ reste la suivante :

Entre faire des expèriences sur des animaux pour un salaire qui me serait bien utile et planter des choux pour un salaire moins attractif. Je préfère planter des choux.

Bref!.. Quelque soit l'offre en terme d'emplois, je préfère choisir une offre moins attractive qu'une autre pourvu que je ne sois pas amené à faire des expèriences sur des animaux.

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KrafT Membre 1 176 messages
Nec Retrogradior, Nec Devio, Sum !!!‚ 32ans
Posté(e)
La cosmétique :

La France s'oppose frontalement à l'arrêt des tests sur les animaux pour les produits cosmétiques. Bien que cette disposition relève d'une directive européenne, le gouvernement s'attaque à elle devant la Cour de Justice européenne. Cette règle prévoit l'interdiction de la vente de cosmétiques testés sur les animaux, dès lors que des techniques substitutives existent. La suspension de la vente de la plupart des produits étant prévue en 2009.

http://www.experimentation-animale.org/the..._directive.html

Kraft, tu dis la cosmétique c'est particulier...mais les expèriences restent utiles. En es-tu sûr ?

Oui, je dis bien que la comestique c'est particulier et tu as justement soulevé un de ses points particuliers...

Le simple fait que, contrairement au expérimentation a vocation médicale, la cosmétique produit des articles de "loisir" si je puis dire... Dès lors, si toutes ses demoiselles voulaient bien arréter d'acheter rouge à levre, fond de teint, vernis à ongles... elle marquerais un grand coup dans leur protestation contre l'expérimentation animale (et qu'elles me disent pas qu'elles n'achétent pas les marquent où les epériences avec des animaux on été prouvé, car toutes les industrie cosmétique on, un jour ou l'autre, utilisé des animaux.)

J'ai déjà expliqué dans un précédent post pourquoi les test sur les animaux été necessaire en cosmétique... Tant que des demoiselles restent friandes de tous ces produits cosmétiques... alors les expérimentation demeureront necessaire... C'est dans ce sens que je le vois.

Si, elles boycottes ces produits alors, les gouvernements et les industriels réagiront... pas avant.

Ce sont des entreprises. C'est la loi du profit.

Dans ta première intervention, tu fais le lien entre la souffrance infligée à une guenon et la Guerre Froide.

Dans mon propos, je reprends le parallèle entre la souffrance animale infligée par l'Homme et l'évolution de l'Homme.

Bien, lorsque j'ai énoncé ce terme "guerre froide" c'était pour donner une idée de la période.

Que c'est-il passé lors de cette période ?

La fin de la seconde guerre mondiale. Après des années deprotectionnisme scientiphique s'opére un énorme brassage scientiphique: des scientiphiques allemands gagnent les USA, l'Europe, l'URSS.

Des savants russes gagnent l'europe et les USA, des savants européens gagnent l'URSS, au sein même de l'europe des savants vont et viennent d'un pays à l'autre.

C'est la fin du période de guerre. Comme toujours des découverte scientiphiques ont eu lieu durant cette période.

Des découverte dont on ne mesure pas toujours l'ampleur.

De même des projets scientiphiques sont toujours en cours...

Et surtout, un climat de compétition scientiphique s'engage...

C'est une période où il faut être le premier... et qu'importe la méthode...

D'où certaines dérives ou des dérives certaines dans la science... dans son ensemble...

Maintenant, nous pouvons laisser la guerre froide au congélo.

Cependant l'essentiel de mon propos ne résidait dans la question de savoir si un laborantin gagne bien sa vie.

Un laborantin est salarié... il touche son salaire (proche du smic) comme n'importe quel salarié.

Il n'a aucun avantage quand aux découvertes réalisé car c'est le chef du projet, le laboratoire, bref le signataire du brevet qui bénificie des royalties. La seul reconnaissance et de voir son nom publié comme faisant partie de l'équipe du découvreur.

Dans certain labo, il y apeut-être une prime, mais elle n'est qu'annuelle et n'est sans doute qu'un faible pourcentage de royalties touché par le labo....et encore.

ref!.. Quelque soit l'offre en terme d'emplois, je préfère choisir une offre moins attractive qu'une autre pourvu que je ne sois pas amené à faire des expèriences sur des animaux.

Oui, parce que ce n'est pas ton taf, pas ta branche, pas tes études.

Aujourd'hui, je bosse dans un trucs a des années lumière de ce sujet.

En fait je bosse bien loin de ce que pourquoi j'ai été formé...

Mais le jour où je cherche du boulot, si on me propose ce poste, je l'accepterais comme n'importe quel poste de laborantin qu'on me proposerait...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)
La cosmétique :

La France s'oppose frontalement à l'arrêt des tests sur les animaux pour les produits cosmétiques. Bien que cette disposition relève d'une directive européenne, le gouvernement s'attaque à elle devant la Cour de Justice européenne. Cette règle prévoit l'interdiction de la vente de cosmétiques testés sur les animaux, dès lors que des techniques substitutives existent. La suspension de la vente de la plupart des produits étant prévue en 2009.

http://www.experimentation-animale.org/the..._directive.html

Kraft, tu dis la cosmétique c'est particulier...mais les expèriences restent utiles. En es-tu sûr ?

Oui, je dis bien que la comestique c'est particulier et tu as justement soulevé un de ses points particuliers...

Le simple fait que, contrairement au expérimentation a vocation médicale, la cosmétique produit des articles de "loisir" si je puis dire... Dès lors, si toutes ses demoiselles voulaient bien arréter d'acheter rouge à levre, fond de teint, vernis à ongles... elle marquerais un grand coup dans leur protestation contre l'expérimentation animale (et qu'elles me disent pas qu'elles n'achétent pas les marquent où les epériences avec des animaux on été prouvé, car toutes les industrie cosmétique on, un jour ou l'autre, utilisé des animaux.)

J'ai déjà expliqué dans un précédent post pourquoi les test sur les animaux été necessaire en cosmétique... Tant que des demoiselles restent friandes de tous ces produits cosmétiques... alors les expérimentation demeureront necessaire... C'est dans ce sens que je le vois.

Si, elles boycottes ces produits alors, les gouvernements et les industriels réagiront... pas avant.

Ce sont des entreprises. C'est la loi du profit.

Oui! Boycotter est une façon de faire pression.

Cela étant, encore une fois, les expèriences sur les animaux en terme de cosmétiques sont obsolètes :o

Dans ta première intervention, tu fais le lien entre la souffrance infligée à une guenon et la Guerre Froide.

Dans mon propos, je reprends le parallèle entre la souffrance animale infligée par l'Homme et l'évolution de l'Homme.

Bien, lorsque j'ai énoncé ce terme "guerre froide" c'était pour donner une idée de la période.

Que c'est-il passé lors de cette période ?

La fin de la seconde guerre mondiale. Après des années deprotectionnisme scientiphique s'opére un énorme brassage scientiphique: des scientiphiques allemands gagnent les USA, l'Europe, l'URSS.

Des savants russes gagnent l'europe et les USA, des savants européens gagnent l'URSS, au sein même de l'europe des savants vont et viennent d'un pays à l'autre.

C'est la fin du période de guerre. Comme toujours des découverte scientiphiques ont eu lieu durant cette période.

Des découverte dont on ne mesure pas toujours l'ampleur.

De même des projets scientiphiques sont toujours en cours...

Et surtout, un climat de compétition scientiphique s'engage...

C'est une période où il faut être le premier... et qu'importe la méthode...

D'où certaines dérives ou des dérives certaines dans la science... dans son ensemble...

Oui!

Mais ne dit pas ( trop tard ! :snif: ) que la Guerre Froide et les camps de concentration n'ont rien à voir. :o

Maintenant, nous pouvons laisser la guerre froide au congélo.

Si je veux! :snif:

Un laborantin est salarié... il touche son salaire (proche du smic) comme n'importe quel salarié.

Il n'a aucun avantage quand aux découvertes réalisé car c'est le chef du projet, le laboratoire, bref le signataire du brevet qui bénificie des royalties. La seul reconnaissance et de voir son nom publié comme faisant partie de l'équipe du découvreur.

Dans certain labo, il y apeut-être une prime, mais elle n'est qu'annuelle et n'est sans doute qu'un faible pourcentage de royalties touché par le labo....et encore.

De quoi parle-tu ? Si tu veux on ne fait que des hors propos! C'est bien parti pour! ;)

ref!.. Quelque soit l'offre en terme d'emplois, je préfère choisir une offre moins attractive qu'une autre pourvu que je ne sois pas amené à faire des expèriences sur des animaux.

Oui, parce que ce n'est pas ton taf, pas ta branche, pas tes études.

On se connaît ?

Aujourd'hui, je bosse dans un trucs a des années lumière de ce sujet.

En fait je bosse bien loin de ce que pourquoi j'ai été formé...

Mais le jour où je cherche du boulot, si on me propose ce poste, je l'accepterais comme n'importe quel poste de laborantin qu'on me proposerait...

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Les expérimentations animales ne sont pas particulièrement fiables, une souris ou même un chimpanzé n'ont pas les mêmes réactions qu'un humain.

N'importe quel bouquin de biologie vous l'apprendrait!

L'expérimentation sur cellules est plus intéressante mais plus coûteuse (ah, l'argent, ce nerf de la guerre!).

Quant aux tests destinés à vérifier l'innocuité d'un produit cosmétique ou d'un détergent, ils ne seraient pas utiles si ces derniers n'étaient pas noyés sous les parabens et autres phénoxyéthanols, PEG et silicones, dérivés pétrochimiques ou encore colorants et autres saloperies de parfums de synthèse!

Un produit innofensif n'a nul besoin d'être testé.Vive les produits bio!

Il en va de même pour les shampoings et autres savons : plus ils dégagent de mousse, plus ils sont chimiques!

Quant aux "commandos" qui cassent du labo, ils ont ma bénédiction.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avishaï Membre 1 429 messages
Regard de breizh ‚ 28ans
Posté(e)

Valtesse, tu as également ma bénédiction ^^

Cela a été prouvé mille et une fois que les tests sur animaux retardent le progrès plutôt qu'autre chose...

De plus, je pense qu'il existe suffisament de cosmétiques pour ne pas à avoir à en créer d'autres...

Achetez les Bios, c'est pas compliqué, c'est pas les produits des gens friqués comme tout lmonde dit, c'est pas la mer à boire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lilena Membre 495 messages
Forumeur survitaminé‚ 54ans
Posté(e)

:snif: coucou tout le monde

oui face a tout cela il faut sinvestir

et tenter de faire bouger les choses

on a reussit a interdire des pratiques avec des signatures de petition donc

faut se mobiliser au sein dassociation ...au moins notre energie notre volonté est mise au service de la cause animale.. etc. et ca finit toujours par faire bouger les choses ..

et puis au quotidien faut etre vigilant, la maltraitance est partout... si on peut empecher des actes barbares et cruels ..

mille bisous.... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avishaï Membre 1 429 messages
Regard de breizh ‚ 28ans
Posté(e)

Effectivement certaines pétitions ont réussi à faire bouger les choses. Neanmoins en France on est plutôt attardés par rapport à d'autres pays tels que l'Angleterre ( chasse à courre abolie, tests sur animaux également malgrès quelques violeurs des lois, 10 % de végétariens) ou encore les Pays-Bas ( 40% de végétariens)... (France: 2% de vég... )

Pour mieux faire bouger les choses il faut militer contre tous ça. Si certaines personne sont intéressée je peux éventuellement les mettre en contact avec des militants de leur région, on est jamais de trop. Je promets pas que j'en connais partout mais bon... Au moins les bretons vous pouvez me contacter !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Valtesse, tu as également ma bénédiction ^^

Cela a été prouvé mille et une fois que les tests sur animaux retardent le progrès plutôt qu'autre chose...

De plus, je pense qu'il existe suffisament de cosmétiques pour ne pas à avoir à en créer d'autres...

Achetez les Bios, c'est pas compliqué, c'est pas les produits des gens friqués comme tout lmonde dit, c'est pas la mer à boire...

God bless you, ma belle! :snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Les tests pour les animaux je suis contre.

Je les préfère sur les gens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avishaï Membre 1 429 messages
Regard de breizh ‚ 28ans
Posté(e)

Merci seth rotten, enfin quelqu'un qui est d'accord avec ça ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

En même temps, à quelques rares exceptions, les gens ça me saoule. Toujours des idées sur tout et rien, à parler pour ne rien dire. Au moins les animaux, j'ai pas à souffrir leurs idées. Les idées, voilà l'horreur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avishaï Membre 1 429 messages
Regard de breizh ‚ 28ans
Posté(e)

Tu es mal barré sur un forum si les gens te saoulent ^^

M'enfin bon, moi tant que les gens adhèrent à la protection animale ça me va...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KrafT Membre 1 176 messages
Nec Retrogradior, Nec Devio, Sum !!!‚ 32ans
Posté(e)

Les expérimentations animales ne sont pas particulièrement fiables, une souris ou même un chimpanzé n'ont pas les mêmes réactions qu'un humain.

N'importe quel bouquin de biologie vous l'apprendrait!

Notre ADN est assez proche de celui du porc et du cobaye... n'importe quel cours de Biochimie te le dirais.

L'expérimentation sur cellules est plus intéressante mais plus coûteuse (ah, l'argent, ce nerf de la guerre!).

Les test sur des cultures de cellules humaines subissent le même genre de critiques, par le même publique souvent, sur le fait qu'on cultive de "l'humain" et donc, qu'on joue aux apprentie sorciers.

Quant aux tests destinés à vérifier l'innocuité d'un produit cosmétique ou d'un détergent, ils ne seraient pas utile si ces derniers n'étaient pas noyés sous les parabens et autres phénoxyéthanols, PEG et silicones, dérivés pétrochimiques ou encore colorants et autres saloperies de parfums de synthèse!

Un produit innofensif n'a nul besoin d'être testé.Vive les produits bio!

Des produits 100% naturelle (qu'on peut donc trouver, en l'état dans la nature) peuvent avoir des réactions très nocives lorsqu'elles sont mise en contact.

Dans la théorie, tous est toujours sencé être innofensif dans la cosméto... cependant, il faut toujours une mise en pratique pour s'en assurer... La théorie est ce qu'elle est.

Il en va de même pour les shampoings et autres savons : plus ils dégagent de mousse, plus ils sont chimiques!

La mousse est due a un mélange eau/composés hydrophobes essentiellement.

Quant aux "commandos" qui cassent du labo, ils ont ma bénédiction.

:snif:

Cela a été prouvé mille et une fois que les tests sur animaux retardent le progrès plutôt qu'autre chose...

L'institut pasteur est surement d'accord avec toi.

De plus, je pense qu'il existe suffisament de cosmétiques pour ne pas à avoir à en créer d'autres...

Tant qu'il y aura des personnes (au hasard des jeunes femmes) pour en acheter, la concurrence jouant, ils en développeront toujours de nouveau.

C'est la loi des marchés.

Achetez les Bios, c'est pas compliqué, c'est pas les produits des gens friqués comme tout lmonde dit, c'est pas la mer à boire...

Le bio est, lui aussi, sujet a caution.

Effectivement certaines pétitions ont réussi à faire bouger les choses. Neanmoins en France on est plutôt attardés par rapport à d'autres pays tels que l'Angleterre ( chasse à courre abolie, tests sur animaux également malgrès quelques violeurs des lois, 10 % de végétariens) ou encore les Pays-Bas ( 40% de végétariens)... (France: 2% de vég... )

Je ne vois pas en quoi le fait que des gens soient végétariens soient une évolution...

Renier son régime alimentaire est assez contre-nature.

@PierreLebel: si tu as la chance de te permettre de refuser un emplois dans ta branche parce que, les recherches de ce labo (bien que respectueux des lois) ne te conviennent pas. Tant mieux pour toi.

Tu as peux-être la chance d'avoir d'autre atout dans ta manche qui te permettrons de faire autre chose.

Mais beaucoup de peronne ne peuvent se permttre de refuser un emploi... surtout s'il correspond a leur formation.

Modifié par KrafT

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Delphine d'Or Membre 93 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

C'est sûr, tuer des animaux est un signe de puissance, d'ingéniosité hors du commun! Quelle est belle, l'humanité! Oui, pour moi, être végétarienne constitue une évolution, dans le bon sens bien sûr.

"renier son régime alimentaire est assez contre-nature". Alors pour toi, on doit tuer toujours et encore le plus d'animaux possible? Sans leur laisser aucune chance de s'en sortir? Alors que l'on n'en a pas besoin pour vivre normalement? L'humanité est décidément bien élevée!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Heimdall Membre 719 messages
Forumeur forcené‚ 32ans
Posté(e)
Quant aux tests destinés à vérifier l'innocuité d'un produit cosmétique ou d'un détergent, ils ne seraient pas utile si ces derniers n'étaient pas noyés sous les parabens et autres phénoxyéthanols, PEG et silicones, dérivés pétrochimiques ou encore colorants et autres saloperies de parfums de synthèse!

Un produit innofensif n'a nul besoin d'être testé.Vive les produits bio!

Les tests pour les animaux je suis contre.

Je les préfère sur les gens.

Je me permet de rebondir à dessus. Ayant travaillé pour de la R&D cosmétique et mettant barbouillé la gueule et les bras de divers produits divers et varié au stade expérimentale (c'est à dire avec le produit pure de couleur douteuse et qui pue, donc sans toutes les conneries cité au dessus) je peux affirmé que les test, d'une ne se font pas sur animaux mais sur nous autres pauvre pomme d'employé (sans bonus dans le salaire et c'est volontaire) ; et, d'autre part, ces tests sont loin d'être inutile. Entre les produits trop puissant, ceux qui provoque démangeaisons et plaques, j'en passe et des meilleur, vous ne savez pas ce que vous manqué.

Pourtant, beaucoup se féliciteront que ces tests se font sur des humains volontaires et non des animaux innocents.

Et bien ces volontaires vous disent : "Venez ! venez tester les produits à notre place, venez vous faire défigurer, de manière temporaire, certe, par de magnifique plaques, venez-y, il y a pas de raisons que ça soit les mêmes qui trinquent et qui soient, par dessus le marché considéré comme des salopards tueurs de petite bêtes !"

Il en va de même pour les shampoings et autres savons : plus ils dégagent de mousse, plus ils sont chimiques!

Ah, le simple pouvoir moussant du savon est de la chimie... Bon, c'est jouer sur les mots, mais entre trouver le moyen de rendre efficace les complexes naturels et ajouter un produit de synthèse, y a une marge non ?

Quant aux "commandos" qui cassent du labo, ils ont ma bénédiction.

Les laborantins vous remercient, ils s'excusent de gagner leur vie en risquant la leur dans les salles blanche pour sortir des produits de confort que TOUS, même prétendu écolo naturel, utilisent.

Modifié par Heimdall

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KrafT Membre 1 176 messages
Nec Retrogradior, Nec Devio, Sum !!!‚ 32ans
Posté(e)
Alors pour toi, on doit tuer toujours et encore le plus d'animaux possible? Sans leur laisser aucune chance de s'en sortir? Alors que l'on n'en a pas besoin pour vivre normalement? L'humanité est décidément bien élevée!

Nous sommes omnivore pas ovipare.

Quand a leur laisser une chance...

A ben oui, les chasseurs, avec leur gibier, leur laisse une chance de s'en sortir (déjà plus que le boucher avec son bovins)...

Les chasseurs sont de grands humanistes en faites :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant