violences urbaines

juliaroberts Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚ 50ans
Posté(e)
Bonsoir,

J'interviens sur votre post artemis34, car je me sens concernée.

Je peux juste vous dire une chose et je le pense. Avant, ces violences existaient, la seule différence c'est qu'on en parlait moins. Pourquoi ? Les journalistes, internet et la télévision.

Cela arrive tout le temps, au journal de 20 heures, on en parle et reparle et encore et encore.

Bientôt c'est l'anniversaire des émeutes du 9 novembre 2005, va-t-on nous bassiner comme l'année dernière ? Nous rappeler encore qu'il y a eu des voitures brulées et des bâtiments détruits ?

Une chose qui m'interpelle et me met en colère ;) , parle-t'on des parents de ces mineurs qui doivent payer les pots cassés ?

Parle t'on de la suite de ces fameuses émeutes ?

J'attends beaucoup de réponses, car là j'ai vraiment l'occasion de savoir de quoi je parle. A tout de suite.

Bonsoir, si les médias arretaient de mettre en avant les emeutes et autres conneries, ça irait mieux, car ce sont bien eux qui créent une partie des dégats...Ensuite, je suis persuadé, que les jeunes des cités s'emmerdent ne sont pas pris en considération, de plus si les parents faisaient leur boulot de parents, et donner quelques coup de pieds au coup aux gamins pas sage, ça irait mieux et cela s'appelle l'EDUCATION

Je ne suis pas sûre que les coups de pieds au cul servent à quelques choses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Exclure des gens de ce débat ne me semble pas judicieux. Et sinon pourquoi ne pas chercher à exclure ceux qui regarde TF1 ou ne lise jamais, ceux qui ne sont jamais parti à l'étranger, ceux qui ne se sont jamais fait casser la gueule, ceux qui n'ont jamais été au chômage, ceux qui ont un point de vue original ou ceux qui ne votent pas ?!

Donc tant pis, laissons les banlieusards entre eux, après tout c'est comme ça depuis un moment déjà... ;)

Ca n'exclue personne du débat ! Ca ne justifie pas non plus d'avantage certains avis !

Mais les témoignages de gens qui y habitent où ont habités me semblent plus précieux que des gens qui décrivent une banlieue de l'extérieur et souvent à tort, pour critiquer seulement !

Ensuite, ce regard extérieur est aussi salvateur. C'est le recul nécessaire.

Et on n'est jamais de trop à réfléchir sur ses problèmes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Y'a de quoi pété un cable, parfois, banlieu mort, rien a faire, donc pour pouvoir bouger, faut ce déplacer, aucune activité, rien, mort et le soir pareil, bref des quartier comme laissé a l'abondant, oui a l'abandon !!!!.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

On ne t embauche pas car tu est un jeune de banlieu,on ne te fait pas entré en boite car tu est d "origines" on t interdit de te rassembler on ne te propose rien les assoc qui s occupe de tout ça disparaissent faute de subventions en gros on te laisse a ta misere et a ta salle réputation donc tout pour que tu fasse des coneries.

Bien sur il y a des petits (meme de grands ) cons dans les banlieus mais il faut avant tout proposer un projet concret pour sortir ces jeunes de banlieus de la situation d ont on les enferme volontairement (ça aide pour faire des voix aux élections).Une fois un vrais pojet mis en route il faut la sévéritée qui va avec pour le faire vivre et respecté.

Personne ne désire vivre volontairement dans une banlieu si il a le choix .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Y'a de quoi pété un cable, parfois, banlieu mort, rien a faire, donc pour pouvoir bouger, faut ce déplacer, aucune activité, rien, mort et le soir pareil, bref des quartier comme laissé a l'abondant, oui a l'abandon !!!!.

Ca c'est un problème évident : pouvoir se déplacer et sortir de la banlieue !

Il y a le même en régions rurales mais là, il y a quand même les arbres, on n'est pas obligé de croiser tout les gens de l'immeuble tous les jours... moins de tension humaine.

Mais n'est vraiment fait pour ça à part deux ou trois initiatives minimes.

Par contre, à l'abandon, ce n'est pas vrai pour tous les quartiers où justement des lieux d'activités ont été mis en place (foyers, etc...) et fermées parce que saccagées ou pourrie par quelques jeunes !

Pourtant ça leur était destiné !

Il y a comme une idée de serpent qui se mord la queue dans le problème général que vivent les cités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

PLUS DE SUBVENTION, FINI !!!!!!!!! donc comment entretenir les locaux, terrain,association ?.

Certain parle de zone de non droit, faut pas s'etonner, car je le repete, ces quartier ont été abondonner par l'etat, les entreprises ( implanté ( on le sait pourquoi ) et n'employant aucune personne de ces quartier ), le conseil general et tous simplement la mairie.

Faire en sorte que la vie dans ces quartiers soit plus motivante, et faire accedé a certain de ces jeunes un employe, et vous verrai que la situation sera meilleur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LENE44 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

C'est intéressant comme débat...ce qui est flagrant, c'est la manière dont chacun cherche un "coupable" qui serait seul à l'origine de ces émeutes.

J'ai travaillé un an dans un quartier de grands ensembles comme éducatrice de rue, dans une grande agglomération de l'ouest.

J'ai l'impression de mon côté, qu'il y a un peu de tout cela : je ne crois pas en la faute entière des parents, en celle des médias, en celles de l'habitat social, en celle de l'école...je vois tous ces paramètres s'étant alimentés les uns les autres, j'ai vu un sentiment d'insécurité civile se nourrir de l'insécurité sociale.

Ce que l'on peut reconnaitre comme transversal, c'est la précarité, la pauvreté...ben oui, on ne peut pas dire que tous les parents de tous les délinquants sont démissionnaires et se ressemblent...ce qui les réunit c'est que, de part leur non reconnaissance sociale générée par le chômage, le travail précaire et même souvent le racisme, ils ne sentent plus légitime à intervenir ou à s'imposer, dans leur vie quotidienne ou sur l'espace public...

Leurs enfants quant à eux, plutôt que de se retrouver inexistants aux yeux de la société (comme leur parent), choisissent une forme de reconnaissance, une identité ailleurs, parfois dans la délinquance.

Je ne vais pas rentrer dans une argumentation psy (je ne suis pas une spécialiste) mais les jeunes délinquants, comme les jeunes tout court, sont des adolescents en construction identitaire. Moi j'avais un papa et une maman, certes pas bien riche, mais avec un travail et une place dans la société...on vivait dans une petite maison dans un quartier tranquille...j'ai hérité de cette place, je les ai vu être reconnu...si ce n'avais pas été le cas j'aurais rejetté probablement l'héritage de cette inexistance sociale, de quelle manière? je ne peux pas répondre.

Bref. Je ne crois pas en en le bien contre le mal, au clivage : le bon garçon et le mauvais graçon...à mon avis les choses sont bien plus compliquées que cela.

Vous pouvez lire Robert Castel, Stephane Beaud, ou Laurent Mucchielli, ces auteurs en parlent très très bien de tout ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Il y a aussi ce conditionnement de gens qui se disent que c'est la banlieue donc c'est la galère. Les médias aiment bien ce décor ! C'est vendeur ! Du coup, il y a réellement un conditionnement de certaines personne qui disent galérer avant même d'avoir cherché un emploi ou à 14 ans alors qu'ils sèchent les cours !!

Beaucoup, s'ils galèrent, se foutent tous seuls dans la merde et d'autres qui galèrent vraiment doivent en plus subir les conséquences du désoeuvrement et d'une frustration bien nourrie (pas tout le temps justifiée).

-----------

Les japonais ont des codes sociaux draconiens par rapport à cette proximité humaine. Un exemple à regarder de plus près ?

;)

Yop, j'ai vraiment aimer ton commentaire parce qu'il decrit d'une maniere realiste le probleme des banlieux.

Tu insistes surtout sur la dimension sociologique de la banlieu et notament le role de la surpopulation ou encore du chomage et du racisme.

J'aimerais juste ajouter le faite que la culture joue aussi un grand role dans ce probleme la. Je veux dire par la que les personnes qui restent dans ces quartiers sont celles qui soit n'ont pas les moyens de partir, soit qui sont adaptee a la culture de banlieu.

C'est complement idiot de pretendre que les francais ont construit ces ghetto HLM pour les etrangers, quand en realite ils ont ete construit en priorite pour les francais venant des campagnes. Par contre, ces memes francais, au fur et a mesure que les etrangers venaient y habiter, apportant avec eux leur propre culture, ont preferer demenager dans d'autre quartiers, meme si cela signifiait payer plus cher un appartement ou louer dans un appartement plus petit. Chaques voitures brulees ont determinees les francais (d'origines immigrees y compris) a partir de ces quartiers et d'y laisser ceux qui foutent la ****** en compagnie de ceux qui sont tres pauvres et qui n'ont pas les moyens d'en sortir.

C'est un cercle vicieux: ceux qui restent et qui n'ont pas les moyens de partir, vont voir leurs momes prendrent un mauvais plis a cause de leur frequentations et a cause de l'ecole ou les profs passent plus de temps a faire la police qu'a enseigner.

Il y a aussi un autre aspect qui n'ai jamais aborder parce que c'est pas politiquement correcte. Certaines cultures n'ont pas beaucoup d'estime pour l'instruction. Peut etre parce que les pays d'ou ils viennent sont si pauvre que tous le monde se doit de travailler a 12-14 ans dans les champs, etc... Le probleme, c'est que lorsque leur enfants vont a l'ecole, ils n'ont ni les moyens intellectuelles ni meme le desir de leurs venir en aide. Donc effectivement, faut pas s'etonner si leur momes prefere "dealer" qu'aller a l'ecole.

A cause de l'exode des banlieux des immigres et des francais ayant reussi, il ne reste pas beaucoup de role modele pour les jeunes qui restent. Donc meme si demain, il ne devait plus y avoir de chomage en france, ce n'est pas sur que ces jeunes saisiraient leur chance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sans nom Membre 229 messages
Forumeur activiste‚ 38ans
Posté(e)

"C'est complement idiot de pretendre que les francais ont construit ces ghetto HLM pour les etrangers, quand en realite ils ont ete construit en priorite pour les francais venant des campagnes."

N'avez-vous pas honte ? Falcificateur que vous faites ! Etudiez donc la guerre d'Algérie, période durant laquelle la France accueilla grand nombre d'immigrants. Période où il fallu répondre en terme d'habitation, une très grande partie des cités fût née de cette attroupement. La France était encore sous le coup de la seconde guerre mondiale, il y avait beaucoup à reconstruire. C'est pourquoi beaucoup de travail fût offert aux immigrés, avec promesse de réussite ! 50 ans après le seul remerciement qu'ils ont est la discrimination.

A leur place, je serait très certainement autant en colère !

Modifié par Sans nom

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LENE44 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Ca me fait marrer de toujours entendre "holàlà, si ils n'étaient pas si, pas ça, en cage etc...".

Faut arrêter de les victimiser, ceux qui veulent s'en sortir s'en sortent et ceux qui veulent éduquer leurs enfants le font, point barre.

Comme ça a été dit plusieurs fois, comment voulez-vous que des gosses suivent le droit chemin, quand on en voit certains qui, à tout juste 5 ans, sont encore dehors à minuit, sappés avec un vieux T-shirt, rachitiques et la morve coulant des narines?

Ce n'est pas seulement la faute de l'Etat, mais bel et bien aux parents.

Ceux-là même qui se foutent royalement de leur gosses, les laissant livrés à eux mêmes.... putain, 5 ans pour les plus jeunes.

Et pour vous dire à quel point ils s'en branlent de leurs gosses, j'ai vu un jour un couple se disputer en bas de chez eux... ils sont montés dans leur appart se mettre sur la tronche, laissant la poussette avec le bébé sur le trottoir... c'est quand même ahurissant ça!

Après, à côté de ça, oui, il y a des parents qui font tout pour leurs gosses, les mêmes qui préfèrent trainer avec leur potes en envoyant chier le paternel... une bonne tarte dans la tronche et vois qui commande à la maison, ouais!

Et aussi, ils sont aussi nombreux et on oublie souvent d'en parler, les familles qui ont des enfants, même s'ils trainent le soir, sachant se tenir droit et ayant un avenir devant eux car les parents ayant sû leur donner l'éducation qui convient...

Tout vient de l'éducation...

Après, ce qu'il faut faire pour ceux dont il est déjà trop tard, je vois pas.... à part une grosse tarte dans la gueule de la part d'un escadron de légionnaires à chaque fois que ça dérappe, ça pourrait aussi les calmer...

La violence engendre la violence, mais la grosse tarte dans la gueule calme la violence...

L'anecdote ne fera jamais avancer l'analyse...j'ai vu des situations bien pires dans des belles familles bien riches en service de protection de l'enfance...mais je ne dis pas que les gens aisés sont de mauvais parents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LENE44 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Ca me fait marrer de toujours entendre "holàlà, si ils n'étaient pas si, pas ça, en cage etc...".

Faut arrêter de les victimiser, ceux qui veulent s'en sortir s'en sortent et ceux qui veulent éduquer leurs enfants le font, point barre.

Comme ça a été dit plusieurs fois, comment voulez-vous que des gosses suivent le droit chemin, quand on en voit certains qui, à tout juste 5 ans, sont encore dehors à minuit, sappés avec un vieux T-shirt, rachitiques et la morve coulant des narines?

Ce n'est pas seulement la faute de l'Etat, mais bel et bien aux parents.

Ceux-là même qui se foutent royalement de leur gosses, les laissant livrés à eux mêmes.... putain, 5 ans pour les plus jeunes.

Et pour vous dire à quel point ils s'en branlent de leurs gosses, j'ai vu un jour un couple se disputer en bas de chez eux... ils sont montés dans leur appart se mettre sur la tronche, laissant la poussette avec le bébé sur le trottoir... c'est quand même ahurissant ça!

Après, à côté de ça, oui, il y a des parents qui font tout pour leurs gosses, les mêmes qui préfèrent trainer avec leur potes en envoyant chier le paternel... une bonne tarte dans la tronche et vois qui commande à la maison, ouais!

Et aussi, ils sont aussi nombreux et on oublie souvent d'en parler, les familles qui ont des enfants, même s'ils trainent le soir, sachant se tenir droit et ayant un avenir devant eux car les parents ayant sû leur donner l'éducation qui convient...

Tout vient de l'éducation...

Après, ce qu'il faut faire pour ceux dont il est déjà trop tard, je vois pas.... à part une grosse tarte dans la gueule de la part d'un escadron de légionnaires à chaque fois que ça dérappe, ça pourrait aussi les calmer...

La violence engendre la violence, mais la grosse tarte dans la gueule calme la violence...

L'anecdote ne fera jamais avancer l'analyse, ni même n'apportera de solutions...j'ai vu des situations bien pires dans des belles familles bien riches en service de protection de l'enfance...mais je ne dis pas que les gens aisés des beaux quartiers tranquilles sont de mauvais parents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LENE44 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Encore une chose il me semble intolérable de pouvoir parler de gens de cette manière : "branle-couille", "bouffons", "fouille-merde"...j'hallucine!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)
Encore une chose il me semble intolérable de pouvoir parler de gens de cette manière : "branle-couille", "bouffons", "fouille-merde"...j'hallucine!

;) et aussi pour tes références BEAUD et MUCCHIELLI. Mais là certains te diront que les sociologues n'y connaissent rien, ou encore que ce ne sont que des livres, ça ne remplace pas le vécu... :o

Modifié par toti

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

La banlieu, oui s'est la galere !!!!

Quand on li un CV, dossier d'inscritption ( lycée, fac ....... ), il y'a une adresse et donc une idée ( prejugé ou pas ) qui se fait sur cette personne.

Faire un tour pour voir l'etat de lieu de certain HLM, je ne parle meme pas des banlieus parisienne ( vecu a sevran et argenteuil, qui sont des trous a rat ), je parle des banlieus comme " les moulins ", l'ariane, la zaine, qui ont des ascenseurs qui ne marche pas souvent des batiments qui ont été entretenu par des non voyants ( facon de parlé, juste donné une idée serieu du travail ), par un laissé allé des services de police, meme carrement des services public ( abondant des quartiers , a certaine mafia, qui n'est pas que maghrebine ou bien africaine ), par un isolement de ces quartiers ( centre commercial, bibliothéque, centre culturel ), oui a part le commissariat et le centre pour jeune qui a fermé parceque les subventions ont été supprimé, et on continu a ce posé la question pourquoi est ce que ces jeunes ne respecte rien, le respect est avant tout reciproque, donnant leur les moyen de vivre dignement et vous verrai que les choses irait mieux, le soucis, s'est que ces promesses date depuis les année 80 et depuis quand me cite des exemples d'amelioration ( promesse respecté ) !!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sans nom Membre 229 messages
Forumeur activiste‚ 38ans
Posté(e)

Ce ne sont que des branle-couille, des bouffons et des fouille-merde !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lily12 Membre 2 037 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Les banlieus ça arrange bien les politique celà sert d exemple pour faire passer des lois liberticides.

Jer suis daccord pour dire que rien na été fait pour les banlieus si ce n est pour les stigmatiser.

En plus les jeunnes sont cons ils marche dans la provoc et creuse eux meme leur propre trou.

Tant qu il n y aura pas de réel projet et une vraie envie politque avec les moyens qui v ont avec la banlieu restera la banlieu.

C est omage car on est pas tous égaux meme au pays des droits de l homme et c est hélas de plus en plus vrai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
L'anecdote ne fera jamais avancer l'analyse...j'ai vu des situations bien pires dans des belles familles bien riches en service de protection de l'enfance...mais je ne dis pas que les gens aisés sont de mauvais parents.

Si, ça permet de cibler certains problèmes ! Une anecdote bien analysée et une source concrète d'enseignements !

Dans les milieux aisés, il y a un cloisennement sociale, on peut se payer de experts, etc...

Dans une cité, les conséquences d'absence d'autorité parentale ou d'impuissance face aux débordement de ses enfants pénalisent tout le quartier.

Précarité et proximité. Délinquance et proximité. La proximité, ça joue beaucoup.

Je suis daccord pour dire que rien na été fait pour les banlieus si ce n est pour les stigmatiser.

Pas d'accord !! Beaucoup de choses ont été faites. Peu on marché, faute de perennité, d'argent ou de bonne volonté de certains jeunes.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ligen Membre 333 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Si, ça permet de cibler certains problèmes ! Une anecdote bien analysée et une source concrète d'enseignements !

Dans les milieux aisés, il y a un cloisennement sociale, on peut se payer de experts, etc...

Dans une cité, les conséquences d'absence d'autorité parentale ou d'impuissance face aux débordement de ses enfants pénalisent tout le quartier.

Précarité et proximité. Délinquance et proximité. La proximité, ça joue beaucoup.

Pas d'accord!! Beaucoup de choses ont été faites. Peu on marché, faute de perennité, d'argent ou de bonne volonté de certains jeunes.

Parfaitement! Dans ces quartiers de "réinsertion", les parents en font aussi partie... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
"C'est complement idiot de pretendre que les francais ont construit ces ghetto HLM pour les etrangers, quand en realite ils ont ete construit en priorite pour les francais venant des campagnes."

N'avez-vous pas honte ? Falcificateur que vous faites ! Etudiez donc la guerre d'Algérie, période durant laquelle la France accueilla grand nombre d'immigrants. Période où il fallu répondre en terme d'habitation, une très grande partie des cités fût née de cette attroupement. La France était encore sous le coup de la seconde guerre mondiale, il y avait beaucoup à reconstruire. C'est pourquoi beaucoup de travail fût offert aux immigrés, avec promesse de réussite ! 50 ans après le seul remerciement qu'ils ont est la discrimination.

A leur place, je serait très certainement autant en colère !

Tu te plantes d'une vingtaine d'annee. La reconstruction a ete faite par les francais dans la periode d'apres guerre. L'immigration est venue plutard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LENE44 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

La guerre d'Algérie, c'était avant la guerre peut-être?!

L'appel de la France à l'immigration après la guerre car besoin de main d'oeuvre pour la reconstruction (au sens propre du terme mais aussi au sens économique) du pays est un fait historique, indiscutable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant