Le Bien... le Mal.... la neutralité

Que sont pour vous ces ''notions''   69 membres ont voté

  1. 1. Bien et/ou Mal

    • Le Bien et le Mal existe en tant que force
      9
    • Le Bien et le Mal existe en tant que notion
      28
    • Il n'y a ni Bien ni Mal...
      30
    • Je ne me suis jamais posé la question
      2
  2. 2. La Neutralité existe elle ?

    • Oui, on peut être évéillé de manière identique dans le Bien et le Mal
      11
    • Non, on a toujours un penchant significatif pour le Bien ou son opposé le Mal
      12
    • C'est plus complexe que cela... on est tous des ''mauvais bons'' ou des ''bons mauvais''
      46

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Violer un enfant est-ce le Bien, crée un génocide est-ce le Bien, torturer un innocent est-ce le Bien ??? Tous vous repondrez non en majorité...

Pas moi. Ce n'est ni bien ni mal. Ce sont des choses qui sont ce qu'elles sont. é chacun de les considérer comme étant acceptables ou non.

@Valtesse : John Wayne Gacy, un garçon charmant ;)

N'est-ce pas ? :o

Je te parlerai de lui, c'est passionnant... :snif:

Remettre perpétuellement en cause des fondements (si on parle bien des fondements, hein ?) qui ont fait leur preuve à travers le temps

C'est une blague ?

La survie n'entre-t-elle pas dans les critères de définition du bien ?

Non.

:snif:

Effectivement : NON

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
si je te dis que pour sauver la terre et les générations futurs tu dois faire mourir les trois quarts de la population actuelle choisi aléatoirement, est ce bien ou mal?

Hypothèse plutôt saugrenue, non ?

Mais je dirais que, selon les définitions que j'ai donné, que faire mourir les 3/4 de l'humanité en vue de sauver celle-ci, c'est nuire à un très grand nombre, mortellement, dans l'espoir de sauver le notion d'identité. Cela se rapproche plutôt d'un acte "malveillant", car l'on décide à la place de tout le monde.

Dans ce cas précis, le bien consisterait plutôt à demander à tout le monde s'ils préfèrent cette solution, ou non.

est ce que faire survivre l'humanité est une bonne chose?

Oui, dans le sens ou tout faire pour la faire disparaitre est un acte malveillant, car à portée négative envers celle-ci. Tout comme il est malveillant de ne pas considérer les conséquences des actes de l'humanité.

est ce que tuer pour éviter à la personne de souffrir c'est mal?

Toujours selon ma définition, si l'on évoque l'euthanasie, cela me parait plutôt bienveillant, à partir du moment où l'acte est consentie par la personne.

Et lorsque la personne ne peut donner son consentement, il suffit de faire la différence entre la laisser souffrir sans espoir pour nous donner bonne conscience (donc un acte malveillant pour notre propre intérêt), ou l'achever pour la libérer de ses souffrances.

Bien évidemment, le contexte joue énormément, à commencer par l'état d'esprit de la personne.

Bref, les notion de bien et de mal, je le répète, peuvent tout à fait être mesurées et débattue tant qu'elle se fondent sur un raisonnement "logique" se basant sur des préceptes ressemblant à ceux que j'ai énoncé, à savoir la finalité et la conséquences des actes.

Elle deviennent bien évidemment subjective dès lors qu'elles sont imposées par une doctrine, une religion, qui ne cherche pas à évaluer.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité blackbox
Invité blackbox Invités 0 message
Posté(e)

le mal c'est pas bien et le bien c'est pas mal, ce que c'est de rester neutre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Maniou
Invité Maniou Invités 0 message
Posté(e)

le bien et le mal ne sont que des concepts humains, des notions inventés par la société pour classer les gens dans des cases.

je pense qu'on ne peut pas se permettre de juger quelqu'un sur ses actions, qu'elles soient, pour reprendre l'expression ,bonnes ou mauvaises. pour moi il y a responsabilité ou non dans une action.Si elle est responsable et justifiée, alors on ne peut pas la classer. me fais je bien comprendre? :snif:

"voler c'est mal", oui mais voler pour nourrir ses gosses c'est bien.

je vais me coucher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Par rapport aux deux dernières interventions, je suis bien d'accord, mais vous ne niez pas l'existence du bien ou du mal, vous niez la subjectivité de leur définition.

L'exemple d'une femme qui vole pour s'enrichir, ou pour nourrir son enfant, dénote bien d'un sentiment, d'une notion différente entre les deux actes.

L'exemple des scientifiques, et de la bombe H, prouve l'absence de notion de bien et de mal chez des individus, mais présuppose, par son résultat, une résultante affilité à un mal.

Bref, ces notions existent bel et bien, sous une certaine objectivité, même si, encore une fois, de nombreuses versions subjectives tentent de se les approprier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilou&' Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

de plus, les américains ont vite chercher la bombe h car hitler était proche de la découvrir, et ils voulaient l'avoir avant que ce cingler ne la trouv, donc c'était plutot un bien!!

a mes yeux la seul réelle morale juste et bonne : ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
néanmoins, aujourd'hui ces notions se sont si bien ancrées dans les esprits qu'elles existent sur le plan des idées.

le bien et le mal existent pour ceux qui leur donne une consitance, et pour ceux là seulement.

dans la réalité ils n'existent pas.

Une notion qui existe sur le plan des idées ?

Une notion qui n'existe pas dans la réalité ?

Ce n'est pas loin d'être le propre d'une notion, d'être abstraite.

Le temps existe t'il pour de vrai ? Le bonheur existe t'il pour de vrai ?

Le bonheur existe t'il après la mort de quelqu'un, puisqu'il n'y croit plus ?

Sinon j'ai déjà répondu pour : " la trop importante population humaine nuit à son envirronnement et à l'humanité, celà peut être vu comme un acte neutre voir bon."

Il n'empêches que les notion de bien et de mal existent ... puisque l'homme les possèdent.

Bien évidemment qu'il ne s'agit pas de notions innées, venues de nulle part, mais bien évidemment de considération, de notions humaines, comme la logique, la justice, le bonheur susnommé, etc ... qui servent à appréhender notre environnement, et qui, en dehors de la pensée humaine, n'existent pas plus concrétement que le bien ou le mal.

Mon propos était juste de rappeler que si ces notions peuvent être biaisées par le jugement de chacun, il est des actes que l'on peut universellement qualifier de bon ou de mauvais, de juste ou non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baudelaire-21's Membre 1 165 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Mon propos était juste de rappeler que si ces notions peuvent être biaisées par le jugement de chacun, il est des actes que l'on peut universellement qualifier de bon ou de mauvais, de juste ou non.

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baudelaire-21's Membre 1 165 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

un homme a kidnappé un enfant, il l'a violer, puis lui a coupé la mains et forcer a la manger, il a ensuite battu a mort l'enfant, puis il a coupé cet enfant en morceau et a obliger sa mère a les manger...

Voit tu dans cet exemple imonde une seule chose qui peut être qualifier de bonne... les actes de cette homme peuvent il être sujet a polemique.... non

un homme apprend que son fils va mourrir car son coeur est malade, pour eviter un rejet il faut un donneur de la même famille, le Père se sacrifie pour son fils.... peut on voir le mal dans ce geste, non !

donc oui, il y'a des exemple ou tout le monde s'accorde !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baudelaire-21's Membre 1 165 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

J'aurais été contre car a ce moment, cet enfant était innocent... minority report

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baudelaire-21's Membre 1 165 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

je pense que ce qui importe c'est la finalité de l'acte en définitive... faire le mal pour obtenir un plus grand bien vaste question... qui se pose de plus en plus a une epoque où l'ecologie est à la mode.... en gros est-ce que l'extermination total du genre humain ne serait pas un bien pour les 99.9999999% du reste de la vie sur terre que nous detruisont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baudelaire-21's Membre 1 165 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Nous avons une conscience.... et nous en sommes malheursement conscient ! Je pense qu'on peut être extrème dans les 2 sens au sein d'un même individu... dur après de savoir qui on est... Lucifer était de cela, il a voulu brillé comme Dieu pas par orgueuil mais par logique il fut puni pour ca et sa rancoeur le amener sur le chemin du Mal alors qu'a la base il était bon et juste... il est devenu mauvais et juste... tout le dilemme est là

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baudelaire-21's Membre 1 165 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je ne suis pas certains que Lucifer soit le plus grand bienfaiteur... je pense simplement qu'il a mieux a faire que de s'occuper des affaires des hommes..... son but est la vengeance, vis a vis de Dieu et des anges qui n'ont pas été au bout de leur combat et qui désormais servent Dieu bien gentiment sans bronché...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
un homme a kidnappé un enfant, il l'a violer, puis lui a coupé la mains et forcer a la manger, il a ensuite battu a mort l'enfant, puis il a coupé cet enfant en morceau et a obliger sa mère a les manger...

Voit tu dans cet exemple imonde une seule chose qui peut être qualifier de bonne... les actes de cette homme peuvent il être sujet a polemique.... non

Tout depend de la sauce et de la cuisson choisies ........je pense bien que bien assaisoné l'enfant devait etre un met plus que bon . :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dirtymonkey Membre 148 messages
Forumeur inspiré‚ 27ans
Posté(e)

Solis, je pense ne pas me tromper en disant qu'on parle de bien et de mal dans le sens moral des mots. Ton exemple du tyra et des toilettes font allusions a des besoins. Le tyra DOIT manger des proteines, et nous devons tous aller aux toilettes (dfaçon ça sortira que vous y soyez ou pas donc ne resistez pas! ^^)

Depuis la nuit des temps, l'homme se crée une morale. la morale est un guide de vie pour l'homme. Le bien morale, qui renvoit au légitime, est tout simplement ce qui va dans le sens de cette morale. Ensuite, y a t-il une morale universelle ? c'est ça la vrai question! Les Droit de l'Homme tentent de repondre par un oui a cette question et propose une morale qui se veut universelle.

Il est plus facile de dire qu'il y a un mal. L'exemple de l'inceste le prouve: toutes les civilisations et cultures du monde (absolument toutes) condamnent l'inceste. Le mal peut renvoyer a deux notions: l'illégal et l'illégitime. Dans le premier cas, le mal est ce qui est contraire a la loi imposé par l'autorité (etat, eglise etc...). Dans le deuxieme, le mal est ce qui est contraire a la morale que suit l'individu. Cacher une famille juive sous l'Allemagne nazi était tout a fait illégal mais nous conviendrons tous a dire que c'était légitime. En revanche, l'esclavage des noirs était légal au 15eme siecle mais illégitime.

la neutralité renvoi a l'amoralité et elle existe belle et bien. Hannah Arendt a ecrit un traité sur la banalisation du mal (justement!) intitulé Eichmann a Jerusalem qui montre, a travers l'exemple d'Eichmann, l'etat d'esprit de bcp de fonctionnaire nazi: un directeur de camp d'extermination, trés conscient de ce qu'il faisait, n'executait pas les ordres de ses superieurs parce que lui aussi il était animé par le racisme, la haine, la barbarie mais parce que c'était les ordres du régime auquels il était soumis et que son devoir était d'obéir sans se poser de question (cela ne concernait pas tous les nazi, nous parlons ici que d'une partie seulement). Ce n'était ni bien, ni mal.

Voila la neutralité. La neutralité est pire que le mal parce qu'elle soumet la pensé de l'individu a la loi de l'autorité sous laquelle il vit, elle en fait un pantin, un chien a que l'on peut dresser pour qu'il attaque des enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
un homme a kidnappé un enfant, il l'a violer, puis lui a coupé la mains et forcer a la manger, il a ensuite battu a mort l'enfant, puis il a coupé cet enfant en morceau et a obliger sa mère a les manger...

Voit tu dans cet exemple imonde une seule chose qui peut être qualifier de bonne... les actes de cette homme peuvent il être sujet a polemique.... non

En tuant l'enfant, il lui évite de souffrir une vie misérable pendant soixante dix à quatre-vingt dix ans dans une société sclérosée. D'un certain point de vue, l'enfant n'en ressort pas forcément perdant. La torture est dans certaines sociétés que les dégénérés ont qualifié de primitives alors qu'elles étaient spirituellement bien plus évoluées que le manichéisme pervers du christianisme une forme d'élévation spirituelle permettant le contact avec les esprits supérieurs. Enfin, le cannibalisme n'est à mes yeux pas plus condamnable que la consommation de viande de vache ou de porc, et par ailleurs il revêt dans certaines sociétés une valeur spirituelle : dévorer la cervelle ou le coeur d'un ennemi tué au combat permet de s'approprier sa force physique et mentale (et de se choper une bonne ESB par la même occasion :snif: ). Comme quoi TES valeurs ne sont pas universelles. Moi non plus je n'irai pas torturer un gosse avant de le massacrer. Mais...

Pour te donner un autre exempe : les aztèques (ou les mayas ou les incas je sais plus, à vérifier mais c'est l'un des trois) sacrifiaient de jeunes vierges au dieu Soleil (oui, comme dans Tintin). Ils les droguaient avec un équivalent local du Peyotl (ça file des hallucinations et ça permet d'anésthésier) et leur arrachaient le coeur à vif. N'importe qui dans notre société postmoderne trouverait ça horrible, dégueulasse et odieux, sauf que ces victimes étaient souvent volontaires, et voyaient dans ce rite sacrificiel le salut de leur âme que le prêtre offrait au Soleil, l'équivalent du paradis chez les chrétiens, juifs, musulmans et autres monothéistes. Comme quoi la majorité des gens sont englués dans leur morale bien de chez nous et sont incapable de comprendre un autre rapport à la douleur, à la mort et à la spiritualité que le leur.

En ce qui me concerne, si je devais être déiste, ce qui n'est pas cas, j'embrasserait probablement la religion des Grands Esprits des indiens d'Amérique ou des Mayas, beaucoup plus intéressante aussi bien sur le plan liturgique que spirituel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
un homme a kidnappé un enfant, il l'a violer, puis lui a coupé la mains et forcer a la manger, il a ensuite battu a mort l'enfant, puis il a coupé cet enfant en morceau et a obliger sa mère a les manger...

Voit tu dans cet exemple imonde une seule chose qui peut être qualifier de bonne... les actes de cette homme peuvent il être sujet a polemique.... non

Tout depend de la sauce et de la cuisson choisies ........je pense bien que bien assaisoné l'enfant devait etre un met plus que bon . :snif:

A cet âge, c'est bien tendre! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dirtymonkey Membre 148 messages
Forumeur inspiré‚ 27ans
Posté(e)

Le suicide est interdit par les religions chretienne et juive car la vie est le bien le plus précieux que nous avons (selon ces religions). C'est un don de Dieu et y mettre fin serait une offense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Après on enrobe ça avec autant de merde que l'on veut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant