Empathie & Sympathie


cl4dou Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 35ans
Posté(e)

Difficile de parler d’étymologie, de français alors que pour la plupart des jeunes d’aujourd’hui ce dernier est davantage une tare et de moins en moins un outil. Il était question d’aborder la mutation significative du mot sympathique mais cela m’a semblé inconcevable de parler de philologie sans chercher la racine du mot et ses évolutions historiques : c’est pourquoi l’empathie se rapproche, ipso facto, de la sympathie.

Du grec « sympatheia » signifiant littéralement avec(« syn ») souffrance (« pathos »), le terme – sûrement très profond au moment de sa création – définissait la capacité à souffir avec la personne et donc la présence d’un lien affectif. Parallèlement, l’empathie, provenant d’ « empatheia », équivaut à dans (« em ») la souffrance. En neuropsychologie, le phénomène se veut relativement simple : l’empathie est la capacité à imaginer la souffrance de l’autre en tant qu’observateur donc sans aucun caractère altruiste. Les deux termes se distinguent alors de part leurs finalités comme l’explique mieux que personne Wispé (1986) : « L’objet de l’empathie est la compréhension. L’objet de la sympathie est le bien-être de l’autre. […] En somme, l’empathie est un mode de connaissance ; la sympathie est un mode de rencontre avec autrui. ». L’empathie peut donc nourrir la sympathie mais pas obligatoirement (le sadique adorant voir autrui souffrir sans vouloir, à aucun moment, améliorer son sort). La sympathie agit donc dans un référentiel allocentré là où l’empathie reste dans un cadre pûrement égocentrique. L’Homme empathique pense d’abord à s’alimenter empiriquement : cela confirme que dans toute volonté de connaître, il rentre déjà une goutte de cruauté*…

La sympathie subit, dans le temps, plus d’altérations que l’empathie (constat logique car, généralement, plus une chose est utilisée, plus elle a de chance d’être abîmée…). L’empathie n’est introduit en France qu’au début du XXème siècle et traduit de l’allemand « Einfühlung » qui caractérisait « une forme d’expérience esthétique dans laquelle le sujet se projette en imagination dans une œuvre d’art » et c’est grâce à Theodore Lipps (1903, 1905) que l’on réapplique le concept aux relations interpersonnelles. On peut alors considérer que l’empathie a d’abord été déviée de son sujet et de sa finalité propre avant de retrouver progressivement ses galons. Au final, même la populace a toujours bien utilisé le mot : une pitié d’observateur (et même aujourd’hui de téléspectateur).

La sympathie connue moins de chance : en 1579, elle définit une « affinité (quelconque) avec certaines choses » et en 1596 quelque chose « conforme aux sentiments. ». Puis, en 1605, des « centre d’intérêts avec quelqu’un ». Il faut attendre 1718 pour que « partager des sentiments avec quelqu’un » redéfinisse le mot sympathique. Malgré tous ces efforts, le caractère sympathique s’est bel et bien transformé en « s’entendre avec ». Nous utilisons quotidiennement un mot d’une profondeur fascinante et touchante sans en avoir conscience. Nous nous permettons même de le sectionner en « sympa’ » ce qui ne lui donne plus aucun sens… j@:snif:.net

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Difficile de faire plus indigeste comme pavé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Je pensais que les sadiques n'avaient justement aucune empathie puisqu'aucune capacité à se mettre à la place d'autrui.

Le top c'est quand empathie et sympathie sont mêlées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

c'est sympa cet empat :snif: mais qui t'a posé la question ? C'est intéressant quand même :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 421 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

Euh c'est quoi ton but avec ce topic? Pourquoi tu l'as créé? :snif:

Vu qu'y a pas de question je vais essayer de répondre à une question imaginaire :snif:

Le mot "sympathie" a énormément évolué, il n'a plus du tout le même sens aujourd'hui. On peut l'assimiler à gentillesse alors que l'empathie s'approche de la compassion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cl4dou Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 35ans
Posté(e)

En faite pour tout te dire je tiens un blog de réflexion et c'est d'abord là (cl4dou.net) que je poste mes articles! Mais on ne peut pas dire que ce soit encore la folie lol Donc je propose mon travail à des forums où beaucoup de gens se regroupent pour qu'ils puissent me donner leurs avis et surtout : débattre des thèmes de l'article (en l'occurence la déviation de la langue ici...).

Voilà merci à tous de vos réactions :snif:

Modifié par cl4dou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Oui, bien sûr, tout est clair, désormais :o

Alors, j'éprouve de l'empathie face à la souffrance que tu as dû endurer pour mener à son terme ce sujet oh combien instructif :snif:

De ce fait, tu me sembles bien sympathique!

C'est ça , non ?...euh...Oups, peut-être pas, finalement... ;):snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
L'Homme empathique pense d'abord à s'alimenter empiriquement : cela confirme que dans toute volonté de connaître, il rentre déjà une goutte de cruauté*…

Dans ce cas il en va de même, voir plus, pour la volonté de faire connaître. D'où votre article, pas très sympathique du coup. Le genre de paragraphe pathétique... mais presque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
En faite pour tout te dire je tiens un blog de réflexion et c'est d'abord là (cl4dou.net) que je poste mes articles! Mais on ne peut pas dire que ce soit encore la folie lol Donc je propose mon travail à des forums où beaucoup de gens se regroupent pour qu'ils puissent me donner leurs avis et surtout : débattre des thèmes de l'article (en l'occurence la déviation de la langue ici...).

Voilà merci à tous de vos réactions :snif:

Tu as demandé aux admins du forum s'ils voulaient de tes articles. Sachant qu'en plus tu y insères de la pub vers ton blog? La publicité sur ForumFr est, sauf cas exceptionnel, rigoureusement interdite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyméa Membre 2 273 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Difficile de parler d'étymologie, de français alors que pour la plupart des jeunes d'aujourd'hui ce dernier est davantage une tare et de moins en moins un outil. Il était question d'aborder la mutation significative du mot sympathique mais cela m'a semblé inconcevable de parler de philologie sans chercher la racine du mot et ses évolutions historiques : c'est pourquoi l'empathie se rapproche, ipso facto, de la sympathie.

Du grec « sympatheia » signifiant littéralement avec (« syn ») souffrance (« pathos »), le terme ¿ sûrement très profond au moment de sa création ¿ définissait la capacité à souffir avec la personne et donc la présence d'un lien affectif. Parallèlement, l'empathie, provenant d' « empatheia », équivaut à dans (« em ») la souffrance. En neuropsychologie, le phénomène se veut relativement simple : l'empathie est la capacité à imaginer la souffrance de l'autre en tant qu'observateur donc sans aucun caractère altruiste. Les deux termes se distinguent alors de part leurs finalités comme l'explique mieux que personne Wispé (1986) : « L'objet de l'empathie est la compréhension. L'objet de la sympathie est le bien-être de l'autre. [¿] En somme, l'empathie est un mode de connaissance ; la sympathie est un mode de rencontre avec autrui. ». L'empathie peut donc nourrir la sympathie mais pas obligatoirement (le sadique adorant voir autrui souffrir sans vouloir, à aucun moment, améliorer son sort). La sympathie agit donc dans un référentiel allocentré là où l'empathie reste dans un cadre pûrement égocentrique. L'Homme empathique pense d'abord à s'alimenter empiriquement : cela confirme que dans toute volonté de connaître, il rentre déjà une goutte de cruauté*¿

La sympathie subit, dans le temps, plus d'altérations que l'empathie (constat logique car, généralement, plus une chose est utilisée, plus elle a de chance d'être abîmée¿). L'empathie n'est introduit en France qu'au début du XXème siècle et traduit de l'allemand « Einfühlung » qui caractérisait « une forme d'expérience esthétique dans laquelle le sujet se projette en imagination dans une ¿uvre d'art » et c'est grâce à Theodore Lipps (1903, 1905) que l'on réapplique le concept aux relations interpersonnelles. On peut alors considérer que l'empathie a d'abord été déviée de son sujet et de sa finalité propre avant de retrouver progressivement ses galons. Au final, même la populace a toujours bien utilisé le mot : une pitié d'observateur (et même aujourd'hui de téléspectateur).

La sympathie connue moins de chance : en 1579, elle définit une « affinité (quelconque) avec certaines choses » et en 1596 quelque chose « conforme aux sentiments. ». Puis, en 1605, des « centre d'intérêts avec quelqu'un ». Il faut attendre 1718 pour que « partager des sentiments avec quelqu'un » redéfinisse le mot sympathique. Malgré tous ces efforts, le caractère sympathique s'est bel et bien transformé en « s'entendre avec ». Nous utilisons quotidiennement un mot d'une profondeur fascinante et touchante sans en avoir conscience. Nous nous permettons même de le sectionner en « sympa' » ce qui ne lui donne plus aucun sens¿ j@cl4dou.net

www.cl4dou.net

:snif: oulala !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cl4dou Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 35ans
Posté(e)

Oui dsl de ne pas avoir prévenu les admins...

Cependant, le but de votre forum est bien de débattre et pas de monter les sites les uns contre les autres? Donc j'ai du mal à comprendre pourquoi cette perpétuelle réticence envers les sites spécialisés qui ne sont finalement que des intermédiaires au votre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baudelaire-21's Membre 1 165 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

la langue evolue depuis toujours... c'est comme ca

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant