*haiku*


reveuse Membre 917 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)

voila j'aimerais savoir crée

ces court petit poeme japonais

(mais je ne sais pas si en francais il y a des regles differentes )

si vous vouler en faire partager

n'hesiter pas ;)

Ah, fleur blanche de prunier!

on s'évanouit

dans la bibliothèque

Niji FUYUNO

Atteinte d'une maladie mortelle

Elle a de beaux ongles

Au-dessus des charbons au coin de la chambre

Dakotsu IIDA

froide journée de printemps

est-ce que le vieux moine

n'arrêtera jamais de rapetisser

Tota KANEKO

je soutiens l'homme

qui autrefois

me portait dans ses bras

(....?)

Un insecte remue

Des rides naissent

En nombre sur l'eau

Seishi YAMAGUCHI

Sans savoir pourquoi

J'aime ce monde

Où nous venons pour mourir

(....)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

mdr Membre+ 5 413 messages
Fervent utopiste‚ 30ans
Posté(e)

Ué moi aussi j'aime pas mal comment ça sonne en français. De tous les livres japonais que j'ai lu je tombe quasiment à chaque fois sur ce genre de poême.

Mais c'est assez complexe à décrire, faut savoir apprécier et pour ça faut connaître un peu le contexte japonais, à l'époque où ces poêmes était à la mode, le courant de pensée qui s'y rapporte tout ça...

Bien sûr on peut aussi aimer juste comme ça en lisant seulement hein ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

D'après Masaoka Shiki, le haïku consiste d'abord en l'observation de la nature et en le travail de son imagination.

Le haïku compte trois lignes.

Une caractéristique essentielle est l'épure, le choix du mot important et enlever tout ce qui est inutile.

Pour être vraiment précis, le haïku doit aussi compter une indication de la saison (directe ou indirecte) à laquelle il est écrit.

Pas de métaphore ni de comparaison ou de rimes qui viennent entraver la lecture.

Le Haïku compte 17 syllabes, dans la tradition japonaise.

5 pour la première phrase, 7 pour la deuxième et 5 pour la dernière.

Il y a aussi des histoires de rythme et de mot de césure mais je ne me rappelle plus exactement les règles.

Ce n'est pas si compliqué à écrire, il faut juste observer toutes les règles, mais comme pour toute littérature, le bon Haïku ne se trouve pas au premier coin de rue... ou peut être que si mais il faut savoir regarder !! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tengu11 Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

Quand je lis le haïku, je peux me transférer à l'autre dimension de sentir les choses de cette expérience est absolument génial. Je termine juste mes yeux et je perd de l'adhérence à la réalité vraiment incroyable

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Criterium Membre 2 376 messages
Nyctalope‚ 32ans
Posté(e)

Avec cette métrique (le nombre de syllabes strict et épuré), c'est impossible de traduire de manière satisfaisante un haïku japonais en français, c'est quelque chose de très dommage d'ailleurs ; c'est quelque chose de très lié à la langue (syllabes, mots, adjectifs-verbes, idiomes et images sur la nature toutes particulières), on ne peut guère plus faire que des "à la manière d'un haïku", à mon avis.

Mais cela ne doit pas nous empêcher d'en faire :coeur:

J'en profite pour dire qu'il y en a de beaux dans l'Elégance du Hérisson (même si je n'ai globalement pas aimé le livre). J'y ai aussi appris l'existence d'une autre forme de poésie japonaise, le tanka, en 5 vers totalisant 31 syllabes (disposées en 5-7-5-7-7).

Essayons-nous au haïku français :blush:

Tous les pseudonymes

Errent nus et fatigués

Au gré d'un forum

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant