La volonté suffit-elle ?

Invité peterwaradin
Invité peterwaradin Invités 0 message
Posté(e)

ce topic est trop philosophique pour mes pauvres neurones.J'y renonce.Ciao!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ma fille se marie bientôt; je veux qu'il fasse beau

crois-tu que ma volonté soit suffisante pour faire éclaircir le ciel ?

Parfaitement oui.

Tu as de nombreuses options a ta disposition:

1- Offrir a ta fille des noces memorable dans un lieu ou il fait toujours beau (du genre en Jamaique, Cuba, Dubai, que sais-je.

2- Tu te decides pour l'option un peu moins cher: tu achettes des lunettes teintees de bleu pour tous les convives.

3- Si t'es franchement radine, tu peux toujours telecharger un logiciel comme photoshop (en version "trial 30 days" par exemple) et retoucher les manifiques photos de maries! ;)

Sinon si tu es une femme sage, le jour de son mariage, tu l'apprecieras autant, qu'il fasse beau ou pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Ma fille se marie bientôt; je veux qu'il fasse beau

crois-tu que ma volonté soit suffisante pour faire éclaircir le ciel ?

Parfaitement oui.

Tu as de nombreuses options a ta disposition:

1- Offrir a ta fille des noces memorable dans un lieu ou il fait toujours beau (du genre en Jamaique, Cuba, Dubai, que sais-je.

2- Tu te decides pour l'option un peu moins cher: tu achettes des lunettes teintees de bleu pour tous les convives.

3- Si t'es franchement radine, tu peux toujours telecharger un logiciel comme photoshop (en version "trial 30 days" par exemple) et retoucher les manifiques photos de maries! ;)

Sinon si tu es une femme sage, le jour de son mariage, tu l'apprecieras autant, qu'il fasse beau ou pas...

Ces options reviennent en fait à changer sa volonté.

En fait, c'est "si on veut, on peut", mais uniquement si, en cours de route, on change ce qu'on veut.

Cela revient donc à dire "contente toi de ce que tu as".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

l'avait oublié ce topic ;)

non cela revient a connait toi bien, connait tes capacités, connait ce que tu veux, pese le tout, reflechit sur le tout car oui tu n'es pas seul, il y a des millions de facteurs a prendre en compte pour réaliser ce que tu souhaites et une fois que tu as relié tes capacité a cela ( ce qui revient a du travail, du calcul, de la gestion de compétence et de l''etude de "marché" donc qui peut s'apparenter au tout des moyens a mettre en oeuvre ) agit en conséquence pour atteindre l'objectif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lynda Membre 1 878 messages
euphorisant‚ 36ans
Posté(e)

ce qui peut nommer les choses qui n'ont pu être faite , non pas par manque de bonne , grosse volonté ,

ce serait juste la phrase

: a l'impossible , nul n'est tenu !

pour le reste , c'est de la volonté , parce que même le talent peut s'apprendre , même si on ne peut pas obtenir les même résultats que quelqu'un de naturellement doué , je vous assure que la volonté nous fais découvrir en nous même ce que l'on n'aurait jamais soupçonné ...

après , les obstacles , ne se détruisent pas , mais il se contournent .. il faut savoir être mielleux et malin enfin bref , c'est tout un programme ... mais voila mon point de vue , et le plus important , contourner les obstacles et savoir passer par la fenêtre quand la porte est fermée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 160 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Quand on veut, desfois on peut ...

Desfois on peut même sans vouloir.

Desfois, on veut, et on peut !, mais on ne s'y attache pas, car on se troune déjà vers ce qu'on ne peut pas, ou qu'on veut d'autre.

Car en fait, parfois on veut justement car on ne peut pas.

Non, la volonté ne suffit pas.

Elle est parfois inutile.

Mais, elle fait parfois aussi la différence, et devient nécessaire.

Bref, il faut arrêter de penser que tout individu est un dieu en puissance, son omnipotence lui permettant de simplement vouloir pour pouvoir.

Nous sommes entourés de contraintes, qui nous ferment des possibilités.

Notre volonté nous permet de s'attaquer à ces barrières : certaines cèdent (et tant mieux), d'autres non.

Tout aussi simplement.

Il n'y a pas de règle universelle.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ces options reviennent en fait à changer sa volonté.

En fait, c'est "si on veut, on peut", mais uniquement si, en cours de route, on change ce qu'on veut.

Cela revient donc à dire "contente toi de ce que tu as".

Pas toutes les options. Par exemple, pour ce qui est d'avoir du beau temps, plutot que de choisir une region du globe ou avoir du beau temps est tres aleatoire, choisir des pays ou tu as 90 pourcents de chances de faire beau, comme au sahara, n'est pas un changement de volonte.

D'autre part, avoir de la volonte, c'est aussi savoir faire la part entre ce que l'on veut reelement et les choses accessoires.

Ensuite, dans la vie il faut s'adapter, et effectivement, savoir recadrer ses objectifs en fonction des situations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Ensuite, dans la vie il faut s'adapter, et effectivement, savoir recadrer ses objectifs en fonction des situations.

Exactement, et cela contredit la maxime "Quand on veut, on peut".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Ensuite, dans la vie il faut s'adapter, et effectivement, savoir recadrer ses objectifs en fonction des situations.

Exactement, et cela contredit la maxime "Quand on veut, on peut".

je trouve pas , on ne vit pas dans un monde ou nous sommes seuls, cela veut donc dire que quand on veut, pour pouvoir il faut savoir prendre en compte le monde qui nous entoure sinon c'est la vautre assurée, cela fait parti des moyens du pouvoir conditionné par le vouloir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olala Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

J'ai lu la question mais pas les réponses donc voilà ce qui me vient en direct live à l'esprit :

oui quand on veut, on peut.

(sauf en cas de maladie, même si t'as la meilleure volonté du monde, tu crêves quand même d'un cancer incurable, bref...)

Mais, si t'as pas de boulot, que t'es malheureuse et blablabla, rien ne t'empêche de plier bagages et d'aller tenter ta chance à l'etranger ! tenter d'integrer une assoc ou bosser dans l'hotellerie à london ou allemagne, bref voir du pays et surtout être ouvert au monde.

voilà, y'a des gens deséspéré qui ont réussi avec rien, ailleurs...

bonne chance en tout cas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KazagSothoth Membre 2 messages
Baby Forumeur‚ 14ans
Posté(e)

La volonté c'est pour moi ce donné les moyens d'atteindre un but, et cela, en passant par n'importe quel chemin, Car ce qui importe n'est pas de comment a t-on réussi, mais bien de réussir !

Avec la volonté l'Homme peut changé son destin ...

Maintenant la question qui ce pose c'est pourquoi n'a t-on pas toujours la volonté ? Pourquoi le moral, les sentiment ou le corp prennent le dessus sur cette volonté, et surtout comment y remedier !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Ensuite, dans la vie il faut s'adapter, et effectivement, savoir recadrer ses objectifs en fonction des situations.

Exactement, et cela contredit la maxime "Quand on veut, on peut".

je trouve pas , on ne vit pas dans un monde ou nous sommes seuls, cela veut donc dire que quand on veut, pour pouvoir il faut savoir prendre en compte le monde qui nous entoure sinon c'est la vautre assurée, cela fait parti des moyens du pouvoir conditionné par le vouloir.

Il faut donc deux conditions : vouloir et pouvoir.

Le pouvoir n'est pas conditionné par le vouloir, justement car il existe des contraintes qui nous sont extérieures, autrement dit "il faut savoir prendre en compte le monde qui nous entoure", et ce, même si cela s'oppose à notre volonté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pacool12 Membre 14 messages
Forumeur balbutiant‚ 50ans
Posté(e)

il faut aussi un coup de pouce du destin et de la chaaaaaaaaaaance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
il faut aussi un coup de pouce du destin et de la chaaaaaaaaaaance

Le hasard joue toujours. Il joue soit quand on invoque volontairement le hasard (c'est à dire quand on prend des risques), soit de manière involontaire, quand un évènement fortuit et imprévisible nous arrive.

Quand on a de la chance, on a toujours tendance à dire que c'est grâce à ses seuls compétences (c'est ce qu'on appel l'orgueil). De même, quand on fait n'importe quoi, on a tendance à tout attribuer à la malchance.

Ainsi, César avait la réputation d'attribuer aux dieux ses défaites, et à lui ses vctoires ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Quand on a de la chance, on a toujours tendance à dire que c'est grâce à ses seuls compétences (c'est ce qu'on appel l'orgueil). De même, quand on fait n'importe quoi, on a tendance à tout attribuer à la malchance.( c'est aussi ce qu'on appel de l'orgueil)

Ainsi, César avait la réputation d'attribuer aux dieux ses défaites, et à lui ses vctoires :o

Je suis presuqe comme César, je m'attribue mes victoires mais aussi mes défaites, suis mieux que lui alors en toute objectivité ;):o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ensuite, dans la vie il faut s'adapter, et effectivement, savoir recadrer ses objectifs en fonction des situations.

Exactement, et cela contredit la maxime "Quand on veut, on peut".

je trouve pas , on ne vit pas dans un monde ou nous sommes seuls, cela veut donc dire que quand on veut, pour pouvoir il faut savoir prendre en compte le monde qui nous entoure sinon c'est la vautre assurée, cela fait parti des moyens du pouvoir conditionné par le vouloir.

Il faut donc deux conditions : vouloir et pouvoir.

Le pouvoir n'est pas conditionné par le vouloir, justement car il existe des contraintes qui nous sont extérieures, autrement dit "il faut savoir prendre en compte le monde qui nous entoure", et ce, même si cela s'oppose à notre volonté.

Je ne pense pas qu'un jeu sur les mots va etre d'une grande utilite dans ce debats...

Enfin bon. Ma vision des choses, c'est que la qualite dominante, c'est le vouloir. Parce que d'elle decoule le pouvoir. En d'autre terme, si tu veux par exemple gravir une montagne, cette volonte va faire en sorte que tu te donnes les moyens d'y arriver: tu vas t'achetter tous le matos necessaire pour y arriver,etc...

Dans la vie, on a pas toujours une vision juste de ce que l'on est capable de faire ou non. En d'autre terme, on ne savait pas toujours de quel "pouvoir" dont on dispose. Et bien souvent, on devient capable de faire quelque chose, qu'a partir du moment ou l'on en a la volonte.

Le hasard joue toujours. Il joue soit quand on invoque volontairement le hasard (c'est à dire quand on prend des risques), soit de manière involontaire, quand un évènement fortuit et imprévisible nous arrive.

Quand on a de la chance, on a toujours tendance à dire que c'est grâce à ses seuls compétences (c'est ce qu'on appel l'orgueil). De même, quand on fait n'importe quoi, on a tendance à tout attribuer à la malchance.

Ainsi, César avait la réputation d'attribuer aux dieux ses défaites, et à lui ses vctoires ;)

C'est vrai, sauf que de nos jours, quand quelqu'un se plante dans la vie, du genre "je tombe toujours sur des salauds" ou encore "ma vie est une succession d'echecs", il ne s'en prend pas a dieu mais a ses parents ou a son enfance (cf "parents toxiques"). Quand les choses vont mieux, ils s'attribuent leur succes sans jamais faire mention de cette meme enfance...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Je ne pense pas qu'un jeu sur les mots va etre d'une grande utilite dans ce debats...

Enfin bon. Ma vision des choses, c'est que la qualite dominante, c'est le vouloir. Parce que d'elle decoule le pouvoir. En d'autre terme, si tu veux par exemple gravir une montagne, cette volonte va faire en sorte que tu te donnes les moyens d'y arriver: tu vas t'achetter tous le matos necessaire pour y arriver,etc...

Dans la vie, on a pas toujours une vision juste de ce que l'on est capable de faire ou non. En d'autre terme, on ne savait pas toujours de quel "pouvoir" dont on dispose. Et bien souvent, on devient capable de faire quelque chose, qu'a partir du moment ou l'on en a la volonte.

C'est toujours la même chose : si on veut, on peut sauf... ...sauf dans presque tous les cas intéressants (trouver un emploi bien rémunéré, gagner au loto, séduire machin/machine, guérir d'une maladie etc...)

Dès que c'est interressant, on est sur une exception, et, pour justifier la règle, on nous dit que donc on ne doit plus vouloir, ce qui est absurde.

Plutôt que de satisfaire la volonté, le besoin, on supprime cette volonté, mais

comme le rapellait Pradines : « Enlever un besoin n'est pas du tout la même chose que le satisfaire. »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

A chaque fois que j'ai voulu, j'ai pu :o cela doit etre de la chance ...

au loto, j'adorerai y gagner, mais faudrait tetre que je joue...je dois pas le désirer tant que cela finalement.

Les hommes que j'ai souhaité séduire et que je n'ai pas eu...pas de chance mais j'y pense, est-il possible que ma volonté se soit confrontée a la leur? merde, ils en avaient eux aussi de la volonté ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mats Membre 2 395 messages
Peace & love‚ 41ans
Posté(e)

La volonté est le moteur de notre existance. Sans elle, on est au point mort, voire au point d'être mort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Ensuite, dans la vie il faut s'adapter, et effectivement, savoir recadrer ses objectifs en fonction des situations.

Exactement, et cela contredit la maxime "Quand on veut, on peut".

je trouve pas , on ne vit pas dans un monde ou nous sommes seuls, cela veut donc dire que quand on veut, pour pouvoir il faut savoir prendre en compte le monde qui nous entoure sinon c'est la vautre assurée, cela fait parti des moyens du pouvoir conditionné par le vouloir.

Il faut donc deux conditions : vouloir et pouvoir.

Le pouvoir n'est pas conditionné par le vouloir, justement car il existe des contraintes qui nous sont extérieures, autrement dit "il faut savoir prendre en compte le monde qui nous entoure", et ce, même si cela s'oppose à notre volonté.

Je dirais plutôt: vouloir c'est pouvoir!

Il faut considérer ici la volonté comme un préalable au pouvoir qui est la capacité d'agir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant