Gaza se meurt

ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)

excellente analyse de simplicius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)

difficile à faire comprendre ça ...

Attentat à la yéshiva Merkaz Harav à Jérusalem : 8 victimes

Un attentat a eu lieu à la yéshiva Merkaz Harav à Jérusalem à l'entrée de la ville jeudi 6 mars vers 20h45. Plus de 50 ambulances étaient présentes sur les lieux ainsi que la police dès 20h57, un terroriste a été tué, il était équipé d'une arme automatique. La police a éloigné les personnes présentes et demandé aux curieux de ne pas se rendre sur les lieux.

Selon la chaîne de télévision Arouts 2, tous les élèves de la yéshiva ont été évacués, les autres se sont cachés dans les chambres et dans les abris. Les unités anti-terroriste de la police et de l'armée ainsi que des démineurs sont entrées à l'intérieur de la yéshiva et l'ont passée au peigne fin. Les forces de sécurité n'avaient pas de renseignements sur la possibilité d'un attentat.

L'attentat a fait 8 victimes et 12 blessés dont 3 dans un état grave, 9 d'entre eux ont été évacués vers l'hôpital Shaaré Tsedek et 3 vers Hadassah Ein Kerem. Toutes les victimes sont des élèves des 2 yéshivot de Merkaz Harav. Après que tous les blessés ont été évacués, les ambulances ont reçu ordre de se retirer.

Modifié par ratatouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
@titovaudoo

Tu soulèves des points intéressants mais qui ne font que confirmer que le droit international est avant tout un droit parcellaire voire hémiplégique.

- Retour aux frontière de1948 ou de 1967. Pourquoi pas ? Mais c'est oublier que ces frontières ont bougé suite à une agression des Etats arabes violant ostensiblement les principes fondateurs de l'ONU.

Je ne m'y connais pas trop dans l'histoire du conflit israélo arabe, mais ces fameuses frontieres ne naissent elles pas d'une décision arbitraire de l'ONU ?

Si je me souviens bien l'ONU a choisit un bout de terre qui ne lui appartenait pas, et l'a donné aux juifs, occultant le fait que sur cette terre des personnes y vivaient.

De plus, si l'on parle de la violation ostensible des principes de l'ONU, Israel en s'autoproclamant état , ne l'a t-il pas fait en premier lieu?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

L'ONU a surtout avalisé une situation de fait, le foyer national juif existant dès l'avant guerre. Mais je suis d'accord avec toi : la création d'Israël est tout aussi grossièrement une violation des principes de l'ONU que les actions qui ont suivi. Tout juste peut-on se baser sur le concept très flou du droit à l'autodétermination des peuples (encore faut-il réussir à circonscrire un peuple et donc savoir qui le compose et qui en est exclu).

Seulement, c'est que je dis : la situation internationale ne s'analyse pas par le droit mais par les rapports de force. Obliger le seul Israël à passer sous les fourches caudines de résolutions circonstanciées quand la quasi intégralité des autres Etats se moquent comme d'une guigne des principes fondateurs de l'ONU, c'est irréalisable. Le conflit israélo-palestinien ne se réglera pas par des résolutions de l'ONU mais par un accord conclu entre les 2 entités et elles seules. Et il m'étonnerait beaucoup que cette accord puisse résulter d'autre chose que d'un conflit violent avant. L'hypothèse la plus vraissemblable est d'ailleurs la disparition d'Israël à long terme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)

il faut se remettre dans le contexte de l'époque quand même (6 millions de juifs exterminés) ... et ne pas oublier que Moïse s'est installé en Palestine 1000 ans avant Jésus Christ !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ryutario Membre 401 messages
Forumeur survitaminé‚ 29ans
Posté(e)

donc les autres compte pour rien :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)
donc les autres compte pour rien :snif:

si tu parles des palestiniens actuels ... c'est effectivement ce que pensent tous les pays arabes les entourant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

L'argument historique ne tient pas du fait que :

- Les personnes de confession juive ne sont pas des descendants directs des Hébreux de l'Antiquité.

- Mais surtout, une "antériorité" qui a connu un vide de 2000ans ne correspond à rien. En ce cas, tout peuple de la planète serait susceptible de revendiquer les anciens territoires de ces ancêtres. Pour nous, Gallo-Romano-Francs, nous serions amenés à exiger restitution des terres des Galates, des Celtibères, la Gédrosie et un coin reculé de Germanie. :snif:

L'idée de la Palestine retenue à la fin du XIXe siècle, dans un contexte d'aire islamique profondément hostile à l'implantation d'un pouvoir non musulman était calamiteuse. Un Etat juif dans des terres sous peuplées d'Amérique ou d'Afrique aurait sans doute été moins folle.

Maintenant, ce qui est fait est fait. La destruction d'Israël provoquera les mêmes drames que ceux qu'Israël se voit reprocher. Car les Israëliens sont désormais chez eux dans le coin, que les palestiniens le veuillent ou pas.

Néanmoins, les rapports démographiques me rendent extrêmement pessimistes sur le destin d'Israël, sans doute promis à connaitre le sort des Etats latins de la fin du XIIIe siècle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

De toute façon ce conflit est une suite de réponse violente.C est a celui qui surenchérit sur l autre avec des intervenant étrangers qui n aurait normalement pas voix au chapitre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)

@Simplicius, merci de tes réponses, je n'y vois que quelques objections

- Retour aux frontière de1948 ou de 1967. Pourquoi pas ? Mais c'est oublier que ces frontières ont bougé suite à une agression des Etats arabes violant ostensiblement les principes fondateurs de l'ONU.

Je pense que nous pouvons discuter de ce point. A ma connaissance, 3 conflits ouverts ont eu lieu entre les pays arabes et Israel depuis 1948:

  • Guerre de Suez, en 1967. Je ne pense pas qu'una agression des pays arabes soit à l'orignie de ce conflit. Le contexte n'est surtout pas à oublier: la guerre froide. L'enjeu majeur de cette guerre était le canal de Suez. D'un côté le gouvernement britannique qui a vu le canal se faire nationaliser et Israel qui a besoin de ce canal pour assurer son transport maritime, et de l'autre l'Egypte. Rapporter les faits historiques n'est pas mon but, tout le monde peut les consulter sur la toile. Je voudrais juste apporter un avis: Le discours patriotique de Gamal ou de Neguib en Egypte, et autres Hourani et Aflak en Syrie, l'appel au patriotisme d'après guerre en Grande-Bretagne, tous ces discours ne sont que façade. Les gouvernements arabes ne sont pas patriotiques, et l'appel au passions de leurs peuples n'est que tromperie. Comme tu le dis, chacun cherche à retirer son épingle du jeu. Je fais cette précision pour montrer qu'à mon avis, la Guerre de 1956 n'était pas une agression arabe, mais un conflit ouvert par Israel - Grande-Bretagne - France en réponse à la nationalisation du canal. Nationalisation qui n'est pas en lien direct avec le conflit israelo-palestinien. Enjeux économiques, tentative de sauvegarder des restes de l'époque coloniale dans cette guerre froide, le tout démontré par les interventions américaines et russes.
  • La guerre des 6 jours en 1967: Chapitre beaucoup trop complexe pour en parler ici, mais je tiens juste à préciser que l'attaque fut lancée par Israel.
  • La guerre d'Octobre en 1973: Lancée par les pays arabes, pour récupérer les territoire conquis en 1967.

Je rapporte toutes ces précisions pour que la vision du conflit ne soit pas manichéenne, toutes les agressions et offensives ne furent pas arabes, ni israéliennes. Mais dans le contexte, à savoir une occupation pure et simple qui est la création d'Israel, je ne peux imputer les causes des guerres aux pays arabes, même quand c'est eux qui ouvrent le feu (ce qui n'est pas toujours le cas).

- Le droit au retour des réfugiés. En premier lieu, on parle d'événements vieux de 60ans et on pourrait penser qu'il y a la prescription du fait accompli (tous les peuples occupent des territoires après une apropriation initiale arbitraire. Seule la condition de temporalité permet de distinguer des "légitimités". Mais en second lieu, pourquoi ce principe ne vaudrait, selon les institutions internationales, que pour les Palestiniens ? Pourquoi le plan Anan pour Chypre excluait tout droit au retour pour les héllénophones expulsés du Nord et les turcophones expulsés du Sud ? Pourquoi tout droit au retour des Allemands des Sudètes est appréhendé comme un casus belli et aucunement soutenu par l'ONU ?

Je n'ai pas de connaissances suffisantes sur le plan Annan et les Allemands des Sudètes pour en parler. Mais je suis sans connaître ces problèmes d'accord avec toi. Je m'explique: L'argument que je proposais en faveur du retour des réfugiés palestiniens n'est de ma part qu'en réponse au droit de retour de la population juive en Palestine. Je ne comprends pas comment on peut souscrire au sionisme (j'entends par sionisme le droit de retour des juifs en Palestine entre autres) et refuser ce droit aux palestiniens, alors que la situation des deux peuples est la même: population exilée, sans terre, persécutée. Mais comme tu ne tiens pas ce discours, je ne tiendrai pas le mien non plus, qui n'est qu'un contre-exemple flagrant et ironique. Le retour des Palestiniens en Israel serait une catastrophe démographique dont Israel ne veut pas; Je voulais juste une réponse honnête à ce droit ; la tienne l'est car tu ne concèdes pas ce droit à la population juive d'avant 1948;

Si la réalité de la politique internationale se souciait le moins du monde des principes énoncés dans la Charte de l'ONU, cela se saurait depuis belle lurette. Penser qu'Israël, petit Etat dont l'anihilation est l'obsession de la plupart de ses voisins, devrait jouer à l'idiot du village international en étant le seul à souscrire à des principes l'affaiblissant et qui ne sont appliqués qu'à lui, n'est pas sérieux.
Le conflit israélo-palestinien ne se réglera pas par des résolutions de l'ONU mais par un accord conclu entre les 2 entités et elles seules.

Tout à fait d'accord, je m'excuse si j'ai pu donner l'impression que je faisais confiance à l'ONU, et cette excuse est envers moi-même tout d'abord, car je tiens l'ONU pour une organisation loufoque, corrompue, hypocrite et inutile. Je ne rapportais que des faits.

Seulement, c'est que je dis : la situation internationale ne s'analyse pas par le droit mais par les rapports de force. Obliger le seul Israël à passer sous les fourches caudines de résolutions circonstanciées quand la quasi intégralité des autres Etats se moquent comme d'une guigne des principes fondateurs de l'ONU, c'est irréalisable. Le conflit israélo-palestinien ne se réglera pas par des résolutions de l'ONU mais par un accord conclu entre les 2 entités et elles seules. Et il m'étonnerait beaucoup que cette accord puisse résulter d'autre chose que d'un conflit violent avant. L'hypothèse la plus vraissemblable est d'ailleurs la disparition d'Israël à long terme.

Je suis d'accord, mis à part l'immanence d'un conflit violent qui à mon avis n'aura pas lieu. La balance pèsera du côté des Palestiniens à très long terme , sans conflit, mais comme tu le dis démographiquement uniquement. Je souscris à la thèse de Azmi Bchara qui prédit un avenir relativement similaire à ce qui s'est passé en Afrique du Sud.

L'argument historique ne tient pas du fait que :

- Les personnes de confession juive ne sont pas des descendants directs des Hébreux de l'Antiquité.

- Mais surtout, une "antériorité" qui a connu un vide de 2000ans ne correspond à rien. En ce cas, tout peuple de la planète serait susceptible de revendiquer les anciens territoires de ces ancêtres. Pour nous, Gallo-Romano-Francs, nous serions amenés à exiger restitution des terres des Galates, des Celtibères, la Gédrosie et un coin reculé de Germanie. :snif:

L'idée de la Palestine retenue à la fin du XIXe siècle, dans un contexte d'aire islamique profondément hostile à l'implantation d'un pouvoir non musulman était calamiteuse. Un Etat juif dans des terres sous peuplées d'Amérique ou d'Afrique aurait sans doute été moins folle.

Maintenant, ce qui est fait est fait. La destruction d'Israël provoquera les mêmes drames que ceux qu'Israël se voit reprocher. Car les Israëliens sont désormais chez eux dans le coin, que les palestiniens le veuillent ou pas.

Néanmoins, les rapports démographiques me rendent extrêmement pessimistes sur le destin d'Israël, sans doute promis à connaitre le sort des Etats latins de la fin du XIIIe siècle.

Rien à redire, sur toute la ligne et dans les moindres détails. En tant qu'Arabe non nationaliste, laïque, pacifiste et tout simplement désireux de paix car je vais passer le reste de ma vie à 80 km des événements, je ne suis pas pour l'éradiquation d'Israel. Mais au moins pour l'aveu qu'il y a eut violation des peuplades en présence. Pour que l'on puisse alors avancer et négocier un traité durable. D'ailleurs je ne veux même pas d'aveu, juste qu'on arrête le discours de Terre Promise et de droit indéniable.

PS non adressé à Simplicius, suffisamment intelligent pour ça: à des propos similaires que je tenais sur le forum, je me suis fait taxé d'islamiste; je tenais à préciser que je suis athée né dans une famille de catholiques. Sombres crétins s'abstenir dons de remarques de ce genre. Ah oui, et pour d'autres crétins aussi: je ne suis en France que de passage pour mes études, car j'aime la culture de ce pays et sa langue, vous en faites pas pour votre boulot, je ne travaille pas et je retournerai dans mon pays. Je tenais juste à dire tout cela pour anticiper des réactions déjà subies sur des forums et dans la vie réelle.

Modifié par TitoVaudoo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

Holala, qu' est-ce qui se passe ici, Tito et Valtesse qui se bouffent le nez. :snif:

Please, stop it, ça me fend mon petit coeur. :snif:

Pour (re)donner mon avis sur ce sujet, mis à part qu' en palestine, certaines personnes sont des fanatiques religieux, les israeliens sont pour moi les principaux coupables de ce conflit, car, même si ça date, ce sont quand même eux qui ont colonisé Israel et vu que ce petit pays est un gros vendeur d' armes, surarmé et riche appuyé par les états-unis, je n' ai pas l' impression qu' il y ait matière à hésiter longtemps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Au lendemain de la proclamation d'Israël, les troupes de Transjordanie (la Jordanie tout court actuellement), d'Egypte, de Syrie et d'Irak attaquent. Mais je te concède que tout cela n'est que la suite presque logique d'une guerre civile qui avait laissé les Anglais impuissants.

1956, oui là clairement France et Grande Bretagne s'allient à Israël pour sauver la possession du canal de Suez.

1967, c'est assez complexe.

1973, c'est l'agression de trop qui sera fatale à Nasser. Kissinger raconte dans son ouvrage Sorties de crise qu'il a été obligé d'exercer une pression intense sur le gouvernement israëlien pour stopper l'avancée de Tsahal qui voulait aller jusqu'au Caire.

Le choix géographique d'Israël a été une profonde erreur. Si le poids religieux n'avait été aussi déterminant, il aurait été beaucoup plus cohérent de défricher des terres quasiment vierges. Lors de la naissance du sionisme, la colonisation bat son plein et nul doute que des régions d'Afrique étaient assez vides pour permettre l'implantation de colonies juives. La IIIe République ne s'y serait sans doute pas farouchement opposée, malgré un antisémitisme assez fort mais contrebalancé politiquement durant la période. L'Empire britannique, encore moins. Mais surtout, les Etats-Unis étaient une terre ouverte, de même que quelques coins d'Amérique centrale et du Sud. Le choix de la Palestine, possession du califat ottoman à l'époque et donc au sein d'un monde musulman peu enclin (légitimement d'ailleurs) à voir des colonies de peuplement s'installer est absurde.

Aussi, si on tente d'être vraiment objectif, les méthodes des groupes islamistes sont dégueulasses et révoltantes et leur intransigeance complète mène droit dans le mur. Mais l'édification d'Israël repose sur des bases branlantes qui gomment un peu le fait qu'il s'agit du pays le plus moderne de la région qui devrait davantage constituer un modèle qu'un repoussoir.

La perpétuation de la lutte 60ans après la proclamation de l'Etat et la popularité de cette cause dans tout le monde musulman trouve sa cause, comme le choix de l'implantation du foyer national juif, dans la religion. Et la tendance "ultra", qui se porte plus que bien depuis les années 70 et qui gagne en influence, me fait dire qu'à moyen terme un conflit violent est inévitable. Les attentats violents ne peuvent qu'amener à la radicalisation de la population israélienne. Les ripostes font de même de l'autre côté qui constitue, via de nombreux prêches, un terreau déjà favorable et qui a besoin de peu pour s'embraser. Nul doute que seule la peur de l'oncle Sam retient, pour l'heure, des opérations d'envergure.

La religion fait en sorte que la conclusion d'une paix véritable sera extrêmement difficile, voire impossible. La paix était davantage possible du temps du nationalisme arabe car le nationalisme peut accepter des conceptions moins passionnées que le sentiment religieux qui, par définition, ne repose pas sur la raison. En ce sens, aussi paradoxal que cela peut sembler au vu des guerres du passé, l'effondrement du nassérisme a été une catastrophe pour la région.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

J aime bien le PS de Titoo :snif: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)

@Simplicius

Qui seraient les protagonistes de ce conflit? L'Egypte et la Jordanie sont en paix avec Israel. L'Arabie Saoudite et les pays du golfe n'entreront jamais dans ce conflit (sauf pour offrir sur leurs territoires des bases militaires aux USA, mais jamais contre Israel), la Lybie et tout le Maghreb sont étrangers à tout cela depuis 1973, et surtout depuis les accords de 1979 à Camp David. Les seuls pays susceptibles d'entrer en guerre violente étaient l'Irak, la Syrie et le Liban. Depuis 2003, l'Irak n'est plus en jeu, et la suite inéluctable à la guerre civile actuelle est un gouvernement similaire à ceux d'Egypte et de Jordanie, qui concluera un traité de paix dans les plus brefs délais.

Il reste, en ce qui concerne les pays arabes, la Syrie et le Liban. Quant aux pays non arabes, il y a l'Iran.

Tout d'abord le Liban: Soit la crise actuelle ne trouve pas de solution, et ce pays reste, militairement parlant, en parallèle à la Syrie, et leur cas est à prendre au singulier du point de vue syrien uniquement, ceci dû à l'emprise syrien sur le mouvement Hezbollah, seule force de frappe au Liban, l'armée libanaise étant ridiculement faible, et d'ailleurs dirigée par les militaristes pro-Jmayel et Hariri. Soit la Syrie saura jouer de la carte libanaise en contrepartie d'autres concessions en sa faveur, et s'instaurera alors au Liban un gouvernement de coalition chiite/mouvement du 14 mars, qui n'entrera pas non plus en conflit.

Il reste donc uniquement la Syrie et l'Iran. En ce qui concerne la Syrie, le gouvernement actuel ne désire pas la guerre ouverte, ne serait-ce que pour rester au pouvoir, mais aussi car il ne fera pas le poids. Le jeu actuel est politique et un traité d'ici 10 à 15 ans est très possible (qui d'ailleurs signerait la paix dans toute la région). Les modalités seront difficiles à définir, et les négociations ont été retardées en partie à l'administration Bush, qui, pour la première fois depuis 1952, a coupé le réseau de négociations non officiel entre les USA et la Syrie. D'autre part à cause aussi de la crise au Liban, due à la bourde énorme de Damas quant à la prolongation du président Lahoud il y a 4 ou 5 ans je crois, qui a par effet de boule de neige, entraîné les événements que l'on sait.

Donc je pense que la Syrie va tenter, sans jamais entrer en conflit, de jouer avec les quelques cartes qui lui restent (frontières irakiennes, liban, passage obligatoire entre Israel et l'Europe, accueil des réfugiés...etc..) de tirer meilleur parti d'un traité. Traité qui aurait eu lieu beaucoup plus facilement avec Clinton/Yitzhak Rabin qu'avec Bush/Ariel Sharon. La classe politique du moment est navrante, de tousles côtés.

Et je pense que l'offensive ne viendrait pas non plus du côté israélien, d'une part parce qu'il sait que la Syrie ne fera jamais feu, et que ses arrières sont donc protégés, d'autre part parce qu'il n'aura rien à en tirer qu'il ne puisse le faire par voie diplomatique, et que les USA seront là pour l'en empêcher.

Reste l'Iran, mais je ne pense pas que tu réduisais le conflit à ce pays. Je me trompe peut-être sur toute la ligne, d'autant plus que tu parlais peut-être d'un conflit israélo-palestinien? Les mouvements terroristes de Palestine sont controlables par Israel qui a la capacité de réduire le conflit à ce qu'il est actuellement.

Je suis d'accord que les mouvements terroristes actuels sont dégueulasses, bien qu'ils soient en réponse à un terrorisme d'état, mais ce n'est que la façade. Les attentars suicides perpétrés en Israel, les attaques sur les civils, en plus d'être nauséabondes, sont le meilleur moyen de retarder la création d'un état palestinien, indépendant et décolonisé. C'est justement ce qui me laisse penser que ces mouvements, Hamas, Fateh et autres Moujahidin d'El Aqsa, sont nourris indirectement par Israel, avec l'embargo, l'étouffement économique...etc... Il ne faut pas oublier que c'est dès le lendemain de l'élection du Hamas que les aides ont été coupées, ainsi que les salaires des fonctionnaires palestiniens, s'il y a un moyen de pousser à l'extrêmisme, c'est bien celui-là. Ne pas oublier non plus l'extrême corruption de la classe dirigeante palestinienne, peut-être la plus riche au monde. Bref, tout ce qui est nécessaire à une poussée à l'extrême est présent. Mais sous pression et contrôle, afin que le conflit ne soit pas.

Enfin si, il le sera, mais démographique (enfin je pense, et surtout j'espère).

Modifié par TitoVaudoo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)
C'est justement ce qui me laisse penser que ces mouvements, Hamas, Fateh et autres Moujahidin d'El Aqsa, sont nourris indirectement par Israel, avec l'embargo, l'étouffement économique...etc... Il ne faut pas oublier que c'est dès le lendemain de l'élection du Hamas que les aides ont été coupées, ainsi que les salaires des fonctionnaires palestiniens, s'il y a un moyen de pousser à l'extrêmisme, c'est bien celui-là.

franchement .... penser qu'Israel pousse le Hamas ... encore une fois j'avais déjà fait le parallèle avec le front popjulaire ... qui aurait alors poussé le parti nazi !

le lendemain de l'élection du Hamas on coupe les vivres ... ben oui ! pousser à l'extrémisme ? Ben non, il est déjà en place ! On n'a pas coupé les vivres pour que le Hamas arrive au pouvoir ... il est déjà là ! Quand il est en place on coupe les vivres ... logique !

En fait le Hamas ne veut pas négocier avec Israel d'une part et veut se débarrasser du Fatah d'autre part. C'est donc la surenchère permanente. On balance des roquettes, on envoie des terrorristes se faire péter la gueule dans des écoles (ou mitrailler tout ce qui bouge), on se réjouit des morts d'enfants ... et de l'autre coté on pousse ses pions sur la politique intérieure pour supprimer le Fatah.

Mais la réponse d'Israel va sans doute etre sanglante (les USA arriveront ils à l'empècher ?) : Les troupes israeliennes vont envahir Gaza, et aller chercher les membres du Hamas un à un ... avec le lot de morts que cela va entrainer. C'est couru d'avance. Et certains auroint beau jeu de nosu mettre des gros titres comme quoi des enfants palestiniens ont été tués (en omettant de dire qu'ils étaient mis comme bouclier humain) par Tsahal !

GAZA - Le mouvement islamiste palestinien Hamas a revendiqué vendredi l'attentat qui a fait huit morts israéliens la veille dans un séminaire talmudique à Jérusalem.

"Le Hamas est responsable pour l'attentat. Les Brigades Ezzedine Al-Qassam (la branche armée du Hamas) vont publier un communiqué officiel le revendiquant le moment venu", a déclaré à l'AFP un haut responsable du Hamas sous couvert d'anonymat.

La chaîne du Hezbollah libanais Al-Manar, avait affirmé jeudi soir qu'un groupe jusqu'à présent inconnu, les "Kataëb Ahrar el-Jalil (Brigades des hommes libres de la Galilée)-Groupe du Martyr Imad Moughnieh et les martyrs de Gaza", avait revendiqué l'attaque à Jérusalem-ouest.

http://www.romandie.com/ats/news/080307145507.s8eh6afy.asp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

1° Je joins mes remerciements à ceux d'Elaïs

2° En parlant d'extrêmisme , Huit élèves de la yeshiva du Mercaz Harav, à Jérusalem-ouest, ont été tués et 10 autres blessés jeudi par un Palestinien qui a tiré sur eux avec un fusil automatique avant d'être abattu à son tour par un officier de réserve.

Le Mercaz Harav est un haut lieu du nationalisme religieux en Israël. C'est en son sein qu'est né après la guerre des Six jours de 1967 le mouvement du Bloc de la Foi, le Goush Emounim, fer de lance de la colonisation juive en Cisjordanie occupée.

Y'en a des 2 côtés des religieux extrêmistes.

3° Sur C dans l'air , on apprend que 64% des israëliens veulent la paix et ne seraient pas hostiles à des négociations avec le Hamas ( à mon avis c'est une erreur , faut renforcer Abbas au lieu de renforcer le Hamas )

Vive Olmert!!! :snif: Y'a apparemment des Israëliens qui ne lui disent pas merci.

Combien va t-il tuer de palestiniens en représailles ? 300 ? 400?

Et aprés ? Aprés ça , Abbas déjà affaibli, n'aura plus aucune crédibilté , le seul qui appelait à la paix , quelle victoire d'Olmert !!!

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Abbas n'a DEJA aucun controle sur la bande de Gaza.

Quand on elit des terroristes pronant la destruction d'Israel puis balance de roquette sur ce meme etat, je comprend mal que l'on soit surpris de le voir couper les vivres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
2° En parlant d'extrêmisme , Huit élèves de la yeshiva du Mercaz Harav, à Jérusalem-ouest, ont été tués et 10 autres blessés jeudi par un Palestinien qui a tiré sur eux avec un fusil automatique avant d'être abattu à son tour par un officier de réserve.

Le Mercaz Harav est un haut lieu du nationalisme religieux en Israël. C'est en son sein qu'est né après la guerre des Six jours de 1967 le mouvement du Bloc de la Foi, le Goush Emounim, fer de lance de la colonisation juive en Cisjordanie occupée.

C'est pas une raison pour se faire buter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Le choix géographique d'Israël a été une profonde erreur. Si le poids religieux n'avait été aussi déterminant, il aurait été beaucoup plus cohérent de défricher des terres quasiment vierges. Lors de la naissance du sionisme, la colonisation bat son plein et nul doute que des régions d'Afrique étaient assez vides pour permettre l'implantation de colonies juives. La IIIe République ne s'y serait sans doute pas farouchement opposée, malgré un antisémitisme assez fort mais contrebalancé politiquement durant la période. L'Empire britannique, encore moins. Mais surtout, les Etats-Unis étaient une terre ouverte, de même que quelques coins d'Amérique centrale et du Sud. Le choix de la Palestine, possession du califat ottoman à l'époque et donc au sein d'un monde musulman peu enclin (légitimement d'ailleurs) à voir des colonies de peuplement s'installer est absurde.

Y a pas a dire, ils auraient du prendre l'Ouganda ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)
Abbas n'a DEJA aucun controle sur la bande de Gaza.

Quand on elit des terroristes pronant la destruction d'Israel puis balance de roquette sur ce meme etat, je comprend mal que l'on soit surpris de le voir couper les vivres.

Oui, mais on a coupé les vivres à tous les fonctionnaires palestiniens. Qui n'avaient pas tous voté pour le Hamas. Et de toute façon, cela n'a fait que poussé plus en avant l'extrêmisme. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant