L'infini

dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Qu'est-ce que pour vous l'infini?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

konvicted Membre+ 26 421 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

Pour moi, l'infini, c'est une 'limite' qui ne peut pas être franchie, ce que l'on ne peut pas atteindre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyméa Membre 2 273 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Pour moi c'est quand je leve les yeux vers le ciel.............où cela s'arrete t'il?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Ce serait donc penser la fin?

L'infini ne s'arrête pas, par définition.

Peut-on penser qu'il ne peut y avoir ni commencement ni fin? (car à mon sens si l'infini peut d'un côté se déterminer comme absence de fin il semble évident qu'il puisse aussi être définit par l'absence de commencement. Non?

Modifié par dabord

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyméa Membre 2 273 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

il peut y avoir avoir absence de fin sans pour autant avoir absence de commencement. Je compte, par exemple. 1, 2, 3, 4, 5 et jusqu'a l'infini....... Non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Si tu choisis toi même de ne pas prendre en compte les nombres négatifs dans ton domaine de définition, c'est vrai. [o;+inf[

Ceci est un choix ponctuel de ne pas considérer l'existence (ou la pertinence) de -inf. mais cela ne peut pas contredire l'absence de commencement.

Considérons le réel matériel. Si nous prenons en compte la préexistence de ces choses indépendemment de notre conscience de ce réel, nous pouvons peut-être supposer qu'il n'existe pas de fin sans commencement et donc s'il n'y a pas de commencement il ne peut y avoir de fin. à l'inverse s'il y a un commencement il ne peut y avoir que fin "au bout du chemin".

Vulgairement: qui dit commencement dit fin et qui dit non commencement dit infnité. L'infini pourrait donc être définit par la notion de non commencement.

Sérieusement ... je sais qu'on peut trouver des erreurs dans ce raisonnement et tant mieux. :o:o;)

Modifié par dabord

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyméa Membre 2 273 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

c'est vrai j'ai commencé compter a partir de 1 sans penser au comptes négatifs !!! du coup effectivement ca change la donne.

Pour le réel matériel je vais dans ton sens (tout commencement a une fin, l'infini est donc défini par la notion de non commencement), mais il y a bien quand meme des choses qui commencent mais qui sont a l'infini! Je ne sais pour l'instant.

Par contre la chose qui est sure c'est qu'il ne peut pas y avoir de fin sans commencement, et ca, pour l'instant je le sais ;) .

A moins que ? ..........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

Je pense que c'est la limite de notre entendement, de notre pensée, de ce qui nous est possible de concevoir et de percevoir par l'intermédiaire de notre corps (organnes, sens,...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

Pourquoi n'y aurait'il pas une non limite à quelque choses qui à un point, un commencement? Un rayonnement par exemple à une source un point de départ, mais qu'en est il de ce que l'on considère comme sa fin?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Choupsss Membre 4 590 messages
Follement amoureuse de Arahan <3 <3 <3‚ 29ans
Posté(e)

Je voudrais rajouter quelque chose, il peut y avoir un début et une fin et pourtant que se soit infini, exemple je prend pour début 1, pour fin 2, entre ces deux nombres, j'ai un nombre infini de nombre: 0.1 ; 0.2 0.3 mais aussi 0.03 ; 0.003 ; 0.0003 ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

Tout comme une portion de droite hein! ;) mais en plus compliqué!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Choupsss Membre 4 590 messages
Follement amoureuse de Arahan <3 <3 <3‚ 29ans
Posté(e)

Pas forcément plus compliqué sur une droite on prend deux points, et entre ces deux points, il y a un nombre infini de points

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Choupsss. Il me semble que les nombres 1 , 2 sont des approximations et non des limites réelles.

il y a bien quand meme des choses qui commencent mais qui sont a l'infini!

en effet, je suis peut être allé trop virte. Mais je n'en connais pas. Des rayons lumineux peut-être... mais rien n'est prouvé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Choupsss Membre 4 590 messages
Follement amoureuse de Arahan <3 <3 <3‚ 29ans
Posté(e)
Choupsss. Il me semble que les nombres 1 , 2 sont des approximations et non des limites réelles.

Euhhhhh bah peut-être!

Mais bon je ne comprend pas en quoi ça empêche mon ti raisonnement! Pas grave j'écouterai mieux mes cours de math!

(en fait non, je ne fais plus de math)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyméa Membre 2 273 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

entre 1 et 2 il y a peut etre un nombre infini de points, seulement il y un commencement, c'est 1, et une fin, c'est 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Choupsss Membre 4 590 messages
Follement amoureuse de Arahan <3 <3 <3‚ 29ans
Posté(e)

Bah c'est ce que j'ai dit, mais apparament c'est pas bon car ce sont des nombres approximatifs, enfin je sais pas j'ai pas tout compris! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
il peut y avoir avoir absence de fin sans pour autant avoir absence de commencement. Je compte, par exemple. 1, 2, 3, 4, 5 et jusqu'a l'infini....... Non?

Fedayin Féal. Vrais!

L'infini par définition est une chose qui ne fini pas, par opposition a l'éternelle qui a ni commencement ni fin .

Fedayin Féal. See you next time!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

Quand je disais que c'était la même chose mais expliquée d'une façon un peu plus compliquée c'était de l'humour, ton exemple est comme le miens Choupsss! Ce que je voulais te faire comprendre c'est qu'il n'y à aucune différence justement entre les nombres que tu prends comme référence dans l'espace de ton exemple et les points que je nomme :o

kyméa, il n'y à rien d'autre qu'un point de vu subjectif, en effet tu as raison mais seulement à ton échelle de raisonnement, car si l'on prend en compte le fait que tu fixe une limite à un nombre cela revient à dire que tu le situe en en un lieu est un temps défini, le tiens, mais il reste relatif! Au lieu de prendre un nombre, justement, prends un point, zoom sur ce point et tu te retrouvera à nouveau dans un espace infini! C'est la relativité!

Fedayin Féal, L'infini par définition est une chose qui ne fini pas c'est on ne peu plus clair :o , mais là ou je ne suis pas d'accord avec toi c'est que l'éternelle n'a rien a faire là dedans! ;) . L'éternel est une notion phylosophique et religieuse, au point de vu de l'existence alors que l'infini est un concept matériel! n'est il pas!?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyméa Membre 2 273 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

merci blablateur pour ce petit cours sur la relativité :o , j'étais moyenne en sciences a l'école ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Quand je disais que c'était la même chose mais expliquée d'une façon un peu plus compliquée c'était de l'humour, ton exemple est comme le miens Choupsss! Ce que je voulais te faire comprendre c'est qu'il n'y à aucune différence justement entre les nombres que tu prends comme référence dans l'espace de ton exemple et les points que je nomme :o

kyméa, il n'y à rien d'autre qu'un point de vu subjectif, en effet tu as raison mais seulement à ton échelle de raisonnement, car si l'on prend en compte le fait que tu fixe une limite à un nombre cela revient à dire que tu le situe en en un lieu est un temps défini, le tiens, mais il reste relatif! Au lieu de prendre un nombre, justement, prends un point, zoom sur ce point et tu te retrouvera à nouveau dans un espace infini! C'est la relativité!

Blablateur-Fedayin Féal, L'infini par définition est une chose qui ne fini pas c'est on ne peu plus clair :o , mais là ou je ne suis pas d'accord avec toi c'est que l'éternelle n'a rien a faire là dedans! ;) . L'éternel est une notion phylosophique et religieuse, au point de vu de l'existence alors que l'infini est un concept matériel! n'est il pas!?

Fedayin Féal, L'éternel est une chose qui na ni commencement ni fin!

Une sphère si tu veux ! Bien que ce soit un concept incompréhensible pour un être crée et fini! Cela dit notre mental ne nous permets pas de le comprendre au concret mais seulement au figurais !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant