Violences urbaines

scapula Membre 48 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)

De belles paroles avec des mots ajoutés à d'autres qui au final ne veulent plus rien dire. Ne vous prenez pas pour ce que vous n'êtes pas.

Je ne détiens pas non plus la vérité mais sachez, très cher, que le fait de ne pas avoir de papiers en règle constitue une infraction sur le sol français (puisque vous sous-entendez que je veux virer les membres de famille du délinquant qui n'ont rien fait). Vous savez, il y a plein d'autres manières que de brûler une voiture pour enfreindre la loi en France.

Je ne me permettrez pas, comme vous l'avez fait, de vous insulter. Simplement vous dire que vous êtes un artisan des échecs sociaux-contemporains, eu égard au fait que vous êtes un inactif patenté qui croit défendre des libertés que "vos amis" violent et baffouent au quotidien. Vous êtes ce que je ne voudrais pour rien au monde être un jour.

Continuez dans votre "petite" idée de la France et conserver les fruits de la délinquance dans vos paroles aussi primaires qu'inutiles...

Quelques caractéristiques du fascisme:

"Son modèle social est davantage centré sur la nation que sur les individus qui la composent. Il cherche à créer un groupe uni et solidaire, qui ait une identité forte. Pour cela, il faut que cette collectivité partage une histoire et un destin communs et qu'elle se construise sur la volonté de perpétuer son ciment culturel. Il est donc primordial pour les fascistes de préserver l'homogénéité (ethnique, religieuse, ou de classe) de cette collectivité nationale.

(...)

Il s'agit pour cela de mobiliser des valeurs comme le patriotisme, les idéaux de « rénovation » nationale et de pureté. Croire, obéir, combattre deviennent des valeurs, analyser et critiquer de l'insubordination. Il est donc nécessaire de faire naître un sentiment d'urgence, de désigner un ennemi commun cherchant à détruire le collectif et contre lequel le groupe tout entier doit se mobiliser."

Vous m'expliquerez en quoi cette définition concerne ce que j'ai dit précédemment. Je veux simplement que les racailles soient enfermées. Lorsqu'elles sont d'origine étrangère, je ne vois alors aucun intérêt de l'incarcérer puisque ca nous coûte un argent fou. Autant reconduire la personne chez elle. Concernant la menace sur la famille du délinquant, il s'agit d'un argument dissuasif. Les chiffres de la délinquance s'en ressentiraient immédiatement.

Alors, tâchez de relire votre dictionnaire et de ne pas l'interpréter à votre manière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)
De belles paroles avec des mots ajoutés à d'autres qui au final ne veulent plus rien dire. Ne vous prenez pas pour ce que vous n'êtes pas.

Je ne détiens pas non plus la vérité mais sachez, très cher, que le fait de ne pas avoir de papiers en règle constitue une infraction sur le sol français (puisque vous sous-entendez que je veux virer les membres de famille du délinquant qui n'ont rien fait). Vous savez, il y a plein d'autres manières que de brûler une voiture pour enfreindre la loi en France.

Je ne me permettrez pas, comme vous l'avez fait, de vous insulter. Simplement vous dire que vous êtes un artisan des échecs sociaux-contemporains, eu égard au fait que vous êtes un inactif patenté qui croit défendre des libertés que "vos amis" violent et baffouent au quotidien. Vous êtes ce que je ne voudrais pour rien au monde être un jour.

Continuez dans votre "petite" idée de la France et conserver les fruits de la délinquance dans vos paroles aussi primaires qu'inutiles...

Votre ramage est fort beau. Vos arguments mordent la poussières. A telle point que vous n'en donnez plus... Parlons du fond mon ami. Laissez la forme aux sophistes.

Modifié par Khris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Si demain vous perdez votre emploi ne seriez vous pas heureux de profitter des memes aides ? refuser aux autres ce que vous aimeriez bénéficier vous meme c est quand meme pathetique.

Vous payé des impots donc ça vous géne de cotiser pour la solidaritée dont vous pouriez bénéficier.

Le racourcis entre déliquence et origines ethniques est quand meme plus que limite.

Un délinquant Français pur jus trouverait il grace a vos yeux par raport a une autre "d origine" ?.

Il faut voir les causes avant de parler des concéquences faire des racourcis victimistes et limite racistes ne resoud pas les problemes bien au contraire.

Le probléme des banlieus est bien plus complexe que celà.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
C'est avec des illuminés comme vous, vivant dans un fauteuil au fin fond de notre belle campagne, et ne s'abreuvant que de lectures idylliques, infondées et virtuelles, que la France recule chaque jour.

Vous ne faites qu'alimenter un débat où il n'y a rien à attaquer et rien à défendre. Il y a juste à constater et à agir à proportion.

A part cela, je vous signale que je vis dans un quartier populaire parisien (dans la classe de ma fille, la moitié de ses camarades sont non-européens d'origine), et que professionnellement parlant, j'ai participé à plusieurs rénovations de quartiers et de cités en très grande difficulté, que j'ai longuement travaillé sur le terrain (plusieurs mois) et sur cette question, et suis régulièrement entouré de spécialistes (eux aussi de terrains, notamment des sociologues et des urbanistes).

Certes, il y a des problèmes très graves, je serais le dernier à le nier étant donné que nous avons passé notre temps à les recenser. Mais leurs origines et leur impact sont beaucoup plus complexes que ce que votre diatribe grossièrement démagogique laisserait entendre.

Le problème des ségrégations économiques, ethniques et sociales sur notre territoire remonte à plusieurs décennies, et nous ne contemplons que la résultante d'une longue série d'échecs dont nous sommes tous quelque part responsables, nous comme certains groupes d'immigrés.

Or au lieu d'essayer de trouver une solution en commun, j'ai souvent constaté que la plupart des acteurs sociaux préféraient confortablement blamer d'autres qu'eux, rejeter intégralement la faute originelle sur autant de boucs-émissaires. C'est un réflexe assez systématique. Les mairies de gauche blâment les mairies de droite et vice versa, ce qui ne fait rien avancer.

Certains groupes d'immigrés blâment aussi notre culture. Vous faites pareil, mais dans le camp opposé. Au fond, il n'y a que peu de différence, question lacheté ordinaire...

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scapula Membre 48 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)
Si demain vous perdez votre emploi ne seriez vous pas heureux de profitter des memes aides ? refuser aux autres ce que vous aimeriez bénéficier vous meme c est quand meme pathetique.

Vous payé des impots donc ça vous géne de cotiser pour la solidaritée dont vous pouriez bénéficier.

Le racourcis entre déliquence et origines ethniques est quand meme plus que limite.

Un délinquant Français pur jus trouverait il grace a vos yeux par raport a une autre "d origine" ?.

Il faut voir les causes avant de parler des concéquences faire des racourcis victimistes et limite racistes ne resoud pas les problemes bien au contraire.

Le probléme des banlieus est bien plus complexe que celà.

Je n'ai jamais contesté l'existence de ces aides. Bien au contraire. Je dis que que beaucoup voire d'innombrables individus préfère rester à la maison et toucher un max d'aide, pour passer leur temps dans divers trafics qui leur rapportent un max d'argent. C'est cela que je conteste. Heureusement qu'il existe une infraction relevant du train de vie de la personne qui doit justifier de ce qu'elle possède et de sa capacité à acheter ce dont elle dispose. Et c'est là que vous vous rendez bien compte que celui qui est honnête est bien le dindon de la farce. Discutez avec les racailles et elles vous le diront sans aucune gène. Mais vous, vous préférez les couvrir, c'est votre choix. Après, ne vous amusez pas à faire le 17 le jour où vous serez agressé, sinon, ca veut dire que vous ne tenez pas la route (tout du moins la vôtre).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)
Je n'ai jamais contesté l'existence de ces aides. Bien au contraire. Je dis que que beaucoup voire d'innombrables individus préfère rester à la maison et toucher un max d'aide, pour passer leur temps dans divers trafics qui leur rapportent un max d'argent.

Encore un propos de comptoir. Décidemment vos arguments sont d'une platitudes prévisible.

Vous le pourfendeur des malheureux honnêtes citoyens, au lieu d'accuser les quelques salauds détourneur d'argent publique, vous est-il venu à l'idée de dénoncer les escroqueries financières, les magouilles en costard qui détournent des miliers de fois les allocs de vos étrangers? Vous est-il venu à l'esprit de vous élever contre les cadeaux fiscaux que notre président octroie à des gens qui vous méprises?

Où bien les magouilles de ce type (comme clearstream) demande un tel effort intellectuel pour les comprendre que vous préférez les ignorer?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Le racourcis entre déliquence et origines ethniques est quand meme plus que limite.

Un délinquant Français pur jus trouverait il grace a vos yeux par raport a une autre "d origine" ?.

Il faut voir les causes avant de parler des concéquences faire des racourcis victimistes et limite racistes ne resoud pas les problemes bien au contraire.

Le probléme des banlieus est bien plus complexe que celà.

Cher Transporteur,

Vous pouvez y aller, point besoin de parler de "limites" ni de prendre de pincettes.

Scapula tient un discours clairement RACISTE, c'est sans ambiguité.

La seule sanction qu'il propose consiste à se focaliser contre les immigrés, et c'est tout. Il appele même toute la nation, toute la patrie à se dresser contre ces gens qui "détruisent la grandeur" de la France, des personnes "étrangères à notre histoire" et qui "brûlent notre pays" (selon lui).

Il n'y a rien d'autre. Il pourrait proposer de rétablir la peine de mort, que l'on coupe les mains aux voleurx, ou que l'on conditione les subventions sociales, ou que sais-je encore... Et bien non, il ne parle que de "renvoyer les immigrés chez eux", ces mêmes immigrés qu'il accuse d'être indissociablement liés à la délinquance, et qu'il traite de "masse populaire néfaste qui pourrit [son] quotidien".

Voilà son programme, voilà en quoi il consiste.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Qu est ce qui vous empéche de vivre au RMI et de travailler au noir si vous trouvez que c est si confortable que celà ?

"Les racailles" ont de nombreuses apparences en col blanc (les plus terribles) et en baskets plus visible.

Le tout n est pas de défendre les "racailles" mais bel et bien de se poser la question de savoir comment on en est arrivé là ?.

Dans le village de mes parents tous le fond de celui ci est composé de Français qui sont au RMI et qui se complaise là dedans donc on ne peut généraliser celà a une origine quelconque.

Je suis pour ma part favorable a des travaux d interets généraux a tout ceux qui bénéficie du RMI par ex.

La délinquance n est pas une fatalitée ou alors vous avez vraiement pas de bol. ;)

J aime bien le mot racailles il manque plus que le mot Karcher et tout est pafait.

Je rejoins l analyse de STEIN (pour une fois) sur le problème des ségrégations économiques, ethniques et sociales sur notre territoire.

Votre raisonement est passionnel due a vos expériences malheureuses mais si vous vous donnez la peine de creuser un peut vous constaterez qui rien n est aussi évident que ce que vous semblez le penser.

Il est clair que la cause des violences urbaines n'est pas unique. C'est un phénomène complexe, dont les causes sont multiples et les responsables très différents les uns des autres. Et ce n'est pas en laissant le seul traitement des violences urbaines à la Direction des Renseignements Généraux, la Direction de la Sécurité Publique et à la Gendarmerie que notre société sera débarrassée de ce fléau.Tout comme en médecine, il faut distinguer la « maladie » du « terrain ». Louis Pasteur a confié sur son lit de mort que « la maladie n'est rien, le terrain est tout ». En matière de violences urbaines, c'est la même chose, et ceux qui s'emparent du phénomène pour justifier le tout répressif ne veulent traiter que la maladie sans se soucier du terrain qui l'alimente et la génère.

Le terrain, en matière de violences urbaines, ce sont les problèmes sociaux, les difficultés économiques, dont la hausse du chômage et l'impossibilité de se loger à un prix acceptable, la transformation de certains quartiers en ghettos, la déstructuration de certaines familles particulièrement vulnérables, la violence banalisée dans certains quartiers sensibles et les injustices dont certains jeunes souffrent, ce qui provoque leur ras-le-bol et les incite à faire des bêtises et à entrer dans un engrenage pernicieux de la violence. Pour traiter le terrain, les traitements chocs ne marchent pas. Bien au contraire ils aggravent la situation. Il faut faire un travail discret et de longue haleine dans les quartiers difficiles, y envoyer des spécialistes expérimentés qui y mettront en ¿uvre une politique claire et concertée, décidée au plus haut niveau de l'état qui y mettra les moyens. La police de proximité était une bonne chose. On l'a éliminé. Certes elle ne suffisait pas, mais elle contribuait à connaître le terrain et à limiter les éruptions, en douceur.

Réformer l'état et apporter une vraie solution au problème des banlieues, deux chantiers auxquels il faudra bien qu'une société moderne s'attaque un jour, quand les politiciens qui défendent le capital et les privilégiés se seront fait balayer par une vague populaire. Alors les pauvres ne seront plus perçus comme une menace criminelle, ils auront droit eux aussi à la sécurité comme dans les beaux quartiers, retrouvant une vie digne et paisible. Les mafias des promoteurs immobiliers, cautionnés par l'état, ne pourront plus fourguer des logements de mauvaise qualité, l'idéologie dominante ne sera plus celle qui présente l'équation « pauvre = délinquant criminel avéré ou potentiel ». Pour y parvenir, il convient de faire enfin fonctionner le moteur de la transformation sociale. Un moteur qui est resté à l'arrêt depuis bien trop longtemps.

http://www.ldh-france.org/docu_rapports3.cfm?idrapport=597

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scapula Membre 48 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)
Le racourcis entre déliquence et origines ethniques est quand meme plus que limite.

Un délinquant Français pur jus trouverait il grace a vos yeux par raport a une autre "d origine" ?.

Il faut voir les causes avant de parler des concéquences faire des racourcis victimistes et limite racistes ne resoud pas les problemes bien au contraire.

Le probléme des banlieus est bien plus complexe que celà.

Cher Transporteur,

Vous pouvez y aller, point besoin de parler de "limites" ni de prendre de pincettes.

Scapula tient un discours clairement RACISTE, c'est sans ambiguité.

La seule sanction qu'il propose consiste à se focaliser contre les immigrés, et c'est tout. Il appele même toute la nation, toute la patrie à se dresser contre ces gens qui "détruisent la grandeur" de la France, des personnes "étrangères à notre histoire" et qui "brûlent notre pays" (selon lui).

Il n'y a rien d'autre. Il pourrait proposer de rétablir la peine de mort, que l'on coupe les mains au voleur, ou que l'on conditione les subventions sociales, ou que sais-je encore... Et bien non, il ne parle que de "renvoyer les immigrés chez eux", ces mêmes immigrés qu'il accuse d'être indissociablement liés à la délinquance, et qu'il traite de "masse populaire néfaste qui pourrit [son] quotidien".

Voilà son programme, voilà en quoi il consiste.

Moi au moins, j'ai le mérite d'aller au devant des problèmes, pas de les subir. Votre seule action, c'est la passivité.

Je répèterai une énième fois ce soir que mon idée n'est pas de renvoyer les immigrés chez eux. C'est votre réduction intellectuelle qui déduit ce qu'elle veut de mon discours initial.

Je ne vous apprendrez pas que nos prisons sont surpeuplées. Je ne vous apprendrez pas non-plus que le coût de revient quotidien d'un détenu est exhorbitant. Je dit simplement qu'un étranger qui se conduit mal sur notre sol, n'a plus de raison d'être sur ce sol. C'est très clair. Si moi je vais dans un pays étranger et que je vole une poule, ce n'est pas un rappel à la loi auquel j'aurais droit voyez-vous. Vous vous plaignez à la fois du laxisme de la justice mais lorsqu'elle se met à la hauteur par une sanction lourde, vous criez au scandale ! Vous n'êtes que des contestataires...sûrement parce que vous n'avez pas grand-chose d'autre à faire. Arrêtez de vous trouvez des excuses : vous n'en avez pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Déolé j ai éttayé mon méssage précédent si si rien que pour vous. ;)

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scapula Membre 48 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)
Je suis pour ma part favorable a des travaux d interets généraux a tout ceux qui bénéficie du RMI par ex.

La délinquance n est pas une fatalitée ou alors vous avez vraiement pas de bol. ;)

J aime bien le mot racailles il manque plus que le mot Karcher et tout est pafait.

Je rejoins l analyse de STEIN (pour une fois) sur le problème des ségrégations économiques, ethniques et sociales sur notre territoire.

Le terrain, en matière de violences urbaines, ce sont les problèmes sociaux, les difficultés économiques, dont la hausse du chômage et l'impossibilité de se loger à un prix acceptable les injustices dont certains jeunes souffrent, ce qui provoque leur ras-le-bol et les incite à faire des bêtises et à entrer dans un engrenage pernicieux de la violence. . La police de proximité était une bonne chose. pauvre = délinquant criminel avéré ou potentiel ».

Cher Transporteur,

J'ai lu avec attention votre plaidoirie pour un monde meilleur. J'ai cependant le regret de constater que votre utopie fut celle du début des années 80 sous Mitterrand où l'on a voulu favoriser la manière douce et la discussion. Le résultat est criant si je puis me permettre.

Je reprendrai quelques points avec vous :

-- les TIG que vous mentionnez. Vous allez vous faire traiter de fasciste par Stein ! Infliger des TIG aux Rmistes ? Et sous quel prétexte ? Je trouve cette réflexion inquiétante. Peut être vous êtes-vous mal exprimé... Pour moi, et je le dis depuis longtemps, les TIG et les grands oeuvres devraient êtres assurés par les détenus (et par sur leur demande). Ce serait doublement bénéfique. Ils auraient vraiment peur d'y revenir et nous ferions de grosses économies. Le milieu carcéral est devenu beaucoup trop souple. J'en veux pour preuve que les délinquants n'ont plus peur d'aller en prison. Un gardien de la paix disait dans une émission qu'ils préféraient aller en prison que de travailler. C'est pour dire.

-- Vous reprenez les termes "racailles" et "karcher". C'est très bateau mais bon, il a quand même été élu Président de la République. Contestez-vous le suffrage universel ? Le droit de vote ?

-- Les ségrégations économiques, ethniques et sociales sont une pure création gauchiste. Excusez-moi Monsieur, mais je suis issu d'un milieu à faible revenu, et j'ai dû marner pour m'en sortir. Mais je m'en suis donné la peine MOI. C'est facile d'accuser le système.

-- Vous dites ensuite que les problèmes sociaux, les difficultés économiques, la hausse du chômage, le problème du logement et l'"injustice" poussent ces jeunes à la violence. Vous expliquez ce pourquoi ces jeunes détruisent tout. J'ai dû arrêter mes études à 23 ans car je ne pouvais assumer financièrement le coût de celles-ci, j'ai été au chômage, j'ai été intérimaire, j'ai eu beaucoup de mal à trouver un logement à la fois correct et abordable, j'ai ramé pendant des années. Est-ce que cela a fait de moi un délinquant ? Ai-je agressé des personnes, brûlé des voitures, volé ? Non, jamais !!!

-- Vous mentionnez la police de proximité. C'est un sujet que je connais sur le bout des doigts. La police de proximité, Monsieur, est un échec cuisant. Les fonctionnaires affectés dans ces services ont été les cibles de caillassages permanents, ils ont vécus dans la peur quotidienne, n'osant même plus sortir de chez eux. Certains ont mis fin à leur jour, n'asumant plus cette humiliation de tous les jours. Vous ne mesurez pas ce que vous avancez.

-- Enfin, dire que pauvre = délinquant criminel avéré ou potentiel : ça c'est vous et vous seul qui le dites

Je n'ai jamais contesté l'existence de ces aides. Bien au contraire. Je dis que que beaucoup voire d'innombrables individus préfère rester à la maison et toucher un max d'aide, pour passer leur temps dans divers trafics qui leur rapportent un max d'argent.

Encore un propos de comptoir. Décidemment vos arguments sont d'une platitudes prévisible.

Vous le pourfendeur des malheureux honnêtes citoyens, au lieu d'accuser les quelques salauds détourneur d'argent publique, vous est-il venu à l'idée de dénoncer les escroqueries financières, les magouilles en costard qui détournent des miliers de fois les allocs de vos étrangers? Vous est-il venu à l'esprit de vous élever contre les cadeaux fiscaux que notre président octroie à des gens qui vous méprises?

Où bien les magouilles de ce type (comme clearstream) demande un tel effort intellectuel pour les comprendre que vous préférez les ignorer?

Lorsque vous ne serez plus hors-sujet, vous reviendrez discuter avec nous et pourquoi pas faire avancer le débat intelligemment. Trouvez-vous un forum "poète qui sert à rien", vous serez irremplaçable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Je m explique sur les TIG je pense qu il faut garder un lien avec le travail que toute personnes touchant une aide de l état ai l impréssion de la gagné par un travail appropirié(par contre je suis contre l idée d un retour au travaux forcé pour les détenus).Le fait de se sentir assisté donne une piétre opinion de soi meme et pousse un peut plus la personne sur un replis de soi .Je doute que celà fasse de moi un fachiste j éssais juste de trouver une solution (en partie).Quand a Stein il ma traité déjà de surnoms tout aussi agréables ;) .

Vous savez je travaille dans une usine rien de reluisant en soit je paye aussi des impots .

Les ségrégations économiques, ethniques et sociales sont une pure création gauchiste voilà qui est amusant car venez au Mirail a Toulouse et vous constaterz par vous meme que celà est bien réel.

La délinquance n existe pas que dans les banlieus je vous assure.

Votre experience personnelle n est pas unique bien d autres l ont vécue et par ceux ci meme des Français "d origines" rien d exeptionnel a celà.

Je dis juste que les innégalitées favorises la délinquance et la révolte ,qui prend plusieur visages comme des manifestations ou de la violence gratuite voire meme les deux a la fois.

Un délinquant quel qui soit doit étre punis là dessus personne ne le conteste nul n est censsé ignorer la loi.

Le recourt systématique au tout répréssif fait pire que mieux il est donc obligatoire de trouver des voies alternatives.

Pour la police de proximitée je demanderais vos sources car celles que j ai ne sont manifestement pas les memes.

Je constate que votre réaction est avant tout passionnelle et le fruit d un certain ras le bol mais vous ne pouvez nier certaines réalitées notament dans la vie des banlieus.

Certe rien ne légitime la violence gratuite on est bien d accord sur ce point mais il faut bien prendre garde de ne pas généraliser car en fesant celà vous jettez de l éssence sur des braises encore vivaces.

Pour le suffrage universsel je le respecte (et le subit) mais de tel propos reléve du populisme plus qu autre chose.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
De belles paroles avec des mots ajoutés à d'autres qui au final ne veulent plus rien dire. Ne vous prenez pas pour ce que vous n'êtes pas.

Je ne détiens pas non plus la vérité mais sachez, très cher, que le fait de ne pas avoir de papiers en règle constitue une infraction sur le sol français (puisque vous sous-entendez que je veux virer les membres de famille du délinquant qui n'ont rien fait). Vous savez, il y a plein d'autres manières que de brûler une voiture pour enfreindre la loi en France.

Je ne me permettrez pas, comme vous l'avez fait, de vous insulter. Simplement vous dire que vous êtes un artisan des échecs sociaux-contemporains, eu égard au fait que vous êtes un inactif patenté qui croit défendre des libertés que "vos amis" violent et baffouent au quotidien. Vous êtes ce que je ne voudrais pour rien au monde être un jour.

Continuez dans votre "petite" idée de la France et conserver les fruits de la délinquance dans vos paroles aussi primaires qu'inutiles...

Quelques caractéristiques du fascisme:

"Son modèle social est davantage centré sur la nation que sur les individus qui la composent. Il cherche à créer un groupe uni et solidaire, qui ait une identité forte. Pour cela, il faut que cette collectivité partage une histoire et un destin communs et qu'elle se construise sur la volonté de perpétuer son ciment culturel. Il est donc primordial pour les fascistes de préserver l'homogénéité (ethnique, religieuse, ou de classe) de cette collectivité nationale.

(...)

Il s'agit pour cela de mobiliser des valeurs comme le patriotisme, les idéaux de « rénovation » nationale et de pureté. Croire, obéir, combattre deviennent des valeurs, analyser et critiquer de l'insubordination. Il est donc nécessaire de faire naître un sentiment d'urgence, de désigner un ennemi commun cherchant à détruire le collectif et contre lequel le groupe tout entier doit se mobiliser."

Vous m'expliquerez en quoi cette définition concerne ce que j'ai dit précédemment. Je veux simplement que les racailles soient enfermées. Lorsqu'elles sont d'origine étrangère, je ne vois alors aucun intérêt de l'incarcérer puisque ca nous coûte un argent fou. Autant reconduire la personne chez elle. Concernant la menace sur la famille du délinquant, il s'agit d'un argument dissuasif. Les chiffres de la délinquance s'en ressentiraient immédiatement.

Alors, tâchez de relire votre dictionnaire et de ne pas l'interpréter à votre manière.

quand tu dis chez elle ,tu la dénigre pas là la personne non ;) attention ,j'ai failli alerter sur ton comportement raciste ,oui raciste car la personne dont tu fais le procés ,la condamnation et tout le reste ne se base pas sur l'individu mais sur ces origines et la mon pote ce sont des propos racistes

le simple fait que tu veuilles reconduire la personne "chez elle" ,ce qui veut dire dans son pays d'origine ,non :o ? alors que cette personne au demeurant est aussi française que toi de par sa nationalité ,montre ta haine envers des hommes et femmes tout aussi respectueux que toi :D ourour ourf ,désolé ,j'ai failli m'étouffer d'un coup là car j'ai horreur des amalgames et des généralités dont tu fait preuves et une fois de plus tes propos sont limite limite :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scapula Membre 48 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)

quand tu dis chez elle ,tu la dénigre pas là la personne non ;) attention ,j'ai failli alerter sur ton comportement raciste ,oui raciste car la personne dont tu fais le procés ,la condamnation et tout le reste ne se base pas sur l'individu mais sur ces origines et la mon pote ce sont des propos racistes

le simple fait que tu veuilles reconduire la personne "chez elle" ,ce qui veut dire dans son pays d'origine ,non :o ? alors que cette personne au demeurant est aussi française que toi de par sa nationalité ,montre ta haine envers des hommes et femmes tout aussi respectueux que toi :D ourour ourf ,désolé ,j'ai failli m'étouffer d'un coup là car j'ai horreur des amalgames et des généralités dont tu fait preuves et une fois de plus tes propos sont limite limite :o

Il faut bien lire avant de menacer. Je n'ai pas parlé des français d'origine étangère mais des étrangers. C'est différent je pense, non ? Il n'y a rien de raciste là-dedans. J'assume complètement ce que je dis. Chaque jour, des centaines d'étrangers en situation irrégulière ou en infraction sur la législation des étrangers sont reconduits dans leur pays d'origine ou d'admission. Ce n'est pas moi qui fait les lois. Donc je vous invite à arrêter de dévier mes paroles dans le sens qui vous convient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Vous jetez le discrédit sur les immigrés, Scapula.

Les familles immigrées honnêtes sont aussi exaspérées que vous quand elles assistent ou sont victimes comme vous de crimes, vandalismes quotidiens et témoins d'exactions auxquels vos propos semblent les rapporter elles aussi.

La mixité sociale n'est pas simple et les statistiques criminelles ne sont que le reflet de la société, pas des preuves.

Renvoyer les familles d'immigrés dans leur pays d'origine ne reglera pas le problème d'enfants nés français et dont les parents viennent d'ailleurs.

Et par rapport aux familles non immigrées ? Quel traitement inégal alors que la loi française est la même pour tous ! L'intégration, c'est aussi ça.

Les tensions sont réelles dans certains quartiers et la précarité de l'emploi -alimentée là par d'autres criminels haut placés qui profitent bien de nos tronches et de nos impôts - ne fait que rendre le tout plus difficile. Et en temps difficile, quand on a peur, on se regoupe avec ceux qui nous sont le plus proche. D'où le communautarisme des banlieues.

Et aussi des bandes de voyous, jeunes paumés et endoctrinés dans une vision du monde idiote et enfoncés par de mauvais modèle.

L'éducation a un rôle a jouer ainsi que la rééducation. La répression, punition, explication et vigilance aussi. Plus de moyens humains et techniques,donc. Et surtout, plus de stabilité sociale qui passe par un retour à une économie plus indépendante du marché mondial. Une politique internationale commune avec les pays d'où nous proviennent tant de gens en détresse ou qui se fourvoyent sur notre pays. Et sûrement encore d'autres réflexions aboutissant à des actions.

Sinon, tout recommencera, s'amplifiera et on finira par tomber tous sous l'accumulation de nos incompétences.

Tout ceci prend du temps malheureusement et encore faut il que ces actions aient été réellement envisagées par le gouvernement. Les actions rapides ne sont que cataplasmes sur une jambe de bois.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

sçapula a dit:

-- les TIG que vous mentionnez. Vous allez vous faire traiter de fasciste par Stein ! Infliger des TIG aux Rmistes ? Et sous quel prétexte ? Je trouve cette réflexion inquiétante. Peut être vous êtes-vous mal exprimé... Pour moi, et je le dis depuis longtemps, les TIG et les grands oeuvres devraient êtres assurés par les détenus (et par sur leur demande). Ce serait doublement bénéfique. Ils auraient vraiment peur d'y revenir et nous ferions de grosses économies. Le milieu carcéral est devenu beaucoup trop souple. J'en veux pour preuve que les délinquants n'ont plus peur d'aller en prison. Un gardien de la paix disait dans une émission qu'ils préféraient aller en prison que de travailler. C'est pour dire.

on pourrait leur faire casser des pierres dans la neige et on appèlerait ça "goulag", ça serait sympa!

-- Vous reprenez les termes "racailles" et "karcher". C'est très bateau mais bon, il a quand même été élu Président de la République. Contestez-vous le suffrage universel ? Le droit de vote ?

comme quoi des propos caricaturaux d' intolérance, de division et de haine peuvent être populaires si ils sont prononcés par quelqu' un qui n' est pas étiqueté extremiste, d' autant plus s' il a le charisme d' un présentateur télé.

-- Les ségrégations économiques, ethniques et sociales sont une pure création gauchiste. Excusez-moi Monsieur, mais je suis issu d'un milieu à faible revenu, et j'ai dû marner pour m'en sortir. Mais je m'en suis donné la peine MOI. C'est facile d'accuser le système.

on ne dit pas gauchiste mais de gauche quand on est poli.

et quand on est malin, si on vient d' un milieu à faible revenu, on ne se focalise pas sur certains discours de haine qui visent les plus pauvres avec qui l' on vit mais sur ceux qui jouent en bourse nos trois sous durement acquis et donc on vote à gauche.

-- Vous dites ensuite que les problèmes sociaux, les difficultés économiques, la hausse du chômage, le problème du logement et l'"injustice" poussent ces jeunes à la violence. Vous expliquez ce pourquoi ces jeunes détruisent tout. J'ai dû arrêter mes études à 23 ans car je ne pouvais assumer financièrement le coût de celles-ci, j'ai été au chômage, j'ai été intérimaire, j'ai eu beaucoup de mal à trouver un logement à la fois correct et abordable, j'ai ramé pendant des années. Est-ce que cela a fait de moi un délinquant ? Ai-je agressé des personnes, brûlé des voitures, volé ? Non, jamais !!!

peut-être as-tu brulé des personnes et agressé des voitures, on sait pas?

-- Vous mentionnez la police de proximité. C'est un sujet que je connais sur le bout des doigts. La police de proximité, Monsieur, est un échec cuisant. Les fonctionnaires affectés dans ces services ont été les cibles de caillassages permanents, ils ont vécus dans la peur quotidienne, n'osant même plus sortir de chez eux. Certains ont mis fin à leur jour, n'asumant plus cette humiliation de tous les jours. Vous ne mesurez pas ce que vous avancez.

loin des yeux, loin du coeur!

...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Régler les violences urbaines

Mode d'emploi:

Cerner ceux qui se battent. Mais ne pas chercher à les séparer au contraire leur donner qui une barre de fer, qui un couteau et les laisser s'étriper jusqu'au dernier. Et, s'il y en a un qui veut sortir du cercle lui taper dessus jusqu'a ce qu'il retourne à la boucherie.

Une fois que plus personne ne bouge oublier d'appeler les secours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Je m explique sur les TIG je pense qu il faut garder un lien avec le travail que toute personnes touchant une aide de l état ai l impréssion de la gagné par un travail appropirié(par contre je suis contre l idée d un retour au travaux forcé pour les détenus).Le fait de se sentir assisté donne une piétre opinion de soi meme et pousse un peut plus la personne sur un replis de soi .Je doute que celà fasse de moi un fachiste j éssais juste de trouver une solution (en partie).

Pfiu, je part en vacance, je fais une breve intrusion sur le forum et hop, je retrouve un transporteur en haut de sa forme ;) . Bravo pour ce commentaire (mais franchement, tu m etonne!).

Régler les violences urbaines

Mode d'emploi:

Cerner ceux qui se battent. Mais ne pas chercher à les séparer au contraire leur donner qui une barre de fer, qui un couteau et les laisser s'étriper jusqu'au dernier. Et, s'il y en a un qui veut sortir du cercle lui taper dessus jusqu'a ce qu'il retourne à la boucherie.

Une fois que plus personne ne bouge oublier d'appeler les secours.

Tu oublies un point important: coffrer le dernier qui reste et lui donner le choix entre la taule (perpette sans remise de peine) et la legion etrangere!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Scapula en prend pour son grade ! ;)

Je souhaiterai que Stein developpe son analyse sur les phénomènes des banlieues. Ca m'interesse ! J'ai quelques idées sur ce sujet, car j'ai vécu en banlieue dans les années 70 et 80 dans le 92, à ASNIERES-GENEVILLIERS. Nous avons vu l'évolution de notre quartier et de notre école. J'ai connu l'insécurité, le racket dès le plus jeune âge à 9 ans. J'en ai été marqué. Lorsque je racontais ce que je vivais au quotidien aux membres de ma famille dans la campagne, ou mes nouveaux amis sur TOULOUSE, on ne me croyait pas ! Ce n'était que des phénomènes précurseurs qui n'allaient pas tarder à s'épandre sur toutes nos banlieues. La situation, on l'a ignorée, étouffée ! Oui, déjà, des jeunes se déplaçaient dans les cités voisines pour semer la terreur. Des jeunes également profitaient de leur âge pour faire la pluie et le beau temps dans la cour d'école ... mais j'ai aussi le regret d'avouer, et n'y voyez aucun propos racistes ou xénophobes, que ces jeunes étaient maghrébins. J'habitais pourtant une cité où toutes les nationalités s'entremélaient, l'école aussi, mais avec le plus grand regret, les jeunes qui racketaient, volaient, qui usaient de la violence par groupe étaient maghrébins...Pourquoi ? Ils n'étaient pas majoritaires dans ma cité, ils venaient des cités voisines. Je ne suis ni raciste, ni faciste pour autant, ayant moi-même une partie de ma famille d'origine italienne. L'éloignement de ce quartier m'a permis d'oublier et de ne pas détester, sentiment que j'éprouvais parce que je le vivais !

Je précise par ailleurs que la délinquance a changé de visage ; elle bouge. Ainsi, si on connait la délinquance ailleurs que dans la banlieue ou les quartiers défavorisés, elle est aussi souvent malheureusement l'oeuvre de ces jeunes de quartier, lesquels se déplacent. Je précise qu'il y a plusieurs types de délinquance et actes de délinquance tant dans le vol que dans l'escroquerie ou le cambriolage (les actes changent) qui permettent de cibler les auteurs. La récidive également permet d'identifier le type de délinquant. Mais ce qui est plus inquiétant, c'est que d'anciens délinquants ne se reconnaissent pas dans cette nouvelle délinquance commise par des plus jeunes qu'eux et des mêmes origines. Car à présent, ils n'ont plus le respect de la personne et de son intégrité...

En tout état de cause, la France est malade de cette délinquance, du vol, du cambriolage, du racket, de l'agression et de ces nouvelles formes d'agressions : car jaking, home jaking ou plus ancienne "collet marseillais" ou cambriolage classique. Beaucoup de ces phénomènes viennent des banlieues ou de gens du voyage. Et effectivement, j'ai le regret également de constater que nos dérives en matière d'éducation tant dans la famille qu'à l'école ont progressivement amplifié le phénomène de délinquance à toutes les couches de la population, celle provenant de la banlieue restant toutefois plus grave et bien supérieure. Il suffit donc de se rendre dans les prétoires pour en avoir le coeur net. Mais, chut....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

J'ai vecu des choses similaires a ce qu'a vecu Fiphi.

Perso, je pense que ces violences urbaines sont generees a la fois par le chomage, et la culture qui regne dans les quartiers. Tous les pays ayant eux un chomage de masse et une population comprenant differentes ethnies etant en competitions pour les memes ressources (emploi, logement) ont eu les memes problemes que nous avons. Les etats-unis ont eut leurs emeutes raciales, de meme que l'angleterre dans les annees 80. Apres les reformes liberales de la dame de fer, le chomage a baisse et on a plus entendu parler des emeutes comme il y en avait. Le jour ou le chomage sera a 5 pourcent en france, il y aura beaucoup moins d emeutes et de haine raciales de par et d autre.

L autre aspect, et c est encore tabou en France, c est la culture. Certaines cultures s en sortent mieux que d autres. En Angleterre, les emigres indiens tiennent le haut du pave, etant createurs d entreprises et ayant une culture qui incite aux etudes superieure. En faite, ils reussissent meme mieux que les anglais blanc! D autre part, ayant un noyau familliale solide (seulement 16 pourcents des enfants indiens grandissent dans un foyer monoparentale, alors que c est 22 pourcent pour les anglais blancs et plus de 51 pourcents pour les jamaicains) ils ont moins tendance a faire des anneries et a se retrouver en taule. Ces differences de cultures font qu a la longue, certaines cultures s integrent et reussissent pendant que d autre finissent par croire que le monde est contre eux et que tous les anglais sont racistes.

En France, c est pareille. Certaines cultures vont continuer de travailler dur et refuser de vivre des alloc et du RMI et d autres cultures vont au contraire se la jouer les martyre ( "ouais les francais sont tous des racistes" etc..) et ainsi faire en sorte que leur propres croyances se realisent et finissent par effectivement etre victime de discrimination.

Tant que ces 2 aspects ne seront pas la cible d une politique economique et sociale coherente, on aura toujour autant de problemes. Et augmenter le nombre de flics dans les cites n est pas la seule solution. C est evidement une partie de la solution, mais il faut aller beaucoup plus loin, notament en encouragent fortement les leaders d opinions d origines maghrebine a faire leur propre autocritique.

Pas une mince affaire, en effet... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant