Salaire des fonctionnaires, Cherchez l'erreur

l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Professeur des écoles (ma fille en l'occurence) : bac+5 démarre à 1300¿ par mois. Normal ? Pour certains ça a encore l'air trop...

Ca m'étonnerai que dans le privé on démarre si bas avec un bac+5.

Salauds de fonctionnaires

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

christaline Membre 234 messages
Forumeur activiste‚ 47ans
Posté(e)

bonsoir, il faut bac + 3 ou 3 enfants pour passer le concours de prof des écoles...Après c'est une question de choix de concours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Professeur des écoles (ma fille en l'occurence) : bac+5 démarre à 1300¿ par mois. Normal ? Pour certains ça a encore l'air trop...

Ca m'étonnerai que dans le privé on démarre si bas avec un bac+5.

Salauds de fonctionnaires

En quoi un bac+5 est intrinséquement gage d'excellence ?

Sais-tu que la majorité des avocats plafonne au SMIC ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
bonsoir, il faut bac + 3 ou 3 enfants pour passer le concours de prof des écoles...Après c'est une question de choix de concours.

Faux

Il faut une licence + une année de cours + une année de stage.... = Bac+5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Non ! Un bac +5 c'est un master 2. Un fonctionnaire stagiaire n'acquière pas de titres supplémentaires. On ne compte pas comme ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
christaline Membre 234 messages
Forumeur activiste‚ 47ans
Posté(e)

ce n'est pas faux (et je suis bien placée pour le savoir puisque je suis en train de le préparer !) : Il faut bac + 3 (donc licence) ou 3 enfants pour pouvoir préparer le concours. Et moi je le prépare chez moi et en bossant à plein temps ds une école en parrallèle.

Ensuite, si on est reçu au concours, il y a une année de formation à l'iufm + stages en école. C'est une année en tant que stagiaire.

Il faut donc bien bac +3 pour pouvoir accéder au statut de prof ou instit. Mais vous voulez dire que votre fille a fait 1 année de préparation de concours à l'iufm (et tant mieux pour elle, c'est une chance !) et qu'ensuite elle a été stagiaire la 2 ème année. Ceci dit, l'accès au concours est bien bac + 3. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Sais-tu que la majorité des avocats plafonne au SMIC ?

Source ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Mais à ton service. Je précise qu'il conviendrait évidemment d'affiner en regardant par barreau et par spécialité. Mais voici déjà un aperçu, la situation parisienne concentrant les extrêmes.

"D'après une enquête de l'Observatoire du conseil national des barreaux, le revenu moyen annuel des avocats installés en France s'établit à 69 800 ¿. Mais les disparités sont grandes : ainsi, à Paris plus de la moitié des avocats gagnent tout juste le SMIC. Cette statistiques s'explique en partie par le nombre important d'avocats travaillant à temps partiel (néanmoins il faut savoir qu'un temps plein d'avocat est beaucoup plus élevé que 35h, parfois plus de 70h par semaine)ou de personnes ayant été contraint de suspendre leur activité pour un temps donné. Pour les débutants salariés, le revenu annuel en début de carrière se situe autour de

22 800 ¿. En libéral, le tarif horaire d'un avocat est compris entre 150 ¿ et 500 ¿. Pour finir, précisons que les avocats associés gagnent mieux leur vie que les avocats individuels."

http://argentpratique.club-internet.fr/v4/...82,4656,00.html

On peut voir ça aussi.

http://www.20minutes.fr/article/122594/Par...s-parisiens.php

Bref, il ne s'agit pas de pleurer sur le sort des avocats. Mais le discours "avec bac+5, dans le privé on gagne plein de fric" est stupide.

D'abord, si une carrière dans le privé est si facile, pourquoi ne pas s'y précipiter ? Une profession libérale n'est assurée d'aucun revenu fixe. S'il a la grippe pendant une semaine, le bac+5 profession libérale va voir son chiffre d'affaires dégringoler.

Ensuite, ça dépend des secteurs. Si quelques spécialités en droit ou des formations en école de commerce peuvent ouvrir des portes, le bac+5 en sciences de l'éducation ou en anthropologie n'a qu'à nous prouver que le privé salive déjà sur ses compétences et, tel Hollywood, s'apprête à lui faire un pont d'or, contrairement à la "pingre administration". :o Pourquoi ne quitte-t-il pas la fonction publique s'il est assuré d'une fiche de salaire à 6000 euros nets mensuels ? :o

Ce sont des bobards ! ;)

Enfin, je concluerai par 2 points.

Combien de personnes sont aujourd'hui titulaires d'un bac+5 ? Des dizaines voire centaines de milliers, si ce n'est plus. Pense-t-on que la Société a besoin d'une démultiplication des cadres ? Se doit-on de glorifier le modèle armée mexicaine où tout le monde est général et personne soldat ? Il est évident que la généralisation des diplômes entraine automatiquement leur dévaluation.

Ensuite, on embrasse certaines carrières par passion. On n'étudie pas l'Histoire ou la philosophie en s'imaginant devenir milliardaire grâce à cela (ou alors on est un beau rêveur). La connaissance en soi est un déjà un but noble. Décider, par la suite, de se tourner vers une carrière d'enseignant pour transmettre ces connaissances est un noble voeu. Le salaire, sans être mirobolant, est tout à fait estimable. Surtout que dans la fonction publique (CONTRAIREMENT AU PRIVE), on ne voit pas son salaire tel qu'il sera 30ans après peut être puisqu'il existe le système de l'avancement à l'ancienneté, notamment par le biais des échelons. Ensuite, même si le ministère de l'Education Nationale n'est pas comparable à celui des Finances pour cela, il existe des primes. En outre, des vacances conséquentes sont accordées qui peuvent toujours laisser le loisir de rédiger des livres, comme nombre de profs n'hésitent pas à le faire (la quasi intégralité des manuels scolaires est rédigée par des gens de la "maison"). Même dans le primaire ce n'est pas impossible.

Bref un professeur des écoles, catégorie A de la fonction publique désormais (contrairement aux anciens instits) ne dispose certes pas du train de vie d'un Fils de France mais est loin d'être à la soupe populaire. Et s'il n'est pas content et ne pense qu'au fric, eh bien qu'il aille vendre ses compétences comme précepteur dans "le privé" si on se l'arrache tant. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Professeur des écoles (ma fille en l'occurence) : bac+5 démarre à 1300¿ par mois. Normal ? Pour certains ça a encore l'air trop...

Ca m'étonnerai que dans le privé on démarre si bas avec un bac+5.

Salauds de fonctionnaires

ben si. bac+5, 35 ans. assistante commerciale à 1000 euros net par mois.

et j'ai que cinq semaines de vacances... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
radada Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonsoir

C'est étrange : J'ai cru comprendre que notre bien-aimé président s'augmente de 140% parce qu'il est bien en dessous des rémunération de ses homologues étrangers...

N'est-il pas un "fonctionnaire"???Il en profite pour faire passer le budget de l'Elysée de 32 à 100 millions d'euros et augmente son personnel d'environ 6000 euros par an..

Ne sont-ils pas des fonctionnaires??

Les députés ont été augmentés de 100% il y a 5 ans.. Ne sont-ils pas fonctionnaires??

Juste une questions :

Ne crâchent-ils pas dans la soupe (que nous leur servont, sous forme d'impôts, tous, privés ou publiques)?????

amicalement

radada

Cherchez l'erreur :

La masse salariale des fonctionnaires représente environ 50% du budget de l'Etat, soit plus de 120 milliards d'euros. Ce budget a augmenté de 70% en 20 ans.

- Le salaire moyen dans la fonction publique est d'environ 2 000 euros net/mois, tandis que celui dans le privé est de 1 800 euros net/mois. Une différence de 11%.

- Le salaire minimum dans la fonction publique est plus élevé que le SMIC d'environ 20%.

- Le salaire des fonctionnaires augmente automatiquement tous les ans grâce à l'avancement. Contrairement aux salariés du privé, la carrière des fonctionnaires est tracée d'avance quels que soient leurs performances et les résultats des administrations.

- Depuis 10 ans, la progression annuelle du pouvoir d'achat est plus de deux fois supérieure dans le public que dans le privé.

- Toute hausse du salaire du fonctionnaire entraîne automatiquement une hausse de la retraite correspondante. Le coût est donc plus élevé.

- Un salarié du privé cotise 30% de plus qu'un fonctionnaire pour sa retraite et les contribuables payent environ 65% des retraites des fonctionnaires. Et le fonctionnaire retraité part à la retraite plus tôt et touche 35-40% de plus que le retraité du privé.

- Les syndicats ne tiennent pas compte dans leurs calculs des primes qui représentent environ 16% du salaire des fonctionnaires. Pour les fonctionnaires de Bercy, les primes peuvent s'élever jusqu'à 30% de leur traitement.

- La France est le seul pays où les rémunérations du public sont plus élevées en moyenne que celles du privé. Aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Espagne ou en Italie, les rémunérations des fonctionnaires sont inférieures de 20-25% à celles du privé.

- D'ailleurs, parler de fonctionnaires à l'étranger est un peu anachronique. La plupart des pays de l'OCDE ont supprimé ou suppriment le statut de fonctionnaires et ouvrent à la concurrence les administrations et les services publics. Le fonctionnaire est devenu un simple employé.

Les négociations en cours seront-elles parmi les dernières de l'histoire de France ? Il faut le souhaiter pour l'avenir de ce pays.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

La doctrine du gouvernement "faire ce que je dis pas ce que je fais".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

C'est toujours facile d'insulter les gens, mais moins de venir et de tenter de regler le problème dans lec alme: c'est uneréaction de minable qu'à eu cette personne: cela m'étonne de toi Transporteur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Je n ai pas dis que je cotionais j ai juste remis les choses dans leurs contextes car les médias n ont montré que la partie qui les arrangeais.

On vois clairement que Sarkozy ce fait insulté par rapport a son augmentation de salaire de 140 %.

Le marin pécheur prit a partie ne se dégonfle pas il assume ses propos.

Il est indécent aussi de la part de Sarko de venir narguer des mecs qui ont meme pas le SMIC pour bouffer c est vus comme une provocation (ce n est pas la 1er fois qu il fait ça).

Donc je ne cotionne pas les insultes mais je comprens la colére. ;)

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scapula Membre 48 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)

L'intérêt d'être fonctionnaire réside dans la sécurité de l'emploi et dans le montant du salaire légèrement supérieur que dans le privé. Soit.

Hors, chacun peut postuler pour un emploi de fonctionnaire. C'est à la portée de tous. Diplômés, pas diplômés, cultivés, pas cultivés, riches, pauvres, etc....

Donc, si vous voulez bénéficier d'un régime plus confortable, je vous invite à passer les différents concours d'entrée.

En conséquence, ces chiffres sont le résultats d'une jalousie chronique de ceux qui n'ont pas eu l'idée de rentrer dans le service public....

Fin du débat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
shogun Membre 342 messages
Forumeur survitaminé‚ 62ans
Posté(e)

je ne sais pas où tu as trouvé ces informations, mais je peux te dire qu'elles sont fausses.

Les fonctionnaires gagnent 2000 euros net/mois ? Laisse moi rire :o ! Ils sont classés en plusieurs catégories. La prime de fin d'année est de 60 euros pour un catégorie C, ceci pour info si cela peut te donner une idée de leur avantage. Quant à l'avancement tous les 3 à 4 ans. A toute fin utile, en 2007 aucun avancement n'a eu lieu. Ils sont notés comme à la maternelle et la pluplart doivent travailler jusqu'à 65 ans. J'ai un membre de ma famille qui a pris sa retraite au mois de juillet et est décédé au mois d'octobre, je pense que ce n'est pas ce fonctionnaire qui a fait le trou de la Sécu.

Réfléchis lorsque tu écris ou renseigne toi bien ;):o:o

allez a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Starke Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Bon alors j'ai lu beaucoup d'erreurs et d'imprécisions sur la Fonction publique, de celles qui maintiennent - entres autres choses - un sentiment d'injustice à l'encontre de celle-ci. Alors je vais objectivement corriger quelques points et puis je donnerai aussi mon avis.

Tout d'abord tous les états ont une fonction publique. Même réduite à un minimum: l'armée, la Justice, la Police et les agents des Parlements par exemple.

La Fonction Publique, conceptuellement, est un outils dans les mains des dirigeants pour réaliser leurs politiques, leurs décisions (préparation et exécution des décisions).

En France il existe 3 secteurs de la Fonction Publique: état, Territorial, Hôpital

On trouve dans la fonction publique toutes sortes de métiers: des ouvriers, des techniciens, des ingénieurs, des gestionnaires, etc...

Mais ils sont répartis en corps. Je crois qu'il y en a un peu plus de 1800.

Le principe de la Fonction publique c'est d'avoir une sécurité de l'emploi c'est-à-dire de ne pas perdre son emploi au gré des mouvements économique, sociaux, etc...en contrepartie de l'impossibilité de sortir de la carrière désignée (c'est-à-dire pas de primes au mérite, pas de négociation des revenues, etc...comme c'est possible dans le privé).

Les fonctionnaires ne touchent pas un salaire mais un traitement. Pareil? Non, le salaire c'est la contrepartie d'un contrat de travail, or les fonctionnaires sont dans une situation statutaire et non contractuelle.

Les agents de la Sécurité sociale ne sont pas des fonctionnaires. En effet, les organismes de la Sécurité Sociales sont privés. Il y a quelques exceptions cependant, mais très minoritaires.

Les services et la Fonction Publique ne se confondent pas totalement. Un service public peut être exécuté par un gestionnaire privé (exemple: la plupart des distributeur d'eau dans les communes), ou par le secteur public fonctionnant comme une entreprise privée (exemple: la RATP), et bien sûr par le secteur public fonctionnant comme du secteur public (exemple: les établissements scolaires). Dans ces deux exemples il peut y avoir des fonctionnaires et des non fonctionnaires. Finalement l'endroit le plus certains pour trouver des fonctionnaires ce sont les administrations des services de l'Etat, celles des collectivités territoriales et les Hôpitaux.

Après pour ce qui est de leur nombre...oui assurément ils sont trop nombreux et pèsent trop lourd dans le budget...dettes trop haute, il faut dégraisser, tout ça...bah c'est vrai, mais comme les fonctionnaires ne servent pas à rien et que pour la plupart ils ne foutent pas rien (mais y en a quand même, mais dans le privé aussi...bref) et bien le boulot il faudra bien que quelqu'un le fasse.

Modifié par Starke

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Après pour ce qui est de leur nombre...oui assurément ils sont trop nombreux et pèsent trop lourd dans le budget...dettes trop haute, il faut dégraisser, tout ça

La dette n'a rien à voir avec le nombre de fonctionnaires.

La droite l'a prouvée durant ces 5 dernières années. Elle est parvenue à augmenter la dette de 300 milliards d'euros en 5 ans tout en diminuant le nombre de fonctionnaires.

Les traitements des fonctionnaires ne représentent que 15% des prélèvements obligatoires. Le gaspillage bien réel des recettes publiques n'est pas là où on l'imagine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Starke Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Les dépenses de personnels représentent près de la moitié du budget général de l'Etat, et ça, c'est trop.

Après il faut voir le service qu'ils effectuent, la nécessité ou l'utilité de ces services, dans quelles mesures les services et/ou les personnels sont réductibles pour maintenir un service de qualité...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Les dépenses de personnels représentent près de la moitié du budget général de l'Etat, et ça, c'est trop.

Après il faut voir le service qu'ils effectuent, la nécessité ou l'utilité de ces services, dans quelles mesures les services et/ou les personnels sont réductibles pour maintenir un service de qualité...

Tu parle a l élysée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant