Faut-il oublier le passé ?

Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)

Les expériences du passé son nécessaire, à l'échelle de l'humanité comme pour notre vie. Aimeriez-vous être amnésique ??

le passé, cela fait du bien parfois de le montrer. Connaitre l'évolution de l'humain sur la terre devrait enlever la notion d'une échelle de valeur etre les hommes.. alors si il n'y avait pas cette référence, ça serait surement encore pire que ça ne l'est. Si si, c'est possible :snif:

et plus nous irons loin dans la connaissance du passé de l'univers, plus nous aurons la conscience de la petite place que l'humanité terrestre tient dans cet univers.. et ça, ça me plait beaucoup :snif:

La vie terrestre par elle même est de vivre le moment présent et tenant compte du passé en étant en paix avec, et en préservant la possibilité d'avenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Le connaitre et ne pas l'oublier ..oui!

Le ressasser et en rester prisonnier..non!

C'est beau ! Et c'est vrai !

Il faut faire aussi le distingo entre le passé personnel et celui de l'humanité !

Ce ne sont pas les mêmes ! A niveau personnel, croyez-moi, on n'oublie jamais rien (on vit avec, comme dirait une grande chanteuse de variété) ! Surtout les emmerdes. Mais il est possible de les mettre un peu à côté, d ne pas les avoi constamment en tête.

Et c'est l'expérience qu'on a de la vie qui forge nos réactions. Donc, notre passé individuel, on s'en sert tout le temps. Il est inné et on le subit de façon presque exclusivement passive.

La passé commun, celui d'un peuple, est plus volatil. Il faut des gens pour fixer des témoignages, des gens pour les vérifier, des gens pour les étudier, des gens pour les transmettre, des gens pour les écouter, des gens pour s'en rappeler, et encore des gens pour recommencer ce cycle.

On oublie vite les hommes, ce qu'ils ont fait.

L'omission de ceux qui arrive avant peu suffire. Regardez la Chine. Si son passé n'était pas écrit, noté ailleurs, hors de leur frontière, elle en aurait perdu beaucoup avec leur (non-)politique éducative. Celui là demande un effort actif.

Il ne faut pas l'oublier parce qu'il est instructif. Et constructif. Si on ne se sert pas de son expérience de vie, l'humanité sera obligé de réapprendre continuellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brillegea Membre 3 692 messages
Les méninges à la poële !!‚ 29ans
Posté(e)

non je ne pense pas, si on oublie nos souvenir ça veut dire que la maladie d'alzheimer n'est pas grave !

On doit garder en mémoire son passé, ses leçons, ses bons souvenirs, mais il faut aller de l'avant et ne pas vivre dans le passé ça c'est sur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Bonjour

Il faut s'appuyer sur le passé pour apprendre les erreurs à ne pas reproduire, pour apprendre, s'intruire sur les idées.

Il faut, par conte, détruire tout ce qui est tradition, remettre en cause les us et coutume en permanence, ce qui nous empèche toute reflexion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
Il faut, par conte, détruire tout ce qui est tradition, remettre en cause les us et coutume en permanence, ce qui nous empèche toute reflexion.

Les traditions c'est comme tout le reste, si elles sont poussées à l'extrême elles sont un enfermement, une impossibilité d'avancer. Mais sinon, bien vécues, elles peuvent être un ciment très utile pour une société qui se construit à partir de valeurs communes, culturelles et autres. Les traditions sont un pan de la culture, ils ne faut pas les bafouer, elles peuvent être très utiles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
J'ai oublié ma naissance, celà fait-il de moi un être vil et méprisable ?

Ne plus en avoir conscience signifie t'il avoir oublié? J'en doute :snif:

Il est question de souvenir, pas de conscience.

On ne peut pas se souvenir de sa naissance pour la simple et bonne raison que la mémoire se développe à partir de trois ans, donc dans l'exemple de la naissance, il est bien question de conscience et non de souvenir.

Je suis d'accord avec yop!, le passé "personnel" ne s'oublie pas, on peut toujours essayer, mais il revient toujours de façon plus ou moins consciente, de plus, je n'en verrais pas l'utilité, au contraire, se souvenir du passé permet entre autres de ne pas refaire les mêmes erreurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
Tout passe

et tout demeure

Mais notre affaire est de passer

De passer en traçant

Des chemins

Des chemins sur la mer

Voyageur, le chemin

C'est les traces

de tes pas

C'est tout ; voyageur,

il n'y a pas de chemin,

Le chemin se fait en marchant

Le chemin se fait en marchant

Et quand tu regardes en arrière

Tu vois le sentier

Que jamais

Tu ne dois à nouveau fouler

Voyageur! Il n'y a pas de chemins

Rien que des sillages sur la mer

Antonio Machado

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)
Bonjour

Il faut s'appuyer sur le passé pour apprendre les erreurs à ne pas reproduire, pour apprendre, s'intruire sur les idées.

Il faut, par conte, détruire tout ce qui est tradition, remettre en cause les us et coutume en permanence, ce qui nous empèche toute reflexion.

je ne suis pas d'accord, il ne faut pas détruite les traditions, sinon nous en revenons à l'exemple de la Chine cité par Yop. Il ne faut pas en être prisionnier, mais nous sommes faits des coutumes, de la culture de la communauté à laquelle nous appartenons, et nous n'avons pas à les renier.

l'évolution se fait dans tout, les remises en cause oui, effacer les mémoires non.

Nous avons un héritage génétique fait aussi des mémoires de nos ancêtres, et nous n'avons pas à les renier non plus. Ce qu'ils ont vécu pour nous est inscrit dans l'histoire de notre famille, notre pays, notre continent, de la terre... Le passé a fait ce qu'est le présent.

et ceci est valable pour tout ce qui évolue dans l'univers, pas uniquement pour l'humain.

avis perso va sans dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)

un peu simpliste de vouloir confondre ce qui est dit avec la nostalgie.

le passé n'est pas forcément un endroit où on veuille retourner, mais on ne peut nier y être passé...

réfléchir avant de confondre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
un peu simpliste de vouloir confondre ce qui est dit avec la nostalgie.

le passé n'est pas forcément un endroit où on veuille retourner, mais on ne peut nier y être passé...

réfléchir avant de confondre...

Je pense que SN3 voulait juste faire un parenthèse ou un clin d'oeil...où est la confusion?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Littleboy Membre 1 533 messages
Que du bonheur, moi j'vous dis ! ‚ 30ans
Posté(e)

Faut il oublier le passé ? Non, il est notre référence, nos archives de notre vie, et de toute l'Histoire en général.

Pour autant, il ne faut pas vivre "dans son passé" pour empêcher que de terribles nouvelles s'abatent sur nous - je fais référence aux Mormons par exemple qui refusent toute forme de news technologies -.

Il faut vivre comme un "livre ouvert" si je puis me permettre ... Quand on est passionné par un livre, comme on l'est pour vivre votre vie, on se souvient de notre dernière page, mais on savoure déjà la prochaine, et oublier la précédente revient de ne pas donner de sens à la prochaine ...

Ou pour parler plus vulgairement il ne faut pas oublier que la Terre est basse si on veut ... plus haut que son ..., parce qu'autrement on retombe plus vite que l'on croit sans même savoir pourquoi ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

non, il ne faut pas oublier le passé, c'est une partie de notre vie, mais il faut vivre avec le présent pour construire le future.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Crow
Invité The Crow Invités 0 message
Posté(e)

tu,peux,essayer,de,l,oublier,mais,il,reste,present....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Bonjour

Il faut s'appuyer sur le passé pour apprendre les erreurs à ne pas reproduire, pour apprendre, s'intruire sur les idées.

Il faut, par conte, détruire tout ce qui est tradition, remettre en cause les us et coutume en permanence, ce qui nous empèche toute reflexion.

Pas besoin d'être aussi extrême. Il suffit juste de se demander en quoi nos traditions sont intelligentes ou idiotes. Il ne faut pas oublier que les traditions (populaires, familiales) sont un lien émotionnel entre les générations. Lien qui permet entre autre de faire passer des valeurs.

Bien sûr, il existe la dérive du traditionnalisme qui enferme et sui en plus veut se rendre hermétique à toute évolution.

Les traditions aussi doivent évoluer. Ne pas être suivies sans réflexion, sinon elle perdent tout sens, sens qu'elles avaient surement au début de leur création.

Et puis la tradition est souvent une base vers laquelle se retrouver, partager des choses, expérimenter la vie en société par ses rituels. C'est ce qui met les gens ensemble. Perdre ses rituels, en les détruisant ou en les suivant sans aucun recul intelligent, c'est la fin de beaucoup de rapports humains nécessaires.

Je vois de plus en plus de gens se tourner vers des rituels traditionnels ou inventés. C'est bien que l'on en a de plus en plus besoin dans ce monde désolidarisant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Just me Membre 46 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

Salut...

Alors perso je pense qu'il ne faut pas oublier le passer, mais ne pas oublier le passé ne veut pas dire vivre dans le passé ! Ca c est la pire chose qui puisse arriver... Pendant un an j ai vécu dans les souvenirs comme au présent, je parlais toujours au passé, je regrettais ce temps entre autre... Et ca m'a fait perdre une année de ma vie à me lamenter au lieu de profiter avec mes proches du moments ^^

Je pense que le passé est une fondation, c'est grâce au passé qu on avance dans le future... Les choses qu'on vit dans le passé nous apporte pour construire aujourd'hui notre future ^^

Le temps c'est tellement complexe quand même...

Et moi j'ai une question ?

"Si vous pouviez voyager dans le temps, soit pour voir votre avenir, soit pour corriger des erreurs dans le passé, le feriez vous ? "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Il faut, par conte, détruire tout ce qui est tradition, remettre en cause les us et coutume en permanence, ce qui nous empèche toute reflexion.

Les traditions c'est comme tout le reste, si elles sont poussées à l'extrême elles sont un enfermement, une impossibilité d'avancer. Mais sinon, bien vécues, elles peuvent être un ciment très utile pour une société qui se construit à partir de valeurs communes, culturelles et autres. Les traditions sont un pan de la culture, ils ne faut pas les bafouer, elles peuvent être très utiles.

Les traditions, par nature, ont tendance à devenir des imposés, des dogmes. Les traditions sont peut-être un ciment, mais un ciment fragile (1 sac de ciment pour 5 de gravier...), un cimentbasé sur une habitude et non pas sur des relations riches, transverses et/ou interactives.

Je me méfie comme de la peste des traditions même si je fête (pour la fête unniquement d'ailleur et le 12 ans 'âge qui l'accompagne) Nouvel ou Noël et les anniversaires.

Mais il faut être conscient de leurs limites, de ce qu'elles nous aliènent l'esprit critique.

Je ne citerai pas les exemples de traditions ineptes que l'on nous impose...

Aux traditions, je préfère la contradiction, la réflexion, LE DOUTE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
même si je fête (pour la fête unniquement d'ailleur et le 12 ans 'âge qui l'accompagne) Nouvel ou Noël et les anniversaires.

Ben voilà...

Mais il faut être conscient de leurs limites, de ce qu'elles nous aliènent l'esprit critique.

Je ne citerai pas les exemples de traditions ineptes que l'on nous impose...

S'il te plaît, si...

Aux traditions, je préfère la contradiction, la réflexion, LE DOUTE.

Moi aussi j'aime le doute, mais les traditions et la réflexion ne sont par nécessairement antinomiques, tout est une question de dosage et d'état d'esprit...

Excuses, j'ai répondu vite car j'ai plein de boulot aujourd'hui...A bientôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Il est question de souvenir, pas de conscience.

Je ne vois pas le problème ni l'absence de relation entre les deux :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Il n'existe que le présent....

Le passé a peut-être des répercussions sur le présent qui est la synthèse de notre passé. Donc il ne faut pas vivre au passé mais a présent en sachant que c'est le passé qui synthétise le présent.

Le passé (temps) n'est qu'un présent révolu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant