mourir pour des idées...est-ce encore possible?

Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

il est quelque chose d'étonnant au jour d'aujourd'hui : il n'y a que des terroristes qui eurent au nom de leurs idées...ce qui fait que l'engagement idéologique est perçu de manière négatie. Pourtant par le pssé, des hommes et des femmes sont morts pour la liberté et pas seulement que dans la resistance française. En Allemagne même, les Scholl ont résisté au nazisme en risquant leur vie puisqu'ils ont été guillotinés. Mais j'ai l'impression qu'aujourd'hui nous ne serions pas prêts à refaire cela. Suis-je négatif ou n'y a-t-il pas une part de vérité? Pourrions-nous encore resister en sachant que nous pouvons mourir et perdre nos proches ou risquer même leur vie dans un acte qui est de défendre une idéologie...la liberté, l'egalité la fraternité!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Georges Brassens avait ecris une très belle chanson sur le sujet qui serait à méditer:Mourir pour ses idées

Mourir pour des idées

Georges Brassens

Mourir pour des idées, l'idée est excellente

Moi j'ai failli mourir de ne l'avoir pas eu

Car tous ceux qui l'avaient, multitude accablante

En hurlant à la mort me sont tombés dessus

Ils ont su me convaincre et ma muse insolente

Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi

Avec un soupçon de réserve toutefois

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente,

D'accord, mais de mort lente

Jugeant qu'il n'y a pas péril en la demeure

Allons vers l'autre monde en flânant en chemin

Car, à forcer l'allure, il arrive qu'on meure

Pour des idées n'ayant plus cours le lendemain

Or, s'il est une chose amère, désolante

En rendant l'âme à Dieu c'est bien de constater

Qu'on a fait fausse route, qu'on s'est trompé d'idée

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente

D'accord, mais de mort lente

Les saint jean bouche d'or qui prêchent le martyre

Le plus souvent, d'ailleurs, s'attardent ici-bas

Mourir pour des idées, c'est le cas de le dire

C'est leur raison de vivre, ils ne s'en privent pas

Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent

Bientôt Mathusalem dans la longévité

J'en conclus qu'ils doivent se dire, en aparté

"Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente

D'accord, mais de mort lente"

Des idées réclamant le fameux sacrifice

Les sectes de tout poil en offrent des séquelles

Et la question se pose aux victimes novices

Mourir pour des idées, c'est bien beau mais lesquelles ?

Et comme toutes sont entre elles ressemblantes

Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau

Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente

D'accord, mais de mort lente

Encor s'il suffisait de quelques hécatombes

Pour qu'enfin tout changeât, qu'enfin tout s'arrangeât

Depuis tant de "grands soirs" que tant de têtes tombent

Au paradis sur terre on y serait déjà

Mais l'âge d'or sans cesse est remis aux calendes

Les dieux ont toujours soif, n'en ont jamais assez

Et c'est la mort, la mort toujours recommencée

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente

D'accord, mais de mort lente

O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres

Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas

Mais de grâce, morbleu! laissez vivre les autres!

La vie est à peu près leur seul luxe ici bas

Car, enfin, la Camarde est assez vigilante

Elle n'a pas besoin qu'on lui tienne la faux

Plus de danse macabre autour des échafauds!

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente

D'accord, mais de mort lente

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Superbes ces paroles, je ne connaissais pas, merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

maximum respect pour davoust! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

cher davoust, la chanson de brassens est bein belle, mais elle apporte une question essenielle...pour quelles idées mourir? Toutes les idées ou ideologies sont-elles bonnes à defendre quite à y perdr la vie?

Moi je crois fondamentalement qu'il faut des hommes et des femmes pour mourir pour de sidées, sinon...et bien sinon je te propose un petit poeme d'un pasteur qui s'appellait le pasteur niemoller, il était le représentant des luthérien allemands et il a été interné dans un camp et voici ce qu'il écrivait...cela me parait interessant non?

Quand ils sont venus chercher les communistes

Je n'ai rien dit

Je n'étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les sociaux-démocrates

Je n'ai rien dit

Je n'était pas social-démocrate

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes

Je n'ai rien dit

Je n'étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs

Je n'ai rien dit

Je n'étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques

Je n'ai rien dit

Je n'étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher

Et il ne restait plus personne pour protester

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

J'aime beaucoup beaucoup ces paroles là aussi.

Etre prêt à mourir lorsqu'il y a danger pour la Liberté c'est bien. Mais comme chacun ne voit pas la liberté de la même façon et pense avoir La Vérité, ça finit par des terroristes qui meurent (et surtout tuent :o ) pour défendre leur vérité....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

En même temps: serions-nous nous-même prêt à mourir pour nos idées ?

Faut-il être un fanatique pour mourir pour ces idées ?

Ou doit-on se trouver dans une situation désespérée pour se sacrifier pour ses camarades (en temps de guerre) ?

Je ne peut pas vous donner de réponse à cela car je ne me suis jamais retrouvé dans une telle situation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

mais alors il faut bien des idées à defendre non? Sinon, que faire de sa vie?

doit-on se dire que ceux qui osent risquer leur vie sont tous des fanatiques? La liberté est celle garantie par la declaration universelle, si un jour nous etions en danger, il faudrait bien la defendre au peril de notre vie?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

J'ai un exellent exemple à vous soumettre: L'OCCUPATION.

Des résistants: très peut...

Des collabos: peut...

L'écrasante majorités de la population française qui subissaient en silence. Nous regardons avec le recule de plus de 60 ans mais à l'époque, cette même population, se doutaient-ils que ce matin du 6 juin 1944 allaient débarquer les alliés sur les plage, alors que la veille ils devaient encore penser que finalement les Allemands seraient encore là durant 5 ans ?

Tiens cela me rappelle BraveHeart avec Mel Gibson...

Modifié par Davoust

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

l'exemple que tu prends est intéressant mais je vais le compléter par une question : y a-t-il besoin de 40 millions de resistants? N'est-il pas plus simple de laisser aux autres le choix du risque?

Quand j'avais 15 ns, je me disais "j'aurais été resistant"

Quand j'ai eu mon premier fils...je me suis dit : "j'aurais d'abord pensé à ma famille et à les faire vivre"

Quand le 21 avil est apparu...je me suis dit : "si cela arrivait, il faudrait que j'assure un monde libre à mon fils"

Je coirs fondamentalement qu'un mouvement total de resistance est impossible Davoust, mais je crois qu'il est aussi très indivdualiste d'attendre des autres qu'ils se bougent à notre place.

Attention, je ne dis pas au passage que c'est ce que tu nous dis...

Je crois que tout être humain a une part de responsabilité et que la citoyenneté se defend au jour le jour par la vigilance et que l'on ne doit pas hésiter lorsque nos libertés et de ce fait celles de nos générations futures sont en danger

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
Indiscernablement perceptible‚ 32ans
Posté(e)

Je pense que dans les conditions actuelles dans lesquelles vous vivons nous ne sommes pas prets psychologiquement à mourir pour des idées.

Il faut que le contexte pousse l'homme à défendre ses idées de maniere plus vurulente pour qu'il pense à mourir pour elles.

Le cas des terroristes illustre bien la chose étant donné qu'eux sont conditionnés, ils reçoivent un certain nombre d'informations les confortant qu'il n'y a pas d'autres solutions, qu'ils sont à un point de non retour et qu'ils doivent mourir pour se faire entendre.

Nous ne somme pour le moment pas "conditionnés" à mourir pour nos idées car il n'y a rien autourde nous qui puisse nous "convaincre" de le faire

Par contre, nous défendons tout de meme nos idées mais de maniere beaucoup plus pacifique: alors la question à se poser serait plutot "la défense d'une idée par la mort est elle plus forte que la défense d'une idée par des mouvements plus soft? Sachant que le terrorisme a tendance à déformer et à banaliser le"geste" de mourrir pour une idée

Modifié par meloudidounou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
mais alors il faut bien des idées à defendre non? Sinon, que faire de sa vie?

doit-on se dire que ceux qui osent risquer leur vie sont tous des fanatiques? La liberté est celle garantie par la declaration universelle, si un jour nous etions en danger, il faudrait bien la defendre au peril de notre vie?

Cela fait echo a ce qu'a dit un jour Martin Luther King:

"Si un homme n'a pas decouvert ce pour quoi il serait pret a mourir, il n'est pas fait pour vivre".

Maintenant pour repondre a ta question, si il existe a l'heure ou j'ecris de nombreuses personnes qui risquent leur vies pour leurs idees. Par exemple, ces astronautes qui risquent leur vie pour faire avancee la recherche spatiale (je pense notament a cet ex-institutrice dans l'espace), ces missionaires coreens qui vont payer le prix lourd, leur temeraire aventure en Afganistan, etc... Il ne faut pas chercher bien loin pour trouver des personnes capable de sacrifier leur propre vie sur l'autel de leur ideaux/ambitions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

effectivement tu as raison et quelque part il y a de spersonnes qui a trever le monde ont des convictions et cherchent à les defendre au peril de leur vie! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

J'irais plus loin que Kyrilluk. Parce qu'il ne s'agit pas de risquer sa vie mais bien tout simplement de la perdre. Et non il n'y a pas que des terroristes qui meurent pour leurs idees. Il y a aussi des journalistes, des kurdes en Turquie ( et non, tous ne sont pas des terroristes du PKK), des Coreens du Nord, des Vietnamiens...et j'en passe. On en parle peut etre moins que des terroristes qui se font exploser dans des bus, mais ils sont bien plus nombreux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Je pense que pour défendre un idéal, mieux vaut être vivant, quand même !

Mourir pour mourir, c'est autant une preuve de courage que ça peut l'être de bêtise.

Dans les situations extrêmes qui vous tombent sur la tête, (l'Occupation, la guerre,...) on a presque pas le choix, pas le temps de tergiverser et c'est la nature même de la personne qui jouera en priorité. Se lever spontanément devant l'ennemi n'est pas une faculté donnée à tous.

Pour ce qui est d'aller au devant du danger, comme les médecins et journalistes en pays en crises, je crois qu'ils ne pensent pas trop à leur propre vie. Ils sont guidés par leur passion, leur volonté...

La plupart des gens se laissent porter par le courant, se voilent plus ou moins la face ou bien - comme moi - éprouvent une certaine frustration de ne pas pouvoir vivre entièrement selon leurs convictions...

Essayer de garder un esprit libre, c'est le minimum que l'on se doit de faire dans ce monde. C'est la seule chose que l'on puisse défendre jusqu'au bout ! C'est ce que j'appelle la résistance culturelle :

-Garder en soi et si possible appliquer les valeurs que l'on estime constructives, ne pas subir l'avalanche de vide mercantile qui nous encercle, garder la conscience de ses actes, savoir ce qu'ils impliquent, partager les idées et réflexions (c'est gratuit !),...

S'il y a une idée que je défend, c'est bien celle-ci ! Et je crois qu'à l'heure de ma mort, mon idéal n'aura pas changé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Il arrive parfois que la mort soit la seul solution, lassé de vivre comme une merde, et ce dire que sa mort pourrait permetre, peut etre que d'autre vive mieux, mort stupide pour certain, heroique pour d'autre, tous depend du camp, oui, non, je m'en fou !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Mourir pour des idées d'accord mais avant, être sur qu'elles soient les notres.

Les guerres sont souvent le résultat des idées de quelques hommes au sommet qui se querellent et parviennent a transmettre à leur peuple leur souci personnel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Mais parfois s'est l'action contre justement une elite qui decide et impose .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Maintenant pour repondre a ta question, si il existe a l'heure ou j'ecris de nombreuses personnes qui risquent leur vies pour leurs idees. Par exemple, ces astronautes qui risquent leur vie pour faire avancee la recherche spatiale (je pense notament a cet ex-institutrice dans l'espace), ces missionaires coreens qui vont payer le prix lourd, leur temeraire aventure en Afganistan, etc... Il ne faut pas chercher bien loin pour trouver des personnes capable de sacrifier leur propre vie sur l'autel de leur ideaux/ambitions.

L'instit : c'est pas une idéologie , c'est un rêve qui se réalise pour elle.Elle ne sacrifie rien du tout . Elle arrive enfin à avoir ce qu'elle désirait et proclame "on peut réussir en travaillant beaucoup" à la TV avec un grand sourire .

Celui qui se sacrifie pour ses idées , à mon sens , c'est celui qui sait avant d'agir , les risques qu'il encoure.

Parle plutôt des journalistes emprisonnés dans divers pays pour avoir voulu dire des vérités , "le premier qui dit la vérité , il doit être éxécuté ..."

Là , faut du courage car le journaliste sait qu'il risque beaucoup avant d'écrire le papier.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Mais parfois s'est l'action contre justement une elite qui decide et impose .

parfois...trop rare relativement au sang versé pour les idéologies, spychoses et soif de conquêtes de quelque uns...moutons que nous sommes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant